bandeau ADOCC_Lesindiscretions_5 septembre 2022

2023, l’année casse-tête Semaine du 7 novembre 2022

LES INDISCRÉTIONS

Vos 5 minutes business en Occitanie

Suivez Les Indiscrétions sur les réseaux sociaux :

À l'affiche

À l’affiche
9

Parce qu’elles et ils le valent bien

Francoise Gaill

Geoffroy Roux de Bézieux, Medef

Le président du Mouvement des Entreprises de France (Medef), Geoffroy Roux de Bézieux, sera présent lors de la 2e édition de la REF Toulouse, le 30 novembre au Château de Preissac (Castelmaurou, 31). Cette seconde édition décentralisée en Haute-Garonne aura pour thématique « Entrepreneurs de transition ». Au programme (à lire ici) : 6 tables rondes (finance verte, transition numérique, énergies, quête de sens au travail, ressources limitées, sport), 3 keynotes, 25 intervenants et experts, 1 village Medef Haute-Garonne (président : Pierre-Olivier Nau)… Le Medef Haute-Garonne fédère 600 entreprises (76.000 salariés).
> Plus d’infos et inscription ici.
> « Pourquoi le président du Medef investit dans l’épicerie Bienmanger.com », à (re)lire dans ToulÉco ici.

Jean Louis Puech Les Indiscretions

Pierre Soujol, Ville de Lunel

La Ville de Lunel (34) remet sur le marché 5 cellules commerciales, dans le cadre du projet « Métamorph’Ose » mis en place par le maire, Pierre Soujol. Objectif : mettre à disposition ces cellules pour permettre « d’accueillir une activité de commerce, de service ou d’artisanat de proximité, qui doit participer à l’attractivité et à la dynamisation du centre-ville », indique la Ville, située entre Montpellier et Nîmes, sur l’axe TER. Ces cellules, situées en rez-de-chaussée, dont quatre dans la rue de la Libération et une sur la Place des Caladons, possèdent des superficies allant de 35 à 114 m2 et dont le coût du loyer s’élève à 10 € le m². La ville a déjà entamé des travaux de restructurations et d’aménagements et lance un appel à projets. Le dépôt des candidatures a lieu jusqu’au 15 décembre à 17h. > Plus d’infos ici : Commerces en centre-ville : de nouveaux appels à projets ! – Ville de Lunel

Assia Tria Les Indiscretions

Philippe Robert, Fédération de l’Hôtellerie de Plein Air Languedoc-Roussillon

La Fédération de l’Hôtellerie de Plein Air Languedoc-Roussillon, présidée par Philippe Robert, organise la 43e édition du Salon des équipements et techniques du tourisme (Sett), du 8 au 10 novembre au Parc des expositions de Montpellier. Cet événement permet aux professionnels et spécialistes du tourisme de se réunir pour échanger sur les besoins du secteur et anticiper la saison 2023. 650 exposants du secteur prendront place sur plus de 55.000 m² et 9 halls d’exposition. « L’environnement et le développement durable seront au cœur des préoccupations. Un nouveau stand éco-conçu en matières recyclées et recyclables sera inauguré », annonce la Fédération. Le salon sera rythmé par des temps forts : Sett d’or (récompenser les meilleures innovations par secteur), conférences, ateliers et ateliers étudiants (valoriser les différents métiers du secteur auprès des jeunes) seront organisés. > Plus d’infos sur l’événement ici.

Assia Tria Les Indiscretions

Jérôme Delord, Bureau National Interprofessionnel d’Armagnac

Il succède à Colette Lacoste-Bayens à la présidence du Bureau National Interprofessionnel de l’Armagnac (BNIA) apprend-on sur Vitispheres le 31 octobre. Le négociant de la commune de Lannepax (Gers) entend doubler les ventes de l’eau de vie de Gascogne d’ici 2025. L’objectif est d’atteindre 2.000 hectolitres l’alcool pur, soit l’équivalent de 7 millions de bouteilles. 1.878 hectares ont été affectés au marché de l’armagnac en 2021 (2.420 en 2018). En 2021, 3,7 millions de bouteilles ont été vendues, dont 1,16 en France et 1,57 à l’export. Les cinq principaux consommateurs d’armagnac sont les États-Unis, la Grande-Bretagne, la Chine, la Russie et l’Espagne.

Assia Tria Les Indiscretions

David Melenchon, UPE 30

Élu à la CCI du Gard, président de l’entreprise d’assainissement Gamada, spécialisée dans l’entretien des canalisations d’écoulement des eaux usées, le pompage d’assainissement individuel et la réalisation de terrassement et de canalisation enterrée, il est pressenti pour prendre la succession de Marco Lucca à la présidence de l’Union pour les entreprises du Gard (Medef, 140 adhérents, 7.000 entreprises), apprend-on de source proche. D’après l’UPE 30, plusieurs candidats sont en lice. Marco Lucca ne se représente pas pour un nouveau mandat. Le conseil d’administration de l’UPE 30 se tient ce 8 novembre. Marco Lucca dirige les magasins de l’enseigne de bricolage Weldom de Bagnols-sur-Cèze et Sommières.

Assia Tria Les Indiscretions

Jean-Luc Mathey, La Poste

Il est nommé directeur de 11 plateformes services-courrier-colis de La Poste dans l’Hérault, annonce le groupe le 28 octobre. Les plateformes sont situées à Vendres, Béziers, Clémenceau, Servian, Bédarieux, Le Bousquet d’Orb, La Salvetat-sur-Agout, Saint-Chinian, Olonzac, Olargues, Saint-Pons-de-Thomières et Capestang. Titulaire d’un Master en Marketing et Management des Entreprises de Service à l’EM Lyon Business School, Jean-Luc Mathey arrive en Occitanie en 2012 en tant que directeur des 5 plateformes services-courrier-colis de Nîmes (30), où il a managé 350 agents, avant de prendre la direction des plateformes services-courriers-colis du Sud de l’Aveyron en janvier 2021. > (Re)lire l’article sur l’inauguration de la plateforme multiflux nîmoise ici.

christophe chalvidal les indiscretions

Magali Saumade, Chambre d’agriculture du Gard

La Chambre d’agriculture du Gard organise d’ici au 19 janvier des réunions destinées aux acteurs du territoire afin de débattre autour de l’actualité agricole. Parmi les thématiques abordées cette année : « la réforme de la PAC : quelles conséquences pour mon exploitation en 2023 », « Changement climatique : comment faire face ? », « Pratiques culturales : un conseil pour faire les bons choix »… Des élus et conseillers seront présents pour répondre aux différentes interrogations. Dates à venir (à chaque fois à 18h) : 18 novembre à Saint-Privat-des-Vieux, 28 novembre à Nîmes, 15 décembre à Roquemaure, 5 janvier à Salinelles, 12 janvier à Beaucaire et 19 janvier à Avèze. Ces 8 réunions auront toutes lieu dans le Gard. Un forum sur la transmission en agriculture est prévu le 24 novembre après-midi, à la chambre d’agriculture à Nîmes, avec des stands sur la simulation financière, les procédures administratives, les aspects juridiques et fiscaux…, et une table ronde sur « Les clés de réussites de votre transmission ».

 

 

julia de funes les indiscretions

Michel Colombié, ORT Occitanie

Il est le président de l’ORT Occitanie (Observatoire Régional des Transports) qui organise jeudi 10 novembre les 2e rencontres énergies à Gruissan (11), sur le thème : « Transports & Énergies, un écosystème complexe mais des solutions concrètes ». L’objectif de l’événement est de trouver des solutions pour décarboner les transports. Au programme de la matinée (9h à 12h30) : Ouverture des « Rencontres Énergies » par Didier Codorniou, maire de Gruissan, 1er vice-président de la Région Occitanie ; Keynote : Claire Baritaud, coordinatrice de l’Agence de l’Innovation pour les Transports, table ronde sur les « Énergies nouvelles, entre espoirs et incertitudes » ; Table ronde sur « Changer nos usages ? Cas concrets ». > Programme et inscriptions, ici.

David Taupiac Les Indiscretions

Gilles d’Ettore, parc Héliopôle

Le maire d’Agde et président de la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée présente, ce 7 novembre à Gigamed (Bessan – 34), aux côtés de Pascal Pintre, directeur général de l’agence d’attractivité économique Blue, 9 implantations d’entreprises dans le parc Héliopôle à Bessan : le centre commercial Intermarché érigé par Duval (lire dans « ça pousse », investissement de 40 M€, 150 emplois), Etienne Coffee&Shop (torréfaction artisanale, vente et dégustation de café, 4 M€ investis, 23 emplois), un hôtel B&B (62 chambres, 6 M€ investis, 30 emplois créés, promoteur : California Group), maison de santé L’Elixir de santé (pharmacie avec drive, endocrinologue, kiné, infirmières, médecin généraliste, clinique vétérinaire, projet porté par Anne Gavalda, pharmacienne ; 3,6 M€ investis, 15 à 20 emplois), deux bâtiments de bureaux portés par Les Clés du Sud Promotion (un pôle patrimoine regroupant une étude notariale, un cabinet d’expertise-comptable, un cabinet de courtage en financement bancaire, un centre de formation continue…, investissement de 3,1 M€, environ 65 emplois ; un pôle tertiaire de 820 m², pour un investissement de 2 M€ et environ 35 emplois), implantation de TAIC Menuiserie Industrielle nouvelle génération (fabrication et pose de charpentes bois et fermettes, pour un investissement de 1,6 M€ et 30 à 50 emplois), salle de sport franchisée « Orange bleue » et institut de beauté (1 M€ d’investissement, 5 emplois), et, enfin, l’écurie de compétition, constructeur et préparateur de voitures de course automobile Vortex (Yannick Martin, investissement de 1 M€, 15 salariés). « Il reste encore près de 2,5 ha à commercialiser », confie Pascal Pintre. « Ce parc accueillera des activités éclectiques, entre petite industrie, tertiaire, services, commerce, hôtellerie, restauration… En cumulé, l’investissement privé s’élèvera à 65 M€, et 480 emplois vont s’implanter. » Le parc d’activités Héliopôle s’étend sur 34 ha, et est situé sur la sortie n°34 de l’autoroute A9. Les lots présentent des superficies de 2.000 à 17.000 m2, et bénéficient d’un accès au très haut débit, grâce à la fibre optique jusqu’à 1 Gb.

Davy Gounel Les Indiscretions

Laurent Villaret, FPI OM

Le président de la FPI (Fédération des Promoteurs Immobiliers) Occitanie Méditerranée intervient ce mercredi 9, lors du Forum Lab Immo Midi Libre, à partir de 19h au siège social du quotidien (entrée libre, inscription ici). Parmi ses pistes de solutions : « Commencer à déposer des pré-dossiers de territoires de projets, en secteur diffus, en anticipation du futur PLUI (plan local d’urbanisme intercommunal), pour éviter un creux de production ; La nécessaire assouplissement de contraintes administratives pour construire ; La création de foncières privées de logements intermédiaires ; Monter en hauteur dans le secteur du Millénaire, bien placé et où les immeubles sont de faible hauteur… » Ou encore la prise en compte des identités locales des villages dans les projets. « Le futur PLUI pourrait préconiser un coefficient d’identité des projets, avec une notation par rapport aux matériaux locaux. Cela encouragerait les maires à bâtir davantage. Car certains élus, comme à Montaud ou Saint-Drézéry, ne veulent rien faire. La production est trop concentrée à ce jour. »

Mathieu Massot Les Indiscretions

Mathieu Massot, FDI Sacicap Midi Méditerranée

FDI Sacicap, société-mère du groupe immobilier FDI (Montpellier), fait l’acquisition, ce 4 novembre, de 95,3% des actions de la Sacicap Midi Méditerranée. Mathieu Massot, DG de FDI Groupe, devient PDG de la Sacicap Midi Méditerranée. Cette dernière réalise, avec sa filiale de promotion-aménagement CIM (Compagnie Immobilière Méditerranée), entre 150 et 250 logements par an, avec 11 salariés et un CA moyen de 20 M€. La Sacicap (société anonyme coopérative d’intérêt collectif pour l’accession à la propriété) Midi Méditerranée a la même forme juridique que la société-mère du groupe FDI. L’objet social consiste à accompagner les ménages à ressources modestes dans leurs projets immobiliers, tant en accession qu’en rénovation. Leur siège social est situé à Marseille et leur activité s’étend sur toute la région Sud. « Ce développement ne se fera pas au détriment de nos interventions en Occitanie-Méditerranée, conclut Mathieu Massot. Notre ambition et nos objectifs y restent les mêmes. »

Frederic Roig Les indiscretions

Cathy Soun, Émilie Bec, Midi Libre

Cathy Soun (à gauche) est la nouvelle cheffe d’agence de Midi Libre Montpellier, et Émilie Bec (à droite) la nouvelle cheffe d’agence de Midi Libre Sète. Félicitations, et bons scoops, à mes deux consœurs !

Francoise Gaill

André Tiquet, CERC Occitanie

La CERC Occitanie, Cellule économique régionale de la construction, observatoire économique de la filière construction, dont André Tiquet est le président, organise jeudi 1er décembre « Les Matinales de la CERC Occitanie » à Carcassonne (Aude), sur le thème « Maintenir l’investissement en période de crise : le rôle essentiel des collectivités pour soutenir l’économie locale ». Parmi les intervenants attendus, Stéphanie Fourcade, statisticienne à la CERC Occitanie, François Jeanningros, chargé de cours en économie à Sciences Po Toulouse, Régis Banquet, président de Carcassonne Agglo et maire d’Alzonne, et Caroline Cartallier, directrice régionale adjointe de la Banque des Territoires.
> Jeudi 1er décembre – de 7h15 à 9h30 à la Maison des Innovations Alpha’R à Carcassonne. Inscription gratuite, ici.

Jalil Benabdillah Les Indiscretions

Paul Mély, Les Angles (Gard)

Il est depuis le 2 novembre le nouveau maire de la commune gardoise Les Angles, située aux portes d’Avignon, peut-on lire dans Midi Libre. Paul Mély, jusqu’ici deuxième adjoint, a été élu par le conseil municipal, après la démission de Jean-Louis Banino, avec 20 voix sur 28 votants (trois nuls et 5 blancs). Âgé de 55 ans, Paul Mély est arboriculteur. Son père a été maire des Angles, ainsi que son grand-père. La commune compte 8.512 habitants (source : site internet de la commune).

David Taupiac Les Indiscretions

Thierry Laniesse, SYDEL du Pays Cœur d'Hérault

Le syndicat mixte de développement local du Clermontais, Lodévois Larzac et de la Vallée de l’Hérault, dont il est le directeur, organise, via son agence de développement économique Novel.id, et en partenariat avec Ad’Occ, la 2ème édition des Assises de la TPE. Pour ce deuxième opus, le Pays Cœur d’Hérault a choisi de se recentrer autour de l’attractivité des entreprises, sous l’angle de la qualité de vie au travail, le management et la fidélisation des collaborateurs. Au programme :
> Le 22 novembre, 8h30 – 10h30, Leclerc, ZAE la méridienne Centre commercial, Le Bosc : Petit Déjeuner de la TPE – Témoignages de dirigeants aux pratiques inspirantes sur le management. Infos et inscription, ici.
> Le 28 novembre, 18h30 – 20h30, Normand Alu, 900 avenue de la Salamane, à Clermont l’Hérault : L’Afterwork de la TPE – Aides et outils d’accompagnement pour réussir sa stratégie RH – Témoignages entreprises/financeurs. Infos et inscription, ici.
> Le 6 décembre, 8h30 – 14h, Château de Granoupiac à Saint-André-de-Sangonis : Les Assises de la TPE. Infos et inscriptions, ici.

Une nomination ou élection à nous transmettre ?

Agencehv protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

bandeau NG promotion - Indiscretions - 23 mai

Décodage

Décodage
9

On perce le coffre-fort

Une école de santé numérique. L’Université de Montpellier créé l’ESNbyUM, une école de santé numérique qui formera dès 2023 les futurs professionnels de santé mais aussi les juristes, les ingénieurs ou encore les administratifs. « Depuis une dizaine d’années, le numérique révolutionne les métiers de la santé et fait partie du quotidien des professionnels qui utilisent des logiciels, des dossiers patients informatisés ou qui sont confrontés à des questions d’identito-vigilance, de cybersécurité ou de pratique de la télémédecine, explique Maurice Hayot, professeur à la Faculté de médecine de l’Université de Montpellier, praticien hospitalier au CHU et porteur du projet. Pourtant, à l’heure actuelle aucune formation spécifique n’est dédiée à ces questions avec tous les problèmes que cela peut poser en termes de sécurité, de respect de la confidentialité, etc. » Le projet est soutenu par le gouvernement dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt « Compétences et métiers d’avenir » et décroche le plus gros financement dans la catégorie « dispositifs de formation en santé numérique », avec la somme de 4 M€. La Région Occitanie, qui souhaite faire de ce projet le socle de son futur pôle d’excellence en santé numérique, participera quant à elle à hauteur de 600 000 euros. Des montants conséquents, qui s’ajoutent donc aux moyens alloués par les membres du consortium aux premiers rangs desquels on trouve l’UM et les CHU de Montpellier et Nîmes, mais aussi des organismes de formation et des entreprises privées. Au total, l’école de santé numérique pourra compter sur un budget approchant les 8 millions d’euros. > Plus d’infos sur le projet, ici.

16 salons Taf déjà actés pour 2023. Organisés par la Région Occitanie, les salons du Travail Avenir Formation (TAF), reviennent en 2023. 16 dates sont d’ores et déjà actées en mars et avril 2023. Les Indiscrétions se sont procurés le détail : Alès (2 mars), Albi (8 mars), Cahors (9 mars), Montpellier (15 et 16 mars), Mende (15 mars), Perpignan (16 mars), Nîmes (21 mars), Rodez St Gaudens (23 mars), Toulouse (29 et 30 mars), Montauban (30 mars), Tarbes (5 avril), Carcassonne (6 avril), Auch (12 avril), Figeac (13 avril), Saverdun (20 avril), Béziers (27 avril). Une date positionnée sur Lourdes le 19 janvier est encore en attente. Le but de ces salons (dont l’entrée est gratuite) est de permettre aux visiteurs de pouvoir accéder aux informations sur les aides, de découvrir les offres de formations et de trouver un emploi en rencontrant directement les entreprises qui recrutent.

Toulouse : projet de financement pour la Cité de la Natation. Porté par les Dauphins du Toec, club de natation du centre-ville de Toulouse, le projet de la Cité de la Natation, située sur l’île du Ramier à Toulouse (31), obtient un projet de financement pour un montant estimé entre 28 et 30 M€, lit-on dans La Dépêche le 2 novembre. Architecte : Jean-Paul Viguier (Toulouse). Le bâtiment s’étendrait sur 9.500 m² répartis sur 3 étages. Un bassin d’apprentissage et un bassin de 25 mètres occuperaient le premier étage, tandis qu’un bassin olympique de 50 mètres prendrait forme au dernier étage, à découvert.

Éoliennes offshore flottantes : la grogne (isolée) des pêcheurs. « Les éoliennes nous ont été imposées ». C’est le message de Manuel Martinez, président du syndicat des petits pêcheurs d’Occitanie face à l’installation de deux fermes éoliennes pilotes offshore flottantes et, à plus long terme, d’un parc commercial éolien en Occitanie. Malgré les phases de concertation et d’informations, pêcheurs et plaisanciers soulignent les risques engendrés par l’installation de telles machines (jusqu’à 250 mètres de haut) : nuisances sonores, ragage (détérioration due au frottement des câbles sous-marins) des fonds marins, réduction de la zone de pêche, risques pour les plaisanciers… Les éoliennes en mer impacteraient la faune et la flore marines. « Elles sont sources de nuisances sonores, ce qui fait fuir les poissons, selon Paul Gros, ex-président de Socomap au Grau-du-Roi (Gard) et pêcheur retraité. Un parc éolien va faire du bruit sur plusieurs hectares. » Une grogne qui reste néanmoins isolée : les projets d’éoliennes offshore, portés par des consortiums privés (EFGL et Eolmed), sont soutenus par l’État, la Région Occitanie et les collectivités locales. > Plus à lire dans Les Échos, cette semaine.

Le projet de gare maritime de Sète à l’eau. Carole Delga, présidente PS de la Région Occitanie et de l’association Régions de France, a tranché. Le projet de nouvelle gare maritime du port de Sète, présenté début 2015 et prévoyant alors 300.000 passagers sur 23 hectares, est définitivement abandonné. L’actuelle gare maritime Orsetti, obsolète, va encore fonctionner quelques années, avant d’être démolie. L’abandon du projet a aussi deux raisons financières. Primo, la collectivité évalue le surcoût de la crise énergétique à environ 141 M€, en 2023, par rapport à 2022. Secundo, le coût de l’équipement ne cesse de déraper, et atteignait, au dernier chiffrage, 70 M€, au lieu de 55 M€ en 2015. « Cette augmentation aurait été difficile à maîtriser dans les prochaines années, avec la poursuite de l’inflation, notamment sur les prix des matériaux, déclare Sébastien Denaja, conseiller régional et président du conseil portuaire. Nous n’avions aucune garantie que le projet n’allait pas devenir plus coûteux encore. » Mais la décision a été « difficile à prendre, car des entreprises, et nos services, travaillaient dessus depuis plusieurs années », concède l’élu, lui-même sétois. Dans une optique de rationalisation de l’investissement public, « les portes sont ouvertes sur les modalités de réalisation et de gestion ». Une façon de dire que les opérateurs privés sont les bienvenus. L’idée est de poser la première pierre du futur équipement « avant la fin du mandat en cours, soit 2028 ». Le port de Sète est présidé par Philippe Malagola et dirigé par Olivier Carmès. > Plus à lire dans Les Échos, ce mercredi.

Innovation touristique. Il y a déjà l’Open Tourisme Lab, à Nîmes (30). L’agence Blue (Agde-Sète) prépare le lancement d’une plateforme d’innovation touristique au Cap-d’Agde en 2023. Les start-up qui y seront accélérées seront positionnées sur les secteurs où l’innovation est attendue dans le tourisme : solutions de recrutement, traitement des eaux dans les campings, réhabilitation énergétique des copropriétés privées du littoral, gestion centralisée des réservations…

Ex-Quick place de la Comédie : un pop-up store ? Le nom du futur locataire de l’ex-Quick Comédie va être bientôt choisi par la Ville, après que la SA3M a acquis le fonds de commerce le 15 septembre. D’après nos informations, la collectivité étudie l’implantation de pop-up stores (magasins éphémères), via des baux précaires. La dynamique commerciale de centre-ville « décline en ce moment, du fait de la conjoncture, mais aussi des travaux qui rendent l’accès difficile », observe Marcel Salerno, propriétaire des murs et des murs d’une quinzaine de commerces en centre-ville (Uniqlo, Go Sport, La Grande Brasserie…). D’après les chiffres d’OBSéco (CCI de l’Hérault), la restauration rapide est dynamique dans la métropole de Montpellier, avec « 5 fois plus d’établissements créés dans ce secteur en 2021 qu’en restauration traditionnelle ». La seule ville de Montpellier compte 1.086 établissements de restauration rapide, au lieu de 210 points de restauration traditionnelle. > Plus à lire cette semaine dans Les Échos.

Face à l’inflation. Comment les PME traversent-elles la période de forte inflation ? « Les marges de manœuvre sont chez nous conservées malgré l’inflation, assure le Lozérien Julien Tuffery (Atelier Tuffery, manufacture de jeans, Florac). L’entreprise en a gardé sous la pédale. Nous ne prévoyons pas d’ouverture de capital, même si nous sommes sollicités fréquemment. Les capitaux propres sont conséquents : plus d’un million d’euros. Et on peut encore lever en banque. Au pire, nous irons ensuite chercher du crowdfunding ou des investisseurs. »

Occitanie Angels s’implante à Perpignan. Occitanie Angels, fédération régionale d’investisseurs privés réunissant les réseaux de business angels de la région, va créer une antenne à Perpignan, intitulée Canigò Angels. Parrainée par le réseau montpelliérain Melies Business Angels, cette antenne aura pour objectif d’investir en fonds d’amorçage (premier apport en capital de l’entreprise) dans des startups catalanes. « Avec un ticket individuel d’investissement minimum de 2 000 euros, Canigò Àngels pourrait investir jusqu’à 115 000 euros par start-up », explique Occitanie Angels dans un communiqué du 7 novembre. Co-animé par Denis Sobra, co-fondateur du cabinet Brev&Sud (Castelnau-le-Lez), spécialisé en droit de la propriété intellectuelle, et par Henry-Jean Puig, retraité et ancien entrepreneur, le cercle d’investisseurs s’est réuni pour la première fois le 27 octobre.

Recrutements. PeopleSphère, qui a développé une plateforme permettant aux entreprises de synchroniser leurs logiciels de RH, prévoit de recruter une centaine de personnes à Montpellier en 2023, et de doubler ainsi son effectif. Après avoir levé 8,5 M€, PeopleSpheres est actuellement en phase de nouvelle levée de fonds. « PeopleSpheres unifie les logiciels RH pour les entreprises », à (re)lire dans Les Échos, ici.

Com’ sur le Com. Vinci Autoroutes a commandé à l’Ifop une étude sur la perception du projet de contournement routier ouest de Montpellier, sous forme de voie express, par les habitants concernés (quartiers de l’ouest de Montpellier et des communes à l’ouest de Montpellier). La perception serait « globalement favorable ». Les résultats seront communiqués cette semaine. Relire l’interview de Salvador Nunez, directeur opérationnel de Vinci Autoroutes, dans l’Hérault Tribune, ici.

Biotech en RJ. La biotech cotée Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne (résistance aux antimicrobiens), annonce l’ouverture d’une procédure de redressement judiciaire à son encontre par le tribunal de commerce de Montpellier, ce 7 novembre. La procédure est assortie d’une période d’observation de 6 semaines à compter du jugement d’ouverture, période durant laquelle l’exploitation se poursuivra. Administrateur judiciaire : Jean-François Blanc. « Avec la collaboration de l’administrateur judiciaire nommé par le tribunal, nous examinerons toutes les solutions de redressement possibles » indique Alexis Rideau, directeur Général de Deinove. La cotation, qui avait été suspendue le 28 octobre, reprendra le 8 novembre. > A (re)lire dans Les Échos, « Deinove s’attaque à l’urgence de la résistance aux antibiotiques ».

Plus de décodages ici

ACM Habitat lance l’opération La grande consultation 2. ACM Habitat (président : Michel Calvo), office public de l’habitat de Montpellier Méditerranée Métropole, lance une deuxième vague de consultation auprès de 50.000 locataires. Cette opération vise à faire le bilan des évolutions depuis la 1ère édition (lancée en mai 2021), et d’entendre les nouvelles préoccupations des locataires. Ces derniers sont invités à partager leurs idées et à donner leur avis sur leur quotidien, leur résidence et leur lien avec ACM Habitat, ici. Depuis la première consultation, Michaël Delafosse, maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole, et Michel Calvo ont annoncé 10 actions à engager par le bailleur. C’est ainsi qu’a été lancée la démarche « Zéro impunité », avec la mise en place d’une équipe de 6 médiateurs, et l’installation de caméras de vidéosurveillance sur plusieurs résidences. ACM Habitat a créé PAM.ACM (plateforme d’échanges pour les locataires souhaitant changer de logement), et a réalisé de nombreux projets de jardins partagés, d’installations de jeux pour enfants et d’arceaux vélos. Une brigade de tranquillité du logement social a aussi été lancée.

Accompagner les propriétaires dans la rénovation de leurs biens. À travers son programme d’intérêt général (PIG) « Habiter mieux », Nîmes Métropole a accompagné les propriétaires dans les travaux de rénovation énergétique de 1.217 logements sur la période 2018-2022. Le montant total de l’investissement s’élève à 21,7 M€. « Un 4ème PIG va être déployé en 2023, avec comme objectif la réhabilitation de 238 logements par an, soit 20 logements de propriétaires bailleurs par an et 218 logements de propriétaires occupants par an », indique aux Échos Nîmes Métropole. > À (re)lire dans Les Échos, ici.

Une nouvelle ligne aérienne entre Toulouse et l’Italie. Le 3 novembre, la compagnie aérienne Volotea annonce dans un communiqué ouvrir une nouvelle liaison entre Toulouse et Florence (Italie), à partir du 6 avril. « Près de 20.000 billets seront proposés entre avril et octobre 2023, avec des vols opérant les jeudis et dimanches », précise Volotea, 2ème compagnie de l’aéroport de Toulouse en termes de destination (26 destinations desservies).

Un futur pôle d’excellence médical à Gallargues-le-Montueux. Situé au sud de Gallargues-le-Montueux (Gard), le futur pôle d’excellence médical Cap Gallargues, projet privé porté par la communauté de communes Rhony Vistre Vidourle, sera dédié à la recherche médicale et au bien-être. Il prendra place sur un terrain de 25 ha, en lieu et place du projet de Village des marques abandonné en 2017, et pourra accueillir 1.200 salariés d’entreprises spécialisées dans la santé. Sur ce même terrain, le site Médipôle prend forme avec un bâtiment de 3.500 m² qui accueille déjà une clinique vétérinaire, et un second de la même surface, en cours de construction pour recevoir un pôle de santé. Plusieurs consultations sont proposées courant novembre pour associer le public à l’élaboration du projet de Cap Gallargues. Une réunion publique de clôture aura lieu mardi 13 décembre à 18h, avenue de la Station à Gallargues (salle communale de l’ancienne gare), indique Midi Libre le 6 novembre. > Plus d’informations ici.

Zoom sur des entrepreneurs de quartiers prioritaires. À l’occasion de la 3ème édition des trophées CitéLabs, événement visant à récompenser les entrepreneurs issus de quartiers prioritaires organisé par Carcassonne Agglomération et Bpifrance, 10 chefs d’entreprises ont été récompensés, apprend-on le 1er novembre dans L’Indépendant. Au total, 20 candidats ont présenté leurs projets. Dans la catégorie « Entrepreneur en activité » est reversé 2.000 € à Jeff Chaulet (startup d’aide aux jeunes et à l’orientation), 1.500 € à Salomon Ndedi (Krav Maga)… La catégorie « Entrepreneurs en devenir » récompense, entre autres, Jacky Richez pour son projet de restauration itinérante créole (1.500 €), Stéphane Biakolo pour la plateforme d’aide et de soutien aux jeunes joueurs en centre de formations (1.000 €), Mélissa Vache pour son projet de recyclage de plastique (500 €). En 2021, à l’échelle de la France, le dispositif CitéLabs a récompensé 105 projets sur les quelque 8.700 projets détectés. 782 quartiers prioritaires ont été couverts.

Une indiscrétion, une analyse pas lue ailleurs, une exclu à nous transmettre ?

Agencehv protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

Zoom

Zoom
9

Une info passée au crible

Budget 2023 : le casse-tête des collectivités locales

Alors qu’elles sont face à un mur d’investissements, bon nombre de collectivités locales envisagent de réduire les investissements en 2023. Autre question : les impôts locaux vont-ils augmenter, comme Anne Hidalgo vient de l’annoncer, ce lundi, pour Paris ? Un Zoom où nous vous proposons des analyses de responsables politiques basés hors Occitanie. Plus à lire ce mercredi dans une enquête pour Les Échos.

Conseil communautaire de Nîmes Métropole ©Nîmes Métropole

 

« Vous allez être la variable d’ajustement. » C’est le message que des exécutifs de collectivités locales transmettent, en cette fin d’année, aux entreprises de BTP, selon Bruno Cavagné, président de la FNTP (Fédération nationale des Travaux publics). Si les budgets sont encore loin d’être votés, la question du maintien des volumes d’investissement est dans les esprits des élus. Plusieurs explications se conjuguent : explosion des coûts de l’énergie – par exemple, 141 millions d’euros de surcoût en 2022 pour la Région Occitanie – et des denrées alimentaires pour la restauration, non indexation des dotations de fonctionnement sur l’inflation, dégel du point d’indice des fonctionnaires…

« Le climat est au doute. L’explosion des coûts de l’énergie représente pour les collectivités des surcoûts de plusieurs centaines de milliers, ou millions, voire dizaines de millions d’euros. C’est un coup de massue sur nos perspectives financières, sans commune mesure avec les baisses de dotation connues entre 2014 et 2017, indique Sébastien Miossec, président délégué d’Intercommunalités de France, maire (PS) de Riec-sur-Bélon (Finistère), et président de Quimperlé Communauté. La situation met en péril nos marges et notre autofinancement, qui est notre première ressource d’investissement. La visibilité étant très partielle, le principe de précaution va prévaloir dans la construction des budgets 2023. Les investissements de 2023 proviennent souvent de décisions de 2021 ou 2022. En cours, ils ne seront pas, pour la plupart, remis en question. En revanche, les investissements de moyen terme seront réinterrogés à l’aune de nos capacités. »

Cette situation survient au pire moment car, selon Harold Huwart (Parti radical), maire de Nogent-le-Rotrou (Eure-et-Loir) et vice-président de la Région Centre Val-de-Loire, « dans le cycle d’investissement des collectivités, les plus gros investissements se réalisent en 3e et 4e année de mandat, c’est-à-dire en 2023 et 2024. Il va falloir plusieurs années, et attendre l’après-2026 (prochaines élections municipales, note) pour combler le trou qui est en train de se creuser. Or, nous sommes face à mur d’investissements à réaliser, en matière d’isolations de bâtiments, de transition écologique et de diversification des ressources énergétiques ».

Des exemples déjà concrets. Alors que les collectivités locales représentent 70 % de l’investissement public en France, des projets sont déjà reportés. Dans sa commune de Riec-sur-Bélon, dans le Finistère, Sébastien Miossec (PS) annonce par exemple « une année blanche en travaux de voirie, au lieu d’un investissement moyen annuel d’environ 300.000 euros sur ce poste ». Idem à Villepreux (Yvelines) : « Nous avions prévu d’investir 1 million d’euros sur plusieurs rues du bourg. Ce projet est remis en question, par absence de visibilité », indique le maire, Jean-Baptiste Hamonic. De son côté, Nîmes Métropole reporte l’extension de la ligne de bus-tram vers Caissargues (Gard), et, face à la hausse de prix des matériaux, réduit le linéaire d’un chantier de renouvellement de canalisations, même si le budget est maintenu. « Ce qui revient à diminuer l’investissement », observe la FNTP.

Hausse du versement mobilités. Avec le Gart, Jean-Michel Lattes (Tisséo Collectivités) demande à l’État la possibilité de relever le versement mobilités, pour le faire passer de 2 % de la masse salariale des entreprises de plus de 11 salariés, à près de 3 %.

Vers des hausses d’impôts locaux ? Sous couvert d’anonymat, un maire confie « ne pas trouver d’autre solution que d’augmenter les impôts (comme Anne Hidalgo vient de l’annoncer à Paris), malgré un engagement contraire pris lors de la campagne de 2020. Je ne suis pas le seul à envisager cette option. Cela sera d’autant plus dur à faire admettre que cette augmentation de fiscalité permettra seulement de rester à l’équilibre, et non à développer de nouveaux services ».

3 questions à

3 questions à

Bertin Nahum, Quantum Surgical

« Une levée de 50 à 100 millions de dollars en 2023 »

Lauréate du prestigieux prix Galien USA 2022, le 27 octobre à New York lors d’une cérémonie à l’American Museum of Natural History, la medtech française Quantum Surgical, créée il y a 5 ans, prépare une levée de fonds entre 50 et 100 millions de dollars pour le début de l’année 2023. Rencontre avec Bertin Nahum, fondateur de Quantum Surgical, dans la rubrique « Trois questions à… », où le tutoiement est de rigueur.

Bertin, comment reçois-tu ce prix Galien USA 2022, dans la catégorie start-up de medtech ?
C’est une reconnaissance scientifique outre-Atlantique. Le prix Galien USA est l’équivalent du Nobel de la recherche biopharmaceutique ! Pourquoi l’avons-nous décroché ? La rapidité d’exécution de Quantum Surgical a notamment emporté l’adhésion du jury, composé d’experts américains dans le domaine de la santé. En effet, en seulement cinq ans, Quantum Surgical, qui emploie aujourd’hui 100 salariés, a développé une plateforme robotique dédiée au traitement mini-invasif et précoce du cancer du foie.

« Traitement mini-invasif », « plateforme robotique » : peux-tu traduire pour les nuls en medtech ?
La solution assiste les radiologues interventionnels sur la planification, le ciblage et l’ablation percutanée de tumeurs cancéreuses, en particulier localisées dans l’abdomen. Le but n’est pas de supprimer l’intervention humaine ! Les praticiens jouent un rôle essentiel pour permettre aux patients atteints de cancers de bénéficier de traitements mieux ciblés et moins agressifs. Deux robots Epione ont déjà été vendus au CHU de Lyon et à l’Institut Gustave Roussy de Villejuif. Des négociations sont en cours avec des centres de références aux Etats-Unis et le CHU de Montpellier.

Quelle est la feuille de route pour 2023 ?
Le robot chirurgical Epione, qui cible aujourd’hui exclusivement le cancer du foie, va s’étendre à d’autres organes tels que le pancréas, les reins et les poumons. Après avoir reçu l’appui de fonds internationaux, dont Ally Bridge Group et la BEI , nous préparons pour début 2023 une levée de fonds comprise entre 50 et 100 millions de dollars. L’actionnaire historique, le fonds asiatique Ally Bridge Group, y participera. Il y a peu d’investisseurs en Europe capables d’accompagner des sociétés ayant des ambitions comme la nôtre. Nous sommes un peu un ovni sur le Vieux Continent… L’opération doit financer l’accélération commerciale avec une quarantaine de recrutements programmés.

> Plus à lire dans Les Échos, ici.

Note : Agencehv rencontre Bertin Nahum ce 8 novembre au siège social de Quantum Surgical à Montpellier, pour un autre papier à paraître dans Les Échos, portant sur le projet de campus des sciences du vivant porté par l’entrepreneur aux côtés de Thierry Aznar (Aeko) et François Fontès (Hugar).

La HV Touch

La HV Touch

Conseil RP

Étranges, ces collectivités qui ne répondent pas aux questions d’un journaliste, malgré les relances réitérées. Cela arrive rarement, mais j’ai été confronté à la situation, lors de la dernière quinzaine. Une dizaine d’appels et rappels, par SMS, mails, appels téléphoniques…, à différents interlocuteurs des services. On m’a bien baladé : un vrai footing journalistique ! Le conseil RP est simple : ne pas répondre à une question d’un journaliste, c’est contreproductif. Car l’article paraîtra, quoi qu’il advienne.

La phrase

« Nous ne baisserons pas la garde. Rien ne serait pire que de renoncer à des investissements en période de crise économique. Mais je n’ai jamais connu une situation aussi complexe, d’un seul coup. »

Jean-Michel Lattes

président de Tisséo Collectivités, à propos du financement de la 3e ligne de métro à Toulouse, après l’annonce d’un surcoût de 300 M€ de l’infrastructure, portant son coût estimatif à environ 3 Md€ (livraison prévue en 2028).

On s’en fout

Le prochain Forum Lab Immo de Midi Libre, ce 9 novembre au siège du quotidien régional à partir de 19h, axé sur les solutions face à la crise du logement (entrée libre, inscriptions ici), suscite les réactions de certains architectes sur les réseaux sociaux. « Un entre-soi détestable », « ZAN : zéro architecte notoire », conseils de lecture etc. Prenons un peu de hauteur, car le sujet en mérite. Les architectes ne sont pas des oubliés du Lab Immo Midi Libre : Antoine Garcia Diaz est intervenu sur le Lab Immo portant sur les nouveaux usages de la ville, en avril. Il a également ouvert les Grands Prix de l’Immobilier, en juin à Castries, aux côtés de Damien Vieillevigne. Outre ces prises de paroles, leurs analyses sur la ville résiliente et la ressource en eau ont été relayées le lendemain dans le quotidien régional.
Par ailleurs, à titre personnel, je prends toujours soin de mentionner les noms des architectes et urbanistes dans mes articles immobiliers, alors même que ces informations ne sont pas toujours mentionnées dans les communiqués qui nous parviennent. J’ai donc conscience de l’existence et du travail précieux des architectes, puisque je vais chercher l’info qui les concerne.
Enfin, et ce n’est pas l’aspect le moins important : en 21 ans de carrière, j’ai dû recevoir 3 communiqués et appels entrants de cabinets d’architecte pour faire un point sur leurs projets, actualités, problématiques… Certes, les journalistes se doivent d’être curieux de tout, et toujours à l’affût. Je ne le sais que trop. Mais il n’est pas interdit, non plus, d’aller au-devant d’eux. Cela dit, ce sera un plaisir de relayer les points de vue exprimés par les architectes-urbanistes, lors de ce Lab Immo. Je le dis souvent, et c’est une croyance : il n’y a que des solutions.

ca pousse les indiscretions

Ça pousse

Ça pousse
9

Ils et Elles bâtissent nos villes

Lancement d’un retail park à Bessan

 

C’est peut-être l’un des derniers nouveaux grands centres commerciaux qui vont sortir de terre en Occitanie – avec Rocadest, inauguré en juin à Carcassonne. Le promoteur immobilier Groupe Duval lancera au 1er trimestre 2023 les travaux de construction de l’ensemble immobilier Hélios, vaste de 14.226 m² (dont 9.600 m² de surfaces de vente), dans le parc Héliopôle à Bessan, en sortie d’autoroute A9 et face à la pépinière d’entreprises Gigamed (Hérault Méditerranée). L’Intermarché local de Bessan sera déplacé et verra sa surface de vente doubler (de 2.000 m² à environ 3.800 m²). Jean-Baptiste Saria, adhérent Intermarché (Agde) et Bruno Duval, exploitant des Intermarché de Bessan et de Vias, vont reprendre le projet via un contrat de promotion immobilière. « Nous achetons le projet livré, clé en main », explique Jean-Baptiste Saria.

Immeuble signal de la zone, une maison des terroirs de 950 m², coiffée d’un clocher de village, va être créée. La galerie marchande sera composée de six boutiques de différentes tailles (entre 80 et 300 m²), ainsi que d’une brasserie de 250 m² et d’un drive. Quatre moyennes surfaces commerciales, comprises entre 800 et 1.720 m² et dédiées aux équipements de la personne et de la maison, sont également prévues. Des négociations en cours avec Centrakor et Action. Le projet représente un investissement global d’environ 40 millions d’euros, avec l’Agence Rayssac comme architecte. L’ouverture est prévue au 4ème trimestre 2024. Au total, 150 emplois sont prévus sur le retail park et Intermarché.

________________________

 

Immobilier d’entreprise : 5.000 m² de locaux d’activités inaugurés en Haute-Garonne

 

Carrere inaugure son 2e concept Hivepark à Escalquens (31) @Garéal

Le promoteur immobilier toulousain Carrere inaugure cette semaine son 2e concept Hivepark à Escalquens en Haute-Garonne. Le concept Hivepark propose des « locaux d’entreprise divisibles et modulaires permettant de mixer entrepôt et bureau », précise aux Indiscrétions le promoteur. Le projet, élaboré avec Norma Capital, s’étend sur une surface de 5.000 m² répartis sur 2 bâtiments. Montant total de l’investissement : 6,6 M€. Initialement, 16 lots étaient proposés, aujourd’hui répartis sur 9 sociétés qui sont locataires et occupent 100 % de l’espace disponible. L’Hivepark d’Escalquens est doté de « panneaux photovoltaïques, une chaussée accessible aux poids lourds et 82 places de parking », liste Carrere. Architecte : agence Enzo & Rosso (Muret, 31). Le premier concept Hivepark a été déployé en 2020 dans le quartier Montaudran à Toulouse. Présidé par Frédéric Carrere, le groupe éponyme emploie 184 collaborateurs et réalise un chiffre d’affaires 2021 de 183 M€. Depuis sa création en 2011, près de 25.000 m² d’immobilier d’entreprise ont été réalisés et 26.750 logements ont été livrés.

________________________

 

Milhaud : 386 logements vont s’implanter sur une friche agricole  

 

ZAC Aubépin ©SPL Agate

À Milhaud, à l’ouest de Nîmes (30), la future Zac Aubépin va accueillir un projet immobilier mixte qui propose 386 logements (individuels et collectifs), dont 30 % de logements sociaux. Elle s’étend sur une douzaine d’hectares. La ville de Milhaud entend
faire de cette Zac un écoquartier. « C’est un projet à taille humaine. Nous ne comptons pas reproduire les schémas que l’on abandonne dans les banlieues, avec des barres d’immeubles de 15 étages. Ici, nous serons sur un maximum en R + 2 », souligne Jean-Luc Descloux, maire de Milhaud. Des chenaux seront installés pour faire face à l’inondabilité de la zone, et un parc urbain, des cheminements piétons et à mobilités douces seront installés. La Zac, qui s’étend sur une douzaine d’hectares sur une friche agricole, prévoit l’installation d’équipements publics afin de répondre à la pression démographique. « Nous allons construire une crèche pouvant accueillir 40 enfants, une école, une cantine…, liste aux Échos l’élu. Aux portes de la commune, il y a près de 2.000 emplois générés par deux autres Zac. Aussi, la construction de la future prison (700 détenus), dont la livraison est prévue en 2027, va générer de l’emploi, et donc des besoins en logements. » Une consultation sera lancée courant novembre auprès des aménageurs. > À (re)lire dans Les Échos, « Gard : le futur écoquartier de Milhaud comprendra 386 logements ».

_________________________

 

Rodilhan : un projet immobilier mixte de 107 logements verra le jour d’ici 2025

 

Projet immobilier mixte porté par Cogedim, K2 Promotion et CP Promotion sur la Zac Rodilanum dans le Gard.

Aménagement d’espaces verts, piétonisation, stationnement, performances énergétiques, favoriser les circuits-courts (matériaux et entreprises locaux), respect de l’environnement… Voilà quelques-unes des raisons pour lesquelles le projet porté par le groupement de promoteurs immobiliers Cogedim (30), K2 Promotion (30) et CP Promotion (13) a été retenu le 19 octobre par la SPL Agate pour la construction de 107 logements dans la Zac Rodilanum, située sur la commune de Rodilhan dans le Gard. Le projet prévoit « 107 logements sous différentes typologies (28 % de T2, 55 % de T3 et 17 % de T4) et environ 730 m² de surface de plancher de locaux d’activités dédiés à l’accueil de professions libérales », précise la SPL Agate le 25 octobre. Les architectes sont Ri2L Ateliers d’Architectes (13) et Sozo Architecture (30). La commercialisation sera lancée en septembre 2023. Le début des travaux est prévu en janvier 2024 pour une livraison en juillet 2025. La Zac Rodilanum s’étend sur 5,6 hectares. Au total, 150 logements vont voir le jour dont 30 % de logements locatifs sociaux. Également, d’un pôle enfance (crèche et accueil de loisirs) et un parc public sont aménagés.
> Plus à lire dans Les Échos, ici.

Des potins immo ? Une nomination ? Des initiatives et projets ?

Agencehv protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

Au marché

Au marché
9

Les marchés publics essentiels en Occitanie de la semaine passée. Parce qu’il faut bien vivre.

APPELS D’OFFRES

BTP 👷‍♀

Occitanie Est 

Themelia lance un avis pour les travaux d’extension de la rue Louis Naudinat dans le cadre de l’aménagement de la ZAC des Vallons du Griffoul à Castelnaudary. 

Le Conseil départemental de l’Hérault lance un avis pour la maîtrise d’œuvre pour la construction d’une salle polyvalente au collège Via Domitia à Poussan. 

Le Crous de Montpellier lance un avis pour AMO pour la réhabilitation de l’ancienne école de Chimie. 

La commune de Lattes lance un avis pour les travaux d’entretien, de grosses réparations et travaux neufs dans les bâtiments et les installations ouvertures au public de la ville.  

L’Epf d’Occitanie lance un avis pour accord-cadre à bon de commande pour les travaux d’aménagement intérieur des locaux de l’EPF d’Occitanie. 

L’Office Public de l’Habitat de l’Aude lance un avis pour les travaux d’entretien courant et de gros entretien du patrimoine d’habitat audois. 

L’Epf d’Occitanie lance un avis pour le marché de désamiantage et déconstruction de 10 biens bâtis sur les communes de Trèbes et Capendu dans le département de l’Aude. 

La commune de Palavas-les-Flots lance un avis pour la réhabilitation du parking du Port de Plaisance. 

La Communauté d’Agglomération Béziers Méditerranée lance un avis pour la construction du théâtre de verdure à Béziers. 

Le Sdis 34 lance un avis pour la construction du nouveau centre de secours de Bessan. 

Epf d’Occitanie lance un avis pour le marché de désamiantage et déconstruction de neuf biens bâtis situés sur les communes de Villedaigne et Villegailhenc dans le département de l’Aude.  

Occitanie Ouest 

La Sgap de Marseille lance un avis pour le marché e maîtrise d’œuvre sur esquisse pour la construction du nouveau commissariat de police nationale de la ville de Carmaux dans le Tarn (81). 

La mairie de Labastide-Saint-Sernin lance un avis pour le concours de maîtrise d’œuvre pour la construction d’un nouveau groupe scolaire et restructuration partielle du groupe scolaire existant à Labastide-Saint-Sernin. 

Epfl du Grand Toulouse lance un avis pour les travaux de démolition de bâtiments et d’ouvrages. 

La commune d’Albi lance un avis pour les prestations de maîtrise d’œuvre et d’ordonnancement, pilotage et coordination pour la réhabilitation d’un bâtiment à usage tertiaire et aménagement de ses abords. 

La commune d’Albi lance un avis pour les travaux de renouvellement du réseau d’arrosage du Parc Rochegude à Albi. 

La Chambre d’agriculture Hautes-Pyrénées lance un avis pour les travaux de construction de l’extension des bureaux existants de l’antenne de Vic en Bigorre. 

Toulouse Métropole lance un avis pour les travaux de réhabilitation du réservoir sur tour de la commune de Fenouillet. 

Le département de la Lozère lance un avis pour les travaux courants de chaussées sur le réseau routier départemental. 

Le syndicat mixte des transports en commun de l’agglomération toulousaine lance un avis pour AMO pour la rénovation des rames de métro Val 208 Ag de l’agglomération toulousaine.  

La CCI Occitanie lance un avis pour les prestations de maîtrise d’œuvre pour des travaux de rénovation et d’embellissement des façades, rénovation et réaménagement des cours du Palais Consulaire de la CCI de Toulouse.  

ATTRIBUTIONS DE MARCHÉ

Le syndicat mixte de l’aéroport Rodez-Aveyron attribue le marché de mission de maîtrise d’œuvre pour la création de locaux pour les services « piste » au Groupement SARL d’architecture a. Luche / ocd groupe / ecm3. Valeur totale du marché : 125 304 euros.

La commune d’Agde attribue le marché de missions de conseils, d’études, d’assistance à maîtrise d’ouvrage et de maîtrise d’œuvre dans les domaines de l’infrastructure, des aménagements urbains, des Vrd, de l’hydraulique et de l’urbanisme au Cabinet D’Etudes Rene Gaxieu. Valeur totale du marché : 275 000 euros.

Montpellier Méditerranée Métropole attribue le marché d’accord-cadre d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour les projets d’aménagements dans l’espace public métropolitain à GAXIEU, MEDIA, SCE. Les autres titulaires sont à lire ici. Valeur totale du marché : 9 200 000 euros.

Le centre hospitalier intercommunal de la Vallée de l’Ariège attribue le marché de mission d’ordonnancement, de pilotage et de coordination (Opc) du chantier de reconstruction de la résidence Jules Rousse à acm. Valeur totale du marché : 63 428,40 euros.

Le Conseil départemental de l’Hérault attribue le marché de travaux de renforcement des routes départementales techniques à chaud – Programme 2022/2024 à Eurovia Languedoc Roussillon et Eiffage Route Méditerranée. Valeur totale du marché : 7 108 335,05 euros.

La commune d’Argelès-sur-Mer attribue le marché de construction de la Maison de la Mer à A+ Architecture. Valeur totale du marché : 660 000 euros.

Plus de marchés ici

La communauté de communes du bassin Auterivain Haute Garonnais attribue le marché de travaux d’extension du siège de la Communauté de Communes en bâtiment modulaire à c.l Cesses Tp et cougnaud. Valeur totale du marché : 279 907,38 euros.

Le Département du Tan attribue le marché de contrôles extérieurs sur travaux routiers, d’ouvrages d’art et spéciaux à Gracchus Laboratoire Routier. Valeur totale du marché : 2 200 000 euros.

Alès Agglomération attribue le marché de prestations de gardiennage et d’intervention sur alarme à SARL SURIATIS. Valeur totale du marché : 348 000 euros.

Toulouse Métropole attribue le marché de prestation de maîtrise d’œuvre pour le réaménagement et la requalification de la route de Labège à Egis Villes Et Transports. Valeur totale du marché : 293 300 euros.

Le Conseil départemental de l’Ariège attribue le marché de création de la signature et des supports de communication du Conseil départemental à AGENCE HOTEL REPUBLIQUE. Valeur totale du marché : 450 000 euros. 

L’Office Public de l’Habitat 82 attribue le marché de désignation d’un maitre d’oeuvre concernant la construction de 40 logements, rue de la Brive à Saint Etienne De Tulmont à Sarl D’Architecture Bernard Bourdoncle. Valeur totale du marché : 291 000 euros. 

Le Département des Hautes-Pyrénées attribue le marché de mission de maîtrise d’œuvre pour la réhabilitation A 8 divisions du collèges Massey à Tarbes à peretto et Peretto Architectes. Valeur totale du marché : 77 970 euros. 

Le Conseil départemental de l’Hérault attribue le marché d’aménagements paysagers du carrefour giratoire à SERPE. Valeur totale du marché : 68 316,95 euros. 

Le syndicat mixte des transports en commun de l’agglomération toulousaine attribue le marché de gestion du service vélo de la Station V de Labège et développement d’activités associées à La Maison Du Velo. Valeur totale du marché : 660 028 euros. 

Le Département du Tarn attribue le marché de fournitures, plantation et entretien de jeunes arbres sur le territoire tarnais à Sas Espaces Verts Massol. Valeur totale du marché : 1 000 000 euros. 

La Région Occitanie attribue le marché de fournitures et livraison d’équipements de quai pour les ports de la Région à Etm Marine, Agence de Distribution et de Commerce, Shibatafenderteam et Equip Travaux Hydrauliques Maritimes. Valeur totale du marché : 1 000 000 euros. 

Montpellier Méditerranée Métropole attribue le marché de rénovation des « bâches à eau » de l’aquarium planet ocean à AQUA TECH. Valeur totale du marché : 295 000 euros. 

Agenda Les Indiscretions

L'agenda

L’agenda

À suivre en ligne ou en présentiel

Mardi 8 novembre :

> Plan Régional Santé Travail – PRST Tour, organisé par le PRST Occitanie à la CCI du Tarn-et-Garonne à Montauban (82). Plus d’infos ici.

> 8èmes rencontres nationales des dispositifs médicaux, organisée par Eurobiomed au Moulin de Gazay à Nîmes (30). Plus d’infos et inscription ici.

> Atelier de Rénovation urbaine et patrimoniale, organisé par l’association Cahors, les Patrimoines en mouvement à Cahors (place Bessières). Plus d’infos et inscription ici.

> « Financements et Technologies pour le Jeu Vidéo » organisé par Ad’Occ à la Cité de l’Économie et des Métiers de Demain à Montpellier. Plus d’infos ici.

> 33ème édition du Café DAVOD des PME sur le thème « Richesse secrète de l’entreprise = c’est ça la RSE ? », organisée par Café DAVOS au Clos de l’Aube Rouge à Castelnau-le-Lez (34). Plus d’infos ici, et inscription obligatoire en contactant mail@davosdespme.org.

> Présentation des 24èmes Assises du Tourisme de l’Aude, organisée par la CCI Aude à 11h30 à la ADT de l’Aude – conseil départemental à Carcassonne (salle Corbières).Plus d’infos et inscritpion ici.

Mardi 8 et mercredi 9 novembre :

6ème édition des Rencontres Professionnelles du Tourisme Fluvial & Fluvestre, nommée SLOWW!, organisée par Voies Navigables de France au Palais des Congrès à Arles (13). Plus d’informations et inscription ici.

Mercredi 9 novembre :

> Lab immo Midi Libre sur le thème : ZAN, hausse des taux d’intérêt, prix qui flambent… face à la crise, quelles solutions de sortie pour 2023 ? > Plus d’infos et inscriptions par ici.

Jeudi 10 novembre :

> « HyDeO Day 2022 : en route vers l’ère industrHyelle ! » organisé par Ad’Occ à la Cité à Toulouse. Plus d’infos ici.

> « Entreprenez dans les Pyrénées-Orientales », événement organisé par Ad’Occ à la Maison de Ma Région à perpignan. Plus d’infos ici.

> 2èmes Rencontres Energies « Transports et énergies : un écosystème complexe mais des solutions concrètes », organisées par l’ORT Occitanie au Palais des Congrès à Gruissan (11). Inscription obligatoire ici.

> Réunion publique « Ligne 5 de tramway : Saint-Jean-de-Védas, Montpellier, quartier La Martelle », organisée par Montpellier Méditerranée Métropole à 18h au Chai du Terral à Saint-Jean-de-Védas. Plus d’infos sur les travaux de la ligne 5 ici.

Plus d'événements ici

Mardi 15 novembre :

Plan Régional Santé Travail – PRST Tour, organisé par le PRST Occitanie à la CCI de la Haute-Garonne à Toulouse (31). Plus d’infos ici.

« BtoBuild | Rendez-vous Business & Innovation du Bâtiment Durable », organisé par Ad’Occ à l’INSA de Toulouse. Plus d’infos ici.

Handijob, le salon handicap, emplois, formations, coorganisé par l’Agefiph, CAP Emploi Hérault et Pôle emploi au Corum de Montpellier. Plus d’infos ici.

Jeudi 17 novembre  :

18ème édition du Salon de l’Entreprise à Labège (31). Entrée gratuite, plus d’informations ici.

1ère édition « Le Village des Recruteurs de Montpellier ». Plus d’infos et inscription ici.

« Entreprenez en Haute-Garonne », événement organisé par Ad’Occ Centre des Congrès Diagora Labège. Plus d’infos ici.

Vendredi 18 novembre :

Réunion pour débattre de l’actualité agricole, organisée par la Chambre d’agriculture du Gard à St-Privat des Vieux (Chambre d’agriculture). Plus d’infos ici.

Lundi 21 novembre :

Réunion d’information collective sur l’offre d’emploi dans le secteur agroalimentaire avec l’IFRIA, organisée par Pôle emploi Nîmes Saint-Césaire. Plus d’infos et inscription ici.

Du 21 au 27 novembre : 

11ème édition de « La Semaine de l’Industrie », organisée par l’UIMM Occitanie. Plus d’infos ici.

Mardi 22 novembre :

4e édition CBC – Cybersecurity Business Convention 2022 organisé par Ad’Occ au Centre des Congrès Pierre Boudis à Toulouse. Plus d’infos ici.

Du 23 au 25 novembre :

7ème édition de la Digiweek, la semaine du numérique sur le territoire, organisée par Nîmes Métropole et Digital 113 à l’Hôtel Communautaire de Nîmes Métropole (Colisée 3 – 3 rue du Colisée à Nîmes). Plus d’infos et inscription ici.

Du 23 au 27 novembre :

5ème édition du festival Sud de Sciences, organisée par l’Université de Montpellier à Montpellier, Clapiers et Sète (34). Lire le programme ici.

Jeudi 24 novembre :

Biozero « Tour de table des financements publics et privés pour les entreprises innovantes en santé », organisé par Eurobiomed à L’Arobase à Castres (81). Plus d’infos et inscription ici.

50ème anniversaire de l’Adetem Montpellier Occitanie – Marketing Summit, organisée par l’Adetem à Montpellier (417 rue Samuel Morse). Plus d’infos et inscription ici.

Du 24 au 26 novembre :

Futurapolis Planète, événement consacré à l’innovation dédiée aux enjeux de la société de demain, coorganisé par la Région Occitanie, Le Point et Toulouse Métropole au Quai des savoirs à Toulouse. Inscription ici.

Lundi 28 novembre :

Réunion pour débattre de l’actualité agricole, organisée par la Chambre d’agriculture du Gard à Nîmes (Chambre d’agriculture). Plus d’infos ici.

Du 29 novembre au 1er décembre :

14ème convention d’affaires Aeromart, organisée par l’agence Ad’Occ, au MEETT à Toulouse (31). Plus d’infos ici et inscription .

Mercredi 30 novembre de 18h30 à 22h30 :

Prix des Mozart de la réussite, organisés par le Cercle Mozart, la CCI 34 et Ecomnews au Palais des Congrès de Montpellier (34). Plus d’infos et inscription ici

DÉCEMBRE

Jeudi 1er décembre :

« Entreprenez dans le Gard », événement organisé par Ad’Occ au Bic Innov’up à Nîmes. Plus d’infos ici.

Matinale « Maintenir l’investissement en période de crise – le rôle essentiel des collectivités pour soutenir l’économie locale », organisée par le CERC Occitanie à la Maison des Innovations ALPHA’R à Carcassonne (20 rue Claude Chappe). Plus d’infos et inscription ici.

Occitanie Export Tour termine sa grande tourné au Montpellier Hand Ball (FDI Stadium) à Montpellier. Plus d’infos et inscription ici.

5ème édition du Forum Qualité & Performance Occitanie, organisée par la CCI Haute-Garonne, TBS Education, le groupe AFNOR et l’AFQP Occitanie, à TBS Education à Toulouse (31). Plus d’infos et inscription ici.

Mercredi 7 décembre de 9h à 18h :

RésO Incubateurs Pépinières +, évènement organisé par la CCI Hérault au Parc des Expositions de Montpellier (34). Plus d’informations ici.

Mercredi 7 et jeudi 8 décembre :

Forum Energaïa (forum des énergies renouvelables), organisé au Parc des Expositions de Montpellier (34). Plus d’informations ici

Jeudi 8 décembre : 

Transfo Digitale Day | Les rencontres de la transformation digitale au service des métiers organisé par Ad’Occ, Digital 113 et Projet X à la Cité à Toulouse. Plus d’infos ici.

Réunion d’information sur me club Stratexio-Gard, organisée par l’UPE 30 au DROP (Rugby Club Nîmois – 670 Chemin du Pont des Îles – 30 000 Nîmes). Inscription obligatoire à l’adresse mail aline.regnier@upe30.com.

Samedi 10 et dimanche 11 décembre :

Occitanie Esports – pop culture et gaming expo – a lieu à la Sud de France Arena à Montpellier. Plus d’infos, ici.

Jeudi 15 décembre :

Réunion pour débattre de l’actualité agricole, organisée par la Chambre d’agriculture du Gard à Roquemaure (salle des fêtes). Plus d’infos ici.

2023

JANVIER

Jeudi 5 janvier :

Réunion pour débattre de l’actualité agricole, organisée par la Chambre d’agriculture du Gard à Salinelles (salle communale de l’Orangeraie). Plus d’infos ici.

Jeudi 12 janvier :

Réunion pour débattre de l’actualité agricole, organisée par la Chambre d’agriculture du Gard à Beaucaire (Mas des Tourelles). Plus d’infos ici.

Jeudi 19 janvier :

Réunion pour débattre de l’actualité agricole, organisée par la Chambre d’agriculture du Gard à Avèze (au Pré de Fabrège chez A. et F. Gros). Plus d’infos ici.

23 et 24 janvier : 

Salon Millésime Bio, organisé en version digitale par Sudvinbio, Plus d’infos ici.

Du 30 janvier au 1er février :

30ème édition du Salon Millésime Bio, organisé par Sudvinbio au Parc des Expositions de Montpellier. Plus d’infos ici.

MARS

Jeudi 2 mars : 

Salon Travail – Avenir – Formation, organisé par la Région Occitanie à Alès (30). Plus d’infos ici.

Mercredi 8 mars : 

Salon Travail – Avenir – Formation, organisé par la Région Occitanie à Albi (81). Plus d’infos ici.

Jeudi 9 mars : 

Salon Travail – Avenir – Formation, organisé par la Région Occitanie à Cahors (46). Plus d’infos ici.

Mercredi 15 mars :

Salon Travail – Avenir – Formation, organisé par la Région Occitanie à Mende (48). Plus d’infos ici.

Mercredi 15 et jeudi 16 mars : 

Salon Travail – Avenir – Formation, organisé par la Région Occitanie à Montpellier (34). Plus d’infos ici.

Jeudi 16 mars :

Salon Travail – Avenir – Formation, organisé par la Région Occitanie à Perpignan (66). Plus d’infos ici.

Mardi 21 mars :

Salon Travail – Avenir – Formation, organisé par la Région Occitanie à Nîmes (30). Plus d’infos ici.

Jeudi 23 mars :

Salon Travail – Avenir – Formation, organisé par la Région Occitanie à Rodez St Gaudens (12). Plus d’infos ici.

Mercredi 23 et jeudi 30 mars : 

Salon Travail – Avenir – Formation, organisé par la Région Occitanie à Toulouse (31). Plus d’infos ici.

Jeudi 30 mars :

Salon Travail – Avenir – Formation, organisé par la Région Occitanie à Montauban (82). Plus d’infos ici.

AVRIL

Mercredi 5 avril :

Salon Travail – Avenir – Formation, organisé par la Région Occitanie à Tarbes (65). Plus d’infos ici.

Jeudi 6 avril : 

Salon Travail – Avenir – Formation, organisé par la Région Occitanie à Carcassonne (11). Plus d’infos ici.

Mercredi 12 avril :

Salon Travail – Avenir – Formation, organisé par la Région Occitanie à Auch (32). Plus d’infos ici.

Jeudi 13 avril : 

Salon Travail – Avenir – Formation, organisé par la Région Occitanie à Figeac (46). Plus d’infos ici.

Jeudi 20 avril :

Salon Travail – Avenir – Formation, organisé par la Région Occitanie à Saverdun (09). Plus d’infos ici.

Jeudi 27 avril :

Salon Travail – Avenir – Formation, organisé par la Région Occitanie à Béziers (34). Plus d’infos ici.

MAI

Mardi 30 et mercredi 31 mai :

M2S « Mobility Solutions Show », rendez-vous B2B des solutions de mobilité urbaine et périurbaine, organisé au Parc des Expositions de Toulouse (31). Plus d’infos ici.

i

Newsroom

Newsroom

L’agence travaille en ce moment sur plein de choses passionnantes :

Journalisme

Pour Les Échos :
– Face à l’inflation et la crise énergétique, qui impactent les budgets des collectivités locales, des projets publics sont décalés ou abandonnés. Les Travaux publics s’inquiètent de cette tendance. Enquête, pour Les Échos
– La Brigade de Véro performe dans les box cuisinées
– Restauration : Les Grands Buffets augmentent les salaires à Narbonne
– Les collectivités locales confrontées au casse-tête du budget 2023 (enquête)
– La Ville de Montpellier veut éviter un nouveau fast-food place de la Comédie
– Portrait de Bertin Nahum, fondateur de Quantum Surgical
Commerce : Etienne Coffee & Shop s’implante à Bessan (34)

Pour BoisMAG :
– Enquête nationale sur les négoces de bois : état des lieux du marché, des produits et des points de vente, des approvisionnements, de l’évolution des services, de la digitalisation.

Pour l’Hérault Juridique et Economique :
– Les projets du Groupe Duval dans l’Hérault

Pour ToulÉco, contribution à deux dossiers régionaux :
– « Le vélo, nouvelle reine d’Occitanie ? Quand le marché pédale plus vite que les politiques », rédaction de la partie Occitanie Est. Parution le 3 novembre.
– Guide du jeune entrepreneur d’Occitanie (parution en décembre). Quatre portraits de jeunes entrepreneurs en Occitanie Est.

Formation

Interventions sur les techniques d’écriture efficace, la culture média et les relations presse : 56h auprès des Masters de Sup de Com Montpellier, entre septembre 2022 et mai 2023. Plus d’infos ici.

Rédaction de contenus

Contribution à la rédaction du magazine L’Oeil d’Arthur Loyd Montpellier-Nîmes : l’immeuble Tech Tower de la SNCF, interview d’Aline Bsaibes (ITK) en tant qu’ambassadrice de Med Vallée, nouvelle agence Arthur Loyd à Béziers…

Animations

9 novembre : animation d’un lab immo Midi Libre sur le thème : ZAN, hausse des taux d’intérêt, prix qui flambent… face à la crise du logement, quelles solutions de sortie pour 2023 ? > Plus d’infos et inscriptions par ici.

15 novembre : animation d’une table ronde sur l’économie sociale et solidaire, dans le cadre du Mois de l’ESS, à Montpellier. 17 novembre : animation de plateaux TV lors du Village des Recruteurs à Montpellier (journée) ; animation de la présentation de la start-up immobilière La Peira au théâtre de Béziers (soirée). 

Préparation et animation d’interviews, en format plateau TV, d’intervenants et d’exposants lors du Forum EnerGaïa 2022, les 7 & 8 décembre au Parc des Expositions de Montpellier. Client : SPL Occitanie Events. Plus d’infos ici.

Voilà, c’est tout pour cette semaine. Courage et chocolat !

Les Indiscrétions sont une newsletter gratuite. Vos données ne seront pas communiquées à des tiers. Vous pouvez vous désinscrire en un clic.

Les dernières Indiscrétions

Les dessous des sous

Et encore ? Des investisseurs d’ici contribuent au développement du plus gros centre européen d’hébergement de supercalculateurs dans des modules containers, les classes populaires exclues des crédits immobiliers, le retour du train, de la nécessité de protéger la tielle sétoise, encore plus de monde en 2070 en Occitanie, et plein d’autres palabres urbaines.
Courage et chocolat !

lire plus

Coulisses RH

Et encore ? Corelec (Muret) fabrique des électrodes durables pour les piscines au sel, la revanche de Lunel, Cédric Grail (Altémed) fidèle au poste, le coup de sifflet final de Jo Hamel, et plein d’autres palabres urbaines.
Courage et chocolat !

lire plus

La passion est toujours là

Melenchon boss des patrons dans le Gard, le parc Héliopôle fait le plein à Bessan (34), le projet de gare maritime de Sète à l’eau, nos amis les archis dans le « On s’en fout », et plein d’autres palabres urbaines.
« 2023, l’année casse-tête », Les Indiscrétions de la semaine du 7 novembre sont en ligne.
Courage et chocolat !

lire plus

Il ne lâche rien

Hubert, Montpelliérain depuis 40 ans (avec quelques infidélités londoniennes et parisiennes), est diplômé du Centre de Formation des Journalistes Paris (2001). 

Lire plus
Signes distinctifs sur sa carte de presse 95598, la quête de clarification et de saine problématisation, dans un monde souvent entravé par les acronymes abscons, la langue de bois, les approximations et les infox. Hubert a été auditeur de la session 2019-2020 du Chede (cycle de hautes études pour le développement économique). Un réseau national constitué de chefs d’entreprise, élus, préfets, hauts fonctionnaires, cadres de collectivités…, précieux. Avant de jouer sa partition, il a fait ses gammes pendant 18 ans (2001-2019) à La Lettre M, média économique régional de référence. Il y a commencé stagiaire, avant d’évoluer au fil des ans jusqu’au poste de rédacteur en chef, contribuant activement au développement du titre à Toulouse entre 2015 et 2018.

Heureusement qu’elle est là

Francilienne, résidant à Montpellier depuis 2018 et diplômée de Sup de Com’ Montpellier (2020), Sarah a rejoint Agencehv en CDI début octobre 2020.

Lire plus
Ses missions : rédaction d’articles sous l’autorité de Hubert Vialatte, veille média, structuration de la stratégie et de l’organisation, création graphique, mise en page, social media management, mise en ligne et promotion des Indiscrétions. Sarah porte un intérêt au métier de journaliste. Son mémoire de fin d’étude porte ainsi sur le thème « L’impact de l’Intelligence Artificielle sur la presse en ligne et le journalisme ».

Amélie dite « de Cazilhac »

En stage, de mars à septembre 2021, chez Agencehv, Amélie Cazalet poursuit son chemin en alternance en marketing et communication, toujours au sein de l’agence.

Lire plus
Originaire des Cévennes, plus précisément de Cazilhac (d’où « Amélie de Cazilhac », on trouve que ça sonne bien), elle est actuellement en Master 2 Marketing, Médias et Communication à Montpellier Management (Université de Montpellier).

L’experte, de Paris à Palavas

Diplômée de l’université de Montpellier en science politique, et forte d’une expérience de 10 ans dans le secteur de la communication et de l’événementiel, Fanny Bessière est cheffe de projet au sein d’Agencehv.

Lire plus
Rédaction, communication, préparation d’évènements, partenariats… Elle accompagne l’agence dans ses nombreux développements. D’origine francilienne, elle est tombée sous le charme de la douceur de vivre à Palavas-les-Flots il y a plus de 13 ans. Pour ne plus repartir.

La dernière recrue

Agée de 24 ans, Justine Rocoplan-Vian vient renforcer l’équipe d’Agencehv en tant qu’alternante pour deux années (de septembre 2022 à août 2024). Ses missions : rédaction, veille, community management, fonctions support…

Lire plus

Elle suit en parallèle des études à l’Université Paul Valéry Montpellier 3 en Master Information – Communication avec une spécialité communication publique, associative et culturelle. Cette Lodévoise (et fière de l’être) est passionnée d’art et de culture.

Share This