Journaliste

Le distributeur de mode enfantine et d’articles de puériculture a demandé son placement en procédure de sauvegarde le 24 septembre 2019. Le groupe paie des erreurs stratégiques et un retard dans la transformation digitale. Il fait face aussi à une activité qui stagne.

Lire l’article sur Les Echos

Rejoignez la communauté !