Régionales : où sera le RN ?Semaine du 7 juin 2021

LES INDISCRÉTIONS

Vos 5 minutes business en Occitanie

Suivez Les Indiscrétions sur les réseaux sociaux :

À l'affiche

À l’affiche

9

Parce qu’elles et ils le valent bien

Laurent Nicollin, MHSC et Foot Unis

Le président du MHSC (football, Ligue 1) préside le nouveau syndicat unifié des clubs professionnels, Foot Unis – à lire ici. Par ailleurs, lancement imminent de la concertation publique relative au projet de construction de stade de football à Pérols. Quels seront les arguments du MHSC pour défendre son projet ? Hérault Tribune vous permet de tout comprendre en 3 minutes, ici. Portrait de Laurent Nicollin à lire prochainement dans Les Échos.

Alice Jollivet, Initiative Gard

Initiative Gard (présidente : Alice Jollivet), membre d’Initiative France, premier réseau associatif de financement d’entreprises, inaugure lundi 14 juin sa Boutique éphémère, espace permettant aux entreprises soutenus par l’association de tester la vente de produits ou services en dehors des circuits habituels. Mercialys, l’une des principales sociétés foncières en France et gérante de la galerie Cap Costières à Nîmes, attribue cet emplacement gratuitement dans le cadre de son partenariat avec Initiative France, pour agir en faveur de la dynamisation commerciale. Cet emplacement donne la possibilité aux entreprises de bénéficier de la fréquentation de la galerie pour faire découvrir leur produits ou services. Pour l’ouverture, Dinopedia Parc, parc de dinosaures animés situé à la Grand-Combe, prendra place dans la boutique avec une billetterie et des produits sur le thème du parc. Les semaines suivante, la boutique accueillera le pâtissier alésien L’Étoile Gourmande, et la menuiserie Renov Concept Habitat (Marguerittes).

Frédéric Salles, Scop3

L’ancien président et fondateur de Matooma (solutions de connectivité basé à Pérols), se prépare à lancer Scop3, une plateforme permettant aux entreprises de revendre ou donner leurs équipements de bureaux inutilisés. « Le concept : donner une seconde vie au matériel de bureau », confie Frédéric Salles à La Lettre M. Prévue pour septembre, la plateforme mettra ce matériel à disposition d’autres entreprises ainsi qu’à des associations, sous forme de don. Frédéric Salles ambitionne les 4.000 associations et entreprises partenaires d’ici à fin 2023 et un CA de 1 M€ à fin 2024. Deux recrutements sont prévus en 2022 (des profils de direction technique et digital marketing) et Scop3 souhaite rejoindre un incubateur, comme le Bic par exemple. « Scop3 gère le volet administratif – nous générons les documents, tels que le cerfa fiscal pour don en nature quand le matériel va à une association – et l’aspect logistique, parfois complexe car les équipements sont souvent dispatchés chez plusieurs acheteurs ou bénéficiaires, que nous sous-traitons à un transporteur » détaille Frédéric Salles à La Lettre M, qui s’est associé à Sophie Contreras Scantamburlo, également directrice financière de Scop3.

Mélodie Dubois, lycée Jacques Prévert, Saint-Christol-les-Alès

À 18 ans, cette élève du lycée Jacques Prévert à Saint-Christol-les-Alès est finaliste du concours général des Métiers, spécialité Transport. Verdict le 8 juillet à la Sorbonne, en présence de Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale. « J’apprécie le contact humain, que ce soit avec les conducteurs, les clients ou les équipes internes à l’entreprise, confie-t-elle à la FNTR Occitanie. J’aime également la diversité des situations, les missions variées à accomplir : les journées de travail ne se ressemblent pas. Je suis convaincue que le transport et la logistique vont continuer à se développer, mais il faudra que ça se fasse en protégeant l’environnement. Il y aura de plus en plus de technologie, de digitalisation, d’aides techniques à la conduite. Un des sujets du concours portait sur le transport par drones. Mais je souhaite que nous n’en soyons pas complètement dépendants, ni que ça détruise les relations humaines. » La jeune femme de rappeler : « Il y a du travail en CDI, et tous ces métiers sont ouverts aux femmes, quel que soit le poste à occuper. » Un peu téléguidé, mais c’est toujours bon à rappeler. Mélodie Dubois est issue d’une famille familiale de transporteurs (Transports Dubois, Alès, 35 salariés). Allez Mélodie !

Nathalie Ravet, Banque de France du Gard

Nathalie Ravet succède à Philippe Saigne-Vialleix à la direction départementale du Gard de la Banque de France. Elle sera présentée à la presse ce jeudi 10 juin, lors d’un point presse où sera évoquée l’actualité économique.

Jean-Antoine Bunoz, Actiparc de Grézan

À Nîmes, l’Actiparc de Grézan s’apprête à souffler ses 40 bougies, relatent nos confrères de Midi Libre (ici). Une fête est prévue le 2 juillet au Mas Merlet, pour les entreprises du site et les institutionnels (CCI 30, Nîmes Métropole…). À paraître : un ouvrage de l’historien Grégory Viguié, relatant l’histoire du site, qui compte une centaine de sociétés et plus de 2.000 emplois. « Nous avons décidé d’exonérer de cotisations les entreprises les plus impactées », explique à nos confrères Jean-Antoine Bunoz, président de l’Association des entreprises de l’Actiparc de Grézan.

Georges Brassens, Ville de Sète

Il n’est plus de ce monde, mais reste terriblement vivant. Lancement, ce 9 juin en ce bon port de Sète, des festivités liées à l’année Brassens, célébrant les 100 ans de la naissance du poète-compositeur-interprète. Il y aura du beau monde : le préfet de l’Hérault, la présidente de Région, le maire de Sète et président de Sète Agglopôle Méditerranée (François Commeinhes), Jean-Claude Gayssot (président de Port Sud de France et ex-ministre des Transports) et Bernard Dalbiez, président de la Fédération Crédit Mutuel Méditerranéen. De surcroît, le couvre-feu est décalé à 23h ce jour-là. Et l’Euro de foot n’ayant pas encore commencé, on ne ratera aucun match. De quoi réseauter, en toute quiétude, sur les flots bleus. L’événement se tiendra sur le Roquerols, esquif cher à Georges Brassens.

David Keribin, Cenareo

Commercialisée en 2015, la solution d’affichage dynamique de Cenareo n’a cessé d’apporter depuis son lot d’innovations en matière de gestion de grands parcs d’écrans, d’expérience utilisateur et de fidélisation client. De la start-up fondée en sortant de l’école à la PME au portefeuille de gros clients en passant par les multiples prix et récompenses reçus au fil des années, David Keribin revient sur l’évolution de la société et aborde les nouvelles stratégies « post-covid » ainsi que l’annonce de prochains partenariats forts. L’article est à retrouver ici.

Ce contenu a été rédigé en partenariat avec Mid e-news, l’actualité numérique du sud-ouest.

Nadia Pellefigue, Région Occitanie

« La relance ne consiste pas à revenir au monde d’avant, lance la vice-présidente de la Région Occitanie déléguée au développement économique et à l’innovation, le 3 juin lors d’une visio avec des acteurs gardois (Henry Brin, Fabrice Verdier, Jalil Benabdillah…). Pour le prochain mandat, nous proposons un accès à la formation pour les travailleurs indépendants, des formations adaptées pour les travailleurs en situation de handicap, ou encore des formations pour les jeunes et sur la transition écologique. Un revenu Jeunes sera créé, pour financer des jeunes qui ont des idées de création, mais manquent de moyens. » Autre annonce : la création d’un fonds anti-faillite de 100 M€, avec la participation d’assureurs, qui abonderont ce fonds, « pour protéger les PME/TPE touchées par la dette Covid. Certaines entreprises ne peuvent pas rembourser leur PGE, entre niveau de remboursement et augmentation des taux d’intérêt. » En cas de victoire le 27 juin, elle promet « 100.000 emplois pour les nouvelles filières : hydrogène vert, éolien, et, grande cause du mandat, le bâtiment durable. Il faut développer des logiques de matériaux durables : brique crue, matériaux végétaux comme le chanvre pour l’isolation, introduction du numérique dans le suivi et la genèse des travaux… »

Léo Gonzales, Joffrey Nurit et Alexandre Marguerite, Devensys Cybersecurity

Devensys Cybersecurity, startup montpelliéraine de service numérique, spécialisée dans les domaines de l’audit et la cybersécurité, développe également la solution SaaS Merox pour réduire le phishing et l’usurpation d’identité de ses emails et domaines. Elle remporte, le 3 juin, le prix Export Marco Polo, organisé par les Conseillers du Commerce Extérieur (CCE) d’Occitanie avec le soutien de la Banque Populaire Occitane et d’Air France (en Décodage ci-dessous), lui permettant de bénéficier de 10.000 euros de dotations pour recruter une stagiaire et déployer Merox sur le marché espagnol. « Nous recevons Verónica Maya en stage, qui commencera par 2 mois dans les locaux à Montpellier afin de s’intégrer à l’équipe, de s’imprégner des bases techniques de la solution et de préparer les outils marketing pour adresser ce nouveau marché. Elle se rendra ensuite à Barcelone pour créer une proximité avec nos potentiels nouveaux clients partenaires pendant 3 mois. » explique Léo Gonzales (à droite sur la photo), cofondateur aux côtés de Joffrey Nurit (au milieu) et Alexandre Marguerite (à gauche). Autre actualité : Michael Carletto est nommé directeur commercial & marketing de Merox. Diplômé de l’Idrac Montpellier, il a démarré sa carrière comme entrepreneur avec la marque Pelucho, qui propose une gamme de bouillottes micro-ondes, en partenariat avec l’association Petits Princes. Il a rejoint Compufirst (Montpellier) en 2015, en tant qu’ingénieur commercial, puis ChallengeMe (Montpellier) en tant qu’Innovation business developer. Commercial chez Devensys Cybersecurity depuis septembre 2019, il était le premier commercial de la société.

Johanna Kerner, Domaine viticole du Pic Saint Loup

Elle est nommée responsable du développement au Domaine viticole du Pic Saint Loup. Elle était auparavant chef de projet à Emplacement n°1, agence immobilière à Montpellier, puis manager du commerce à la mairie de Juvignac.

Romain Dimo, Ville de La Grande-Motte

Diplômé de l’ESJ Lille (journalisme), il est le nouveau responsable de la communication et collaborateur de cabinet à la Ville de La Grande-Motte. Il officiait déjà au sein de la communauté d’agglomération du Pays de l’Or (président : Stéphan Rossignol, maire de La Grande-Motte). Il succède à David Combe, parti en Nouvelle-Aquitaine.

Bruno Lafont, NFL Biosciences

Une innovation sur le sevrage tabagique, made in Montpellier. NFL Biosciences SA, société biopharmaceutique développant des médicaments botaniques pour le traitement des dépendances et addictions, annonce l’approbation d’une étude de phase 2, destinée à évaluer l’efficacité et la sécurité de son traitement NFL-101 en tant que thérapie de sevrage tabagique, par le Comité d’éthique de la recherche sur l’homme (HREC) en Australie. Originalité du candidat médicament : il est composé de protéines naturelles extraites de feuilles de tabac, et dépourvu de nicotine. NLF-101 a fait l’objet du dépôt de deux familles de brevets. Pourquoi l’Australie ? « La disparition de la Covid-19 permet d’y mener des études cliniques, sur un panel important, composé de 318 fumeurs âgés de 18 ans et plus », confie Bruno Lafont, directeur général délégué. L’objectif est de signer des accords de licence avec des laboratoires pharmaceutiques en 2024 ou 2025. Trois recrutements sont prévus (responsables de projet clinique et de fabrication). Les études précliniques et la phase 1 ont mis en évidence « une forte réduction de l’envie de fumer, sans présenter de toxicité ». Le tabagisme tue plus de 8 millions de personnes par an dans le monde (la Covid-19 n’a qu’à bien se tenir), et plus de 75 % des fumeurs aidés par les solutions actuelles échouent dans leur tentative d’arrêt. Plus à lire dans Les Échos, en rubrique « Innovateurs ».

Elsa Damignani, Hippopotamus

Directrice adjointe du restaurant Hippopotamus de Nîmes, elle est nommée directrice de la franchise de Montpellier Antigone, dont la réouverture est prévue le 9 juin. « Mon parcours a commencé chez Hippopotamus Antigone en septembre 2014 où j’ai effectué une licence en alternance. Par la suite, j’ai été affectée sur le site de Nîmes où j’ai pu former mes armes pour ensuite être promue directrice adjointe, jusqu’à ce retour aux sources, à Montpellier Antigone, cette fois au poste de directrice », explique Elsa Damignani aux Indiscrétions.
Situé dans le quartier Antigone, le restaurant de 350 m2 dispose de 232 places assises en intérieur et 80 autres en terrasse.
C’est un Hippopotamus revisité que les Montpelliérains découvriront avec un nouveau décor et un nouveau mode de cuisson à la braise. 15 nouveaux postes sont créés.
Yvan Roty, gérant franchisé, investit dans ce restaurant après avoir rénové celui de Nîmes. Hippopotamus appartient au groupe Flo, racheté en 2017 par le groupe Bertrand, qui rénove la marque à travers le déploiement du concept de Steakhouse à la française. En 2019, Hippopotamus réalise un chiffre d’affaires d’environ 206 M€ sous enseigne et compte près de 120 établissements.

Décodage

Décodage

9

On perce le coffre-fort

Revitalisation. Alors que la crise sanitaire a fortement impacté l’emploi dans le secteur de l’industrie aéronautique, l’État et Airbus s’engagent dans une démarche de revitalisation des territoires impactés. Le 19 mai 2021, Étienne Guyot, préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne, et Donald Fraty, directeur des ressources humaines d’Airbus en France, ont signé la convention de revitalisation qui présente un objectif de 677 créations d’emplois en Haute-Garonne sur une durée de trois ans. Airbus consacre ainsi, en Haute-Garonne, un montant de 2,6 M€ à des actions de revitalisation autour de cinq axes : Aide aux PME de la supply chain, notamment dans le cadre de la reprise ; Aide aux entreprises innovantes et projets territoriaux avec un focus sur la transition énergétique ; Appui aux projets de création/reprise d’entreprise ; Appui à la création d’une plate-forme territoriale pour les transitions collectives d’emploi en Haute-Garonne afin de préparer aux métiers du futur ; D’autres actions spécifiques de développement de l’emploi territorial pourront être proposées au cours des deux premières années. Ce financement d’Airbus soutiendra « des projets créateurs d’emplois, sous forme de prêts, prêts participatifs ou de subventions », indique la préfecture de région le 3 juin dans un communiqué.

La 5 avance. Le projet de 5e ligne de tramway de la métropole de Montpellier reçoit « un avis favorable sans réserve », indique Michaël Delafosse, président de Montpellier Méditerranée Métropole, le 4 juin. L’arrêté d’utilité publique devrait être signé cet été par le préfet. Un site relatif à l’avancement du projet est mis en ligne. Le lauréat du design de la 5e ligne sera dévoilé le 5 juillet. Le thème : science et botanique.

Immobilier : la revanche des maisons de village. Les villas des années 80, à l’architecture sommaire mais dotées de beaux terrains, « sont redevenues très recherchées, car l’environnement fait la différence, explique Nathalie Billey (Tandem Immobilier, Montferrier-sur-Lez). Les acquéreurs sont prêts à acheter des maisons anciennes sur des terrains plus grands, plutôt que des maisons plus récentes sur des terrains plus petits. » Autre tendance, l’attrait nouveau des investisseurs ou des primo-accédants pour les petites maisons de village. « Ces biens sont exemptés de charges, et ne sont pas liés aux travaux imposés par une copropriété », évalue-t-elle. À la rentabilité locative, s’ajoute une visée patrimoniale. « Ces villages se démarquent des Zac ‘dortoirs’, qui ont leurs qualités, mais se caractérisent aussi par beaucoup de promiscuité et de densité. » Plus à lire dans Le Guide de l’Acheteur de ToulÉco, à paraître cet été.

Isolation de combles. L’office public de l’habitat du Département de l’Hérault, Hérault Logement, s’engage, à compter du 1er juin, dans la plus grosse opération d’isolation des combles de France, en partenariat avec EDF. Près de 3 M€ d’investissement sont prévus, pour 200 000 m2 de combles isolés et 4.123 familles concernées, ce qui représente près d’un tiers du parc social d’Hérault Logement. « Les enjeux sont multiples : générer des économies pour les locataires, contribuer à leur confort, s’inscrire dans une démarche environnementale avec des économies d’énergie et un engagement en matière de décarbonation correspondant à 110.000 tonnes de CO2 évitées, et soutenir l’activité économique du territoire », indique Hérault Logement.

La vague RN aura-t-elle lieu ? Pour rappel (sait-on jamais), les électeurs sont appelés aux urnes les 20 et 27 juin, pour les élections départementales et régionales. On sent, ici et là, un vent d’inquiétude dans les états-majors, face à une supposée vague RN, toujours difficile à évaluer. Le meilleur exemple étant la pantalonnade en région Sud (alors : le ralliement piégeux du néo-LREM Castex à Renaud Muselier, président LR sortant, face à Thierry Mariani, un ex-LR converti au RN, donné vainqueur) à laquelle on a pu assister en direct. En Occitanie, la présidente sortante, Carole Delga (PS) semble avoir une marge d’avance au second tour, face au RN Jean-Paul Garraud (lui aussi un ex-LR, décidément). Les médias lui donnent en tout cas la parole. Elle est interviewée sur son bilan, sur deux pleines pages, dans tous les journaux du groupe La Dépêche du Midi (couvrant toute la région Occitanie) la semaine dernière. Au niveau national, le JDD l’interroge sur une page, ce 6 juin, en anglant sur son combat contre l’extrême-droite.
À la question « Ne pensez-vous pas, comme certains, que le Rassemblement national a changé avec Marine Le Pen ? », l’élue répond : « Ceux qui croient cela n’ont qu’à venir en Occitanie ! Je les côtoie au conseil régional et leurs votes ici expriment leur idéologie : ils votent contre la gratuité des ordinateurs pour les lycéens, le train à 1 euro pour les jeunes, la construction de logements sociaux - sauf à Perpignan ! (dont Louis Aliot est le nouveau maire, NDLR)-, contre la culture, les associations, la transition écologique. Et bien entendu, aucune proposition sur la relance économique. Et leurs méthodes sont toujours les mêmes : cyniques et violentes. » À propos de l’intrusion en mars de l’Action française dans l’hémicycle du conseil régionale : « C’est à l’image de ce que je vis depuis cinq ans : des menaces, y compris de mort, des insultes et des tentatives d’intimidation. Dans l’hémicycle, et jusque chez moi : ils sont venus manifester devant mon domicile personnel, qui a été placé sous protection. C’est cela le vrai visage du RN. Des hommes et des femmes qui veulent imposer un carcan rigide à nos concitoyens mais qui méprisent les règles premières de notre démocratie. » Sur la venue de Macron dans le Lot, la semaine dernière : « Je suis très étonnée par le timing. Quand les ministres et le Premier ministre s’en tiennent à un devoir de réserve jusqu’aux élections, le président de la République, lui, est en campagne. Ce n’est pas un bon signal pour la démocratie. » Sur le terrain, les maires et élus locaux soutenant sa liste, Occitanie en Commun, convient la presse pour une démonstration de force : ce mercredi 9 juin à 9h devant le Pavillon Populaire à Montpellier pour l’Hérault, ce jeudi 10 au Pont du Gard pour le Gard, pour ne citer que ces deux départements. Avec, pour crainte principale, l’abstention des électeurs de son camp, considérant que les jeux sont déjà faits et préférant aller à la plage (cf « La phrase », HV Touch). Qui a dit que ces élections seraient ennuyeuses ?

Police des transports. Le président de Montpellier Méditerranée Métropole (3M) acte ce lundi la création, en 2023, d’une police métropolitaine des transports, la plus importante de France avec 42 agents. Seules deux autres métropoles en comptent une : Nantes et Orléans. « La gauche doit apporter des solutions sur ce terrain », plaide l’édile, dans le Journal du Dimanche de ce 6 juin. C’est également en 2023 que les transports en commun deviendront gratuits pour les habitants de la métropole.

Energaïa, avant-première. Avant-goût de l’édition 2021 d’Energaïa (salon des énergies renouvelables), qui aura lieu les 8 et 9 décembre prochains au Parc des Expositions de Montpellier, les équipes du Forum EnerGaïa, avec le soutien de la Région Occitanie, invitent leurs publics à 6 conférences en ligne le 17 juin. Programme des conférences, liste des intervenants et inscriptions ici.

Universités 2.0. L’Amue (Agence de mutualisation des universités et établissements) et le Bic (Business Innovation Centre) de Montpellier organisent, les 5 et 6 juillet à Montpellier avec le cluster Digital 113, des ‘Rencontres Open Innovation’, entre entreprises innovantes et des Universités du territoire. Une opportunité de créer des passerelles technologiques entre des start-up et entreprises du numérique et des Universités d’Occitanie, pour favoriser la transformation numérique des Universités dans leur fonctionnement, leur relation avec les étudiants, etc. Plusieurs appels à candidatures ont été publiés par les Universités sur leurs enjeux en termes d’innovation. Les start-up peuvent y répondre jusqu’au 11 juin. Plus d’infos ici.

Économistes de la construction. Congrès Untec (Union nationale des Économistes de la construction), les 21 et 22 octobre au Parc des Expositions de Nîmes. 1.000 spécialistes de la filière y sont attendus. Plus à lire ici.

Comment les commerciaux ont-ils vendu pendant l’épidémie ? Les Échos font témoigner plusieurs entreprises sur les innovations commerciales mises en œuvre pendant la pandémie, pour continuer à toucher ses clients et à les fidéliser. Exemple dans l’Hérault, avec la stratégie du chantier naval Outremer Yachting et Gunboat, entre visites vidéo et salons privés en ligne. C’est à lire ici.

Urbanisme. À Nîmes, le projet d’écoquartier Zac Mas Lombard va faire l’objet d’une concertation publique à partir du 28 juin. Plus à lire dans Les Échos, ici.

Montpellier Médical. La société de recrutement LIP (Les Intérimaires Professionnels) annonce l’ouverture d’une nouvelle agence à Montpellier, Montpellier Médical, dédiée au recrutement du personnel soignant pour les maisons de retraite, les cliniques et toutes structures médico-sociales. Près de 20 postes d’infirmiers soignants en CDD et CDI sont à pourvoir, ainsi que des postes d’orthophonistes, d’ergothérapeutes, de médecins ou encore de techniciens d’informations médicales. Créé par Fabrice Faure, le groupe possède déjà 11 agences en Occitanie (Montpellier, Béziers, Toulouse, Nîmes, Montauban, Blagnac), organisées autour de ses trois branches métiers : industrie et bâtiment, transport et logistique et tertiaire. LIP vise cette année une progression de 20 % de son chiffre d’affaires et prévoit le lancement d’un plan d’ouverture d’une agence par mois pendant deux ans, pour un investissement total de 5 M€ sur trois ans, en commençant par Toulouse.

Plus de décodages ici

Prix Export Marco Polo. Les entreprises Devensys Cybersecurity et Les Etablissements Baldès sont les gagnants de la 23e édition du Prix Export Marco Polo. Organisé le 3 juin par les Conseillers du Commerce Extérieur (CCE) d’Occitanie, avec le soutien pour cette édition de la Banque Populaire Occitane et d’Air France, ce prix réunit deux binômes entreprise-étudiant, sélectionnés sur concours, autour de la réalisation d’une mission export à l’étranger. Les gagnants bénéficient d’un financement par les sponsors du prix : une dotation et un billet d’avion offert afin de permettre à l’étudiant de prospecter dans le pays ciblé.
Co-fondée par 3 ingénieurs (Léo Gonzales, Joffrey Nurit, Alexandre Marguerite, à l’affiche ci-dessus), Devensys Cybersecurity est une entreprise montpelliéraine de service numérique spécialisée dans les domaines de l’audit et la cybersécurité et éditrice de la solution SaaS Merox. Verónica Maya, étudiante en 2e année du Master Management International des Territoires et des Entreprises (MITE) à l’Université Paul-Valery de Montpellier, rejoindra les équipes de Devensys Cybersecurity, et sera en charge de développer Merox sur le marché espagnol. Les Etablissements Baldès – le Clos Triguedina est un vignoble basé dans le Lot, tenu par la famille Baldès depuis plusieurs générations (gérants : Jean-Luc et Sabine Baldès). La famille s’est lancée dans l’œnotourisme avec des visites du domaine et dégustations. Alix Romec, étudiant en Master 2 « agroalimentaire, agriculture et management spécialisation vins et spiritueux » à l’école d’ingénieurs de Purpan (Toulouse), aura pour mission de trouver de nouveaux partenaires à l’export, notamment sur le marché allemand.

Mobilité ferroviaire. La ligne ferroviaire de la Rive droite du Rhône rouvrira aux voyageurs en 2022. Plus à lire dans Les Échos, ici.

Crise de l’offre. La crise de l’offre perdure en Occitanie Est en matière d’immobilier neuf. Pour ToulÉco, à lire ici.

Matière grise. L’Université Toulouse Capitole est classée première université française, et 22ème au niveau mondial dans la rubrique économie de l’édition 2021 du classement de Shanghai. Plus à lire ici.

Pas un miracle. La communauté d’agglomération Tarbes Lourdes Pyrénées lance un avis de marché pour une étude de programmation en vue de la construction et de l’aménagement d’un auditorium / centre des congrès à Lourdes. Le marché à consulter ici.

Signatures. Je reçois coup sur coup deux signatures électroniques joliment profilées : « Sportivement vôtre » (provenant du MHSC, foot), « Digitalement vôtre » (provenant de l’association garDigital). Allons-nous tenter le « Journalistiquement vôtre » ? 

280 postes d’alternants. L’Idrac Montpellier et Sup de Com Montpellier ont 280 postes d’alternants à pourvoir, toutes sections confondues (1er à 5e année). De grandes marques sont partenaires, à travers des classes dédiées (une entreprise prenant de 20 à 25 jeunes) : Mc Do, Dell Computer, Aesio, Coliving, Toshiba France, Boulanger… Surprise : « Il y a une forte demande de postes : 200 sur l’Idrac Montpellier et 80 sur Sup de Com Montpellier, mais nous avons beaucoup de mal à trouver des candidats motivés ! », s’étonne Guillaume Ladet, directeur général du campus.

Nicollin. Le Groupe Nicollin décroche le marché du nettoiement des espaces publics du Cap-d’Agde pour 5 ans (attributaire : agglomération Hérault Méditerranée), indique Midi Libre.

3 questions à

3 questions à

9

Jacques Pourcel, Le Jardin des Sens

Pour le groupe Château-Pourcel, codirigé par les frères Jacques et Laurent Pourcel, ex-trois étoiles au Michelin aujourd’hui âgés de 57 ans, et Olivier Château, c’est un retour en pleine lumière et un ultime défi entrepreneurial. Cinq ans après la fermeture de leur restaurant gastronomique Le Jardin des Sens, les deux chefs ressuscitent à partir du 26 juin cette marque-phare, associée aux saveurs méditerranéennes, dans l’hôtel particulier Richer de Belleval (17e siècle), situé au cœur du centre-ville de Montpellier, place de la Canourgue.

Le Jardin des Sens rouvre en plein centre-ville. Un parcours du combattant…
En effet ! C’est un projet très attendu, pas uniquement par nous, mais aussi par la ville et les commerçants du quartier. La livraison des travaux a été plusieurs fois reportée, entre des matériaux bloqués à l’étranger (agencements de climatisation, marbre d’Italie…) et crise sanitaire. Cette ouverture est donc en soi un événement. Elle symbolise une reconquête du cœur de ville, qui a nécessité 16 M€ d’investissements : 14 M€ injectés par Helenis (groupe GGL), propriétaire des murs, et 2,5 M€ pour le Groupe Château-Pourcel (cuisines, bar et espace de restauration).

Quelques mots de description du restaurant, et de l’hôtel ?
Le restaurant de 35 couverts proposera à partir du 6 juillet des premiers menus à 120 euros le midi et à 190 euros le soir. Il sera ouvert 5 soirs et 2 midis par semaine, avec une seule équipe. Le premier thème sera « Dialogue avec la Méditerranée », en jouant sur les produits locaux et les saveurs d’ici, comme des poissons venant du Grau-du-Roi. Un autre thème sera proposé à l’automne. Pourquoi une seule équipe ? Parce que nous rencontrons des difficultés à recruter. Certains restaurants en viennent même à limiter leurs offres et leurs horaires d’ouverture, faute de personnel. Beaucoup de gens ont décidé de changer de vie pendant le confinement, et se sont rendus compte qu’ils avaient une vie de famille ! L’idéal, c’est de proposer des horaires en continu. Ce que les employés veulent éviter, c’est la coupure entre deux services. Cette coupure est de moins en moins dans les mœurs.
L’hôtel 5 étoiles de 20 chambres prend place dans un lieu magique et extraordinaire, qui a abrité l’Hôtel de Ville jusqu’en 1975 : escalier d’honneur, trois salles voûtées sous gypseries et peintures, fresques anciennes rendues à leur état d’origine, trompe-l’œil… Les réservations sont ouvertes. La clientèle étrangère ne reviendra qu’au printemps-été 2022. Nous attendons, pour cette année, principalement une clientèle française, et venant des pays limitrophes.
N’oublions pas la Fondation Helenis, également sur place, qui œuvre pour que des artistes qui comptent dans l’art contemporain interviennent.

Voulez-vous regagner les étoiles que vous avez perdues (le Jardin des Sens a été 3 étoiles entre 1998 et 2006, NDLR) ?
Nous avons envie de revenir au sommet, nous sommes des passionnés. Nous regrettons qu’il y ait peu de restaurants étoilés à Montpellier (4 d’entre eux ont une étoile, NDLR). La ville mérite mieux ! Mais on a eu toutes les récompenses. Aujourd’hui, les clients nous suivent. Nous faisons les choses avec le cœur, avec l’envie de faire plaisir. Les guides feront leur travail.

L’établissement est dirigé par la franco-coréenne Mae Monnet, et l’hôtel par Marie Chabas. En cuisine, Romain Montalva est nommé chef exécutif. Il sera secondé par Arnaud Dorléans. Marc-Antoine Lebacq est le chef pâtissier. La Fondation GGL Helenis est dirigée par Numa Hambursin et Juliana Stoppa.

Côté chiffres, le groupe Château-Pourcel emploie 180 salariés, à travers Richer de Belleval (80 salariés), la plage privée Carré Mer à Villeneuve-lès-Maguelone, le Terminal#1 (cuisine bistronomique) et Manita (spécialités mexicaines) à Montpellier, et des implantations en Asie (Saïgon, Colombo et Tokyo). Le chiffre d’affaires 2020 s’élève à 5,8 M€, en régression par rapport à 2019 (7,8 M€) du fait de l’épidémie de Covid-19. 

 

La HV Touch

La HV Touch

Conseils RP

L’Agence France-Presse lance sa filiale MediaConnect, plateforme qui a pour vocation de faciliter et d’optimiser les relations entre les professionnels de l’information et les responsables de la communication des entreprises, des institutions et des ONG. Pour les journalistes, ce sera un libre accès à des contenus dont la source est certifiée, dans un environnement permettant de trier et d’être alertés sur les informations de leur choix. Pour les communicants, ce sera l’outil optimal d’exposition et de valorisation de leurs messages auprès de leur public-cible. Anne Boussarie (ex-Getty Images, leader mondial de la distribution de contenus visuels) en a pris la direction générale.

La phrase

« Il y a le risque qu’une partie de nos électeurs n’aillent pas voter les 20 et 27 juin (élections régionales, NDLR), et veuillent profiter de la plage et du déconfinement, en se disant que la liste menée par Carole Delga a déjà gagné. Nous devons éviter ce risque et mobiliser au maximum nos électeurs. »

Nadia Pellefigue

vice-présidente PS de la Région Occitanie, le 3 juin en visioconférence.

On s’en fout

Comment les journalistes gagnent-ils la confiance de leurs sources ? On s’en fout, à chacun son métier, diront certains vilains. Sachez quand même une chose : c’est un savoir-faire essentiel, qui n’est pourtant pas enseigné – ou mal – dans les écoles de journalisme, davantage centrées sur le savoir académique que sur les rapports psychologiques. Or, rien de plus psychologique que l’art de s’attirer les bonnes grâces d’une source – policière, judiciaire, institutionnelle, économique, politique… -, pour qu’elle pense à vous, et pas à quelqu’un d’autre, au moment de distiller une information à forte valeur ajoutée.
Quatre confrères délivrent leurs secrets de fabrique, dans ce délicieux article de La Revue des Médias. Chacun a ses propres astuces. Avec, quand même, quelques constantes, dans lesquelles je me reconnais : Ne pas mettre d’affect ; Placer la probité journalistique, le sens critique, la mise à distance et la dimension contradictoire au-dessus de tout ; Avoir toujours conscience que les intérêts d’une source et du journaliste sont convergents, à un moment donné, mais peuvent se distendre à tout moment ; Se mettre à la place de la source pour comprendre sa mécanique mentale ; Les raisons pour lesquelles des sources diffèrent en fonction des situations – régler ses comptes, soulager sa conscience, laver son honneur, ou tout simplement jouer… Bien sûr, les sources sont protégées. Je ne vais d’ailleurs pas vous révéler laquelle m’a transmis cet article : ce serait un comble.

Au marché

Au marché

9

Les marchés publics essentiels en Occitanie de la semaine passée. Parce qu’il faut bien vivre.

BTP 👷‍♀

Occitanie Ouest 

La ville de Rodez lance un avis pour la réalisation d’un Skatepark / Pumptrack. 

L’École des mines d’Albi Carmaux lance un avis pour une étude de programmation immobilière. 

La ville de Molières lance un avis pour la maîtrise d’œuvre pour la création d’un centre de santé. 

L’Université Toulouse 1 Sciences Sociales lance un avis pour le marché public de conception réalisation relatif à la rénovation énergétique de la Bibliothèque Universitaire de l’Arsenal. 

La commune de Toulouse lance un avis de concours pour l’attribution d’un marché négocié de maitrise d’œuvre – extension de l’école élémentaire Léo Lagrange. 

Toulouse Métropole lance un avis pour les travaux de réalisation d’aires de jeux. 

La commune de Toulouse lance un avis de concours pour l’attribution d’un marché négocié de maitrise d’œuvre – extension et restructuration du groupe scolaire Jolimont. 

Solendi Expansion lance un avis pour la réalisation de travaux d’aménagement et de restructuration de la cafeteria, du hall et d’une zone de bureaux. 

SPL ARAC Occitanie lance un avis pour la maîtrise d’œuvre pour la création d’un internat d’excellence au lycée Gallieni. 

Toulouse Métropole lance un avis pour accord-cadre pour des missions d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour la réalisation d’études de programmation.  

La commune de Toulouse lance un avis de concours de maitrise d’œuvre – construction du pole ludique et de loisirs de Bagatelle. 

SPL ARAC Occitanie lance un avis pour les travaux pour la construction d’une carrière pour le pôle hippique au lycée professionnel agricole de Mirande. 

Le centre hospitalier de Bigorre lance un avis pour la mission de maîtrise d’œuvre pour le confort thermique du plateau technique de rééducation du centre hospitalier de Bagnères de Bigorre. 

La Communauté d’Agglomération Tarbes Lourdes Pyrénées lance un avis pour l’étude de programmation pour la construction et l’aménagement d’un auditorium / centre des congrès à Lourdes. 

La Communauté de Communes des Portes d’Ariège Pyrénées lance un avis pour la création d’une plateforme de traitement des déchets verts et d’un quai de transfert. 

Le CCAS de Monferran Saves Foyer Les Thuy lance un avis pour la mission de conduite d’opération dans le cadre du projet de restructuration / extension du complexe Les Thuyas. 

Toulouse Métropole lance un avis pour les travaux d’aménagement Stadium. 

La Communauté d’Agglomération Tarbes Lourdes Pyrénées lance un avis pour les prestations de maîtrise d’œuvre pour les travaux de réhabilitation du bâtiment 111 pour l’aménagement d’une médiathèque. 

La commune de Toulouse lance un avis de concours pour l’attribution d’un marché négocié de maitrise d’œuvre – construction du groupe scolaire Daste-Daubié. 

Le conseil départemental de la Haute-Garonne lance un avis pour la pose de signalisation verticale de police. 

La Communauté de Communes Vallée du Lot et du Vignoble lance un avis pour les travaux de terrassement de VRD et de serrurerie pour l’aménagement d’une voie verte de Soturac à Parnac. 

Occitanie Est

L’Université de Montpellier lance un avis pour la maintenance et l’exploitation des installations de génie climatique du campus Triolet et de l’IUT de Béziers. 

La ville de Béziers lance un avis pour la création de 3 salles de classe et d’une salle des professeurs pour le groupe scolaire Herriot. 

La commune de Narbonne lance un avis pour la fourniture de matériaux pour l’entretien des bâtiments. 

La ville de Béziers lance un avis pour la construction d’un parking silo et le réaménagement de la gare routière et de ses abords. 

Le SIVU des Aspres lance un avis pour la maîtrise d’œuvre pour la modernisation et l’aménagement des voiries communales et rurales des 21 communes du Smf des Aspres. 

Roussillon Aménagement lance un avis pour le marché de maîtrise d’œuvre – reconstruction de l’Ehpad public “La Casa Assolellada”. 

Le département de la Lozère lance un avis pour la maîtrise d’oeuvre pour les travaux de construction d’un bâtiment annexe de conservation des Archives départementales de la Lozère à Mende. 

La Communauté d’Agglomération du Pays de l’Or lance un avis pour la mission de maitrise d’œuvre pour la construction d’une structure dédiée à l’enfance et la jeunesse composée d’une crèche et d’un accueil de loisirs sans hébergement sur Saint-Aunès. 

La mairie de Bages lance un avis pour les travaux de voirie sur la commune. 

La ville de Balaruc-les-Bains lance un avis pour la procédure restreinte concernant un marché de conception-réalisation pour la construction de l’unité de traitement des eaux boueuses de l’établissement thermal. 

La Communauté d’Agglomération du Pays de l’Or lance un avis pour la maintenance, chauffage, ventilation, climatisation, les portes et portails automatiques des bâtiments. 

La mairie de Mauguio-Carnon lance un avis pour le marché de travaux pour la reconstruction de la capitainerie de Carnon. 

La commune du Grau-du-Roi lance un avis pour les travaux de restauration et réaménagement des parties non classées “monuments historiques” du phare de l’Espiguette. 

La Communauté de Communes Beaucaire Terre d’Argence lance un avis pour les travaux d’aménagement de 2 tronçons de la Véloroute Via-Rhôna entre Beaucaire et Bellegarde. 

Le ministère de la Culture lance un avis pour les travaux d’entretien et de maintenance de la cathédrale de Mende. 

Le département de l’Aude lance un avis pour la réhabilitation énergétique au collège Victor Hugo à Narbonne. 

Énergies ⚡

Occitanie Ouest

Transition énergétique

L’École des mines d’Albi Carmaux lance un avis pour l’opération de relamping.

Tourisme 🌏

Occitanie Ouest

La Communauté de communes Terres des Confluences lance un avis pour la délégation de service public – gestion et exploitation du futur centre aquatique couvert. 

Services 📋

Occitanie Ouest

La Communauté d’Agglomération Hérault Méditerranée lance un avis pour la fourniture de produits spécifiques pour les services propreté urbaine et maintenance mécanique. 

Le conseil départemental de l’Aveyron lance un avis pour la fourniture et la maintenance d’équipements audiovisuels et électroniques. 

Hautes Pyrénées Tourisme Environnement lance un avis pour la mission de commissariat aux comptes portant sur le contrôle et la certification des comptes annuels pour les exercices 2020 à 2025. 

Office Public Habitat 65 lance un avis pour le contrat d’exploitation des chaufferies collectives. 

Tisseo lance un avis pour le conseil, consulting, assistance méthodologique dans les domaines métiers et SI de Tisseo. 

Le centre hospitalier Jacques Puel lance un avis pour la prestation de nettoyage pour le compte du centre hospitalier de Villefranche de Rouergue. 

Le conseil départemental de la Haute-Garonne lance un avis pour l’entretien des espaces verts. 

Le conseil départemental de la Haute-Garonne lance un avis pour la mise en place et l’exploitation d’une plateforme de télégestion. 

Accompagnement à l’innovation  

Meteo France lance un avis pour faire appel à un prestataire pour animer l’incubateur et assurer l’accompagnement des entreprises. 

Conseil stratégique à une collectivité  

Le département des Hautes-Pyrénées lance un avis pour le conseil stratégique et accompagnement pour la mise en œuvre de la politique départementale de la jeunesse. 

Occitanie Est

La Communauté de Communes Rhôny Vistre Vidourle lance un avis pour la fourniture et maintenance de bacs de pré-collecte des ordures ménagères et de tri sélectif. 

La commune du Crès lance un avis pour le nettoyage des bâtiments communaux. 

GIE Segard SPL 30 lance un avis pour la location et maintenance de photocopieurs multifonctions, consommables, logiciels et prestations associées pour les besoins du GI et de ses adhérents. 

La commune du Crès lance un avis pour la fourniture de produits d’entretien. 

La commune de Lunel lance un avis pour la fourniture de copieurs, de consommables et des prestations associées. 

Le département de l’Aude lance un avis pour l’acquisition de semences, végétaux et autres produits horticoles. 

Le conseil départemental de l’Hérault lance un avis pour les mesures de qualité de l’air dans des collèges et des bâtiments. 

La commune de Narbonne lance un avis pour l’achat de produits d’entretien. 

La Communauté d’Agglomération du Pays de l’Or lance un avis pour la location courte durée de véhicules de collecte des déchets sans chauffeur. 

Accompagnement à l’innovation  

Cleantech Vallée lance un avis pour le programme accélération Cleantech Booster et co-innovation. 

Services numériques 💻

Occitanie Ouest

La commune de Castelnau-d’Estrétefonds lance un avis pour l’accès Internet et Interconnexion des sites pour la commune. 

Urbanisme 🏢

Occitanie Ouest

La ville de Lourdes lance un avis pour la mission de maîtrise d’œuvre pour la remise en état du pont avenue du Général Baron de Maransin. 

Le Syndicat Mixte du Pays Bourian lance un avis pour l’élaboration des documents de planification du Pays Bourian : – Schéma de Cohérence Territoriale du Pays Bourian, – Plan Local d’Urbanisme intercommunal de la Communauté de communes Cazals-Salviac, – Plan Local d’urbanisme intercommunal de la Communauté de communes Quercy-Bouriane. 

Le centre hospitalier de Carcassonne lance un avis d’appel à projets “Cession des biens immobiliers du site de l’ancien hôpital Antoine GAYRAUD de Carcassonne”.

Mobilier urbain  

La commune de Cugnaux lance un avis pour la fourniture, installation, maintenance et exploitation de mobiliers urbains publicitaires et non publicitaires. 

Occitanie Est

SPL AGATE lance un avis pour la maîtrise d’œuvre pour l’aménagement de la ZAC “Rodilanum” à Rodilhan 

La commune d’Agde lance un avis pour la mission de maîtrise d’œuvre pour la création d’une passerelle sur l’Hérault et le traitement de la continuité piétonne sur ses abords. 

La ville de Béziers lance un avis pour assistance à maîtrise d’ouvrage pour l’établissement et la passation d’une concession d’aménagement requalification urbaine de l’ilot Enedis.  

La ville de Nîmes lance un avis pour le dialogue compétitif pour la maîtrise d’œuvre relative au transfert du Conservatoire de musique, de danse et d’art dramatique de Nîmes.  

La SPLA L’Or Aménagement lance un avis pour les travaux de requalification de la station balnéaire de Carnon. 

ATTRIBUTIONS DE MARCHÉ

La Régie des Eaux de Montpellier Méditerranée Métropole attribue le marché de maîtrise d’œuvre externe sur les réseaux et les ouvrages d’eau potable et d’eau brute à ABINET D’ETUDES RENE GAXIEU SAS, ENTECH Ingénieurs Conseils, INFRAMED INGENIEURS CONSEILS. La suite des titulaires ici. Valeur totale du marché : 920 000 euros. 

Le Syndicat Audois d’énergies & du numérique attribue le marché de la convention de concession pour la distribution publique d’électricité et la fourniture d’électricité aux tarifs réglementés de vente sur le territoire de l’Aude à ENEDIS et Electricité de France (EDF). Valeur totale de la concession : 2 940 330 000 euros. 

La ville de Nîmes attribue le marché de réalisation de prestations foncières et topographiques à incidences foncières à SARL RELIEF GE. Valeur totale du marché : 360 000 euros. 

Le conseil départemental de l’Aveyron attribue le marché de déviations de la primaube et de flavin – Autorisation Environnementale Unique à BKM Environnement, VENATHEC SAS Agence Rhone Alpes EST ACOUPLUS et SAS HTV. Valeur totale du marché : 168 090 euros. 

Le Grand Narbonne attribue le marché d’accord-cadre à marchés subséquents pour des travaux d’extension et de réhabilitation en tranchées des ouvrages d’eau potable et d’assainissement des eaux usées au groupement SPIE BATIGNOLLES MALET/SOGEA SUD HYDRAULIQUE, au groupement CATHAR/LAVOYE ET FILS, au groupement EHTP/GUINTOLI/SORIAT/NGE. La suite des titulaires ici. Valeur totale du marché : 22 000 000 euros. 

Le SDIS attribue le concours pour la construction du Centre de Secours Principal de Cahors (46) et du Groupement des Services Techniques et des Bâtiments à Atelier d’architecture et d’urbanisme Thierry Saunier. Montant de la prime attribuée hors TVA : 35 000 euros.  

Le syndicat mixte des transports en commun de l’agglomération toulousaine attribue le marché de fourniture et mise en oeuvre de matériels et logiciels pour l’infrastructure informatique centrale du système d’information de Tisséo à Scc. Valeur totale du marché : 21 000 000 euros. 

Le centre hospitalier de Perpignan attribue le marché des prestations de bio-nettoyage, de fonctions hôtelières et de nettoyage des vitreries des établissements parties du G.H.T à ELIOR SERVICES PROPRETE et SANTE, ATLALIAN PROPRETE PACA et GSF ATLANTIS. Valeur totale du marché (hors TVA) : 2 220 610 euros. 

Plus de marchés ici

Le département du Gers attribue le marché de fourniture de mobiliers à Eurl Bureau Aménagement sud ouest, Sas Bureau Concept et Sarl 3d Concept. Valeur totale du marché (hors TVA) : 1 800 000 euros. 

Le département des Pyrénées-Orientales attribue le marché de création d’une serre pédagogique au collège Marcel Pagnol à CMF sas. Montant final du marché attribué (H.T.) : 115 454 euros. 

La commune de Toulouse attribue le marché d’assistance à maîtrise d’ouvrage concertation des Cahiers Toulousains au Groupement Architecture In Vivo/34K. Montant final du marché attribué (H.T.) : 146 550 euros. 

La ville de Millau attribue le marché de gestion et exploitation du complexe cinématographique à SARL GPCI. Valeur totale de la concession : 2 200 000 euros. 

Le conseil général du Gard attribue le marché d’entretien des espaces verts des bâtiments départementaux à ESAT LES GARDONS. Valeur totale du marché (hors TVA) : 33 224,54 euros. 

Toulouse Métropole attribue le marché des travaux d’aménagement d’une piste cyclable le long du boulevard Henri Gaussen à EXEDRA. Montant final du marché attribué (H.T.) : 1 249 257,63 euros. 

Office Public Habitat 65 attribue le marché de maîtrise d’œuvre pour l’amélioration thermique et réhabilitation de 49 logements, résidence Biscaye à Lourdes à SETES SA INGENIERIE. Montant final du marché attribué (H.T.) : 37 086,6 euros. 

SPL Midi-Pyrénées Construction attribue le marché de maîtrise d’œuvre pour la rénovation du bâtiment internant y compris logements et câblage au lycée Victor Duruy à Bagnères-de-Bigorre à ATELIER 2A SARL D’ARCHITECTURE, SETES SA INGENIERIE et ECB EURL. Valeur totale du marché : 383 000 euros. 

La Communauté d’Agglomération Hérault Méditerranée attribue le marché de réalisation de prestations de services relatives à la propreté des voies et des espaces du domaine communal des villes d’Agde et de Portiragnes à Nicollin Sas. Valeur totale du marché : 14 785 092 euros.  

Le conseil départemental de l’Hérault attribue le marché de modélisation et simulation en 3D de projets routiers à In Situa. Valeur totale du marché/du lot : 135 000 euros. 

Toulouse Métropole attribue le marché de mission d’études hydrauliques à Hydretudes Grand Sud Pyrenees et Safege. Valeur totale du marché : 756 752,5 euros. 

La Région Occitanie attribue le marché d’exécution de services publics de transports réguliers pour la Région Occitanie-Gers à STE D’EXPLOITATION DES TRANSPORTS CHABANON. Valeur totale du marché : 768 932,52 euros. 

La commune de Perpignan attribue le marché d’accord-cadre à bons de commande relatif à des prestations de maitrise d’œuvre d’infrastructure concernant l’aménagement de l’espace public à Be2t. Valeur totale du marché (hors TVA) : 840 000 euros. 

Tisseo attribue le marché de prestations de maintenance, travaux et fourniture de pièces courants forts Tisseo à Ees – Fontanié. Valeur totale du marché : 55 106,31 euros. 

La Communauté d’Agglomération Hérault Méditerranée attribue le marché d’opération d’aménagement “Quartier de la Méditerranéenne” à GGL. Valeur totale de la concession : 10 696 190,00 euros. 

La commune de Marguerittes attribue le marché de travaux de rénovation et d’amélioration énergétique de la Mairie à Nouvelles Lignes de Construction, TABUSSE MENUISERIES, SARL MATEU ET FILS et SEMAT. Montant minimum annuel : 215 466 euros. 

La commune de Pamiers attribue le marché d’avis de concours maîtrise d’œuvre pour l’opération:renouvellement urbain “L’île aux enfants” portant sur la construction d’une école maternelle et la création d’un jardin public paysager à oeco architectes. Montant de la prime attribuée hors TVA : 19 000 euros. 

Montpellier Méditerranée Métropole attribue le marché d’achat d’espaces publicitaires, d’actions de communication et de billets pour le développement des sports extrêmes: FISE Montpellier 2021 à HURRICANE. Valeur totale du marché : 275 000 euros. 

La Communauté de Communes Sud-Hérault attribue le marché de prestations de transport et traitement des ordures ménagères résiduelles à COMMUNAUTE D’AGGLOMERATION BEZIERS MEDITERRANEE et SOCIETE MEDITERRANEENNE DE NETTOIEMENT SAS Valeur totale du marché (hors TVA) : 630 400 euros. 

Le département du Tarn attribue le marché de maintenance des installations thermiques des bâtiments du conseil départemental du Tarn à Dalkia et Engie Solutions. Offre la plus basse : 17 969,5 euros. 

L’œil culture

LOKKO

9

Un peu de culture dans ce monde de brutes, by Lokko

#PODCAST LOKKO
L’heureux producteur du phénoménal film d’animation “Josep” du dessinateur montpelliérain Aurel est une personnalité du monde du cinéma en France. Venu du documentaire, connu à travers les Films d’ici à Paris pour soutenir un cinéma exigeant, tous genres confondus, Serge Lalou revient pour LOKKO sur ce succès, sur la filiale montpelliéraine Les Films d’Ici Méditerranée, évoque (sans langue de bois) son action pour développer un cinéma de qualité sur le territoire régional, dont il déplore certaines pesanteurs, et la nécessité d’y bouger “les imaginaires“. À écouter ici.

 

Valérie Hernandez est la fondatrice et la Directrice de la publication du webzine LOKKO.

L’agenda

i

Newsroom

L’agence travaille en ce moment sur plein de choses passionnantes :

Le nouveau parc tertiaire de Covivio à Montpellier, pour Hérault Tribune, ce 10 juin.

Exclusif : un nouveau bâtiment tertiaire dans le Grand Montpellier, pour Hérault Tribune, ce 10 juin.

NLF Biosciences innove dans le sevrage anti-tabagique, pour Les Échos.

Socri Reim lève 33 M€, pour Les Échos.

Les plages privées menacées par les services de l’Etat ? Pour Les Échos.

Portrait de Laurent Nicollin, président du nouveau syndicat Foot Unis, pour Les Échos

Magazine sur les 50 ans du Cap-d’Agde, pour Midi Libre, parution cet été.

Magazine Bien’Ici de juin, pour Midi Libre.

Enquête sur le négoce du bois, pour le magazine BoisMag, à paraître en juin.

Contribution au Magazine immobilier « Guide de l’acheteur en Occitanie », pour ToulÉco, parution en juillet.

À suivre en ligne

Mardi 8 juin au vendredi 11 juin :

L’agence AD’OCC organise une action collective régionale portée par la dynamique régionale Wind’Occ, lors du SEANERGY, Salon international des Energies Marines Renouvelables. Inscriptions avant le 23 avril ici.

Jeudi 10 juin de 9h à 12h :

Leader Occitanie organise « Projet Stratégie durable » à la Cité de l’économie et des métiers de demain et en visioconférence afin de sensibiliser les entreprises à développer une vision globale de leurs enjeux environnementaux et sociétaux dans le but de maitriser leurs risques et de créer de l’innovation. Inscription obligatoire ici.

Mardi 15 juin à 8h30 :

Café éco sur le thème : “Le Sport, un outil au coeur des enjeux d’attractivité des territoires”, organisé par AD’OCC Sport, en partenariat avec l’Union Sport & Cycle, à suivre sur Be Sport. Plus d’informations ici.

Mardi 15 juin à 17h :

Les Mardis Techno : La cybersécurité en milieu industriel, organisé par Robotics Place. Plus d’informations et inscription ici.

Mardi 22 juin de 18h à 22h30 :

Dîner – débat assis : « Montpellier Méditerranée Métropole 2030, ou comment construire le territoire autour des enjeux majeurs et évolutifs qui s’imposent à nous », avec comme invité Michaël Delafosse, maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole. Evénement organisé par Cobaty Montpellier Méditerranée. Plus d’informations et inscription obligatoire ici.

Mardi 29 juin de 8h30 à 18h :

“Cybersécurité : plus jamais seul !”, organisé par Les rencontres cybersécurité Occitanie. Evénement en présentiel à la Cité des Start-up de Toulouse et à la Cité de l’Économie et des Métiers de Demain de Montpellier. Plus d’informations ici.

Mardi 29 juin au vendredi 2 juillet :

10e Congrès de l’Association Française d’Economie Politique – AFEP. Plus d’informations ici.

Plus d'événements ici

Lundi 12 juillet à 14h :

Evènement régional de présentation du programme LIFE, organisé par la Région Occitanie, en partenariat avec Occitanie Europe, l’Agence Régionale de la Biodiversité, l’Agence Régionale de l’Energie et du Climat et l’Agence Régionale de Développement Economique. Plus d’informations et inscription ici.

Du 15 au 17 septembre :

Congrès Pro’créa sur la thématique : « Retour vers le futur ! Puiser aux racines de l’accompagnement, les ailes d’un nouvel entrepreneuriat », à Sète (34). Plus d’informations ici.

Du 1er au 3 octobre : 

Édition 2021 du Forum Le Monde Nouveau à Montpellier, organisé par La Dépêche. Plus d’informations ici.

Jeudi 7 au samedi 9 octobre :

Sommet Afrique/France, Montpellier. Plus d’informations ici.

3 rv du Medef Montpellier Hérault : 5/10, 7/12 à 18h

Le Medef Hérault organise le Club rencontres affairesInscription obligatoire. Contact psuc@medef-montpellier.com

Voilà, c’est tout pour cette semaine.
Courage et chocolat !

Les Indiscrétions sont une newsletter gratuite.
Vos données ne seront pas communiquées à des tiers.
Vous pouvez vous désinscrire en un clic.

Les dernières Indiscrétions

Si, les bureaux ont de l’avenir

Où il est question d’industrie du tabac, de Jeux paralympiques et de sources d’inspiration.

« Si, les bureaux ont de l’avenir », Les Indiscrétions de la semaine du 19 juillet sont à croquer en cliquant ci-dessous.

Votre smart newsletter économique revient le 23 août, toute bronzée et reposée.

L’occasion de vous remercier pour votre fidélité grandissante, et de vous souhaiter de belles vacances.

Courage et chocolat !

lire plus

La bise au diable

On a les joies d’enfant qu’on peut. Ce samedi, vers Montségur, quelle émotion de faire la bise au mythique « El Diablo », sur la route du Tour de France, alors que je voguais dans la caravane publicitaire, entre Carcassonne et Quillan, dans un véhicule de l’agence Béarn Pyrénées animé par Henri IV (le vrai).

« La bise au diable », Les Indiscrétions de la semaine du 12 juillet sont à croquer en cliquant ci-dessous.

Courage et chocolat !

lire plus

Une glace à Palavas

Où il est question de Petites Villes de Demain sur leur 31, de nouvelle gouvernance montpelliéraine, de microalgues, et de nos merveilleux centenaires.

« Une glace à Palavas », Les Indiscrétions de la semaine du 5 juillet sont à croquer en cliquant ci-dessous.

Courage et chocolat !

lire plus

Il ne lâche rien

Journaliste indépendant, Hubert est fondateur et rédacteur des Indiscrétions. Agencehv, qu’il dirige, est également active dans les animations de débats, les formations et les travaux rédactionnels.

Vous souhaitez nous faire parvenir une information ?

Heureusement qu’elle est là

Diplômée de Sup de Com’ Montpellier, Sarah est rédactrice avec des fonctions digitales et de communication à l’Agencehv. Community management, gestion du site, relations avec les partenaires… Oui, heureusement…

Vous souhaitez avoir des renseignements pour être partenaire des Indiscrétions ?

PAS ENCORE ABONNÉ-E

AUX INDISCRÉTIONS ?

 

Recevez chaque lundi à 18h18, gratuitement, Les Indiscrétions sur votre boîte mail

Politique de confidentialité

Inscriptions réussie

Share This