57.900 tweets


Pierre-François Canet, Aipals

Ce service de santé au travail basé à Montpellier (40.000 salariés suivis) vient d’envoyer un dense questionnaire (120 questions) aux 3.600 dirigeants d’entreprises affiliées, portant sur l’état de santé des dirigeants. Un diagnostic sera ensuite établi. « On ne peut plus exclure ces travailleurs non-salariés du parcours de santé au travail, explique Pierre-François Canet, président de l’Aipals. Ils sont tout aussi importants que leur salarié. Notre but, c’est de les faire entrer dans notre process, en connaissant mieux leurs attentes, ce qu’ils aimeraient que l’on travaille avec eux, tout en restant dans la prévention. Nous souhaitons qu’ils portent désormais un véritable plan de prévention pluriannuel, qu’ils soient acteurs de la prévention dans leur entreprise. » L’Aipals veut « anticiper ce qui va se passer en mars-avril, avec les premières phases de remboursement de PGE. Le climat est terriblement anxiogène pour les dirigeants. Ils ne savent pas où ils vont. Un 3e reconfinement après celui-ci ? S’il y a un cas Covid dans l’entreprise, dois-je la fermer ou pas ? Comment gérer l’instabilité réglementaire, pour les restaurateurs et petits commerçants par exemple ? »


Hind Emad, 3M

Foncier d’activité, attractivité, RSE… Hind Emad, vice-présidente de Montpellier Méditerranée Métropole (3M, président : Michaël Delafosse), dresse pour ToulÉco sa feuille de route pour les prochains mois. Morceaux choisis avec six axes présentés comme prioritaires, à lire ici.


Patrick Vignal, Centre-Ville en Mouvement

Le député LREM de l’Hérault Patrick Vignal cède la présidence de l’association Centre-Ville en Mouvement, qu’il occupait depuis trois ans. C’est Philippe Laurent, maire de Sceaux (92), jusqu’à président président délégué de l’association et secrétaire général de l’AMF, qui lui succède. « Les maires doivent être à la manœuvre pour l’avenir des centres-villes, indique Philippe Laurent. Vu l’importance des sujets de cœurs de villes, notre association est à un véritable tournant. »


Marie-Anne Péchinot, Zimmer Biomet

Quand d’autres débauchent, l’Américain Zimmer Biomet (robotique chirurgicale) cherche de nouveaux talents, sous la houlette de Marie-Anne Péchinot, directrice générale du site de Montpellier. Zimmer Biomet investit quelque 20 M€ dans un nouveau siège social dans la zone PIOM (Parc Or Industries Méditerranée), à Mauguio. À lire dans ToulÉco, ici.


Jean Ringot, SD Tech

De l’événementiel à la chimie, de l’Hérault au Gard. Jean Ringot, ex-directeur général de Duo Display (Lansargues, Hérault), est nommé directeur du développement de Groupe SDTech (Alès, Gard). Spécialisée dans l’innovation autour des poudres fines, la PME est dirigée par Jalil Benabdillah (président de Leader Occitanie). Dernier article, au printemps, dans Les Échos, à (re)lire ici.


David Pasin, Ingérop Toulouse

Il est le nouveau directeur de l’agence de Toulouse d’Ingérop. Principales activités : infrastructures ville&mobilité, eau et environnement, études réglementaires, bâtiments publics et privés.


Régis Tatala, La Valériane

Il quitte la société de consultant et management informatique Devoteam pour prendre la direction générale de La Valériane (14 salariés, Montpellier, président : Roland Sicard). Il sera en charge du programme Thess, qui entend révolutionner le marché du conditionnement et de la dispensation de médicaments. Le marché est mondial, notamment pour lutter contre les contrefaçons, le mal usage et le gaspillage.


Éric Ménassi, SMMAR 

Le maire de Trèbes (11) est élu président du comité syndical du Syndicat mixte des milieux aquatiques et des rivières (SMMAR), composé des délégués des syndicats de bassins adhérents et du Département de l’Aude. Éric Ménassi succède à Pierre-Henri Ilhes, qui occupait cette fonction depuis 2006. L’élu est aussi 2e vice-président de Carcassonne Agglomération, délégué aux transitions écologiques, à la résilience et à la reconstruction. Le SMMAR joue un rôle de collectivité de proximité pour plus de 400 communes de l’Aude, 30 de l’Hérault, 6 des Pyrénées-Orientales et 5 de l’Ariège. « Les épisodes récents révèlent la nécessité d’adapter la gestion de la ressource hydraulique et des milieux avec une vision d’ensemble, fondée sur une maîtrise de l’écoulement des eaux, sur une protection des populations et des biens, ainsi que sur une acculturation collective au risque », explique Éric Ménassi, âgé de 53 ans. 


Bruno Vila, FDSEA 66

Bruno Vila est élu président de la FDSEA 66. Il succède à Yves Aris. David Drilles est le nouveau secrétaire général. Il est par ailleurs président de Rougeline (production de fruits et légumes), à Saint-Cyprien. Dernier article pour Les Échos, à (re)lire ici.

Le nerf de la guerre. « L’impact de la crise sanitaire sur le financement de l’économie » : c’est le thème du webinaire ‘6 à 8 de l’économie et de la finance’, le 23 novembre de 18h à 20h. Intervenants : Stéphane Latouche, président du Club Financier Occitanie et directeur régional de la Banque de France, et Philippe Robardey, président de la CCI Toulouse Haute-Garonne. Inscriptions avant le 16 novembre ici.

Monter en gamme. « Ce n’est pas par des services à faible valeur ajoutée que l’on va sortir de la crise », indique une fine observatrice de l’économie européenne.

Rentable. D’après Les Échos, Montpellier est un placement immobilier rentable, en matière de villes étudiantes. « Montpellier conjugue une bonne rentabilité (5,7 %), plus élevée qu’à Toulouse, Rennes et Nantes et figure à la quatrième place du classement des 44 villes étudiantes, ce qui lui assure un bon taux d’occupation des locataires. À Montpellier, les prix moyens au m² sont de 3 094 euros pour un loyer de 14,8 euros par m² », précisent nos confrères. 

Série de séries. France Télévisions porterait un projet de nouveaux plateaux de tournage pour ses séries TV à Fabrègues, à l’ouest de la métropole de Montpellier, apprend-on de source proche. La chaîne est déjà implantée à l’est, à Vendargues. TelFrance (TF1) produit une nouvelle série, tournée, elle, dans le Gard (pour Les Échos, à lire ici). 

Soyons ZEM. Sète Agglopôle Méditerranée (président : François Commeinhes) réfléchit à la création d’une zone économique maritime (ZEM), regroupant un pôle de formation, un pôle de recherche et une pépinière autour de l’économie bleue. « Trouvons d’abord un foncier, confie le chargé du dossier au sein de l’agglomération. Des discussions sont bien avancées. Et, seulement ensuite, nous communiquerons. »

Événements, ciel ! Grégory Blanvillain (CPME 34) annoncera mi-novembre la création d’une association professionnelle autour de la filière événementielle, « pour se fédérer et sauver la filière ». Les vagues de confinement et de restriction de jauges portent autant de coups durs au secteur. « Les métiers de l’événementiel vont être touchés à très long terme », indique-t-il. Plus dans l’Hérault Juridique et Économique, ce jeudi. 

Biotope au top. Nouveau siège social à Sète en 2022, création d’une filiale dédiée à la formation professionnelle, lancement d’une branche conseil, signature de méga-contrats autour des éoliennes offshore, projets de croissance externe à l’international : le bureau d’ingénierie écologique Biotope (Mèze, 350 salariés) fait feu de tout bois. C’est à lire dans l’Hérault Juridique et Économique du 29 octobre.

En Gard. Le Gard, un territoire de plus en plus attractif d’un point de vue immobilier, y compris pour les Héraultais. Une attractivité qui s’exerce à la fois auprès des promoteurs et des particuliers. Le thème est décortiqué dans le supplément Immobilier Gard, paru vendredi dernier dans les éditions Gard de Midi Libre. À (re)lire, en cliquant ici.

Incohérence. Dans ce supplément Gard Immobilier, plusieurs opérateurs s’étonnent que le nouveau quartier Magna Porta, à proximité de la nouvelle gare TGV Nîmes Pont-du-Gard, ne prévoit pas de logements neufs. « Au 21e siècle, je ne comprends pas qu’un nouvel aménagement urbain, de plusieurs dizaines d’hectares, n’inclue pas de logements », estime Fabien Penchinat (Les Villégiales). Avis partagé par Karen Winkler (Habitec) : « Magna Porta est créée de toutes pièces, avec beaucoup de transport et d’intermodalité. Ne pas y développer de logements, c’est dommage. » Aux abords de la gare nouvelle Montpellier Sud de France, même topo : le nouveau maire, Michaël Delafosse, ne souhaite pas « installer des familles entre deux autoroutes ». « Il y aura quand même de la place pour y loger des étudiants », précise un observateur. 

En amont. Les Villégiales et Crédit Agricole Immobilier déposent une demande de permis pour la construction de 140 logements dans la Zac Eurêka à Castelnau-le-Lez (Hérault).

Immobilier connecté. C’est une première. Midi Libre organise le salon professionnel Dépan’&Connect les 27 et 28 janvier 2021, au Palais des Congrès de La Grande-Motte. Dédié aux professionnels de l’immobilier connecté et de l’assistance, Dépan’&Connect concentrera en un lieu unique toutes les innovations et les nouveaux services liés à l’habitat connecté et au bâtiment intelligent. Un événement pour rencontrer concepteurs et fabricants de solutions domotiques, marques et distributeurs de produits et services connectés, professionnels du dépannage, fournisseurs de produits et services pour les professionnels de la gestion d’actifs immobiliers. Dépan’&Connect accueillera l’assemblée générale de la Smart Buildings Alliance.

Urssaf. « L’Urssaf ? C’est l’URSS Air Force », plaisante (sans méchanceté aucune) un entrepreneur.

Quand les turbines turlupinent. Total vient de souscrire à une augmentation de capital lui permettant de devenir actionnaire à 20 % du projet pilote de ferme éolienne flottante Eolmed, au large de Gruissan et Port-la-Nouvelle (11). Qair reste actionnaire majoritaire. Le projet sera composé de trois turbines MHI Vestas et d’une capacité de 30 mégawatts (MW), soit l’équivalent de la consommation annuelle d’une ville de 50.000 habitants. Le turbinier initialement choisi, Senvion SE, ayant fait faillite, « nous avons dû revoir la configuration du projet et refaire les travaux d’ingénierie, notamment les essais en bassin, détaille Olivier Guiraud, directeur général de Qair Énergies Marines. Ce changement de turbinier s’est avéré compliqué. Nous avions engagé des frais, et nous sommes passés de quatre turbines de 6 MW à trois de 10 MW. Comme nous étions dans l’urgence pour trouver un autre turbinier, nous n’avons eu guère le choix, y compris au niveau du prix… »
Malgré ce dérapage budgétaire (chiffre précis non communiqué), Olivier Guiraud est persuadé de la viabilité du projet. « La région Occitanie louperait le coche, en termes de retombées économiques et d’emplois, si on ne développait pas une filière dédiée à l’éolien en mer sur le port de Port-la-Nouvelle, indique-t-il. On ne l’a pas fait pour l’éolien terrestre. Ne reproduisons pas les erreurs du passé, d’autant plus que la Région veut faire la bascule en termes de transition énergétique ! » Plus à lire dans le prochain Mag de ToulÉco.

Bon T3. Les partenaires de l’observatoire de l’immobilier et du foncier d’entreprise de la métropole de Montpellier ont placé 17.800 m² de bureaux et 12.900 m² de locaux d’activités, lors du 3e trimestre, « des résultats en forte hausse par rapport à la même période il y a un an (+ 60 % pour les bureaux et + 155 % pour les locaux d’activités). On constate une augmentation significative du nombre de transactions (51 transactions au T3 2019 contre 89 transactions au T3 2020), la surface moyenne transactée est toujours aux alentours de 200 m² », indique l’observatoire dans un communiqué. En rythme mensuel, ces chiffres « encourageants » se rapprochent du rythme d’activité mensuel observé lors des 2 derniers très bons crus 2018 et 2019. 

En juin, à zéro. La victoire 1-0, hier, de son équipe à Saint-Etienne, ne remonte que modérément le moral de Laurent Nicollin, président du MHSC (Ligue 1, foot). « Dans la nuit de lundi à mardi dernier, je n’ai pas trop dormi : on avait passé la journée avec l’expert-comptable, explique-t-il dans le JDD du 1er novembre. Entre le Covid, le stade vide et le défaut de paiement de Mediapro, le panorama n’est pas reluisant. On se bat chaque année pour gagner un peu d’argent, et là, en six mois, tout explose. J’ai 15 ans de fonds propres qui vont peut-être s’envoler d’ici à la fin de saison pour effacer la dette, soit 20 à 25 M€. En juin, je serai à zéro. »

Lors du premier confinement, nous autres, journalistes, avons été fortement sollicités pour des propositions de sujets d’entreprises qui surfent (ou disent surfer) sur les nouvelles tendances liées au confinement. Genre : tout va bien. Un peu de pub gratuite, c’est de bonne guerre. Mais là, ça risque de moins bien passer. Sans vouloir m’immiscer dans les stratégies de com’, ni paraître pédant, il peut être désormais plus pertinent de communiquer sur les aspects RH (on est quand même complètement déprimés), les stratégies de réorientation, voire de survie, etc. Pour le 3e confinement, après Noël, on verra.

Parti du fin fond de la Chine, le Covid-19 ravage jusqu’aux icônes touristiques méditerranéennes. D’après le très sérieux Courrier d’Espagne, des propriétaires d’hôtels de la célèbre île des Baléares en proposent 30 à la vente, dont plusieurs 5 étoiles. Les prix de vente vont de 1,3 M€ (pour l’auberge Cisne, à San Antoni) à 52,5 M€ (hôtel Caribe à Canar, près de 400 chambres, trois piscines et un spa de 1.500 m2). Avis aux amateurs.

« On parle beaucoup d’épidémie et de religion en ce moment. Un peu comme au moyen-âge quoi… » 

François Carbonnel, responsable communication citoyenne à la Région Occitanie

Sublime exposition de sorcières à La Panacée
C’est une exposition exceptionnelle qui est présentée actuellement à La Panacée. Envoûtante, elle propose une variation brillante autour de l’art occulte en mettant en évidence la figure de la sorcière. 22 artistes nationaux et internationaux et 71 œuvres sont à voir jusqu’en janvier prochain.

Valérie Hernandez est la fondatrice et la Directrice de la publication du webzine LOKKO.

BTP, études, services, communication… Votre dose hebdo de business. 
Sélection méticuleuse des marchés publics en Occitanie par Les Indiscrétions

Occitanie 

La Région Occitanie lance un avis d’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage pour la production du bilan annuel 2020 des aides économiques à destination de la DGCL.

La Région Occitanie lance un avis pour fourniture, livraison et installation d’équipements spécifiques d’ateliers pour les lycées de la région (20 lots).

La Région Occitanie lance un avis pour fourniture, livraison et installation d’équipements spécifiques d’ateliers pour les lycées de la région (27 lots).

Languedoc-Roussillon Aménagement lance un avis pour l’appui à l’élaboration du cadre d’intervention et du plan d’affaires associé pour la création d’un outil régional d’aménagement et de restructuration commerciale et artisanale.

La CCI Occitanie lance un avis pour l’émission, conditionnement et livraison de titres restaurants papiers et dématérialisés pour l’ensemble du personnel de la CCI Occitanie et des CCI territoriales d’Occitanie.

Occitanie Est 

La commune de Narbonne lance un avis pour une mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour la révision du Plan Local d’Urbanisme (P.L.U) de la ville de Narbonne.

Montpellier Méditerranée Métropole lance un avis pour la phase 2 d’extension du réseau très haut débit et maintenance associée pour le groupement constitué de Montpellier Méditerranée Métropole et la ville de Montpellier.

La commune de Vergèze lance un avis pour la conception, création, impression graphique du service culturel et communication de la commune.

La communauté de communes du Pays de Sommières lance un avis pour la restructuration et extension du centre de loisirs intercommunal de Calvisson.

L’APIJ lance un avis de mission de géomètre expert pour le projet de réhabilitation-extension du Palais de justice de Perpignan. Mission comportant une tranche ferme et quatre tranches optionnelles.

Le Département de l’Aude lance un avis de missions d’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage pour la maintenance des systèmes de sécurité et de sûreté des bâtiments départementaux.

L’Université Paul-Valéry lance un avis de maîtrise d’œuvre pour la mise en sécurité et réhabilitation des bâtiments B et C.

Languedoc-Roussillon Agence de Développement (LRAD) lance un avis de prestation d’assurances dommage ouvrage/CCRD dans le cadre de la construction du lycée de Sommières.

La mairie de Mauguio-Carnon lance un avis d’aménagement des Boulevard Honoré d’Estienne d’Orves et Jean Macé.

L’AFUA Jardins de Sérignan lance un avis d’accord cadre à bons de commande pour les contrôles préalables à la réception des réseaux d’assainissement et d’eau potable de l’AFUA ‘Les Jardins de Sérignan’.

Le CHU de Montpellier lance un avis de regroupement des laboratoires de biologie sur un site unique du CHU de Montpellier – Lots 3, 5 et 10.

L’École Nationale Supérieure de Chimie Montpellier lance un avis d’entretien et nettoyage de ses locaux.

Le Département des Pyrénées-Orientales lance un avis pour le remplacement des dalles supérieures des cadres pluviaux du quai Joly dans le port de Port Vendres, dans le cadre du programme de développement durable du port.

Occitanie Ouest

Tisséo lance un avis de marché de maîtrise d’oeuvre concernant l’extension du Poste de Commandes Centralisées (PCC) en vue de l’installation du PCC de la 3ème ligne de métro.

L’INP de Toulouse lance un avis de marché de maintenance et d’exploitation des installations CVC de ses bâtiments.

Toulouse Métropole lance un avis d’Assistance à Maitrise d’Ouvrage liée à l’accueil et l’hebergement du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme à Toulouse.

Le Syndicat Mixte des transports en commun de l’agglomération toulousaine lance un avis d’assistance à maîtrise d’ouvrage portant sur les systèmes de transmission sans fil.

Toulouse Métropole lance un avis de mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour la maîtrise foncière des bâtiments voués à démolition dans le cadre du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain Reynerie.

L’Université Paul Sabatier lance un avis d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour l’accompagnement à la stratégie contractuelle et opérationnelle d’un projet immobilier structurant de l’université Toulouse III Paul Sabatier.

La commune de Sainte-Foy-de-Peyrolières lance un avis de construction d’un complexe scolaire élémentaire.

La communauté de communes de la Haute Ariège lance un avis de réamenagement et extension des hébergements du Saint-Bernard – Station De Ski D’Ascou Pailhères.

Le centre hospitalier d’Auch lance un avis de construction neuve d’une maison d’accueil spécialisée M.A.S.

La commune d’Ossun lance un avis pour la création d’une micro-crèche de 10 berceaux.


Attributions de marché

Nicaya remporte le marché d’Alès Agglomération pour la mission d’assistance stratégique et opérationnelle aux politiques publiques. Valeur totale du marché/du lot : 132.850 euros.

Eurovia Languedoc-Roussillon remporte le marché du Département des Pyrénées-Orientales pour la création d’une aire de covoiturage au niveau du péage de Perpignan Sud. Montant final du marché ou du lot attribué (H.T.) : 285.647 euros.

CEAU remporte le marché de la ville de Bessan pour les études, concertation et mise en œuvre de la zone d’aménagement concerté de namérique. Valeur totale du marché/du lot : 47.975 euros.

Artelia remporte le marché de la SPL Midi-Pyrénées Construction pour la maîtrise d’œuvre pour la réalisation d’infrastructures d’accueil d’avions sur la zone pyrenia – infra avion 2020. Valeur totale du marché/du lot : 115.121,60 euros.

GTC (Guy Taieb Conseil) remporte le marché de la Communauté de Communes du Grand Pic Saint Loup pour l’élaboration du programme local de l’habitat. Montant (H.T.) : 50.700 euros.

La SCE Agence de Toulouse et Geofit Expert remportent le marché du Syndicat mixte d’Aude Centre pour la maîtrise d’œuvre partielles d’infrastructures, se rapportant à des études hydrauliques et des projets d’aménagements pour la prévention des inondations des bassins versants de l’Orbiel et du Trapel. Valeur totale du marché/du lot : 300.000 euros.

La SCET remporte le marché de Sète Agglopôle Méditerrannée pour l’assistance à maîtrise d’ouvrage pour la réhabilitation et extension du complexe sportif de Marseillan. Valeur totale du marché/du lot : 283.000 euros.

B.Delon – A.Hutinet – M.Blondin remportent le marché de la Commune de Perpignan pour la maîtrise d’œuvre relative à la création d’une maison de santé pluri-professionnelle située rue Foch. Valeur totale du marché/du lot : 101.500 euros.

Pretexx remporte le marché du Service Départemental Incendie et Secours pour l’acquisition, mise en œuvre et maintenance d’un logiciel de gestion des activités et de planification. Valeur totale du marché/du lot : 154.830 euros.

Autocars VAILLS ASPERI et SA Transports Pages remportent le marché de la Région Occitanie pour l’éxécution de services publics de transports scolaires pour la Région Occitanie-Pyrénées Orientales. Valeur totale du marché/du lot : 16,5 M€.

> Toujours pas abonné ? Recevez chaque lundi, gratuitement, à 18h18, Les Indiscrétions sur votre boîte mail. C’est ici !

PAS ENCORE ABONNÉ-E

AUX INDISCRÉTIONS ?

 

Recevez chaque lundi à 18h18, gratuitement, Les Indiscrétions sur votre boîte mail

Politique de confidentialité

Inscriptions réussie

Share This