Journaliste

Le port sétois capitalise certes sur les imports de véhicules neufs dont les trafics se sont envolés. Mais il se démarque aussi sur d’autres segments. En 2019, la filière vrac en cours de développement devrait, au vu des investissements engagés, lui donner raison ou pas dans ses choix. Il en est en tout cas attendu de fortes retombées…

Rejoignez la communauté !