Journaliste

À la veille du dépôt, le 11 juin 2020, des offres de reprise d’Orchestra devant le tribunal de commerce de Montpellier, Pierre Mestre, fondateur du groupe de prêt-à-porter pour enfants et candidat à la reprise, sort de son silence. Il répond à la défiance des personnels qui soutiennent l’offre du saoudien Al Othaim, actionnaire minoritaire.

Lire l’article sur Les Échos

Crédit photo : DR

Une offre de reprise « collective, financée et sécurisée ». C’est que ce promet Pierre Mestre, le 10 juin 2020, alors qu’il déposera le lendemain, devant le tribunal de commerce de Montpellier, à travers sa nouvelle société NewOrch, la candidature pour la reprise de sa propre entreprise, Orchestra (prêt-à-porter pour enfants et articles de puériculture, Saint-Aunès), placée en redressement judiciaire en avril 2020. 

Crédit photo : DR

Le déconfinement a commencé le 11 mai 2020, mais le moral des dirigeants reste bas, entre sentiment d’impuissance, surmenage et manque de visibilité. Selon une enquête de l’observatoire Amarok, à Montpellier, spécialisé dans la santé des dirigeants, 300.000 entrepreneurs seraient en détresse. Depuis fin avril 2020, une cellule d’écoute et de soutien psychologique a été mise en place par Bercy.

Lire l’article sur Les Échos

Crédit photo : DR

Rejoignez la communauté !