hubertvialatte.com

Déjà demain

Coups de gueule, poil à gratter...

Retrouvez dans cette rubrique l'intégralité des billets du lundi

Déjà demain

Ils ne le disent pas, mais n’ont que ça en tête : à quoi ressembleront ma ville, mon entreprise, ses habitants et ses salariés, dans cinq, dix, vingt ans ? « Ils », ce sont certains (pas tous) DRH, entrepreneurs, aménageurs urbains, architectes, élus, spécialistes de la mobilité… Il s’agit d’anticiper les aspirations et marchés futurs, pour dégainer une réponse produits/services, recruter et former en prévision des besoins, et créer les conditions d’attractivité (pour un territoire) ou de profit (pour une entreprise).

A ce jeu-là, il y a des belles plantades*. « Le marché des ordinateurs est limité. Je n’en vois pas plus de cinq à terme sur la planète », déclarait le PDG d’IBM en 1948. « Qui diable veut entendre les acteurs parler », disait, dans les années 20, le PDG de Warner Bros. Ou encore, en 1876, dans une note interne de la Western Union : « Le téléphone a trop de défauts pour être considéré comme un moyen de communication sérieux. Cet appareil n’a aucune valeur ajoutée pour nous. »

Pour demain, avec toute la prudence qui s’impose donc, se dessinent de grands gisements d’emplois. La révolution numérique, en marche, va ringardiser l’ordinateur : Internet mobile, objets connectés, digitalisation massive de l’offre de services des entreprises, technologie du cloud. En matière de santé, la génomique de prochaine génération se profile, tout comme l’automatisation du travail intellectuel dans le traitement de certaines informations. Où se situeront le médecin de famille et le journal quotidien dans ce nouvel ordre ? Côté transports, les véhicules autonomes (conduits automatiquement) ne relèvent plus de la science-fiction : ils circuleront un jour, induisant un usage de la voiture totalement différent. Energie et environnement vont se livrer leur guerre mondiale à eux, avec férocité, entre exploration et extraction avancées du pétrole et du gaz, et développement des énergies renouvelables.

Toujours plus loin : avec l’amélioration des capacités de traitement des données clients, des outils prédictifs seront élaborés, permettant de créer des services rentables, et d’arrêter ceux qui ne fonctionnent pas. Mais certaines bastides résisteront toujours aux prévisions– l’inexplicable alchimie qui opère en amitié et en amour, l’inspiration artistique, l’émerveillement, ou encore les pires crasses de vos associés ou collègues. Enfin, ce n’est qu’une prévision…

* Ce billet est inspiré du 7ème Club RH de Pôle emploi Languedoc-Roussillon (25 février).

Facebook

> je m'abonne au billet <

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

*

pour sécuriser vos commentaires *


.