hubertvialatte.com

hubertvialatte.com

Journaliste économique & politique

pour la presse écrite régionale et nationale

AJ-1

La Lettre M fête ses 21ème Masters ce mardi soir, à partir de 18h30, au Corum de Montpellier, en présence d’Alain Juppé, maire de Bordeaux, ancien Premier ministre et candidat à la primaire des Républicains. L’actuel favori des sondages officiera comme président de la cérémonie. D’où ce titre – pas facile, les titres – combinant son label de campagne et le sablier s’égrenant en interne. « Vous êtes donc un média de droite ? », s’interroge-t-on sur les bords de la Garonne, côté Toulouse.

Ni de droite, ni de gauche, juste un journal économique régional, qui cherche à se développer, au service de ses lecteurs. Voilà pour l’objectif de haut niveau. Le reste, les supputations, les qu’en dira-t-on, c’est l’écume des jours. Alain Juppé est un élu qui pèse au niveau national, et dont l’action a durablement marqué sa ville : mise en valeur du patrimoine, développement du tramway, reconquête des bords de cette même Garonne. On oublie un peu vite, dans le fracas de l’actualité, son rang d’intellectuel brillant, avec à son actif plusieurs livres faisant autorité. On oublie un peu vite que, derrière une image austère et un homme âgé, se cache, objectivement, une certaine modernité. Alain Juppé a par exemple été le premier homme politique français à créer son blog, en 2004. « Pour garder un contact direct avec les gens », officiellement. Également, bien sûr, pour maîtriser sa communication. Il a par ailleurs eu trois enfants de deux unions différentes, information qui n’en est pas une d’après des confrères, et qui en est une d’après moi.

Demain, il goûtera à la sève entrepreneuriale languedocienne et catalane, avec 11 prix remis à des PME de tous bords – agroalimentaire, énergies renouvelables, innovation technologique, bâtiment… Un minimum de discrétion et mon contrat de travail m’empêchent de dévoiler ici et maintenant le palmarès.

Auparavant, dans l’après-midi, Alain Juppé aura visité un domaine viticole réputé – Puech Haut, à Saint-Drézéry – et sillonné les start-up méditerranéennes du Business Innovation Center de Montpellier Métropole, aux côtés du maire de Montpellier, Philippe Saurel. Lui aussi ni de droite ni de gauche (DVG, ndlr), et que l’on imagine déjà ravi de cette campagne de pub gratuite, avant celle (payante) de Miss France en décembre.

À l’occasion de cette soirée, 1.500 décideurs sont attendus à l’opéra Berlioz, au Corum de Montpellier. Séances de selfies en vue avec « le meilleur d’entre nous », pour reprendre le compliment narquois de Chirac. Estafette de BFM TV sur le parvis. Le grand cirque. Promis, nous essaierons de faire court, moi le premier. On sait bien que vous venez pour écouter l’éventuel futur président de la République. Et causer business et élections consulaires entre deux godets de rouge.

Un commentaire
hubert vialatte

Correspondant du quotidien national Les Echos et de l’Agence France Presse.

Rédacteur en chef de La Lettre M (www.lalettrem.fr), média économique diffusé sur abonnement dans la grande région Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées (de Toulouse à Montpellier). Développement du titre, management de 7 journalistes, relations suivies avec les services commerciaux, abonnement, promotion, diffusion et marketing.


.