La revanche de la scienceSemaine du 4 janvier 2021

LES INDISCRÉTIONS

Vos 5 minutes business en Occitanie

À l'affiche

À l’affiche

9

Parce qu’elles et ils le valent bien

Laurent Nicollin, MHSC / Groupe Nicollin

Le futur stade de foot de Montpellier sera situé au sud de la métropole, à Pérols, entre les hypermarchés Carrefour Lattes et Auchan Pérols, a indiqué lundi soir Michaël Delafosse, maire de Montpellier, sur France Bleu Hérault. Sur ce site devait prendre place un centre commercial, développé par la foncière Frey. Le futur stade devrait être livré fin 2024 ou courant 2025, pour un coût compris « entre 150 et 180 millions d’euros », indique Laurent Nicollin, président du MHSC. Les investisseurs sont tous régionaux : MHSC, Groupe Nicollin, l’architecte François Fontès, les promoteurs-aménageurs FDI, GGL et Tissot et le groupe de santé Oc Santé. Le projet immobilier ne prévoit pas de commerces, pour ne pas concurrencer le centre-ville, mais « des restaurants, une crèche, un pôle médical, un hôtel et le musée Louis Nicollin », détaille Laurent Nicollin. L’article paru dans Les Échos à lire ici.

Florian Mantione, Florian Mantione Institut

Les 7 piliers du management selon Jésus : Florian Mantione a l’art des titres accrocheurs. Ces piliers sont l’amour, le pardon, l’équité, la bienveillance (déjà à la mode, du temps de Jésus !), l’assertivité, la congruence et la communication. Interviewé sur France 2 par Christelle Ploquin, le 27 décembre, l’expert RH montpelliérain intervient à la 38e minute, à visionner ici.

Aurélien Chantrait, Leroy Merlin Béziers

Aurélien Chantrait est nommé directeur du nouveau magasin Leroy Merlin Béziers (12.000 m2 de surface de vente), dont l’ouverture est imminente. Plusieurs recrutements sont en cours pour constituer le comité de direction : business unit manager, RH business partner, leader performance et manager logistique (presque tout en français). D’autres postes sont à pourvoir : responsables de rayon, conseiller de vente, employé logistique, hôtesse service client… Les dossiers de candidature sont à envoyer à Margot Champel

Romain Trilles, Ville de Limoux

Romain Trilles est le nouveau directeur général des services de la Ville de Limoux (Aude).

Mélanie Gomez, journaliste

Cette journaliste a été élue « journaliste santé de l’année » par la Fondation pour la Rercherche médicale, qui lui a décerné le prix Claudine Escoffier-Lambiotte, rapporte L’Indépendant. Mélanie Gomez anime l’émission Sans rendez-vous (du lundi au vendredi de 15h à 16h), sur Europe 1. « Cette distinction vient récompenser l’engagement de la Catalane, originaire de Trouillas, pour informer le plus grand nombre sur les maladies qui touchent l’ensemble des populations », expliquent nos confrères.

Vincent Lamic, Ville de Lunel

Il est le nouveau directeur général des services de la Ville de Lunel (34). Il a été auparavant DGS de la commune de Teyran (34) et du Sictom d’Uzès, dans le Gard.

Béatrice Saillard, Réseau Chede

Lors de la session de clôture de la 17e promotion du Chede (cycle de hautes études pour le développement économique (Ministères économiques et financiers), Béatrice Saillard (AG2R La Mondiale), présidente du Réseau Chede, a encensé le dynamisme du réseau Chede en Occitanie, animé de main de maître par Christian Jouve (CCI Occitanie). Pour l’anecdote, le thème central de la 17e promotion du Chede était « la confiance ». Nul ne savait, en débutant le cycle de formation en novembre 2019, à quel point nous en aurions besoin ! C’est, à titre personnel, un grand honneur de faire officiellement partie de ce réseau, constitué d’élus, de hauts fonctionnaires, de cadres de collectivités locales, de journalistes et de dirigeants d’entreprises. Un grand merci, au passage, à Agnès Jullian et Nelly Frontanau, qui m’ont parrainé en 2019. 

Cédric Grail, ACM Habitat

Il est le nouveau directeur d’ACM Habitat (320 salariés, chiffre d’affaires de 129 M€, patrimoine de 21.331 logements, 50.000 personnes logées, 1.574 logements attribués en 2019, 1.400 logements neufs à l’étude), succédant à Stéphane Boubennec. La construction annuelle s’élève à 550 logements. Sur sa feuille de route : la poursuite de la production de logements sociaux, l’amélioration de l’environnement et de la qualité de vie des locataires, la transition écologique et la sobriété énergétique, le confort thermique des logements, le rayonnement d’ACM Habitat « sur l’ensemble du territoire métropolitain et au-delà », la réussite des projets ANRU dans les quartiers Mosson et Cévennes. Cédric Grail a occupé depuis 2012 plusieurs postes de conseiller au ministère délégué des transports, puis du secrétaire d’État chargé de la réforme de l’État et de la simplification.

Serge Hoibian, Grand Narbonne Tourisme

L’ex-directeur adjoint de l’office de tourisme communautaire Béziers Méditerranée est nommé à la direction du Grand Narbonne Tourisme.

Jean-Jacques Micoud, office de tourisme de Béziers Méditerranée

A 56 ans, il est nommé directeur de l’office de tourisme communautaire Béziers Méditerranée (président : Robert Ménard). En provenance de Saumur (Val de Loire), il a auparavant occupé des postes de direction dans les Comités départementaux du tourisme de l’Ain et du Morbihan, du Comité régional de Franche-Comté, de la station des Orres dans les Hautes-Alpes et effectué une brève mission auprès de la communauté de communes de La Domitienne en 2017.

Décodage

Décodage

9

On perce le coffre-fort

À vélo. L’annonce des vœux de Michaël Delafosse (ce vendredi à 19h15 sur le site web de la métropole de Montpellier) montre deux jeunes (un gars, une fille), souriants sur un vélo. Le cap est fixé : 2021 ne sera pas l’année du règne des SUV en milieu urbain.

Vidéos. Réseau Entreprendre Occitanie Méditerranée met en place un calendrier digital de l’après pour mettre en avant ses lauréats 2020, ses membres, son accompagnement et l’association. Chaque jour (du lundi au vendredi) du mois de janvier, une vidéo sera diffusée sur LinkedIn, Facebook et sur le site internet. La première vidéo à visionner ici. Rassurez-vous, on ne vous mettra pas les 20.

Au rapport. Le Conseil national du numérique dresse le bilan de la mandature 2018 – 2020 et remet son rapport d’activité à Cédric O, Secrétaire d’État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques. Les travaux partagent « un ensemble de convictions et d’impératifs comme : l’importance de la mesure des impacts et des politiques publiques ; la régulation des acteurs économiques les plus structurants ; l’éducation et la formation de tous comme piliers. » Le rapport à lire ici.

Petites lignes ferroviaires. L’État publie le décret permettant aux Régions de se voir transférer des petites lignes ferroviaires, à leur demande. Ce décret répond « à une demande forte des Régions, qui souhaitent pouvoir mettre en œuvre les modalités de gestion les plus adaptées à la situation de chaque petite ligne », souligne la préfecture de région Occitanie. « Avec ce décret, le gouvernement donne plus de pouvoir aux régions pour investir et gérer leurs petites lignes de train. C’est une solution au plus près des territoires, qui permettra à tout un chacun d’avoir accès à des lignes mieux équipées, mieux desservies et plus fiables », indique Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique. En Occitanie, Carole Delga, présidente de Région, et son vice-président Jean-Luc Gibelin poussent les feux pour la relance de plusieurs petites lignes ferroviaires, dont Alès-Bessèges dans le Gard (à lire ici).

De l’art de discourir. Le Cercle des Communicants et des Journalistes Francophones (CCFJ) organisera en 2021 un dîner des communicants politiques sur le thème : les discours politiques à l’heure du numérique (discours écrits, discours vidéos, discours de campagne ou sur les réseaux sociaux…). 

Après-Schneider. Plusieurs commercialisateurs en immobilier d’entreprise sont approchés par la métropole de Montpellier pour travailler au devenir du site de Schneider Electric (80 emplois), à Lattes, qui devrait fermer mi-2021, apprend-on de source proche. 

Nîmes devant Montpellier. Pas au classement de la Ligue 1 de football, puisque les Crocos sont 20e et derniers, alors que le MHSC a passé Noël à la 8e place. Mais du côté de l’avancée des projets de stade, les Gardois devancent leur rival héraultais. A Nîmes, une concertation va être lancée et les contours du quartier d’affaires se précisent. Un site web (stade-nemausus.fr/) est même dédié au projet. À Montpellier, on en est tout juste à la localisation de l’enceinte (cf rubrique « À l’affiche » avec Laurent Nicollin). À noter que présidents Laurent Nicollin (MHSC) et Rani Assaf (Nîmes Olympique) sont les deux seuls, en France, à s’aventurer dans le financement de la construction d’un nouveau stade, alors que les clubs sont amoindris par des tribunes vides (Covid oblige) et le fiasco des droits TV Mediapro. A lire pour Les Échos, ici.

Emploi. Ce 6 janvier, signature d’une convention entre Joseph Sanfilippo, directeur territorial Pôle emploi Hérault, et Michaël Delafosse, président de Montpellier Méditerranée Métropole, pour poursuivre plusieurs objectifs : accompagner les stratégies de croissance et de développement des entreprises et faciliter l’implantation des entreprises exogènes ; Adapter les services proposés par Pôle emploi aux besoins des entreprises et intervenir le plus en amont possible des projets de recrutement ; Créer des conditions favorables au rapprochement entre l’offre et la demande d’emplois locales. La convention sera signée en présence de Stéphane Duval, responsable des ressources humaines de Computacenter (Pérols). 

Urbanisme. Montpellier Méditerranée Métropole recrute une conseillère ou un conseiller technique en charge de l’urbanisme, de l’aménagement durable et du logement. Sur sa fiche de poste (toujours intéressant à lire), sont résumés les « grands chantiers du mandat » : création d’une agence d’urbanisme à l’échelle du bassin de vie, élaboration d’un PLUI « Climat », mise en œuvre de l’objectif Zéro artificialisation nette à l’horizon 2030, réalisation de grands projets de forêts urbaines et d’agriparcs sur la ceinture verte de Montpellier, mise en œuvre des dossiers ANRU, stratégie de réinvestissement urbain et mise en œuvre des objectifs du PLH. Pas sûr que 35h/semaine soient suffisants.

Plus de décodages ici

La presse débridée (1/3). Nos confrères de La Provence se lâchent. « Une soirée libertine interrompue à Marseille la nuit du réveillon. 27 participants selon la police, autant selon les organisateurs. » Le journaliste cite un policier : « Certes, ils avaient du gel, mais il n’était pas hydroalcoolique, et ils portaient des masques, mais ils étaient sur les yeux. » 

La presse débridée (2/3). On a aimé la publication, par Objectif Gard, des boulettes et perles 2020 de sa propre rédaction. On a aimé, car l’autodérision est une marque d’intelligence et d’élégance. À lire ici.

La presse débridée (3/3). Nos confrères de L’Indépendant ont fêté, à travers un numéro collector publié ce dimanche, leur… 175 ans. « Un numéro collector, avec un journal à l’ancienne comme à l’époque », comme le tweete Jean-Benoît Baylet, directeur général adjoint du Groupe La Dépêche du Midi.

Croissance ralentie. La population régionale continue d’augmenter, mais à un rythme moindre. Avec 5,88 millions d’habitants au 1er janvier 2018, la région Occitanie gagne en moyenne 40.300 habitants par an (+ 0,7 %). C’est un rythme plus soutenu que celui observé en France métropolitaine (+ 0,4 %), mais moins soutenu qu’en Occitanie sur la période quinquennale précédente (+ 1 % entre 2008 et 2013). L’étude à lire ici.

3 questions à

3 questions à

9

Arnaud Lépinois, nouveau président de HP France

L’ancien directeur général de Computacenter France est nommé président de HP France. Un nouveau défi, pour ce dirigeant atypique, qui a créé 8 entreprises au Canada entre 2005 et 2012, avant de revenir en France. 

Vous dirigiez Computacenter France. Pourquoi relever ce nouveau pari, à la tête de HP ? 

HP Inc., c’est 1.000 collaborateurs en France. Ma mission consiste à développer l’activité des divisions Solutions d’impression, dont les impressions 3D, les systèmes personnels et services, dans une période de mutations rapides, où il faut plus que jamais soutenir les clients dans leur transformation numérique. 

Quelles innovations préparent vos équipes ?
Des technologies d’impression 3D qui vont permettre de retraiter des plastiques récupérés des océans, et alimenter les gammes de produits pour l’industrie du gaming. Des programmes de recherche sont en cours avec le CEA Grenoble et d’autres acteurs privés pour faire émerger une filière incluant la modélisation, l’industrialisation et la chimie.

Vous avez un lien particulier avec l’Occitanie. Pourquoi, et où vivez-vous ? 

À Sommières, dans le Gard. On se retrouve au pied des Cévennes, entre Nîmes et Montpellier, à 30 mn de la mer Méditerranée. Dès que je peux, j’enfourche mon VTT ou vais courir des trails. Ces moments d’échanges avec la nature sont précieux, pour m’évader de la tourmente quotidienne. J’ai en effet un lien fort avec l’Occitanie : je suis arrivé à Montpellier à l’âge de 15 ans, où j’ai intégré le centre de formation du Montpellier Handball, aux côtés d’un certain Grégory Anquetil ! Une blessure à l’épaule a stoppé ma carrière sportive. 


Plus à lire dans Les Échos, courant janvier, le portrait d’Arnaud Lépinois

La HV Touch

La HV Touch

Conseils RP

Localisation du futur stade Louis-Nicollin à Montpellier : le verdict a été rendu ce lundi à 18h (cf « À l’affiche » avec Laurent Nicollin), dans la bien nommée émission de radio 100 % Paillade (France Bleu Hérault). Le site d’Ode à la mer (Pérols, après Carrefour Lattes en direction de la mer) est retenu, en toute logique. C’est le site que Michaël Delafosse, maire PS de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole, défend depuis le lancement de sa campagne. Sur le mode de diffusion de l’info : les journalistes des autres médias ont été pour l’occasion sur le banc de touche, réduits au rôle d’auditeurs. N’est pas France Bleu Hérault qui veut.

La phrase

« Nous, les Français, nous sommes formidables : on mange du foie gras, du boudin, des chipolatas, du tripoux, de la saucisse de Morteau, des merguez, des rillettes, du ris de veau, du saucisson, des kebabs mais on ne veut pas se faire vacciner parce qu’on ne sait pas ce qu’il y a dans ce vaccin ! »

Michaël Aguilar

coach, conférencier en motivation et vente

On s’en fout

Faut-il y voir un signe suprême du destin ? L’épidémie de Covid-19 nous contraint, avec son cortège de restrictions, à une salutaire sobriété. Sobriété, en tout ou presque : relations amicales, déplacements, consommation, frénésie hystérique de loisirs (« Je suis pris ce week-end »). Ça nous remet les pieds sur terre : il y a l’essentiel, et le reste. Côté sous, les mieux lotis épargnent, les autres se battent, ou perdent leur emploi et/ou basculent dans la pauvreté. Et l’on en vient à redécouvrir des petits commerces de centre-ville, honteusement ignorés pendant des années de courses folles. Sans faire de publicité gratuite, j’ai débusqué ou revisité la chocolaterie « Le Diamant Noir » (courage et chocolat, on ne se refait pas), la Maison L’œuf ou le café Bun, à Montpellier. Il n’y a pas d’acte militant derrière, pas de pour ou contre le commerce en ligne ou les géants de ce secteur. Je m’en fous. Au demeurant, je me suis toujours méfié des actes militants, qui peuvent certes changer le monde, diront certains, mais risquent d’enfermer dans une seule vision sur des sujets complexes. Il y a simplement le plaisir de redécouvrir un « slow business », cher à feue Marie-Christine Bousquet, ex-maire de Lodève, disparue en novembre 2017. La beauté simple d’une journée près de chez soi, à contempler une fontaine monumentale jusque-là cachée par des devantures de cafés, comme celle de la place Chabaneau. Ou l’ascension toujours merveilleusement caillouteuse du Pic Saint-Loup. Que restera-t-il de tout ça, le blocage sanitaire résolu ? On parle beaucoup de « monde d’après ». Permettez-moi d’en douter, mise à part la généralisation du télétravail. Chassez la nature humaine, elle reviendra au galop. 

L’agenda

$

À suivre dans l’actu

L’avancée des projets de stade de Nîmes et de Montpellier, à lire dans Les Échos.

Les projets de Valeco (EnR) et d’Olivier Marge, nouveau directeur des arènes de Béziers, à lire dans l’Hérault Juridique et Économique.

Vous aimerez y aller

Vœux de Kléber Mesquida, président du Département de l’Hérault, ce mardi 5 janvier à 18h, sur herault.fr 

« Et si c’était en changeant nos vies que l’on changeait le monde ? », vœux de Michaël Delafosse, maire de Montpellier et président de 3M, le 8 janvier à 19h15 sur montpellier3m.fr et viàOccitanie.

Voilà, c’est tout pour cette semaine.
Courage et chocolat !

Les Indiscrétions sont une newsletter gratuite.
Vos données ne seront pas communiquées à des tiers.
Vous pouvez vous désinscrire en un clic.

Les dernières Indiscrétions

C’est hotte

Pour finir cette année souriante, quoi de mieux qu’un panier garni de bonnes infos ?
Deux exclus croustillantes à l’ouest de Montpellier, le futur siège social de Bastide à Nîmes, une rubrique « Au marché » fournie à souhait, et tant d’autres palabres urbaines…

lire plus

Année digitale

Généralisation du télétravail, développement des webinaires et des événements (culturels, économiques…) en streaming, explosion du e-commerce, accélération de la transformation digitale des entreprises… Nous aurons vécu en 2020 un saut digital inédit, depuis la création d’Internet.

lire plus

Nouveau départ

Les Indiscrétions font peau neuve en cette fin d’année. Un format plus ergonomique, plus design, plus nerveux. Sans rien changer sur le fond : sérieux sans se prendre au sérieux, un œil aiguisé sur le business, une audace carrée.

lire plus

Il ne lâche rien

Journaliste indépendant, Hubert est fondateur et rédacteur des Indiscrétions. Agencehv, qu’il dirige, est également active dans les animations de débats, les formations et le brand journalism.

Vous souhaitez nous faire parvenir une information ?

Heureusement qu’elle est là

Diplômée de Sup de Com’ Montpellier, Sarah est chargée de communication à l’Agencehv. Community management, gestion du site, relations avec les partenaires… Oui, heureusement…

Vous souhaitez avoir des renseignements pour être partenaire des Indiscrétions ?

PAS ENCORE ABONNÉ-E

AUX INDISCRÉTIONS ?

 

Recevez chaque lundi à 18h18, gratuitement, Les Indiscrétions sur votre boîte mail

Politique de confidentialité

Inscriptions réussie

Share This