Journaliste

Pour tester l’efficacité de son candidat médicament dédié aux troubles auditifs et en minimiser les risques, la biotech va réaliser une étude clinique de grande ampleur auprès de militaires français volontaires en 2020. Le gouvernement accorde un financement de 10, 8 millions d’euros à ce programme de R & D, dont 5, 6 millions à Sensorion, qui est le chef de file du consortium Patriot.

Lire l’article sur Les Echos

Cotée à Paris et Bruxelles, la société nîmoise qui s’attaque aux maladies rénales rares annonce, en décembre 2019, avoir obtenu le feu vert de l’European Medicines Agency (EMA) pour la désignation de médicament orphelin de son candidat médicament ADV7103, dans le traitement de la cystinurie. Cette maladie génétique affecte les reins de quelque 70.000 patients en Europe.

Lire l’article sur Les Echos

Rejoignez la communauté !