“La priorité aujourd’hui, recréer un tissu urbain”

•    • 

Pour endiguer le phénomène de spéculation foncière, pourquoi ne pas créer des villes et villages nouveaux, ex nihilo ? Cette solution a plusieurs vertus. Elle consommerait moins d’espace que le développement périphérique, réduirait le coût des logements de 25 % et rétablirait un nouveau rapport à la nature, par la proximité de ces villes et villages nouveaux avec l’environnement. ” Cette proposition a été adressée par François Fontès, architecte, à Emmanuelle Wargon.

Lire l’article sur Midi Libre

Crédit photo : DR

Rejoignez la communauté !