Bandeau Ad Occ Les Indiscretions du 6 decembre

Un peu de courage, beaucoup de chocolatSemaine du 14 mars 2022

LES INDISCRÉTIONS

Vos 5 minutes business en Occitanie

Suivez Les Indiscrétions sur les réseaux sociaux :

À l'affiche

À l’affiche
9

Parce qu’elles et ils le valent bien

Florence Potier Les Indiscretions

Florence Potier et Clément Dubourg, L’Échelle Européenne

Passage de relais opérationnel et financier au sein du Groupe L’Échelle Européenne (Saint-Jean-de-Védas, Hérault), qui conçoit, fabrique et distribue des solutions d’accès, de travail et de circulation en hauteur. Florence Potier et Clément Dubourg deviennent respectivement président et directeur général de cette PME, qui emploie 240 salariés, pour 40 M€ de CA. Florence Potier était auparavant directrice opérationnelle du groupe, et Clément Dubourg, ex-franchisé en Nouvelle-Aquitaine, était directeur commercial.
iXo Private Equity (capital-investissement), Multicroissance et Sud Croissance, sociétés de capital-investissement des Banques Populaires Occitane et Sud, annoncent une prise de participation majoritaire au capital du groupe.
L’Échelle Européenne, créée il y a 40 ans par Georges et Brigitte Morales, compte 50 magasins en France, en Belgique, en Espagne et au Canada. L’ambition est d’atteindre un CA de 60 M€ en 2025, grâce à une montée en puissance dans l’e-commerce, la poursuite du maillage territorial en France, le développement à l’international et la diversification des activités (agences de location de montée d’échafaudages fixes, filiale Adrénaline spécialisée dans les travaux en hauteur d’accès difficile, avec interventions de cordistes). La PME entend tripler son activité hors des frontières hexagonales d’ici à 2027, via l’ouverture de nouvelles agences en Espagne et au Canada. 30 recrutements sont prévus en 2022. Le mot de la fin pour Georges Morales, fondateur de -L’Échelle Européenne, et qui a choisi le binôme lui succédant : « C’est en pleine confiance que je quitte une belle entreprise, à laquelle j’ai dédié 40 années de ma vie, et dont je suivrai l’évolution et resterai proche. » Plus à lire dans Les Échos.

Frederic Carre Les Indiscretions

Frédéric Carré, FFB Occitanie

« Imaginer l’avenir du bâtiment à l’horizon 2035 » : pour débattre de ce thème, il y aura du beau monde, le 31 mars au Centre de Congrès Diagora à Labège (31). Après une ouverture par Frédéric Carré, président de la FFB Occitanie et d’Action Logement Immobilier, plusieurs séquences rythmeront la matinée : Regards croisés « Politiques territoriales et défis à relever », « Le bâtiment 4.0 », « ‘En vert’ et contre tout, concilier enjeux climatiques et crise du logement ». Parmi les intervenants : Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole, Émile Noyer, président de la FBTP Haute-Garonne, Sophie Lafenêtre, DG de l’EPF Occitanie, Céline Torrès, présidente du Pôle Habitat FFB Occitanie, Damien Vieillevigne, architecte-urbaniste, Caroline Cartallier, directrice régionale adjointe de la Banque des Territoires Occitanie, Emmanuel Mouton, CEO de Synox… L’annonce de l’événement par la FFB Occitanie sur LinkedIn, ici. Frédéric Carré est également président du Groupe Carré (métallerie et serrurerie, Tournefeuille – 31). Inscription à l’évènement ici.

Florence Lambert Les Indiscretions

Florence Lambert-Hognon, Genvia

CEO de Genvia (Béziers – Hérault) depuis 2021, entreprise industrielle spécialisée dans la production d’hydrogène vert, elle intègre l’Académie des technologies aux côtés de 22 autres membres académiciens. « Très honorée de faire partie des nouveaux élus de l’Académie des Technologies, une fenêtre sur l’innovation, la science et de multiples passerelles à développer entre l’industrie mais aussi la société ! », indique la scientifique sur son compte LinkedIn. Chaque année, l’Académie des technologies recrute de nouveaux membres afin d’élargir ou d’approfondir son champ d’expertise, de réflexion et d’action. Avant d’être présidente de Genvia, Florence Lambert-Hognon a eu notamment en charge la construction des plans nationaux pour le stockage de l’énergie, en lien avec les ministères de l’économie et d’environnement. Elle a reçu en mars 2021, le trophée des « Femmes de la Transition Energétique », remis par GreenUnivers et Andera Partners.
L’Etat mise près de 2 milliards de plus sur la filière hydrogène », à (re)lire dans Les Échos, ici.
Florence Lambert, pleine d’énergie », à (re)lire dans Les Échos, ici.

Emmanuel Stern Les Indiscretions

Emmanuel Stern, OneDirect et French Tech Perpignan

Il anticipe, dans un post sur LinkedIn (ici), une nouvelle bulle financière, comparable à celle de 2000. « Le 13 mars, c’est l’anniversaire de la bulle internet de 2000, explique-t-il. D’un record historique à 6944,77 points, le CAC 40 est tombé à 2401,15 points le 12 mars 2003. J’avais quitté mon poste de directeur commercial quelques mois plus tôt pour monter OneDirect (équipements de téléphonie professionnels, Saint-Estève dans les Pyrénées-Orientales), et nous étions euphoriques sur le développement du web, de l’e-commerce et du numérique. Aujourd’hui, le numérique est au cœur de notre système. Je suis certain que les NFT (jetons non fongibles), le metaverse et les cryptomonnaies changeront le monde virtuel mais nous avons besoin de revenir à des évaluations normales des entreprises basées sur le cash-flow futur, sur la solidité des équipes et de la base client. Les trous noirs de la finance mondiale qui aspirent les capitaux par des effets de mode ne doivent pas dévaster les efforts des ETI et PME qui payent chaque jour leurs salariés avec la marge dégagée sur leur travail. Stop à la concurrence déloyale des licornes qui payent les salaires avec le cash virtuel des levées de fonds tout aussi virtuelle. » Comme on dit : c’est dit.

Benoît Gillmann Les Indiscretions

Benoît Gillmann, Bio UV Group

Le partenariat commercial entre Bio-Sea by Bio UV Group (150 salariés, 44,3 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2021), entreprise cotée basée à Lunel (34), spécialiste des systèmes de traitement et de désinfection de l’eau (PDG : Benoît Gillman), et Hagedorn Products, société allemande, est consolidé. Le partenariat consiste à ajouter des services complémentaires à la vente des systèmes de Bio-Sea, destiné à traiter des eaux de ballast : mise en services, maintenance, entretien des systèmes et gestion des incidents techniques. Hagedorn Products peut ainsi fournir un service d’assistance des produits Bio-Sea à ses clients dans toute l’Allemagne, ses pays frontaliers et en Finlande. Cet accord s’inscrit dans la stratégie d’expansion de Bio-Sea, qui vise à répondre à la demande croissante du marché en matière de services de traitement des eaux de ballast en service.  « On s’attend à ce que les inspections de conformité des BWTS (Ballast Water Treatment System) dans le cadre du contrôle par les autorités portuaires augmentent dans le monde entier dans les années à venir. Nous conseillons donc de tester et d’entretenir régulièrement les systèmes installés », préconise Maxime Dedeurwaerder, directeur de l’unité commerciale Bio-Sea.
Plus d’informations sur Bio UV Group :
Le boom du marché des piscines précipite les rapprochements entre PME, pour Les Échos, à (re)lire ici.
Bio-UV va lancer un système de désinfection des surfaces par UV-C, pour Les Échos, à (re)lire ici.

Sophie Pirkin Les Indiscretions

Sophie Pirkin, CRTL Occitanie

Lors de la journée dédiée aux 30 ans de l’Ademe, le 8 mars à Toulouse, la chargée de mission Tourisme Durable du Comité régional du Tourisme et des Loisirs Occitanie annonce la tenue, les 6 et 7 octobre prochains au Corum de Montpellier, des Universités du Tourisme Durable, une rencontre nationale. Organisées par Acteurs du Tourisme Durable (ATD) chaque année, « la candidature du CRTL Occitanie a été retenue. Nos partenaires sont Hérault Tourisme, Montpellier Métropole Méditerranée, l’Office de tourisme 3M et l’Ademe, confie-t-elle aux Indiscrétions. Le programme sera finalisé d’ici 15 jours. » Le 6 octobre, sont prévus une plénière le matin et des ateliers l’après-midi. Le lendemain, se dérouleront 5 eductours sur les sujets traités la veille. 300 à 400 personnes de la France entière sont attendues. Les dernières Universités ont eu lieu au Havre (à retrouver ici). Le plan d’actions de tourisme durable au sein du CRTL Occitanie à consulter ici. Le CRTL Occitanie, dirigé par Jean Pinard, vient de recruter Anaïs Saint-Aubin comme chargée de mission Mobilités (création de poste) à Toulouse. Jean Pinard a insisté sur le ‘L’ du CRTL : « Il ne faut plus raisonner uniquement en tourisme de masse, mais promouvoir la destination Occitanie aux habitants de la région, en jouant sur l’offre TER. »  

Olivia Gregoire Les Indiscretions

Olivia Grégoire, secrétaire d’État chargée de l’Economie sociale, solidaire et responsable

Elle rend visite, ce mardi 15 mars après-midi, aux Nouvelles Grisettes, un lieu-concept dédié à la mode et au textile responsable, basé à Pérols (34). Autre actualité relative aux Nouvelles Grisettes : l’ouverture, le 28 avril, d’un corner des jeans lozériens Tuffery (lire notre « Zoom » de la dernière newsletter ici …). Les Nouvelles Grisettes comprennent trois espaces : un atelier de confection textile (vêtements, sacs, linge de maison, produits textiles événementiels…), un magasin dédié aux marques et créateurs régionaux, et un restaurant géré par Mon Cuisinier. Des événements en lien avec la mode et le textile responsables, comme des marchés de créateurs et des défilés, se déroulent tout au long de l’année. Des ateliers (couture, recycling, upcycling…) sont ouverts au grand public. Les quatre fondateurs des Nouvelles Grisettes sont Muriel Fournier, présidente de l’association et gérante d’Espace Propreté à Montpellier (lire « Trois questions à… »), Caroline Bouvier, artiste-créateur, Richard Préau, créateur et gérant de la marque Grand Travers et Roger-Yannick Chartier, co-gérant de Corum Immobilier. Le déplacement d’Olivia Grégoire sera aussi marqué par un petit-déjeuner, ce mardi 15, avec des chefs d’entreprises héraultais, notamment sur leur politique d’achats responsables, par une visite des locaux de Réalis (Région Occitanie) – Cité de l’ESS (pépinière de jeunes entreprises de l’ESS), puis par une découverte du domaine de BLB Vignobles, première société à mission viticole – charte de la dégustation responsable du vin, diminution de l’impact sur le vivant, structuration de l’entreprise… 
©Gézelin Grée MINEFI

Jeremie Dagonet Les Indiscretions

Jérémie Dagonet, Crédit Agricole Immobilier

Crédit Agricole Immobilier annonce la nomination de Jérémie Dagonet au poste de directeur régional Occitanie au sein de la promotion résidentielle aux côtés de Frédéric-Xavier Baudier, directeur national de la promotion résidentielle et des grands projets. Il a pris ses fonctions le 7 mars. Diplômé de l’École Supérieure des Travaux Publics, Jérémie Dagonet, 42 ans, a construit l’ensemble de sa carrière dans la construction et la promotion immobilière. D’abord chez SRC, filiale du groupe VINCI Construction, avant de rejoindre Bouygues Immobilier. « Sa grande expertise tant en pilotage d’opérations, comme en développement foncier et sa connaissance solide du territoire seront de précieux atouts pour Crédit Agricole Immobilier », souligne Frédéric-Xavier Baudier.

Patrick JACQUOT Les Indiscretions

Patrick Jacquot, Mutuelle des Motards

La Mutuelle des Motards renoue avec ses Assemblées régionales en présentiel. Ces 54 grands rendez-vous mutualistes ont lieu du 7 au 25 mars. L’Assemblée Régionale de Montpellier se tiendra le 24 mars, au siège social de Pérols (34), avec 140 personnes attendues. Le spécialiste de l’assurance deux-roues dressera à cette occasion le bilan de l’année 2021. L’Assemblée générale de la Mutuelle des Motards aura lieu le 18 juin à Saint-Étienne. Au programme : approbation des comptes, des orientations stratégiques et de la composition du conseil d’administration de la Mutuelle.
La dématérialisation des événements, qui a été totale en 2021, est en partie conservée. La Mutuelle des Motards propose ainsi cette année une gestion en ligne du processus d’élection des représentants des sociétaires à son Assemblée générale et/ou aux commissions sinistres. « Malgré les contraintes sanitaires, nos sociétaires ont été trois fois plus nombreux à participer aux élections en 2021, observe Patrick Jacquot, PDG. Ce fort niveau d’engagement a permis de renforcer leur représentation au sein de nos instances. »

Yohan Breuil Les Indiscretions

Yohan Breuil, Adéquation

Ex-directeur du bureau d’études Adéquation (immobilier) à Montpellier, il est nommé de DG adjoint, en charge du commerce et des régions. Le rayonnement d’Adéquation « est désormais national, avec Quentin Lamour depuis Paris, Damien Delvart à Lille, Denis Tudoux à Nantes, Nolwenn Malherbe à Bordeaux, Yann Gérard à Lyon, et Simon Chapuy à Montpellier », complète-t-il.

Décodage

Décodage
9

On perce le coffre-fort

Immobilier et mobilités : un lien de plus en plus fort. Lors de l’inauguration du Salon régional de l’Immobilier, le 11 mars au Corum de Montpellier, Michaël Delafosse, maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole, dit vouloir « mieux répartir les flux démographiques, autour des gares, comme par exemple le pôle TER de Baillargues », à l’est de l’agglomération, où des opérateurs portent de nombreux projets – comme NG, ou Helenis sur l’ancien siège social du transporteur Rouillé Coulon, avec un programme de 45 logements. D’après lui, cette approche globale de l’aménagement du territoire est la meilleure façon « de continuer à préserver les paysages agricoles et viticoles, tout en continuant à construire. Ce qui est primordial, car arrêter de construire, c’est faire exploser les prix, et porter une conception égoïste de l’aménagement du territoire. » Lors du Mipim à Cannes, cette semaine, une conférence sur le thème des ‘quartiers gares’ est d’ailleurs organisée avec le maire de Frontignan et un représentant du maire de Lunel.
À Montpellier même également, mobilité et immobilier doivent être intimement liés, estime Michaël Delafosse, géographe de formation. Son message aux promoteurs et investisseurs : « la métropole de Montpellier va être dotée d’une cinquième ligne de tramway, d’un réseau vélo et de cinq lignes de bus à haut niveau de service. Des projets immobiliers sortiront de terre le long de ces nouvelles mobilités. C’est d’autant plus primordial que le prix du pétrole va rester élevé. » Plus à lire dans ToulÉco, ici.

Mipim, côté Toulouse. Nous vous donnions la semaine dernière les rendez-vous de Montpellier Méditerranée Métropole au Mipim de Cannes (salon des professionnels de l’immobilier). Place au programme de Toulouse Métropole (président : Jean-Luc Moudenc) : « L’attractivité de Toulouse au rendez-vous de la relance », puis « Toulouse Aerospace : le temps de la maturité », ce 16 mars à 11h et 15h30. Puis, à 17h, « Toulouse, une métropole innovante et durable », par Jean-Luc Moudenc. Le 17 mars, s’enchaîneront, en matinée, « Toulouse accélère sa diversification économique » (10h30), « Actualité des projets d’aménagement » (11h), puis « Grand Matabiau, quais d’Oc avance avec vous » (‘vous’ étant les investisseurs et promoteurs, note), à 11h30.

Alarmant. « La fin de mon mandat de président de L’ObserveR de l’Immobilier Toulousain s’achève sur le constat alarmant d’un niveau au plus bas des mises en vente de logements neufs, un niveau jamais atteint depuis plus de 10 ans, et d’une offre commerciale réduite à peau de chagrin », poste sur Facebook Jean-Philippe Jarno, directeur général de Bouygues Immobilier France. Avec quand même un mot gentil à la fin : « Les enjeux à long terme de production d’habitats permettant de répondre à l’attrait de Toulouse Métropole et à l’accueil de nouveaux Toulousains sont portés par nos élus. » Ouf. Le prochain président de L’ObserveR sera désigné lors de l’assemblée générale du 8 avril.

Une coopérative qui voit vert. La coopérative gardoise Uni-Vert, qui regroupe 70 agriculteurs (fruits et légumes bio), installe une centrale frigorifique CO2 avec récupération de chaleur. Celle-ci profite aux bureaux adjacents pour la fourniture de chauffage et d’eau chaude sanitaire.
Pour l’accompagner dans la réalisation de son projet, la coopérative Uni-Vert a fait appel à l’entreprise Le Froid industriel, située à Nîmes (30), pour la réalisation des travaux, et à son partenaire Hellio, acteur de référence de la maîtrise de l’énergie, pour le financement. « D’un montant total de 324 800 €, cet investissement a été financé en grande partie par le dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE), à hauteur de 300 k€, indique Hellio dans un communiqué diffusé ce 14 mars. Ce nouvel équipement permet à l’exploitation de réduire sa facture énergétique de 3.000 € / mois, soit une économie annuelle de 36.000 €, et de diminuer son impact environnemental. » La coopérative Uni-Vert, 100 % bio depuis 2014, est investi de longue date dans la réduction de son empreinte carbone : pose de panneaux photovoltaïques, recyclage du carton et chariots élévateurs hybrides.

Wifi et ponctualité. Après la signature du protocole de financement de la ligne nouvelle Montpellier-Perpignan, le 22 janvier à Narbonne (lire dans ToulÉco et Les Échos, ici), place au protocole de financement du Grand Projet Sud-Ouest, comprenant la ligne nouvelle Bordeaux-Toulouse, ce lundi 14 mars à Toulouse en préfecture. Une frénésie de rail, à quelques semaines de l’élection présidentielle, disent les mauvaises langues. « L’écologie n’a pas besoin de nouvelles LGV, elle a besoin d’un réseau ferroviaire performant, qui achemine en rapidité, en régularité, en ponctualité tous les trains, évalue de son côté Éric Boisseau, expert ferroviaire basé en Occitanie. La 4G, le Wifi, l’attelage automatique digital sont au faîtage de la pyramide des priorités. »

Podcasts by Les Échos. À l’occasion du Big Tour (festival des entrepreneurs) de Bpifrance (à retrouver ici), Les Échos prévoient pour l’étape montpelliéraine, le 26 avril, trois podcasts, sur Rachel Delacour (Sweep), Hugues Galambrun (Septeo) et Alexandre Gioffredy (Greenkub). En Occitanie, le Big Tour de Bpifrance passe également à Toulouse le 22 avril.

Démarche RSE. Le Crédit Agricole du Languedoc est accompagné par le cabinet conseil Des Enjeux et des Hommes (Paris) pour affiner sa stratégie RSE. Martial Faixa, expert-comptable de formation, est responsable animation de la démarche RSE de la banque coopérative régionale.

L’urbanisme de Millau à l’honneur. Le prochain Lab Immo de Midi Libre se déroulera le 28 mars à 15h avec Julien Eybalin (Kaufman&Broad Languedoc-Roussillon) et Emmanuelle Gazel, maire de Millau (Aveyron). Au programme : la reprise de friches urbaines, pour y ériger entre autres une résidence séniors. J’aurai le plaisir d’animer ce Lab Immo.

Savoir qu’on ne sait pas. L’une des armes secrètes des dirigeants d’entreprise : savoir qu’on ne sait pas. En se fiant à son instinct, pour anticiper les évolutions futures et pas forcément évidentes. La diversification du MHSC (foot, Ligue 1) dans l’esport est à ce titre édifiante. Lors du point presse présentant la nouvelle section esport, Olivier Nicollin, PDG du Groupe Nicollin, principal sponsor du MHSC, avoue, aux côtés de son frère Laurent, président du MHSC : « On est vieux, un peu largués vis-à-vis de ces nouvelles choses. Mais c’est un monde nouveau, c’est intéressant de savoir comment ça se passe. On va dans l’inconnu, mais on sent qu’il va se passer quelque chose. Mieux vaut être dedans que dehors. » En mode humour, Laurent Nicollin concède : « Quand j’allais chez mon barbier le samedi matin, je tombais sur des matchs d’esport retransmis sur les écrans du salon. Je ne savais même pas qu’on y était ! »
> « Foot : le club de Montpellier se lance dans l’e-sport pour conquérir les 12-30 ans », pour Les Échos, à lire ici.

Le blues de l’adjoint à l’urbanisme. Frantz Denat vient de démissionner de son mandat d’adjoint au développement du territoire de la commune de Mauguio. Le maire, Yvon Bourrel, reprend la compétence urbanisme, comme l’indiquait fin janvier Midi Libre (ici). « Frantz Denat en avait assez de ne pas pouvoir construire des logements, alors que Mauguio est en zone tendue et que la pression démographique est énorme, confie une source proche. Des pressions ont été exercées pour ne pas bâtir de logements sociaux sur certaines parcelles. » Une problématique qui n’est pas propre à Mauguio. Lors du dernier Lab Immo Midi Libre, Laurent Villaret, président de la FPI Occitanie Méditerranée, a fustigé les maires « qui refusent de bâtir ».

Santé : un pôle réadaptation au nord de Montpellier. Le 9 mars, pose de la 1ère pierre du pôle réadaptation « Aurores » Méditerranée, un nouveau bâtiment de 6.500 m², qui devrait ouvrir ses portes en septembre 2023. L’investissement de l’opération s’élève à 14 M€. Porté par le CHU de Montpellier et les Cliniques du Dr STER, ce projet a obtenu l’autorisation de l’Agence Régionale de Santé Occitanie de créer un nouvel établissement de réadaptation de 135 lits et places sur le site de la clinique du Docteur Ster à Saint-Clément-de-Rivière (34). Ce pôle permettra de répondre aux besoins en soins de rééducation et de réadaptation. Il sera notamment équipé d’un plateau technique de rééducation fonctionnelle spécialisé avec une salle de physiothérapie, un espace balnéothérapie, une salle d’ergothérapie, une salle de fitness et une salle dédiée à l’éducation thérapeutique. 80 professionnels dont 7 praticiens y travailleront. Agence d’architecture : Alagheband and partners (Montpellier).

Heureuses Coïncidences. La 13e édition des Heureuses Coïncidences, cycle annuel de conférences et d’expositions de l’Association Lézigno (lien ici), portant sur la ville contemporaine à travers l’architecture, l’art, le design et le paysage, se dérouleront le 9 septembre prochain au siège social de Technilum (mobilier urbain aluminium, Béziers). L’occasion, aussi, de fêter les 50 ans de la PME dirigée par Agnès Jullian.
> Le portrait d’Agnès Jullian dans Les Échos, à (re)lire ici.

Plus de décodages ici

Rénovation. Nîmes Métropole signe deux séries de conventions avec FDI Groupe et les syndics Camilleri et Nexity pour lutter contre la fracture énergétique et rénover les logements, y compris ceux des foyers les plus en difficulté avec des travaux d’urgence prévus sur les copropriétés de la Galerie Wagner, dans le quartier de Pissevin à Nîmes. Pour Les Échos, à lire ici.

Inondation. Étape importante dans la lutte contre les inondations. Le Papi (Programme d’actions de prévention des inondations) 3 a été signé le 21 février par les financeurs. Ce plan prévoit 113,18 millions d’euros d’investissements pour la période 2022-2028. Pour Les Échos, à lire ici.

Belle histoire. Ce 10 mars, deux réfugiés seront embauchés en tant que coffreur-bancheur dans les entreprises de bâtiment Sogea Construction et Rourissol, adhérentes du Groupement d’employeurs pour l’insertion et la qualification (Geiq) BTP Gard. « BTP, ces entreprises gardoises qui intègrent des migrants via le Geiq », pour Les Échos, à lire ici.

Agrivoltaïsme. Sun’Agri (30 salariés, siège à Paris), spécialiste de l’agrivoltaïsme, qui dispose de deux antennes dans l’Hérault (Clapiers et Castelnau-le-Lez), et Cévennes Energy, développeur et producteur en énergies renouvelables basé à Cendras (Gard, 5 salariés), signent le 23 février un partenariat national. Objectif : promouvoir la technologie de persiennes photovoltaïques dynamiques de Sun’Agri au service des viticulteurs et arboriculteurs. « Grâce à l’ombrage apporté par les persiennes, pilotées en temps réel via des capteurs agronomiques, cet outil permet de réduire les ressources en eau utilisées par l’agriculture, et de réduire l’amplitude thermique sous la structure pour améliorer le confort des cultures », indiquent les deux sociétés.

Osmozis recrute. Le spécialiste héraultais (Clapiers) de la transformation numérique des campings et résidences de vacances en Europe prévoit 15 recrutements dans plusieurs zones géographiques. Parmi les profils : technicien(ne) installation, développer web full stack, assistant(e) comptable et administratif, ingénieur systèmes et réseaux, etc. L’objectif d’Osmozis est de soutenir sa forte croissance (+20 % en 2021, à 9M€), et développer son parc de bornes et objets connectés.
Autre actualité, Osmozis conclut un partenariat de distribution de serrures Osmokey avec les mobil-homes Bio Habitat, filiale du groupe Bénéteau, premier fournisseur français de mobil-homes. Après la livraison du mobil-home, Osmozis prend le relais pour finaliser, sur site, de l’installation et de l’exploitation logicielle. « Ce partenariat s’est déjà traduit par la vente de plusieurs centaines de serrures OsmoKey équipées sur des mobil-homes Bio Habitat », indique Osmozis dans un communiqué du 8 février.
Pour en lire plus sur le sujet, l’article « Campings connectés. L’Héraultais Osmozis enrichit ses solutions », pour ToulÉco est à (re)lire ici.

Journée de l’eau. Le 17 mars se tiendra une journée dédiée aux enjeux de l’eau dans l’agriculture et le tourisme, organisée par Nîmes Métropole, à l’Hémicycle de l’Hôtel Communautaire de Nîmes (30). L’occasion pour l’intercommunalité d’organiser, le matin, une conférence AgroRisques sur le thème « Gel tardif et stress hydrique. Quelles réponses, quelles alternatives ? » (Article sur la première conférence AgroRisques, le 23 novembre, pour Les Échos à (re)lire ici). L’après-midi, à 13h30, prendra place le « Rendez-vous éco : eaux et tourisme, les bonnes solutions face aux enjeux ! », animé par Jean-Michel Clerc, Expert Innovation Eaux Géosciences Risques de l’Agence Régionale de Développement Économique AD’OCC.
> Plus d’informations sur la journée de l’eau ici.

Label d’excellence. Le Premier ministre, Jean Castex, confirme la pérennisation définitive de l’I-SITE Montpellier Université d’Excellence sur les recommandations du jury international du programme d’investissement d’avenir Idex-Isite, indique l’Université de Montpellier le 10 mars. Un projet porté par l’Université de Montpellier depuis 2017, avec 15 partenaires implantés sur le site. « La pérennisation de ce label est fondamentale pour asseoir la visibilité de l’Université de Montpellier à l’échelle nationale et internationale autour de trois défis planétaires : la sécurité alimentaire, la protection de l’environnement et la santé humaine », indique l’Université. La pérennisation du label I-SITE sanctuarise la dotation de l’État : 550 M€ de capital, soit 17 M€ disponibles par an, qui seront abondés par les moyens amenés par les autres dispositifs du Programme d’Investissement d’Avenir.

Assises Med Vallée. Les premières Assises Med Vallée de Montpellier Méditerranée Métropole se tiendront le 27 juin prochain.

Gustave. La SPL Occitanie Events lance la première édition de la Foire de Printemps du 17 au 21 mars au Parc des Expositions de Montpellier. Le trophée Gustave, plateforme d’innovations portée par les Foires de France, sera lancé à cette occasion. Huit entreprises et startup y participent : Interlock, Crocandiz, CoAventure, Spirunutri, Le Club des Simone, RTB-sport, Kid&Trip, et Le petit zeste. Pour découvrir ces projets et voter, c’est ici.

Appel à candidature pour Le Caladon à Lunel. La Ville de Lunel (Hérault) lance un appel à candidature pour créer une nouvelle cellule commerciale au « Caladon », situé au 21 place Jean Jaurès. Objectif : redynamiser et soutenir les commerces et créer un parcours client dans la ville. Le local, situé sur la place historique des marchés de Lunel, les Caladons, est d’une superficie aménageable de 37 m2. Il est destiné à une activité de commerce, de service ou d’artisanat de proximité, qui doit participer à l’attractivité et à la dynamisation du centre-ville. Les candidats ont jusqu’au 31 mars inclus pour déposer leur dossier (à télécharger ici).

Zoom

Zoom
9

Une info passée au crible

Transition écologique : l’Ademe implique ses relais et réseaux

 

Près de 200 personnes, issues des relais et réseaux de l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) en Occitanie, pour le « Rendez-vous des acteurs de la transition écologique en Occitanie », ce 8 mars aux Espaces Vanel à Toulouse, organisé à l’occasion des 30 ans de l’Ademe.
Pour cet anniversaire, l’Ademe a mis en avant ses relais et réseaux, avec un message-clé : pour réussir la transition écologique, on a besoin de tout le monde.

 

Animation Ademe Toulouse 8 mars Les Indiscretions

Esprit d’équipe. « L’Ademe ne travaille jamais seule. Même si notre équipe compte 45 personnes, nos moyens humains ne sont pas à l’échelle de la transition écologique et énergétique dans une région aussi vaste que l’Occitanie (13 départements), estime Céline Vachey, nouvelle directrice régionale de l’Ademe Occitanie, aux côtés de Camille Fabre, directeur régional délégué à Montpellier. Nos cibles sont variées – entreprises, collectivités, associations… -, avec des besoins divers selon les projets : accompagnements méthodologiques, financiers, études, travaux, communication, formation… »

Usage ou technologie ? Tous deux ont présenté les 4 scénarios prospectifs « Transitions 2050 » pour atteindre la neutralité carbone, avec 4 experts de l’Ademe : Nathalie Gonthiez pour le bâtiment, Samuel Puygrenier pour les mobilités, Lyse Longueville pour l’alimentation et Adrien Vassilevsky pour le mix énergétique. Ces propositions seront mises à la disposition du prochain gouvernement. Au final, on se dirige plus vers un mix de scénarios, entre progrès technologiques, investissements massifs et modification des comportements. Cette dernière variable semblant être la clé de voûte : si on continue à vouloir prendre chacun sa voiture individuelle, tout seul, tous les jours, fusse-t-elle ultra-connectée, autonome, et à propulsion électrique, hybride ou hydrogène, le compte n’y sera pas.

Message. Prise de fonction et nouveau paradigme. Céline Vachey a été d’emblée très claire vis-à-vis des 200 relais territoriaux présents dans la salle. « Dans l’attribution des subventions, nous serons sensibles au modèle économique des structures que nous soutiendrons », a-t-elle déclaré. On a connu des discours d’introduction plus creux.

Animation Ademe Toulouse 8 mars Les Indiscretions

EFC. Pour Terres d’EFC (Économie de la fonctionnalité et de coopération), Élodie Guyot a promu « un nouveau modèle économique, qui permet de sortir de la logique industrielle basée sur une logique de volume et d’intensification, et d’épuisement des ressources matérielles et humaines ».

Un fidèle. Représenté par Grégory Zabala, Bois Énergie 66 est l’un des plus anciens relais de l’Ademe en Occitanie (depuis 26 ans). L’association assure une mission d’animation auprès des maîtres d’ouvrage des Pyrénées-Orientales dans leurs projets de transition écologique, dans le domaine de la chaleur renouvelable. « Sans les animations de l’Ademe, on voit clairement l’arrêt de développement de projets », a-t-il commenté.

Actions conjointes. Parmi les actions conjointes réussie, Raphaëlle Vienot, directrice déléguée à la transition écologique au plan Hydrogène et à l’économie circulaire à la Région Occitanie, cite « l’énergie coopérative et citoyenne. Nous y étions depuis 2014, et l’Ademe a souhaité se positionner à nos côtés, dans une dynamique d’accompagnement des projets citoyens. Nous parvenons ensemble à faire monter en compétences les acteurs ». La veille permanente reste une préoccupation de tous les instants. « Il faut rester à l’écoute de signaux faibles et des acteurs du territoire, et anticiper les nouveaux sujets », ajoute-t-elle.

 

Animation Ademe Toulouse 8 mars Les Indiscretions

Bpifrance : diagnostics… Outre le financement de greentech, et l’aide aux fournisseurs et producteurs d’énergie, Anne-Cécile Brigot, directrice régionale de Bpifrance Occitanie Ouest, entend accompagner un maximum de PME et TPE dans une démarche de transition écologique. Un exemple très concret d’accompagnement : « Avec une mission de diagnostic écoflux (déchets, eau, électricité), une PME a pu économiser 50 k€ de factures en un an. » À l’heure de l’énergie chère, certains investissements sont vite rentabilisés.

… Et Coq Vert. Camille Schneuwly, chargée de coordination Plan Climat – Réseau Sud, insiste sur l’offre intégrée, entre Ademe et Bpifrance, pour les entreprises. « C’est une aide à la fois technique et financière. On s’appuie sur l’Ademe pour massifier les dispositifs de bonne gestion des flux, d’accès aux financements de décarbonation des activités… » La communauté du Coq Vert regroupe des entrepreneurs engagés dans la transition écologique. Au programme : « Échanges entre pairs, accès à l’information, formation, webinaires, intervenants de qualité… » 70 ‘Coq Verts’ sont actifs en Occitanie. Sachant que ces ‘Coq Verts’ ne sont pas forcément des greentech. « Il y a aussi, par exemple, des groupes de transport, comme Labatut Group à Toulouse. »

Au boulot. Dans l’après-midi, et pendant que je buvais des cafés en regardant passer les manifestants – parce qu’il y a toujours des manifestations à Toulouse : ou ils sont très énervés tout le temps, ou ils sont victimes d’incroyables injustices, ou ils voient des choses que je ne vois pas, ou bien cochez « Ne sais pas » -, Vincent Hugonnet (Ideco Marketing) a animé deux ateliers de travail, auxquels ont pris part les participants de la journée. Thèmes de travail : « De quoi avons-nous collectivement besoin pour mettre en œuvre les scénarios ‘Transitions 2050’ proposées par l’Ademe ? Comment réussir à convaincre les collectivités locales et les entreprises ? » ; « Quelles sont vos propositions pour accélérer la transition écologique et énergétique en Occitanie ? » Une séance de restitution est programmée, a annoncé Céline Vachey en conclusion.

Making of. Au fait, j’ai eu le plaisir d’animer la plénière de la matinée. Conducteur au cordeau, timing respecté par la quinzaine d’intervenants, micros qui fonctionnent et une salle contente à la fin : presque un rêve éveillé pour tout animateur d’événement.

3 questions à

3 questions à

Muriel Fournier, Espace Propreté

« Être une entreprise à mission est un vecteur de business »

Gérante depuis 4 ans d’Espace Propreté, entreprise de nettoyage à Montpellier (17 salariés, 830 k€ de CA ; références : ESII, Atole, FFB, Cnam, SMABTP…), Muriel Fournier se félicite de diriger « la première entreprise de nettoyage en France à être société à mission ». Les Indiscrétions se méfient par nature des superlatifs, mais après vérification auprès de la Fédération des Entreprises de Propreté, l’information est exacte. Échange avec une entrepreneuse enthousiaste et investie : coprésidente du Club des Jeunes de la CPME Hérault, mandat patronal à la Médecine du Travail, adhérente à Femmes chefs d’entreprises et présidente des Nouvelles Grisettes (Pérols, cf ‘Olivia Grégoire’ dans À l’Affiche). « Trois questions à… », la rubrique où le tutoiement est de rigueur.

Muriel, pourquoi adopter le statut de société à mission ? Quel a été l’élément déclencheur de la démarche ?
Le sens du travail a changé. Il y a de moins en moins de vocations pour faire agent d’entretien. Je l’ai vu sur le dernier Salon TAF, la semaine dernière à Montpellier. On doit raconter notre métier, expliquer que c’est une filière où il y a du travail, et que ce travail ne se limite pas à nettoyer des toilettes… Comme tout le monde recrute, il nous faut être plus attractifs que les autres, et le statut de société à mission y contribue. Les salariés ont été impliqués dans l’élaboration de la démarche RSE. À travers des groupes de travail, ils se sont questionnés sur les valeurs de l’entreprise, pour aboutir à trois valeurs fortes : humain, respect, responsabilité. Ces valeurs sont inscrites dans les statuts. Ce qui n’est pas neutre : si, demain, je ne suis plus à la tête de l’entreprise, cette raison d’être perdurera. Ces valeurs sont accrochées définitivement à l’entreprise.

Société à mission, cela apporte donc du sens. Est-ce que cela vous apporte du business ?

Oui ! Les 4 clients qui ont participé aux groupes de travail comprennent mieux notre fonctionnement, et se sentent liés à l’entreprises. On a tenu informés les autres clients. Certains me questionnent sur la démarche RSE. Sachant qu’il y aura 10.000 sociétés à mission en 2025, au lieu de 500 aujourd’hui. Ces entreprises auront besoin d’entreprises de nettoyage. Le fait que nous soyons pionniers dans ce domaine va les interpeller. En interne, nous développons avec Nout (Castelnau-le-Lez, 34) notre propre configurateur de devis. À terme, d’autres personnes que moi pourront établir des devis. Un gain de temps en vue, et cela me soulagera…

Un message que tu souhaiterais délivrer aux lecteurs Indiscrets ?
Le secteur de la propreté n’est pas assez mis en avant. On dirait qu’on ne veut pas nous voir ! (lire à ce sujet l’excellente enquête ‘sur la France des oubliés’ du JDD, ici) Nos clients doivent se rendre compte que la propreté de leurs bureaux est un enjeu, y compris pour le bien-être de leurs salariés. Ils doivent nous aider à changer les horaires d’intervention, en faisant intervenir nos agents pendant les heures de travail des salariés des entreprises clientes, pour éviter les horaires fractionnés de notre côté. De plus, quand les salariés connaissent nos agents, les locaux sont plus propres, car chacun connaît mieux le métier de l’autre. Nous le faisons déjà chez ESII (expert en gestion de l’accueil), à Lavérune (34).

 

La HV Touch

La HV Touch

Conseil RP

Il y a 34.476 journalistes professionnels, titulaires de leur carte de presse, en 2021 en France, indique la commission de la carte d’identité des journalistes professionnels, ce 1er mars. Un chiffre stable par rapport à 2020. 34 075 sont des cartes de journalistes actifs. La profession est paritaire : 17.756 hommes, 16.242 femmes, 77 personnes qui se sont déclarées neutres. 401 cartes honoraires ont été attribuées – journalistes présentant 30 ans ou plus de services. Parmi les catégories de journalistes actifs en hausse :  + 29 % de cartes de demandeurs d’emploi (1.613, sachant qu’un journaliste qui perd son emploi garde sa carte de presse pendant la durée de la perception de son indemnité chômage) et + 5 % de cartes de pigistes (8.296). Pour rappel, un journaliste pigiste est rémunéré en fonction du nombre d’articles qu’il rédige. Ses revenus ne sont donc pas fixes, et il n’est pas salarié dans une rédaction.

La phrase

« Je suis convaincu qu’une vraie filière des énergies renouvelables marines va se mettre en place sur le port de Port-la-Nouvelle. Nous serons prêts pour les futurs parcs commerciaux, avec des nouvelles infrastructures dédiées à offrir pour les porteurs de projets. Tous les ports n’ont pas ce luxe ! Là, nous avons une page blanche à écrire avec les porteurs de projets. Par ailleurs, le tissu entrepreneurial local est performant. La région compte beaucoup de sociétés dynamiques, comme Qair, Valeco, MP ArchiMed, Ocean Winds, 8.2/Dolfines… Sans oublier Wind’Occ, qui rassemble les entreprises de la filière éolien en mer en Occitanie, avec déjà 170 affiliés. »

Yann Wickers

directeur général de la Semop (société d’économie mixte à opération unique) Port-la-Nouvelle.

On s’en fout

Ce samedi, j’ai présidé le jury… Non, pas comme ça. On s’en fout, de raconter les choses par le petit bout de la première personne du singulier. Alors, on recommence. Voici : Mener vers les grandes écoles supérieures, et vers leurs rêves, des lycéens méritants, scolarisés en classe de terminale en milieu rural ou dans des villes moyennes, et confrontés à des difficultés de financement. C’est l’ambition de l’association De l’Hérault aux Grandes Écoles. Ce samedi 12 mars au matin, au Village by CA Languedoc, s’est déroulée la réunion de délibération du 1er dispositif de bourse 2022. Avec des croissants, et pas mal de réflexion entre deux miettes.
33 dossiers venant de jeunes de Clermont-l’Hérault, Lodève, Béziers, Montagnac, Gignac…, ont en effet été passés au crible, pour retenir 4 lauréats. Lettres de motivation, bulletins scolaires, commentaires des établissements, situations familiales : pas facile de faire un choix !
D’autant plus que les critères ont varié selon les membres du jury. Doit-on prendre en compte la clarté du projet professionnel, en plus des notes ? Les fautes d’orthographe dans la lettre de motivation sont-elles éliminatoires d’office ? Au-delà d’un certain montant annuel, les revenus des parents doivent-ils rendre la demande de bourse caduque, au-delà de la qualité intrinsèque du dossier ? Une bourse doit-elle aider à financer une école privée, parce que le lycéen ne souhaite clairement pas aller à l’Université ? Doit-elle se substituer à des pères qui ne financent pas le train de vie de leur enfant, et manquent ainsi à leur devoir premier – malheureusement, c’était le cas dans un dossier sur trois ?
« Grâce à ce dispositif, nous allons permettre à quatre lycéens de l’Hérault de poursuivre des études exigeantes, indépendamment de leurs origines sociales, déclare Clémence Quinonero, présidente de l’association, originaire de Lodève et aujourd’hui étudiante à Sciences Po Paris. Ils bénéficieront d’un soutien financier de 6.000 euros sur 2 ans, ainsi que d’un accompagnement assuré par les étudiants de l’association. »
L’objectif est aussi de pousser les jeunes à voir plus grand, en luttant contre l’auto-censure. « Après avoir regardé le très bon dossier d’un candidat, je l’ai appelé pour qu’il élargisse ses vœux auprès de Parcoursup. Il n’avait pas formulé de choix dans de grandes écoles parisiennes, n’y ayant même pas pensé, alors qu’il correspond aux critères », ajoute-t-elle, aux côtés de Charlotte Fazenda, responsable du dispositif de bourses.
Pour en savoir plus sur ce dispositif national c’est par ici.
Le retour en images et la composition de ce valeureux jury du samedi matin sous la pluie, ici.
Partenaires du dispositif : Le Village by CA, Crédit Agricole du Languedoc, Hermès et BNP Paribas.

Au marché

Au marché
9

Les marchés publics essentiels en Occitanie de la semaine passée. Parce qu’il faut bien vivre.

APPELS D’OFFRES

Occitanie

Le service Achats de la CCI Occitanie lance un avis pour la location, installation et maintenance de photocopieurs numériques N&B et couleur. 

Aménagement 🏗️

Occitanie Est 

Le conseil départemental du Gard lance un avis pour l’aménagement paysager du carrefour giratoire sur la commune de Pézenas.  

Occitanie Ouest 

La Communauté d’Agglomération du Grand Montauban lance un avis pour les travaux d’aménagement d’un giratoire place de la Libération. 

BTP 👷‍♀

Occitanie Est 

Viaterra lance un avis pour le marché de maîtrise d’oeuvre d’exécution pour la réhabilitation de l’immeuble sis à Béziers. 

Le conseil départemental du Gard lance un avis pour les travaux de emplacement des appareils d’appui et des joints de chaussée de la culée C0. 

L’Agence publique pour l’immobilier de la justice (Apij) lance un avis pour la mission de commissionnement pour la réhabilitation-extension du palais de justice de Perpignan.  

La Communauté d’Agglomération Hérault Béziers lance un avis pour la maîtrise d’œuvre pour la création du pôle d’échanges multimodal d’Agde. 

La commune de Vauvert lance un avis pour les travaux et fournitures nécessaires à la rénovation partielle ou totale, la réfection ou l’entretien de la voirie ou des espaces ouverts aux publics. 

Le conseil départemental de l’Hérault lance un avis pour le renforcement de la chaussée et ka réfection de la couche de roulement. 

Le parc national des Cévennes lance un avis d’accord-cadre de missions de maîtrise d’oeuvre pour la construction et la réhabilitation de bâtiments de l’établissement public du Parc national des Cévennes.

La ville de Montpellier lance un avis pour les travaux de génie climatique dans les bâtiments existants – rénovation de chaufferies. 

La ville de Béziers lance un avis pour le remplacement des menuiseries extérieures. 

Occitanie Ouest 

La Communauté d’Agglomération de l’Albigeois lance un avis pour la mission de maitrise d’œuvre pour la réhabilitation ou la reconstruction du poste de refoulement du « pont neuf ». 

La commune de Toulouse lance un avis pour les travaux de construction du groupe scolaire Dortis. 

Le syndicat mixte Haute-Garonne Montagne lance un avis pour les travaux de terrassement et vrd, fondations spéciales, électricité courant fort et courant faible pour le remplacement de la télécabine reliant Luchon à Superbagnères.  

La ville de Montauban lance un avis pour la réfection et l’extension de la piste et installations d’athlétisme du stade Georges Pompidou.  

La CAF du Gers lance un avis pour les travaux de désamiantage et la réfection des toitures du site de la CAF CPAM et URSSAF d’Auch, réfection des complexes d’étanchéité et mise en sécurité. 

La commune de Toulouse lance un avis pour les travaux de construction de la maternelle Lucie Aubrac. 

Toulouse Métropole lance un avis pour les travaux de création d’un local gardien, d’un columbarium et d’un jardin du souvenir. 

La commune de Bessières lance un concours restreint de maîtrise d’oeuvre en vue de la construction d’une école. 

Communication 📣
Déchets 🗑️

Occitanie Ouest 

La Communauté de Communes Terres de Confluences lance un avis pour le traitement des déchets ultimes issus des trois déchetteries intercommunales. 

Éclairage public 💡
Environnement 🌳

Occitanie Est 

L’Institut français du cheval et de l’équitation lance un avis pour l’entretien des espaces verts et arborés du site d’Uzès.  

Services 📋

Occitanie Est 

La ville de Nîmes lance un avis d’accord-cadre à bons de commande de coordination en matière de sécurité et de protection de la santé. 

La ville de Nîmes lance un avis pour des interventions correctives sur les horloges, sonneries, cloches et systèmes de protection foudre sur les édifices de la ville. 

Le département du l’Aude lance un avis pour le remplacement de deux ascenseurs au collège Gaston Bonheur à Trèbes. 

Le Grand Narbonne lance un avis pour des prestations de de gardiennage et Ssiap pour divers sites de la Communauté d’agglomération. 

Le conseil départemental du Gard lance un avis pour la fourniture de carburants, de recharges électriques sur bornes par cartes accréditives pour les véhicules du département.

La ville de Nîmes lance un avis pour la réalisation d’études acoustiques et de qualité de l’air. 

La ville de Montpellier lance un avis d’accord-cadre pour la location pose et dépose de décorations lumineuses et illuminations de Noël. 

Occitanie Ouest 

La Communauté de Communes du Grand Figeac lance un avis pour la fourniture de liant routier pour travaux d’entretien et de revêtements sur voies communales et voies d’intérêt communautaire. 

Europolia lance un avis pour les études préliminaires sur les ouvrages d’arts impactés par les Aménagements Ferroviaires du Nord de Toulouse (AFNT). 

Toulouse Métropole lance un avis pour la maintenance des installations de chauffage rayonnant gaz de la mairie de Toulouse et de Toulouse Métropole. 

La commune de Toulouse attribue le marché des travaux de remise en état des équipements et dispositifs de sécurité des parties communes de l’immeuble IGH Jean Jaurès à GBMP, QUERCY CONFORT et INEO MPLR AGENCE TERTIAIRE. Montant final du marché attribué : 916 852,86 euros. 

Le conseil départemental de l’Ariège attribue le marché des travaux pour l’aménagement numérique de l’Ariège au Groupement solidaire SPIE Citynetwork, BV SCOP, Groupement solidaire SANTERNE Ets AXIANS, Entreprise GABARRE, CIRCET. Valeur totale du marché : 120 978 000 euros. 

Epf d’Occitanie attribue le marché de réalisation de travaux de désamiantage, déconstruction et démolition de douze biens bâtis situés sur la commune de Trèbes et d’un bien situé sur la commune d’Azille (11) à VIDAL DEMOLITION. Valeur totale du marché : 356 607 euros. 

L’Université de Montpellier attribue le marché d’amélioration de l’efficacité énergétique des IUT de Nîmes et Montpellier/Sète à SARL NM2A Architecture, ADRET, SARL CABINET DELORME. La suite des titulaires est à consulter ici. Valeur totale du marché : 362 359 euros.  

Montpellier Méditerranée Métropole attribue le marché de commande centralisée et supervision des installations d’éclairage public à LACROIX CITY. Valeur totale du marché : 2 150 000 euros. 

La Région Occitanie attribue le marché d’AMO pour l’organisation du transfert de compétences pour la gestion du Feader à Amnyos. Valeur totale du marché : 180 000 euros.

Alès Agglomération attribue le marché de travaux d’entretien maintenance exploitation pérennité rénovation mise en sécurité et conformité des installations d’éclairage public à SARL VETSEL, SAS SPIE CITYNETWORKS, Sas Ete VALETTE et SARL SEEB. Valeur totale du marché : 4 253 200 euros. 

Toulouse Métropole attribue le marché de la rénovation de la toiture du Stadium à Vertical Sud-Ouest et sas comminges batiment. Valeur totale du marché : 2 722 566,48 euros. 

La Communauté de Communes de la Save au Touch attribue le marché d’accord-cadre de maîtrise d’œuvre pour des travaux de voirie, trottoirs, pistes cyclables et travaux accessoires à OTCE Infra, Atelier d’Aménagement et d’Urbanisme (2AU) / SEBA SUD OUEST et URBALINK SARL. Valeur totale du marché : 400 000 euros. 

La ville de Tarbes attribue le marché de fourniture de mats d’éclairage public à ghm. Valeur totale du marché : 120 000 euros. 

Plus de marchés ici

Carcassonne Agglomération attribue le marché de travaux de raccordements de l’assainissement à carcassonne saint jean des communes de Ventenac Cabardes, Pennautier et Pezens à GILS CONSTRUCTION ET TP, ECHO TP, SARL ASS SALES, AUDE TP, SADE CGTH et CITEC ASSAINISSEMENT. Valeur totale du marché : 2 871 126,98 euros. 

Toulouse Métropole attribue le marché d’accompagnement stratégique de la communication institutionnelle de la ville de Toulouse et de Toulouse Métropole au Groupement Le Pouvoir Des Idees / Sas 2017. Valeur totale du marché : 365 000 euros. 

La ville de Nîmes attribue le marché de prestations de formations réglementaires, bureautique, animation (bafa bafd) et accueil de personnes en situation de handicap dans les erp à APAVE SUDEUROPE SAS, C2F FORMATION, BUREAU VERITAS EXPLOITATION SAS, LIGUE DE L’ENSEIGNEMENT DU GARD, M2I SCRIBTEL, M2I FORMATION et Initiative prévention SVP TRAVAIL & ORGANISATION. Valeur totale du marché : 491 800 euros. 

La commune de Toulouse attribue le marché de procédure avec négociation pour l’attribution d’un marché de maîtrise d’œuvre portant sur la requalification des abords de la chapelle Saint Joseph au Groupement Dva Sarl  » D’une Ville à l’autre/Sarl Ideia Vrd/Eurl Quartiers Lumières. Valeur totale du marché : 283 245 euros. 

La Région Occitanie attribue le marché de prestations de montage et de démontage d’expositions d’art contemporain à Eirl Kaltenbacher Backface. Valeur totale du marché : 320 000 euros. 

La Communauté de Communes du Bassin Auterivain Haut Garonnais attribue le concours  de maîtrise d’œuvre pour la construction d’un centre aquatique sur la commune d’Auterive à Z Architecture. Valeur totale du marché : 1 097 690 euros. 

La ville de Montpellier attribue le marché de mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage technique pour la réalisation de la cité de l’alimentation à PROFILS, MBA CITY, G.SIR, ECOCEATY, H3C et RAINBOW ERGONOME. Valeur totale du marché : 299 520 euros. 

L’agenda

i

Newsroom

L’agence travaille en ce moment sur plein de choses passionnantes :

Déplacement au Mipim, salon des professionnels de l’Immobilier à Cannes, les 16 et 17 mars. Dossier à paraître le 31 mars dans l’Hérault Juridique et Économique.

Pour Les Échos : Apex Énergies change de propriétaire ; Guerre en Ukraine : difficultés d’approvisionnement pour les cheminées Focus.

Reportage sur l’Université du Cinéma (architecte : Christophe Gulizzi, Marseille) à Cannes, pour le magazine Signature de Profils Systèmes.

Enquête nationale sur les bardages bois, pour BoisMag, parution en mars.

« Que peut apporter l’hydrogène dans la décarbonation des transports ? » : enquête pour L’Abécédaire des Institutions, parution en juin.

À suivre en ligne ou en présentiel

MARS

Mercredi 16 et jeudi 17 mars de 9h à 17h :

Salon TAF 2022 (Travail, Avenir, Formation) de Toulouse, co-organisé par la Région Occitanie, Pôle Emploi, les Missions locales ainsi que différents partenaires institutionnels de la Région (Concorde avenue, Aussonne – 31). Plus d’informations ici.

Jeudi 17 mars de 12h à 14h :

Instants Éco sur le thème « Comment définir son prix de vente et le justifier ? », organisé par Innoveum, Pépinière-Hôtel d’entreprises innovantes du Grand Narbonne. Rendez-vous 100% présentiel, au 74 avenue Paul Sabatier, à Narbonne. Plus d’informations ici. Inscription gratuite obligatoire via ce lien.

Plus d'événements ici

MARS

Jeudi 17 mars de 18h à 20h :

Afterwork « Cyber Attaques : comment vous protéger ? », organisé par la CPME Gard, en partenariat avec le Réseau Cybermenaces (RCM) de la Direction Centrale de la Police Judiciaire de Montpellier et le Groupe AEN, Ecole d’Ingénierie Informatique, à Nîmes (30) – Escape Game Brain Out. Inscription obligatoire ici.

Jeudi 17 mars :

Conférences sur « Les enjeux de l’eau en agriculture et tourisme », organisé par Nîmes Métropole, à l’Hémicycle de l’Hôtel communautaire. Inscriptions ici.

Mardi 22 et mercredi 23 mars de 9h à 17h :

Salon TAF 2022 (Travail, Avenir, Formation) de Nîmes, co-organisé par la Région Occitanie, Pôle Emploi, les Missions locales ainsi que différents partenaires institutionnels de la Région (230 avenue du Languedoc, Nîmes). Plus d’informations ici.

Mercredi 23 mars à 18h30 :

Conférence « L’alimentation de demain : Comment assurer notre sécurité alimentaire ? », organisée par Polytech Montpellier (Université de Montpellier), à Polytech (Place Eugène Bataillon, Montpellier). Plus d’informations et inscription ici.

Mercredi 23 mars de 8h30 à 12h30 :

« Les Rencontres de l’Emploi et de la Formation : forum de l’aide et des services à la personne », organisé par Sète Agglopôle Méditerranée, au foyer des Campagnes (Poussan, 34). Plus d’informations ici.

Mercredi 23 et jeudi 24 mars :

« Cycl’Eau Toulouse Occitanie », organisé par AD’OCC, au MEETT – Parc des Expositions (Aussonne – 81). Plus d’informations et inscription ici.

Mercredi 23, jeudi 24 et vendredi 25 mars :

3e édition des « Journées économiques Maroc-France » dédiée à l’aéronautique, organisée par la CFCIM, à la Cité de l’espace de Toulouse (31). Plus d’informations ici.

Jeudi 24 mars de 9h à 17h :

Salon TAF 2022 (Travail, Avenir, Formation) de Perpignan, co-organisé par la Région Occitanie, Pôle Emploi, les Missions locales ainsi que différents partenaires institutionnels de la Région (Avenue du Palais des Expositions, Perpignan – 66). Plus d’informations ici.

Jeudi 24 mars de 9h à 17h :

Salon TAF 2022 (Travail, Avenir, Formation) de Cahors, co-organisé par la Région Occitanie, Pôle Emploi, les Missions locales ainsi que différents partenaires institutionnels de la Région (Planques Ouest, Fontanes – Lot, 46). Plus d’informations ici.

Jeudi 24 mars de 11h. à 13h : 

Conférence : la levée de fonds, un levier de croissance, organisé par Leader Montpellier à la Cité de l’économie et des métiers de demain. Plus d’informations ici.

Du jeudi 24 au lundi 28 mars :

Foire de Béziers, organisé par la CCI Hérault au Parc des Expositions de Béziers. Plus d’informations ici.

Vendredi 25 mars à 9h :

Atelier « Créer ma Micro-Entreprise : les Clefs pour démarrer à Montpellier », organisé par la CCI Hérault, avenue Jacqueline Auriol – Zone Aéroportuaire Montpellier Méditerranée (Mauguio). Plus d’informations et pré-inscription ici.

Samedi 26 mars à 10h30 :

Réunion publique « Présentation du projet de renouvellement urbain quartier Mosson », organisée par Montpellier Méditerranée Métropole, au théâtre Jean Vilar (Montpellier). Plus d’informations ici.

Mardi 29 mars de 9h à 17h :

« CARB », 3e convention d’affaires de la Bioéconomie, organisée par AD’OCC, à la CCI de l’Aude (Narbonne). Plus d’informations et inscription ici.

Mardi 29 mars de 9h30 à 17h30 :

« Journée de l’apprentissage », organisé par la ville de Lunel, aux côtés de la Mission Locale Jeune et de Pôle emploi, aux Arènes de Lunel. Plus d’informations ici.

Mardi 29 mars à 19h :

« Soirée des ambassadeurs économiques », avec Laurent Jalabert en invité d’honneur, organisé par l’Agence de Développement Économique Pyrénées Méditerranée Invest, au Domaine du Mas Conte à Canet en Roussillon (66). Plus d’informations et inscription obligatoire ici.

Jeudi 31 mars de 9h à 14h :

« Occitanie Terre de Bâtisseurs : Imaginer l’avenir du bâtiment à l’horizon 2035 », débat organisé par la FFB, Toulouse-Labège (31). Plus d’informations et inscription ici.

Jeudi 31 mars de 9h à 17h :

Salon TAF 2022 (Travail, Avenir, Formation) de Mende, co-organisé par la Région Occitanie, Pôle Emploi, les Missions locales ainsi que différents partenaires institutionnels de la Région (8 place du Foirail, Mende – 48). Plus d’informations ici.

Jeudi 31 mars de 9h à 17h :

Salon TAF 2022 (Travail, Avenir, Formation) de Saint-Gaudens, co-organisé par la Région Occitanie, Pôle Emploi, les Missions locales ainsi que différents partenaires institutionnels de la Région (Route de la Croix de Cassagne, Villeneuve-de-Rivière – 31). Plus d’informations ici.

Le 31 mars, 21 avril, 12 mai, 02 juin, 23 juin :

Formation « Se préparer à la labellisation Environnementale EnVol ou la certification 1.2.3 Environnement », organisée par la CCI Hérault. Plus d’informations et pré-inscription ici.

AVRIL

Mardi 5 avril de 17h à 19h :

Rencontre-débat « La santé numérique en mouvement », organisée par IMT Mines Alès, l’IMT et la Fondation Mines-Télécom. Plus d’informations ici.

Mardi 5 et mercredi 6 avril :

Rencontres régionales de l’ingénierie, organisées par l’AIMP et la Fédération Cinov Midi-Pyrénées, au centre de congrès Diagora (Labège). Plus d’informations ici.

Mercredi 6 avril de 9h à 17h :

« Textiles techniques et Composites : performances & fonctionnalisation et applications associées », organisé par AD’OCC, le pôle de compétitivité Aerospace Valley et l’ENSAIT, à la Cité de Toulouse. Plus d’informations et inscription ici.

Mercredi 6 avril de 9h à 17h :

Salon TAF 2022 (Travail, Avenir, Formation) d’Auch, co-organisé par la Région Occitanie, Pôle Emploi, les Missions locales ainsi que différents partenaires institutionnels de la Région (17 rue du Général de Gaulle, Auch – 32). Plus d’informations ici.

Mercredi 6 avril de 9h à 17h :

Salon TAF 2022 (Travail, Avenir, Formation) de Carcassonne, co-organisé par la Région Occitanie, Pôle Emploi, les Missions locales ainsi que différents partenaires institutionnels de la Région (Rue des 3 couronnes, Carcassonne – 11). Plus d’informations ici.

Jeudi 7 avril de 18h à 20h :

Afterwork « Cyber Attaques : comment vous protéger ? », organisé par la CPME Gard, en partenariat avec le Réseau Cybermenaces (RCM) de la Direction Centrale de la Police Judiciaire de Montpellier et le Groupe AEN, Ecole d’Ingénierie Informatique, à Alès.

Jeudi 14 avril de 9h à 17h :

Salon TAF 2022 (Travail, Avenir, Formation) de Montauban, co-organisé par la Région Occitanie, Pôle Emploi, les Missions locales ainsi que différents partenaires institutionnels de la Région (Rue Salvador Allende, Montauban – 82). Plus d’informations ici.

Jeudi 14 avril de 9h à 17h :

Salon TAF 2022 (Travail, Avenir, Formation) de Saverdun, co-organisé par la Région Occitanie, Pôle Emploi, les Missions locales ainsi que différents partenaires institutionnels de la Région. Plus d’informations ici.

Jeudi 14 avril de 9h30 à 17h30 :

« Job Dating alternance », organisé par les écoles Digital Campus Montpellier, ESG Montpellier et Esarc Evolution Montpellier et Paris School of Technology & Business Montpellier. Inscription obligatoire avant le 1er avril ici.

Mercredi 27 et jeudi 28 avril :

medFEL, porté par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et organisé par l’Agence régionale de développement économique AD’OCC et SPAS Organisation, au Parc des Expositions de Perpignan. L’événement réunit l’ensemble des acteurs de la filière Fruits et Légumes en regroupant 200 exposants durant 2 jours de salon et de conférences. Plus d’informations ici.

Jeudi 28 avril de 9h à 17h :

Salon TAF 2022 (Travail, Avenir, Formation) d’Alès, co-organisé par la Région Occitanie, Pôle Emploi, les Missions locales ainsi que différents partenaires institutionnels de la Région (Parc des expositions d’Alès Agglomération – 30). Plus d’informations ici

MAI Jeudi 12 mai de 9h à 17h :

Salon TAF 2022 (Travail, Avenir, Formation) de Figeac, co-organisé par la Région Occitanie, Pôle Emploi, les Missions locales ainsi que différents partenaires institutionnels de la Région. Plus d’informations ici.

Du samedi 14 mai au dimanche 15 mai de 10h à 18h : 

4e édition du salon E-cap – salon de la mobilité électrique et de l’éco-responsabilités, organisé par la ville d’Agde, à l’Esplanade Pierre Racine au Cap d’Agde. Plus d’informations ici.

Jeudi 19 mai à 18h :

« Fête des lauréats Réseau Entreprendre 2022 », organisé par le Réseau Entreprendre Occitanie Méditerranée, au Pasino de la Grande Motte (335 Allée des Parcs). Plus d’informations et inscription obligatoire ici.

JUIN Jeudi 9 et vendredi 10 juin :

Montpellier Capital Risque 2022, organisé par la CCI Hérault, au Domaine de Biar (Lavérune – 34). Plus d’informations ici.

Du 9 au 11 juin :

B2B Rocks, au Domaine de Biar (Lavérune – 34). Plus d’informations et inscription ici.

Dimanche 12 et lundi 13 juin de 10h à 18h :

E-Cap : Salon de la mobilité électrique et de l’éco-responsabilité, organisé par la ville d’Agde, sur l’Esplanade Pierre Racine, au Cap d’Agde. Plus d’informations ici.

Voilà, c’est tout pour cette semaine. Courage et chocolat !

Les Indiscrétions sont une newsletter gratuite. Vos données ne seront pas communiquées à des tiers. Vous pouvez vous désinscrire en un clic.

Les dernières Indiscrétions

Hausse des Thau d’intérêt

Le préfet de l’Hérault Hugues Moutouh va (essayer de) rassurer l’acte de bâtir, la suite des Folies architecturales présentées là où elles ont commencé, le MHR dix ans après le MHSC sur le toit de la France, la technologie de reconnaissance vidéo d’EasyPicky rend intelligents les inventaires, pourquoi Nexity met la main sur Angelotti, et plein d’autres palabres urbaines.
« Hausse des Thau d’intérêt », Les Indiscrétions de la semaine du 27 juin sont à croquer en cliquant ci-dessous.
Courage et chocolat !

lire plus

Un trentenaire toujours geek

Les 10 ans du Labex Entreprendre, la Socri ne veut pas de Primark à Odysseum, de la blockchain dans le vin, Perrier qui réouvre son musée à Vergèze, les Grands Prix de l’Immobilier qui approchent, pourquoi notre Thau d’intérêt augmente, et plein d’autres palabres urbaines.
« Un trentenaire toujours geek », Les Indiscrétions de la semaine du 20 juin sont à croquer en cliquant ci-dessous.
Courage et chocolat !

lire plus

Joue-la comme Tebib

Les plans anti-sécheresse de BRL, la ville du quart d’heure de Carlos Moreno, un premier B2B Rocks réussi (« un événement en anglais à Montpellier ! », dixit un participant taquin), et pleins d’autres palabres urbaines.
« Joue-la comme Tebib », Les Indiscrétions de la semaine du 13 juin sont à croquer en cliquant ci-dessous.
Courage et chocolat !

lire plus

Il ne lâche rien

Hubert, Montpelliérain depuis 40 ans (avec quelques infidélités londoniennes et parisiennes), est diplômé du Centre de Formation des Journalistes Paris (2001). 

Lire plus
Signes distinctifs sur sa carte de presse 95598, la quête de clarification et de saine problématisation, dans un monde souvent entravé par les acronymes abscons, la langue de bois, les approximations et les infox. Hubert a été auditeur de la session 2019-2020 du Chede (cycle de hautes études pour le développement économique). Un réseau national constitué de chefs d’entreprise, élus, préfets, hauts fonctionnaires, cadres de collectivités…, précieux. Avant de jouer sa partition, il a fait ses gammes pendant 18 ans (2001-2019) à La Lettre M, média économique régional de référence. Il y a commencé stagiaire, avant d’évoluer au fil des ans jusqu’au poste de rédacteur en chef, contribuant activement au développement du titre à Toulouse entre 2015 et 2018.

Heureusement qu’elle est là

Francilienne, résidant à Montpellier depuis 2018 et diplômée de Sup de Com’ Montpellier (2020), Sarah a rejoint Agencehv en CDI début octobre 2020.

Lire plus
Ses missions : rédaction d’articles sous l’autorité de Hubert Vialatte, veille média, structuration de la stratégie et de l’organisation, création graphique, mise en page, social media management, mise en ligne et promotion des Indiscrétions. Sarah porte un intérêt au métier de journaliste. Son mémoire de fin d’étude porte ainsi sur le thème « L’impact de l’Intelligence Artificielle sur la presse en ligne et le journalisme ».

Amélie dite « de Cazilhac »

En stage, de mars à septembre 2021, chez Agencehv, Amélie Cazalet poursuit son chemin en alternance en marketing et communication, toujours au sein de l’agence.

Lire plus
Originaire des Cévennes, plus précisément de Cazilhac (d’où « Amélie de Cazilhac », on trouve que ça sonne bien), elle est actuellement en Master 2 Marketing, Médias et Communication à Montpellier Management (Université de Montpellier).

L’experte, de Paris à Palavas

Diplômée de l’université de Montpellier en science politique, et forte d’une expérience de 10 ans dans le secteur de la communication et de l’événementiel, Fanny Bessière est cheffe de projet au sein d’Agencehv.

Lire plus
Rédaction, communication, préparation d’évènements, partenariats… Elle accompagne l’agence dans ses nombreux développements. D’origine francilienne, elle est tombée sous le charme de la douceur de vivre à Palavas-les-Flots il y a plus de 13 ans. Pour ne plus repartir.

PAS ENCORE ABONNÉ-E

AUX INDISCRÉTIONS ?

 

Recevez chaque lundi à 18h18, gratuitement, Les Indiscrétions sur votre boîte mail

Politique de confidentialité

Inscription réussie

Share This