bandeau ADOCC_Lesindiscretions_5 septembre 2022

D’une crise à l’autreSemaine du 19 septembre 2022

LES INDISCRÉTIONS

Vos 5 minutes business en Occitanie

Suivez Les Indiscrétions sur les réseaux sociaux :

À l'affiche

À l’affiche
9

Parce qu’elles et ils le valent bien

Francoise Gaill

Françoise Gaill, Salon du Littoral

Françoise Gaill, vice-présidente de la plateforme Ocean&Climat, est la marraine de la 5ème édition du Salon du Littoral, dédié au bassin d’activité de l’économie bleue et organisé par Midi Events (Groupe La Dépêche/Midi Libre) les 18 et 19 octobre au Palais des Congrès du Cap d’Agde (34), annonce le salon le 16 septembre. Cette année, 50 exposants régionaux et nationaux (entreprises, startups, collectivités…) occuperont les lieux, et plus de 1.100 visiteurs sont attendus.
Un cycle de 11 conférences rythmera le salon avec pour thématique « Le Bon équilibre ». Parmi les thèmes abordés : aménagement des ports, villes et du littoral face à la montée des eaux, la transition énergétique, éolien flottant, gestion des ressources en eau. Particularité de cette édition : trois parcours de visites sont proposés le 20 octobre, en partenariat avec l’agence d’attractivité économique Blue, à savoir la découverte de l’aire Marine protégée et de la criée sur la côte agathoise, l’innovation et la préservation de la biodiversité sur l’étang de Thau et le développement durable au port de Sète Sud de France. > Inscription ici

Jean Louis Puech Les Indiscretions

Antoine Millioud, Urbasolar

Il est nommé CEO d’Urbasolar (Montpellier, groupe Axpo), acteur français de la filière photovoltaïque. Il prend ses fonctions le 1er octobre et prendra la suite des deux fondateurs, Arnaud Mine et Stéphanie Andrieu. Antoine Millioud sera accompagné d’un comité exécutif composé de Gilles Amendola et Paul Keurinck, tous deux directeurs généraux adjoints, Christophe Alcina, secrétaire général, et Gilles Attolini, directeur financier.
Depuis 2013 Antoine Millioud est PDG d’Aventron, l’un des principaux producteurs suisses d’énergie renouvelables. Titulaire d’un diplôme d’ingénieur mécanique de l’EPF, l’école d’ingénieurs de Montpellier, et d’un MBA de l’Insead, institut européen d’administration des affaires à Fontainebleau (Seine-et-Marne), il a travaillé à IWB, institution publique employant 900 personnes dans les secteurs de l’énergie, de l’eau et des télécommunications (Suisse), de 2009 à 2013. En tant que responsable de la gestion des holdings, il géré l’acquisition de projets solaires. Il a également travaillé sur des transactions internationales de capital-investissement dans les secteurs de l’énergie et de l’immobilier.
Avec un parc de plus d’1 GW et 650 centrales en exploitation, centrales construites pour tous types d’applications (bâtiments, serres, ombrières, centrales au sol ou centrales flottantes), Urbasolar intervient sur des projets emblématiques : centrale de Toulouse-Oncopole, ombrières de parking de Disneyland Paris… Urbasolar réalise un CA de 304 M€ (clôture à fin avril 2022) et emploie 450 salariés.
> Plus à (re)lire sur Urbasolar, dans Les Échos ici.

Jalil Benabdillah Les Indiscretions

Stéphane Boisson, Poligma

Spécialisée dans l’analyse des données socio-économiques des votants, via son logiciel Récit, Poligma (Montpellier) met au point deux nouvelles solutions : « Une sur la data relative aux précarités sociales et à la pauvreté dans le quartiers Politique de la Ville, en lien avec Citiveo, et une autre, avec Kantar et Only Conseil, sur l’acceptabilité sociale de projets faisant polémique, tels que des parcs éoliens ou les dark stores », confie aux Indiscrétions Stéphane Boisson, cofondateur de Poligma en 2015. À (re)lire dans Les Echos : Poligma fait parler les bureaux de vote, ici.

Assia Tria Les Indiscretions

Sophie Graziani-Roth, Oc Consigne et Le Monde Nouveau

Associée au sein de Scop Oc’Consigne (réemploi de contenants en verre) aux côtés d’Anne-Claire Degail et Harmonie Cordier, elle intervient le 30 septembre lors des Pitch Solutions (session « économie circulaire »), à l’occasion du Forum Le Monde Nouveau organisé par le Groupe La Dépêche / Midi Libre, du 29 septembre au 1er octobre au Corum de Montpellier (entrée gratuite). Cette Scop, basée à Castelnau-le-Lez (34), vient de dénicher un local dans la métropole de Montpellier, derrière le magasin Cabesto de Lattes. « C’est un bâtiment de 600 m², avec beaucoup d’extérieurs, qui appartient à la métropole. L’usine de lavage entrera en fonctionnement début 2023. L’objectif est d’atteindre 1,5 millions de bouteilles lavées et réintroduites sur le marché chaque année, d’ici à 2025. » Le projet crée 8 emplois. Une cinquantaine de points de collecte sont identifiés, et une quarantaine de producteurs (vignerons, brasseurs, producteurs de jus…) accompagnés « pour les aider à utiliser des bouteilles compatibles avec les techniques de lavage ». Oc Consigne travaille notamment avec Maison Jeanjean (Advini, viticulture). Cela fait partie des multiples découvertes que vous pourrez faire sur le Monde Nouveau. Au programme, pour les Pitchs Solutions : Apex, Envinergy et Solarinblue pour « Les énergies de demain » ; Union Matériaux, SCOP3 et Oc Consigne pour « L’économie circulaire » ; Bio-UV, Watertracks et Ecofilae pour « Biodiversité ». J’aurai le plaisir d’animer les débats, en lien avec l’équipe de Midi Events (Midi Libre).

Assia Tria Les Indiscretions

Jean-Pierre Richard, Leader Occitanie et ESII

Leader Occitanie, réseau des entreprises innovantes et en croissance maîtrisée de la région Occitanie, annonce sur LinkedIn le décès de Jean-Pierre Richard, qui fut président de Leader LR (dont il était membre fondateur) de 2012 à 2015. Jean-Pierre Richard était PDG d’ESII (Lavérune – Hérault), entreprise spécialisée dans les solutions et services permettant de répondre aux demandes du marché de la gestion de l’accueil (gestion de l’accueil des clients ou visiteurs, des rendez-vous, du retrait de marchandises et du click and collect…). Le réseau Leader Occitanie est actuellement présidé par le Gardois Julien Feja (Groupe D&S – accompagnement des entreprises dans la maîtrise de leurs risques, principalement dans le domaine nucléaire). Jalil Benabdillah (SD Tech Groupe et vice-président de la Région Occitanie en charge de l’économie, l’emploi, l’innovation et la réindustrialisation) est président d’honneur.

Assia Tria Les Indiscretions

Clarisse Picandet, Pays de l'Or Agglomération

Elle est la nouvelle responsable emploi et animation économique à la communauté d’agglomération du Pays de l’Or (34, président : Stéphan Rossignol). Elle était auparavant chargée de projets emploi au sein de cette même collectivité. Spécialiste des questions liées à l’emploi, elle a officié avant cela en tant qu’animatrice multimédia, formatrice, conseillère emploi à la Maison de l’emploi Petite Camargue héraultaise et chargée de projets emploi et médiation numérique.

Davy Gounel Les Indiscretions

Amélie Cazalet et Justine Rocoplan Vian, Agencehv

En stage de mars à septembre 2021 puis en alternance depuis septembre 2021 au sein d’Agencehv (Montpellier), Amélie Cazalet (à gauche sur la photo), cévenole de 23 ans, poursuit son aventure dans l’entreprise, en CDI et à temps plein, en tant que rédactrice et community manager. Elle a également en charge la promotion des Indiscrétions et la gestion des bases de données. Elle vient de valider un master 2 « marketing, médias et communication » à Montpellier Management (Université de Montpellier).
Autre recrutement, en alternance : Justine Rocoplan Vian (à droite sur la photo), lodévoise de 24 ans, étudiante en master « information – communication » à l’Université Paul Valéry Montpellier 3, fera ses premiers pas dans notre super espace d’au moins 25 m2, le 26 septembre. Merci aux médias partenaires, clients, annonceurs, amis et tout simplement lecteurs…, sans qui ce développement serait rigoureusement impossible.
> Pour en savoir plus sur l’équipe et nos activités, c’est par ici.

julia de funes les indiscretions

Richard Perdu, Appart'City

Il est le nouveau directeur marketing stratégique, communication et produit et membre du comité de direction du groupe Appart’City, leader français de l’appart-hôtel basé à Montpellier (président : Vincent Compagnon).
En 2018, Richard Perdu crée AlliancePlaisance (Sète), société d’exploitation des LodgeBoat, premiers hébergements flottants de loisir, installés au port de plaisance de Gruissan (Aude) (plus à lire sur les LodgeBoat dans Hérault Tribune ici).
De 2013 à 2017, Richard Perdu a rejoint Vacances Sélect (ex-Vacalians), acteur de l’hôtellerie de plein air basé à Sète, comme directeur marketing stratégique, avec pour mission de piloter la création de la marque de camping Tohapi et de segmenter l’offre d’hébergement du groupe. Il a déjà fait ses armes à Appart’City en participant à la création de la marque Park&Suites en 2010, ancien nom du groupe, en tant que directeur marketing groupe. Richard Perdu a commencé sa carrière comme responsable marketing et communication au sein d’une fédération sportive puis au ministère de la Jeunesse et des Sports. Le groupe d’assurance Allianz (ex-AGF) l’a recruté sur différentes fonctions aux directions communication puis marketing stratégique.
Plus à lire sur Appart’City dans Les Échos, ici.

christophe chalvidal les indiscretions

Adrien Giuliani, Devensys Cybersecurity

Il est nommé directeur général adjoint de Devensys Cybersecurity, entreprise de service numérique (ESN) basée à Montpellier et à Paris. Diplômé d’un master en informatique de Supinfo, école des métiers de l’information à Lyon, Adrien Giuliani était administrateur et réseau puis responsable opérationnel de l’informatique interne à Septeo, éditeur de logiciel (Pérols) de 2013 à 2018. Il rejoint Devensys Cybersecurity en 2018, en tant que consultant technique puis directeur de l’unité sécurité cloud et infrastructure. Comptant 40 collaborateurs, Devensys Cybersecurity en recrute actuellement 6 (consultant cybersécurité, analyste et responsable technique de compte, candidature à recrutement@devensys.com). 8 salariés possèdent 10 % de la société. La PME propose un plan d’intéressement collectif et un CDI de manière systématique. En cinq ans, Devensys Cybersecurity a multiplié son chiffre d’affaires par 8, passant de 581 k€ en 2017 à 4,85 M€ en 2021, et prévoit un chiffre d’affaires de 6,3 M€ sur 2022.

David Taupiac Les Indiscretions

Xavier Douais, A World for Travel

Les 27 et 28 octobre, la seconde édition de A World for Travel (AWFT), forum international dédié à l’industrie du voyage et du tourisme durable, organisé par Eventiz Media Group (EMG, Paris), se déroulera à Nîmes. L’auditorium Atria et le musée de la Romanité accueilleront une centaine d’intervenants, près de 400 dignitaires, académiciens et entreprises du tourisme. Olivia Grégoire, ministre chargée des PME, du commerce, de l’artisanat et du tourisme auprès du ministre de l’Économie, sera présente. Organisé l’an dernier au Portugal, l’événement se tourne cette année vers Nîmes « parce que nous avons su apporter une réponse rapide aux organisateurs, parce que Nîmes est une destination qui compte au niveau européen avec une candidature de la Maison Carrée au patrimoine mondial de l’UNESCO et que nous avons entrepris des démarches pour faire de la ville une destination ‘tourisme durable’ », explique aux Indiscrétions Xavier Douais, adjoint au maire en charge du tourisme de Nîmes. « C’est une ville culturelle disposant de deux gares et d’un aéroport, et d’une capacité hôtelière importante. Le choix d’une ville moyenne plutôt qu’une capitale participe aussi à la refondation du tourisme », ajoute Frédéric Vanhoutte, président d’EMG à l’Écho touristique le 24 août (ici).
L’AWFT prendra place successivement dans trois villes différentes situées aux États-Unis, en Asie, et en Europe, à Nîmes. « En théorie, nous devrions accueillir de nouveau l’événement en 2025 », conclut-il. Plus à lire prochainement dans Les Échos.
Autre actualité dans ce secteur : les Universités du tourisme durable 2022 se dérouleront à Montpellier, les 6 et 7 octobre.

David Taupiac Les Indiscretions

Emmanuel Brehmer, Aéroport Montpellier Méditerranée Métropole

Le président du directoire d’Aéroport Montpellier Méditerranée Métropole retrouve (un peu) le sourire, à l’heure de présenter le bilan estival 2022. « Avec 1.190.198 passagers au 31 août, dont plus de 400.000 pour les seuls mois de juillet et août, la plateforme a retrouvé 92 % du trafic de 2019. Mais le contexte reste extrêmement incertain, entre situation sanitaire, guerre en Ukraine et forte inflation. »
Il se félicite d’une « offre record » et d’une « progression importante du low cost (69,1 %), avec une forte augmentation des lignes à l’export, qui compense la perte de la navette Air France avec Paris* ».
Particularité : le nombre de vols diminue (- 15), signe d’un meilleur remplissage des avions. « C’est important pour les compagnies aériennes, en termes de rentabilité. » Le trafic 2022 devrait avoisiner les 1,8 millions de passagers, et l’objectif d’atteindre 2,5 M à terme est maintenu. L’offre de la saison d’hiver 2022 sera marquée par 69 départs par semaine pour la France, 26 départs par semaine pour l’international (Europe), et 24 départs par semaine hors Europe. Parmi les nouveautés : extension de la desserte estivale vers Rome (deux vols / semaine), liaison vers Madrid (2 vols par semaine à partir du 30/10, Transavia), extension de la desserte estivale vers Alger (4 vols / semaine, Transavia) et Oran (4 vols / semaine, Air Algérie et Transavia), et des 3e vols hebdomadaires vers Bâle-Mulhouse (easyJet), Lisbonne (Transavia), Luxembourg (Luxair) et Marrakech (Transavia).
Concernant la zone de fret, « maudite depuis 20 ans », les verrous sont enfin levés. Commercialisée « à 90 % », elle accueillera de la logistique périurbaine, pour irriguer la métropole de Montpellier. « Il y a beaucoup d’opérateurs, et de belles signatures, qui seront dévoilées le 8 novembre prochain à 11h », enchaîne-t-il. « On avait honte de cette entrée d’aéroport. Depuis cinq ans, le cap est redressé, avec les réalisations de CFC Développement et le nouveau siège de NG Promotion. » Des appels d’offres vont être lancés sur les lots restants.
* Depuis l’hiver dernier, la desserte vers Orly n’est plus assurée par Air France, mais par Transavia, filiale du groupe Air France/KLM, ainsi que par easyJet.

Frederic Roig Les indiscretions

Michaël Delafosse, Fédération hospitalière de France (FHF) d'Occitanie

Président de la Fédération hospitalière d’Occitanie depuis janvier 2021, Michaël Delafosse, maire de Montpellier, président de Montpellier Méditerranée Métropole et président du conseil de surveillance du CHU de Montpellier, est réélu pour un mandat de 3 ans. « La FHF a l’ambition de fédérer l’ensemble des acteurs, médecins, élus, administratifs… afin d’agir sur la qualité de l’accueil et de la prise en charge des patients à l’hôpital comme dans les établissements médico-sociaux et du secteur de la santé mentale », précise-t-il dans un communiqué de presse. La FHF Occitanie rassemble 200 établissements de santé et médico-sociaux publics et 95 000 professionnels de santé adhérents, sur l’ensemble des 13 départements de la région. Michaël Delafosse s’est rendu le 15 septembre au Congrès interrégional Occitanie-Nouvelle Aquitaine de la Fédération hospitalière de France (FHF) qui se tenait à Rodez (12).

Une nomination ou élection à nous transmettre ?

Agencehv protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

bandeau NG promotion - Indiscretions - 23 mai

Décodage

Décodage
9

On perce le coffre-fort

Spatial : U-Space lève 7 millions d’euros. Devenir le leader européen de la production de constellations de nanosatellites nouvelle génération. C’est l’ambition portée par U-Space, constructeur de nanosatellites nouvelle génération basé à Toulouse. La PME lève 7 M€ auprès de Karot Capital, et du fonds Definvest du ministère des Armées géré par Bpifrance, annonce U-Space le 15 septembre. « Les fonds levés permettront d’investir dans la R&D, l’optimisation du processus de conception, l’industrialisation de la production et la production de constellations spécifiques, et de recruter pour faire face à la montée en charge », détaille U-Space. Une quinzaine de recrutements sont prévus d’ici la fin de l’année, et une centaine à l’horizon 2025, principalement sur des postes d’ingénieurs. Actuellement, U-Space emploie 30 salariés.

Nouveaux bureaux pour VSB Énergies Nouvelles à Nîmes. L’opérateur d’énergies renouvelables VSB Énergies Nouvelles (Nîmes) va déménager avenue Jean-Jaurès, dans un immeuble tertiaire neuf. 75 postes seront répartis sur 1.000 m2, répartis sur 3 étages. « Les travaux de gros œuvre débutent en octobre, pour un emménagement prévu en septembre 2024 », indique Maël Lagarde, nouveau DG de VSB Énergies Nouvelles, aux Indiscrétions. > Plus à lire cette semaine dans Les Échos.

Les coulisses de l’implantation de Genvia à Béziers. Le projet Genvia, qui concrétise une technologie d’électrolyse haute température du CEA, a choisi de s’implanter à Béziers en 2020. Critère numéro un, la présence, sur le territoire, du centre d’excellence de Schlumberger, une usine spécialisée dans les systèmes de sécurité pour l’industrie pétrolière et gazière. Plus gros employeur privé du Biterrois, avec environ 400 salariés, l’activité était vouée à péricliter. « Grâce à cet outil industriel et son écosystème de sous-traitants, nous pouvons démarrer une ligne de prototypage avec une trentaine de personnes déjà formées aux meilleures techniques d’industrialisation, en matière de métallurgie, de mécanique et d’assemblage. Cela nous fait gagner trois ans ! Et on est sur une belle histoire : la transition énergétique s’opère en transformant l’emploi », se réjouit Florence Lambert, PDG de Genvia, un consortium rassemblant Schlumberger, le CEA, Vinci Construction, Vicat et l’Agence régionale Energie Climat (Arec) Occitanie. « Cette implantation permet à Genvia de marquer des points dans la course internationale pour fabriquer des électrolyseurs à haut rendement », confie une source proche. 500 créations d’emplois sont annoncées dans les prochaines années.La présence de l’Arec au capital de Genvia, à hauteur de 6,5 % (pour 3,5 millions d’euros), montre l’implication politique de Carole Delga, présidente PS de la Région Occitanie. « Cette région a été visionnaire, en voulant faire de l’hydrogène une filière industrielle, et pas uniquement un démonstrateur », affirme Florence Lambert.
À lire dans Les Échos, cette semaine.Gels de foncier. Pour accueillir la construction de la gigafactory d’électrolyseurs, c’est la bagarre dans le Biterrois, sur fond d’enjeux politiques. Plusieurs hectares sont réservés à Mazeran (Viaterra, Béziers Méditerranée, présidée par Robert Ménard), et plusieurs autres hectares à Montady et Colomiers, sur un foncier de la Région Occitanie (Carole Delga). « Cela fait beaucoup d’hectares dédiés à l’activité immobilisés, alors que beaucoup d’entreprises recherchent du foncier. Des entreprises plus modestes que Genvia restent sans réponse », indique une source proche.

Tram : l’usine CAF de Bagnères-de-Bigorre séduit Montpellier et Marseille. La Régie des Transports Métropolitains, exploitant des transports publics de Marseille, retient le groupe espagnol CAF (constructeur ferroviaire) pour fournir 15 rames de tramways à Marseille dans le cadre d’un appel d’offres, lit-on dans La Dépêche le 15 septembre. L’usine CAF de Bagnères-de-Bigorre, située dans les Hautes-Pyrénées, fabriquera l’essentiel de ces rames. Le contrat, signé pour une durée de 8 ans, donne lieu à une première commande évaluée à hauteur de 60 M€. C’est aussi à CAF que la métropole de Montpellier a confié le marché de 77 rames de tramway, dans le cadre d’un méga-contrat de 275 M€. « Nous réalisons 40 M€ d’économie par rapport à ce qui était initialement budgété », a glissé Michaël Delafosse, maire de Montpellier, le 9 septembre devant la presse. De là à dire qu’Alstom est trop cher…

Nîmes : augmentation salariale à Maison Johanès Boubée. En juillet, un accord de classification des emplois est obtenu à Maison Johanès Boubée, entreprise de négoce de vins et spiritueux, embouteillage, logistique, export et e-commerce du groupe Carrefour basée à Nîmes. Cet accord reconnaît et valorise la polyvalence et clarifie les perspectives d’évolution. 400 employés sont concernés, voyant leur salaire augmenter jusqu’à 150 € brut mensuel. « Le Smic nous rattrapait à chaque augmentation, les négociations annuelles ne remplissaient plus leur rôle et servaient simplement d’ajustement. Cette classification est donc une victoire », glisse aux Indiscrétions Damien Zamora, délégué syndical FO. Fin mai, 43 employés (58 % de l’effectif du site) de la plateforme de Grézan avaient débroyé, pour faire entendre leurs revendications auprès de la direction lors d’un débrayage. Parmi les demandes : une augmentation de 4 % des salaires, l’instauration d’une prime d’ancienneté et une hausse de 30 € de la prime de performance. Une mobilisation « intense et historique, puisque c’est la première fois que l’ensemble des sites de la Maison font grève », souligne Damien Zamora. Preuve aussi des tensions sociales générées par l’inflation, au sein des entreprises. Filiale du groupe Carrefour, Maison Johanès Boubée compte 600 collaborateurs et réalise un chiffre d’affaires moyen de 958 M€. Contactée par Les Indiscrétions, la direction de Maison Johanès Boubée n’a pas souhaité répondre.
> Plus à lire sur Maison Johanès Boubée dans Les Échos, ici.

5.000 m2 d’entrepôts frigo. Une filiale de Carrefour recherche un foncier pour implanter 5.000 m2 d’entrepôts frigorifiques, entre Perpignan et Montpellier, indique une source proche.

RSE : Primum Non Nocere intègre Grand Thornton France. « J’étais arrivé au bout de ce que je pouvais faire seul » : c’est le constat dressé par Olivier Toma, directeur général et fondateur de Primum Non Nocere (locution latine signifiant « Premièrement, ne faites pas de mal »), une société à mission biterroise de 40 salariés, spécialisée dans les domaines du développement durable, de la santé environnementale, et de la sécurité alimentaire. La PME vient d’être rachetée par le groupe d’audit et de conseil Grand Thornton France, qui emploie 2.000 collaborateurs à travers 23 bureaux. « Avec cette opération, notre service de certification des données extra-financières, comptant 20 personnes, devient une équipe RSE de 60 personnes », explique Robert Dambo, président de Grand Thornton France. En s’alliant à ce réseau international, les portes vont s’ouvrir en grand pour Primum Non Nocere, « de la PME jusqu’au grand groupe coté. Son chiffre d’affaires devrait passer de 2,5 à 10 millions d’euros d’ici à fin 2023 », projette Robert Dambo.Plus à lire dans Les Échos, cette semaine.Erasmus des écologues. Le bureau d’études d’ingénierie écologique Biotope (Mèze – 34) se rapproche de l’Allemand BioConsult SH et du Britannique HiDef Aerial Surveying, spécialisé dans les relevés aériens de la faune marine. C’est à lire dans l’Hérault Juridique et Economiqueici, et sur Les Échos. Entre les trois entreprises, des échanges de personnels sont prévus, « dans une sorte d’Erasmus des écologues, sourit Frédéric Melki, président de Biotope. Cette approche internationale est un atout pour attirer des compétences. »

Le blues des courtiers en crédit immobilier. L’UIC, syndicat des courtiers en crédit immobilier, manifestent ce mardi 20 septembre à Paris devant la Banque de France. Unique syndicat de cette profession au niveau national, avec un siège basé à Montpellier, l’UIC est en conflit avec Bercy et la Banque de France, en raison d’un refus d’ajuster le taux d’usure. Ce qui entraîne un grand nombre de refus de crédits immobiliers, y compris à des emprunteurs solvables. Une tendance confirmée ce lundi 19 septembre par Laurent Villaret et Cédric Lebeau (FPI Occitanie Méditerranée), devant la presse.

On garde Saint-Côme. « Nous gardons le site de Saint-Côme à Montpellier, assure André Deljarry, président de la CCI 34, devant la presse, le 13 septembre. Depuis 20 ans, j’entends dire que nous allons vendre Saint-Côme. Mais non, je le répète. »

Relance du Jeu-de-Paume. Pour redynamiser le commerce sur le boulevard du Jeu-de-Paume, en centre-ville de Montpellier, un chargé de mission est recruté par la CCI 34, la Serm et la Ville de Montpellier. Huit cellules sont vides sur les 35, toutes propriétés de la Serm. Ce ne sera pas des dark stores. « Ces activités ont le droit d’exister, mais pas en centre-ville », précise l’entrepreneur.15.000 apprentis. En tant que nouveau président de Purple Campus Occitanie (formation, CCI Occitanie), André Deljarry va « visiter tous les départements de la région ». Avec un objectif chiffré : atteindre 15.000 apprentis en 2025.Limite d’âge. Atteint par la limite d’âge pour les prochaines élections consulaires (il aura tout juste 70 ans en avril 2026), André Deljarry ne se représentera pas aux prochaines élections consulaires dans l’Hérault. Il ne souhaite pas encore dire à qui il pense pour sa succession. « Posez-moi la question en 2025. Là, c’est vraiment trop tôt », glisse-t-il.Les bilans sont très bons. Toujours regarder les bilans comptables, loin des râleries des commerçants. « J’ai regardé les bilans 2021 des commerçants du centre-ville. Ils sont très bons. Les données sont têtues. » Interrogé sur l’impact des travaux qui jalonnent la métropole héraultaise, et leur impact sur l’attractivité du centre-ville : « Il faut faire bâtir la ville. Le maire amène la ville à 2030, et au-delà. »

L’exemple tarnais. En matière de tourisme, André Deljarry encourage à « faire la promotion de l’Hérault ailleurs. À ce sujet, ce que fait le Tarn est très intelligent. On ne voit que du Tarn en ville ! Et ce n’est pas moi qui ai lancé la campagne », sourit le Tarnais d’origine.

Dernier trimestre chargé. Plusieurs gros rendez-vous avant la trêve des confiseurs : Siane (Toulouse) du 18 au 20 octobre, prix de la TPE le 8 novembre, « Génération Industrie » le 23 novembre de 17h à 20h à Montpellier Business School (place de l’industrie dans l’Hérault, témoignages de carrières réussies, diversité et évolution des métiers), Occitanie Export Tour du 15 novembre au 1er décembre, La Place Créative le 7 décembre au Corum de Montpellier, Visio Commerce le 13 décembre de 9h30 à 17h, en partenariat avec Montpellier Méditerranée Métropole.

Alimentation, immunité, environnement, longévité… Futurapolis Santé revient à Montpellier. Futurapolis Santé prend place les 7 et 8 octobre à l’Opéra Comédie de Montpellier, sur le thème « Alimentation, immunité, environnement, longévité… Ma Santé, ma bataille ». « Les rencontres et débats aborderont l’accès au soin, mais également la question de l’autisme et des maladies rares, la gestion des données à l’hôpital et la qualité de l’eau », énumère Anne Jeanblanc, journaliste santé au Point (média organisateur de l’événement) et responsable éditoriale de Futurapolis Santé. Au cœur du forum, le projet MedVallée, stratégie portée par Montpellier Méditerranée Métropole, visant à faire rayonner Montpellier comme pôle d’excellence mondial en santé globale. Des animations rythmeront les deux jours telles qu’une démonstration de ViRal, jeu créé par l’Inserm permettant de découvrir le corps humain en réalité virtuelle, la présence du Centre international Unesco Icireward (400 scientifiques, 17 laboratoires), ou encore une table ronde de la Fondation Royal Canin sur le rôle bénéfique des animaux de compagnie sur la santé.
> Plus à lire dans ToulÉco, ici.

Tarn : création d’une Sem dédiée aux projets d’énergies renouvelables. Afin d’assurer le développement de projets d’énergies renouvelables, Territoire d’Energie Tarn, 3D Energies et la Banque des Territoires s’associent pour créer la société d’économie mixte Energie Commune 81, apprend-on ce 19 septembre dans un communiqué de la Banque des Territoires Occitanie. Cette nouvelle instance a vocation à « assurer la construction et l’exploitation de projets d’installations photovoltaïques sur toitures, avec un objectif de déploiement sur 70 bâtiments publics identifiés », d’ici 2026. Le montant total d’investissement est estimé à 55 M€. À terme, les projets menés représenteront une production électrique annuelle de 44 GWhs, soit l’équivalent de la consommation de près de 6.300 foyers.

Caminarem, le magazine qui rafraîchit les RH en Occitanie : zoom sur le bilan de compétences (3/6). Une infirmière qui devient fromagère, une assistante qui envisage de quitter la mutuelle de santé qui l’emploie, mais décide finalement de rester, un cadre qui se lance de l’entrepreneuriat… Le bilan de compétences, boussole RH, revient en force. Il permet au manager d’apporter de la sérénité, notamment dans une période où la quête de sens au travail est devenue centrale. « Le bilan de compétences permet d’aller au bout d’une démarche de formation, de mettre au point ses compétences, de soupeser ses désirs de changements… Mais cela ne signifie pas forcément un départ de l’entreprise du collaborateur », explique Mickaël Lamiré, consultant RH RHéflex (cabinet de conseil RH), du groupe Caminarem.
> Plus à lire dans la rubrique « Grand Angle » sur le bilan de compétences ici. Conception – mise en page : Janvier.

Plus de décodages ici

Plus de place pour la fabrication de systèmes solaires thermiques. Heliofrance, fabricant de systèmes solaires thermiques, procède à l’extension de son site de production à Bérat, en Haute-Garonne, en acquérant 4.000 m² de locaux supplémentaires, lit-on dans L’Usine Nouvelle le 15 septembre. Au total, le site de production haut-garonnais de Heliofrance s’étendra, d’ici fin 2023, sur 10.000 m². « Cette extension s’explique par une hausse d’activité de Heliofrance en raison de plusieurs facteurs : la sensibilisation aux enjeux du réchauffement climatique, la hausse des prix de l’énergie et d’importantes subventions versées par l’État pour la rénovation énergétique », détaille aux Indiscrétions Heliofrance. L’investissement total s’élève à 3 M€, et une dizaine de recrutements sont prévus courant 2023 (agent de production, technicien automaticien, développement commercial…). Heliofrance emploie 25 salariés et réalise un CA 2021 de plus de 2 M€.

Et si on faisait évoluer ensemble Les Indiscrétions ? Diffusées tous les lundis soir à 18h18 à 5.000 décideurs et suivies par plus de 3.000 personnes sur LinkedIn, Les Indiscrétions continuent de grandir. Et parce que les bonnes idées jaillissent de l’écoute, et qu’il est impératif de toujours se remettre en question, nous aimerions vous interroger sur votre expérience de lecteur. Vous pouvez répondre à notre questionnaire, ici. Merci de votre fidélité hebdomadaire, et comme on le dit si bien, courage et chocolat !

Crépiac (34) : rénovation de la centrale hydroélectrique. Afin de doubler sa capacité de production, la centrale hydroélectrique située à Grépiac (Haute-Garonne), gérée par MVE, a été rénovée. Elle produira désormais 6 millions de kilowattheures par an, soit l’équivalent de la consommation annuelle d’une ville de 2.500 habitants, apprend-on dans France 3 Régions, le 15 septembre. Au total, 4,5 M€ ont été investis dans cette opération.

Nîmes accueillera le premier Hub européen de la Sécurité civile en 2023. Nîmes Métropole inaugurera courant 2023 le premier Hub européen de la Sécurité civile, destiné à accélérer les synergies entre les opérationnels, les chercheurs et les entrepreneurs. D’une surface de 900 m2 situé sur l’aéroport de Nîmes, il abritera des activités sélectionnées conjointement avec le pôle Aerospace Valley, pôle de compétitivité de la filière aérospatiale (régions Occitanie et Nouvelle Aquitaine). « L’objectif est de faire de Nîmes un territoire d’excellence internationale dans la gestion des risques, lui donner une envergure européenne dans ses connexions entre les savoir-faire industriels, les expertises opérationnelles et la connaissance scientifique », indique Nîmes Métropole le 14 septembre. Le projet de hub apparaît dans les grandes orientations du projet de loi d’orientation et de programmation du ministère de l’Intérieur (Lopmi), déposé au Parlement, et qui fixe les objectifs et programme les moyens humains, juridiques et budgétaire du ministère de 2023 à 2027. Mené par la Direction générale de la Sécurité Civile et de la gestion des crises (DGSCGC) en partenariat avec Nîmes Métropole, le projet repose sur une collaboration entre Nîmes Métropole et l’État. « Nîmes Métropole pourra aider l’État sur son pôle logistique/médical ‘Élément de Sécurité Civile rapide d’intervention médicale’, dit dispositif ‘Escrim’, et pour structurer un cluster économique spécialisé avec entreprises et start-up innovantes », précise l’agglomération.
> Plus à lire dans Les Échos cette semaine.

18 M€ pour le tourisme dans les Pyrénées. Le syndicat Haute-Garonne Montagne investit 18 M€ dans le renouvellement de la télécabine de Luchon-Superbagnères, désormais appelée « Crémaillère Express », indique le conseil départemental de la Haute-Garonne dans un communiqué du 14 septembre. Elle reliera la ville de Bagnères-de-Luchon au plateau de Superbagnères en 8 minutes. Ce renouvellement permet à la télécabine d’augmenter sa capacité d’accueil de 1.000 places, en transportant non pas 1.500 mais 2.500 personnes. La mise en service, initialement prévue en décembre 2022, a été différée au printemps 2023 en raison des pénuries et des retards de livraison de certains matériaux. Le syndicat Haute-Garonne Montagne a vocation à gérer les stations de montagne haut-garonnaises de Luchon Superbagnères, du Mourtis et de Bourg-d’Oueil, et d’assurer leur aménagement et leur développement touristique.

Sète : requalification de la RD2 en boulevard urbain. Une concertation relative au projet de requalification de la Route Départementale 2 (RD2) en boulevard urbain est lancée par Sète Agglopôle Méditerranée. Le boulevard relie la gare routière de Balaruc-le-Vieux et le pôle d’échange multimodal de Sète. Il est prévu l’aménagement d’un transport en commun en site propre (TCSP) entre Balaruc-les-Bains et Sète. La concertation se déroule du 26 septembre au 26 octobre.

Journée des mobilités durables à Palavas-les-Flots. Aire de covoiturage à Palavas-les-Flots, opération « Mon réseau à 1€ », application « Transp’Or & Mobilités »… Voici les initiatives présentées lors de la journée des mobilités durables organisée par l’Agglomération du Pays de l’Or à Palavas-les-Flots (Hérault) ce mercredi 21 septembre de 10h à 17h devant l’Hôtel de Ville. De nombreux acteurs de la mobilité durable sur le territoire du Pays de l’Or seront présents : le service transport de l’Agglomération du Pays de l’Or, la start-up viaTransit qui a conçu l’application mobile « Transp’Or & Mobilités », Transdev Occitanie Littoral, Galeo Mobilités, le Groupement pour l’Insertion des Personnes Handicapées Physiques, et Hérault Transport. Lors de cette journée, l’association Vélo Pays de l’Or et Cycloloc proposeront une balade à vélo jusqu’à la cathédrale de Maguelone.
> Plus d’infos par ici.

Une indiscrétion, une analyse pas lue ailleurs, une exclu à nous transmettre ?

Agencehv protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

Bandeau Indiscretions CCI Herault 19 septembre

Zoom

Zoom
9

Une info passée au crible

Immobilier neuf : retour de l’offre mais la demande mise à mal

 

Hausse du taux d’usure qui disqualifie une partie des ménages, mais relance effective du choc de l’offre dans la métropole de Montpellier : c’est une rentrée mitigée pour les promoteurs immobiliers languedociens, ce 19 septembre au Domaine de Verchant (Castelnau-le-Lez – 34). Les Pyramides d’Argent de la FPI Occitanie Méditerranée seront remises le 18 octobre prochain (on y sera). D’ici là, place aux Salons de l’Immobilier, à Montpellier (Parc des Expositions) ce week-end (23-25 septembre), puis Nîmes (7-9 octobre).

De gauche à droite : Philippe-Antoine Brouillard (Vestia), Martine Puech (FPI OM), Laurent Villaret (président de la FPI OM), Cédric Lebeau (Les Villégiales) et Thierry Iacazio (Vinci Immobilier). Crédit : Hubert Vialatte

 

Une crise de la demande. La hausse des taux d’intérêt et du taux d’usure préoccupe le secteur de l’immobilier, car il perturbe la demande. « Quelqu’un qui pouvait emprunter 300 k€ il y a un an dispose aujourd’hui d’une capacité d’emprunt de 270 k€. La bascule est énorme », souligne Cédric Lebeau, vice-président de la FPI Occitanie Méditerranée.

Un urbanisme des procédures. « On est sur un urbanisme des procédures plutôt qu’un urbanisme vertueux, souligne Laurent Villaret, président de la FPI OM. Nous vivons dans une période d’injonctions contradictoires : fournir un logement de qualité au meilleur prix, tout en préservant la planète. L’application stricte du Zan nous a donné l’impression qu’aucune solution n’existait. »

Un choc de l’offre. Pour sortir de la crise du logement, Altémed (Serm/SA3M et ACM Habitat) ont mis en place un choc de l’offre. « Après de longs mois de débats, nous avons obtenu l’annonce d’un premier choc de l’offre, matérialisé lors des Assises du Territoire en février, à Montpellier », rappelle Laurent Villaret. La construction de 8.000 logements en deux ans en secteur maîtrisé a été annoncé par Michaël Delafosse, maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole.
Ce choc de l’offre se décompose en objectif semestriel, sur l’ensemble de la métropole. « était de 3.598 logements (tous types de logements) pour 41 lots. Ce sera 45 lots pour 3.450 logements sur le premier semestre 2022, soit 110 % des lots et 96 % des logements réalisés », indique Laurent Villaret. La seconde salve devrait être de 2.400 logements. « Au total, nous serons au-dessus du rythme annuel du Programme Local de l’Habitat (PLH). Nous pouvons donc parler de choc de l’offre », analyse-t-il. Le PLH qui prévoit la construction de 5.000 à 5.400 logements par an pour répondre à l’évolution démographique du territoire. Le site de la Vitrine du Neuf relaiera l’ensemble des offres à partir du premier semestre 2023.

Plus de transparence. La FPI OM a également demandé plus de transparence « dans l’attribution des lots, et dans l’organisation du choc de l’offre », détaille Laurent Villaret. Un planning des programmes mis sur le marché est ainsi partagé par la Serm. « Le planning est très précis, relayant les informations par quartier, lot, typologie de logement, et date », précise le président de la FPI OM. La transparence se traduit également par de nouveaux modes de consultation. « Toutes les consultations sont plus précises en termes de critères, et transmises avec un process beaucoup plus clair, ce qui donne une meilleure visibilité aux promoteurs », se félicite Laurent Villaret.

Un aménageur exigeant. « En contrepartie, l’aménageur est très exigeant sur la qualité de ce que nous allons livrer, rappelle Laurent Villaret. Nous avons beaucoup de demandes autour de l’habitat méditerranéen : davantage d’espaces extérieurs, espaces ventilés, attente très forte en termes de logements traversants. Nous devons privilégier l’usage, tout en prenant en compte l’architecture. »

5 Folies lancées, 70 réponses obtenues. 70 dossiers de candidature sont reçus, pour la première vague de consultation des 5 Folies Architecturales à Montpellier (Vernière, Manugerra, République, Nouveau Saint-Roch et Ovalie).

Merci Saint-Gobain. Laurent Villaret a ironisé sur les résultats exceptionnels du géant verrier Saint-Gobain. « Merci pour le pouvoir d’achat, Saint-Gobain… Ce grand groupe n’a jamais autant gagné d’argent. C’est le problème des monopoles internationaux de sociétés qui vendent des matériaux. On peut s’interroger si, au final, l’acte de bâtir n’est pas les dindons de la farce », confie-t-il aux Indiscrétions.

Conférence inaugurale, ce vendredi 23. À 11h au Parc des Expositions de Montpellier, ce vendredi 23 septembre, conférence inaugurale du Salon de l’Immobilier de Montpellier (Adimo), en présence de Michaël Delafosse, maire de Montpellier, Laurent Villaret, président de la FPI OM et Céline Torrès, présidente du Pôle Habitat FFB Occitanie. L’occasion de faire le point sur les actions mises en place par la Ville et la Métropole, six mois après les Assises du Territoire : lancement des Folies, déblocage des Zac, urbanisme à l’échelle du grand territoire annoncé au Mipim à Cannes en mars, solution de relocalisation d’Union Matériaux…
Les professionnels réagiront aussi à la problématique du Zan (zéro artificialisation nette) et à la situation sur les chantiers, face à la hausse des prix des matériaux. J’aurai le plaisir d’animer les débats.

Les solutions de sortie de crise : Lab Immo Midi Libre, ce 12 octobre. À noter sur vos tablettes : un Lab Immo Midi Libre de rentrée, ce 12 octobre à partir de 19h dans le hall de Midi Libre. Passé le constat de la crise, le débat se concentrera sur les solutions apportées par deux maires de la métropole, Jean-Pierre Rico (Pérols) et Frédéric Lafforgue (Castelnau-le-Lez). Quelles sont les ambitions urbaines de ces deux portes métropolitaines ? Et les règles du jeu imposées par les deux édiles ? Plusieurs professionnels réagiront en écho, notamment autour du Zan.

On la regrettera. C’est sûrement l’info la plus importante de ce point presse. Martine Puech, incontournable actrice de l’immobilier neuf à Montpellier (d’abord à la tête de son observatoire, puis en tant que communicante et chargée des relations presse de la FPI), a annoncé son départ en grandes vacances, en 2023. On regrette déjà cette bosseuse fiable et toujours disponible, au vaste réseau. « Mais je ne pars pas totalement, vous me reverrez ! », assure-t-elle. Ouf.

3 questions à

3 questions à

Hubert Vialatte, Agencehv

« Nos Indiscrétions de rentrée : accord d’intéressement et enquête de lectorat »

 

Ça bouge en cette rentrée à l’Agencehv. Sans verser dans l’autosatisfaction béate, on vous trace notre feuille de route, en vous disant (presque) tout. Il paraît que ça en intéresse certains. « Trois questions à… » (là, ce sont mes équipes qui ont posé les questions), la rubrique où le tutoiement est de rigueur, y compris à soi-même.

Hubert, quelles sont les actualités d’Agencehv en cette reprise ?

Deux actus RH : le recrutement en CDI à temps plein d’Amélie Cazalet (Montpellier Management), qui était jusqu’à présent en alternance, à partir du 24 septembre, et l’arrivée en contrat d’alternance de Justine Rocoplan-Vian (Université Paul-Valéry, Master Info-Com), ce 26 septembre, pour deux ans. Amélie connaît déjà par cœur les rouages de l’agence, où elle est arrivée en mars 2021, comme stagiaire. Elle a pris goût à la rédaction et au community management. Elle est par ailleurs d’une grande efficacité sur divers sujets : gestion des bases de données, préparation de la soirée réseaux Agencehv, envoi des cartes de vœux… Il y a toujours un risque (financier, j’entends) à recruter un nouveau collaborateur. Concernant Amélie, il y aurait eu aussi, et surtout, un risque à ne pas la prendre. Trois ans après sa création, l’entreprise se structure, avec une équipe renforcée (3 salariés, une alternante, un fondateur), et un positionnement clair et, je pense, inédit. Suffisamment innovant, en tout cas, pour que je n’arrive pas à identifier de concurrents positionnés exactement sur le même créneau.
Autre actualité, un contrat d’intéressement, avec plan d’épargne entreprise, est mis en place avec l’aide du cabinet Sogecma (Nîmes et Montpellier). À partir de 2023, les salariés seront donc intéressés au résultat, à chaque fois que ce dernier est positif, naturellement. Jusqu’à présent, des primes étaient versées. Ce système aurait pu perdurer, mais le contrat d’intéressement grave les choses dans le marbre. Il garantit une transparence aux salariés. Les déclarations d’amour au micro lors des événements ou lors des séminaires internes, c’est bien. Les preuves d’amour, c’est mieux.
J’en profite pour remercier nos clients, actuels et futurs. Sans leur confiance, tous ces développements ne seraient pas possibles. Je ne l’oublie pas.

Quels sont les projets pour Les Indiscrétions ?

Tout d’abord, un questionnaire a été envoyé jeudi dernier à nos abonnés (pour y accéder, c’est ici). N’hésitez pas à y répondre. Votre avis compte au plus haut point ! Sur le web, Les Indiscrétions ont vocation à migrer vers un site dédié, alors qu’elles sont à présent hébergées sur une page du site www.hubertvialatte.com. Nous réfléchissons à d’autres développements : nouvelles rubriques (les idées ne manquent pas), mais aussi nouveaux formats, audio ou visio. Je suis certes un pur produit de la presse écrite, mais l’immense majorité des informations sont désormais transmises par le son ou l’image. Et le but est aussi d’attirer de jeunes lectrices et lecteurs. À ce sujet, la page LinkedIn dédiée, qui a franchi le cap des 3.000 abonnés, fonctionne très bien.

Tout semble donc aller pour le mieux dans le meilleur des mondes. Il y a quand même bien des défauts ou travers à travailler !

En sortant du Centre de Formation des Journalistes, en mai 2001, le directeur avait écrit à mon sujet : « Mets un peu plus de liant, et tout sera parfait. » Le diagnostic n’a pas changé. Comme pour pas mal de monde, mon principal ennemi, c’est moi-même. J’ai encore tendance à être trop impulsif et à surréagir lorsqu’une situation me semble injuste. Au lieu de temporiser, de ne pas en faire une affaire personnelle. Piloter une entreprise m’a fait accomplir des bons de géants, depuis trois ans. Mais il y a encore de la marge dans la façon d’occuper l’espace, en sachant rester à sa place. C’est d’autant plus important avec mes médias régionaux partenaires – Midi Libre, Hérault Juridique et Économique, Touléco -, et les autres au demeurant. Dans un contexte difficile pour la presse, nous devons être solidaires, nous serrer les coudes, échanger entre nous, dans un esprit ‘meet-up’, qui permettra au secteur, au final, de se défendre et de grossir.

Bandeau Domaine de Verchant Les Indiscretions 2022

La HV Touch

La HV Touch

Conseil RP

Quelle perception ont les journalistes de leurs relations avec les attachés de presse et conseillers en relations publics (qualité de l’information, fréquence des contacts, outils utilisés) ? Le Club de la presse Occitanie, le Synap et Data Observer délivrent le résultat de leur enquête, le 30 septembre à 9h30 en visio. Damien Rose et Sébastien Barrio, de Data Observer – veille et analyse web et média, présenteront les données issues d’une enquête menée auprès de 159 journalistes.
La rencontre sera animée par Frédérique Pusey, présidente du SYNAP. > Inscriptions : cliquez ici

La phrase

« Montpellier Méditerranée Métropole lance une consultation sur le devenir de l’ancien musée Agropolis. Il ne faut pas que ce site ne reçoive que des instituts de recherche. Il doit aussi être un lieu d’incubation, pour pousser la connaissance produite dans la recherche, pour que les idées se transforment en spin-off, et que des solutions nouvelles arrivent entre les mains des agriculteurs. »

Aline Bsaibes

DG d’ITK (Clapiers), ambassadrice de Med Vallée

On s’en fout

On s’en fout, certes, mais pas moi. Au gré des échanges informels, je me rends compte que certains interlocuteurs me croient toujours à La Lettre M, média où j’ai œuvré 18 ans et que j’ai quitté voici 3 ans et demi pour de nouvelles z’aventures. Des signes ne trompent pas. L’hebdo est posé en évidence sur leur bureau devant moi, dans une tentative – ratée, pour le coup – de flatterie journalistique ; les thèmes des derniers Mags et Une sont évoqués, sans que je sache de quoi il s’agit, etc. Des scènes pittoresques, qui restent rares – je tiens à rassurer mes partenaires médias actuels -, mais persistent de loin en loin, chez certains. Hier encore, au cours d’une visioconférence, alors que je l’interviewais pour Les Échos, un patron m’a parlé de La Lettre M, croyant me combler et susciter ainsi un traitement favorable dans le papier à venir. Sparadrap du capitaine Haddock ? Histoire salariée trop forte et trop longue pour être oubliée avant 2050 par une partie du mundillo éco ? Ou alors, c’est un complot et ils se passent le mot entre eux juste pour m’asticoter ? Faites vos Jeux (pas 2024) ! Peu après ce changement de cap professionnel, je rectifiais, me justifiais, m’agaçais : « Je travaille à présent pour trois médias régionaux : Midi Libre, L’Hérault Juridique et Économique, ToulEco ! » Bref, le syndrome du bon élève qui veut être bien vu. Depuis quelques temps, je ne relève plus cette myopie médiatique. Par jeu, malice et lâcher-prise. Après tout, que quelques décideurs me croient toujours chez mon ancien employeur, un média respecté, c’est drôle et pas grave. Le charme suranné des cartes postales en noir et blanc. En un sens, j’y perçois même un compliment : cela traduit le signe que dans leur esprit, je fais partie de la grande famille des médias de la place. Que demander de plus ?

ca pousse les indiscretions

Ça pousse

Ça pousse
9

Ils et Elles bâtissent nos villes

Un cinéma de 370 places verra le jour en 2024 à Lannemezan

Un nouveau cinéma à Lannemezan ©ARAC Occitanie

C’est à Lannemezan, dans les Hautes-Pyrénées, que va se dresser le Grand Rio, un cinéma composé de 3 salles et d’une capacité de 370 places assises, annonce l’Agence Régionale Aménagement Construction (Arac) Occitanie le 14 septembre sur son site. Le bâtiment s’étend sur une surface utile de 1.165 m², pour un investissement total de 2,7 M€. La livraison est prévue pour 2024. « Le potentiel estimé du nouveau complexe est de 62 000 à 70 000 entrées contre 13 000 annuelles pour l’ancien cinéma », déclare l’Arac Occitanie. Depuis la fermeture du cinéma Rio, en 2019, les habitats de Lannemezan ne bénéficiaient plus du grand écran. « Ce nouvel équipement contribuera à l’attractivité et à la dynamisation du cœur de ville de Lannemezan, en créant un lieu de vie, complémentaire des autres équipements existants et en projet (médiathèque, école de musique…) » souligne l’Arac Occitanie. La maîtrise d’œuvre est confiée à l’agence d’architecture et d’urbanisme toulousaine MR3A et à l’architecte Christian Lefèvre.

________________________

La FPI Toulouse Occitanie et l’ENSA de Toulouse imaginent la ville de demain

 

Quelles seront les séquences paysagères qui permettront de réintroduire la biodiversité dans la ville ? Comment les jardins, les parcs… viendront-ils rééquilibrer la Métropole de demain ? Cette année, c’est sur le thème « Jardin Métropolitain – Les Espaces verts du 21ème siècle » que les étudiants en Master à l’ENSAT (École nationale supérieure d’architecture de Toulouse) ont travaillé pour leur projet de fin d’études. En effet, depuis 2015, la Fédération des Promoteurs immobiliers Occitanie Métropole et l’ENSAT collaborent au sein d’un projet pédagogique novateur pour imaginer la métropole toulousaine de demain. Ce module d’enseignement a pour but de créer une réflexion partagée entre professionnels de la promotion immobilière, enseignants et étudiants, afin de faire émerger des visions communes et des solutions innovantes aux défis du développement urbain.
> Pour découvrir les projets, c’est par ici.

________________________

Sète : Uniti Habitat réalise un programme mixte dans le nouveau quartier Rive Sud

Uniti Habitat réalise un programme mixte dans le nouveau quartier Rive Sud

 

C’est dans le nouveau quartier Rive Sud, à Sète (Hérault), que la première pierre du programme mixte Bellevue Saint-Clair (promoteur : Uniti Habitat) a été posée le 13 septembre. Pensé par le cabinet A+ Architecture (Montpellier), cet ensemble se compose de 228 logements sur une surface totale de 11.260 m², et de 95 places de stationnement. La livraison est prévue début 2024.

« Cette opération est l’Illustration concrète de la vision du parcours résidentiel pour tous par Uniti, du logement social à la résidence services seniors abordable, en passant par la production de biens immobiliers destinés à l’accession libre et à l’investissement », détaille Uniti Habitat. 20 emplois seront créés dans le cadre de la gestion et l’exploitation de la résidence services seniors.

Uniti, fondé en 2012 par Stéphane Oria, regroupe 40 collaborateurs sur le territoire national à travers 5 agences. Le groupe, coté sur Euronext Growth, réalise en 2021 un CA de 101,1 M€.

________________________

Urbanisme : Lunel veut tout revoir

 

Apaiser la circulation et piétonniser certaines artères, promouvoir l’écomobilité, la biodiversité, la végétalisation des espaces publics, la lutte contre les îlots de chaleur urbaine ou encore la gestion des eaux de pluie, améliorer l’accessibilité des personnes à mobilité réduite… La Ville de Lunel (34) engage, dans le cadre de sa politique de « Métamorph’Ose », une concertation publique autour du réaménagement des espaces publics. L’équipe municipale veut procéder à un réaménagement de son centre ancien et notamment au travers d’actions visant à repenser ses espaces publics. La concertation est ouverte jusqu’au 30 novembre.
> Les documents sont consultables sur Lunel.com dans les actualités à la une ; un registre destiné à recueillir les commentaires est mis à disposition de la population à l’accueil de la Maison Qui’Ose, située au 25 rue Alphonse Ménard. Les Lunellois(es) peuvent également envoyer directement un mail à maisonquiose@ville-lune.fr.

________________________

Deux extensions de zones commerciales dans l’Hérault

 

La commission départementale d’aménagement commercial de l’Hérault, réunie le 5 septembre, a accordé à la SNC Lidl l’extension de 417,5 m² de la surface de vente du supermarché Lidl de Mauguio, portant la surface de vente totale à 1.416 m². Cette même commission a accordé à la S.C. Serovi l’extension de l’ensemble commercial Espace Grand Cap à Agde avec la création d’un retail park de 4.271 m² composé de 10 cellules, portant la surface totale de l’ensemble commercial à 17.529 m².

Des potins immo ? Une nomination ? Des initiatives et projets ?

Agencehv protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

Au marché

Au marché
9

Les marchés publics essentiels en Occitanie de la semaine passée. Parce qu’il faut bien vivre.

APPELS D’OFFRES

Occitanie 

La CMAR Occitanie lance un avis pour la fourniture et l’acheminement d’électricité et services associés. 

BTP 👷‍♀

Occitanie Est

Le centre de gestion de la FPT 34 lance un avis pour la construction d’une antenne du CDG 34 à Cazouls-lès-Béziers.

La SGAP de Marseille lance un avis pour l’assistance technique à maîtrise d’œuvre pour la construction de l’Académie de Police de Montpellier.

La commune de Carcassonne lance un avis pour les travaux d’amélioration et d’extension des réseaux humides sur l’ensemble de la ville.

La Communauté d’Agglomération Hérault Méditerranée lance un avis pour la maîtrise d’œuvre pour la construction du centre administratif de la Direction Eau Assainissement et Pluvial.

Seml Alenis lance un avis pour la réalisation des travaux d’aménagement des parcelles 2-3, 4-5 et 6 (terrassements et eaux pluviales) du PMI – ZA la Coupe à Narbonne.

Montpellier Méditerranée Métropole lance un avis pour les travaux d’aménagement de la place jean Jaurès.

Occitanie Ouest

La commune de Toulouse lance un avis pour l’extension et la réhabilitation du groupe scolaire Courrege.

La commune de Toulouse lance un avis pour la mise en accessibilité de l’Institut Supérieur des Arts et du Design de Toulouse.

La commune de Barry d’Islemade lance un avis pour la maîtrise d’œuvre pour la construction d’un complexe communal.

La ville de Tarbes lance un avis pour la reconstruction de la halle place du Foirail de Tarbes.

Toulouse Métropole lance un avis pour les travaux de réaménagement de la RM2.

La Spl Arac Occitanie lance un avis pour la maîtrise d’œuvre pour la réhabilitation de la gare de Martres-Tolosane.

La Communauté d’Agglomération du Grand Rodez lance un avis pour la mission de maitrise d’œuvre pour les travaux de requalification de voirie et de renouvellement des réseaux d’assainissement.

Le centre hospitalier intercommunal de la vallée de l’Ariège lance un avis pour les travaux de remplacement de l’étanchéité des toitures terrasses de plusieurs bâtiments du Chiva.

Communication 📣

Occitanie Ouest

Le Conseil Départemental d’Aveyron lance un avis pour la fourniture d’objets publicitaires.

Déchets 🗑️
Logement 🏡
Urbanisme 🏙️

ATTRIBUTIONS DE MARCHÉ

La Communauté d’Agglomération Hérault Méditerranée attribue le marché de maîtrise d’œuvre pour la création du pôle d’échanges multimodal d’Agde à Atelier Alfred Peter Paysagiste Urbaniste. Valeur totale du marché : 700 000 euros.

La commune de Semeac attribue le marché de la réhabilitation et l’extension du centre culturel Léo-Lagrange à Laffitte Frédéric Architecte. Valeur totale du marché : 198 940 euros.

Le Département du Tarn attribue le marché d’AMO pour la mise en œuvre des opérations d’aménagement foncier pour la liaison autoroutière Castres/Toulouse à la Sarl Yantris Geometres Experts Associes. Valeur totale du marché : 450 000 euros.

Le centre hospitalier de Montauban attribue le marché d’ATMO pour la construction d’un nouvel Ehpad de 90 lits et d’un Pasa à A2mo. Valeur totale du marché : 213 281 euros.

La société de la mobilité de l’agglomération toulousaine attribue le marché de mission d’expertise écologies de chantier et travaux de génie écologie pendant le chantier de la connexion ligne B à Naturalia Environnement. Valeur totale du marché : 219 610 euros.

La ville de Castelginest attribue le marché de concours de maîtrise d’œuvre pour la réalisation d’un groupe scolaire route de Bruguières à rougerie tangram. Valeur totale du marché : 793 540 euros.

La ville de Nîmes attribue le marché de fourniture de mobilier urbain à SERI SAS, SASU AXURBAIN, URBANNT et SINEU-GRAFF S.A.S. Valeur totale du marché : 691 355,83 euros.

La commune de La Grande-Motte attribue le marché de construction d’un parking en entrée de ville à Eiffage Route Mediterranee, Brl Espaces Naturels, Groupement Sols Mediterranee/Migma et Groupement Bouygues Energies Et Services/Bondon. Valeur totale du marché : 3 930 488,73 euros.

Agenda Les Indiscretions

L'agenda

L’agenda

À suivre en ligne ou en présentiel

Mardi 20 septembre :

Plan Régional Santé Travail – PRST Tour, organisé par le PRST Occitanie à la CCI de l’Aude à Narbonne (11). Plus d’infos ici.

« Industriels, financez votre projet de réduction d’impact carbone », visio-conférence organisée par la CCI Occitanie. Plus d’informations et inscription ici.

Assemblée Générale de l’UIMM Méditerranée Ouest à Baillargues.

Mercredi 21 septembre de 13h30 à 16h30 :

Enquête publique sur le projet de protection du littoral du Petit Travers à la Mairie annexe de Carnon.

Jeudi 22 septembre de 16h30 à 18h : 

OseR Innover dans les Pyrénées-Orientales : « Outils de scoring dans l’agroalimentaire : quels choix pour sa production ? », organisé par ad’Occ à la Maison de Ma Région à Perpignan (66). Plus d’informations et inscription ici.

Plus d'événements ici

Jeudi 22 et vendredi 23 septembre :

Les journées professionnelles de la construction, Salon du Bâtiment 100% Pro, organisé par la Capeb au MEETT à Aussonne (31). Plus d’infos ici.

Vendredi 23 septembre :

Workshop « Comment tendre vers l’autonomie énergétique de nos bâtiments ? », organisé par l’agglomération Béziers Méditerranée au Domaine de Coussergues (Béziers – 34). Inscription ici.

Du 23 au 25 septembre : 

Salon de l’Immobilier Automne au parc des Expositions de Montpellier (34). Entrée gratuite. Plus d’informations ici.

Mardi 27 septembre : 

Plan Régional Santé Travail – PRST Tour, organisé par le PRST Occitanie à la CCI du Gard à Nîmes (30). Plus d’infos ici.

Du 27 septembre au 4 octobre : 

Le festival du numérique et de l’innovation en Occitanie, organisé par l’association La Mêlée Numérique à Toulouse (31) et en ligne. Plus d’informations et inscription ici.

Mercredi 28 septembre :

Conférence cybersécurité organisée par le groupe Banque Populaire du Sud à la Cité de l’Économie et des Métiers de Demain à Montpellier (34). Plus d’infos ici.

Les 2èmes Assises Régionales de l’Enseignement Agricole, Agroalimentaire et Vétérinaire, organisées par la Région Occitanie à Carcassonne. Plus d’infos et inscription ici.

Jeudi 29 septembre : 

Journée Technique « La réutilisation des eaux usées, une ressource d’avenir », organisée par la section Occitanie de l’Astee et Ad’Occ, à Narbonne Plage (11). Plus d’infos et inscrption ici.

« L’écoconception, un atout pour les entreprises ! », sensibilisation coorganisée par le RésO Innovation et l’agence Ad’Occ à la Maison de Ma Région de Béziers (34). Plus d’infos et inscription obligatoire ici (gratuite).

Du 29 septembre au 1er octobre : 

3e édition du forum Le Monde Nouveau, dédié à la transition environnementale et sociétale, organisée par Le Monde Nouveau, au Corum de Montpellier. Plus d’informations ici.

Du 29 septembre au 2 octobre :

Salon de l’Habitat au MEETT, nouveau Parc des Expositions de Toulouse (31). Plus d’infos ici.

Vendredi 30 septembre :

Colloque de la Transmission-Reprise d’entreprise, organisé par Transmex au Mas de Couran à Lattes (34). Plus d’infos et billetterie ici.

Salon des Communes et des Intercommunalités de l’Hérault, organisée par l’Association des Maires de l’Hérault au parc des Expositions de Béziers. Plus d’infos ici.

Enquête publique sur le projet de protection du littoral du Petit Travers à Mauguio.

« Clés d’Avenir – le forum de la reconversion professionnelle », organisé par la CCI Occitanie à La Cité à Toulouse (31). Plus d’infos ici.

Vendredi 30 septembre et samedi 1er octobre :

2ème édition du Salon des Maires et des Collectivités Locales de Haute-Garonne à Muret (31), salle Horizon. Plus d’infos ici.

Du 30 septembre au 2 octobre :

Salon de l’Immobilier au MEET, nouveau Parc des Expositions de Toulouse (31).Plus d’infos ici.

OCTOBRE Mardi 4 octobre : 

11ème édition du Forum Économique de Toulouse, organisée par la CCI Toulouse Haute-Garonne au Casino Barrière (18 chemin de la Loge) à Toulouse (31). Plus d’infos et inscription gratuite ici.

Jeudi 6 octobre : 

Déjeuner Business Club : « La cuisine est un acte d’amour » avec Michel Kayser, chef 2 étoiles du restaurant Alexandre, organisé par Montpellier Méditerranée Business Club. Lieu à venir. Plus d’infos ici.

OseR Innover dans le Gard : « Développement technologique : les ressources locales, un véritable atout ! », organisé par Ad’Occ à la Maison de Ma Région à Alès (30). Plus d’informations et inscription ici.

Serviciz, le salon professionnel des services aux entreprises, organisé par la CCI Occitanie au pavillon du stade toulousain (Toulouse, 31). Plus d’informations ici.

RDV Éco « Eau’Rizon 2030 », organisé par Nîmes Métropole à l’Hémicycle de l’Hôtel Communautaire de Nîmes Métropole (3 rue du Colisée – 30). Inscription obligatoire ici.

Jeudi 6 et vendredi 7 octobre : 

8ème édition des Université du Tourisme Durables sur la thématique « Affronter les paradoxes : transition ou rupture », organisée les Acteurs du Tourisme Durable (ATD) et Destination Occitanie – Comité Régional du Tourisme, au Corum de Montpellier (34). Plus d’informations et inscription ici.

Du 6 au 8 octobre :

6ème édition du Sportup Summit 2022, organisée par Ad’Occ au CREPS de Font-Romeu (66). Plus d’infos ici.

Du 7 au 9 octobre :

Salon Immobilier de Nîmes, organisé par Midi Events (Midi Libre), au parc des Expositions de Nîmes (30). Plus d’informations ici.

Vendredi 7 et samedi 8 octobre :

Futurapolis Santé « Alimentation, immunité, environnement, longévité… Ma santé, ma bataille », organisé par Le Point à l’Opéra Comédie de Montpellier.

Lundi 10 octobre à 18h :

Conférence « Investir dans le contexte économique actuel », organisée par le Crédit Agricole du Languedoc et Melies Business Angels, au siège du groupe bancaire à Maurin (Lattes).

Du 12 au 14 octobre :

43ème Rencontre nationale des agences d’urbanisme, organisée par la Fnau à Toulouse. Plus d’infos ici.

Jeudi 13 octobre :

Plan Régional Santé Travail – PRST Tour, organisé par le PRST Occitanie à la CCI du Tarn à Albi (81). Plus d’infos ici. Les Rencontres Européennes de la Transition Alimentaire, organisée par Gers Développement à Ciné 32 à Auch. Plus d’infos ici.

Lundi 17 et mardi 18 octobre :

Business Innovation Montpellier sur la thématique « Nourrir », organisé par l’Université de Montpellier sur le Campus Triolet, Faculté des Sciences – Place Eugène Bataillon (Montpellier – 34) Plus d’infos et inscription ici.

Mardi 18 octobre : 

Déjeuner Business Club : « L’entraînement bat le talent quand le talent ne s’entraîne pas » avec Camille Lacourt, nageur – quintuplue champion du monde de natation. Déjeuner organisé par Béziers Narbonne Business Club. Lieu à venir. Plus d’infos ici.

Plan Régional Santé Travail – PRST Tour, organisé par le PRST Occitanie à la CCI des Pyrénées-Orientales à Perpignan (66). Plus d’infos ici.

Mardi 18 et mercredi 19 octobre de 8h à 18h :

Salon du littoral : enjeux méditerranéens, organisé par Midi Libre au Palais des Congrès du Cap d’Agde (34). Plus d’informations ici.

Du 18 au 20 octobre :

Salon Siane, le salon des partenaires de l’industrie, organisé par la CCI Occitanie au Parc des Expositions de Toulouse (31). Plus d’infos ici.

Jeudi 20 octobre :

Plan Régional Santé Travail – PRST Tour, organisé par le PRST Occitanie à la CCI du Gers à Auch (32). Plus d’infos ici.

Le Forum Entreprises, organisé par l’IMT Mines Alèsau parc des Expositions de Montpellier (34). Plus d’informations et inscription ici.

Du 22 au 24 octobre :

Le Salon du Champagne, coorganisé par l’agence Insightcom et le Domaine de Verchant, au Domaine de Verchant (34). Plus d’infos ici.

NOVEMBRE

Mardi 8 novembre de 10h à 12h30 :

Plan Régional Santé Travail – PRST Tour, organisé par le PRST Occitanie à la CCI du Tarn-et-Garonne à Montauban (82). Plus d’infos ici.

Mardi 8 et mercredi 9 novembre :

6ème édition des Rencontres Professionnelles du Tourisme Fluvial & Fluvestre, nommée SLOWW!, organisée par Voies Navigables de France au Palais des Congrès à Arles (13). Plus d’informations et inscription ici.

Mardi 15 novembre de 10h à 12h30 :

Plan Régional Santé Travail – PRST Tour, organisé par le PRST Occitanie à la CCI de la Haute-Garonne à Toulouse (31). Plus d’infos ici.

Jeudi 17 novembre  :

18ème édition du Salon de l’Entreprise à Labège (31). Entrée gratuite, plus d’informations ici.

1ère édition « Le Village des Recruteurs de Montpellier ». Plus d’infos et inscription ici.

Du 21 au 27 novembre : 

11ème édition de « La Semaine de l’Industrie », organisée par l’UIMM Occitanie. Plus d’infos ici.

Du 29 novembre au 1er décembre :

14ème convention d’affaires Aeromart, organisée par l’agence Ad’Occ, au MEETT à Toulouse (31). Plus d’infos ici et inscription .

DÉCEMBRE

Mercredi 7 décembre de 9h à 18h :

RésO Incubateurs Pépinières +, évènement organisé par la CCI Hérault au Parc des Expositions de Montpellier (34). Plus d’informations ici.

Mercredi 7 et jeudi 8 décembre :

Forum Energaïa (forum des énergies renouvelables), organisé au Parc des Expositions de Montpellier (34). Plus d’informations ici

2023

JANVIER

23 et 24 janvier : 

Salon Millésime Bio, organisé en version digitale par Sudvinbio, Plus d’infos ici.

Du 30 janvier au 1er février :

30ème édition du Salon Millésime Bio, organisé par Sudvinbio au Parc des Exposition de Montpellier. Plus d’infos ici.

MAI

Mardi 30 et mercredi 31 mai :

M2S « Mobility Solutions Show », rendez-vous B2B des solutions de mobilité urbaine et périurbaine, organisé au Parc des Expositions de Toulouse (31). Plus d’infos ici.

i

Newsroom

Newsroom

L’agence travaille en ce moment sur plein de choses passionnantes :

Journalisme

Pour Les Échos :
– Pourquoi Genvia a-t-il choisi l’Occitanie et Béziers ?
– Les 20 ans de Kaliop (transformation digitale) : cap vers la rentabilité plus que vers les volumes.
– Article sur la bière catalane Cap d’Ona, qui cumule les prix mondiaux.

Pour Midi Libre / Bien’Ici
Bien’Ici d’octobre, avec une double-page sur le marché immobilier nîmois.

Pour ToulÉco :« Le vélo, nouvelle reine d’Occitanie ? Quand le marché pédale plus vite que les politiques », rédaction de la partie Occitanie Est. Parution le 3 novembre.

Pour l’Hérault Juridique et Économique :
– Immobilier commercial : Projet de requalification de l’hypermarché Auchan à Pérols (34).

 

Formation

Interventions sur les techniques d’écriture efficace, la culture média et les relations presse : 56h auprès des Masters de Sup de Com Montpellier, entre septembre 2022 et mai 2023. Plus d’infos ici.

Rédaction de contenus

6e édition du magazine RH Caminarem, parution en septembre. Enquête sur le bilan de compétences, portrait d’Amélie Delon (RRH de l’Adep, à Béziers), reportage sur l’association Ideal à Narbonne qui ramène vers l’emploi des personnes qui en étaient éloignées, focus sur la PME Instadrone à Servian… Client : Caminarem (Béziers – 34). Plus d’infos ici.

Animation

Préparation et animation de séquences lors du Salon de l’Immobilier de Montpellier, le 23 septembre.

Préparation et animation des Pitchs Solutions, dans le cadre du Monde Nouveau (Groupe La Dépêche/Midi Libre), le 30 septembre au Corum de Montpellier.

Préparation et coanimation de l’assemblée générale de la Fédération régionale des Travaux Publics Occitanie Est, le 11 octobre au Pasino de La Grande-Motte, en lien avec Jean-François Boyer.

Courant octobre (date à fixer) : préparation et animation d’un Lab Immo Midi Libre sur les solutions de sortie à trouver dans le contexte de crise de l’immobilier. Avec des témoignages de professionnels et d’élus du territoire.

Préparation et animation des Entretiens de Malmont, le 10 novembre dans le Cœur d’Hérault, aux côtés d’Olivier Biscaye, directeur de Midi Libre, qui animera la séquence avec l’ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin.

Préparation et animation d’interviews, en format plateau TV, d’intervenants et d’exposants lors du Forum EnerGaïa 2022, les 7 & 8 décembre au Parc des Expositions de Montpellier. Client : Occitanie Events. Plus d’infos ici.

Voilà, c’est tout pour cette semaine. Courage et chocolat !

Les Indiscrétions sont une newsletter gratuite. Vos données ne seront pas communiquées à des tiers. Vous pouvez vous désinscrire en un clic.

Les dernières Indiscrétions

J’ai des scoops, donc je suis

Quantum Surgical s’agrandit, Deljarry à la tête de Purple Campus, Seuil planche sur l’urbanisme durable, Gérard Bertrand s’étend dans le Lot, et plein d’autres palabres urbaines.
« J’ai des scoops, donc je suis », Les Indiscrétions de la semaine du 12 septembre sont à croquer en cliquant ci-dessous.
Courage et chocolat !

lire plus

La côte a la cote

Le promoteur NG ouvre son capital, le Mag Caminarem rafraîchit les RH, Ogeu met la main sur les eaux minérales de Luchon, un mercato intense du côté des décideurs, un nouveau DG pour Orchestra, et plein d’autres palabres urbaines.
« La côte a la cote », Les Indiscrétions de la semaine du 5 septembre sont à croquer en cliquant ci-dessous.
Courage et chocolat !

lire plus

Ils en ont sous le capot

Les lauréats du fonds Friches en Occitanie, une saison touristique record, un Visa pour l’Image à ne pas rater à Perpignan, du nouveau à la CCI Occitanie à Blagnac et pour le broker Arthur Loyd à Béziers, une bière catalane sacrée (et une sacrée bière), un « on s’en fout » sur la digitalisation des écoles, la page LinkedIn des Indiscrétions qui franchit grâce à vous un cap symbolique, et plein d’autres palabres urbaines.
« Ils en ont sous le capot », Les Indiscrétions de la semaine du 29 août sont à croquer en cliquant ci-dessous.
Courage et chocolat !

lire plus

Il ne lâche rien

Hubert, Montpelliérain depuis 40 ans (avec quelques infidélités londoniennes et parisiennes), est diplômé du Centre de Formation des Journalistes Paris (2001). 

Lire plus
Signes distinctifs sur sa carte de presse 95598, la quête de clarification et de saine problématisation, dans un monde souvent entravé par les acronymes abscons, la langue de bois, les approximations et les infox. Hubert a été auditeur de la session 2019-2020 du Chede (cycle de hautes études pour le développement économique). Un réseau national constitué de chefs d’entreprise, élus, préfets, hauts fonctionnaires, cadres de collectivités…, précieux. Avant de jouer sa partition, il a fait ses gammes pendant 18 ans (2001-2019) à La Lettre M, média économique régional de référence. Il y a commencé stagiaire, avant d’évoluer au fil des ans jusqu’au poste de rédacteur en chef, contribuant activement au développement du titre à Toulouse entre 2015 et 2018.

Heureusement qu’elle est là

Francilienne, résidant à Montpellier depuis 2018 et diplômée de Sup de Com’ Montpellier (2020), Sarah a rejoint Agencehv en CDI début octobre 2020.

Lire plus
Ses missions : rédaction d’articles sous l’autorité de Hubert Vialatte, veille média, structuration de la stratégie et de l’organisation, création graphique, mise en page, social media management, mise en ligne et promotion des Indiscrétions. Sarah porte un intérêt au métier de journaliste. Son mémoire de fin d’étude porte ainsi sur le thème « L’impact de l’Intelligence Artificielle sur la presse en ligne et le journalisme ».

Amélie dite « de Cazilhac »

En stage, de mars à septembre 2021, chez Agencehv, Amélie Cazalet poursuit son chemin en alternance en marketing et communication, toujours au sein de l’agence.

Lire plus
Originaire des Cévennes, plus précisément de Cazilhac (d’où « Amélie de Cazilhac », on trouve que ça sonne bien), elle est actuellement en Master 2 Marketing, Médias et Communication à Montpellier Management (Université de Montpellier).

L’experte, de Paris à Palavas

Diplômée de l’université de Montpellier en science politique, et forte d’une expérience de 10 ans dans le secteur de la communication et de l’événementiel, Fanny Bessière est cheffe de projet au sein d’Agencehv.

Lire plus
Rédaction, communication, préparation d’évènements, partenariats… Elle accompagne l’agence dans ses nombreux développements. D’origine francilienne, elle est tombée sous le charme de la douceur de vivre à Palavas-les-Flots il y a plus de 13 ans. Pour ne plus repartir.
Share This