Tout passe mieux quand c’est beauSemaine du 13 septembre 2021

LES INDISCRÉTIONS

Vos 5 minutes business en Occitanie

Suivez Les Indiscrétions sur les réseaux sociaux :

À l'affiche

À l’affiche

9

Parce qu’elles et ils le valent bien

Dominique Imbert, Focus Création - Atelier Dominique Imbert

Âme des iconiques cheminées contemporaines Focus, Dominique Imbert est décédé à l’âge de 81 ans, le 6 septembre, indique la marque Focus Création, qu’il a fondée dans le Sud de la France il y a plus de 50 ans à Viols-le-Fort, au nord de Montpellier (Hérault, 34). 
Sociologue de formation, ce natif de Montpellier a abandonné son poste d’enseignant à Paris, à 27 ans, pour s’installer dans une ruine de la garrigue et y créer ses premiers modèles de cheminées contemporaines. « Au début, il fallait un temps infini pour les fabriquer. C’était terrible ! Surtout l’envolée au-dessus du foyer. Il m’a fallu trois mois pour fabriquer le premier modèle. Je n’avais qu’un poste à soudure et une tronçonneuse », confiait-il en juin dans une vidéo réalisée par Focus*. 
Le succès viendra dans les années 80, avec l’équipement de 300 résidences de luxe au Japon. Aujourd’hui, la PME vend ses modèles dans 80 pays et emploie une centaine de salariés répartis entre Viols-le-Fort dans l’Hérault (siège social et atelier de création conception Atelier Dominique Imbert) et Cavaillon dans le Vaucluse (site de l’usine de fabrication), pour un chiffre d’affaires de 11,5 millions d’euros, dont 60 % à l’export, l’Italie étant le premier marché. Focus continue d’innover, avec ses modèles Slim Focus ou, en cette rentrée, le Gyrofocus vitré, pour s’adapter aux nouvelles réglementations européennes. A lire dans Les Échos, ici.
*Honneur d’avoir animé un débat sur l’histoire de Focus, le 18 juin dernier sur le plateau de Studios PM (Castelnau-le-Lez), en présence de la direction de Focus, de spécialistes du design, d’architectes, d’une journaliste spécialisée dans la décoration… La vidéo est disponible ici.
Dominique Imbert y intervient à partir d’1h8mn, sur une séquence intitulée ” Destin croisé entre le gyrofocus et son créateur “, au cours de laquelle le créateur et entrepreneur se confie. « Ce qui est bien, c’est d’être marin, aviateur, créateur de formes… Il ne faut pas s’enfermer dans une image de designer, qui passe son temps à dessiner. Je n’ai fait aucune étude pour apprendre à dessiner. » Il revient avec humour sur les débuts chaotiques, où le Gyrofocus, très précurseur, est moqué. Comme quoi, parfois, il faut mieux savoir se taire.  
L’ADN follement design de Focus, est à retrouver ici.

Nicolas Chambon, Socri Reim et Ceïba

Le 8 septembre à Grasse (06), en marge d’un Mipim de reprise déserté par les acteurs de l’immobilier et les collectivités, le président de Socri Reim (immobilier commercial et villas de luxe à Miami) lance la fondation d’entreprises Ceïba (arbre équatorien, sacré dans la culture maya, symbolisant la connexion de l’humain avec la nature), dédiée à la nature en ville, aux côtés de Pierre-Antoine Desplan, représentant des collaborateurs et directeur adjoint du conseil d’administration de la Fondation. Le comité d’expert est composé de l’architecte Jean-Paul Viguier, de l’architecte-paysagiste (et poète, nous avons eu droit à quelques vers en provençal) Jean Mus, du paysagiste et urbaniste Alain Marguerit, de l’entrepreneur dans le domaine forestier Yann Fortunato et de Marie Morel, avocate qui a étudié l’agronomie. Socri Reim soutiendra, par l’intermédiaire de Ceïba, un programme de préservation et de promotion de la nature par l’intermédiaire d’un engagement de 150.000 euros minimum. La Fondation sera notamment impliquée dans le conseil auprès des collectivités. « Nos opérations s’inscrivent dans les cœurs de ville, pas en périphérie pure. Nous avons la volonté de concilier nos projets et la nature, comme par exemple nous l’avons fait au Polygone Béziers, avec une végétation à profusion sur plusieurs centaines de mètres, le long d’une reproduction du Canal du Midi. L’objectif, c’est de créer des lieux où les gens se sentent bien », explique Nicolas Chambon. À Cagnes-sur-Mer, dans le programme Polygone Riviera, Socri Reim a conservé la rivière qui traversait le site, au lieu de la recouvrir, créant ainsi un parc, en partenariat avec la Ville. À Monaco, sur le site de Fontvieille, un parc de 2 ha va être créé avec Jean Mus et Bruno Ricci. « Il faut prévoir ces aménagements dès la conception du site, en termes d’ensoleillement, d’eau, d’exposition… », conclut-il. Pour le symbole, les cartes de visite distribuées aux journalistes sont gravées dans du bois. Celles-ci, on les gardera !

Anthony Cellier, député LREM, Conseil supérieur de l’énergie

Le député LREM de la 3e circonscription du Gard, par ailleurs président du Conseil supérieur de l’énergie, réunit la filière nucléaire française dans le Gard rhodanien, le 8 octobre. Après une visite de Cyclife (EDF) à Codolet, en fin de matinée, une conférence sur l’avenir du nucléaire est prévue à l’ICSM Marcoule.
« La filière nucléaire va devoir poursuivre de nombreuses transformations dans les prochaines années : prolongation de la durée de vie des centrales, baisse de la part du nucléaire dans le mix électrique, développement de nouvelles générations de réacteurs, recherche, multi-recyclage, maintien des compétences …, indique le parlementaire. Les enjeux industriels, d’indépendance énergétique, de coûts maitrisés, ou de baisse des émissions carbone qui s’y rattachent se joueront au cœur des territoires. Anticiper ces transformations et leurs conséquences en matière de développement économique, d’environnement, d’emplois ou de fiscalité, ne peut se faire qu’avec les élus des territoires et les acteurs économiques. »
Le 8 octobre, Anthony Cellier sera accompagné de Jean-Bernard Lévy, PDG du Groupe EDF, Philippe Knoche, directeur général d’Orano et François Jacq, administrateur général du CEA, et les représentants des régions Auvergne-Rhône-Alpes, Occitanie et Sud.
> Jean-Bernard Lévy, PDG du Groupe EDF, est également le président de la soirée des Masters de La Lettre M, le 20 septembre au Pasino de La Grande-Motte.

Bruno Bergoend, UIMM MP-Occitanie

Lors de l’Assemblée Générale de l’UIMM MP (Midi-Pyrénées) – Occitanie (Union des Industries et Métiers de la Métallurgie), le 9 septembre à Toulouse, Bruno Bergoend est réélu président pour un nouveau mandat de trois ans. Directeur Programmes Airbus et ATR et directeur des relations institutionnelles pour le Groupe Safran en Occitanie, il préside l’UIMM MP – Occitanie depuis 2015. Il sera assisté de deux vice-présidents, Sabine Tertre (Air Support) et Didier Katzenmayer (Airbus). La fédération professionnelle forte de 520 entreprises adhérentes représente 82.000 salariés.

Michaël Delafosse, 3M

Le 10 septembre, le président de Montpellier Méditerranée Métropole (3M) et du groupe Serm-SA3M, Laurent Nison, président de TaM et René Revol, président de la Régie des Eaux, signent le pacte local 2030 pour la transition écologique avec les représentants des sociétés d’ingénierie et de travaux publics du territoire : Jérôme Mauffrey (Syntec Ingénierie), David Guinet (Cinov Ingénierie), Olivier Giorgiucci (FRTP Occitanie), Bertrand Calmettes (Routes de France Occitanie) et Emmanuel Faure (Unicem Occitanie). Ce pacte a été conclu au niveau national le 20 janvier. Il s’agit donc d’une déclinaison locale, correspondant aux objectifs posés par le Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET) de 3M. Les 10 engagements pris : développer une infrastructure bas carbone, intégrer les infrastructures à leur environnement, les adapter au changement climatique, développer les infrastructures comme support d’une énergie propre, développer des infrastructures génératrices de données, faire des infrastructures de véritables espaces numériques, digitaliser les infrastructures et les métiers, concevoir des infrastructures adaptables aux diverses formes de mobilité, améliorer les conditions d’acceptabilité des infrastructures par les citoyens, rendre les infrastructures et les chantiers sûrs.
Ces engagements sont assortis d’objectifs : réemploi ou valorisation de 100 % des matériaux extraits des chantiers ; Recyclage de 100 % des matériaux issus de la déconstruction des routes ; Abaissement de la température des produits routiers…
Lors du prochain conseil métropolitain, la programmation pluriannuelle des investissements sanctuarisera « plus de 2 Md€ d’investissements d’ici 2026, majoritairement orientée vers la transition écologique et solidaire, a fait savoir Michaël Delafosse. Autour d’un milliard d’euros sera fléché vers les mobilités à l’échelle métropolitaine. »

José Cohen-Aknine, Codev de Sète Agglopôle

Le polytechnicien José Cohen est le nouveau président du Codev (conseil de développement) de Sète Agglopôle Méditerranée. Il succède à Jean-Guy Majourel. José Cohen a travaillé à l’Ademe, été sous-directeur de l’immobilier aux Affaires étrangères, DG de plusieurs grandes collectivités locales… « J’ai donc eu une grande diversité de ‘clients’ : usagers routiers, communautés éducatives, ambassadeurs, locataires HLM… », explique-t-il lors de son intervention devant le bureau communautaire. L’objectif du Codev est de confronter la vision des citoyens issus de la société civile du bassin de Thau à celle des élus de la communauté d’agglomération, présidée par François Commeinhes. Lors de cette assemblée, 4 groupes de travail thématiques ont été constitués. Chargée de mission du Codev : Anne-Sophie Guéniot.

Olivier Jeanjean, Design Occitanie

Designer industriel, Olivier Jeanjean, fondateur et président de Design Occitanie, a participé, le 6 septembre, au Centre Pierre Mendès France de Paris Bercy, au lancement de la France Design Week 2021. Jusqu’au 28 septembre, plus de 350 événements labellisés ont lieu à travers l’hexagone et à l’étranger avec pour seul objectif : faire la promotion du design français.  
En Occitanie, la France Design Week s’appuie sur l’association Design Occitanie, créée en 2020, qui fédère les acteurs du secteur. « Nous voulons construire une dynamique régionale et faire comprendre que le design est un levier de développement et de croissance économique pour les entreprises »indique Olivier Jeanjean. Au programme : expositions, conférences, visites d’agences de design, portes ouvertes d’écoles, workshops…  
Les animations en Occitanie ici.
Revoir l’intervention d’Olivier Jeanjean ici : 
 Lancement de France Design Week – intervention Design Occitanie 1/2 

Alexandre Saubot, France Industrie

Le président de France Industries et DG de Haulotte interviendra le 21 septembre à Station M (Baillargues, Hérault) sur le thème ” Politique industrielle : l’heure des choix a sonné pour la France “, à l’occasion de l’assemblée générale de l’UIMM Méditerranée ouest (président : Pierre-Damien Rochette).

Sandra Maudet, Groupe La Poste

Elle succède début octobre à Lisa Santoni (partie occuper des fonctions analogues à La Réunion) comme déléguée territoriale du Groupe La Poste dans le Gard. Après une expérience dans l’analyse financière et le financement du secteur public local (Dexia, puis La Banque Postale), Sandra Maudet a rejoint le Groupe La Poste en 2018 à la direction des ventes collectivités et entreprises. Elle sera basée à Nîmes la majeure partie du temps.

Jean-Marc Oluski, Medef Hérault Montpellier

Comme annoncé, le président du Groupe RH Partners* succède à Samuel Hervé (qui devient président de la commission des mandats au Medef Occitanie) à la présidence du Medef Hérault Montpellier. Le Medef Hérault Montpellier compte 800 entreprises adhérentes, une équipe de 7 collaborateurs permanents (secrétaire général : Thierry Marc) et organise chaque année une centaine de rendez-vous et réunions. Issu d’une formation en école de commerce, option finance, Jean-Marc Oluski a été salarié pendant 15 ans chez un éditeur de logiciel pour expert-comptable, avant de créer son cabinet RH en 1988. Parmi ses priorités, l’accompagnement des entreprises dans leurs difficultés de recrutements, en faisant de l’attractivité territoriale pour les salariés. Le Medef Montpellier « est un Medef métropolitain, mais sa zone d’influence ne se limite pas à Montpellier. Nous avons la volonté d’aller à la rencontre des adhérents sur tous les territoires : Lunel, Lodève, Sète », explique-t-il. En sachant que l’Hérault présente la particularité d’avoir deux Medef, avec le Medef Béziers Littoral Ouest Hérault (président : Matthieu Ourliac), qui prépare sa Nuit de l’Attractivité, le 21 octobre prochain (à lire dans l’Hérault Juridique et Économique, ici https://www.herault-tribune.com/articles/le-medef-beziers-prepare-sa-nuit-de-lattractivite/).
Le Medef Hérault Montpellier se dote d’une nouvelle gouvernance, avec 4 vice-présidents : Christèle Martinez (directrice du développement d’EDF), 1er VP en charge du projet territorial et porte-parole ; Ophélie Laboury-Barthez (présidente fondatrice de Myriagone Conseil), VP en charge des propositions ; Fabrice Aubin (franchisé chez Wall Street English), VP en charge du service aux adhérents et John Grigy (agent général Assurance Allianz), VP en charge des territoires Sète et Lodève.
Plusieurs commissions sont mises en place : « Lab 2030 » (l’économie, l’entrepreneuriat, l’entreprise et le territoire dans 10 ans, animatrice : Ophélie Laboury-Barthez), « Croissance responsable » (animateur : Arturo Del Rio, Stim), « Europe et International » (animateur : Pierre Niergue, Wonderful), « Économie de la santé » (pour établir le lien entre le secteur traditionnel de la santé et celui des biotechs, medtechs et acteurs de la Med Vallée ; Animateur : Christophe Daubie, ex-DG de Sanofi Montpellier), « Compétences et emplois » (animatrice : Sabrina Felici Lemessager, Body’minute). Deux nouveaux clubs sont créés : Club 34, rassemblant des dirigeants de grandes entreprises et ETI du territoire (animateur : Richard Marlier, Tressol Chabrier) et Comex 40, réunissant des dirigeants de moins de 40 ans (animateur : Arthur Dupuy, société éponyme). Le Club Rencontres et Affaires est maintenu, avec en complément un ‘événement XXL’ (animateur : Augustin Valero, Florian Mantione Institut).
*Groupe français de conseil en RH autour de 4 activités : recrutement, évolution de carrières, conseil RH et transformation des entreprises. 34 sites en France, 13 M€ de CA.

Kamel Chibli, conférence régionale du sport d’Occitanie

Le sport régional a désormais son instance de référence. Le 9 septembre, Kamel Chibli, vice-président de la Région Occitanie en charge de l’Éducation, de l’Orientation, de la Jeunesse et des Sports, est élu président de la conférence régionale du sport d’Occitanie, installée par Étienne Guyot, préfet de la région Occitanie et de Haute-Garonne. Cette conférence a pour but « de fédérer les différents acteurs du sport au niveau territorial », autour de plusieurs thématiques : équipements sportifs, sport de haut niveau, sport professionnel, pratique du sport pour tous, sport en situation de handicap, réduction des inégalités d’accès à la pratique, prévention et lutte contre les discriminations et violences, promotion du bénévolat. « La crise sanitaire a révélé l’importance et la nécessité de s’assurer de l’égal accès de tous à la pratique sportive, déclare Kamel Chibli, un proche de Carole Delga. Les JO Paris 2024 seront une vitrine pour le sport français. L’Occitanie sera à la hauteur. »
Toujours en matière de sport, notons l’organisation du Sportup Summit, du 7 au 9 octobre à Font-Romeu (66).
Un peu d’autopromo pour siffler la fin de la brève : j’ai le plaisir de rédiger un cahier thématique sur le Sport-Santé, pour l’Abécédaire des Institutions (Publicis Consultants), à paraître en novembre au niveau national.

Sylvain Lapendry et Stéphane Waller, Bleexo

Depuis 2017, la société Bleexo, fondée par Sylvain Lapendry (à gauche sur la photo) et Stéphane Waller (à droite sur la photo), développe un outil d’aide à la décision managériale tout en créant le dialogue entre le RH et le collaborateur. Une mission qui a su séduire les investisseurs, dès 2018 avec une première levée de fonds qui atteignait les 500 000 euros. Avec une croissance à deux chiffres et ses 150 clients, la start-up ne pouvait que récidiver et a cette fois-ci su convaincre M Capital, Techmind, Paris Business Angels, Didier Boullery et Thibault Poutrel-Alderville d’y investir 1,5 million d’euros au total. L’article est à lire ici 

Ce contenu a été rédigé en partenariat avec Mid e-news, l’actualité numérique du sud-ouest. 

Décodage

Décodage

9

On perce le coffre-fort

Emploi : comment mettre de l’huile dans les rouages. Pôle emploi Occitanie expérimente en Occitanie une approche par filière, innovante au niveau national pour l’agence. « L’idée est de placer des chefs de file employeurs en face d’un responsable de Pôle emploi, pour mieux traiter les sujets de la pénurie d’emploi et des tensions sur le marché du travail », explique ainsi Thierry Lemerle, nouveau directeur régional de Pôle emploi Occitanie, dans l’Hérault Juridique et Économique (ici). En clair : mieux comprendre les besoins des entreprises, pour mieux y répondre. Ce qui semble évident n’est pas toujours réalisé sur le terrain. « Le métier principal de Pôle emploi, c’est l’accueil des demandeurs d’emploi. Ce qui leur prend beaucoup d’énergie et de temps. Ils ont plus de mal à se consacrer aux missions vers les entreprises », observe un responsable de fédération professionnelle.
Dans cette nouvelle démarche, Pôle emploi Occitanie cible une dizaine de filières économiques : santé, aéronautique, BTP, métallurgie, agroalimentaire…  « Cette méthode va nous permettre de mieux flécher les formations pour répondre aux besoins des entreprises, se félicite Marie Castro, vice-présidente de la Région Occitanie déléguée à la formation professionnelle, un service qui gère 30.000 places de formation. Travailler par filières, c’est mieux connaître les marchés de l’emploi, et augmenter en technicité, expertise et réseau. » Grâce à cette approche, les formations seront mieux ajustées sur des métiers en tension qui ne demandent pas de grandes qualifications, par exemple la logistique ou l’hôtellerie-restauration. « Les formations peuvent être très courtes. Pendant une ou deux semaines, des profils qui ont déjà des compétences sont remis à niveau en matière de savoir-être et de savoir-faire », complète l’élue. La collectivité organise en ce moment des salons TAF (Travail, Avenir, Formation), pour raviver le lien entre employeurs et demandeurs d’emploi, dans une région qui compte 575.000 demandeurs d’emploi, et atteint 9,4 % de taux de chômage.
Les travaux publics, où environ 1.000 postes sont à pourvoir, voient d’un bon œil ce changement de méthode de Pôle emploi. « Une organisation par filière permettrait de travailler avec des agents Pôle emploi qui connaissent nos métiers. C’est toujours mieux quand l’interlocuteur sait ce que fait un ouvrier constructeur de routes ou un maçon VRD », illustre la FRTP Occitanie. En Occitanie, les entreprises font état de 246.590 intentions d’embauches en 2021, dont 100.000 dans la Haute-Garonne et l’Hérault, les deux départements les plus dynamiques, d’après Pôle emploi. Environ 40 % des recrutements sont jugés « difficiles » par les employeurs.

On en vient presque à s’embêter. André Deljarry, actuel président de la CCI Hérault, déclarera sa candidature aux prochaines élections consulaires, le 21 septembre au Corum de Montpellier. Il mènera une liste unique. Seront présents à ses côtés lors de cette conférence de presse : Jean-Marc Oluski (Medef Montpellier), Matthieu Ourliac (Medef Béziers) et Grégory Blanvillain (CPME Hérault). Décidément, entre des collectivités qui se font des bisous à longueur de journée (« Depuis 30 ans, on n’a jamais vu un tel alignement de planètes entre Ville, Métropole, Département et Région », souligne une ex-collaboratrice de Philippe Saurel), et le calme plat dans le monde consulaire, on en vient presque à s’embêter.

Projet européen. Toulouse Métropole (président : Jean-Luc Moudenc, LR) retient le cabinet LGI Sustainable (Paris) pour la mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour le montage, la négociation et la conduite d’un projet européen. Montant du marché : 320 k€. Objectif : « Recevoir un appui pour saisir les opportunités qu’offre l’Union européenne, dans le cadre du lancement de la nouvelle programmation 2021-2027, pour positionner et affirmer notre territoire comme métropole européenne, indique l’avis d’attribution. Il s’agira de cibler prioritairement le programme européen d’innovation et de recherche Horizon Europe. Mais la prestation pourra également concerner d’autres programmes européens. »

Grosse actu. Annonce choc de Wefight (assistant médical virtuel Vik, Montpellier), en exclusivité dans Les Échos, ce mardi matin. Au fait, pourquoi appeler le chatbot Vik ? « C’est important de personnifier la solution, c’est toujours plus sympa de donner un nom à un compagnon virtuel, explique Benoît Brouard, fondateur et dirigeant. Le nom est simple, court, asexué et fonctionne aussi bien en anglais qu’en français. Il est par ailleurs le diminutif de Victoire, ou Victory. » Une précision importante : les réponses apportées par Vik sur les différentes pathologies (cancers, maladies chroniques) sont pré-rédigées, et validées scientifiquement par des praticiens et des associations de patients. « Nos chefs de produits (une dizaine) sont des pharmaciens. Pourquoi ? Les études de médecine sont plus orientées sur le soin, alors que les études de pharmacie proposent des cursus orientés industrie ou entreprise. Il est donc plus facile de recruter ce type de profils », complète-t-il.
Chaque jour, les applications ‘Vik’ adressent des maladies comme la dépression, l’asthme, les cancers du sein, de l’ovaire, de la prostate… mais pas la Covid-19. « Nous proposons des contenus spécifiques, par exemple dans l’application Vik Asthme. Mais sur la Covid-19, le gouvernement a pris la main sur la communication », glisse l’entrepreneur de 36 ans.

Jérôme Kerviel va lancer sa lettre financière

 

 

Sa gueule d’acteur symbolise la finance folle depuis 13 ans. L’affaire Kerviel défraie la chronique politique, financière, médiatique et judiciaire depuis 13 ans. Rappelons-le : Jérôme Kerviel, né le 11 janvier 1977 à Pont-l’Abbé (Finistère), est, de 2005 à 2008, un trader (opérateur de marché), salarié de la Société générale. Une vie de rêve, ou supposée telle. 8 écrans devant lui chaque jour, des millions à foison et une place de ‘seigneur’ au sein de la banque. Jusqu’à ce jour de janvier 2008, où il fait la Une du JT de 20 heures (curieux choix éditorial, car à charge et sans preuve), accusé d’avoir causé 4,9 Md€ de pertes, à l’issue de la liquidation de ses positions.
Invité, le 9 septembre, du Montpellier Méditerranée Business Club au Terminal#1, le Breton se prête au jeu des questions-réponses avec Vincent Martin. Répond à la salle, avec un mélange de vécu saignant, d’humour et de précision chirurgicale. Avant de se prêter de bonne grâce à quelques selfies. Le protocole, convenu au préalable avec l’organisateur, nous interdit de le citer. Alors que son combat judiciaire continue, Jérôme Kerviel a en effet appris à se méfier de ses propres déclarations dans la presse. Il balance un bon scoop national, dévoilé ce dimanche dans le JDD : la rédaction, à partir d’octobre, d’une lettre financière économique, dans le but de vulgariser les enjeux.

Kerviel écrit. Jérôme Kerviel, l’ex-trader de la Société Générale, va rédiger à partir d’octobre une lettre mensuelle d’information financière, en langue française, éditée par les publications Agora, indique l’intéressé le jeudi 9 septembre à Montpellier lors d’une intervention devant le club d’affaires Montpellier Méditerranée Business School. Le premier sujet portera sur le thème : « Dette Covid : faut-il la rembourser ? » La crypto monnaie fera aussi partie des thèmes évoqués. Pour celui qui se dit toujours intéressé par la matière économique et financière, l’objectif est de vulgariser, par ce média, les enjeux, pour toucher le plus grand nombre. Information révélée dans « Les Indiscrets » (comme on se retrouve) du Journal du Dimanche du 12 septembre.

Crise financière imminente. Jérôme Kerviel, toujours. L’ex-trader, dont la folle histoire est retracée dans le film ‘L’Outsider’, anticipe la survenue d’une crise financière majeure, devenue selon lui inévitable. La déconnexion entre l’économie réelle et les marchés financiers, qui ont affiché une santé insolente en pleine pandémie, du fait des injections massives des banques centrales, est devenue trop criante. Parlant de façon posée, devant un auditoire de chefs d’entreprises totalement captifs, l’homme raconte le jour où, juste avant que l’affaire n’éclate, la Médecine du Travail l’a appelé pour lui intimer l’ordre de quitter Paris et de changer de numéro de téléphone. Chose qu’il n’a pas faite, car fuir eût été un aveu de culpabilité.

Elle portera mon nom. Kerviel, encore. Celui qui dit ne plus voter – on taira les propos qu’il a tenus sur Michel Sapin, ministre des Finances sous François Hollande – a expliqué avoir hésité à donner son nom de famille à sa fille, née après l’affaire. Il craignait qu’elle ne le porte comme un fardeau, toute sa vie. Elle porte finalement son nom : un moteur, d’après lui, pour se battre et rétablir la vérité.

Commandant. Kerviel, enfin. Il condamne la placardisation de Nathalie Le Roy, la commandante de police de la brigade financière chargée de l’affaire Kerviel, « J’ai eu le sentiment d’avoir été instrumentalisée par la Société Générale », a déclaré cette dernière, estimant qu’elle a eu « le sentiment puis la certitude que la hiérarchie de Jérôme Kerviel ne pouvait ignorer les positions prises par ce dernier ». Jérôme Kerviel, qui ne nie pas ses responsabilités mais refuse d’être le seul lampiste à trinquer, s’étonne de la mise au ban de cette commandant de police parce qu’elle a fait ce pour quoi elle a prêté serment, à savoir rechercher la vérité.

Plus de décodages ici

Reports. Initialement prévue le 17 septembre, l’inauguration du Parc des Expositions de Béziers, totalement rénové, est reportée au 25 octobre 2021. En cause ? Le retard pris par les travaux, lié au problème d’approvisionnement de certains matériaux. « Compte tenu de la situation sanitaire actuelle, nous subissons, comme beaucoup d’entreprises, des problèmes d’approvisionnement de divers matériaux, pénalisant ainsi la fin des travaux » indique dans un communiqué la CCI de l’Hérault. Coût du projet : 6,5 M€ 
 > À noter également : Les Rencontres industrielles Intersud, initialement prévues le 24 septembre à Béziers, sont reportées au 24 novembre.

Agriculture & innovation. La 8ème édition d’Innov’Action, organisée par les Chambres d’agriculture d’Occitanie, met en lumière des innovations (environnementale, sociale et économique) portées par des agriculteurs. Lors de journées portes ouvertes, les agriculteurs peuvent échanger sur leurs pratiques et connaissances.  
Dans l’Hérault, deux viticulteurs innovants donnent rendez-vous à leurs pairs : 
> Le 5 octobre de 9h30 à 12h à Saint-Christol Sophie Guinand, viticultrice au Domaine Guinand, présentera les pratiques innovantes concernant le travail du sol et l’enherbement, qui permettent de maîtriser la vigueur de la vigne. 
Le 14 octobre de 9h à 12h au Mas de la Seranne à Aniane, Jean-Pierre Venture, viticulteur en agriculture biologique sur l’AOC « Terrasse du Larzac », présentera les leviers d’adaptation du vignoble au changement climatique. 
Programme ici.

Rendez-vous Medef. Le Medef Montpellier prévoit 6 rendez-vous pour ses adhérents d’ici à Noël. « Et si vous accélériez la transformation numérique de votre entreprise ? » (Microsoft / KPMG), le 21 septembre ; After du Medef avec le Groupe Tressol-Chabrier (concessionnaire automobile), le 30 septembre ; « L’entreprise en mouvement : risques psychosociaux, santé, bien-être et qualité de vie en entreprise », avec VYV Harmonie Mutuelle, le 7 octobre au stade Bougnol MHB ; Novembre : « Cyberattaque : attention vous êtes visés ! » et « Club Rencontres Affaires XXL » ; Décembre : « Les entreprises au cœur des mobilités sur nos territoires ».
Le 7 octobre, parution d’un guide pratique consacré aux risques psycho-sociaux.

Le début des histoires. Le 3 septembre, Stéphane Marcel, président de Crealia Occitanie, et Nathalie Bulckaert-Grégoire, membre du directoire de la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon, ont renouvelé leur partenariat en faveur des entreprises innovantes. La banque continue ainsi de soutenir le fonds d’amorçage Crealia Occitanie avec un engagement à hauteur de 75.000 euros pour les trois prochaines années. Initié en 2017, ce partenariat dépasse le cadre financier : 32 entreprises innovantes régionales ont été labellisées par la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon. Parmi elles, des start-up aujourd’hui bien implantées comme Koovea, qui vient de lever 2,5 M€, comme révélé dans Les Echos (en ligne ici). 82 % des entreprises financées sont pérennes après 5 ans d’activité. 

Médiation, RSE et économie circulaire. L’association Leader Montpellier (président : Christian Curel), regroupant des entreprises innovantes en croissance (dont Smaaart by Sofi Groupe, Innotec et Prism), participe à la rentrée des réseaux 2021, un événement organisé par la CCI Hérault et ses partenaires, le jeudi 23 septembre au Domaine d’O de Montpellier. Parmi les sujets phares débattus : la RSE, « Entreprise à mission, raison d’être ? », « Économie circulaire, valorisation et réemploi ». Sur le stand de Leader Montpellier, Pierre Pelouzet, médiateur des entreprises, et Laurent Denoux, chargé de mission pôle acheteurs, chartes et labels, présenteront la charte Relations Fournisseurs Responsables. L’objectif de ce rendez-vous, qui réunit près de 40 réseaux économiques, est de permettre aux chefs d’entreprise et cadres dirigeants héraultais de booster leurs relations, échanger sur l’engagement responsable de leur entreprise mais aussi trouver le réseau économique qui leur correspond et dans lequel s’investir. Programme ici. > Réunion publique « Médiation des entreprises », le 24 septembre de 8h30 à 10h30 à la Cité de l’Économie et des Métiers de Demain, organisée par Leader Montpellier. Ouvert à tous, inscription préalable obligatoire. Contact : secretariat-general@leader-montpellier.fr 

Direction Marseille. Le groupe de bâtiment Vassileo (Béziers), spécialisé dans les travaux de finition, va annoncer une opération de croissance externe dans les Bouches-du-Rhône, fait savoir aux Indiscrétions son dirigeant, Jean-Marc Trinquier. Relire la genèse de Vassileo, et ses ambitions, dans Les Échos, ici.

La clé sous la porte. Mettre la clé sous la porte : c’est quand même le comble pour une serrurerie. « Après 45 années passées à votre service, la serrurerie Olivet a fermé ses portes le 31 mai 2021 », peut-on lire sur une affiche, devant le rideau fermé, rue Doria à Montpellier. Avec cette phrase qui sent bon la conscience professionnelle : « Nous espérons que vous garderez un excellent souvenir de notre travail (…) Nous vous remercions pour votre confiance, votre fidélité et vos marques de sympathie. Geneviève et Gilbert Olivet, nouveaux retraités ! » Visiblement, l’affaire n’a pas été transmise. Un vrai sujet.

Et les salaires ? Les difficultés de recrutements s’expliquent, d’après le Medef, de trois façons : inadéquation entre la formation des salariés et les besoins des entreprises ; Absence de mobilité des chômeurs ; Système d’assurance-chômage « qui décourage certaines personnes de reprendre une activité ». « Une 4e explication, qui commence à s’inviter dans le débat public à 8 mois de la présidentielle, pourrait aussi être le niveau des salaires », commente un observateur.

Actifs. L’Hérault est le département français où le nombre d’actifs a le plus augmenté depuis 1975, « en lien avec l’arrivée massive de nouvelles populations sur le territoire, indique l’Insee dans une étude à paraître ce mardi 14, et intitulée ‘Hérault – Principaux moteurs des dynamiques d’emploi : les migrations résidentielles et le tourisme’. Le marché de l’emploi, qui s’est resserré sur les activités présentielles, peine à faire face. Les créations d’emploi, portées surtout par les nouveaux établissements, sont insuffisantes : le nombre de chômeurs augmente, une hausse parfois même équivalente à celle des emplois. L’essor des fonctions métropolitaines et des métiers de cadres est inférieur à celui observé en Haute-Garonne. Malgré le poids du tourisme, secteur particulièrement pénalisé par les confinements liés à la crise sanitaire, l’emploi résiste néanmoins en 2020 grâce aux dispositifs d’activité partielle. »
> Parution de l’étude ce 14 septembre à 12h sur www.insee.fr

Fnac. La Fnac ouvre un nouveau magasin à Albi (81), le 16 septembre. Créée par Martine Bosc Coulombla Fnac Albi (15 salariés) proposera sur près de 750 m2 les différents univers produits et services de l’enseigne : billetterie, micro-informatique, téléphonie, photo, son, accessoires TV, livres, audio, vidéo, gaming et jeux-jouets. Propriétaire de la librairie Transparence depuis 1988, Martine Bosc Coulomb « cherchait depuis quelque temps à réaliser des travaux d’agrandissement et d’aménagement de cette institution albigeoise afin de diversifier et enrichir son offre », relate un communiqué de la Fnac.

Fonds de dotation. Le bureau d’études montpelliérain Cereg (12 agences, 120 collaborateurs), spécialisé dans l’eau, l’aménagement des territoires, les dossiers réglementaires, le paysage…, lance le 22 septembre son fonds de dotation NaïaGaïa, sur le campus de Montpellier Business School. Le fonds sera dédié à des projets d’aménagement du territoire vertueux en matière environnementale.
Sécheresses, inondations, submersions marines, maîtrise du foncier, pression démographique et réglementaire… Cereg Ingénierie, entité de Cereg, traverse une époque charnière, avec des projets d’aménagement de plus en plus complexes à résoudre, ce qui renforce le rôle de conseil aux collectivités, indiquait la PME dans une lettre interne, début 2020.
La granulométrie moyenne des dossiers monte en puissance. « Une affaire moyenne se situait autour de 20.000 euros jusqu’en 2016, observait alors Jacques de la Rocque, co-dirigeant de Cereg et président du fonds de dotation NaïaGaïa. Un bond s’est produit depuis, avec des contrats supérieurs à 100.000 euros, dans le domaine de l’eau et de l’assainissement. » Exemples de marchés récents : étude sur le pluvial pour la communauté d’agglomération Sofia Antipolis ; PPRi du bassin versant de la Basse-Castelnou (plaine du Roussillon), pour la DDTM des Pyrénées-Orientales. « Nous nous tournons de plus en plus vers les intercommunalités, qui détiennent la compétence eau », confie Jacques de la Rocque. Le plus gros frein au développement se résume aux difficultés de recrutement. Des postes sont ouverts régulièrement pour des profils de chefs de projets, avec 5 à 6 ans d’expérience, « et qui s’ennuient dans leur travail actuel », sourit Jacques de la Rocque.

EPL. En quoi les Entreprises publiques locales (EPL) sont-elles des leviers de la relance ? C’est l’un des points abordés lors du Congrès national 2021 de la Fédération des élus des Entreprises publiques locales (EPL), qui se tiendra du 12 au 14 octobre au MEETT de Toulouse sur le thème « Innover, Investir, Réinventer avec les EPL ». Moment-clé de la vie des élus locaux pour les accompagner dans leur mandat, le Congrès des EPL se concentrera sur les effets de la crise sur l’écosystème de l’économie mixte locale. L’Occitanie (président de la Fédération Occitanie des EPL : Didier Aldebert) compte 131 EPL en activité, qui génèrent 5.393 emplois, pour un CA de 711 M€ en 2020. Secteurs représentés : 37 EPL dans le Tourisme, Culture, Loisirs ; 29 dans l’Environnement et réseaux ; 28 dans l’Aménagement ; 17 dans le Développement économique ; 8 dans les Services à la personne ; 7 dans l’Habitat et immobilier ; 5 dans la Mobilité.

Place aux épisodes cévenols. La grande soirée des décideurs gardois, Place à l’Entreprise ! (UPE 30, président : Marco Lucca), prévue ce mardi 14 septembre au Mas Merlet à Nîmes, est reportée au 5 octobre. Motif : des épisodes pluvieux annoncés dans la région dans la nuit de lundi à mardi, et ce mardi, fait savoir l’UPE 30. Place à l’entreprise ! rassemble environ un millier de patrons.

3 questions à

3 questions à

9

Thomas Bree, Fnaim Hérault

« Un coup de frein sur les transactions »

 

Thomas Bree (France Gestion, quartier Antigone à Montpellier) succède à Norbert Bachevalier à la présidence de la Fnaim (Fédération des agents immobiliers) Hérault pour un mandat de trois ans. Avec 261 adhérents, la Fnaim Hérault revendique une position de 6e chambre sur 57 sur le territoire national.

On échange avec Thomas sur ce « Trois questions à… », la rubrique où le tutoiement est de rigueur.

Thomas, tu as un parcours pour le moins original dans l’immobilier. Peux-tu nous en dire un peu plus ?
J’ai racheté le cabinet France Gestion (administration de biens et transactions, 8 salariés), à Montpellier, en 2019. C’était une découverte totale de l’immobilier ! Auparavant, j’ai dirigé un groupe de presse économique, Sopreda (presse hebdomadaire économique, Eco Savoie Mont-Blanc), et ai été chef de cabinet d’élus à Annecy. Je reste un fervent partisan de la presse écrite, qu’elle soit sous format papier ou digital !

Pourquoi quitter ce métier merveilleux de la presse écrite pour te diriger vers l’immobilier ?
(sourire) J’avais besoin d’un nouveau défi professionnel. Je recherchais une entreprise à racheter, et ai eu l’opportunité de racheter France Gestion (ex-Pragma Gestion), après avoir été mis en relation avec son ancien directeur, Dominique Bon. Un homme d’affaires discret mais très actif, qui a co-créé le promoteur immobilier Pragma (devenu Sogeprom) aux côtés de Michel Troncin. L’immobilier est une découverte quotidienne, rythmée par des rencontres avec des acteurs institutionnels et professionnels. Cela correspond à ma personnalité, tout comme le fait de m’engager au service d’une profession.

Quel est le climat des affaires sur le marché de l’immobilier héraultais, et quelle est ta feuille de route ?
Le marché est attentiste ! On a vécu de belles années en transaction. Malgré la pandémie, 2020 a été un excellent cru. Mais les prix se sont envolés à la hausse. Les clients qui ont voulu acheter sont déjà passés. Aujourd’hui, tout le monde est en attente. Il y a un coup de frein sur le rythme de transactions.
Quant à ma feuille de route, elle s’inscrit dans le prolongement de l’action de Norbert Bachevalier, qui a été président pendant 5 ans. Un message en cette rentrée : alors que Michaël Delafosse, maire de Montpellier, annonce l’encadrement des loyers, je veux rappeler qu’il est inexact de parler de loyer déraisonnable. Il y a déjà une loi (Hauguet) qui les encadre. L’augmentation a été conforme et logique. J’entends être partie prenante dans ce débat, que je souhaite constructif. Le montant des loyers à Montpellier est positionné normalement pour une métropole.
Autre objectif, être davantage présent sur les réseaux sociaux, et travailler notre visibilité. Il s’agit de rappeler le professionnalisme des agents immobiliers, alors que notre profession est chahutée par l’ubérisation et les réseaux de mandataires. En contrecoup de la crise Covid, on voit apparaître tous les matins de nouvelles formes de concurrences. Je ne suis pas contre la concurrence, mais rappelons que les agents Fnaim ont des obligations en termes de formations, de cadre juridique et de déontologie.
Enfin, je souhaite augmenter le nombre d’adhérents, pour atteindre 300 adhérents en 2022 et 340 dans 3 ans.

Norbert Bachevalier reste président adjoint, et impliqué dans l’Académie du Bâtiment et de la Cité de Demain (colloque prévu le 12 octobre à La Grande-Motte). Les vice-présidents : Gilles Bizot (Lunel), Jacques Rossi (Sète), Vincent Thieule (Béziers), Thomas Terzulli (Montpellier).

 

> Les statistiques annuelles de la chambre des notaires de l’Hérault seront présentées le 20 septembre.

 

La HV Touch

La HV Touch

Conseils RP

Astuce, quand tu nous tiens. Thomas Bree, nouveau président de la Fnaim Hérault (depuis le 9 septembre), a laissé la place libre à l’élection du nouveau président du Medef Montpellier, Jean-Marc Oluski (conférence de presse donnée le 9 septembre), avant de communiquer, ce lundi 13 septembre, sur sa propre élection. « J’ai souhaité laisser les médias traiter du Medef Montpellier, avant de diffuser le communiqué relatif à mon élection », confie-t-il aux Indiscrétions. Thomas Bree sait de quoi il parle : il a dirigé un groupe de presse économique régional en Rhône-Alpes, avant de se reconvertir dans l’immobilier (lire « Trois questions à… »).

La phrase

« C’est bien de créer des zoos où on expose et préserve des animaux que l’on a mené à leur perte. Mais c’est une vitrine assez triste pour nos enfants. »

Marie Morel

avocate en propriété intellectuelle (Montpellier), engagée dans la défense de la cause animale, le 8 septembre à Cannes, lors de la présentation par Nicolas Chambon (Socri Reim) de la fondation Ceïba, dédiée à la nature en ville.

On s’en fout

Cette semaine, la rubrique pourrait s’appeler « Les cahiers de Marie ». Marie, c’est ma fille. 9 ans, avec ses défauts et ses qualités, comme tous les mômes de la planète. Une chose a attiré mon attention, suffisamment pour justifier un « On s’en fout » : elle écrit tout le temps, et sur des cahiers différents.
« C’est quoi, tous ces cahiers ?
– Il y a le cahier de rêves, le cahier de rimes, le cahier de chansons, le journal intime, un cahier d’idées et un cahier de défense, répond-elle.
– Dis donc, c’est sacrément organisé. Mais c’est quoi, un cahier de défense ?
– C’est pour toutes les fois où je n’ai pas su quoi répondre à des copains ou des copines, à l’école, quand il y a une moquerie. Avec ce cahier, je réfléchis à des bonnes réponses, pour leur répondre les prochaines fois. »
Le cahier de défense. Voilà une invention qui mériterait d’être brevetée. Bien entendu, je ne lis pas lesdits cahiers de Marie. Il y a des choses qui ne se font pas. Je sais juste que le cahier de défense reprend l’un de mes éminents conseils de réplique à une personne qui vous agace au plus haut point : « Tu n’as qu’à lui dire : ‘Marche à l’ombre’ ». Un bon début pour se faire respecter dans la vie.
Autre innovation, cette fois en matière de cohésion sociale, la gamine propose de disposer des cahiers, « partout dans les villes. Chacun y écrira quelque chose, et le laissera sur place pour que d’autres écrivent la suite ».
Quand je l’ai informé, ce week-end, que la rubrique « On s’en fout » de ma newsletter lui serait consacrée, elle s’est exclamée : « Super, je vais être célèbre. » Si Marie le dit !

L’œil culture

LOKKO

9

Un peu de culture dans ce monde de brutes, by Lokko

La voix du premier printemps arabe, en Tunisie en 2011, a livré un magnifique concert dans le cadre du festival montpelliérain Arabesques qui porte sa signature : un répertoire protestataire -en arabe- dans un registre onirique porté par une voix magnétique.

 
Valérie Hernandez est la fondatrice et la Directrice de la publication du webzine LOKKO.

Au marché

Au marché

9

Les marchés publics essentiels en Occitanie de la semaine passée. Parce qu’il faut bien vivre.

BTP 👷‍♀

Occitanie Est

La Communauté de Communes Région Lézignanaise, Corbières et Minervois lance un avis de mission de maîtrise d’œuvre pour la rénovation énergétique de bâtiments publics.

Le département de l’Aude lance un avis pour la reconstruction du pont sur la RD 118 à Villegailhenc suite aux inondations du 15 octobre 2018 (rectificatif).

L’asa du Canal de Gignac lance un avis pour des travaux de création et modernisation des réseaux de distribution d’eau brute sur Belarga, Campagnan, Puilacher, Plaissan, St Pargoire, Tressan – 31km du DN32 au DN500.

La commune de Carcassonne lance un avis pour l’aménagement et requalification de la maison des associations pour la création d’un IUT – Etudes, contrôle technique, coordination sécurité et système de sécurité incendie.

Le centre international d’enseignement supérieur à Montpellier (CIHEAM IAM) lance un avis pour la rénovation énergétique du bâtiment d’enseignement et de recherche du CIHEAM Montpellier.

La Direction Départementale des Finances Publiques (DDFIP) de l’Hérault lance un avis pour des marchés de travaux en vue de l’amélioration énergétique du centre des finances publiques du Millénaire à Montpellier dans le cadre du plan de relance.

La SA Elit lance un avis de maîtrise d’œuvre pour la réalisation d’un bâtiment public.

La ville de Nîmes lance un avis pour des travaux de rénovation et de requalification voirie.

Le Crous de Montpellier lance un avis de maîtrise d’œuvre relative à la construction de 290 logements au sein de la Cité universitaire Voie Domitienne à Montpellier.

Le Centre Hospitalier de Bagnols-sur-Cèze lance un avis de marché public de prestation intellectuel et plus particulièrement la passation d’un marché public de maîtrise d’œuvre pour le réaménagement du service des Urgences.

La commune de Marguerittes lance un avis pour la rénovation et modernisation du réseau d’éclairage public de la commune.

La SPL Arac Occitanie lance un avis pour la phase 2 de la restructuration du lycée Albert Einstein sur les sites Vigan et Blum à Bagnols-sur-Cèze.

La SPL Agate lance un avis pour des missions de maîtrise d’œuvre, démolition, déconstruction, désamiantage, curage, VRD liés, économie circulaire – ZAC Marché Gare – Nîmes.https://www.boamp.fr/avis/detail/21-120420/53

La Direction Départementale des Finances Publiques (DDFIP) de l’Hérault lance un avis pour des marchés de travaux en vue de l’amélioration énergétique du centre des finances publiques de Lunel dans le cadre du plan de relance.

Le Centre Hospitalier Alès Cévennes lance un avis pour la conception, réalisation d’une Maison Médicale de Garde en construction traditionnelle ou en bâtiment modulaire.

La commune de Narbonne lance un avis pour la conception, réalisation de loges au Parc des Sports et de l’Amitié.

 

Occitanie Ouest

Toulouse Métropole lance un avis pour des travaux de voirie – création de la desserte du futur collège Guilhermy sur les communes de Toulouse et Tournefeuille.

Toulouse Métropole lance un avis pour l’opération de réhabilitation et modernisation de la pépinière d’entreprises du centre Pierre Potier à Toulouse.

Le Conseil départemental Haute-Garonne lance un avis pour l’extension et restructuration partielle du collège George Sand à Toulouse – maîtrise d’œuvre.

La Ville de Pradines lance un avis de maîtrise d’œuvre pour la réhabilitation du groupe scolaire Daniel Roques.

La commune de Saint-Girons lance un avis pour des travaux de confortement de la halle couverte du Parc des Expositions.

La commune de lombez lance un avis de marché de maîtrise d’œuvre pour la construction d’une nouvelle gendarmerie.

La Communauté de communes du Grand-Figeac lance un avis pour l’acquisition de matériel d’éclairage public.

La Communauté de communes du Quercy Rouergue et des Gorges de l’Aveyron lance un avis pour l’aménagement d’un hangar en tiers-lieu ouvert au public dans la Z.A. du Chirou à Caylus.

L’École des mines d’Albi-Carmaux lance un avis pour la construction d’une plateforme de recherche en construction modulaire Construction d’un Bâtiment industriel – halle de stockage.

Le Conseil départemental de l’Ariège lance un avis pour la Cité scolaire du Couserans – Création d’une salle polyvalente, d’une salle de musique, de deux salles de classe et de vestiaires agents.

 

Culture 🎭
Événementiel 🎪
Habitat 🌳

Occitanie Ouest

La Communauté d’agglomération Grand Auch Cœur de Gascogne lance un avis de mission d’études et d’assistance à l’élaboration d’un programme local de l’habitat.

Industrie 🏭
Tourisme / Loisirs 🌏

Occitanie Ouest

La Communauté de Communes du Pays de Mirepoix lance un avis pour la délégation de service public Z.T DE LERAN.

 

Usine du futur / Formation 📚

Occitanie Ouest 

L’Université Paul Sabatier lance un avis pour l’acquisition d’une cellule robotisée d’usinage.

ATTRIBUTIONS DE MARCHÉ

Le Conseil départemental de l’Hérault attribue le marché d’accord-cadre pour des travaux de rénovation et de réhabilitation dans les collèges, halles de sports et bâtiments patrimoniaux du Conseil départemental de l’Hérault – Zone Est Héraultais au groupement BALBOA FRERES/SAS SODAC/CARDONNET, au GROUPEMENT MIRAS/JPB Mensuiserie/CARDONNET/CAPEL Promotion/SOMEREV, à SOGEA SUD BATIMENT, au GROUPEMENT GIRAUD/FERRINI ET FILS/A+ DESAMIANTAGE et à Le MARCORY. Montant final du marché ou du lot attribué (H.T.) : 26.000.000 euros.

La ville de Béziers attribue le contrat de concession de service public pour la restauration municipal et du CCAS à SHCB. Valeur totale de la concession/du lot : 13 500 000 euros.

La ville de Montpellier attribue le marché d’accueil et sécurité dans les bâtiments communaux de la ville de Montpellier à PROTECTION SECURITE INCENDIE SAS. Valeur totale du marché/du lot : 281 862,88 euros.

Conseil départemental de l’Hérault attribue le marché de suivi-animation du programme départemental d’intérêt général (Pig) à Pact Soliha Hérault. Valeur totale du marché/du lot : 1 020 587 euros.

Communauté de Communes Albères Côte Vermeille Illibéris attribue le marché de travaux de réhabilitation et d’extension biologique de la station d’épuration de Bages à SAUR. Montant final du marché ou du lot attribué (H.T.) : 2 550 000 euros.

Le Conseil départemental de l’Hérault attribue le marché de réalisation d’une fouille archéologique préventive préalable à la construction du collège Port Marianne à Montpellier à l’Inrap. Valeur totale du marché/du lot : 283 095,25 euros.

La Communauté d’agglomération Hérault Méditerranée attribue la concession de service public de collecte des eaux usées de la commune de Vias à SUEZ EAU FRANCE. Valeur totale de la concession/du lot : 1 304 790,00 euros.

La commune de Toulouse attribue le marché des travaux de construction du groupe scolaire barigoude – affaire. Estimation du montant total du marché : 8 908 530,96 euros.

La Région Occitanie attribue le marché d’organisation de salons TAF virtuels sur la Région Occitanie à THE CUBE SA. Valeur totale du marché/du lot : 160 000,00 euros.

La ville de Béziers attribue le marché de refonte du système d’information à COM NETWORK, ORANGE BUSINESS SERVICES, INEO INFRACOM, PROJETLYS. Valeur totale du marché : 8 800 000 euros.

Toulouse Métropole attribue le marché d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour le montage, la négociation et la conduite d’un projet européen à Lgi Sustainable. Valeur totale du marché/du lot : 320 000 euros.

L’agenda

i

Newsroom

L’agence travaille en ce moment sur plein de choses passionnantes :

Rédaction et supervision du magazine « Caminarem » (RH), parution fin septembre, pour Caminarem.

Pour BoisMag : cinq interviews longues de constructeurs sur l’avenir de la filière bois.

Rédaction du magazine « Signature » (lifestyle, art de vivre, architecture), pour Profils Systèmes, parution en novembre.

Rédaction du magazine « L’Œil » (immobilier d’entreprise, Montpellier – Nîmes), pour Arthur Loyd, parution en septembre.

Conception et rédaction du cahier thématique 154 de L’Abécédaire des Institutions (Publicis Consultants), sur le thème du sport-santé. Parution en octobre.

 

À suivre en ligne

Du 8 au 15 septembre :

Les 1ère Rencontres de l’Emploi et de la Formation, organisé par Sète agglopôle méditerranée, en partenariat avec la Mission Locale d’Insertion des Jeunes du Bassin de Thau, Pôle Emploi et Cap Emploi. Les rencontres sont organisées tour à tour à Gigean, Poussan, Sète, Mèze et Frontignan. Plus d’informations ici.

Mardi 14 septembre à 19h :

1ère édition des Grands Prix de l’Immobilier de Midi Libre (Lab Immo), à suivre en direct sur le Facebook de Midi Libre ou sur www.midilibre.fr

Mardi 14 septembre de 8h30 à 12h :

10e édition du Forum Économique de Toulouse. Plus d’informations ici.

Mardi 14 septembre à 18h :

La 8ème édition « Place à l’entreprise », organisée par l’UPE 30, à Nîmes. Plus d’informations et inscription obligatoire ici.

Plus d'événements ici

Mercredi 15 septembre de 9h à 17h :

Salon TAF (Travail, Avenir, Formation) d’Albi, organisé par la Région, en lien étroit avec Pole Emploi, et ses partenaires. Plus d’informations ici.

Mercredi 15 septembre de 9h à 17h :

Salon TAF (Travail, Avenir, Formation) de Carcassonne, organisé par la Région, en lien étroit avec Pôle emploi et la mission locale, en collaboration des partenaires du territoire. Plus d’informations ici.

Du 15 au 17 septembre :

Congrès Pro’créa sur la thématique : « Retour vers le futur ! Puiser aux racines de l’accompagnement, les ailes d’un nouvel entrepreneuriat », à Sète (34). Plus d’informations ici.

Jeudi 16 septembre de 18h à 21h :

MHSC : Atelier sur les thèmes “Environnement, cadre de vie et insertion urbaine”. Plus d’informations ici.

Jeudi 16 septembre à 18h :

Table ronde – Accessibilité à la santé : Innovations et impacts sur le territoire, organisé par Polytech Montpellier, à Montpellier. Plus d’informations et inscription ici.

Vendredi 17 septembre de 12h à 13h :

Webinaire Charte Relations Fournisseurs Responsables, organisé par Leader Montpellier. Plus d’informations ici. Lien Zoom de l’événement, ici.

Lundi 20 septembre de 18h à 21h :

MHSC : Atelier sur les thèmes “Accessibilité, stationnement et cohésion des usages”. Plus d’informations ici.

Mardi 21 septembre de 9h à 11h30 : 

Table Ronde « Les étapes-clés pour structurer son processus d’innovation », organisée par Myriagone Conseil, à Cap Oméga. Plus d’informations ici.

Mardi 21 septembre à 18h30 :

Soirée Prestige sur thème « Entreprise virtuose », organisée par le CJD Béziers au Domaine de Bayssan (Béziers). Plus d’informations et inscription ici.

Mercredi 22 et jeudi 23 septembre de 9h à 17h :

Salon TAF (Travail, Avenir, Formation) de Montpellier, organisé par la Région, en lien étroit avec Pole Emploi, et ses partenaires. Plus d’informations ici.

Jeudi 23 septembre :

« La Rentrée des Réseaux », organisée par la CCI Hérault à Montpellier (34).

Jeudi 23 septembre à 18h :

Soirée du Club Pro, organisé par la Communauté des Communes du Pays de Lunel, en présence du Président et des Vice-présidents. Inscription ici.

Vendredi 24 septembre de 8h30 à 10h30 :

Réunion publique « Médiation des entreprises », organisé à la Cité de l’Économie et des Métiers de Demain, par Leader Montpellier.

Vendredi 24 septembre :

Webinaire « Le contrat de travail, un outil insoupçonné pour développer votre entreprise », organisé par le BIC Innov’up. Inscription obligatoire avant le 20 septembre via ce lien.

Vendredi 24, samedi 25 et dimanche 26 septembre :

21e Salon Immobilier d’Automne, au Parc des Expositions de Montpellier. Entrée gratuite, plus d’informations ici.

Samedi 25 et dimanche 26 septembre :

« #TechTheFutur, créateurs et entrepreneurs : accélérez votre projet en 48h », organisé par l’IMT Mines Alès. Plus d’informations ici.

Lundi 27 septembre de 14h à 15h30 :

Visioconférence sur le thème « Demain, quels futurs heureux pour nos territoires ?​ », organisé par l’AUAT. Plus d’informations et inscription obligatoire ici.

Mardi 28 au jeudi 30 septembre :

La 28e édition des Rencontres nationales du transport public (RNTP) à Toulouse, organisée par le GART, avec la participation de la Région Occitanie et Tisséo Collectivités. Plus d’informations ici.

Mercredi 29 septembre de 18h à 21h :

MHSC : Atelier sur les thèmes “Socio-économie, activité instadia et projet de ZAC”. Plus d’informations ici.

Jeudi 30 septembre de 18h à 21h :

MHSC : Atelier sur les thèmes “Architecture, intégration paysagère et ambiance au Stade”. Plus d’informations ici.

Du 1er au 3 octobre : 

Édition 2021 du Forum Le Monde Nouveau à Montpellier, organisé par La Dépêche. Plus d’informations ici.

Mercredi 6 octobre de 8h30 à 18h30 :

2e édition des Rencontres du Développement Durable, avec la particitation de MBS (Montpellier Business School). Plus d’informations et inscription ici.

Mercredi 6 et jeudi 7 octobre de 9h à 17h :

Salon TAF (Travail, Avenir, Formation) de Toulouse, organisé par la Région, en lien étroit avec Pole Emploi, et ses partenaires. Plus d’informations ici.

Jeudi 7 octobre de 9h à 17h :

Salon TAF (Travail, Avenir, Formation) de Saint-Gaudens, en virtuel. Informations à venir ici.

Jeudi 7 au samedi 9 octobre :

Sommet Afrique/France, Montpellier. Plus d’informations ici.

Vendredi 8 octobre de 13h30 à 15h30 :

Conférence sur l’avenir du nucléaire face aux enjeux de demain, à l’amphitéâtre de l’Institut de Chimie Séparative de Marcoule (ICSM). Accréditation jusqu’au vendredi 01/10/2021 à l’adresse suivante :
anthony.cellier@assemblee-nationale.fr. Contacts téléphoniques : Romain Ryon : 07 89 27 59 87 / Laurent Savary : 06 48 60 85 53.

Mardi 12 et mercredi 13 octobre de 9h à 17h :

Salon TAF (Travail, Avenir, Formation) de Nîmes, en virtuel. Informations à venir ici.

Mercredi 13 ocotbre de 9h à 17h :

Salon TAF (Travail, Avenir, Formation) d’Auch, organisé par la Région, en lien étroit avec Pole Emploi, et ses partenaires. Informations à venir ici.

Jeudi 14 octobre de 9h à 17h :

Salon TAF (Travail, Avenir, Formation) de Cahors, organisé par la Région, en lien étroit avec Pole Emploi, et ses partenaires. Plus d’informations ici.

Jeudi 14 octobre de 9h à 17h :

Salon TAF (Travail, Avenir, Formation) de Mende, en virtuel, organisé parpar la Région, en lien étroit avec Pôle emploi et la Mission Locale Lozère, en collaboration des partenaires du territoire. Plus d’informations ici.

Du 15 au 17 septembre :

5e édition du forum Futurapolis Santé à Montpellier. Informations à venir.

Mercredi 20 octobre de 9h à 17h :

Salon TAF (Travail, Avenir, Formation) de Tarbes, organisé par la Région, en lien étroit avec Pôle emploi et la mission locale, en collaboration des partenaires du territoire. Plus d’informations ici.

Jeudi 21 octobre de 9h à 17h :

Salon TAF (Travail, Avenir, Formation) de Figeac, en virtuel, organisé par la Région, en lien étroit avec Pôle emploi et la Mission Locale, en collaboration avec les partenaires du territoire. Plus d’informations ici.

Lundi 25 octobre à 11h :

Inauguration du Parc des Expositions de Béziers.

Mardi 26 octobre de 9h à 17h :

Salon TAF (Travail, Avenir, Formation) de Montauban, organisé par la Région, en lien étroit avec Pôle emploi et les partenaires du territoire. Plus d’informations ici.

Jeudi 28 octobre de 9h à 17h :

Salon TAF (Travail, Avenir, Formation) de Pamiers (Ariège), organisé par la Région, en lien étroit avec Pôle emploi, la Mission locale, la ville de Pamiers et en collaboration des partenaires du territoire. Plus d’informations ici.

3 rv du Medef Montpellier Hérault : 5/10, 7/12 à 18h

Le Medef Hérault organise le Club rencontres affairesInscription obligatoire. Contact psuc@medef-montpellier.com

Mardi 9 novembre de 10 à 17h :

Forum Entreprises, une journée de rencontres et d’échanges privilégiés entre les étudiants et le monde économique organisée par l’IMT Mines Alès, à Montpellier (Parc Expos). Plus d’informations et inscription ici.

Mercredi 24 septembre :

Salon Les Rencontres Industrielles Intersud, organisé par la CCI Hérault au Parc des Expositions de Béziers.

Jeudi 25 novembre à 17h :

Jean-Louis Etienne, invité spécial des « Assises 2021 des Travaux Publics ». Organisée par la Fédération des Travaux Publics Occitanie au Pasino de La Grande-Motte.

Voilà, c’est tout pour cette semaine.
Courage et chocolat !

Les Indiscrétions sont une newsletter gratuite.
Vos données ne seront pas communiquées à des tiers.
Vous pouvez vous désinscrire en un clic.

Les dernières Indiscrétions

Que vont-ils faire dans cette galère ?

Où il est question du gang des Lyonnais, d’innovations dans la presse (si si) et de la façon dont Appart’City s’est extirpée de l’ornière Covid.

« Que vont-ils faire dans cette galère ? », Les Indiscrétions de la semaine du 20 septembre sont à croquer en cliquant ci-dessous.

Courage et chocolat !

lire plus

Ça repart fort

Où il est question du TGV Castex, de vendanges, de fausse Une et de vraies corridas consulaires.

« Ça repart fort », Les Indiscrétions de la semaine du 6 septembre sont à croquer en cliquant ci-dessous
Courage et chocolat !

lire plus

Comme un enfant dans une pâtisserie

Où il est question de Cathares, de dessous de la REF, d’Altrad tout-puissant, de CCI Occitanie et de mouvements dans la presse régionale.

« Comme un enfant dans une pâtisserie », Les Indiscrétions de la semaine du 30 août sont à croquer en cliquant ci-dessous.

Courage et chocolat !

lire plus

Il ne lâche rien

Journaliste indépendant, Hubert est fondateur et rédacteur des Indiscrétions. Agencehv, qu’il dirige, est également active dans les animations de débats, les formations et les travaux rédactionnels.

Vous souhaitez nous faire parvenir une information ?

Heureusement qu’elle est là

Diplômée de Sup de Com’ Montpellier, Sarah est rédactrice avec des fonctions digitales et de communication à l’Agencehv. Community management, gestion du site, relations avec les partenaires… Oui, heureusement…

Vous souhaitez avoir des renseignements pour être partenaire des Indiscrétions ?

PAS ENCORE ABONNÉ-E

AUX INDISCRÉTIONS ?

 

Recevez chaque lundi à 18h18, gratuitement, Les Indiscrétions sur votre boîte mail

Politique de confidentialité

Inscriptions réussie

Share This