bandeau NG promotion - Indiscretions - 23 mai

Un trentenaire toujours geekSemaine du 20 juin 2022

LES INDISCRÉTIONS

Vos 5 minutes business en Occitanie

Suivez Les Indiscrétions sur les réseaux sociaux :

À l'affiche

À l’affiche
9

Parce qu’elles et ils le valent bien

Jean-François Rezeau Les Indiscretions

Jean-François Rezeau, CCI Occitanie

Le président de la CCI Occitanie intervient ce 23 juin aux côtés de l’économiste Élie Cohen, à l’occasion de la soirée Ecozoom organisée par le Conseil régional de l’Ordre des Experts-comptables d’Occitanie, au château du Domaine de Preissac (31). Dans le dernier baromètre trimestriel Image#PME, les experts-comptables indiquent une forte hausse, lors du 1er trimestre, de l’indice de chiffre d’affaires (+ 10,1 %) par rapport au 1er trimestre 2021. « Malgré cette hausse, l’Occitanie sous-performe au niveau national, avec un 12e rang national et un résultat inférieur de 2,5 points à la moyenne française ». Autre élément de pondération : les résultats présentés « ne sont pas corrigés de l’inflation, qui a progressé significativement sur les trois dernières années. Selon l’Insee, l’indice des prix à la consommation a augmenté de 4,5 % en mars 2022 sur les 12 derniers mois et d’environ 6,5 % par rapport à mars 2019 ».
Le baromètre à consulter ici.

Marlene Schiappa Les Indiscretions

Marlène Schiappa, REF Montpellier

L’ex-ministre déléguée pour l’égalité Femmes-Hommes que Marlène Schiappa fera partie des intervenants de la Rencontre des entrepreneurs de France (REF) Montpellier. Organisée les 7 et 8 septembre aux Grands Chais de Mauguio par le Medef Hérault Montpellier, la REF Montpellier (inscriptions ici) rassemblera près de 1.000 entrepreneurs autour du thème « Les entreprises en quête de sens ». Objectif : faire de la REF Montpellier un rendez-vous économique influent de chaque rentrée pour Montpellier et sa région, sur le même modèle que son homologue national, la REF à Paris, qui se déroule cette année les 29 et 30 août. Quatre tables rondes, trois keynotes et un face à face rythmeront la REF Montpellier, sur les nouveaux rôles de l’entreprise, les attentes de la jeunesse en termes d’emploi, et le bonheur au travail.
Parmi les intervenants, des personnalités et dirigeants : Muriel Avinens, directrice de Dell Montpellier, Loïc Soubeyrand, CEO de Swile, Olivier Reynaud, CEO de Aive, ou encore Benoît Serre, DRH de L’Oréal.
Interrogé sur le climat des affaires, le 16 juin, Jean-Marc Oluski, président du Medef Hérault Montpellier, répond : « Ils sont interrogatifs. Les carnets de commandes sont bons, mais l’avenir reste incertain. Doivent-ils augmenter leurs prix ? Comment procéder tout en conservant leur clientèle ? » Le président indique redouter l’automne : « Un président d’un Medef m’a dit avoir échangé avec un représentant de la CGT, le prévenant de s’attendre à une rentrée sociale mouvementée. »
Plus à lire dans ToulÉco ici.

Karim Messeghem Les Indiscretions

Karim Messeghem, Labex Entreprendre

À l’occasion des 10 ans du Labex Entreprendre (Université de Montpellier), Karim Messeghem, professeur à l’Université de Montpellier et l’un des fondateurs du Labex, présente le rapport Global Entrepreneurship Monitor (en français : évaluation annuelle de l’activité entrepreneuriale en France), le 22 juin à 11h à Montpellier Management. À ses côtés : Vincent Aussilloux (France Stratégie), Frank Lasch (Montpellier Business School), Roy Thurik (Université Erasmus de Rotterdam) et Justine Valette (Université de Montpellier). Plusieurs thématiques seront abordées, telles que les villes intelligentes et durables, la santé et l’entrepreneuriat, PME, RSE et développement durable, la finance verte…  
> Inscription obligatoire ici

Ludivine Giorgi Soubeyrand ©Laetitia B Les Indiscretions

Ludivine Giorgi Soubeyrand, Clinique du Parc

Elle est la nouvelle directrice de la Clinique du Parc (Groupe Clinipôle), établissement de santé privé médico-chirurgical, situé à Castelnau-le-Lez (34). Elle remplace Pierre Déjeans. Ludivine Giorgi Soubeyrand était auparavant directrice opérationnelle de la clinique, et responsable assurance qualité. Elle est diplômée de l’Université de Montpellier en Management stratégique des organisations de santé et possède un doctorat en sciences de gestion.
Étendue sur 20.000 m2, la Clinique du Parc entame des études préalables à un projet de transfert vers le secteur de Sablassou (plus à lire dans Les Indiscrétions du 7 juin ici).
La clinique rassemble près de 200 médecins et chirurgiens spécialisés pour une prise en charge globale et pluridisciplinaire (consultations libérales, hospitalisation, urgences), ainsi qu’un laboratoire d’analyse biomédicale et un centre d’imagerie médicale. En 2020, le groupe s’est diversifié dans l’hôtellerie et les loisirs sur l’arc méditerranéen. Plus à (re)lire ici.

Jean-Francois Sales Les Indiscretions

Jean-François Sales, Factory Club

Mettre en relation entrepreneurs et investisseurs sportifs. C’est le pari de Factory Club, spécialisé dans l’accompagnement entrepreneurial, qui organise la première édition de La Draft, festival des entrepreneurs, le 1er juillet au FDI Stadium de Montpellier (34) de 9h à 22h30. Pour l’occasion, 10 entreprises ont été retenues sur 450 candidatures pour présenter leurs projets.
Factory Club, cofondé par Jean-François Sales aux côtés de Julien Bellot, Alexandre Duran et Eddy Garcia, regroupe 450 entrepreneurs. Les cofondateurs sont associés à Kélian Galletier, rugbyman (ex-MHR, en partance pour l’USAP, à Perpignan).
> Plus d’information sur La Draft, ici.

Michele Tisseyre © FACE Herault Les Indiscretions

Céline Torrès, FFB Occitanie

Lors d’une journée du Pôle Habitat FFB Occitanie, le 20 juin au château de la Mogère à Montpellier, Céline Torrès, présidente régionale, présente le nouveau bureau. Il est composé d’Eric Vandromme (vice-président régional et président Haute-Garonne), Camille Nunes (présidente de la commission Promotion immobilière Midi-Pyrénées), Julien Lesecq (président de la commission Promotion immobilière Languedoc-Roussillon) et Guilhem Portales (président de la commission Aménagement foncier), Stéphanie Criado (Gard), Ève Delas (Hautes-Pyrénées), Céline Torrès (Hérault), Tarrius Lionel (Aude), Philippe Bonneviale (Aveyron), Frédéric Médan (Gers), Franck Boissel (Lot), Patrice Garrisson (Pyrénées-Orientales) et Cyril Verdes (Tarn).

Philippe Bouget Les Indiscretions

Philippe Bouget, groupe Hugar

Il est nommé directeur des opérations immobilières du Groupe Hugar*, présidé par l’architecte et homme d’affaires François Fontès. La partie immobilière du groupe Hugar englobe Amétis (logements sociaux), Ideom (logements à prix maîtrisés) et Emeris (logements libres et abordables). Philippe Bouget était directeur commercial d’Idec Grand Sud, de Cogim et Cogedim, avec une expérience « de la conception d’une opération jusqu’à la livraison, en passant par la recherche de foncier ».
*Plusieurs filiales, en plus de celles citées ci-dessus : Argos, Symétrie, L’Architecture d’Aujourd’hui, Sauramps, Fontès Architecture, Ecomnews, Ateliers Jean Nouvel, HugarProd.

Michele Tisseyre © FACE Herault Les Indiscretions

Michèle Tisseyre, Face Hérault

L’avocate, présidente de Face (Fondation Agir Contre l’Exclusion) Hérault, fête les 20 ans de l’association, le 23 à juin au Domaine de Maguelone (Hérault). Au programme, la lutte contre les discriminations, la RSE, les nouveaux projets de Face Hérault…. Parmi les intervenants : Stéphanie Canovas, déléguée départementale aux Droits des Femmes et à l’Égalité, qui évoquera les violences sexistes et sexuelles et le rôle de l’entreprise, et Richard Liger, directeur de la Direction Départementale de l’Emploi, du Travail et des Solidarités. Face Hérault regroupe une centaine d’entreprises adhérentes et compte 20 collaborateurs. Chaque année, l’association accompagne plus de 5.000 personnes.  

Laurent CONDOMINES Les Indiscretions

Laurent Condomines, Resma

Laurent Condomines, ingénieur Arts et Métiers ParisTech et titulaire d’un master d’administration de l’entreprise obtenu à l’IAE de Grenoble, est nommé directeur industriel de Resma. Resma est un distributeur d’équipements (coffres à outils, ailes de roues, bennes…) pour les constructeurs de poids lourds, de véhicules utilitaires et de véhicules électriques..
Laurent Condomines était depuis novembre 2018 directeur du pôle Industriel et d’Innovation du groupe transports exceptionnels Capelle (Vézenobres, Gard). Il avait été nommé en 2011 directeur de la filiale SNR Cévennes, puis directeur de projet pour la création d’un second site industriel. Inaugurée en 2013, cette usine a fait partie des 12 premières en France à recevoir le label « vitrine industrie du Futur ». Pour l’anecdote, Laurent Condomines est un ancien joueur de Rugby (AS Béziers), passionné de véhicules de collection, d’œnologie et de VTT.
À (re)lire, « Resma regroupe ses activités à Gallargues », dans Les Échos, ici.

Jerome Aze Les Indiscretions

Jérôme Azé, IUT de Béziers

Enseignant-chercheur spécialisé en intelligence artificielle, il est élu directeur de l’Institut universitaire de technologie (IUT) de Béziers. Il succède à Philippe Pujas. « Le conseil d’administration a adhéré à mon projet d’établissement qui place les étudiants au cœur du campus : en faire des citoyens à travers le sport, des conférences, etc. », explique-t-il à Midi Libre le 18 juin (à lire ici). Diplômé d’un Master informatique à l’Université de Rennes 1 et possédant une thèse de doctorat Informatique à l’Université Paris-Sud, Jérôme Azé a été maître de conférence à l’Université Paris Saclay et à l’Université Paris-Sud de 2005 à 2013.

Robert Combas Les Indiscretions

Robert Combas, Château l’Hospitalet

Du 18 juin au 30 septembre, l’artiste contemporain, peintre, sculpteur et illustrateur lyonnais Robert Combas expose ses œuvres au Château l’Hospitalet (groupe Gérard Bertrand), sur le thème « La Nature de Robert Combas ». Une centaine d’œuvres sont exposées dont des toiles, des sculptures, du mobilier et des projections, réalisées pour la plupart dans l’atelier de Sète, ville d’enfance de l’artiste. « Robert Combas aime ce qui surgit, ce qui dépasse, ce qui foisonne, ce qui s’assemble, exhale, s’entortille et s’unit en toute liberté », indique le groupe Gérard Bertrand.
Le Château l’Hospitalet est un domaine viticole cultivé en biodynamie par le groupe Gérard Bertrand. Situé au cœur du massif protégé de la Clape (vins AOP La Clape), il abrite également un hôtel 5 étoiles de 41 chambres et suites, une boutique de dégustation de vins, un Espace d’Art, deux restaurants, un spa, une plage et une offre d’activités d’œnotourisme et gastronomie.

Une nomination ou élection à nous transmettre ?

Agencehv protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

IDEC-bannière-lesindescretion-mai2022

Décodage

Décodage
9

On perce le coffre-fort

Il faut bien en parler. On laisse l’actualité passionnante des législatives à nos confrères, mais on vous donne quand même quelques chiffres, histoire de montrer qu’on suit l’actualité. Sur les 49 circonscriptions en Occitanie, le RN compte 16 députés, Ensemble! 15, la Nupes 13, le PS (hors Nupes) 3 et LR-UDI 2. Parmi les 49 députés élus, 17 ont été réélus et 32 sont nouveaux.

L’eau qui fait pschiiiiit. Depuis le 7 juin, le musée Perrier rouvre ses portes sur le site de Vergèze (Gard). Le musée a été repensé « dans la halle de stockage historique, vieille de 100 ans », peut-on lire dans Midi Libre – Nîmes le 19 juin. La scénographie du musée retrace l’histoire de la source de Bouillens découverte au temps des Romains, et plonge le visiteur « dans le bain de la saga Perrier : des bouteilles historiques, aux slogans phares de la marque en passant par des films immersifs », précise notre confrère. Infos pratiques, ici.
> Plus à lire cette semaine dans Les Échos.

Diagnostic médical : nouvelles acquisitions pour Inovie. Le Groupe Inovie, acteur du diagnostic médical en France, renforce ses services en Occitanie et Nouvelle-Aquitaine avec l’intégration au sein du Groupe du réseau aveyronnais de laboratoires de biologie médicale LXBIO (12 sites), du laboratoire du grand Toulouse Biolab Avenir (17 sites) et du laboratoire Olivot-Mariotti (5 sites). Inovie poursuit son développement territorial en Corrèze avec l’intégration du laboratoire Chanut, situé à Uzerche. Le Groupe Inovie représente « 20 % de l’activité de biologie médicale privée en France et prend en charge les examens biologiques de plus de 80.000 patients par jour », indique le groupe. Ce dernier est composé de 570 sites sur 7 grandes régions françaises et à l’international, et est présidé par le docteur Georges Ruiz.
> A (re)lire dans Les Échos « Biologie médicale : Inovie sur le point d’acquérir le groupe Biofutur », ici.

77 nouvelles rames de tramway confiées à l’Espagnol CAF Urbos. C’est le groupe espagnol CAF Urbos (constructeur ferroviaire), qui compte une usine à Bagnères-de-Bigorre (65), qui a remporté l’appel d’offres de Montpellier Méditerranée Métropole, pour la construction et la livraison de matériel roulant lié au tramway. Le marché a été attribué pour un montant de plus de 223 M€. La commande représente 77 nouvelles rames livrées sur 6 ans à partir de 2024 (livrées dans les ateliers de TaM, à raison de deux par mois, jusqu’en 2030). Cet appel d’offres répond principalement aux besoins de la future ligne 5 de tramway à horizon 2025 et au renouvellement du matériel roulant de la Ligne 1 de tramway, qui comptabilise déjà 22 années d’existence.
> « Les mobilités propres, Trouver les équilibres » , à lire dans l’Abécédaire des institutionsici.

Protection contre les crues de la Mosson. Afin d’informer les citoyens sur le projet de création d’un système d’endiguement de protection contre les crues de la Mosson (34), une enquête publique est organisée entre le 20 juin et le 22 juillet 2022 par Montpellier Méditerranée Métropole. L’objectif est de créer un système d’endiguement sur la commune de Juvignac afin de protéger le quartier de la Plaine des crues de la Mosson. Un quartier fortement touché en 2014 avec 75 habitations inondées. Les travaux prévus à Juvignac consistent principalement en la construction d’une digue en remblais, l’aménagement d’un déversoir de sécurité, et l’aménagement d’un fossé de collecte des eaux de ruissellement connecté à un bassin de rétention de 3.300 m3.
> Participer à l’enquête publique, ici.

Médiation. Partage de succession difficile ? Problème avec un associé ? Mésentente lors d’un divorce ? Difficultés lors d’une vente immobilière ? Problèmes de voisinage ? Le conseil régional des notaires de la Cour d’Appel de Montpellier, représentant 604 notaires implantés dans les départements de l’Aude, l’Aveyron, l’Hérault et les Pyrénées-Orientales, vient d’ouvrir un centre de médiation (Sud Médianot) à Montpellier. Il s’agit du 19ème centre de médiation du notariat à ouvrir ses portes en France (le premier a vu le jour à Paris en 2013). Le centre de médiation compte aujourd’hui 10 médiateurs notaires formés à la disposition du public, dont 4 implantés dans l’Hérault. En plein essor, la médiation est un mode de résolution amiable des conflits au sein du cadre familial, professionnel ou lors de transactions immobilières. Avec le développement de ces centres, le gouvernement souhaite désengorger les tribunaux et réduire les délais de procédure. Le notaire médiateur intervient dans trois domaines : droit immobilier, droit de l’entreprise, droit de la famille. À noter, qu’il s’agit d’un service payant (généralement partagé à part égale entre les deux parties), mais les frais et honoraires d’un processus de médiation sont inférieurs à ceux d’un procès.

Salon des maires du Gard. Le Parc des expositions de Nîmes accueillera le Salon des Communes et des Intercommunalités du Gard, dédié aux actions et aux préoccupations des collectivités et des organismes publics, le 30 juin. Organisé par l’Association des Maires du Gard et des Présidents d’Établissement Public de Coopération Intercommunale (EPCI), ce salon s’adresse aux maires, aux élus, aux personnels d’encadrement (directeurs et secrétaires généraux, chefs de service, cadres…), aux agents des collectivités et aux acheteurs du secteur public. Au cœur des sujets, les Jeux Olympiques 2024, avec la présentation et la remise officielle des certificats « Terre de Jeux 2024 » aux communes.
> Plus à lire cette semaine dans Les Échos.

La plateforme Scop3 récompensée à VivaTech. Scop3, plateforme digitale de services pour donner une seconde vie aux équipements professionnels, remporte le concours du Pitch contest, challenge organisé par Radio France et France Télévisions, sur le salon Viva Technology, la semaine dernière à Paris, apprend-on sur LinkedIn (ici). Le but du challenge : favoriser la réflexion sur la transformation éco-responsable de l’industrie des médias. Radio France et France Télévisions, partenaires de l’événement, travaillent ainsi à repérer des startups qui innovent pour améliorer les pratiques internes des entreprises de l’industrie des médias. À travers sa plateforme, Scop3 relève ce défi en promouvant le réemploi d’équipements professionnels pour cette filière. Grâce à cette distinction, la startup remporte une visibilité média et un accompagnement pour développer sa solution.
Créée en juin 2021 par Frédéric Salles, directeur général, et Sophie Scantamburlo-Contreras, directrice financière, Scop3 est basée à Cap Omega à Montpellier. Scop3 a levé 1,7 million d’euros en mars (plus à lire ici).
Plus à lire sur le salon Viva Technology dans Les Échos « Trois startup gardoises sur le salon Viva Technology ».

Blockchain dans le vin. Le 30 juin, les Celliers Jean d’Alibert (Rieux-Minervois, Aude), Carrefour et Maison Johanès Boubée présentent le déploiement de la technologie blockchain sur l’appellation vin minervois bio (300.000 bouteilles/an). La blockchain garantit aux consommateurs la traçabilité complète des produits. Grâce au QR Code présent sur l’étiquette, les consommateurs peuvent accéder via leur smartphone à une interface regroupant de nombreuses informations sécurisées sur le parcours du produit, de la vigne jusqu’à la commercialisation.Seront présents Éric Yung, DG de Maison Johanès Boubée, Isabelle Charnot, directrice qualité et développement durable (Maison Johanès Boubée), Jean-Luc Bourrel et Emmanuel Fons, directeurs de caves et membres du Directoire des Celliers Jean d’Alibert.

Thau d’intérêt. L’Agencehv va se parer, tôt (et Thau) dans la soirée, de bleu ce jeudi. Ça nous changera de la remontée des taux (et Thau) d’intérêt. À suivre sur nos réseaux sociaux !

Ça informe. La mise en place de la ZFE (Zone à faible émission) inquiète les artisans. La Chambre de métiers et de l’artisanat de l’Hérault (président : Christian Poujol) organise ce lundi, à son siège de PierresVives (Montpellier), une journée d’information à destination des professionnels, avec des démonstrations (recharge de véhicules…), et la présentation de solutions alternatives aux moteurs thermiques : véhicules hybrides ou électriques, vélo cargo… Les professionnels demandent une dérogation, le temps que les artisans se mettent en conformité.

Ça roumègue. La fermeture du tunnel de la Comédie (pour le trafic de transit), à partir du 27 juin à Montpellier, fait redouter aux commerçants un déclin du centre-ville : moins de voitures, moins de monde, selon une partie d’entre eux. Une marche est organisée ce lundi à partir de 19h à l’Arc de Triomphe, les manifestants étant appelés à venir vêtus de noir. Rappelons qu’il y a 40 ans, lorsque Georges Frêche, alors maire de Montpellier, avait piétonnisé le centre-ville, une même fronde avait vu le jour. Avant que tout le monde n’admette, au final, le bien-fondé de la mesure.

Ça anticipe. Michaël Delafosse, maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole, prend les devants, par un communiqué, ce 20 juin. « Le 27 juin, démarrent les travaux de la ligne 5 du tramway dans le secteur de l’avenue Clemenceau. Attendue depuis 2017, l’arrivée de la 5e ligne apporte enfin une solution structurante en entrée Ouest de la ville et achève le réseau en étoile de notre tramway. Elle entraîne la fermeture au trafic de transit de cet axe majeur de la ville et nous oblige à revoir le plan de circulation. Par ailleurs, la dynamique économique et démographique de notre territoire occasionne une arrivée massive de nouveaux véhicules chaque année (plus de 6.000 immatriculations par an, chiffres 2019). Notre plan de circulation doit en tenir compte, organiser son contournement et sa desserte et proposer des alternatives à ses habitants, afin de limiter l’augmentation mécanique de la congestion. Enfin, l’urgence climatique nous impose de réduire massivement nos émissions de CO2 et nous devons lutter contre la pollution qui occasionne près de 40 000 décès en France par an. Le nouveau plan de circulation de Montpellier vise à mieux partager l’espace urbain au profit notamment des transports en commun et des mobilités actives (marche, vélo) mais aussi à proposer à chacun une ville plus conviviale, moins polluée, plus apaisée, une ville « à hauteur d’enfant ». C’est également pour cela que nous élargissons le centre-ville piéton vers ses faubourgs pour constituer un grand cœur de métropole toujours plus attractif. Si le trafic de transit n’a plus sa place dans notre cœur de ville, à l’image de toutes les grandes villes, l’accès aux parkings et la desserte du centre-ville sont notre priorité et seront facilités pour servir son dynamisme économique. »
L’argument se tient, intellectuellement. Petit bémol : ce plan de circulation prévoit le contournement ouest de Montpellier, qui n’entrera pas en service avant 2029 au mieux.

Plus de décodages ici

Réseau Entreprendre Occitanie Garonne. Durant les mois d’avril et mai, 8 entreprises supplémentaires ont rejoint les rangs de Réseau Entreprendre Occitanie Garonne. Ces dernières vont être accompagnées par des chefs d’entreprises en activité et bénévoles au sein du réseau pendant deux ans. Les entreprises retenues : Etic Miam (marché alimentaire responsable), Menuiserie Rieu (menuiserie aluminium), Orkane énergies durables (producteur indépendant d’énergie renouvelable), Menone (location de vêtements dédié aux hommes), Le temps d’un voyage (création et distribution de films de voyage dans les établissements médico-sociaux et toutes entreprises), Misfit (coaching et formations en ligne pour les femmes), Feel Real Good (restauration) et Lantana Bio (biotechnologie industrielle). Réseau Entreprendre Occitanie Garonne compte 183 adhérents. Depuis la création du réseau, 3.200 emplois ont été créés ou sauvegardés et 371 entrepreneurs ont été accompagnés. 

35 M€ de marchés publics présentés dans le Gard rhodanien. Mieux connecter les entreprises aux marchés publics locaux. L’agglomération du Gard rhodanien et des communes membres ont présenté, début juin, 47 marchés publics représentant 35 M€ devant une cinquantaine d’entreprises locales. « Les projets concernent principalement des travaux. Par conséquent, des entreprises dans le BTP, des architectes et tous les corps de métiers de l’artisanat (plombiers, peintres, etc.) étaient présents lors de la réunion », rapporte Michel Dominguez, responsable du service Relations aux entreprises de l’Office des entreprises. 
> Plus à lire dans Les Échos, « Le Gard rhodanien connecte les entreprises locales aux marchés publics ». 

Nîmes : RSM regroupe ses 70 collaborateurs. RSM Méditerranée, spécialisé dans l’audit, l’expertise comptable, le conseil, la transmission d’entreprise et le social-ressources humaines, réunit ses 70 collaborateurs nîmois dans un bâtiment de 1.800 m², au parc Georges Besse à Nîmes (30). Le groupe entend « favoriser la circulation de l’information, mettre en place les mêmes méthodes de travail et mutualiser les moyens de production », expose Fernand Leal, président de RSM Méditerranée.
> Plus à lire dans Les Échos, cette semaine. 

En Languedoc, l’eau du Rhône utilisée comme ressource alternative. Le concessionnaire BRL, détenu majoritairement par la région Occitanie, pompe une partie de l’eau du Rhône pour irriguer la vaste plaine agricole entre Montpellier et Béziers au travers du nouvel équipement Aqua Domitia. Plus de 6.000 hectares seront ainsi alimentés dans deux ans. C’est à (re)lire dans Les Échos, ici.

Une indiscrétion, une analyse pas lue ailleurs, une exclu à nous transmettre ?

Agencehv protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

Zoom

Zoom
9

Une info passée au crible

Informatique : un trentenaire montpelliérain

Attire-Dell. Ou à tire-d’aile. Dell Technologies célèbre ses 30 ans de présence à Montpellier, ce mardi en présence de quelques journalistes, dans un restaurant du centre-ville. Le groupe informatique américain est devenu le principal employeur privé de la métropole, avec 900 salariés et 30 nationalités.

DELL Les Indiscretions

La culture historique au service du dév éco. Pour l’anecdote, si Michael Dell a choisi d’implanter son centre Europe du Sud à Montpellier, c’est certes pour les aides accordées par le District de Montpellier de l’époque, mais aussi pour la personnalité du maire de l’époque, Georges Frêche. « Lors d’un entretien décisif, Frêche n’a pas parlé de l’économie de Montpellier, ou de ses ambitions pour le territoire. Il a raconté une bataille historique entre la France et la Prusse, avec force détails, pendant plus d’une heure. Michael Dell, alors jeune entrepreneur (environ 25 ans), a été subjugué par sa culture historique, mais aussi le côté fou de l’élu. Étant lui-même décalé, la rencontre entre les deux hommes a bien fonctionné », me confiait un ancien responsable du développement économique de Montpellier. Georges Frêche cité deux fois (avec la référence sur la piétonisation du centre-ville de Montpellier, en « Décodages ») dans Les Indiscrétions : on s’en souviendra.
Relire, dans Touléco, l’interview de Muriel Avinens, directrice de Dell Montpellier, « Dans le monde d’après, la technologie sera la base de tout ».

Rappel. En 1992, Dell Technologies a choisi le quartier Millénaire de Montpellier pour l’implantation de son nouveau siège social Europe du Sud.

On y fait quoi ? À partir du site de Montpellier, Dell Technologies centralise les activités de support technique et de vente en Europe du Sud, en accompagnant ses clients dans leurs démarches de transformation numériques grâce à ses solutions informatiques de réseau, de stockage et de protections de données. L’opérateur informatique américain propose à ses clients une palette d’outils technologiques, quelle que soit leur taille : solutions d’infrastructures, stockage, offre de terminaux, offre software (sécurité, analyse de données…), virtualisation, cloud computing, gestion de la performance des systèmes d’information, etc.

Muriel Avinens Les Indiscretions

Muriel Avinens lors des 25 ans de Dell, à Montpellier. ©DR

 

Pionnier. « Si Dell Technologies est désormais une entreprise solidement établie, l’esprit pionnier qui traversait nos projets lors de notre arrivée à Montpellier est toujours vivant », déclare Muriel Avinens, directrice du site (photo ci-dessus), qui a fait toute sa carrière dans le groupe. « Notre développement commercial en France et en Europe du Sud s’accompagne d’un engagement croissant pour faire évoluer l’écosystème entrepreneurial local ».

Elle est Dell. On peut accomplir une belle ascension au sein d’un groupe international, en étant née en Occitanie, en s’y étant formée et en y restant basée. Le parcours de Muriel Avinens en atteste. Née le 7 février 1975 à Béziers, Muriel Avinens est diplômée d’un Master 2 à Montpellier Business School. Elle affiche une longue carrière chez Dell : ingénieur commercial (1999-2001), manager des ventes (2001-2012) avec le lancement du site de Dell Casablanca au Maroc (2003-2004), directrice commerciale (2013-2016), directrice stratégie commerciale, finance et opérations pour la France (depuis 2015) et directrice du site de Montpellier (depuis 2016). En dehors de Dell ? Muriel Avinens aime s’évader à travers « la course à pied et des voyages ».

Implication. Dell s’investit pourtant dans le milieu associatif, en partenariat avec des organisations telles que FACE Hérault, les Restos du Cœur, La Montpellier Reine, ICM, Elles bougent, la Grande École du Numérique, etc. « Nous mettons notre expertise au service de startups, entreprises et établissements d’enseignement, afin de contribuer à la diffusion à l’échelle locale d’une culture numérique positive et innovante », indique Muriel Avinens.

Plus à lire, ce jeudi dans L’Hérault Juridique et Économique.

Gerard Bertrand Les Indiscretions

3 questions à

3 questions à

Mathias Laffont, Directeur usages et territoires à l’Union Française de l'Électricité (UFE)

« L’Occitanie présente des niveaux de précarité énergétique importants »

 

Encore un Parisien qui débarque. À partir du 1er juillet, Mathias Laffont est nommé référent de l’UFE (Union Française de l’Électricité) en Occitanie et Nouvelle-Aquitaine, basé à Toulouse. Il explique aux Indiscrétions les contours de son poste, et ses objectifs. « Trois questions à… », la rubrique où le tutoiement est de rigueur.

Mathias, en quoi consiste ta mission à l’UFE en Occitanie ?
L’objectif est de construire une démarche autour de la filière électrique, de promouvoir l’intérêt de l’électrification des usages pour décarboner nos économies, de pallier les difficultés à faire émerger des projets d’énergies renouvelables. C’est la première implantation de l’UFE en région. La zone Sud-Ouest est une zone pilote, qui présente beaucoup d’intérêts : moyens de production électrique, industrie, filière hydrogène, décarbonation des ports, mobilités avec le projet Flexitanie.

Quelle est ta feuille de route ?  
On parle beaucoup de production et de transport d’électricité, mais il y a aussi l’emploi et les compétences. C’est un sujet d’attractivité, qui doit se travailler à l’échelle de la filière, voire en interfilières. La plupart de nos adhérents, comme EDF, Engie, TotalEnergies, RTE, Enedis, ou encore des entreprises locales de distribution (Saint-Martin-de-Londres dans l’Hérault, ou Sorégies en Nouvelle-Aquitaine), travaillent certes ensemble sur des projets particuliers. Ma mission sera d’aller plus loin, en mettant en place une démarche de filière régionale, comme nous le faisons à l’échelle nationale. Il s’agit d’impulser une vision commune, dans des débats publics par exemple. Nous agirons en complémentarité avec la CleanTech Vallée (Gard), l’Areve ou encore le pôle de compétitivité Derbi.

Quelles attentes identifies-tu du côté des services déconcentrés de l’État ?
L’évolution des usages énergétiques, des mobilités, de la rénovation des bâtiments…, dépend très fortement des territoires. Ce n’est pas faisable depuis Paris. Dans ce cadre, les services de l’État ont besoin de s’appuyer sur une filière structurée, qui viendra lui préparer le travail de consultation.
Je constate que le parc de bâtiments n’est pas bien noté en termes de diagnostic de performance énergétique. Il faut répondre aux enjeux liés aux passoires énergétiques. Quand on superpose la performance des bâtiments et les revenus moyens, l’Occitanie présente des niveaux de précarité énergétique importants. Nous ferons de la pédagogie et de la communication.

CCI Herault_Banniere_13 juin

La HV Touch

La HV Touch

Conseil RP

Quand vous jugez un article intéressant, pertinent et bien écrit, vous avez le droit de le dire au journaliste qui en est l’auteur. Généralement, on ne nous contacte, après une parution, que pour manifester des doléances. Ce qui peut, à la longue, nous rendre un peu paranoïaques. Dernier exemple en date : la Fédération des Promoteurs Immobiliers Occitanie Méditerranée m’appelle, alors que je venais de publier un compte-rendu de leur dernier Forum du Dialogue Urbain dans l’Hérault Juridique et Economique. En décrochant, je sors immédiatement le parapluie, en disant : « J’ai fait une erreur sur quoi dans l’article ? » L’interlocutrice, amusée, répond : « Aucune, c’était juste pour te dire que cet article était vraiment complet et fidèle ! »

La phrase

« Il faudrait favoriser les commandes publiques auprès des entreprises françaises de la tech. L’argent d’une subvention ne favorise que la trésorerie, quand l’argent d’un client ou d’une commande publique sert également à faire progresser le produit. »

Frédéric Mazzella

PDG et cofondateur de Blablacar, le 17 juin dans Les Échos.

On s’en fout

Je constate, non sans délectation, que le modèle économique d’Agencehv questionne de plus en plus.
Entendu récemment : « Tu te donnes beaucoup de mal, mais ton activité est-elle rentable ? », « Qui sont tes clients, au fait ? », « Tu arrives à salarier des collaborateurs, vraiment ? Pourquoi ne préfères-tu pas prendre des micro-entrepreneurs ? », ou, le perfide et très français : « Tu tiens le coup ? »
Ces personnes n’ont, évidemment, jamais créé un emploi. Et elles ne composent pas, et de loin, la majorité de mon réseau. Qu’elles soient néanmoins remerciées, car leur faux et malsain « intérêt » à mon égard m’amène à diffuser les informations chocolatées suivantes :
– Le développement d’Agencehv se fait en autofinancement depuis le début (mars 2019). Même pas un PGE qui traîne : quelle tristesse.
– L’activité est rentable depuis le premier jour.
– Le chiffre d’affaires a doublé entre les exercices 2021 (juillet 2021-juin 2022) et 2022, qui, donc, s’achève.
– Le carnet de commandes 2022/2023 représente 60 % du CA 2021/2022.
– L’entreprise est passée de 1 à 4 salariés en 3 ans.
– Salariés en qui je crois et qui me portent. Et ce ne sont pas là que des mots : un contrat d’intéressement et un Plan d’Épargne Entreprise vont être mis en place.
– En 2020 et 2021, 5 % du chiffre d’affaires a été reversé pour diverses causes : lutte contre le cancer (un sujet qui m’est particulièrement cher), promotion de l’entrepreneuriat dans les cités, soutien à des jeunes en décrochage scolaire, hôpital des enfants malades. Cette politique de dons sera poursuivie. Je crois en la contribution ciblée des entreprises dans la vie de la cité.
– Je réponds à toutes les demandes de stages, presque toujours positivement. La transmission est une des valeurs phares d’Agencehv.
– Amélie Cazalet prise en stage puis en alternance, sera recrutée en septembre. Surtout et avant tout parce qu’Amélie est un très bon élément. Par ailleurs, je n’entends pas prendre et jeter des alternants, au rythme des aides publiques. Quand l’État aide les entrepreneurs, il faut savoir s’en souvenir, et le rendre à la collectivité.
– Il n’y a pas de business plan ni d’objectif chiffré pour l’avenir. Je m’en fous. J’ai juste une certitude, celle que tout se passera bien. Je fais confiance à l’intelligence du marché et de celles et ceux qui me suivent depuis des années.
>L’information a été publiée jeudi soir sur LinkedIn, sous le titre « Un édito dit tard ». Réagir et commenter ici.

ca pousse les indiscretions

Ça pousse

Ça pousse
9

Ils et Elles bâtissent nos villes

Zuo : un programme-signal à Castelnau (34)

 

ca pousse Les indiscretions

Le cabinet d’architecte-urbaniste Zuo, nouvellement implanté au parc Majoria (Covivio) à Montpellier dans La Bastide, va signer un programme-signal à Castelnau-le-Lez, sur le site occupé actuellement par La Boulange. Le bâtiment sera érigé en R+9, au bout de l’avenue de l’Europe, en écho à Prado Concorde (Castelnau-le-Lez, côté Montpellier). Promoteurs du programme : Pitch, Iris Promotion (Dany Guidauron), CDC Habitat, BMCT Promotion. Dépôt de permis en 2024, après modification du PLU. Surface bâtie : 8.500 m2, soit environ 130 logements. « Le bâtiment pourrait être doublé. Il s’agit de donner une échelle monumentale au bâtiment, avec un jeu sur des avancées de terrasses en triangle », indique Yves Simon, directeur de Zuo Montpellier. Zuo a par ailleurs conçu le nouveau siège du Crédit Agricole du Languedoc à Nîmes.

Autre dossier en cours pour Zuo : la création, pour Klépierre, d’une passerelle reliant le centre commercial Odysseum et la partie supérieure de l’ancien bowling-karting, fermé depuis plusieurs années. C’est là que doit s’implanter l’enseigne Primark (prêt-à-porter à prix cassés). La Socri (Polygone Montpellier) a déposé des recours. L’arrêt du conseil d’État est attendu dans les prochaines semaines. « Si tout va bien, les travaux débuteront début 2023, pour une implantation de Primark sur près de 10.000 m2, avec un emplacement stratégique, en cul-de-sac, qui conduira le consommateur forcément à Primark ». Pour Klépierre, l’investissement global s’élève à environ 15 M€.

Autre actualité pour Zuo : l’ouverture d’une agence à Sao Paulo au Brésil, pour porter de grands projets mixtes pour le compte d’opérateurs franco-brésiliens. Zuo compte plusieurs agences en Afrique : Bénin, Sénégal, Côte-d’Ivoire, Cameroun.

________________________________

Grands Prix de l’Immobilier, le 29 juin au Mas de Rou à Castries

C’est le mercredi 29 juin : 2e édition des Grands Prix de l’Immobilier Midi Libre, à partir de 18h30 au Mas de Rou à Castries.Gratuit, inscriptions ici.

Après une keynote introductive, place à la remise de 8 trophées, suivie d’un cocktail dînatoire à partir de 20h30.
L’article relatif au jury et aux prix, à relire ici.
Animation : Olivier Biscaye, directeur de la rédaction de Midi Libre.
Les dynamiques du secteur immobilier, au sens large et sous plusieurs angles, seront mises à l’honneur. Pas uniquement des programmes : le jury a réservé quelques surprises !

Agencehv a participé activement au projet : sourcing et description des programmes présentés au jury, animation du jury le 17 mai dernier, puis préparation de l’événement en lien avec Vincent Bernardi et Sandrine Cholley (Midi Events et L’Agence). Cette soirée viendra également clôturer la « saison » 2021/2022 du cycle Lab Immo Midi Libre.

Des potins immo ? Une nomination ? Des initiatives et projets ?

Agencehv protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

Au marché

Au marché
9

Les marchés publics essentiels en Occitanie de la semaine passée. Parce qu’il faut bien vivre.

Aménagement 🏗️
BTP 👷‍♀

Occitanie Est 

Spl Terre d’Argence lance un avis pour le concours restreint de maîtrise d’oeuvre pour la construction d’une salle de spectacles et de congrès à Beaucaire. 

La ville de Nîmes lance un avis pour la construction u Palais des Congrès à Nîmes. 

La commune de Vauvert lance un avis pour les travaux de mise en accessibilité de la ville. 

Le Sgap de Marseille lance un avis pour la toiture terrasse et joints de façades du bâtiment 30 à l’ENP de Nîmes. 

La commune de La Grande-Motte lance un avis pour la construction d’un parking en entrée de ville. 

Le centre hospitalier de Perpignan lance un avis pour la construction e l’extension du pavillon Saint Paul (centre hospitalier Narbonne). 

La communauté d’agglomération Hérault Méditerranée lance un avis pour les travaux d’aménagement d’une salle pluriactivités. 

Spl 30 lance un avis pour la construction d’un restaurant scolaire et restructuration de l’ancien restaurant scolaire à Comps. 

La communauté de communes Causses Aigoual Cévennes lance un avis pour la construction d’une crèche à Lasalle. 

Occitanie Ouest 

La communauté de communes du bassin Auterivain Haut-Garonnais lance un avis pour les travaux d’extension du siège de la Communauté de Communes en bâtiment modulaire. 

Toulouse Métropole lance un avis pour les travaux de restructuration et de reconstruction Tennis du Rowing. 

Réseau 31 lance un avis pour la reconstruction et l’extension de la station d’épuration intercommunale d’Auterive. 

Carburant ⛽

Occitanie Ouest 

Le conseil départemental de la Haute-Garonne lance un avis pour la fourniture de carburant et combustible en vrac. 

Communication 📣
Environnement 🌳
Mobilités 🚲
Nettoyage 🧹

ATTRIBUTIONS DE MARCHÉ

Le département des Hautes-Pyrénées attribue le marché de réhabilitation et extension de la demi-pension du collège Beaulieu à Saint-Laurent-de-Neste à S.B.T.P., ENTREPRISE JUAN, JEAN CHARLES DUBARRY, ENERGY MENUISERIES. La liste des titulaires est à lire ici. Valeur totale du marché : 562 717,69 euros. 

Toulouse Métropole attribue le marché d’accompagnement au défi famille zéro déchet à Fairéco/Zero Waste Toulouse et Compost’Action. Valeur totale du marché : 160 700 euros.   

L’Université de Montpellier attribue le marché de prestations de surveillance et gardiennage des sites de l’Université de Montpellier (Montpellier et Béziers) à S.A.S ASP30. Valeur totale du marché : 450 000 euros.

Ght Cévennes-Gard-Camargue attribue le marché de location de contenants, collecte, transport et traitement des déchets industriels, courants et végétaux à Societe Nicollin Sas. Valeur totale du marché : 550 000 euros. 

Sem Arac Occitanie attribue le concours restreint de maîtrise d’œuvre pour le projet de développement du site de la Ligue de Football Occitanie à Castelmaurou à Taillandier Architectes Associés. Valeur totale du marché : 436 000 euros. 

La communauté de communes de la Gascogne Toulousaine attribue le marché de mission de maîtrise d’œuvre pour la construction d’un complexe sportif à Monferran-Savès à MGS ARCHITECTES, TEC INFRA, SAS BPI, SUD ECOWATT. Valeur totale du marché : 90 000 euros. 

La commune de Saint-Gilles attribue le marché d’entretien des espaces verts de la commune à Serpe SASU, GRC Paysage et Daudet paysage. Valeur totale du marché : 328 000 euros. 

La communauté d’agglomération du Pays de l’Or attribue le marché des travaux de voirie sur le territoire de l’agglomération à VoiTp Sud. Valeur totale du marché : 1 000 000 euros. 

Montpellier Méditerranée Métropole attribue le marché d’accord-cadre bons de commande de nettoyage spécifique et de nettoyage en hauteur à SCIC SAS HYGIE SPHERE. Valeur totale du marché : 800 000 euros. 

Sète Agglopôle Méditerranée attribue le marché de prestations de balayage, enlèvement de dépôts sauvages, entretien des espaces verts à Thau Wash Recyclage. Valeur totale du marché : 800 000 euros. 

Le département du Tarn attribue le marché de fourniture de tracteurs équipés d’épareuse ventrale et arrière, d’un chargeur frontal et de lèves palettes à Agri Partner et Albi Motoculture. Valeur totale du marché : 465 000 euros. 

Rpa Dreal Languedoc-Roussillon – Midi Pyrénées attribue le marché de maîtrise d’œuvre pour les études de conception détaillées et le suivi des travaux de réalisation de la déviation de Tarascon-sur-Ariège à SETEC Aménagements Linéaires et Structures, SETEC TRAVAUX PUBLICS ET INDUSTRIELS, TERRASOL et STRATES OUVRAGES D’ART. Valeur totale du marché : 6 544 071,50 euros. 

L’Université Toulouse 1 Sciences Sociales attribue le marché de construction d’un bâtiment universitaire à SEG FAYAT, PYRENEES CHARPENTES, SOPREMA Entreprise SAS. La suite des titulaires est à consulter ici. Valeur totale du marché : 16 070 694,85 euros. 

Plus de marchés ici
Agenda Les Indiscretions

L'agenda

L’agenda

À suivre en ligne ou en présentiel

Mardi 21 juin : 

Ateliers sur le thème « Cultive ta data », organisé par Datasulting, au Domaine de Verchant. Plus d’informations et inscription ici.

Mardi 21 juin à 14h :

Webinaire « Kit des bonnes pratiques des réunions de CSE », organisé par l’Aract Occitanie et l’ODDS du Gers. Plus d’informations ici.

Mercredi 21 juin à 16h :

Webinaire « Négociation & Relations sociales en Ariège », organisé par l’Aract Occitanie et l’ODDS de l’Ariège. Plus d’informations et inscription ici.

Mercredi 22 juin à 8h : 

Rendez-vous éco « La rénovation urbaine, un outil vertueux pour redessiner nos quartiers et développer l’activité du BTP », organisé par la ville de Nîmes et Nîmes Métropole à l’Hémicycle de l’Hôtel Communautaire de Nîmes Métropole (30). Plus d’informations ici et inscription .

Mercredi 22 juin à 11h : 

10 ans du Labex Entreprendre : présentation en avant première du rapport du Global Entrepreneurship Monitor pour la France, organisé par le Labex Entreprendre à Montpellier Management. Plus d’informations ici et inscription .

Plus d'événements ici

Jeudi 23 juin de 9h30 à 16h30 :

Incubateur de projets « Conditions de travail : facteurs d’attractivité et de prévention de la désinsertion professionnelle », organisé par l’Aract Occitanie. Plus d’informations ici.

Jeudi 23 juin à 17h30 :

Écozoom, grande soirée économique par les experts-comptables de la région Occitanie, organisé par le conseil régional de l’ordre des experts-comptables d’Occitanie. Plus d’informations ici.

Vendredi 24 juin de 8h à 9h30 :

Petit déjeuner autour de l’outil « la levée de fonds », en présence de Bertrand Religieux, organisé par Leader Nîmes dans les locaux de La Station à Nîmes (422 rue Georges Besse). Inscription gratuite mais obligatoire ici.

Vendredi 24 juin de 8h30 à 16h30 :

8e édition de Cap’IoT sur le thème « Industrie 4.0 : vers une industrie connectée, durable et efficiente grâce à l’IoT », organisé par Synox au théâtre Odéon à Montpellie (34). Plus d’informations et inscription ici.

Lundi 27 juin à 17h :

« Assises MedVallée », organisée par Montpellier Méditerranée Métropole, au Corum de Montpellier (34). Inscription obligatoire avant le 23 juin ici.

Mercredi 29 juin à 18h30 :

2e édition des Grands Prix de l’Immobilier, organisée par Midi Libre, au Mas de Rou (Castries, 34). Inscription ici.

Jeudi 30 juin :

15e édition des « Trajectoires dessinées / destinées », organisée par le CJD Toulouse à la Cité de l’espace à Toulouse. Plus d’informations et billetterie ici.

Salon Transitions Invest, organisé par la CCI Hérault au Château de Flaugergues à Montpellier. Plus d’informations ici.

Table ronde « Sport, ingénierie, développement économique : quelle synergie ? », organisé par Polytech Montpellier (Université de Montpellier). Plus d’informations et inscription ici.

Salon des communes et des Intercommunalités du Gard, organisé par l’association des maires et des présidents d’EPCI du Gard, au Parc des Expositions de Nîmes (30). Plus d’informations ici.

JUILLET

Samedi 2 et dimanche 3 juillet :

« Soft Festival, le premier salon des boissons sans alcool », organisé par l’agence évènementielle Hey Geo, au marché du Lez à Montpellier (34). Plus à lire ici.

Jeudi 7 juillet à 17h :

« Place à l’Entreprise, la soirée des entrepreneurs made in Gard », organisé par l’Upe 30, au Mas Merlet (Nîmes).

Mardi 12 juillet de 9h à 19h :

2e édition des « Assises de l’événementiel responsable », organisée par Repère Méditerranée, au Domaine des Grands Chais à Mauguio (34). Plus d’informations et inscription ici.

Mardi 12 juillet de 17h à 19h :

« Soirée du réemploi » à la Conciergerie Participative Eurêka (34). Plus d’informations et inscription ici.

SEPTEMBRE

Jeudi 8 septembre de 8h30 à 17h :

« La Rencontre des Entrepreneurs de France », organisée par le Medef Hérault Montpellier, au Domaine des Grands Chais à Mauguio (34). Plus d’informations et inscription ici.

Du 29 septembre au 1er octobre : 

3e édition du forum Le Monde Nouveau, dédié à la transition environnementale et sociétale, organisée par Le Monde Nouveau, au Corum de Montpellier. Plus d’informations ici.

i

Newsroom

Newsroom

L’agence travaille en ce moment sur plein de choses passionnantes :

Journalisme

Pour Boismag : enquête nationale sur le traitement et la préservation du bois, à paraître en juillet.

Pour Les Échos
Rédaction de trois  » séries d’été  » :
> « Ces entrepreneurs à succès issus de quartiers défavorisés » : portrait du Nîmois David Tebib, dirigeant de FTP Labo, président de l’USAM Nîmes-Gard et de l’Association nationale des Ligues de sport professionnel.
> « Mobilités innovantes » : les jeux nautiques motorisés d’Exocet Game.
> « Les nouvelles stratégies touristiques des territoires post-Covid » : les actions de la Région Occitanie et du CRTL pour encourager les habitants d’Occitanie ne partant pas en vacances à découvrir leur propre région.

Pour Touléco : retour sur la fête des lauréats et l’AG du Réseau Entreprendre Occitanie Méditerranée.
Rédaction du Guide de l’Acheteur Immobilier en Occitanie Est, en lien avec Béatrice Girard. Parution en juillet.

Pour L’Hérault Juridique et Économique : Les 30 ans de Dell à Montpellier. Parution le 23 juin.

« Que peut apporter l’hydrogène dans la décarbonation des transports ? » : enquête pour L’Abécédaire des Institutions, parution en juin.

Rédaction de contenus

Pour Profils Systèmes, rédaction du magazine #Signature8 : sujets lifestyle, architecture et art de vivre.

Pour Caminarem, rédaction du prochain magazine « Caminarem » (septembre) : sujet RH, avec une enquête sur l’utilité des bilans de compétences. Plus d’infos ici.

Animation

28 juin : animation des Agrinovaïc Days (projets serres du groupe Urbasolar, avec retour d’expérience d’agriculteurs), à Palavas-Les-Flots (34).

1er et 4 juillet : Animation de 2 réunions publiques sur la requalification des copropriétés du quartier Pissevin (Nîmes) pour l’EPF (Etablissement Public Foncier) Occitanie. Plus d’infos ici.

Voilà, c’est tout pour cette semaine. Courage et chocolat !

Les Indiscrétions sont une newsletter gratuite. Vos données ne seront pas communiquées à des tiers. Vous pouvez vous désinscrire en un clic.

Les dernières Indiscrétions

Hausse des Thau d’intérêt

Le préfet de l’Hérault Hugues Moutouh va (essayer de) rassurer l’acte de bâtir, la suite des Folies architecturales présentées là où elles ont commencé, le MHR dix ans après le MHSC sur le toit de la France, la technologie de reconnaissance vidéo d’EasyPicky rend intelligents les inventaires, pourquoi Nexity met la main sur Angelotti, et plein d’autres palabres urbaines.
« Hausse des Thau d’intérêt », Les Indiscrétions de la semaine du 27 juin sont à croquer en cliquant ci-dessous.
Courage et chocolat !

lire plus

Joue-la comme Tebib

Les plans anti-sécheresse de BRL, la ville du quart d’heure de Carlos Moreno, un premier B2B Rocks réussi (« un événement en anglais à Montpellier ! », dixit un participant taquin), et pleins d’autres palabres urbaines.
« Joue-la comme Tebib », Les Indiscrétions de la semaine du 13 juin sont à croquer en cliquant ci-dessous.
Courage et chocolat !

lire plus

Et si on changeait tout ?

Une nouvelle page Animateur, intitulée « Au fil du micro sans fil » (rires), que l’on vous invite à découvrir, pression sur le Zan, les stations du métro qui se dévoilent à Toulouse, la métropole de Montpellier qui revisite les liens avec ses voisins, et l’énigme des vacances entre amis.
« Et si on changeait tout ? », Les Indiscrétions de la semaine sont à croquer ici
Courage et chocolat !

lire plus

Il ne lâche rien

Hubert, Montpelliérain depuis 40 ans (avec quelques infidélités londoniennes et parisiennes), est diplômé du Centre de Formation des Journalistes Paris (2001). 

Lire plus
Signes distinctifs sur sa carte de presse 95598, la quête de clarification et de saine problématisation, dans un monde souvent entravé par les acronymes abscons, la langue de bois, les approximations et les infox. Hubert a été auditeur de la session 2019-2020 du Chede (cycle de hautes études pour le développement économique). Un réseau national constitué de chefs d’entreprise, élus, préfets, hauts fonctionnaires, cadres de collectivités…, précieux. Avant de jouer sa partition, il a fait ses gammes pendant 18 ans (2001-2019) à La Lettre M, média économique régional de référence. Il y a commencé stagiaire, avant d’évoluer au fil des ans jusqu’au poste de rédacteur en chef, contribuant activement au développement du titre à Toulouse entre 2015 et 2018.

Heureusement qu’elle est là

Francilienne, résidant à Montpellier depuis 2018 et diplômée de Sup de Com’ Montpellier (2020), Sarah a rejoint Agencehv en CDI début octobre 2020.

Lire plus
Ses missions : rédaction d’articles sous l’autorité de Hubert Vialatte, veille média, structuration de la stratégie et de l’organisation, création graphique, mise en page, social media management, mise en ligne et promotion des Indiscrétions. Sarah porte un intérêt au métier de journaliste. Son mémoire de fin d’étude porte ainsi sur le thème « L’impact de l’Intelligence Artificielle sur la presse en ligne et le journalisme ».

Amélie dite « de Cazilhac »

En stage, de mars à septembre 2021, chez Agencehv, Amélie Cazalet poursuit son chemin en alternance en marketing et communication, toujours au sein de l’agence.

Lire plus
Originaire des Cévennes, plus précisément de Cazilhac (d’où « Amélie de Cazilhac », on trouve que ça sonne bien), elle est actuellement en Master 2 Marketing, Médias et Communication à Montpellier Management (Université de Montpellier).

L’experte, de Paris à Palavas

Diplômée de l’université de Montpellier en science politique, et forte d’une expérience de 10 ans dans le secteur de la communication et de l’événementiel, Fanny Bessière est cheffe de projet au sein d’Agencehv.

Lire plus
Rédaction, communication, préparation d’évènements, partenariats… Elle accompagne l’agence dans ses nombreux développements. D’origine francilienne, elle est tombée sous le charme de la douceur de vivre à Palavas-les-Flots il y a plus de 13 ans. Pour ne plus repartir.

PAS ENCORE ABONNÉ-E

AUX INDISCRÉTIONS ?

 

Recevez chaque lundi à 18h18, gratuitement, Les Indiscrétions sur votre boîte mail

Politique de confidentialité

Inscription réussie

Share This