bandeau NG promotion - Indiscretions - 23 mai

Ils en ont sous le capot Semaine du 29 août 2022

LES INDISCRÉTIONS

Vos 5 minutes business en Occitanie

Suivez Les Indiscrétions sur les réseaux sociaux :

À l'affiche

À l’affiche
9

Parce qu’elles et ils le valent bien

Lisa Oultaf Les Indiscrétions

De l’Hérault aux Grandes Écoles

Ils et elles s’appellent Sofia, Emma, Erwan et Lune. Le 8 juillet au siège du Crédit Agricole du Languedoc (CAL, Lattes – 34), l’association De l’Hérault aux Grandes écoles, présidée par Clémence Quinonero, a remis à ces jeunes lycéens une bourse de 6.000 euros sur deux ans, sur la base de critères sociaux et de mérite scolaire. Leur parcours en détail :
– Emma Gilberte, lycée Jean Moulin (Pézenas). Moyenne au bac : 17.3/20. Affectation : Prépa littéraire (A/L) au Lycée Joffre à Montpellier. Projet : intégrer l’ENS pour faire de la recherche en histoire.
Ewan Pierre, lycée Jean Moulin (Pézenas). Moyenne au bac : 16.9/20. Affectation : CPES au Lycée Henri IV à Paris. Projet : vers les sciences politiques, l’histoire ou la philosophie.
Lune Cavaille. Lycée Jean Moulin (Pézenas). Moyenne au bac : 16.9/20. Affectation : Prépa maths (PCSI) au Lycée La Martinière à Lyon. Projet : intégrer une école d’ingénieur, se spécialiser en biochimie, poursuivre en doctorat puis gérer son laboratoire de recherche en pharmaceutique.
Sofia Hamzaoui. Lycée Joseph Vallot (Lodève). Moyenne au bac : 16.8/20. Affectation : Prépa littéraire (A/L) au lycée Joffre à Montpellier. Projet : intégrer Sciences Po et travailler dans la culture ou la politique.
J’ai eu le plaisir et l’honneur de faire partie de ce jury, aux côtés de Caroline Leclercq (CAL), Cécile Latournerie (Isae Supaero), Catherine Soler (Eoden), Shaïn Boumedine (comédien et acteur), Dominique Peyronnet (ArtFX), Sylvie Painvin (expert-comptable et Initiative Cœur d’Hérault)… D’autres photos et informations à lire ici  

Jean Louis Puech Les Indiscretions

Ziemko Pawlowski, Arthur Loyd Béziers

Il est nommé directeur de la nouvelle agence Arthur Loyd (conseil en immobilier d’entreprise) à Béziers (34). Un secteur qu’il connaît par cœur, pour avoir officié, à la communauté d’agglomération Béziers Méditerranée, comme directeur du département Logistique & Equipements (depuis 2019) et comme directeur du développement économique, entre 2010 et 2018.
« L’agence de Béziers, comme celle de Nîmes, dépendra de Montpellier. Nous n’avons qu’une seule structure juridique, précise aux Indiscrétions Michel Peinado, directeur associé. Le Biterrois est un territoire d’avenir, auquel nous croyons énormément. Cette agence va nous permettre de couvrir l’ouest héraultais, le Narbonnais, Sète, Agde et le centre Hérault en zone première, ainsi que Perpignan et Carcassonne. Cela fait plusieurs années que j’ai décidé d’investir sur ce territoire. J’ai décalé en raison du Covid, et souhaitais avoir Ziemko au cœur de ce projet. »
L’agence biterroise est installée dans l’immeuble Quai Wilson au Polygone Béziers. Une assistance commerciale (Séverine Roux, ex-Groupe Angelotti) est également en place. Deux recrutements de consultants sont prévus. Ziemko Pawlowski a déjà travaillé pour Arthur Loyd, comme consultant, entre 2006 et 2010.
Muriel Prunier Nicolas Avril Les Indiscretions

Carole Delga, Jean-Luc Gibelin, Région Occitanie

Défense du pouvoir d’achat et des mobilités décarbonées du quotidien : par la voix de sa présidente et de son vice-président aux mobilités pour tous et infrastructures de transport, la Région Occitanie réouvre aux voyageurs, avec la SNCF, la ligne droite du Rhône, dans le Gard, ce 29 août. Cinq allers-retours quotidiens de trains liO assureront la liaison entre Pont-Saint-Esprit et Avignon-Centre (35 mn de trajet), dont un sera prolongé jusqu’à Nîmes-Centre (1h20). Les Échos avaient anticipé sur l’info dès juillet – à (re)lire ici, ainsi que les actus web de la Région Occitanie, .
Assia Tria Les Indiscretions

Assia Tria, IMT Mines Alès

Elle organise, avec l’encadrement de l’IMT Mines Alès, la 18e édition du Forum Entreprises, le 20 octobre prochain au Parc des Expositions de Montpellier. Au programme cette année : 120 entreprises, 131 stands, 3 salles pour 42 mini-conférences sur 8.000 m2 dans le Hall B2. Ce forum offre à quelque 1.500 étudiants de 5 grandes écoles (3 d’ingénieurs : IMT Mines Alès, IMT Albi Carmaux, ENSCM ; 2 de management : IMT Business School et Montpellier Business School) plusieurs façons d’échanger et de rencontrer les entreprises : les stands, mais aussi les mini-conférences d’une durée de 15 minutes, au cours desquelles les entreprises exposent les différents types de métiers mais également de carrière. À la suite de ces présentations, des rencontres de type B to B peuvent avoir lieu dans les stands. Les directions des 5 écoles sont présentes et accessibles.
Les entreprises de toutes tailles, de la start-up au groupe, bénéficient de l’accompagnement de l’élève référent et d’une restauration sur place.Mail dédié : forum.entreprises@mines-ales.frPlus à lire prochainement dans Les Échos web
Assia Tria Les Indiscretions

Jean-François Leroy, Visa pour l’Image

La 34e édition du festival de photojournalisme Visa pour l’Image se tient à Perpignan jusqu’au 11 septembre. « L’événement permet de montrer et traiter en profondeur des évènements qui sont parfois ignorés, ou pas assez mis en avant, explique le directeur, Jean-François Leroy, dans L’IndépendantPar exemple, on va parler de l’Ukraine, bien sûr, mais ça n’est que 4 expositions sur 25. Il n’y a pas que la guerre en Ukraine, même si ce conflit monopolise une grande partie de l’attention des médias. Mais, il se passe des choses ailleurs. Depuis quand n’a-t-on pas entendu parler de la Birmanie ou de la Somalie par exemple ? Il faut montrer l’actualité du monde dans son ensemble. »Plus à lire ici.

julia de funes les indiscretions

Christian Jouve, CCI Occitanie

L’actuel DG de la CCI Occitanie (président : Jean-François Rezeau) quittera ses fonctions au 1er trimestre 2023, après une remarquable longévité dans le corps consulaire : DG de la CCI de Région Midi-Pyrénées en 2009 et aussi de celle de Toulouse en 2014, ce Marseillais a pris en janvier 2017 la direction générale de la CCI Occitanie. Le poste de DG de la CCI Occitanie est d’ores et déjà à pourvoir. Plus d’infos ici.
Âgé de 67 ans, architecte DPLG de formation, dynamique animateur du Chede (cycle des hautes études pour le développement économique) en Occitanie, Christian Jouve a, on le sait moins, effectué une carrière d’officier de gendarmerie avant d’intégrer le corps préfectoral. Son grade officiel est d’ailleurs celui d’administrateur général. Il est par ailleurs conseiller municipal à Saint-Sulpice (31) et membre du bureau de la communauté de communes du Volvestre. 

christophe chalvidal les indiscretions

Laure Prat, Région Occitanie

Elle est nommée directrice Rayonnement Attractivité Influence Développement de la Région Occitanie, basée à Toulouse. Elle a auparavant été, pour cette même collectivité, directrice de la Culture et du Patrimoine (2016-2018), puis directrice des relations européennes et internationales (2018-2022). Laure Prat est diplômée de Sciences Po Aix et de l’Institut national des études territoriales (Inet).
David Taupiac Les Indiscretions

Philippe Bransolle, Maison Johanès Boubée

Il est nommé responsable du site Maison Johanès Boubée de Nîmes, filiale vin du groupe Carrefour, poste qu’il occupe depuis le mois d’avril, indique le groupe dans un communiqué du 25 juillet. Il succède à Cédric Demoulinger. Fort de 18 ans d’expérience dans l’univers industriel agroalimentaire, il s’occupe de la gestion du site spécialisé dans l’embouteillage, le négoce et la logistique du vin. 43 millions de cols ont été embouteillés en 2021 à Nîmes.
Autres nominations : Caroline Brunet et Mathilde Lestienne rejoignent également l’équipe nîmoise, et occupent respectivement les postes d’œnologue – manager chai et manager QHSE (Qualité, Hygiène, Sécurité, Environnement).
> Plus à lire dans Les Échos « Viticulture : Maison Johanès Boubée lance la première blockchain en Occitanie », ici.

Frederic Roig Les indiscretions

Émiliano Marcos, Océan

Emiliano Marcos, président de Océan (propreté urbaine et collecte, Nîmes), intervient lors du rendez-vous éco « Eau’Rizon 2030 », organisé par Eau de Nîmes Métropole, le 6 octobre dans l’hémicycle de l’hôtel communautaire, sur le thème « Les enjeux du recyclage de l’eau pour l’activité économique ». Objectif de l’évènement : encourager l’utilisation ou la réutilisation d’eaux non conventionnelles (eau industrielle, eau de pluie, eau usée traitée…). La matinée sera rythmée par trois tables rondes : « Démarche engagée par Nîmes Métropole : schéma territorial Eau’Rizon 2030 », « Les enjeux du recyclage de l’eau pour l’activité économique » et « Soutien pour le financement et l’innovation du recyclage de l’eau ».
> En savoir plus sur le programme ici.

Davy Gounel Les Indiscretions

Béatrice Piquer, Septeo

Elle est nommée directrice marketing du groupe montpelliérain de solutions logicielles pour les professions réglementées Septeo (2.400 salariés, CA 2021 : 240 M€, PDG : Hugues Galambrun). Diplômée de HEC Paris, Béatrice Piquer a occupé le poste de directrice marketing de Talentia Software, éditeur parisien de logiciels de gestion pour les ETI depuis 2019, et de directrice des ventes et du marketing de la filiale cyber-sécurité du groupe Tessi, acteur du Business Process Services (Grenoble) de 2017 à 2019.
Béatrice Piquer a accompagné le développement de Docapost, filiale numérique de La Poste, en tant que vice-présidente du groupe de développement et directrice de la commercialisation de 2015 à 2017, et le développement à l’international de la startup Ipanema Technologies (aujourd’hui InfoVista), leader de la gestion des performances applicatives, en tant que vice-présidente marketing de 2011 à 2015.
Les dernières actualités Septeo à (re)lire dans Les Échos, « Septeo accélère la digitalisation des professions réglementées en France », ici.

Assia Tria Les Indiscretions

Louis Aliot, maire de Perpignan

Double actualité pour le maire RN de Perpignan (66). Au national, il est candidat à la présidence du RN (élection en novembre), où il entend contrer le jeune eurodéputé Jordan Bardella, président par intérim. « Au fil du temps, le puissant maire RN a fait de la ruralité sa marque de fabrique. Il veut incarner la France rurale face au médiatique Jordan Bardella, soutenu par la nouvelle génération », décrypte mon confrère Mattias Corrasco dans Le Figaro. Autre actualité, plus locale : il vient de se séparer de son directeur de cabinet, Stéphane Babey, qui avait travaillé avec l’ancien maire UDI Jean-Paul Alduy et avec le Département socialiste. Le nom de son successeur n’est pas encore connu.

Pierre Alain Furbury Les Indiscretions

Les Indiscrétions, Agencehv

La page LinkedIn Les Indiscrétionscréée en janvier 2021, vient de franchir cet été le cap des 3.000 abonné(e)s – 3.045 abonnés ce lundi 29 août pour être précis. Un grand merci pour votre fidélité ! Sur cette page, vous avez la possibilité de consulter tous les lundis la newsletter (réalisée par l’équipe Agencehv sous la supervision de Hubert Vialatte) et, le reste de la semaine, des infos mises en relief par la rédaction. Si vous ne nous suivez pas encore, nous vous invitons à nous rejoindre, par ici. Vous pourrez ainsi partager les contenus à votre réseau professionnel et commenter les infos publiées. Le logo des Indiscrétions a été réalisé par Léna Cazelles, aujourd’hui au poste Communication et Event Officer à l’Open Tourisme Lab (Nîmes), lorsqu’elle était en stage au sein d’Agencehv, en 2020.

Une nomination ou élection à nous transmettre ?

Agencehv protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

bandeau NG promotion - Indiscretions - 23 mai

Décodage

Décodage
9

On perce le coffre-fort

De LFI au Medef. Elle ratisse large (normal, pour une Macroniste). Intervenante, ce week-end dans la Drôme lors de l’Université d’été de La France Insoumise, pour y mener des débats contradictoires, Marlène Schiappa, secrétaire d’État chargée de l’Économie sociale et solidaire et de la Vie associative, croisera à nouveau le fer dans une atmosphère plus feutrée, le 8 septembre à Montpellier, lors d’une REF décentralisée du Medef Montpellier (président : Jean-Marc Oluski). Le Medef Montpellier Hérault devrait y faire une « annonce importante » en matière de biodiversité, aux côtés de la secrétaire d’Etat, de Michaël Delafosse, maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole et de Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef, apprend-on auprès du syndicat patronal.

Levées de fonds en hausse lors du 1er semestre. Sur le premier semestre 2022, l’Occitanie enregistre 19 opérations de levées de fonds (+ 6 % par rapport au 1er semestre 2021), avec un ticket moyen de 7,9 M€ (+ 17 %) et près de 150 M€ de levés (+ 23 %), indique le baromètre d’In Extenso Innovation Croissance et l’Essec Business School. La région se place en 7e position en matière de montants levés, derrière la Nouvelle-Aquitaine et le Pays de la Loire.
Les 5 plus importantes levées de fonds sont réalisées dans les secteurs de la cleantech, la santé, l’immobilier et l’alimentation. On compte Sweep (Mauguio – 34), un logiciel qui aide les grands groupes à mieux mesurer et réduire leurs émissions de CO2 (66 M€), SeqOne Genomics (20 M€, plus dans Les Échos ici), concepteur et développeur de solutions d’analyse de données génomiques (Montpellier), Mon Chasseur Immo (10 M€), leader français des services numériques de recherche immobilière tournés vers les besoins des acquéreurs basé à Montpellier (plus dans Les Échos ici), Micropep Technologies (8,75 M€, plus dans nos Indiscrétions du 27 juin ici), spécialiste des biotechnologies agricoles basé à Toulouse, et Eldo (6 M€) startup experte dans la digitalisation de la communication et gestion commerciale des entreprises de l’immobilier (Toulouse).
Ces chiffres sont à retrouver ici.
Au-delà des chiffres, une tendance : les start-up sont moins à la fête en ce 2e semestre, entre baisse des valorisations et licenciements. Le décryptage paru ce jour dans Les Échosici.

Une bière des Pyrénées-Orientales sacrée. La meilleure bière brune du monde est élaborée dans les Pyrénées-Orientales. En effet, la « Wood aged grand cru », une bière brune française artisanale brassée avec du seigle de Cerdagne à Cap d’Ona (maître brasseur : Gregor Engler) à Argelès (Pyrénées-Orientales), décroche le titre de meilleure bière brune du monde, le 25 août, au World Beer Awards à Londres, annoncent nos confrères de L’Indépendant dans un article publié le 26 août. Une récompense qui s’ajoute aux 27 médailles d’or décrochées en 2021. 4.000 bières du monde participaient à ce concours. Cette bière brune est déjà proposée sur les tables du restaurant Can Roca, 3 étoiles Michelin à Gérone (Espagne) et à la Table de Saint-Crescent (2 étoiles) à Narbonne.

Ils ont le temps. Que faire des matelas arrivés en fin de vie ? 5 à 6 millions de matelas sont jetés chaque année en France par des particuliers, sans filière de recyclage structurée. « Une grande partie est enfouie sous terre, ou incinérée. Aucune de ces deux solutions n’est viable d’un point de vue environnemental, sachant que la biodégradation d’un matelas dure un siècle », explique Jérôme Adjedj, 33 ans, fondateur d’EcoMatelas, fabricant de matelas reconditionnés basé à Saint-Aunès, à côté de Montpellier. Parmi les sources d’approvisionnement, des matelas presque neufs, provenant de garanties d’essai 100 nuits, renvoyés par des clients étonnamment mécontents (un matelas, c’est un matelas) aux distributeurs. « Les gens ont du temps libre », me suis-je permis, en commentaire inintéressant, pendant l’interview préalable à la rédaction de l’article. « C’est une technique marketing qui fonctionne bien », enchaîne, plus professionnel, le dirigeant.
Les perspectives d’EcoMatelas à lire sur l’Hérault Juridique et Economique du 8 septembre et dans Les Échos.

Un trophée attribué pour un projet de lutte contre les inondations à Nîmes. Lafarge Granulats est lauréate du prix « contribution économique / valeur ajoutée à la société » lors de la 7ème édition des trophées de développement durable des producteurs de granulats, organisée le 22 juin par l’Union nationale des producteurs de granulats (UNPG). Missionnée par la Ville de Nîmes, Lafarge Granulat est en charge de la réalisation du bassin-carrière des Antiquailles, dont l’objectif est d’intercepter et stocker les eaux du cadereau d’Alès. « Il permettra, au terme de son exploitation, d’avoir un impact positif direct sur la sécurité de la population lors des épisodes cévenols, de plus en plus récurrents et violents », rapporte l’UNPG dans un communiqué.
> Plus à lire dans Les Échos cette semaine.

Le match France-Danemark. Les organisateurs d’événement ont l’œil sur tout. Pour un salon grand public prévu du 25 au 27 novembre, où je pourrais être amené à animer des tables rondes, la cheffe de projet me glisse : « Il n’y aura finalement pas de table ronde le 26 novembre à 18h, du fait du match de coupe du monde de football France-Danemark au Qatar. On risque de n’avoir personne sur ce créneau ! ». Anticiper les grands rendez-vous de la coupe du monde inédite, organisée dans les frimas de l’automne (20 novembre – 18 décembre) : je dis bravo. Car j’aurais été fort perturbé de rater la retransmission de cette affiche, aussi professionnel fussé-je.

Volet spatial de France Relance. Dans le cadre du dispositif « Volet spatial de France Relance » mis en place par l’État en soutien à la filière spatiale, près de 35 entreprises lauréates (startups, laboratoires, PME, ETI et grands groupes) basées en Occitanie ont été retenues : Agreenculture, Airbus Defence & Space, Airbus Defence & Space Geo, Anywaves, CLS, CNIM, COMAT, CS-Group, CTI, Drompy, ECA Aerospace, EREMS, Hemeria, Hydromatters, Infinite Orbits, Jeobrowser, LAAS CNRS, Magellium, Mecano ID, Microtec, Murmuration, Occitanie Data, Onera, Pi-Geosolutions, Pixstart, Reuniwatt, STEEL Electronique, Syntony, Terranis, Thales AVS, Thales Alenia Space, U-Space, WaltR, Water Robotics, Weather Force Consulting. Doté d’une enveloppe de 515 M€, le volet spatial de France Relance se décompose en trois parties : « Lanceurs ESA » : partie conjoncturelle destinée à faire face aux surcoûts du programme Ariane 6 développé au sein de l’Agence spatiale européenne (ESA) ; « Innovation France » : partie dédiée à la relance des industriels du spatial impactés par la crise ; « Financement de la recherche duale en matière spatiale ». Avec 3,4 milliards d’euros de ventes finales en 2020, dont la moitié sur les marchés commerciaux et export et 17.700 emplois directs de haut niveau sur toute la chaîne manufacturière, le secteur spatial français réalise près de 45 % des ventes de toute l’industrie spatiale européenne.
> Plus d’infos sur les entreprises du secteur spatial en Occitanie, ici.

Pépites dans les Hautes-Pyrénées. Quatre jeunes start-up incubées au BIC Crescendo de Tarbes (Hautes-Pyrénées) sont lauréates du concours national French Tech Tremplin (source La Dépêche). Elles vont recevoir une bourse de 30.000€. Les 4 start up lauréates sont :
· Amphore, une entreprise créée par Olivia Clavier et Simon Rivière, passés par l’Enit (Ecole nationale d’ingénieurs de Tarbes), qui ont mis au point un gobelet réutilisable et recyclable à l’infini, fabriqué à partir de matières végétales, des « déchets » de l’agriculture comme le bois, le maïs ou le tournesol. Il contient 0% de plastiques.
· La société Madzan, lancée par Laure Benazet (Enit aussi), qui recycle et réutilise des déchets industriels comme les bâches, les tissus, les sièges, pour en faire des trousses, des sacs, des cabas, mais aussi des étuis pour smartphone ou des goodies en tous genres.
· Leurres Pyrénées &Co, portée par Axel Roman (Enit encore), un jeune passionné de pêche et d’environnement, qui fabrique des leurres qui contiennent 0% de plastiques. Ils sont fabriqués à partir de matériaux biosourcés et biodégradables.
· Bogled, créé par Mathieu Tujague, un féru de jeux vidéo qui a développé une plateforme pour évaluer les performances des joueurs d’e-sport.

Tourisme : vers un été de tous les records. Ils râlent souvent, mais vont s’en tirer à bon compte. « Les premiers retours des professionnels de l’hôtellerie-restauration laissent entrevoir un très bon bilan de la saison estivale, écrivent Les Échos ce 29 août. Les Français sont partis en nombre en vacances, les clientèles européennes et anglo-saxonnes ont répondu présent et la France devrait maintenir son rang de première destination mondiale. » Plus à lire ici.

Séries d’été, suite et fin. Agencehv a réalisé 8 séries d’été pour Les Échos web, en lien avec le département du Gard, sur deux thèmes différents.– La relève féminine dans le Gard :
« Clara Hardy, entrepreneuse en soie », ici« Anne Nouvel-Owens poursuit l’aventure familiale à la tête de FIC », ici« Sabrina Jean, d’assistante de direction à présidente de la CPME du Gard », ici« Céline Torrès, ex-candidate Miss France happée par l’univers du bâtiment », ici 
– Le Gard des écrivains :« Alphonse Daudet, Nîmois malgré lui », ici« Jean-Pierre Chabrol fait revivre les maquisards et camisards en Cévennes », ici
« Les escales gardoises d’Ernest Hemingway », ici
« Robert Louis Stevenson : l’écrivain randonneur des Cévennes », ici

Plus de décodages ici

23 lauréats de la 3e édition du fonds friches en Occitanie. L’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) et les préfets de région dévoilent les lauréats de la 3e édition du fonds friches, lancé en février. 23 collectivités, bailleurs sociaux, entreprises publiques locales et entreprises privées sont lauréates en Occitanie. En voici la synthèse :

  • La communauté de communes du Pays d’Olmes (Laroque-d’Olmes – Ariège), avec la requalification de la friche SAB-SOTAP, et la création d’une unité de production de géotextiles en fibres naturelles – 412.810 € de subvention,
  • L’OPH de l’Ariège pour la construction de 11 logements à Mazères en acquisition-amélioration – 500.000 € de subvention,
  • Alogea, entreprise sociale pour l’habitat, pour la création d’environ 8 logements locatifs sociaux à Belpech (Aude) – 335.000 € de subvention,
  • La commune de Pezens (Aude) pour la reprise d’un lotissement abandonné et partiellement construit (Les Terrasses du Fresquel) – 500.000 € de subvention,
  • La commune de la Fouillade (Aveyron) pour la reconquête du centre bourg de la commune par la réhabilitation de l’îlot en friches Fernandez-Cazals – 500.000 € de subvention,
  • L’interrégionale Polygone SA d’HLM (Millau – Aveyron), pour un projet de création de 15 logements, équipements publics sur un site patrimonial du centre de Millau – 500.000 € de subvention,
  • L’Agence Régionale pour l’Aménagement et la Construction (ARAC) pour l’accueil d’activités économiques sur l’ancien site industriel pollué, dans la Zac Humphry Davy à la Grand-Combe (Gard) – 500.000 € de subvention, et pour la réhabilitation d’un bâtiment en 3 logements et un commerce à Catus (Lot) – 212.000 € de subvention,
  • L’Agate (aménagement et gestion pour l’avenir du territoire), pour la création de 37 logements, commerces, services et équipements sur le secteur de l’ancienne cave coopérative à Saint-Mamert-du-Gard (Gard) – 500.000 € de subvention,
  • Toulouse Métropole Habitat pour la création de 10 logements sur friche commerciale à Grenade (Haute-Garonne) – 500.000 € de subvention,
  • La ville de Plaisance du Touch (Haute-Garonne), pour la reconversion de la friche industrielle « La Sabla » en zone mixte – 500.000 € de subvention,
  • Le groupement GGL Aménagement – Proméo pour la réhabilitation d’une ancienne friche industrielle pour créer 32 logements, des activités tertiaires et économiques (touristiques) et des équipements publics dans le quartier de la Méditerranéenne à Agde (Hérault) – 500.000 € de subvention,
  • Territoire 34 pour la réhabilitation de l’îlot Fleury à Lodève (Hérault) – 241.000 € de subvention,
  • La mairie de Magalas pour la reconquête et reconversion de l’ancienne zone artisanale La Peyrade à Magalas (Hérault), pour créer une zone mixte (habitat, école, EPHAD), – 469.000 € de subvention,
  • La SCI Afrederic pour la réhabilitation de la friche de l’ancien EHPAD Croix Rouge, la création de 29 logements pour une résidence service seniors Le Quercy et un restaurant, à Vayrac (Lot) – 200.000 € de subvention,
  • La SCI Aj, pour la création d’un tiers-lieu sur une ancienne usine Bostik, à Ibos (Hautes-Pyrénées) – 80.000 € de subvention,
  • Promologis, pour la démolition et reconstruction pour créer 8 logements et un local commercial à Tarbes (Hautes-Pyrénées) – 500.000 € de subvention,
  • La commune de Saint-Estève (Pyrénées-Orientales), pour le réaménagement du secteur Méditerranée avec la phase 2 de démolition de l’ancienne gendarmerie – 167.000 € de subvention,
  • Marcou Habitat, pour la démolition et reconstruction de 3 immeubles vides pour créer 8 logements, à Toulouges (Pyrénées-Orientales) – 220.000 € de subvention,
  • La SAS Jean-Louis Fourès pour la réhabilitation de la friche Bourdariès afin d’accueillir la délocalisation de la mégisserie Fourès à Graulhet (Tarn) – 500.000 € de subvention,
  • La commune de Saint-Sulpice-la-Pointe (Tarn) pour la création d’un nouveau quartier sur le site de l’ancienne Arçonnerie Française – 500.000 € de subvention,
  • Tarn-et-Garonne Habitat pour la démolition et reconstruction d’un immeuble vacant pour réaliser 4 logements à Montauban (Tarn-et-Garonne) – 500.000 € de subvention,
  • La commune d’Orgueil (Tarn-et-Garonne) pour la réhabilitation et reconstruction de la ferme Jolibert en locaux commerciaux – 275.000 € de subvention.

Porté par l’État dans le cadre du Plan de relance, l’objectif du fonds friches est de financer des opérations de recyclage des friches et la transformation de foncier déjà artificialisé. La 3e édition comptabilise 1.210 candidatures pour 431 M€ de subventions demandées au niveau national. 264 lauréats sont retenus par l’Ademe et les préfets de région. Les lauréats contribuent cette année à recycler près de 675 ha de friches, pour 1 M de m²  de logements (dont 50 % de logements sociaux), 179 000 m² d’équipements publics et 750 000 m² de surfaces économiques dont près de 200 000 m² de surfaces industrielles.

Le CAUE 34 recrute. Le CAUE (Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement) de l’Hérault recrute son futur directeur (H/F). L’association est présidée par Julie Garcin Saudo, conseillère départementale du canton de Pézenas. Le CAUE 34 œuvre sur 4 missions autour de la promotion et de l’amélioration de la qualité architecturale, urbaine, paysagère et environnementale : Informer et sensibiliser les publics, conseiller les particuliers dans leurs projets de construction ou de réhabilitation, conseiller les collectivités territoriales dans tous les projets et démarches d’aménagement des territoires, et former les professionnels, les élus et les maîtres d’ouvrage dans les domaines de l’architecture, de l’urbanisme, du paysage et de l’environnement.

Rififi autour du pont de Céret. « L’association Bien vivre en Vallespir conteste les expropriations dues au projet du nouveau pont de Céret », indique France Bleu Roussillon le 25 août. Après le référendum du printemps, dont elle a contesté les modalités mais qui a donné raison au défenseur du projet, l’association entend maintenant contester les premières expropriations autour du chantier survenues alors que la décision d’utilité publique est attaquée en justice et la décision non encore rendue. Le projet, porté par les collectivités, a pour objectif de décongestionner l’accès à Céret (Pyrénées-Orientales) en créant, d’ici 2025, une nouvelle entrée de ville à l’est de la commune. Soit 2,7 km de voirie, trois ronds-points et un viaduc de 330 mètres pour enjamber le Tech. Coût prévisionnel : 30 M€.

Mesurer les séismes sur la lune. Le CNES (Centre national d’études spatiales), à Toulouse (Haute-Garonne), et l’Institut de physique du globe de Paris (IPGP), sont sélectionnés par la Nasa pour concevoir un sismomètre, un instrument capable de mesurer les séismes sur la face cachée de la lune. Il sera réalisé sur le modèle de celui installé sur Mars il y a quatre ans. Ce projet nommé « Farside Seismic Suite » aura la forme d’un cube de 40 kg et fonctionnera pendant 4 mois. « Le boîtier doit être livré aux États-Unis au début de l’année 2023 pour un lancement programmé de la mission début 2025 », précisent nos confrères de La Dépêche dans un article du 24 août. Plus d’infos, ici.

Réhabilitation des berges du CaminAdour. La Communauté d’agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées lance des travaux de réhabilitation des berges du CaminAdour, endommagées suite aux crues successives de décembre 2019, décembre 2021 et janvier 2022. Le sentier de CaminAdour, long de 11km sur les berges de l’Adour, devrait être restauré dans son intégralité avant la fin de l’année. Plus d’infos, ici.

Rénovation dans les collèges des Hautes-Pyrénées. Cinq collèges du département des Hautes-Pyrénées font l’objet de travaux de rénovation et d’amélioration thermique visant à améliorer le confort et les performances énergétiques des bâtiments. Sont concernés les établissements : Voltaire et Desaix à Tarbes, Val d’Arros à Tournay, Gaston Fébus à Lannemezan et Trois Vallées à Luz-Saint-Sauveur. Au-delà de ces campagnes lourdes de travaux, le Département organise également chaque année durant l’été des travaux dits de gros entretiens et de grosses réparations. Au total, les travaux dans les collèges pour l’année 2022 sont estimés à 5,7 M€. Plus d’infos, ici.

Séminaire. L’Agencehv organise son 2e séminaire annuel, ce 31 août au Domaine de Verchant à Castelnau-le-Lez (34). Politique RGPD et enjeux de cybersécurité, enrichissement de la newsletter Les Indiscrétions, RH, vision à 5 ans, nouveaux produits en 2023, définition des valeurs-clés partagées, techniques d’écriture et d’interview, analyse de l’évolution des postes de recettes entre les derniers exercices… Un ordre du jour dense et tonifiant (enfin j’espère). Avec des interventions de tous les membres de l’équipe, car du dialogue jaillit la lumière et, plus simplement, ici on joue collectif.

Une indiscrétion, une analyse pas lue ailleurs, une exclu à nous transmettre ?

Agencehv protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

Zoom

Zoom
9

Une info passée au crible

Les repreneurs des Toiles du Soleil veulent relancer le textile catalan

 

Après plusieurs acquisitions dans le domaine de l’art de vivre et de la décoration, JCST Holding met la main sur Les Toiles du Soleil, manufacture de textile catalan. Avec l’ambition de développer la marque à l’international. « Le monde est à la portée de ces petites entreprises françaises ! », insiste Jean-Christophe Astruc, repreneur aux côtés de Stéphane Torck.

© Les Toiles du Soleil

La manufacture de tissage Les Toiles du Soleil, fabriquant de toiles rayées, dites à bayadère, change de mains. Propriétaires depuis 1993 de cette PME de 25 salariés, Henri et Françoise Quinta viennent de céder l’affaire à JCST Holding, menée par Stéphane Torck et Jean-Christophe Astruc et basée dans le Gard. L’opération a été soutenue par Bpifrance Occitanie et le Crédit Agricole du Languedoc. Forts de leur expérience à l’international, en Chine notamment, les deux repreneurs ont multiplié depuis 2019 les acquisitions de sociétés dédiées à l’art de vivre : la marque française de décoration et de mobilier à destination des professionnels Athezza, la manufacture de céramique Maison Pichon, puis Some Slow Concept, des objets et du mobilier de décoration fabriqués au Maroc.

© Les Toiles du Soleil

Des machines datent des années 30 ! « Le savoir-faire des Toiles du Soleil date du 19e siècle, avec une capacité créative forte, un service de tissage et façonnage, et des machines à tisser classées Entreprise du Patrimoine Vivant. Certaines datent des années 30 ! », explique Jean-Christophe Astruc. L’entreprise, nichée au cœur des Pyrénées catalanes, à Saint-Laurent-de-Cerdans, s’est spécialisée dans la bagagerie, les nappes, les toiles et les tissus au mètre.Digitalisation des process. Les nouveaux actionnaires entendent optimiser et digitaliser les process commerciaux, et accentuer une diversification des toiles multicolores catalanes dans le monde du mobilier et de la décoration, en s’appuyant sur leur réseau de revendeurs multimarques, de prescripteurs, d’acteurs du secteur CHR.

© Les Toiles du Soleil

 

Nouveaux services. Autre axe de développement, la création de nouveaux services : produits sur mesure, et possibilité pour les clients professionnels de créer leurs propres gammes en associant des couleurs.Un story telling efficace à l’international. « L’entreprise réalise 2 millions d’euros de chiffre d’affaires. Nous visons une croissance significative, notamment à l’export », complète Stéphane Torck. Un peu sur le modèle d’Athezza, dont le chiffre d’affaires a été doublée, passant de 8 à 16 millions entre 2019 et 2021. Pour l’instant, l’international ne représente que 15 % de l’activité des Toiles du Soleil. L’ambition est de passer rapidement à 50 %. « Il y a une forte appétence pour l’artisanat français, en Asie et aux États-Unis notamment. Les produits des Toiles du Soleil sont vrais, détiennent une histoire. Quand vous vous adressez aux marchés américains ou asiatiques, ces histoires ont une grande valeur. On ne s’en rend pas assez compte depuis la France. Le monde est à la portée de ces petites entreprises françaises ! » Dans son nouveau périmètre, JCST Holding emploie près de 100 salariés, et réalisera cette année un chiffre d’affaires proche des 20 millions d’euros.Deux magasins. Développé pendant 30 ans par Henri Quinta, Les Toiles du Soleil comptent deux magasins, un à Perpignan et l’autre à Paris (rue du Bac). L’enseigne sera présente sur le salon Maison&Objet, du 8 au 17 septembre.Défi de la production et du recrutement. Face à la demande, le défi de la production et du recrutement devra aussi être relevé. « Où va-t-on trouver les tisserands, ourdisseurs et couturières de demain, alors que ces métiers ont disparu ? Nous discutons avec la Région Occitanie, pour faciliter à la fois les vocations et l’accessibilité au Haut Vallespir », n’élude pas Jean-Christophe Astruc. Avant d’ajouter, dans un sourire : « La première question qu’on me pose, quand je suis sur place à la manufacture, est : ‘Mais vous allez partir ?’. Alors que la question que je me pose est plutôt : ‘Comment faire venir des gens ici ? Comment réindustrialiser le Haut Vallespir, qui a compté jusqu’à 350 personnes dans l’industrie textile ?’ ».Conseils. Cette opération a été réalisée avec Numa Avocats (François Perruchot -Triboulet, Associé, Perrine Denimal et Louis Bogucki, avocats) et Aphoria Expertise pour le conseil financier (Rémo Torressin).

Plus à lire dans Les Échos, ce lundi (print) et cette semaine sur le site web.

3 questions à

3 questions à

Florence Bénéteau, Groupe Elan

« Une attente en matière de médiation sociale et citoyenne »

 

À la tête du Groupe Elan, bureau d’études et de conseil basé au cœur de Montpellier et à La Réunion, Florence Bénéteau est inarrêtable. Difficile de résumer 2 heures d’échanges à bâtons rompus en quelques lignes. On essaie quand même ! « Trois questions à… », la rubrique où le tutoiement est de rigueur.

Décris-nous un projet original sur lequel travaille Elan Développement en ce moment ?

J’en prends deux ! En France métropolitaine, Gilles Liébus, maire de Souillac (Lot), un proche de Macron, veut réhabiliter l’abbatiale pour en faire un hôtel-destination mettant en avant l’avant-gardisme de Joséphine Baker et y accueillant la Fondation éponyme. Nous accompagnons la maîtrise d’ouvrage dans le lancement de l’appel à manifestation d’intérêt visant à trouver un opérateur pour cet hôtel culturel. Les hôtels de demain seront expérientiels et thématiques, sur le modèle de celui des frères Pourcel à Montpellier.
À la Réunion, nous étudions la possibilité de faire de cette île volcanique un immense réservoir d’eau, pour en exporter avec un pipeline et une plateforme offshore. Il pleut 5 milliards de m3 par an sur l’île (record mondial !). Trois milliards repartent en mer et deux milliards sont stockés, notamment par terre volcanique. La consommation locale se limite à 200 millions de m3. L’État pourrait créer des réservoirs d’eau immenses. Le projet est d’autant plus pertinent que l’on sait que tout le monde va manquer d’eau, à Madagascar et en Afrique. Il faut considérer La Réunion comme une plateforme avancée en matière de ressources marines, de pharmacopée de demain, de technologie drones, de sciences du vivant, d’eau…, au lieu de maintenir ce territoire dans une situation de dépendance post-coloniale.

Quels enjeux-clés identifies-tu pour les métropoles françaises ?

La logistique urbaine associée, l’approvisionnement des villes, sont des sujets centraux, a fortiori avec une demande accrue de produits locaux et moins chers. Quel type d’intermédiation entre les producteurs et acheteurs ? Comment gérer les flux de camions dans les zones à faible émission ? Comment valoriser des livraisons en utilisant la voie ferrée ? Comment faire émerger des marchés d’intérêt national qui soient davantage dédiés aux producteurs, et moins aux grossistes ?

Tu suis l’actualité économique régionale depuis plus de 20 ans. Quel conseil nous donnerais-tu, en matière de traitement de l’info ?

Aller vers la médiation citoyenne, vers la création d’espaces d’intelligence territoriale, ne pas rester trop à plat et dans le constat, mais dégager une boîte à outils, des solutions, une méthodologie, des retours d’expérience, des prospectives à même de nourrir l’action politique et publique. Je pense que vous avez un vrai coup à jouer dans l’ouverture aux jeunes, l’émergence de solutions et de points à retenir, l’animation d’une médiation sociale et citoyenne. La surinformation d’éléments qui se répètent entre médias et l’entre-soi entre décideurs peuvent inhiber.

La HV Touch

La HV Touch

Conseil RP

Question fréquente émise par les services de relations presse, en réponse à une demande d’information et/ou d’interview que je leur formule : « C’est pour une parution dans quel média ? » Certes, en tant que journaliste professionnel indépendant travaillant pour plusieurs médias, la question semble légitime. Mais il est assez maladroit, pour un service RP, censé faciliter la vie des journalistes, de répondre à une question par une autre question. D’autant plus que je n’ai pas forcément la réponse : je ne peux pas toujours savoir, avant l’interview ou la réception d’informations complémentaires, si tel média va être intéressé par tel sujet. C’est justement à la lumière des précisions reçues que je qualifierai mieux les propositions auprès des rédactions en chef respectives. Tout un art.

La phrase

« La création de tiers-lieux dans les lycées agricoles va faire évoluer l’enseignement agricole. La Région Occitanie porte 4 projets de tiers-lieu, qui seront comme autant de plateformes collaboratives ouvertes sur le monde extérieur – entreprises, acteurs de la recherche. Ces actualités seront abordées lors des Assises de l’enseignement agricole, le 22 octobre à Toulouse. »
Florence Bénéteau

présidente du bureau d’études Elan Développement (Montpellier et La Réunion, 23 salariés, 2,2 M€ de CA en 2021).

On s’en fout

C’est jeudi la rentrée des classes, aussi, pour les écoliers et, par ricochet, leurs parents. On a tendance à l’oublier, tant le débat médiatique estival porte uniquement sur les 2.000 euros net promis aux jeunes enseignants, sur fond de crise des vocations et d’inflation galopante.Pour fréquenter tout type d’école (public ou privé, primaire et secondaire) depuis 20 ans, je suis surpris par une constante : le grand retard pris par l’Éducation nationale en matière de digitalisation. L’épidémie de Covid-19 l’a mis en avant. Avec, par exemple, de grandes difficultés dans la mise en place de visioconférences, quand celles-ci l’ont été. À 1.000 lieux de la plaquette de communication présentant les pompeux « espaces numériques de travail ». La phase la plus avancée de la communication moderne reste le courrier électronique. C’est déjà ça. Mais on n’en est pas (du tout) aux plateformes d’informations partagées, groupes Facebook et/ou Whastapp, etc.

Ces outils sont pourtant simples, très utiles et à la portée de parents par définition (presque toujours) jeunes, et donc sensibilisés aux outils numériques. D’autant plus que ce ne sont pas les informations à transmettre qui manquent dans ce milieu, où se mêlent enjeux d’apprentissage centraux, sécurité, procédures et éveil : sorties scolaires, devoirs, projet pédagogique, réunions parents/profs, alimentation, sport à l’école, questions au corps enseignant, fournitures, informations diverses (de l’épidémie de poux au professeur malade), date et heure de reprises, règlement intérieur, sanctions, activités périscolaires…

Bref, un terrain de jeu idéal pour des étudiants en école de communication et de digital. S’il est acquis que les enfants doivent recevoir un enseignement relatif au numérique et aux réseaux sociaux, il ne faudrait pas oublier les enseignants et directions d’établissement dans l’histoire. En utilisant un argument massue : ce n’est pas un piège cachant du travail en plus, mais un gain de temps à terme pour tout le monde.

ca pousse les indiscretions

Ça pousse

Ça pousse
9

Ils et Elles bâtissent nos villes

Thermes de Bagnères-de-Luchon : les travaux de rénovation et restructuration sont lancés

 

©agence coste architectures – Vue aérienne du futur complexe thermal de Bagnères-de-Luchon

 

En Haute-Garonne, la station thermale de Bagnères-de-Luchon (65) fait l’objet, dans le cadre d’un contrat de concession entre la commune de Bagnères-de-Luchon et le groupement Arenadour – ARAC Occitanie – Banque des Territoires, de travaux débutés en juin, apprend-on dans le magazine Entreprises Occitanie le 27 juillet. Objectif : augmenter de 50 % la fréquentation des thermes (La Dépêche, 4 août).

Une extension de l’espace thermoludique va être réalisée, les espaces intérieures vont être restructurés afin de fluidifier le parcours de soins des cures, et les cabines de soins de rhumatologie et voies respiratoires ainsi que leurs équipements vont être rénovés. Autre aménagement prévu en 2022 : la mise en service de l’ascenseur valléen qui reliera Luchon à la station de ski Superbagnères en six minutes.

Au total, 40 M€ sont investis dans la métamorphose des thermes de Bagnères-de-Luchon, pour une livraison prévue en mars 2024.
L’équipe de construction est entièrement basée en Occitanie : 
– Agence Coste Architectures Montpellier : conception du projet
– Agence Rayssac (Narbonne) : suivi des travaux
– Betem (Montpellier) : Ingénierie tout corps d’état
– Elcimai Environnement (Toulouse) : Ingénierie process thermal
– Gamba (Labège) : acoustique du projet
– Alyrac (Toulouse) : économie du projet

________________________

Tourisme : nouveau souffle pour la Chartreuse de Valbonne

 

©La Chartreuse de Valbonne

 

Comme nous vous le révélions la semaine dernière dans Les Indiscrétions (ici), Ignace Vantorre et Magali Schulz, couple d’investisseurs lyonnais, consacrent 95 M€ d’investissement pour la restauration et la reconversion de la Chartreuse de Valbonne, ancien monastère historique gardois situé à Saint-Paulet-de-Caisson (Gard). Le lieu proposera des séjours de courte, moyenne et longue durée en pension complète, autour de la pratique quotidienne du yoga et de la méditation. Ateliers, restauration, spa, boutiques… 25.000 m2 seront restaurés et 12.000 m2 de bâtiments neufs supplémentaires seront construits (Atelier d’architecture CH.V, Lyon). Le lieu pourra accueillir 300 clients et 200 collaborateurs en haute saison. Début des travaux prévus en 2024.

Une concertation est lancée sur le site de l’agglomération du Gard Rhodanien depuis mardi 16 août jusqu’au 15 octobre, à retrouver ici.

Plus à lire dans Les Échos « Gard : la Chartreuse de Valbonne bientôt restaurée pour un projet touristique haut de gamme ».

________________________

Hérault : les Docks du GR, nouvel espace gourmand au pied du Pic Saint-Loup

 

©Les Docks du GR

 

C’est dans la zone artisanale la Liquière à Saint-Martin-de-Londres, au cœur du Grand Pic Saint-Loup dans l’Hérault, que les Docks du GR, un espace de restauration, verront le jour d’ici décembre, indiquent les entreprises, le 29 août. « Ce pôle culinaire regroupera un restaurant gastronomique, une cave à vins, une épicerie fine de produits locaux, un potager, des ateliers cuisine et vins, une salle de dégustation, des expositions temporaires », détaille ce dernier.

Pensé par Guy Giner, PDG de la société gestionnaire 6ème sens (restauration), les Docks du GR vont s’implanter dans un bâtiment dessiné par l’architecte Paul L’Hermite (Viols-le-Fort, 34) et construit par des artisans du territoire. À terme, les Docks du GR emploieront 12 personnes. « Les Docks du GR seront un espace gourmand festif, marqué par une signature gastronomique accessible à tous, un lieu de partage et d’échanges ouvert à toute heure de la journée », précise Guy Giner. GR est l’acronyme de Grand Restaurant, mais est aussi évocateur du GR, chemin de grande randonnée du Pays Grand Pic Saint-Loup.

Des potins immo ? Une nomination ? Des initiatives et projets ?

Agencehv protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

Au marché

Au marché
9

Les marchés publics essentiels en Occitanie de la semaine passée. Parce qu’il faut bien vivre.

APPELS D’OFFRES
Communication 📣

Occitanie Ouest 

Le comité départemental du tourisme du Tarn lance un avis pour l’élaboration et la mise en œuvre d’une stratégie de communication globale 2023-2026. 

Environnement 🌳
Logement 🏡

Occitanie Ouest 

La mairie de Saint-Nazaire-de-Valentane lance un avis pour la réhabilitation d’un logement dans l’ancienne école de Mongaudon. 

ATTRIBUTIONS DE MARCHÉ

La communauté de communes La Domitienne attribue le marché de fourniture, transport et livraison de bacs roulants pour la collecte des ordures ménagères et la collecte sélective ainsi que de pièces détachées à CONTENUR SL. Valeur totale du marché : 440 000 euros. 

L’office public de l’habitat de l’Aude attribue le marché de désinsectisation des logements et parties communes du patrimoine d’Habitat Audois à Service Entretien Méditerranée. Valeur totale du marché : 527 010,2 euros.  Lot Habitat attribue le marché de nettoyage des parties communes des résidences de Lot Habitat à Onet Services. Valeur totale du marché : 296 574,96 euros. 

La Région Occitanie attribue le marché d’AMO de préparation à la mise en œuvre d’une Gestion de la Relation aux Usagers à Syneor Consulting. Valeur totale du marché : 249 900 euros. 

RPA DREAL Languedoc-Roussillon – Midi-Pyrénées attribue le marché de déviation de Laudun-l’Ardoise à BUESA, EIFFAGE ROUTE GRAND SUD SAS Etablissement Alpes Vaucluse, SAS ROBERT Travaux Publics et ROUMEAS TP. Valeur totale du marché : 5 473 939,03 euros. 

Réseau 31 attribue le marché d’acquisition d’unités de déshydratation mobiles de boues de stations d’épuration à Huber Technology. Valeur totale du marché : 390 404 euros. 

Le département des Hautes-Pyrénées attribue le marché de travaux d’aménagement de l’imprimerie à l’Hôtel du Pradeau à Tarbes à entreprise Vignes, oliveira Rogel, ste De Menuiserie Agancements Et Cuisines. La liste des titulaires à consulter ici. Valeur totale du marché : 120 756,5 euros. 

Plus de marchés ici

La communauté d’agglomération Béziers Méditerranée attribue le marché de cheminement doux – Aménagement de la liaison douce – Phase 2 – Avenue Port Notre Dame – Orb à brault Travaux Publics, sarl Durand Philippe, urban Nt, pepiniere Sport Et Paysage et philip Freres. Valeur totale du marché : 948 952,3 euros. 

Le département des Hautes-Pyrénées attribue le marché d’aménagement d’un carrefour giratoire à Bazet à spie Batignolles Malet. Valeur totale du marché : 344 101,2 euros. 

La commune de Perpignan attribue le marché de réfection de la toiture de la salle Henri Blanc à Perpignan à sasu Sns Construction. Valeur totale du marché : 85 520 euros. 

Le Grand Narbonne attribue le marché de mission de maîtrise d’œuvre pour la réhabilitation de deux centres techniques à Coursan à Tognella Architectes 2ai. Valeur totale du marché : 76 000 euros. 

La communauté d’agglomération Hérault Méditerranée attribue le marché de réhabilitation des réseaux d’eau potable d’assainissement des avenues Jean Jaurès et Neffiès à Caux à sogea Sud Hydraulique. Valeur totale du marché : 703 387,09 euros. 

Agenda Les Indiscretions

L'agenda

L’agenda

À suivre en ligne ou en présentiel

SEPTEMBRE

Lundi 5 septembre de 13h30 à 17h30 :

Enquête publique sur le projet de protection du littoral du Petit Travers à Mauguio.

Mardi 6 septembre de 9h à 17h :

« Pourquoi le calcul quantique et les technologies habilitantes attirent les investisseurs publics et privés ? », organisé par Ad’Occ au CERFACS de Toulouse (31). Plus d’infos ici.

Mercredi 7 et Jeudi 8 septembre : La REF (Rencontre des Entrepreneurs de France) Montpellier, organisée par le Medef Hérault Montpellier au Domaine des Grands Chais à Mauguio (34). Plus d’informations et inscription ici.

Jeudi 8 septembre :

« La Rencontre des Entrepreneurs de France », organisée par le Medef Hérault Montpellier, au Domaine des Grands Chais à Mauguio (34). Plus d’informations et inscription ici.

Déjeuner Business Club : Les coach des coachs « Dans l’intimité des managers », avec Richard Bador, organisé par Montpellier Méditerranée Business Clun au Domaine de Verchant à Castelnau-le-Lez (34). Plus d’infos ici.

OseR Innover dans le Tarn-et-Garonne : « La transformation digitale : Comment créer de la valeur par le numérique », organisé par Ad’Occ à la Maison de Ma région à Montauban (82). Plus d’informations et inscription ici.

Du 9 au 11 septembre :

Salon auto-moto classic, organisé par Toulouse Événements au Meet à Toulouse (31). Plus d’infos ici.

Jeudi 15 septembre : 

Plan Régional Santé Travail – PRST Tour, organisé par le PRST Occitanie à la CCI Hérault à Montpellier (34). Plus d’infos ici.

« Les rencontres économiques de Leader Tarn autour de l’achat responsable », organisées par Ad’Occ à la Halle Occitanie à Lavaur (81). Plus d’informations et inscription ici.

Enquête publique sur le projet de protection du littoral du Petit Travers à La Grande-Motte.

Plus d'événements ici

Mardi 20 septembre :

Plan Régional Santé Travail – PRST Tour, organisé par le PRST Occitanie à la CCI de l’Aude à Narbonne (11). Plus d’infos ici.

« Industriels, financez votre projet de réduction d’impact carbone », visio-conférence organisée par la CCI Occitanie. Plus d’informations et inscription ici.

Assemblée Générale de l’UIMM Méditerranée Ouest à Baillargues.

Mercredi 21 septembre de 13h30 à 16h30 :

Enquête publique sur le projet de protection du littoral du Petit Travers à la Mairie annexe de Carnon.

Jeudi 22 septembre de 16h30 à 18h : 

OseR Innover dans les Pyrénées-Orientales : « Outils de scoring dans l’agroalimentaire : quels choix pour sa production ? », organisé par ad’Occ à la Maison de Ma Région à Perpignan (66). Plus d’informations et inscription ici.

Jeudi 22 et vendredi 23 septembre :

Les journées professionnelles de la construction, Salon du Bâtiment 100% Pro, organisé par la Capeb au MEETT à Aussonne (31). Plus d’infos ici.

Du 23 au 25 septembre : 

Salon de l’Immobilier Automne au parc des Expositions de Montpellier (34). Entrée gratuite. Plus d’informations ici.

Mardi 27 septembre : 

Plan Régional Santé Travail – PRST Tour, organisé par le PRST Occitanie à la CCI du Gard à Nîmes (30). Plus d’infos ici.

Du 27 septembre au 4 octobre : 

Le festival du numérique et de l’innovation en Occitanie, organisé par l’association La Mêlée Numérique à Toulouse (31) et en ligne. Plus d’informations et inscription ici.

Mercredi 28 septembre :

Conférence cybersécurité organisée par le groupe Banque Populaire du Sud à la Cité de l’Économie et des Métiers de Demain à Montpellier (34). Plus d’infos ici.

Les 2èmes Assises Régionales de l’Enseignement Agricole, Agroalimentaire et Vétérinaire, organisées par la Région Occitanie à Carcassonne. Plus d’infos et inscription ici.

Du 29 septembre au 1er octobre : 

3e édition du forum Le Monde Nouveau, dédié à la transition environnementale et sociétale, organisée par Le Monde Nouveau, au Corum de Montpellier. Plus d’informations ici.

Du 29 septembre au 2 octobre :

Salon de l’Habitat au MEETT, nouveau Parc des Expositions de Toulouse (31). Plus d’infos ici.

Vendredi 30 septembre :

Colloque de la Transmission-Reprise d’entreprise, organisé par Transmex au Mas de Couran à Lattes (34). Plus d’infos et billetterie ici.

Salon des Communes et des Intercommunalités de l’Hérault, organisée par l’Association des Maires de l’Hérault au parc des Expositions de Béziers. Plus d’infos ici.

Enquête publique sur le projet de protection du littoral du Petit Travers à Mauguio.

« Clés d’Avenir – le forum de la reconversion professionnelle », organisé par la CCI Occitanie à La Cité à Toulouse (31). Plus d’infos ici.

Du 30 septembre au 2 octobre :

Salon de l’Immobilier au MEET, nouveau Parc des Expositions de Toulouse (31).Plus d’infos ici.

OCTOBRE Mardi 4 octobre : 

11ème édition du Forum Économique de Toulouse, organisée par la CCI Toulouse Haute-Garonne au Casino Barrière (18 chemin de la Loge) à Toulouse (31). Plus d’infos et inscription gratuite ici.

Jeudi 6 octobre : 

Déjeuner Business Club : « La cuisine est un acte d’amour » avec Michel Kayser, chef 2 étoiles du restaurant Alexandre, organisé par Montpellier Méditerranée Business Club. Lieu à venir. Plus d’infos ici.

OseR Innover dans le Gard : « Développement technologique : les ressources locales, un véritable atout ! », organisé par Ad’Occ à la Maison de Ma Région à Alès (30). Plus d’informations et inscription ici.

Serviciz, le salon professionnel des services aux entreprises, organisé par la CCI Occitanie au pavillon du stade toulousain (Toulouse, 31). Plus d’informations ici.

RDV Éco « Eau’Rizon 2030 », organisé par Nîmes Métropole à l’Hémicycle de l’Hôtel Communautaire de Nîmes Métropole (3 rue du Colisée – 30). Inscription obligatoire ici.

Jeudi 6 et vendredi 7 octobre : 

8ème édition des Université du Tourisme Durables sur la thématique « Affronter les paradoxes : transition ou rupture », organisée les Acteurs du Tourisme Durable (ATD) et Destination Occitanie – Comité Régional du Tourisme, au Corum de Montpellier (34). Plus d’informations et inscription ici.

Du 6 au 8 octobre :

6ème édition du Sportup Summit 2022, organisée par Ad’Occ au CREPS de Font-Romeu (66). Plus d’infos ici.

Du 7 au 9 octobre :

Salon Immobilier de Nîmes, organisé par Midi Events (Midi Libre), au parc des Expositions de Nîmes (30). Plus d’informations ici.

Lundi 10 octobre à 18h :

Conférence « Investir dans le contexte économique actuel », organisée par le Crédit Agricole du Languedoc et Melies Business Angels, au siège du groupe bancaire à Maurin (Lattes).

Du 12 au 14 octobre :

43ème Rencontre nationale des agences d’urbanisme, organisée par la Fnau à Toulouse. Plus d’infos ici.

Jeudi 13 octobre :

Plan Régional Santé Travail – PRST Tour, organisé par le PRST Occitanie à la CCI du Tarn à Albi (81). Plus d’infos ici. Les Rencontres Européennes de la Transition Alimentaire, organisée par Gers Développement à Ciné 32 à Auch. Plus d’infos ici.

Mardi 18 octobre : 

Déjeuner Business Club : « L’entraînement bat le talent quand le talent ne s’entraîne pas » avec Camille Lacourt, nageur – quintuplue champion du monde de natation. Déjeuner organisé par Béziers Narbonne Business Club. Lieu à venir. Plus d’infos ici.

Plan Régional Santé Travail – PRST Tour, organisé par le PRST Occitanie à la CCI des Pyrénées-Orientales à Perpignan (66). Plus d’infos ici.

Mardi 18 et mercredi 19 octobre de 8h à 18h :

Salon du littoral : enjeux méditerranéens, organisé par Midi Libre au Palais des Congrès du Cap d’Agde (34). Plus d’informations ici.

Du 18 au 20 octobre :

Salon Siane, le salon des partenaires de l’industrie, organisé par la CCI Occitanie au Parc des Expositions de Toulouse (31). Plus d’infos ici.

Jeudi 20 octobre :

Plan Régional Santé Travail – PRST Tour, organisé par le PRST Occitanie à la CCI du Gers à Auch (32). Plus d’infos ici.

Le Forum Entreprises, organisé par l’IMT Mines Alèsau parc des Expositions de Montpellier (34). Plus d’informations et inscription ici.

Du 22 au 24 octobre :

Le Salon du Champagne, coorganisé par l’agence Insightcom et le Domaine de Verchant, au Domaine de Verchant (34). Plus d’infos ici.

NOVEMBRE

Mardi 8 novembre de 10h à 12h30 :

Plan Régional Santé Travail – PRST Tour, organisé par le PRST Occitanie à la CCI du Tarn-et-Garonne à Montauban (82). Plus d’infos ici.

Mardi 8 et mercredi 9 novembre :

6ème édition des Rencontres Professionnelles du Tourisme Fluvial & Fluvestre, nommée SLOWW!, organisée par Voies Navigables de France au Palais des Congrès à Arles (13). Plus d’informations et inscription ici.

Mardi 15 novembre de 10h à 12h30 :

Plan Régional Santé Travail – PRST Tour, organisé par le PRST Occitanie à la CCI de la Haute-Garonne à Toulouse (31). Plus d’infos ici.

Jeudi 17 novembre de 9h à 18h :

18ème édition du Salon de l’Entreprise à Labège (31). Entrée gratuite, plus d’informations ici.

Du 21 au 27 novembre : 

11ème édition de « La Semaine de l’Industrie », organisée par l’UIMM Occitanie. Plus d’infos ici.

DÉCEMBRE

Mercredi 7 décembre de 9h à 18h :

RésO Incubateurs Pépinières +, évènement organisé par la CCI Hérault au Parc des Expositions de Montpellier (34). Plus d’informations ici.

Mercredi 7 et jeudi 8 décembre :

Forum Energaïa (forum des énergies renouvelables), organisé au Parc des Expositions de Montpellier (34). Plus d’informations ici

2023

MAI

Mardi 30 et mercredi 31 mai :

M2S « Mobility Solutions Show », rendez-vous B2B des solutions de mobilité urbaine et périurbaine, organisé au Parc des Expositions de Toulouse (31). Plus d’infos ici.

i

Newsroom

Newsroom

L’agence travaille en ce moment sur plein de choses passionnantes :

Journalisme

Pour Les Échos
– Hexis investit dans son extension à Frontignan
– JCST Holding acquiert Les Toiles du Soleil
– Thérapies cellulaires : les ambitions de MedXCell à Montpellier.

Pour L’Hérault Juridique et Économique :
– EcoMatelas reconditionne les matelas et les remet sur le marché à prix cassé.

Pour Midi Libre / Bien’Ici
Deux pages sur l’avancée du programme immobilier tertiaire de Terres du Soleil Promotion à Pérols pour le groupe Studi ; Une interview de Guilhem Michel relative au prochain salon de l’immobilier (23-25 septembre) ; L’édito.

Pour ToulÉco :« Le vélo, nouvelle reine d’Occitanie ? Quand le marché pédale plus vite que les politiques », rédaction de la partie Occitanie Est. Parution le 3 novembre.

Formation

Interventions sur les techniques d’écriture efficace, la culture média et les relations presse : 56h auprès des Masters de Sup de Com Montpellier, entre septembre et Noël. Plus d’infos ici.

Rédaction de contenus

6e édition du magazine RH Caminarem, parution en septembre. Enquête sur le bilan de compétences, portrait d’Amélie Delon (RRH de l’Adep, à Béziers), reportage sur l’association Ideal à Narbonne qui ramène vers l’emploi des personnes qui en étaient éloignées, focus sur la PME Instadrone à Servian… Client : Caminarem (Béziers – 34). Plus d’infos ici.

Animation

Préparation et animation de séquences lors du Salon de l’Immobilier de Montpellier, le 23 septembre.
Préparation et animation des Entretiens de Malmont, le 10 novembre dans le Cœur d’Hérault.
Préparation et animation d’interviews, en format plateau TV, d’intervenants et d’exposants lors du Forum EnerGaïa 2022, les 7 & 8 décembre au Parc des Expositions de Montpellier. Client : Occitanie Events. Plus d’infos ici.

Voilà, c’est tout pour cette semaine. Courage et chocolat !

Les Indiscrétions sont une newsletter gratuite. Vos données ne seront pas communiquées à des tiers. Vous pouvez vous désinscrire en un clic.

Les dernières Indiscrétions

D’une crise à l’autre

La zone « maudite » de fret de l’aéroport de Montpellier qui décolle après 20 ans d’atermoiements, le Monde Nouveau et ses Pitchs Solutions concrets, les perspectives 2023 (forcément enthousiasmantes) d’Agencehv, l’Espagnol CAF et ses tramways compétitifs, la belle levée de fonds de U-Space à Toulouse, un « ça pousse » qui pousse, et plein d’autres palabres urbaines.
« D’une crise à l’autre », Les Indiscrétions de la semaine du 19 septembre sont en ligne.
Courage et chocolat !

lire plus

J’ai des scoops, donc je suis

Quantum Surgical s’agrandit, Deljarry à la tête de Purple Campus, Seuil planche sur l’urbanisme durable, Gérard Bertrand s’étend dans le Lot, et plein d’autres palabres urbaines.
« J’ai des scoops, donc je suis », Les Indiscrétions de la semaine du 12 septembre sont à croquer en cliquant ci-dessous.
Courage et chocolat !

lire plus

La côte a la cote

Le promoteur NG ouvre son capital, le Mag Caminarem rafraîchit les RH, Ogeu met la main sur les eaux minérales de Luchon, un mercato intense du côté des décideurs, un nouveau DG pour Orchestra, et plein d’autres palabres urbaines.
« La côte a la cote », Les Indiscrétions de la semaine du 5 septembre sont à croquer en cliquant ci-dessous.
Courage et chocolat !

lire plus

Il ne lâche rien

Hubert, Montpelliérain depuis 40 ans (avec quelques infidélités londoniennes et parisiennes), est diplômé du Centre de Formation des Journalistes Paris (2001). 

Lire plus

Signes distinctifs sur sa carte de presse 95598, la quête de clarification et de saine problématisation, dans un monde souvent entravé par les acronymes abscons, la langue de bois, les approximations et les infox. Hubert a été auditeur de la session 2019-2020 du Chede (cycle de hautes études pour le développement économique). Un réseau national constitué de chefs d’entreprise, élus, préfets, hauts fonctionnaires, cadres de collectivités…, précieux. Avant de jouer sa partition, il a fait ses gammes pendant 18 ans (2001-2019) à La Lettre M, média économique régional de référence. Il y a commencé stagiaire, avant d’évoluer au fil des ans jusqu’au poste de rédacteur en chef, contribuant activement au développement du titre à Toulouse entre 2015 et 2018.

Heureusement qu’elle est là

Francilienne, résidant à Montpellier depuis 2018 et diplômée de Sup de Com’ Montpellier (2020), Sarah a rejoint Agencehv en CDI (temps plein) début octobre 2020.

Lire plus

Ses missions : rédaction d’articles sous l’autorité de Hubert Vialatte, veille média, structuration de la stratégie et de l’organisation, création graphique, mise en page, social media management, mise en ligne et promotion des Indiscrétions. Sarah porte un intérêt au métier de journaliste. Son mémoire de fin d’étude porte ainsi sur le thème « L’impact de l’Intelligence Artificielle sur la presse en ligne et le journalisme ».

Amélie dite « de Cazilhac »

Rédaction, community management, promotion des Indiscrétions… Amélie Cazalet poursuit son chemin en CDI (temps plein) depuis septembre 2022 chez Agencehv, après y avoir effectué un stage, de mars à septembre 2021, puis une alternance jusqu’en septembre 2022.

Lire plus

Originaire des Cévennes, plus précisément de Cazilhac (d’où « Amélie de Cazilhac », on trouve que ça sonne bien), elle est diplômée d’un Master 2 Marketing, Médias et Communication à Montpellier Management (Université de Montpellier).

L’experte, de Paris à Palavas

Diplômée de l’université de Montpellier en science politique, et forte d’une expérience de 10 ans dans le secteur de la communication et de l’événementiel, Fanny Bessière est cheffe de projet au sein d’Agencehv (CDI, temps plein).

Lire plus

Rédaction, communication, préparation d’évènements, partenariats… Elle accompagne l’agence dans ses nombreux développements. D’origine francilienne, elle est tombée sous le charme de la douceur de vivre à Palavas-les-Flots il y a plus de 13 ans. Pour ne plus repartir.

Share This