Bandeau Les Indiscrétions m&a

Entreprendre sans s’épuiserSemaine du 19 avril 2022

LES INDISCRÉTIONS

Vos 5 minutes business en Occitanie

Suivez Les Indiscrétions sur les réseaux sociaux :

À l'affiche

À l’affiche
9

Parce qu’elles et ils le valent bien

Antoine Garcia-Diaz Les indiscretions

Antoine Garcia-Diaz, Lab Immo de Midi Libre

Quelles villes concevoir, au sortir de la crise Covid ? Face à des mutations profondes et rapides, le Lab Immo de Midi Libre ouvre le débat. Nouveaux modes de travail (télétravail, tiers-lieux, nomadisme…), décarbonation des mobilités impactant la place de la voiture dans les aménagements urbains, compacité et mixité croissantes des programmes immobiliers… Au sortir de la crise sanitaire, les mutations des villes s’accélèrent. Le Lab Immo Midi Libre vous propose d’explorer les nouveaux usages de la ville, ce mercredi 20 avril, dès 8 h 30 dans le hall d’honneur de Midi Libre à Saint-Jean-de-Védas, où un petit-déjeuner sera servi. L’entrée est libre. Pour en parler, trois experts, aux profils complémentaires, interviendront : l’architecte-urbaniste Antoine Garcia-Diaz (agence Gau, 40 salariés, Montpellier), qui collabore avec des sociologues, des paysagistes et des écologues pour anticiper les attentes de demain, le promoteur et aménageur Laurent Romanelli(Groupe M&A), qui raisonne désormais à l’échelle de l’îlot, et Jérémy Pagès, responsable du développement immobilier de Lidl France, qui crée des ensembles mixtes en phase avec les enjeux de sobriété foncière. J’aurai le plaisir d’animer les débats. Pour vous inscrire, c’est ici.

Philippe Soursou Les Indiscretions

Philippe Soursou, Pôle emploi Hérault

Il est nommé directeur territorial de Pôle emploi Hérault, où il succède à Joseph Sanfilippo, parti à Lyon. Il était auparavant directeur territorial de Pôle emploi dans les Pyrénées-Orientales.

Jerome Gauchet Les Indiscretions

Jérôme Gauchet, Digital 113

Il est le nouveau directeur général adjoint du cluster régional des entreprises numériques Digital 113. Jérôme Gauchet est fondateur et président d’Awadac, plateforme Saas digitale dédiée au retail, à la restauration, à l’hôtellerie et aux parcs de loisirs. Basée à Montpellier, la société est en redressement judiciaire depuis le début de l’année.

Raymond Mitjavila Les Indiscretions

Raymond Mitjavila, présidentielle 2022

Pas évident de trouver, pour Les Échos, un dirigeant de PME qui accepte de dire à visage découvert qu’il va voter Marine Le Pen au 2e tour de la présidentielle, dimanche prochain. Raymond Mitjavila, fondateur en 1970 du groupe catalan éponyme (conception et fabrication de systèmes en aluminium pour stores, fermetures et pergola, 250 salariés en France et 700 en Europe), est de ceux-là. Le dirigeant multiplie sur Facebook les posts, sur, par exemple, « une administration inconsciente de la réalité économique et de la vie des PME », ou « le nombre de contrôles qui devient effrayant, alors que notre industrie, ou ce qu’il en reste, se meurt tranquillement ». Exemples ici, ou encore . Raymond Mitjavila témoignera cette semaine dans Les Échos sur les raisons pour lesquelles son choix se portera, comme en 2017, sur la candidate RN, alors que le monde patronal penche majoritairement pour le programme économique d’Emmanuel Macron.

Rachel Delacour Les Indiscretions

Rachel Delacour, Sweep

La dirigeante de Sweep (Mauguio, Hérault) – un logiciel qui aide les grands groupes à mieux mesurer et réduire leurs émissions de CO2 – « vient de boucler son troisième tour de table (5 millions, 22 millions et 73 millions de dollars) en un an !, rappellent Les Échos. Un rythme qui implique d’avoir des équipes solides en charge des développements commerciaux et techniques, pendant que la dirigeante mène les discussions avec les investisseurs. « La bonne nouvelle, c’est que la troisième levée de fonds s’est faite en un mois », indique Rachel Delacour. Il y a de plus en plus de compétition entre les VC. Ils doivent adopter une position plus agressive pour remporter les deals. »
« Pourquoi certaines start-up enchaînent les levées de fonds », à lire dans Les Échos, ici.

Edouard Philippe Les Indiscretions

Carlos Moreno, FPI OM

La Fédération des Promoteurs Immobiliers Occitanie Méditerranée (FPI OM), présidée par Laurent Villaret, organise le « Forum du Dialogue Urbain », le 31 mai au Domaine des Grands Chais (Mauguio, 34). Objectif : rassembler les élus et les promoteurs immobiliers autour de la thématique « Ville du 1/4 d’heure et problématique des mobilités ». Pour l’occasion, 600 personnes sont attendues. Parmi les intervenants : Carlos Moreno, professeur associé à l’IAE de Paris (Université Panthéon Sorbonne) et co-fondateur de la chaire ETI « Entrepreneuriat, Territoire, Innovation », spécialisé dans l’étude des systèmes complexes et dans le développement des processus d’innovation.

Nathalie Bassil Les Indiscretions

Nathalie Bassil, Royal Canin France

Elle est nommée directrice des ressources humaines de Royal Canin France (440 collaborateurs), acteur de la nutrition santé des chats et des chiens et filiale du groupe Mars basée à Aimargues (Gard). Elle remplace Léa N’Guema, qui devient directrice senior des talents monde de Mars Veterinary Health aux États-Unis, filiale du groupe Mars.
La mission de Nathalie Bassil dans ses nouvelles fonctions : renforcer la politique de diversité et d’inclusion de Royal Canin en France, en portant une attention à la prévention des discriminations, au respect strict de la parité homme-femme, à la diversité des équipes, ou encore à l’inclusion des personnes en situation d’handicap.
Nathalie Bassil a rejoint le groupe Mars Petcare & Food en 2006, dans la vente puis en ressources humaines, notamment pour le Proche et Moyen-Orient, le Maghreb, l’Inde et l’Asie. Diplômée en administration des affaires de l’Université Saint Joseph de Beyrouth, sa ville d’origine, elle est également titulaire d’un Master en Management & Marketing de la Skema Business School. Marie-Dominique Gruss quitte le 30 avril l’entreprise, après 14 ans comme directrice de la communication de Royal Canin France. Un recrutement est en cours pour lui succéder.
Plus à lire sur Royal Canin dans Les Échos ici.

Frederic Radiguet Les indiscretions

Frédéric Radiguet, Aipals

Âgé de 55 ans et fondateur de la société Bureautique Informatique Communication (système d’impression, informatique et télécoms en B2B) basée à Lattes (Hérault), il est élu président de l’Aipals, service de santé au travail, le 7 avril, à l’occasion de la nouvelle loi Santé au Travail*. Il succède à Pierre-François Canet, dirigeant de Hérault Tribune (Castelnau-le-Lez, 34). Charbel Charles Khoury (Masques Plus, Medef) devient président délégué du conseil d’administration, Arnaud Gindre (Dyneff, Medef) secrétaire, Yves Assorin (salarié de Novartis, CFTC) vice-président, Reda Berrada (salarié de TaM, CGT) vice-président délégué et Katia de la Cruz (salariés de Sdeec Industrie, CGT-FO) trésorière. L’Aipals accompagne 3.800 entreprises, soit plus de 40.000 salariés, dans la métropole de Montpellier.
* Entrée en vigueur le 31 mars, la loi Santé Travail renforce la prévention : visite de mi-carrière, rendez-vous de liaison, visite de pré-reprise, passeport préventionn, santé des chefs d’entreprises, santé des indépendants, etc.

Sandrine Rieutor Les Indiscretions

Sandrine Rieutor, Gard Tourisme

Sandrine Rieutor est nommée le 7 avril directrice générale de Gard Tourisme, agence de développement et de réservation touristique du Gard. Elle succède à Régis Lavina, qui rejoint le Département du Gard sur une mission en lien avec la direction des Sports. Au sein de la structure depuis 2015, elle occupait le poste de directrice adjointe, et a été en phase d’intérim à la direction générale à deux reprises.  
©Midi Libre

Christophe Rivenq Les indiscretions

Christophe Rivenq, Le Sud Ingénieux

Le président LR d’Alès Agglomération lance le 13 avril sa marque territoriale « Alès Agglomération : Le Sud Ingénieux ». Un outil de marketing territorial d’après lui « indispensable » pour faire connaître l’identité, le profil stratégique, les valeurs et les points forts de son territoire. Les points mis en avant ? « Le Pôle Mécanique Alès Cévennes (pôle de compétitivité des entreprises du secteur auto/moto), une école d’ingénieurs avec l’IMT-Mines Alès, et le 2ème bassin industriel d’Occitanie (en incluant la filière nucléaire du Gard rhodanien, note) », indique l’élu. D’autres marques territoriales émergent comme, dans l’Hérault, Invest in Blue (Hérault Méditerranée et Sète Agglopôle). On en reparlera.

Nicolas Hubert Les Indiscretions

Nicolas Hubert, Région Occitanie

Il est le nouveau directeur de la communication de la Région Occitanie (présidente : Carole Delga, PS). Il est présenté cette semaine aux équipes. Ce proche de Kamel Chibli, vice-président de la Région Occitanie délégué à l’éducation, l’orientation, la jeunesse et les sports et homme de confiance de Carole Delga, était auparavant directeur de la communication du Département de l’Ariège. Nicolas Hubert a aussi été journaliste à La Dépêche du Midi. Comme quoi, le journalisme mène à tout, à condition d’en sortir, comme dit l’adage.

Vincent Martin Les Indiscretions

Vincent Martin, Club Béziers-Narbonne

On ne parle pas ici d’une fusion entre les deux clubs de rugby de Béziers et Narbonne (humour). Mais bien du lancement du Béziers-Narbonne Business Club (BNBC), officialisé devant la presse par Vincent Martin ce 19 avril à Béziers. Le BNBC sera ouvert le 18 octobre prochain. Membre et animateur de plusieurs réseaux d’entreprises (APM, Réseau Entreprendre, CJD, Leader Occitanie), le Gardois Vincent Martin développe et manage Montpellier Méditerranée Business Club depuis novembre 2019.

Franck Proust Les Indiscretions

Franck Proust, Nîmes Métropole

Les peines prononcées sont lourdes. L’ex-député européen Franck Proust, actuel président LR de Nîmes Métropole, est condamné le 14 avril à 12 mois de prison avec sursis, une amende de 15.000 euros et 5 ans d’inéligibilité dans l’affaire dite « de la Senim », par la cour d’appel de Nîmes, apprend-on auprès de différentes sources médiatiques. Le parquet général n’avait pas requis de peine d’inéligibilité, lors de l’audience sur le fond, qui s’était tenue en février. Franck Proust avait été mis en examen en 2017 pour trafic d’influence, tentative de trafic d’influence et favoritisme, alors qu’il était président de la Senim (société d’équipement de Nîmes et de sa région), entre 2001 et 2008. S’il a été relaxé pour les faits de favoritisme, il est condamné pour trafic d’influence. La pratique de « saucissonnage » des marchés publics, afin de contourner la procédure réglementaire des appels d’offres, a notamment été dénoncée par le parquet. Un pourvoi en cassation est déposé. Cette procédure doit permettre à Franck Proust, âgé de 58 ans, de continuer à présider la communauté d’agglomération de Nîmes Métropole, un mandat qu’il occupe depuis juillet 2020. Mais son capital politique est entaché. « Je prends acte de cette décision et nous en tirerons ensemble, le moment venu, toutes les conséquences politiques », glisse ainsi un fidèle soutien, Jean-Paul Fournier, maire LR de Nîmes. Plus à lire dans Les Échos, ici.

Olivier Torres Les indiscretions

Olivier Torrès, Labex Entreprendre

Il participe à la « Tournée de la Grande Relance », coorganisée par Bpifrance Le Lab, la CCI Hérault et la Fondation d’entreprise MMA des entrepreneurs du Futur, le 21 avril à 18h, à Montpellier Business School (34). Olivier Torrès, professeur à l’Université de Montpellier et MBS (Lab Entreprendre), prendra la parole sur le thème « Entreprendre sans s’épuiser : le rôle clé du capital ‘Salutopreneurial’ ». Philippe Mutricy, fondateur et président de Bpifrance Le Lab, et Elise Tissier, directrice de Bpifrance Le Lab, présenteront les grandes tendances qui vont transformer les TPE, PME et ETI. Ils feront également un point sur l’impact de la guerre en Ukraine sur la relance. Autre conférence : « Présentation d’une initiative du territoire : point sur la filière événementielle et perspectives ». C’est l’objet de l’intervention de Grégory Blanvillain, président de la CPME 34 et de l’association Repère Méditerranée. Enfin, Olivier Torrès animera la table ronde « Bonnes Nouvelles des Territoires », avec des témoignages d’entrepreneurs.
> Inscription ici.

Dominique Andreani Les Indiscretions

Dominique Andréani, bureau Occitanie Est des Conseillers du Commerce Extérieur de France

Le comité territorial Occitanie Est (ex-LR) des Conseillers du Commerce Extérieur de France (CCEF) élit, à parité, les 10 nouveaux membres du bureau, le 14 avril, pour 3 ans. Présidé par Dominique Andréani, le bureau est composé de Xavier-Franck Braud, vice-président référent Nouveaux CCE et Développement durable, Agnès Tomas, vice-présidente référente Formation, Laurent Gauze, animation des territoires délégué Perpignan, Claudia Zimmer (French Tech et Startups), David Salinier (Formation), Marlène Boulet (Communication), Pascal Rostoll (Mentorat et Appui aux Entreprises), Françoise Nauton-Inglis, secrétaire générale (Digital 113 et TIC), et Michel Rateau, trésorier (VIE). Actuellement, le comité Occitanie Est compte 31 bénévoles dirigeants d’entreprises.

Dominique Andreani Les Indiscretions

Jérôme Penso, délégué régional Opco Atlas

Le délégué régional d’Opco Atlas, opérateur de compétences des entreprises et salariés des services financiers (assurances, banques, expertise-comptable) et du conseil, réunit les entreprises et partenaires, ce jeudi matin à Toulouse au Village by CA, pour échanger sur les leviers de l’alternance. Près de 7.000 contrats ont été signés en 2021 en Occitanie, soit une hausse de 42 % par rapport à 2020.

Gwénaëlle Damamme Le Bars Les Indiscretions

Gwénaëlle Damamme Le Bars, CHU de Toulouse

Le CHU de Toulouse organise ce mardi à 18h une conférence publique sur les nouvelles thérapies pour le traitement de l’infarctus du myocarde, aux Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse, indique la responsable de la cellule communication de la DRI (Direction de la Recherche et de l’Innovation) du CHU. Des professionnels du CHU de Toulouse proposent d’y découvrir l’organisation, les objectifs et les avancées globales des travaux du consortium Cardiopatch sur les nouvelles thérapies pour le traitement de l’infarctus du myocarde, présentés par le Pr Jérôme Roncalli, cardiologue.

Alexandre Bastide Les indiscretions

Alexandre Bastide, Bastide 1880

L’entreprise familiale Bastide 1880 (composée de Bastide Diffusion et Cades Design) emménage dans son nouveau siège social à Vézénobres dans le périmètre d’Alès Agglomération, et y centralise son activité logistique. L’investissement, pour ce bâtiment d’une surface de plancher de 27.000 m², s’élève à environ 20 M€ pour l’acquisition des terrains, la construction et les aménagements. La PME est désormais outillée pour l’avenir. « Nous envisageons de nous développer à international, de lancer de nouvelles marques, et d’investir le secteur de l’hôtellerie – restauration », confie le dirigeant.
« L’entreprise est alésienne depuis 6 générations. Alès n’est pas le territoire le plus simple lorsqu’on fait de la logistique ! (du fait de l’enclavement dans les Cévennes, NDLR) », explique Alexandre Bastide, directeur général. Spécialisé dans la distribution d’articles de décoration (ameublement et arts de la table), Bastide 1880 compte 200 salariés au total et réalise un CA de 55 M€ en 2021. Plus à lire dans Les Échosici.

Décodage

Décodage
9

On perce le coffre-fort

953 logements en Occitanie. Dans le cadre du Programme national Action Cœur de Ville (ACV), Action Logement (acteur du logement social et intermédiaire) a sélectionné et financé 76 opérations immobilières dans 25 villes d’Occitanie, représentant près de 953 logements, apprend-on dans un communiqué d’Action Logement, le 13 avril. Associé à l’État, à la Banque des Territoires et à l’ANAH, Action Logement a engagé 72,7 M€. « En finançant la réhabilitation complète d’immeubles de logements considérés comme stratégiques pour les centres-villes, Action Logement contribue à la revitalisation des villes moyennes en permettant l’installation de nouveaux habitants, de nouveaux services et équipements, de nouveaux commerces », souligne Guy Durand, président du comité régional Action Logement en Occitanie. Parmi ces opérations, 62 % sont des acquisition-amélioration ou réhabilitation, 20 % des démolition donnant lieu à des reconstructions et 18 % des constructions neuves. Le programme va être prolongé pour 4 ans.

430 recrutements chez CGI. CGI (82.000 conseillers, 12,13 Md€ de CA), spécialiste des services-conseils en technologie de l’information (TI) et en management, annonce le recrutement de 430 personnes en Occitanie : 300 CDI à Toulouse et 130 CDI à Montpellier. Actuellement, le groupe compte 1.100 collaborateurs toulousains et 450 montpelliérains. Ces recrutements s’inscrivent dans le plan global de l’entreprise, qui recrute 3.500 personnes en France en 2022. Parmi les postes à pourvoir : chefs de projets assistance à maîtrise d’ouvrage, développeurs, architectes d’entreprise, consultants Data, ingénieurs infrastructure spatiale… 

50 M€ investis pour restaurer la Chartreuse de Valbonne. Le conseil communautaire de l’Agglomération du Gard Rhodanien a approuvé la vente de la Chartreuse de Valbonne, le 11 avril. Le domaine est acquis par Ignance Vantorre, un investisseur lyonnais, pour un montant de 6 M€, apprend-on chez nos confères de Midi Libre, le 13 avril. À cheval sur les communes gardoises de Saint-Paulet-de-Caisson, Saint-Michel-d’Euzet et Saint-Laurent-de-Carnols, la bâtisse va être restaurée pour devenir un hôtel luxe bien-être pour un investissement global de 50 M€ (incluant le prix d’achat). L’ouverture, prévue en 2025, devrait générer 150 emplois.

Rachat d’entreprise. James Rastit, dirigeant de Mécanique Générale Spécialisée (MGS) basée à Orsan (Gard), reçoit un chèque de 80.000 euros d’Initiative Gard, le 12 avril. Ce « prêt d’honneur » (taux à 0 %) vise à accompagner le dirigeant dans le cadre de son rachat de l’entreprise, en septembre 2021. Après avoir « stabilisé » l’entreprise, James Rastit souhaite attirer des jeunes compétences. MGS, spécialisé dans l’usinage de pièces industrielles, compte 15 salariés et réalise un chiffre d’affaires de 2 M€. Plus à lire dans Les Échos, cette semaine.

Un hic dans Bricks ? Bricks.co (plateforme d’investissement immobilier, Montpellier) affiche une levée de 13 millions d’euros sous forme participative, en une journée. Et son fondateur, Cédric O’Neill (ex-1001 Pharmacies), s’en félicite. 13 M€ levés en une journée : de quoi faire rêver Valérie Pécresse. Benjamin Charles, expert social media, émet néanmoins de sérieuses réserves au modèle de Bricks, via un post sur Linkedin. « J’adore le principe de la plateforme : accéder à l’immobilier rapidement avec une somme réduite. C’est le principe des SCPI. Le faire avec une carte bleue, à partir de 10 euros, c’est une excellente idée. Seulement, comme on l’a souligné sur 1Vestir, la plateforme souffre de frais délirants (jusqu’à 28 % par an) et d’une rentabilité non transparente. » D’après lui, « la documentation n’est pas visée par l’Autorité des marchés financiers. Bricks s’évertue à être en dehors des institutions qui pourraient rassurer les investisseurs (…). La documentation est une documentation… commerciale. Il y a plein de jolies phrases. S’il est écrit que l’entreprise est rentable depuis le premier jour, vous ne trouverez pas un seul chiffre financière clair. L’entreprise ne parle jamais de ses passifs, alors que tous les biens sont achetés à crédit. » Autre interrogation : « quels sont les axes/leviers de croissance ? Quels sont les résultats nets sur lesquels Bricks va verser des royalties ? Ceux du véhicule, de l’entreprise qui gère Bricks, de la foncière ? »

Les préparateurs physiques du MHB coachent les gars de Profils Systèmes. Profils Systèmes (profilés aluminium pour le bâtiment, Baillargues – 34) stoppe, fin 2021, son partenariat avec l’équipe de France de handball, et devient sponsor du MHB (Montpellier Handball). Dans le cadre de ce partenariat, « des préparateurs physiques du club vont former nos salariés aux gestes d’échauffement, pour limiter les risques de troubles musculo-squelettiques et les accidents du travail », explique Aymeric Reinert, directeur général. Les opérateurs participeront aux exercices sur la base du volontariat. Au quotidien, leurs membres supérieurs sont notamment sollicités dans l’usine.

Pourcel : spa en vue et piscine à la mer. Auréolés de leur étoile retrouvée au Michelin, huit mois seulement après l’ouverture de leur restaurant Le Jardin des Sens à l’hôtel Richer de Belleval, les frères Jacques et Laurent Pourcel (hôtel-restaurant, place de la Canourgue, Montpellier) réfléchissent à l’ouverture prochaine d’un spa, « d’ici un ou deux ans, à proximité de l’hôtel, dans l’hypercentre de Montpellier », précise Jacques Pourcel aux Indiscrétions. Depuis l’ouverture de l’hôtel-restaurant, fin juin 2021, « beaucoup d’institutionnels, de maires de grandes villes, de promoteurs immobiliers et de chefs sont venus nous voir. Ils sont intéressés par ce projet de réhabilitation de bâtiments anciens. Il y a quelques jours, les développeurs de Mama Shelter nous ont rendu visite. Au niveau Relais&Châteaux, l’établissement s’est imposé comme une référence nationale en matière de rénovation d’un patrimoine ancien de centre-ville allié avec de l’art contemporain. » Nouveauté pour les clients de l’hôtel : la création d’un forfait hôtel-séjour à la plage en journée (Carré Mer, Villeneuve-lès-Maguelone), « avec une navette mise en place. Cela pallie le fait que l’on n’ait pas de piscine en centre-ville. Cette offre attire une clientèle nouvelle ».
> Plus à lire dans le magazine ‘Signature’ de Profils Systèmes.

100 ans de matériaux. Union Matériaux (distribution de matériaux de construction, 500 salariés, Montpellier), dirigé par Alexandre Vachet, fêtera ses 100 ans en juillet 2023. Le groupe familial a été fondé précisément le 24 décembre 1922 par Jean Vachet (1899-1977). L’enseigne, qui compte 36 points de vente dans 6 départements (Hérault, Gard, Aude, Pyrénées-Orientales, Vaucluse et Bouches-du-Rhône) structure son encadrement, avec, par exemple, l’arrivée de Delphine Perombelon-Roux (EMLyon Business School, ex-Aphea) début 2020. Un nouveau directeur commercial doit arriver en juin. La digitalisation fait partie des chantiers prioritaires de l’ETI languedocienne.

Plus de décodages ici

Sam. Les élus régionaux, réunis en commission permanente le 14 avril, adoptent un protocole pour l’immobilisation des machines et la sécurisation du site de l’ex-SAM (fonderie industrielle, Decazeville, Aveyron) jusqu’au 30 juin, indique la Région ce 19 avril. « Ce protocole conclu entre la Région et la communauté des communes de Decazeville et les mandataires judiciaires s’inscrit dans la perspective d’une éventuelle reprise du site par le groupe MH Industries », indique la collectivité. Parmi les pistes industrielles en cours d’étude : le projet de renaissance d’une fonderie porté par Mathieu Hede, président de MH Industries, pour lequel la Région accompagne déjà la réalisation d’études et la consolidation financière du groupe à hauteur d’1,2 M€, et prévoit une aide complémentaire à l’horizon du mois de juin. Les conclusions des études seront rendues au 3ème trimestre.
D’ici là, la Région et la communauté des communes « s’engagent à prendre en charge les frais afférents à la période d’immobilisation et de sécurisation des machines et des stocks jusqu’au 30 juin, date limite pour que MH Industries dépose une offre de rachat de ces équipements. La Région effectuera le paiement des loyers à venir et des frais d’électricité représentant un montant maximal de 84 k€ par mois. »

Go pour le métro. Ce n’est pas la plus facile des autorisations à obtenir pour les grands projets d’infrastructure. Et c’est la plus importante, ultime étape administrative avant le lancement des travaux. Le préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne Étienne Guyot signe, le 15 avril, l’autorisation environnementale permettant le démarrage des travaux de la 3ème ligne de métro et de la ligne Aéroport Express. « Nous l’attendions avec impatience. C’est fait !, se félicite Jean-Luc Moudenc, maire LR de Toulouse et président de Toulouse Métropole. Les travaux de la 3ème ligne débuteront bien d’ici la fin de l’année. » Prévue pour 2028, la 3e ligne de métro (27 km, 21 stations) irriguera, d’est en ouest, près de 200.000 emplois, chaque jour. Le coût prévisionnel est de 2,6 Md€. Il s’agit du plus important chantier de transport en site propre en France, hors Ile-de-France. « Et d’un gisement énorme pour les promoteurs et investisseurs », soulignait le maire de Toulouse, le 16 mars à Cannes, au Mipim.

Magna Porta. Le conseil communautaire de Nîmes Métropole vote, le 4 avril, la création de la zone d’activité Magna Porta. Ce futur quartier économique de 60 hectares, aménagé sur la commune de Manduel (Gard), se veut le trait d’union entre Nîmes et la nouvelle gare TGV de Nîmes – Pont du Gard (située sur le contournement ferroviaire de Nîmes et Montpellier), inaugurée fin 2017. Magna Porta associera des activités industrielles, agricoles, tertiaires et une plateforme technologique et touristique. « C’est le projet d’avenir de Nîmes Métropole, avec la volonté d’y créer 3.000 à 4.000 emplois d’ici 15 à 20 ans », rappelle le site web de Nîmes Métropole dédié au projet. Plus à lire dans Les Échos, ici.

Accompagnement à l’international.  Le pôle d’action économique au sein de la direction interrégionale des douanes et des droits indirects Occitanie et le comité régional des conseillers du commerce extérieur (CCE) de la France en Occitanie signent à Toulouse une convention de partenariat le 7 avril. Celui-ci a pour objectif de mettre en commun les compétences de chaque organisme afin d’accompagner les entreprises occitanes à l’international : collaboration croisée, organisation de webinaires sur des thèmes liés au commerce international, actions conjointes, promotion du dispositif de mentorat proposé par les CCE… 

Zoom

Zoom
9

Une info passée au crible

Entreprendre sans s’épuiser

 

Olivier Torrès, enseignant-chercheur à l’Université de Montpellier et à Montpellier Business School et président de l’observatoire Amarok (santé des dirigeants), participe à la « Tournée de la Grande Relance », coorganisée par Bpifrance Le Lab, la CCI Hérault et la Fondation d’entreprise MMA des entrepreneurs du Futur, ce 21 avril à 18h, à Montpellier Business School (34). Il rappelle à cette occasion l’importance d’entreprendre sans s’épuiser.

 

Les Indiscretions de hubert vialatte

« Entreprendre sans s’épuiser : le rôle clé du capital ‘Salutopreneurial’ » : c’est le thème sur lequel interviendra Olivier Torrès. « Je dis toujours aux chefs d’entreprise : continuez à faire ce que vous faites, car vous êtes des passionnés, mais mettez en place des stratégies de récupération, confie-t-il aux Indiscrétions. Je vais lancer un sujet de thèse sur cette question de la récupération, car je la pense au cœur de la problématique de l’entrepreneuriat durable. »

Bonnes nouvelles du territoire. Philippe Mutricy, fondateur et président de Bpifrance Le Lab, et Elise Tissier, directrice de Bpifrance Le Lab, présenteront les grandes tendances qui vont transformer les TPE, PME et ETI. Ils feront également un point sur l’impact de la guerre en Ukraine sur la relance. Autre conférence : « Présentation d’une initiative du territoire : point sur la filière événementielle et perspectives ». C’est l’objet de l’intervention de Grégory Blanvillain, président de la CPME 34 et de l’association Repère Méditerranée. Enfin, Olivier Torrès animera la table ronde « Bonnes Nouvelles des Territoires », avec des témoignages d’entrepreneurs.

3e édition de l’opus « La santé du dirigeant : de la souffrance patronale à l’entrepreneuriat salutaire ». Autre actualité, liée à Amarok, observatoire de la santé des dirigeants d’entreprises. Après une 1ère édition parue en 2012, puis une 2e en 2017, l’équipe de l’Observatoire Amarok annonce la sortie, en ce mois d’avril, de la 3e édition du livre « La santé du dirigeant : De la souffrance patronale à l’entrepreneuriat salutaire ». Dans cette nouvelle édition, trois nouveaux chapitres ont été ajoutés :
« Impact émotionnel du dépôt de bilan et de la surcharge de travail sur la santé des dirigeants de PME », co-écrit par Charlotte Moysan, Olivier Torrès et Bernard Augustin, « Le technostress des dirigeants de PME », écrit par Alexandre Benzari, et « Rebondir après un échec: quelles relations avec la santé de l’entrepreneur ? », écrit par Bernard Augustin.
> Inscription ici.

Prix de thèse de Académie de l’Entrepreneuriat et de l’Innovation 2022. Le Prix de thèse de l’Académie de l’Entrepreneuriat et de l’Innovation 2022 a été décerné à Charlotte Moysan pour sa thèse intitulée « De deux stresseurs entrepreneuriaux à deux risques en santé mentale chez les dirigeants de PME : Burnout et suicide », rédigée sous la direction d’Olivier Torrès. « Je remercie le jury d’avoir choisi ce sujet sur la santé mentale des dirigeants de PME, qui est un sujet crucial dans la gestion d’une entreprise, surtout dans un contexte de crise », explique-t-elle. La thèse a été cofinancée par la Région Occitanie et Harmonie Mutuelle Groupe VYV.
Directeur de thèse : Olivier Torrès. Laboratoire de Recherche : MRM – Labex Entreprendre (Université de Montpellier).

3 questions à

3 questions à

Thibault Brioland, Humanlinker

Humanlinker s’appuie sur l’IA pour optimiser les relations commerciales B2B

Incubée à Montpellier Business School (MBS) Entrepreneurship Center ainsi qu’au BIC de Montpellier, Humanlinker lève 2,5 M€ auprès de Karista (via le Paris Région Venture Fund), Founders Ventures et de Business Angels. La start-up créée en 2020 par Régis Viarre et Thibault Brioland développe une solution guidée par l’intelligence artificielle à destination des équipes commerciales.

Thibault, concrètement, qu’apporte ta solution ?
En partenariat avec le CEA Tech, nous lançons notre innovation, appelée « Deep Mapping Relationship ». Par exemple, une fonctionnalité préparera automatiquement les rendez-vous des commerciaux, à partir des données récentes glanées sur l’entreprise cible. La solution génèrera un mail avec une présentation PDF compilant des informations qualifiées sur le client : les dernières informations le concernant, les informations financières, les dernières interactions sur LinkedIn… Dans un flux d’informations de plus en plus important, Humanlinker permet aux équipes commerciales d’être impactantes.

À quoi va servir cette levée de fonds ?
À déployer un plan de recrutement, avec l’embauche d’une vingtaine de personnes à Paris et Montpellier, et à continuer à innover, en construisant de nouvelles briques technologiques, en y intégrant de l’intelligence artificielle. Nous ciblons des entreprises en croissance, dans le secteur du logiciel-conseil, qui vendent des services à des tarifs élevés (au moins 10 k€), avec un cycle de vente de 2 à 3 mois et plusieurs interlocuteurs. L’objectif est de réaliser un CA de 400 k€ cette année. Une autre levée de fonds, d’au moins 10 M€, est prévue en mai 2023, avec des fonds étrangers, pour passer à l’échelle au niveau international.

Comment t’est venue l’idée originelle ?  
J’ai constaté que les managers commerciaux n’ont pas les clés et les outils pour aligner et guider tous les membres de leur équipe. Les équipes commerciales doivent faire face à des cycles de ventes de plus en plus longs, comprenant un nombre de plus en plus important de parties prenantes à la décision. De plus, les équipes dédiées à la prospection font face à des décideurs sursollicités, souvent victimes des dérives de l’automatisation de la prospection. Les CRM existants ne les aident pas à se focaliser sur la bonne entreprise, au bon moment. Nous n’avons pas vocation à les remplacer, mais à apporter un complément serviciel.

La HV Touch

La HV Touch

Conseil RP

Une tendance lourde : il est de plus en plus difficile d’obtenir des réponses, lorsque les questions posées sont un tantinet sensibles, ou complexes. Quand j’ai commencé mon vol, il y a 20 ans, l’interlocuteur s’efforçait la plupart du temps de répondre, car la figure du ‘journaliste-acteur-de-la-démocratie’ avait encore cours. Les choses se sont considérablement et objectivement dégradées depuis. Donc, conseil RP du jour : le seul fait de répondre à une demande presse vous donnera un avantage concurrentiel.

La phrase

« L’offre de bureaux neufs au nord de l’agglomération de Montpellier ne représente que 15.000 m2. Il faut accélérer l’offre tertiaire dans ce secteur, pour le mettre en phase avec les ambitions de Med Vallée portée par Michaël Delafosse, président de Montpellier Méditerranée Métropole ».

Christèle Marnas, directrice de Tourny Meyer Méditerranée

directrice de Tourny Meyer Méditerranée. Plus dans l’Hérault Juridique et Économique (Hérault Tribune) du 28 avril.

On s’en fout

Sentant probablement la défaite de Marine Le Pen se rapprocher, Robert Ménard, maire de Béziers depuis 2014, soutenu par le RN (mais non encarté), prend ses distances avec la candidate qu’il a pourtant soutenue au premier tour, dans la primaire sauvage qui l’opposait à Éric Zemmour. Au point de voter Manu dimanche prochain ? Toujours est-il que le cofondateur de Reporters sans Frontières (dont il a été secrétaire général de 1985 à 2008) arrive désormais, par ses tours de passe-passe, à être bien vu – pour l’instant – et des électeurs frontistes (son épouse, Emmanuelle, est députée RN de la 6e circonscription de l’Hérault) et, désormais, de leurs duettistes macronistes. Une forme de prouesse. « Ménard est brillant », souffle même un pote parisien, pourtant positionné entre Bayrou et Macron (ça existe). La stratégie ‘ménardienne’ fait par ailleurs citer Béziers aux 6 coins de l’Hexagone, le premier magistrat biterrois écumant les chaînes d’info continue et les radios nationales.
Ne jamais perdre de vue l’intérêt premier des politiques. Pour Ménard, la priorité, c’est Béziers. La 2e ville de l’Hérault, minée par le chômage, jouit d’un regain d’attractivité, entre projet industriel de Genvia (hydrogène décarboné), arrivée future (horizon 2034) de la ligne ferroviaire à grande vitesse depuis Montpellier, création par Ubisoft d’un parc immersif ou encore développement d’une filière éolienne offshore à Port-la-Nouvelle, non loin de là. En clair, Ménard semble vouloir s’assurer les bonnes grâces de l’Élysée, pour garantir à sa ville de précieux millions. D’autant plus que les sujets, localement, sont très politiques. Comme la localisation de la future gigafactory d’électrolyseurs haute température de Genvia. La Région, présidée par Carole Delga (PS) et qui est actionnaire de Genvia, préfèrerait, de source proche, une implantation en dehors du périmètre de Béziers Méditerranée. Par exemple du côté de la communauté de communes La Domitienne, à l’ouest de Béziers. Depuis Paris, ce ne sont que quelques kilomètres. Vu d’ici, ça change tout. 

ca pousse les indiscretions

Ça pousse

Ça pousse
9

Ils et Elles bâtissent nos villes

Arbre Blanc Montpellier

L’Arbre Blanc, folie architecturale inaugurée en juin 2019. Photo : HV

Elles feront parler : c’est l’essentiel. Interrogés par Les Indiscrétions, les professionnels de l’acte de bâtir voient plutôt la démarche de la relance des Folies architecturales à Montpellier, en juin prochain, d’un bon œil. « C’est bien qu’on vienne visiter une ville pour autre chose que sa cathédrale », résume l’urbaniste Antoine Garcia-Diaz (cabinet Gau). « Les folies vont générer du marketing territorial, et nous donner l’occasion d’exprimer notre savoir-faire », enchaîne Laurent Villaret, président de la Fédération des Promoteurs Immobiliers Occitanie Méditerranée.
Parmi les bémols exprimés, la crainte de voir les démarches s’enliser. « Il faut tout faire pour que les folies sortent réellement, au-delà de l’annonce », indique une source. La présence prévue de logements sociaux et abordables dans les programmes risque par ailleurs de grever l’équilibre économique d’opérations gourmandes en moyens financiers. « On risque d’aboutir à des ‘demi-folies’. Les coûts techniques explosent. Or, il faut une capacité financière pour porter ce type de projet. S’il y a une mixité sociale, l’équilibre financier sera périlleux à atteindre. Attention à ne pas imposer un cahier des charges trop rude », prévient un promoteur. Côté architectes, on insiste sur l’importance de l’usage. « L’image d’une ‘folie’ ne doit pas primer sur la qualité de vie à l’intérieur, ni sur les innovations d’usages, comme les appartements modulables, les espaces partagés ou les tiers lieux », analyse Antoine Garcia-Diaz. « Certaines futures folies plairont, d’autres seront décriées. Mais toutes feront parler. C’est là l’essentiel », conclut Laurent Villaret.
> Plus à lire prochainement dans Les Échos.

Nouveau nom. ACM Habitat (bailleurs social) et Serm-SA3M (aménageur de la Ville de Montpellier et de Montpellier Méditerranée Métropole) sont regroupés dans une entité unique, Altémed. Plus à lire dans Hérault Tribune, ici.

Plouf. La communauté de communes du Pays de Lunel (34) prévoit la construction d’une nouvelle piscine intercommunale à l’horizon 2025. Coût prévisionnel : 13,2 M€.

Marriott à Agde. Au cœur de la station agathoise, à côté du casino, le promoteur Promojok va bâtir un hôtel 4 étoiles Marriott, sur une parcelle de 1.760 m2, indique Midi libre le 14 avril. L’établissement devrait compter 120 chambres, sur 6.000 m2 de plancher. « L’objectif est de créer une attractivité à l’année et l’hôtel va y participer, en lien avec le palais des congrès et le centre international de tennis. On ne parle pas d’un projet immobilier comme un autre », explique Gilles D’Ettore, maire LR d’Agde et président de Hérault Méditerranée.

Production à l’arrêt ? « Les prix de vente du foncier sont trop élevés dans la métropole de Montpellier, alerte un acteur de l’immobilier. D’un autre côté, la métropole nous demande des logements à prix abordables, alors que les prix des matériaux augmentent. Dans un tel contexte, il y a un risque que la promotion immobilière trébuche, avec un arrêt de la production. Certains opérateurs nationaux ne commencent pas leur chantier, en attendant de voir comment va se stabiliser le prix des matériaux. »

Particuliers : conjoncture favorable. « Le premier trimestre bénéficie d’une dynamique toujours exceptionnelle. La guerre en Ukraine et les annonces de hausses de taux d’intérêt affectent un peu le moral des futurs acquéreurs. Mais rappelons qu’une incidence de 0,5 % sur les taux actuels reste modeste : de l’ordre de 30 euros par mois pour 200.000 € empruntés. Les particuliers ne doivent donc pas remettre en cause leurs projets immobiliers. Les taux d’intérêt restent très bas », lance André Costa (TDS Promotion). Plus à lire dans le supplément « Immobilier Hérault », à paraître dans Midi Libre.

Au marché

Au marché
9

Les marchés publics essentiels en Occitanie de la semaine passée. Parce qu’il faut bien vivre.

APPELS D’OFFRES

Occitanie

La Région Occitanie lance un avis d’AMO pour la politique d’aménagement numérique du territoire (Ant). 

BTP 👷‍♀

Occitanie Est 

Le Cnrs délégation Languedoc-Roussillon lance un avis pour la rénovation des réseaux humides sur le campus route de Mende. 

La Communauté d’Agglomération du Pays de l’Or lance un avis pour les travaux d’aménagement du nouveau forage des Treize Caïres à Mauguio. 

La commune de Perpignan lance un avis pour les travaux de modernisation du palais des expositions. 

Le Crous Toulouse-Occitanie lance un avis pour les travaux relatif à la ventilation des combles du bâtiment administratif ‘services centraux’ du Crous de Toulouse-Occitanie. 

La commune de Perpignan lance un avis pour la réhabilitation de la piste d’athlétisme du Parc des Sports. 

Montpellier Méditerranée Métropole lance un avis pour la création de trois aires de remplissage et de rinçage sécurisée des pulvérisateurs. 

La commune de Lodève lance un avis pour la réhabilitation du centre social Luteva et du gymnase Ramdier. 

La Caf des Pyrénées-Orientales lance un avis pour mission AMO pour la sécurisation collective des toitures terrasses des sites de la caisse d’allocations familiales des Pyrénées Orientales. 

La commune de Lattes lance un avis pour les travaux d’aménagement d’autres de jeux et d’aires sportives. 

Le conseil départemental de l’Aveyron lance un avis pour la reconstruction du pont du Vergnou. 

Le Sdis de l’Aude lance un avis pour la reconstruction des locaux de vie de l’antenne de Narbonne Plage. 

Le conseil départemental du Gard lance un avis pour les travaux de maîtrise énergétique au Laboratoire départemental dans le cadre du Plan de relance 2021. 

La ville de Montpellier lance un avis pour la restructuration du palais des sports Pierre de Coubertin à Montpellier. 

La commune de Perpignan lance un avis pour la réhabilitation des locaux commerciaux.  

Occitanie Ouest 

Themelia lance un avis pour le concours de maîtrise d’œuvre pour la construction du Centre de Secours Principal de Castres et du Groupement Sud. 

La commune d’Aucamville lance un avis pour le concours restreint de maîtrise d’œuvre dans le cadre de l’extension de l’hôtel de Ville à Aucamville. 

Le conseil départemental de la Haute-Garonne lance un avis pour les travaux de réfection de chaussée de routes départementales en traverse d’agglomération secteur de Muret. 

Toulouse Métropole lance un avis pour les travaux de réfection de la berge du canal du Midi. 

Le ministère de l’Écologie du Développement Durable des Transports et du Logement lance un avis pour la maîtrise d’œuvre pour les travaux de rénovation énergétique du système de climatisation d’un bâtiment du CVRH de Toulouse. 

Toulouse Métropole lance un avis pour les travaux de mise en place d’un bâtiment modulaire pour relocalisation d’une antenne du pôle territorial centre Roquemaurel. 

La ville de Castelginest lance un avis pour les travaux de réhabilitation énergétique du gymnase de Castelginest. 

La commune de Toulouse lance un avis pour le concours pour l’attribution d’un marché négocié de maîtrise d’œuvre réhabilitation de l’ancienne école Paul Bert pour la création d’un pôle activités. 

La ville de Montauban lance un avis pour les travaux dans les bâtiments communaux et communautaires. 

La Communauté d’Agglomération de l’Albigeois lance un avis pour la construction de la médiathèque rive droite. 

Le département des Hautes-Pyrénées lance un avis pour les travaux sur l’aile aux moines de l’Abbaye de l’Escaladieu. 

Culture 🎭

Occitanie Est 

Le conseil départemental de l’Aveyron lance un avis pour l’étude de positionnement stratégique des musées départementaux. 

Occitanie Ouest 

Le ministère de la Culture lance un avis pour la réalisation du parcours des trésors de la cathédrale d’Albi. 

 

Électricité ⚡

Occitanie Ouest 

Trigone syndicat mixe départemental lance un avis la fourniture et acheminement d’électricité ainsi que les services associés. 

Environnement 🌳

Occitanie Est 

La Communauté d’Agglomération du Grand Rodez lance un avis pour l’étude environnementale, révision n°66 du Plui. 

Le département de l’Aude lance un avis pour le débroussaillage et fauchage des dépendances routières sur les RD. 

Alès Agglomération lance un avis pour les prestations d’entretien des espaces verts. 

Occitanie Ouest 

La direction départementale des territoires lance un avis pour la construction d’une base de vie en forêt domaniale du Capet sur la commune de sers (Hautes-Pyrénées). 

Immobilier 🏘

Occitanie Est 

Interrégionale Polygone SA lance un avis pour la réhabilitation d’un ensemble immobilier à Mende. 

Mobilités 🚲

Occitanie Est 

La Communauté d’Agglomération Béziers Méditerranée lance un avis pour les travaux d’aménagement d’une véloroute le long du canal du Midi – secteur raffinerie. 

Occitanie Ouest 

Le syndicat mixte des transports communes de l’agglomération toulousaine lance un avis pour la gestion du service vélo de la Station V de Labège et développement d’activités associées.  

Services 📋

Occitanie Est 

Pyrénées-Orientales Aménagement lance un avis pour un audit énergétique et schéma directeur immobilier et énergétique sur 30 collèges. 

Le département de l’Aude lance un avis pour la signature architecturale et paysagère de l’acte II.  

La Caf du Gard lance un avis pour des prestations de gardiennage et de télésurveillance pour le compte de la Caf du Gard. 

Perpignan Méditerranée Communauté lance un avis pour l’entretien ménager des divers locaux. 

L’Université de Montpellier lance un avis pour la maintenance, l’entretien et l’assistance des installations de gestion technique centralisée.  

Nîmes Métropole lance un avis pour la fourniture et pose de deux locaux modulaires à l’usage des conducteurs de la ligne t2 du réseau tango.  

Occitanie Ouest 

La ville de Caussade lance un avis pour la location de matériels de chantier pour les services techniques. 

Uppa lance un avis pour la fourniture d’un programme informatique de génération procédurale de géométries urbaines pour l’étude thermique de villes réelles et idéalisées pour l’UPPA Site Pau Université. 

La Rceac du bassin Graulhetois lance un avis pour le transport et de traitement des boues, des sables, des refus de dégrillage et des graisses issus de la station d’épuration de Graulhet. 

La Communauté d’Agglomération Gaillac Grau lance un avis pour la fourniture et livraison de matériaux pour les travaux de voirie communautaire et communale. 

La ville de Tarbes lance un avis pour la fourniture et installation d’équipements informatiques pour les écoles publiques de Tarbes. 

Le conseil départemental de ‘l’Ariège lance un avis pour accord-cadre relatif à la maintenance des installations de chauffage – ventilation – climatisation. 

ATTRIBUTIONS DE MARCHÉ

Toulouse Métropole attribue le marché de travaux de modification des accès au P+R Basso Cambo à SAS EUROVIA MIDI PYRENEES AGENCE DE TOULOUSE, INEO MPLR et PEPINIERES DU LANGUEDOC. Valeur totale du marché : 1 336 503,56 euros. 

La Spl Arac Occitanie attribue le marché de maîtrise d’œuvre pour la reconstruction du bâtiment CFFPA et aménagement d’ouvrages hydrauliques au Lycée Pierre Paul Riquet à Castelnaudary à TOCRAULT et DUPUY Architectes. Valeur totale du marché : 152 600 euros. 

Le département du Gers attribue le marché de travaux relatifs à la mise en accessibilité ‘handicap’ du collège E.Lartet de Gimont à SAS ROTGE BATIMENT, SASU BOURDARIOS/CAMOZZI, SAS DELTA ELEC, SASU ORONA SUD-OUEST et EURL BOUILLOT. Valeur totale du marché : 311 570,15 euros.  

Carcassonne Agglomération attribue le marché d’entretien des zones d’activités Economiques et des aires d’accueil des gens du voyage à SUEZ. Valeur totale du marché : 140 000,00 euros. 

La Communauté d’Agglomération du Grand Rodez attribue le marché de mission de maîtrise d’oeuvre pour l’aménagement du cœur de village de Luc à SARL FRAYSSINET CONSEILS ET ASSISTANCE, SARL D’ARCHITECTURE AUDREY LUCE et ARNAUD MIRABEL JARDINS ET PAYSAGES. Valeur totale du marché : 41 610 euros. 

La commune de Perpignan attribue le marché de pompage, curage et entretien des séparateurs d’hydrocarbures des installations du Centre Technique Municipal de la Ville de Perpignan à Alliance Environnement Exploitation. Valeur totale du marché : 600 000 euros. 

Toulouse Métropole attribue le marché des travaux d’aménagement du secteur 1 : traversée boulevard Général de Gaulle au Groupement RAZEL-BEC (mandataire)/AVENIR DECONSTRUCTION et à SERPE. Valeur totale du marché : 1 644 890,9 euros. 

Le département des Hautes-Pyrénées attribue le marché de rénovation thermique des bâtiments logements de caserne Charraz à Tarbes à MIDI AQUITAINE, SOBEBAT, labastere pyrenee et BOUYGUES ENERGIES ET SERVICES. Valeur totale du marché : 1 209 643,91 euros. 

Toulouse Métropole attribue le marché de fourniture et acheminement de gaz naturel pour alimenter les points de livraison des divers sites à Engie, Gaz de Bordeaux et ekwateur. Offre la plus basse : 25 984 830,69 euros. 

Le conseil départemental de l’Hérault attribue le marché d’acquisition de fournitures pour l’ensemble des bâtiments et collèges départementaux à Ets Baures, Seguret Decoration, Rexel France. La liste des titulaires est à consulter ici. Valeur totale du marché : 4 480 000 euros. 

Toulouse Métropole attribue le marché de procédures pour la réalisation de la jonction Est communes de Toulouse, Quint-Fonsegrives et Balma à Artelia. Valeur totale du marché : 200 650 euros. 

Le conseil départemental de l’Hérault attribue le marché d’entretien des cours d’eau et d’ouvrages hydrauliques sur les propriétés départementales à Philip Freres. Valeur totale du marché : 200 000 euros.

Plus de marchés ici

La commune de Carcassonne attribue le marché de réhabilitation du centre omnisports de Carcassonne à SAS ROSALA, SAS TRINQUIER, SARL EPE. La liste des titulaires est à consulter ici. Valeur totale du marché : 6 545 272,01 euros. 

L’Inp de Toulouse attribue le marché accord-cadre plateforme hydrogène de Toulouse relatif à l’acquisition de matériel scientifique et technique à APIMESURE, DISTRAME, EQUIPEMENTS SCIENTIFIQUES. La liste des titulaires est à lire ici. Valeur totale du marché : 5 395 000 euros. 

La commune de plaisance du Touch attribue le marché de fourniture et acheminement en gaz naturel pour la ville de Plaisance-du-Touch et le Centre Communal d’Action Sociale à EDF. Valeur totale du marché : 1 012 000 euros. 

Spl Terre d’Argence attribue le marché accord-cadre à bons de commande et à marchés subséquents de maitrise d’œuvre dans le cadre de l’aménagement du nouveau quartier de la Zac ‘Ville Sud Canal’ à TECTA et LDMA. Valeur totale du marché : 143 410 euros. 

L’office public de l’habitat des Hautes-Pyrénées attribue le marché accord-cadre à bons de commande pour des prestations de déménagement dans le cadre des opérations de relogement de l’Ophite aux Demenageurs Bretons – Sarl Zafati. Valeur totale du marché : 476 780 euros. 

Le département des Hautes-Pyrénées attribue le marché de rénovation thermique du collège Voltaire à Tarbes à SUD OUEST HABITAT, MMS PYRENEES, PROSECO SN, Efficass, SARL RIBEIRO ELECTRICITE, BOUYGUES ENERGIES ET SERVICES et spe. Valeur totale du marché : 793 545,34 euros. 

Spl Audeo attribue le marché de mission maîtrise d’œuvre pour la réalisation de la réhabilitation du Collège Louis Pasteur à Graulhet à C+2B, AATC, EDEIS, INDDIGO, KEYROS Groupe, SIGMA Acoustique, INGECOR et Bureau d’études ECO. Valeur totale du marché : 1 001 208 euros. 

La commune de Lunel attribue le marché de maîtrise d’œuvre pour les travaux de construction d’un réservoir AEP sur le site du Mas de Blanc à Artelia et Chrestian-Nosny François. Valeur totale du marché : 76 230 euros. 

La Communauté de Communes Cœur de Lozère attribue le marché de valorisation agricole des boues de la station d’épuration de Mende à Alliance Environnement Exploitation. Valeur totale du marché : 1 200 000 euros. 

Le conseil départemental de l’Aveyron attribue le marché de fourniture de combustible bois dans le cadre du groupement de commandes coordonné à SYCO SAS, BOIS DU ROUERGUE S.A et BRALEY ROUERGUE LOCA BENNE EURL. Valeur totale du marché : 716 537,60 euros. 

Agenda Les Indiscretions

L'agenda

L’agenda
i

Newsroom

L’agence travaille en ce moment sur plein de choses passionnantes :

Journalisme

Pour Les Échos :
Enquête sur le retour des folies architecturales à Montpellier.
Articles en cours :
– Les ambitions d’Atelier Tuffery (fabricant de jeans) à Florac, en Lozère.
– L’impact de la guerre en Ukraine pour le groupe coopératif agricole Arterris (Castelnaudary, Aude).
– New Orchestra (mode enfantine), deux après la reprise d’Orchestra par son fondateur, Pierre Mestre.

Contribution au magazine Bien’Ici (Midi Libre), avril.

Le jury d’ArtFX (jeux vidéo) se réunit à Montpellier, pour ToulÉco.

Pour l’Hérault Juridique et Économique : analyse du marché de l’immobilier d’entreprise de la métropole de Montpellier par Christèle Marnas (Tourny Meyer Méditerranée).

Enquête nationale sur les terrasses bois, pour BoisMag, parution en avril.

« Que peut apporter l’hydrogène dans la décarbonation des transports ? » : enquête pour L’Abécédaire des Institutions, parution en juin.

Brand content

Pour Profils Systèmes, rédaction du magazine #Signature8 : sujets lifestyle, architecture et art de vivre.

Pour Caminarem, rédaction du prochain magazine « Caminarem » (septembre) : sujet RH, avec une enquête sur l’utilité des bilans de compétences.

Animation

Lab Immo Midi Libre sur les nouveaux usages de la ville, le 20 avril à Saint-Jean-de-Védas (34). Organisateur : Midi Events (Midi Libre).

Conférence sur l’innovation dans les services au secteur nucléaire, le 21 avril à Bagnols-sur-Cèze (30). Organisateur : Endel (Groupe Altrad).

Lab Immo Midi Libre à Béziers, lors du salon de l’Immobilier, sur les atouts du marché de l’ouest-Hérault.  

100 ans d’Advini (viticulture), le 20 mai à Mireval (Hérault). 

Préparation du jury des Grands Prix de l’Immobilier, prévus fin juin dans la région de Montpellier. Sourcing d’une cinquantaine de programmes immobiliers appelés à concourir aux 7 catégories de prix. Pour Midi Events (Midi Libre).

À suivre en ligne ou en présentiel

Du mercredi 20 au vendredi 22 avril :

1ère édition « Forum Économie circulaire des Énergies bas carbone pour la Transition énergétique » (FEET), organisée par le CEA, l’ADEME, l’Institut national de l’économie circulaire (INEC), la Région Occitanie et Montpellier Management, à Montpellier Management (Campus Richter, Rue Vendémiaire, 34). Plus d’informations ici et inscription gratuite via ce lien.

Jeudi 21 avril de 14h à 17h :

Atelier collectif « Êtes-vous prêts à vous lancer ? », organisé par la CCI Hérault, à Béziers (308 rue de Chiclana).Plus d’informations et inscription ici.

Jeudi 21 avril de 18h à 21h :

Conférence « Tournée de la Grande Relance », coorganisée par la CCI Hérault, BPI Le Lab et La fondation MMA des entrepreneurs du futur, à Montpellier Business School (2300 avenue des Moulins). Plus d’informations et inscription ici.

Vendredi 22 avril de 11h à 12h :

« Webinaire Diversification aéronautique : zoom sur les salons mobilité et énergies renouvelables », organisé par l’agence AD’OCC. Plus d’informations et inscription ici.

Mardi 26 avril de 9h à 17h :

« Pyrénées Business Summit : Sport, santé et alimentation », organisé par la CCI Hérault. Plus d’informations et inscription ici.

Mardi 26 avril de 9h à 23h : 

Le Festival des Entrepreneurs « Big Tour 2022 », organisé par Bpifrance, sera à Montpellier (Esplanade Charles de Gaulle, Le Rockstore). Plus d’informations ici.

Mardi 26 avril de 9h30 à 16h30 :

« Forum Jobs d’Été », organisé par la ville de Lunel, dans les locaux de l’Espace Castel. Plus d’informations ici.

Mardi 26 avril à 18h15 :

31ème Café Davos « L’adaptabilité économique des TPE / PME à la sauce occitane », organisé par Davos PME, au clos de l’Aube Rouge (Castelnau-le-Lez, 34). Inscription obligatoire à l’adresse mail suivante : mail@davosdespme.org.

Plus d'événements ici

Mercredi 27 et jeudi 28 avril :

medFEL, porté par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et organisé par l’Agence régionale de développement économique AD’OCC et SPAS Organisation, au Parc des Expositions de Perpignan. L’événement réunit l’ensemble des acteurs de la filière Fruits et Légumes en regroupant 200 exposants durant 2 jours de salon et de conférences. Plus d’informations ici.

Jeudi 28 avril de 9h à 17h :

Salon TAF 2022 (Travail, Avenir, Formation) d’Alès, co-organisé par la Région Occitanie, Pôle Emploi, les Missions locales ainsi que différents partenaires institutionnels de la Région (Parc des expositions d’Alès Agglomération – 30). Plus d’informations ici

Jeudi 28 avril de 9h à 12h :

Atelier collectif « Êtes-vous prêts à vous lancer », organisé par la CCI Hérault, à Mauguio (avenue Jacqueline Auriol, Zone aéroportuaire Montpellier-Méditerranée). Plus d’informations et inscription ici.

Vendredi 29 avril de 9h à 16h :

Formation « Créer ma micro-entreprise : les clefs pour démarrer », organisée par la CCI Hérault, à Béziers (308 rue de Chiclana). Plus d’informations et inscription ici.

MAI

Lundi 2 et mardi 3 mai de 9h à 17h :

1ère édition « Dégustez en V.O ! », organisée par l’AOP Languedoc, la Mairie de Montpellier, la Métropole de Montpellier, la Région Occitanie et le Département de l’Hérault, à Montpellier. Salon ouvert gratuitement à tous les visiteurs professionnels. Inscription ici.

Mercredi 11 mai :

« Entretenir et transformer la voirie de proximité, pour accueillir les nouveaux usages », organisé par la FRTP Occitanie au Palais des Congrès du Cap d’Agde.

Jeudi 12 mai de 9h à 17h :

Salon TAF 2022 (Travail, Avenir, Formation) de Figeac, co-organisé par la Région Occitanie, Pôle Emploi, les Missions locales ainsi que différents partenaires institutionnels de la Région. Plus d’informations ici.

Jeudi 12 mai :

« Financer son projet : “Booster mon projet !” 2022 à Millau », organisé par l’agence AD’OCC et Macéo. Plus d’informations et pré-inscription ici.

Du samedi 14 mai au dimanche 15 mai de 10h à 18h : 

4e édition du salon E-cap – salon de la mobilité électrique et de l’éco-responsabilités, organisé par la ville d’Agde, à l’Esplanade Pierre Racine au Cap d’Agde. Plus d’informations ici.

Du lundi 16 au mercredi 18 mai de 9h à 18h :

Édition 2022 du FOWT, événement mondial dédié à l’éolien offshore flottant, organisé par Pôle Mer Méditerranée, au Corum de Montpellier. Plus d’informations ici.

Jeudi 19 mai à 18h :

« Fête des lauréats Réseau Entreprendre 2022 », organisé par le Réseau Entreprendre Occitanie Méditerranée, au Pasino de la Grande Motte (335 Allée des Parcs). Plus d’informations et inscription obligatoire ici.

Mardi 31 mai à 18h30 :

« Forum du Dialogue Urbain », organisé par la FPI Occitanie Méditerranée, au Domaine des Grands Chais à Mauguio (34).

JUIN

Jeudi 9 et vendredi 10 juin :

Montpellier Capital Risque 2022, organisé par la CCI Hérault, au Domaine de Biar (Lavérune – 34). Plus d’informations ici.

Du 9 au 11 juin :

B2B Rocks, au Domaine de Biar (Lavérune – 34). Plus d’informations et inscription ici.

Dimanche 12 et lundi 13 juin de 10h à 18h :

E-Cap : Salon de la mobilité électrique et de l’éco-responsabilité, organisé par la ville d’Agde, sur l’Esplanade Pierre Racine, au Cap d’Agde. Plus d’informations ici.

Voilà, c’est tout pour cette semaine. Courage et chocolat !

Les Indiscrétions sont une newsletter gratuite. Vos données ne seront pas communiquées à des tiers. Vous pouvez vous désinscrire en un clic.

Les dernières Indiscrétions

Orchestra, histoire d’une résilience

Xavier Bringer (ABCD) qui appelle à la création d’un fonds d’État pour reprendre les copropriétés vieillissantes du littoral, une nouvelle directrice de territoire pour plancher sur Cambacérès et Ode à la Mer à Montpellier, Simon Associés plante son drapeau à Toulouse, une nouvelle présidente chez les Notaires de l’Hérault, les puissantes ambitions d’Advini (viticulture), l’interview d’André Joffre (pôle Derbi) sur les perspectives aveuglantes du solaire, et plein d’autres palabres urbaines.
« New Orch repart », Les Indiscrétions de la semaine du 16 mai sont à croquer en cliquant ci-dessous.
Courage et chocolat !

lire plus

Croissance molle, emplois fous

La démission de Samuel Cette à Toulouse, la maintenance ferroviaire a son pôle de formation à Nîmes, l’immobilier dans tous ses états à Béziers, l’année record des céréaliers d’Arterris, la grosse actu pour Mon Chasseur Immo (proptech), et pleins d’autres palabres urbaines.
« Croissance molle, emplois fous », Les Indiscrétions de la semaine du 9 mai sont à croquer en cliquant ci-dessous.
Courage et chocolat !

lire plus

Manu le malin

30 M€ investis à Font-Romeu, du nouveau au Crédit Agricole du Languedoc, Michel-Édouard Leclerc à Carcassonne en juin, le rire de Cabu, ArtFx challenge ses étudiants dans les jeux vidéo, Jacques Pourcel (Jardin des Sens) se confie, et plein d’autres palabres urbaines.
« Manu le malin », Les Indiscrétions de la semaine du 25 avril sont à croquer en cliquant ci-dessous, et ça croustille !
On breake lundi prochain pour mieux vous retrouver le 9 mai.
Courage et chocolat !

lire plus

Il ne lâche rien

Hubert, Montpelliérain depuis 40 ans (avec quelques infidélités londoniennes et parisiennes), est diplômé du Centre de Formation des Journalistes Paris (2001). 

Lire plus
Signes distinctifs sur sa carte de presse 95598, la quête de clarification et de saine problématisation, dans un monde souvent entravé par les acronymes abscons, la langue de bois, les approximations et les infox.

Hubert a été auditeur de la session 2019-2020 du Chede (cycle de hautes études pour le développement économique). Un réseau national constitué de chefs d’entreprise, élus, préfets, hauts fonctionnaires, cadres de collectivités…, précieux.

Avant de jouer sa partition, il a fait ses gammes pendant 18 ans (2001-2019) à La Lettre M, média économique régional de référence. Il y a commencé stagiaire, avant d’évoluer au fil des ans jusqu’au poste de rédacteur en chef, contribuant activement au développement du titre à Toulouse entre 2015 et 2018.

Heureusement qu’elle est là

Francilienne, résidant à Montpellier depuis 2018 et diplômée de Sup de Com’ Montpellier (2020), Sarah a rejoint Agencehv en CDI début octobre 2020.

Lire plus
Ses missions : rédaction d’articles sous l’autorité de Hubert Vialatte, veille média, structuration de la stratégie et de l’organisation, création graphique, mise en page, social media management, mise en ligne et promotion des Indiscrétions.

Sarah porte un intérêt au métier de journaliste. Son mémoire de fin d’étude porte ainsi sur le thème « L’impact de l’Intelligence Artificielle sur la presse en ligne et le journalisme ».

Amélie dite « de Cazilhac »

En stage, de mars à septembre 2021, chez Agencehv, Amélie Cazalet poursuit son chemin en alternance en marketing et communication, toujours au sein de l’agence.

Lire plus
Originaire des Cévennes, plus précisément de Cazilhac (d’où « Amélie de Cazilhac », on trouve que ça sonne bien), elle est actuellement en Master 2 Marketing, Médias et Communication à Montpellier Management (Université de Montpellier).

L’experte, de Paris à Palavas

Diplômée de l’université de Montpellier en science politique, et forte d’une expérience de 10 ans dans le secteur de la communication et de l’événementiel, Fanny Bessière est cheffe de projet au sein d’Agencehv.

Lire plus
Rédaction, communication, préparation d’évènements, partenariats… Elle accompagne l’agence dans ses nombreux développements. D’origine francilienne, elle est tombée sous le charme de la douceur de vivre à Palavas-les-Flots il y a plus de 13 ans. Pour ne plus repartir.

PAS ENCORE ABONNÉ-E

AUX INDISCRÉTIONS ?

 

Recevez chaque lundi à 18h18, gratuitement, Les Indiscrétions sur votre boîte mail

Politique de confidentialité

Inscription réussie

Share This