Bandeau Les Indiscrétions m&a

Tous positifs ! Semaine du 3 janvier 2022

LES INDISCRÉTIONS

Vos 5 minutes business en Occitanie

Suivez Les Indiscrétions sur les réseaux sociaux :

À l'affiche

À l’affiche
9

Parce qu’elles et ils le valent bien

Anthony Gontier

Gérard Tremblay, Osmozis

Le PDG d’Osmozis, spécialiste de la transition digitale des campings et villages vacances (Clapiers – 34), annonce une croissance de 20 % pour l’exercice 2020-2021 (CA de 9,5 M€, exercice clôturé le 31 août), avec un résultat net de 990 k€. « Ce sont les meilleurs résultats de l’histoire d’Osmozis. Le déploiement de nos services premium rencontrent un franc succès auprès des exploitants de camping », indique-t-il. Les services d’abonnement représentent 63 % du CA du groupe, contre 42 % en 2019-2020. Coté en bourse depuis 2017 et employant 80 salariés, Osmozis revendique 2.100 clients, avec des contrats long terme (3 à 6 ans), donnant accès à plus de 300.000 emplacements en Europe, dont un tiers du parc existant en France. Un directeur commercial, Sébastien Deschamps, a été recruté début 2020. Plus à lire dans l’Hérault Juridique et Économique ce 6 janvier.

Arnaud Bertolotti, Lundi Matin

Après 10 ans passés chez KPMG en tant qu’auditeur Grands Comptes, il rejoint la PME Lundi Matin (50 salariés) au poste de directeur administratif et financier. « Analyse financière, gestion des risques, certification des comptes… Son expertise sur les sujets financiers et légaux sera un atout pour atteindre les objectifs du groupe », explique Benjamin Chalande, PDG. Lundi Matin édite des logiciels de gestion en ligne et des applications d’encaissement à destination des entreprises de toutes tailles : TPE, PME, réseaux de franchise et grands groupes. La PME prévoit d’investir 5 M€ sur l’internationalisation et la R&D, et 25 embauches courant 2022 (communication, marketing, commercial et technique). Elle vient de s’installer dans 1.000 m2, dans le quartier Eurêka à Montpellier.

Vincent Farret d'Astiès

Olivier Simonou, Inter Oc

Il est le nouveau président d’Inter Oc, l’interprofession des vins Pays d’Oc IGP (siège : Lattes – 34), et prend la suite de Jacques Gravegeal. Son élection s’est faite à l’unanimité des deux collèges qui composent le conseil d’administration. Olivier Simonou souhaite orienter les travaux de l’interprofession autour de deux axes majeurs structurants pour l’avenir de Pays d’Oc IGP : le développement de la notoriété de l’appellation et le renforcement de la compétitivité du vignoble. « Avec l’émergence de nouvelles difficultés conjoncturelles que subit notre vignoble : pandémie, gel historique d’avril 2021, l’action collective d’INTER OC prend tout son sens. Notre interprofession doit ambitionner un cap favorisant les installations, l’orientation des plantations, bref les enjeux essentiels pour la pérennité des forces vives qui font le Pays d’Oc au quotidien », explique le nouveau président. Un nouveau bureau va l’accompagner durant son mandat de 3 ans :
Collège Production
– Gérard Bancillon, secrétaire général adjoint
– Jacques Gravegeal, vice-président délégué
– Philippe Miele, vice-président
– Sébastien Pons, trésorier

Collège Metteurs en Marché :
– Gilles Gally, vice-président
– Jean-Claude Mas, secrétaire général
– Laurent Sauvage, trésorier adjoint
– Olivier Simonou, président

Bertrand Pelain, SPL Agate

Il est nommé directeur général adjoint de la SPL Agate. Il était auparavant responsable juridique du GIE ORAS (SAT / SPL Agate / SPL Culture et Patrimoine). Créée en 2012, la SPL Agate accompagne ses communes actionnaires, présentes sur le territoire de Nîmes Métropole, pour des opérations d’aménagement, de construction ou d’exploitation de services publics à caractère industriel, commercial, ou toute autre activité d’intérêt général. Elle est dirigée par Antoine Cotillon et présidée par Julien Plantier. 

Suzy de Monte Les indiscrétions

Clémence Quinonero, De l’Hérault aux Grandes Écoles

Une belle histoire (il en faut). Fondatrice et présidente de l’association De l’Hérault aux Grandes Écoles, elle lance cette année un dispositif de bourses. « Nous prévoyons d’offrir quatre bourses d’études de 6.000 euros, soit 300 euros par mois sur deux ans, à quatre lycées ruraux de l’Hérault », explique-t-elle. ‘De l’Hérault aux Grandes Écoles’ est une association d’étudiants héraultais qui lutte en faveur de l’égalité des chances dans l’accès à l’enseignement supérieur sélectif. Plus largement, l’association veut « aider les jeunes du département à lever l’autocensure, briser le plafond de verre et les accompagner dans la réalisation de leurs projets académiques et professionnels. L’association est née d’un sentiment de colère et d’un constat : on ne part clairement pas sur la même ligne de départ dans la vie. L’idée est d’aider les jeunes à reprendre le pouvoir sur leur avenir. On peut être au lycée de Lodève, de Clermont-l’Hérault ou de Gignac et accéder à une grande école supérieure parisienne », explique la jeune femme, aujourd’hui en stage comme assistante communication et promotion internationale chez Vinexposium à Puteaux (92).

Marc Skierski, Gard Rhodanien

L’ex-directeur du département Attractivité territoriale de la Ville d’Avignon (84) est nommé directeur du développement économique de la communauté d’agglomération du Gard Rhodanien (président : Jean-Christian Rey). Ce fonctionnaire territorial affiche 18 ans d’expérience en collectivités dans différents champs : économie, tourisme, ESS, aménagement, développement durable. Il succède à Emily Pagès, nommée conseillère économie et enseignement supérieur au cabinet de Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.

Thierry Dupeuble

Rémy Rogacki, IMT Mines Alès

Directeur des formations par apprentissage à l’IMT Mines Alès, Rémy Rogacki est nommé chargé de mission pour l’apprentissage. Avec près de 3.000 apprentis accueillis dans leurs différentes filières, soit 29 % des ingénieurs et managers formés (au-delà des 15% dans les établissements supérieurs en France), les écoles de l’Institut Mines Télécom (IMT) confirment leur engagement dans la voie de l’apprentissage. L’IMT Mines Alès accueillait une trentaine d’apprentis en 2008 quand l’école a ouvert cette filière. Ce nombre est plus que multiplié par dix aujourd’hui, avec 400 apprentis sur un effectif global de 1.400 élèves. Une montée en puissance consolidée par l’ouverture d’un CFA propre à l’école en 2011 et la création d’une direction des formations par apprentissage en 2016.

Thierry Dupeuble

Julien Jacqueton, Disini restaurant

Il prend les commandes du Disini restaurant situé à Castries (Hérault), et remplace Delphine Borrewater qui a œuvré aux fourneaux de l’établissement pendant 6 ans. L’arrivée de ce chef trentenaire, originaire d’Alès, et doté d’une expérience de plus de 15 ans, marque un nouveau chapitre de l’histoire du Disini. Il a fait ses armes et perfectionné sa technique culinaire dans des établissements reconnus : « Le Boeuf sur le Toit » et « Disneyland Hôtel » (région parisienne), le « Domaine du Mont d’Arbois » (Megève), « L’Oustau de Baumanière » (Les Baux-de-Provence), « l’Hôtel Boucan Canot » (La Réunion), le « Royal Champagne Hôtel & Spa » (Champillon) et le « Crowne Plaza Hotels & Resorts » (Montpellier). L’établissement Disini, dirigé par Séverine et Laurent Sauvage depuis 2010, n’est pas qu’un restaurant, c’est aussi un établissement hôtelier avec 16 chambres, un spa, un espace bien-être extérieur ainsi que des salles dédiées aux événements privés et professionnels. Il réalise en 2021 un CA de 900.000 €.

Hubert Vialatte - Les Pins Promoteur d'Immobilier Janvier 2022

Décodage

Décodage
9

On perce le coffre-fort

Moteurs de la croissance. On parle beaucoup de revanche des villes moyennes depuis le déclenchement de la crise sanitaire. Mais les chiffres viennent rappeler le rôle de locomotive joué par les deux métropoles de l’Occitanie, Toulouse et Montpellier. D’après le baromètre de l’attractivité d’Arthur Loyd, la Haute-Garonne et l’Hérault figurent parmi les départements les plus dynamiques en matière de créations nettes d’emplois dans le secteur privé lors du 1er semestre 2021, avec respectivement 10.800 et 10.200 créations nettes d’emploi. « Cette dynamique ne doit rien au hasard, analyse l’étude. 20 des 23 départements les plus dynamiques au 1er semestre 2021 figurent parmi les plus peuplés du pays. Les grands territoires urbains sont au rendez-vous de la sortie de crise », indique l’étude.

Grand Matabiau. Toulouse Métropole lance un avis de marché pour la concession de service public pour la construction, le financement, l’exploitation et la maintenance du réseau de chaleur et de froid du quartier Grand Matabiau Quais d’Oc. L’avis à lire dans la rubrique « Au marché », Occitanie Est, onglet BTP.

Port fluvial à Agde. La communauté d’agglomération Hérault Méditerranée (président : Gilles d’Ettore) lance un avis de marché pour la réalisation d’une mission de maîtrise d’œuvre pour le projet d’extension du port fluvial Hérault Méditerranée, sur le canal du Midi à Agde (34). L’avis à lire dans la rubrique « Au marché », Occitanie Est, onglet BTP.

Molière et Bobby. La cité de Pézenas (34) célèbre cette année la date anniversaire des 400 ans de la naissance du dramaturge et comédien Molière, le 15 janvier, et celle du poète, chanteur et artiste Bobby Lapointe, le 16 avril. Sous les feux de la rampe culturelle, à lire dans Midi Libre, ici.

Pétition pour Station A à Rodez. Le projet de tiers-lieu ruthénois, sur le site du haras, est incertain. Une pétition est en ligne ici pour le soutenir.

Écoquartier. À Lourdes, trois ans après son incendie, l’ancienne usine agroalimentaire de Toupnot va être aménagée en écoquartier. À lire ici.

50 ans des Vins de Cahors. L’appellation viticole lotoise fête ses 50 ans du 21 au 23 janvier, avec des dégustations et des concerts. Plus à lire ici.

Tout schuss. Privés de dessert l’hiver dernier, les fanas de poudreuse comptent bien rattraper le temps perdu. En attestent les réservations à La Mongie (65), qui connaît son meilleur démarrage depuis plusieurs années. À lire dans La Dépêche du Midi, ici et ici.
Dans les Pyrénées-Orientales, la station de ski de Puyvalador reprend vie après 5 ans de fermeture.
Fermée à l’hiver 2017-2018, la station est portée par Julien Sabarthès, géomètre basé à Carcassonne, ancien maire du village. Après 50.000 euros investis, et pas mal de sueurs froides avec le creux de la saison dernière, Puyvaldor renaît finalement de ses cendres, avec 4 pistes, et 8 salariés, indiquent nos confrères de L’Indépendant.
Avec l’entrée au capital de la Région Occitanie et de la Banque des Territoires, la Compagnie des Pyrénées affiche ses ambitions. L’objectif de la SAS est de capitaliser les structures exploitantes de domaines skiables pour financer leurs projets de diversification. À (re)lire dans ToulÉco, ici.

Innovateurs sociaux. Alter’Incub Occitanie Pyrénées, incubateur d’innovation sociale de l’union régionale des Scop Occitanie Pyrénées, lance son 15ème appel à projets en direction des entreprises et startups qui œuvrent dans le secteur de l’économie sociale et solidaire. En 7 ans d’existence, Alter’Incub Occitanie Pyrénées a accompagné plus de 170 projets qui allient performance économique et utilité sociale, à l’instar de Bien Commun, projet de foncière solidaire, Lutin Vert, recyclerie de jouets et Chanvre Occitan, qui participe à la structuration de la filière chanvre régionale. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 23 janvier, à lire ici.

Plus de décodages ici

En terrain conquis. Marine Le Pen, candidate RN à l’élection présidentielle, est annoncée ce vendredi 7 janvier à Béziers et Perpignan. En terrain conquis : Robert Ménard, maire SE de Béziers, a déjà annoncé qu’il voterait Marine Le Pen à la présidentielle, et Louis Aliot, maire RN de Perpignan et ancien compagnon de Marine Le Pen, est la plus grosse prise de guerre du RN lors des municipales de 2020. À lire dans L’Indépendant, ici.

Train. Le gouvernement vient d’annoncer au sénateur Bonnecarrère la rénovation de la ligne Albi-Carmaux-Paris d’ici mai 2023 et étudie en ce moment la possibilité d’une desserte
quotidienne. À lire dans Le Journal d’Ici, justement ici.

Tout y est. 3e ligne de métro, Dôme de la Grave, Teleo… Les 10 chantiers qui vont marquer Toulouse en 2022. On a aimé cet article d’Actu Toulouse, simple et efficace, à lire ici.

Pas de gavage. Deux chercheurs toulousains ont trouvé une solution pour produire du foie gras sans gaver les animaux. Rémy Burcelin, directeur de recherche à l’Inserm et Gérard Campistron, professeur de physiologie humaine de nutrition, ont développé une méthode pour tenter de produire des foies naturellement gras au sein de leur entreprise, Aviwell. L’expérience est menée dans une ferme expérimentale implantée près de Pailhès. Après 9 ans de recherche, l’étude arrive à maturité. Les deux chercheurs étudient désormais les pistes de commercialisation. De quoi se gaver sans complexe aux prochaines fêtes ! Source : La Dépêche du midi, ici.

Du génie dans la bouteille. C’est la rencontre entre deux passionnés de vin, lors d’un stage dans un domaine en Bourgogne. Gaëlle, œnologue, et Florian, fils d’un importateur allemand et spécialisé dans le commerce du vin, décident rapidement de produire leur propre vin. Mariés, ils s’installent en 2015 dans une exploitation située à Fontjoncouse, village typique au cœur des Corbières (11), et ouvrent le Domaine des Deux Clés, vignoble de douze hectares. « Nous avons la chance de posséder plusieurs hectares de vignes centenaires », précise Gaëlle. « Même si notre façon de travailler le vin s’inspire beaucoup des techniques utilisées en Bourgogne, nous ne voulons pas pour autant perdre la spécificité des Corbières. » Extrait du Magazine Touléco « Du génie dans la bouteille : une nouvelle génération dans le vin, la bière et les alcools », à (re)lire ici.
> Les articles du magazine sont en ligne ici.
Pour ce magazine, Agencehv a aussi réalisé l’article sur la brasserie Prizm Brewing Co (Vendargues – 34), à (re) lire ici.

Appel à projets urbain. La Ville de Vauvert (30) et ses partenaires lance un appel à projets dans le cadre du Contrat de ville 2015-2022. Les dossiers devront être déposés avant le 15 janvier. Plus d’infos ici : Microsoft Word – APP 2022 validé (vauvert.com) La commune gardoise fait appel aux acteurs qui souhaitent intervenir dans le cadre de la programmation du contrat de ville sur différents volets : cadre de vie et renouvellement urbain ; développement économique et emploi ; éducation, sport et culture ; santé ; sécurité et prévention de la délinquance.

Recensement agricole. Deuxième superficie agricole de France, l’Occitanie poursuit l’évolution de son agriculture avec des exploitations moins nombreuses pour une surface utilisée de même ordre. C’est ce qui ressort du recensement agricole 2020 réalisé par la Draaf. Réalisé tous les 10 ans, il permet d’avoir une vision précise et exhaustive de l’agriculture à une échelle géographique fine et d’en analyser les évolutions. En 2020, 64.300 exploitations agricoles ont leur siège de production en Occitanie, soit 14.000 de moins qu’en 2010. La diminution régionale (- 18 %) est moindre qu’à l’échelon national (- 21 %) et son rythme ralentit, – 25 % entre 2000 et 2010. En 2020, 3,1 millions d’hectares sont valorisés par les exploitations agricoles d’Occitanie, soit 12 % de la surface agricole utilisée métropolitaine. L’agrandissement des exploitations agricoles se poursuit : en 2020, une exploitation agricole dispose de 49 ha en moyenne, soit 8 ha de plus qu’en 2010. Les exploitations d’Occitanie demeurent toutefois plus petites de 20 ha par rapport à la moyenne nationale. L’étude met également en relief les trois piliers de l’agriculture régionale : les grandes cultures, la viticulture et l’élevage. Les résultats complets du recensement en Occitanie ici.

Stratégie européenne concertée. La Région Occitanie lance à partir de ce 3 janvier et jusqu’au 31 mars une consultation en ligne afin de construire sa nouvelle stratégie européenne et internationale, en concertation. Concertation suivie par la mise en place d’ateliers territoriaux dans chaque département, puis une présentation en assemblée plénière en juin avant d’être dévoilée aux acteurs, partenaires et habitants à la rentrée 2022. Cette initiative est lancée à l’occasion de la présidence française de l’Union européenne. « L’Union européenne est une chance et la France se doit de le réaffirmer à travers sa présidence. Aujourd’hui, 68 % des Français se sentent européens. Le sentiment d’appartenance ne s’hérite pas mais se bâtit jour après jour. Pour que nos concitoyens se sentent concernés par les décisions prises à Bruxelles, ils doivent y être associés régulièrement », déclare Carole Delga, présidente de la Région Occitanie. Pour célébrer cette présidence, du 1er au 7 janvier, la Région Occitanie éclaire ses deux Hôtels de Région, à Toulouse et Montpellier, aux couleurs de l’Europe. Pour participer à la consultation, c’est par ici.

Destination Las Vegas. Du 5 au 8 janvier, la Région Occitanie et son agence de développement économique Ad’Occ accompagnent 23 entreprises régionales du numérique au CES (Consumer Electronics Show) de Las Vegas, le plus grand salon professionnel international dédié à l’innovation technologique. Jalil Benabdillah, vice-président régional en charge de l’économie, l’emploi, l’innovation et la réindustrialisation, représentera la présidente de la Région Carole Delga à la tête de cette délégation.

Parmi les 23 entreprises régionales présentes au CES 2022, 17 ont été retenues pour exposer sur l’Eureka Park du CES aux côtés des meilleures innovations mondiales :

  • Nov and Sat Caremitou – Santé, Hérault – Solutions techniques pour le bien-être animal.
  • Drone Geofencing – Mobilité, Gard – Logiciel de gestion d’activités de drones professionnels et personnels.
  • Ellona – Environnement, Haute-Garonne – Surveillance des nuisances en atmosphère extérieure et intérieure.
  • FittingBox – Commerce, Haute-Garonne – Solutions d’essayage virtuel de lunettes pour sites web, magasins et marques.
  • Kryptulip – Fintech, Haute-Garonne – Technologie NFT.
  • MyOwnVoice – Santé, Haute-Garonne – Créez une copie digitale de votre voix avec 50 phrases.
  • Naio Technology – Agritech, Haute-Garonne – Robots agricoles. Lauréat d’un CES Awards 2022.
  • Cryosocks – IMT environnement – Santé, Haute-Garonne – Concept « Click & Freeze »® pour favoriser une récupération musculaire rapide.
  • Sharvy – Mycarspot – Mobilité, Hérault – Solution digitale d’espace partagé.
  • Specialist Wanted – Entreprise, Hérault – Marketplace mettant en relations des entrepreneurs avec des consultants expérimentés.
  • Vaonis – Spatial, Hérault – Télescope connecté.
  • Wag Data – Commerce, Gard – Wag Data est un SAAS permettant aux professionnels du web de comprendre en temps réel l’intention d’achat d’un internaute.
  • ATR – Mobilité, Haute-Garonne – Custumer Expérience Show ATR.
  • Odaptos – Commerce, Hérault – Tests d’utilisabilité plus simples et moins chers.
  • 3D aerospace – Spatial, Haute-Garonne – Technologie de pointe de surveillance par satellite au service des industries.
  • Nimble One – Mobilité, Haute-Garonne – Présentation du robot ARU, capable de se déplacer et de réaliser des tâches dans un environnement complexe en toute autonomie ou téléopéré.
  • Bleujour – Informatique, Haute-Garonne – Kubb : l’ordinateur de demain en forme de cube.

Plus à lire ici.

À la Saint-Vincent. La ville de Cahors (Lot) sera en fête du 21 au 23 janvier autour de son vin pour célébrer les 50 ans de son appellation Cahors. La tradition (depuis le Moyen-Âge parait-il !) veut que le 22 janvier on fête la Saint-Vincent, le saint patron des vignerons. Cette date marque également le début d’un nouveau cycle agricole : celui de la taille. Pour les vignerons, c’est la fin du repos hivernal et le retour des travaux dans les vignes Pendant trois jours, le vignoble et la ville de Cahors s’animeront de concerts, de dégustations gourmandes et autres réjouissances…

Zoom

Zoom

9

Une info passée au crible

Toujours plus nombreux

 

L’Insee publie le 29 décembre une étude démographique sur l’Occitanie pour la période 2013 à 2019. Une enquête de recensement qui confirme le dynamisme démographique de la région qui gagne en moyenne 41.600 habitants par an, avec une concentration dans les zones urbaines de Toulouse et Montpellier.

 

Place de la comédie Montpellier 2012

Place de la Comédie à Montpellier, le 21 mai 2012. ©HV

Presque 6 millions. L’Occitanie compte 5.933.185 habitants en Occitanie (au 1er janvier 2019), selon le dernier recensement de la population de l’Insee publié le 29 décembre. Autant dire que la barre des 6 millions d’habitants a depuis été franchie.

5ème position. La région se classe en cinquième position des régions françaises en nombre d’habitants, derrière l’Ile-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, la Nouvelle-Aquitaine, les Hauts-de-France, et devant Grand Est.

Croissance démographique. La région gagne en moyenne, en solde net positif, 41.600 habitants chaque année entre 2013 et 2019, l’équivalent de communes telles qu’Alès ou Castres.

3ème place. Après la Guyane et la Corse, l’Occitanie partage avec les Pays de la Loire la troisième place des régions de France pour le rythme de croissance démographique : + 0,7% par an contre + 0,4% en moyenne nationale.

Excédent migratoire. La croissance de la population est due essentiellement à un nombre d’arrivées dans la région supérieur au nombre de départs. Cet excédent migratoire est le deuxième plus fort de France (hors Mayotte) en rythme (+ 0,7% en moyenne par an) après la Corse (+1,1%).

Haute-Garonne et Hérault en tête. Parmi les 13 départements d’Occitanie, la Haute-Garonne et l’Hérault se distinguent par une forte croissance de leur population. Ils sont aussi les plus peuplés, avec respectivement 1,4 million d’habitants et 1,175 million d’habitants (au 1er janvier 2019). Dans ces départements très peuplés, l’excès des naissances sur les décès s’ajoute à un excédent migratoire élevé. Le Tarn-et-Garonne et le Gard bénéficient également d’un accroissement naturel.

Déficit naturel. L’apport migratoire compense le déficit naturel dans 9 départements sur 13. En effet, dans 9 départements (Ariège, Aude, Aveyron, Gers, Lot, Lozère, Hautes-Pyrénées, Pyrénées-Orientales, et Tarn), les décès sont plus importants que les naissances. Un déficit naturel particulièrement marqué dans le Lot et le Gers (- 0,5 % par an), soit un déficit parmi les plus importants de France métropolitaine. Les Hautes-Pyrénées, la Lozère, l’Aveyron et l’Ariège se situent également en queue de classement des départements français (avec des soldes naturels entre –0,4% et -0,3%). Dans ces territoires, l’apport migratoire permet juste de conserver une population stable.

Ralentissement.  En Occitanie, l’augmentation de population ralentit entre 2013 et 2019 (+0,7 % par an) par rapport à la période 2008-2013 (+1 %).  Comme en France, sous l’effet d’une baisse de la fécondité et d’un vieillissement de la population, le solde naturel se creuse dans les départements de la région par rapport à la période précédente (2008-2013).

Montpellier et Toulouse, tels des aimants. Au sein de la région, l’armature urbaine concentre l’essentiel de l’accroissement de la population. Montpellier est l’agglomération (unité urbaine) de plus de 100.000 habitants en France métropolitaine où la croissance démographique est la plus forte entre 2013 et 2019 (+1,7 % par an). Ce qui a fait dire au président de la métropole, Michaël Delafosse, en juin dernier lors d’un dîner-débat du Cobaty Montpellier : « Faut-il toujours accueillir plus de monde ? Je ne le crois pas. » Olivier Nys, DGS de la Ville, rappelle que la seule commune de Montpellier est passée d’environ 100.000 habitants en 1945 à près de 300.000 aujourd’hui. L’aire urbaine de Toulouse, avec une population qui augmente de 1,4 % par an, se situe, en matière de rythme de croissance, à la 5ème place nationale, derrière les agglomérations de Genève-Annemasse, Bordeaux et Nantes. Précisons qu’en volume, l’aire de Toulouse (1.035.280 habitants, au lieu de 954.593 en 2018) attire plus de nouveaux habitants que l’aire de Montpellier, qui compte 458.189 habitants (au lieu de 414.047 en 2013) : plus de 10.000 nouveaux habitants par an pour l’aire de Toulouse, environ 7.000 par an pour l’aire urbaine de Montpellier.

Croissance sur le littoral. Dans les agglomérations de plus de 50.000 habitants en Occitanie, l’excédent migratoire est généralement moteur de croissance démographique. C’est le cas à Montauban, et dans certaines agglomérations le long du littoral méditerranéen (Lunel, Béziers, Narbonne, Saint-Cyprien). À l’inverse, la population est relativement stable dans les agglomérations de Sète, Albi et Nîmes. Cette dernière se démarque par un important déficit migratoire entre 2013 et 2019 (- 0,5% par an).

Tout en ligne. Vous pouvez consulter l’étude de l’Insee ici.

3 questions à

3 questions à

Mathilde Boulachin, Chavin (Béziers – 34)

« L’univers des vins sans alcool est un boulevard en termes de R&D »

Le spécialiste biterrois des vins sans alcool veut accroître ses parts de marché à l’international, et va construire un nouveau siège social. D’origine champenoise, Mathilde Boulachin, qui se qualifie comme une « architecte du goût », prend seule les rênes de la maison.

Mathilde, tu prends seule la tête de la maison de négoce viticole Pierre Chavin. Quand et comment s’est déroulée l’opération ?
J’ai racheté les titres de l’associé égalitaire sortant, Fabien Graus, qui quitte la structure. Je deviens l’une des rares femmes françaises à la tête d’un négoce international dans le secteur viticole. J’ose lever de la dette pour piloter seule. L’opération a été montée avec la Banque Populaire du Sud.

Quels sont tes objectifs pour 2022 ?
La maison de négoce de vins et boissons sans alcool réalise plus de 10 millions d’euros de chiffre d’affaires et évolue dans 58 pays. Cap, à présent, sur les 15 M€ de CA en 2022, avec 70 pays ciblés, puis une centaine en 2025. Avec, en ligne de mire, les États-Unis, où les opportunités sont colossales.
Pour distribuer nos vins, nous travaillons avec les gros importateurs, la grande distribution spécialisée, les travel retails (compagnies aériennes et maritimes, zones frontalières), la restauration, les monopoles d’État (Canada, Scandinavie), les réseaux de cavistes et le digital, via sa propre e-boutique, des spécialistes online et des marketplaces.

Comment capter les nouvelles tendances ?
Nous consultons les consommateurs, organisons des panels de dégustation et scrutons leurs avis sur les sites Internet, pour adapter ses vins aux différents marchés.  Par exemple, le consommateur asiatique n’apprécie pas le côté tanique, car il mange plutôt épicé. Et le consommateur nord-américain va, lui, plutôt chercher des complexités. Il n’y a pas de consommateur typique. Le Coca-Cola du vin n’existe pas !  L’univers des vins sans alcool est un boulevard en termes de R&D : recherche de vieillissements, nouvelles formulations, assemblages…

> Plus à lire dans l’Hérault Juridique et Économique, ici.

 

La HV Touch

La HV Touch

Conseils RP

Idée de sortie de week-end : une exposition ludique et pédagogique sur la chasse aux fake news. C’est au Quai des Savoirs, à Toulouse. Plus d’infos ici.

La phrase

« Coupe du monde de football en 2022, Coupe du monde rugby en France en 2023, Jeux Olympiques à Paris en 2024 : pendant trois ans, on ne va pas être au chômage technique ! »

Vincent Couture

chef des sports à Midi Libre.

On s’en fout

Avec ce Omicron, toutes les cérémonies institutionnelles de vœux de janvier sont à nouveau annulées, comme en janvier 2021. Dommage pour les dégustations d’huîtres. On a aussi une pensée business pour les exploitants de salles, animateurs grand public et traiteurs, pour qui cette tuile est une nouvelle perte sèche, avant que ne soient perçues les aides diverses.
Mais ces annulations en cascade ont aussi du bon. Un marathon réseaux (pardon, networking) éreintant d’évité. De l’argent du contribuable économisé. Côté balance, on ne se goinfrera pas tous les soirs de galettes des rois et autres amuse-bouches gras à souhait. On pourra rentrer plus tôt chez soi dévorer sur Canal le dernier Dexter – saignant à souhait, je recommande. Bref, on abordera 2022 de façon finalement plus sereine, en ciblant les rendez-vous vraiment utiles, de façon profitable. C’est quand même mieux que de se vautrer dans cette orgie collective des vœux, où on se sent toutes et tous obligés, et je ne sais pas trop pourquoi d’ailleurs, de faire semblant de tous s’aimer.

L’œil culture

LOKKO
9

Un peu de culture dans ce monde de brutes, by Lokko

C’est une des metteuses en scène les plus en vue en France, d’origine montpelliéraine, qui ouvre l’année 2022 au domaine d’Ô, du 5 au 7 janvier : Julie Deliquet. La nouvelle directrice du théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis y présente une joyeuse utopie citoyenne de Werner Fassbinder : « Huit heures ne font pas un jour ».
 
Sujets de société, innovation et culture à Montpellier : recevez chaque vendredi, gratuitement, la Newsletter de LOKKO.

Au marché

Au marché
9

Les marchés publics essentiels en Occitanie de la semaine passée. Parce qu’il faut bien vivre.

BTP 👷‍♀

Occitanie Est 

La SPL Sillages lance un avis pour la construction d’un bâtiment pôle santé en R+2 à Canet-en-Roussillon.

Le Conseil départemental de l’Hérault lance un avis pour des travaux d’aménagement paysagers.

Montpellier Méditerranée Métropole lance un avis pour une mission de coordination CSPS pour la réalisation d’ouvrages hydrauliques.

La S.a.3.m lance un avis pour la réalisation du programme 2022-2024 des travaux d’accessibilité des ERP de la Ville de Montpellier.

La mairie de Théza lance un avis pour l’aménagement paysager du parc Jonquères à Théza.

La commune de Perpignan lance un avis pour le remplacement en rénovation des menuiseries extérieures aluminium dans les bâtiments scolaires.

Le Centre hospitalier de Carcassonne lance un avis de mission de programmation de restructuration et d’extension du service des urgences au centre hospitalier de Carcassonne.

La Semop Port-la-Nouvelle lance un avis pour l’aménagement voirie – maçonnerie – accord-cadre à bons de commande.

La Communauté d’Agglomération Béziers Méditerranée lance un avis pour la réalisation d’une voie pénétrante – Entrée Ouest de Béziers.

Perpignan Méditerranée Communauté lance un avis de mission de maîtrise d’œuvre et constitution des dossiers réglementaires pour l’extension du parc d’activités Sud Roussillon sur la commune de Saleilles.

Territoire 34 lance un avis pour un concours restreint de maîtrise d’œuvre pour la construction d’un centre d’exploitation routier à La Salvetat-sur-Agout (34).

La Communauté de Communes Terre de Camargue lance un avis pour l’entretien et la maintenance multi techniques des installations de la piscine communautaire Aqua Camargue.

La Serm lance un avis de mission de coordonnateur sécurité sécurité et protection de la santé pour les opérations de travaux de la SERM Département Energie, d’Energies du Sud et ses filiales sur Montpellier et Montpellier Métropole.

La Communauté d’agglomération Hérault Méditerranée lance un avis pour la réalisation d’une mission de maîtrise d’œuvre pour le projet d’extension du port Fluvial Hérault Méditerranée sur le canal du midi à Agde.

Occitanie Ouest 

Le Syndicat Mixte des Transports en Commun de l’agglomération Toulousaine lance un avis pour le remplacement des câbles électriques immergés du tramway.

Le Conseil départemental Haute-Garonne lance un avis de mission de maîtrise d’œuvre pour la construction d’un collège Bepos 600 à Aucamville.

Toulouse Métropole lance un avis pour la concession de service public pour la construction, le financement, l’exploitation et la maintenance du réseau de chaleur et de froid du quartier Grand Matabiau Quais d’Oc.

La Société de la Mobilité de l’agglomération Toulousaine lance un avis pour la connexion Ligne B – Lot 2 – Génie civil des ouvrages souterrains.

Le Syndicat mixte Decoset lance un avis pour un concours de maîtrise d’œuvre pour la réhabilitation du hall 9 du parc des expositions en installation de collecte, de réemploi et de sensibilisation à la réduction des déchets urbains.

Formation 📚
Services 📋

Occitanie Est 

La Ville de Montpellier lance un avis d’accord-cadre relatif à la fourniture et installation du système de gestion centralisée de l’arrosage de la Ville de Montpellier.

La Communauté de Communes Albères Côte Vermeille Illibéris lance un avis pour la location, enlèvement, transport de conteneurs et traitement des déchets issus des déchèteries du territoire communautaire.

La Commune de Perpignan lance un avis pour la fourniture de prestation de traiteurs lors de diverses manifestations organisées par la ville de Perpignan.

La Ville de Nîmes lance un avis pour la fourniture d’articles horticoles et d’espaces verts.

La Communauté d’Agglomération Béziers Méditerranée lance un avis pour des prestations de nettoyage des locaux et des vitreries des bâtiments.

La Région Occitanie lance un avis pour l’exécution de services publics de transports réguliers pour la Région Occitanie-Lozère.

Occitanie Ouest 

La mairie de Rodez lance un avis d’accord-cadre espaces verts et aires de jeux.

Toulouse Métropole lance un avis pour des prestations de gestion de la fin du cycle de vie des matériels informatiques et approvisionnement en matériels informatiques reconditionnés.

Le CHU de Toulouse lance un avis pour le marché de prestations de collecte, de transport et d’analyses d’anatomie et de cytologie pathologiques.

Le Conseil départemental de l’Aveyron lance un avis pour la fourniture de logiciels multi-éditeurs et prestations associées.

Plus de marchés ici

Le Conseil départemental de l’Aveyron attribue le marché de prestations de communication et de promotion du département de l’Aveyron pour la saison sportive 2021-2022 à SASP RAF. Valeur totale du marché/du lot : 239 914,45 euros.

Le Conseil départemental de l’Hérault attribue le marché d’acquisition de fournitures de bureau et services associés à Lyreco. Valeur totale du marché/du lot : 960 000 euros.

La Commune de Narbonne attribue le marché des travaux en vue de la valorisation écotouristique du Grand Castelou à Sas Entreprise Gils Construction, Sas Mediterranee D’Isolation D’Etancheite, Sas Perpignan Charpentes Tradition, Sas Entreprise Py, Sarl Menuiserie Tiquet, Sas Societe Narbonnaise De Platrerie, Sarl Caro D’Oc, Sarl Escriva Peinture, Sa Schindler, Sas Spie Industrie Et Tertiaire, Sas Colas France. Valeur totale du marché : 3 380 699 euros.

La Communauté de communes Causses et Vallée de la Dordogne attribue le marché de réalisation du volet environnemental du Plan Local d’Urbanisme intercommunal valant Programme Local de l’Habitat, PLUi-H de Cauvaldor au Cabinet ECTARE. Montant (H.T.) : 27 190 euros.

Le Conseil départemental de l’Hérault attribue le marché d’accompagnement diététique qualité et animation de la prestation de restauration scolaire du département de l’Hérault à Miamuse. Valeur totale du marché/du lot : 250 000 euros.

La communauté de communes du Bassin Auterivain Haut-Garonnais attribue le marché de collecte et de transport des emballages en verre au profit de la Communauté de Communes du Bassin Auterivain (Ccba) à Ets Pierre Carcano. Valeur totale du marché/du lot : 214 200 euros.

Le Syndicat mixte Decoset attribue le marché d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour la construction d’un centre de tri des emballages ménagers à INDDIGO SAS, Finance Consult, LONQUEUE – SAGALOVITSCH – EGLIE – RICHTERS & ASSOCIES, ECTARE, REC Architecture. Valeur totale du marché/du lot : 451 525 euros.

Le Sydetom66 (syndicat départemental de transport, de traitement et de valorisation des ordures ménagères et déchets assimilés) attribue le marché de valorisation des boues de Steu des Pyrénées-Orientales, par co-compostage avec du broyat de déchets verts, valorisation énergétique avec phase préparatoire ou tout autre process à Sede Environnement, Alliance Environnement Exploitation. Valeur totale du marché : 10 593 333 euros.

Le Syndicat mixte Decoset attribue le marché d’accord-cadre mono-attributaire à marchés subséquents d’ingénierie technique pour l’Unité de Valorisation Energétique du Mirail à ARTELIA, AFA Architectes et EMMANUELLE MARCO AVOCAT. Valeur totale du marché/du lot : 267 330 euros.

Le Syndicat mixte Decoset attribue le marché de mission d’accompagnement pour la concertation préalable sur l’évolution de l’unité de valorisation énergétique de Toulouse-Mirail à ETHICS GROUP. Valeur totale du marché/du lot : 237 854,56 euros.

L’Office public de l’Habitat du Tarn attribue le marché de nettoyage des parties communes des immeubles d’habitation et locaux professionnels de Tarn Habitat 2022-2025 à Abenet, Onet. Valeur totale du marché : 2 600 000 euros.

Tam – Transports Agglo Montpellier attribue le marché de mise en place d’un nouvel Si Rh (Système d’Information Ressources Humaines) à Cegedim Srh. Valeur totale du marché/du lot : 953 485 euros.

Le Chu de montpellier attribue le marché de prestation de mise en propreté des vitreries façadières et travaux spéciaux à GROUPE ONET / SUD VERTICAL. Valeur totale du marché/du lot : 770 000 euros.

Le Département du Tarn-et-Garonne attribue le marché de maintenance de l’éclairage public à Bouygues Energies et Services. Valeur totale du marché/du lot : 400 000 euros.

Le grand Narbonne attribue le marché de prestations en assurance à SMACL Assurances. Valeur totale du marché : 199 721,45 euros.

La Communauté de communes de la Haute-Ariège attribue le marché d’exploitation du restaurant de la station de sports et de montagne du domaine du Chioula à Rousseau Guignard. Valeur hors TVA 1 208 000 euros.

La Ville de Beaucaire attribue le marché d’Assistance à Maitrise d’Ouvrage (A.M.O) pour la gestion de production et de distribution d’eau potable et d’assainissement à la SAS SETEC HYDRATEC.

Toulouse Métropole attribue le marché de conseil en stratégie numérique à Agence Trajectoires. Valeur totale du marché/du lot : 102 400 euros.

Tisseo attribue le marché de réalisation des installations des équipements embarqués Bus et Tramways du réseau Tisséo à Seipra Score. Valeur totale du marché/du lot : 2 233 656 euros.

Rpa dreal Languedoc-Roussillon – Midi-Pyrénées attribue le marché de déconstruction de l’hôtel du Lion (Lozère) à PUECHOULTRES Fils.

Le Département de la Lozère attribue le marché de maîtrise d’œuvre pour les travaux de construction d’un bâtiment annexe de conservation des Archives départementales de la Lozère à Mende à Groupement Atelier Bessin-Sebelin. Montant de la ou des prime(s) attribuée(s) hors TVA : 7 500 euros.

La Commune de Roques attribue le marché de maîtrise d’œuvre pour la construction d’un groupe scolaire à IDP ARCHITECTES, Lion’L ATELIER D’ARCHITECTURE, IDP MO, SARL INGEDOC, SAS Ingénierie de Créatin Construction et Coordination, SARL PAPYRUS, ECOVITALIS, Delphine Beaudouin, EMACOUSTIC. Valeur totale du marché/du lot : 962 370,00 euros.

La Communauté de Communes Castelnaudary Lauragais Audois attribue le marché de concession multiservices des services publics d’eau potable et d’assainissement à SUEZ EAU FRANCE SAS. Valeur totale de la concession/du lot : 15 999 349 euros.

La Société de la Mobilité de l’Agglomération Toulousaine attribue le marché d’opération de création d’un Terminus partiel station Odyssud sur la Ligne T1 à Blagnac au Groupement Colas France, Ineo Scle Ferroviaire, Ineo Mplr, Cegelec Mobility, Caussat Espaces Verts. Valeur totale du marché : 4 093 978,21 euros.

La Commune de Toulouse attribue le marché négocié de maîtrise d’œuvre – construction du Groupe Scolaire Daste-Daubié au groupement Conjoint Cab Architectes – sarl Agence d’architecture CaloriAzimi Botineau – (Mandataire) / V2s Architectes / Otce Midi Pyrenees / Alayrac / Inddigo /Sigma Acoustique / Keyros Groupe. Indemnité : 120 000 euro(s) HT.

Le CCAS de Montpellier attribue le marché de maîtrise d’œuvre pour la réhabilitation extension du CEIS à TAUTEM ARCHITECTURE, BEST PORTEFAIX, ADRET, RELIEF GE, ALPHA I&CO. Valeur totale du marché/du lot : 397 903,00 euros.

Constructys attribue le marché de prestations de formation et d’accompagnement dans le cadre de Préparations Opérationnelles à l’Emploi Collectives (Poec) – Région Occitanie à Afpa Entreprises. Valeur totale du marché/du lot : 176 400 euros.

Le Département de Gers attribue le marché de maîtrise d’œuvre sur Esquisse + pour la construction d’un gymnase, l’aménagement des extérieurs, voirie, réseaux divers au Collège Hubert Reeves et avenue Martial Caze à Sarl Bablet Pellegatta. Valeur totale du marché/du lot : 238 364,13 euros.

L’agenda

i

Newsroom

L’agence travaille en ce moment sur plein de choses passionnantes :

Pour ToulÉco : Deux articles sur la réindustrialisation en Occitanie Est.

Pour Les Échos : enquête sur la crise chez les distributeurs de café en entreprise. 

Pour L’Hérault Juridique et Économique : les bons résultats d’Osmozis et la levée de fonds de Sweep. 

Pour BoisMag : enquête sur l’industrie de la transformation du bois, en vue du salon Eurobois. 

À suivre en ligne

JANVIER

Samedi 8 janvier de 9h à 17h :

Salon Albi Sup’, organisé par la communauté d’agglomération de l’Albigeois, à la salle de Pratgraussals. Plus d’informations ici.

Mardi 11 janvier de 19h à 20h :

« Les enjeux de la collecte de biochéchets », organisé par la Cité de la RSE et de l’impact, dans ses locaux à Toulouse. Plus d’informations ici.

Plus d'événements ici

Mercredi 12 janvier de 8h30 à 10h :

Vœux des Travaux Publics Hérault-Montpellier, organisé par la FRTP Occitanie au Mercure Montpellier Centre Comédie, sur le thème « Transition écologique dans les aménagements publics ». Inscription ici.

Jeudi 13 janvier à 18h30 : 

Concert « pour une année joyeuse », organisé par le Medef Hérault Montpellier au profit de l’association Café Joyeux Montpellier, au Palais des Congrès, à La Grande-Motte. Plus d’informations et inscription ici.

Lundi 17 et mardi 18 janvier :

Version digitale du salon professionnel Millésime Bio, organisé par SudVinBio, l’association interprofessionnelle des vignerons bio d’Occitanie. Accès illimité en ligne 24/24. Plus d’informations et inscription ici.

Mardi 18 janvier de 8h30 à 10h :

Vœux des Travaux Publics Pyrénées-Orientales, organisé par la FRTP Occitanie à la Villa Duflot à Perpignan, sur le thème « Transition écologique dans les aménagements publics ». Inscription ici.

Jeudi 20 janvier de 8h30 à 10h :

Vœux des Travaux Publics du Gard, organisé par la FRTP Occitanie au Novotel Atria Nîmes Centre, sur le thème « Transition écologique dans les aménagements publics ». Inscription ici.

Du 24 au 26 janvier :

29ème édition du salon professionnel Millésime Bio, organisé par SudVinBio, au Parc des Expositions de Montpellier. Plus d’informations et inscription ici.

Mercredi 26 janvier de 8h30 à 10h :

Vœux des Travaux Publics de l’Aude, organisé par la FRTP Occitanie à l’Hôtel de la Cité de Carcassonne, sur le thème « Transition écologique dans les aménagements publics ». Inscription ici.

Jeudi 27 janvier :

Rencontre-débat « La santé numérique en mouvement », animé par Emilie Rauscher et organisé par l’IMT Mines Alès, l’IMT et la Fondation Mines-Télécom, au 6 Avenue de Clavières (Alès). Inscription gratuite obligatoire ici.

Jeudi 27 janvier de 9h à 11h : 

Webinaire sur le financement participatif, organisé par Via Innova. Plus d’informations et inscriptions ici.

Jeudi 27 janvier à 14h :

Rendez-vous Éco « Silver économie : les seniors une opportunité de croissance pour les entreprises et les territoires », organisé par Nîmes Métropole, dans l’hémicycle de l’hôtel Communautaire (3 rue du Colisée, Nîmes). Inscription ici, retransmis en live sur la page Facebook de Nîmes Métropole.

Voilà, c’est tout pour cette semaine.
Courage et chocolat !

Les Indiscrétions sont une newsletter gratuite.
Vos données ne seront pas communiquées à des tiers.
Vous pouvez vous désinscrire en un clic.

Les dernières Indiscrétions

Hausse des Thau d’intérêt

Le préfet de l’Hérault Hugues Moutouh va (essayer de) rassurer l’acte de bâtir, la suite des Folies architecturales présentées là où elles ont commencé, le MHR dix ans après le MHSC sur le toit de la France, la technologie de reconnaissance vidéo d’EasyPicky rend intelligents les inventaires, pourquoi Nexity met la main sur Angelotti, et plein d’autres palabres urbaines.
« Hausse des Thau d’intérêt », Les Indiscrétions de la semaine du 27 juin sont à croquer en cliquant ci-dessous.
Courage et chocolat !

lire plus

Un trentenaire toujours geek

Les 10 ans du Labex Entreprendre, la Socri ne veut pas de Primark à Odysseum, de la blockchain dans le vin, Perrier qui réouvre son musée à Vergèze, les Grands Prix de l’Immobilier qui approchent, pourquoi notre Thau d’intérêt augmente, et plein d’autres palabres urbaines.
« Un trentenaire toujours geek », Les Indiscrétions de la semaine du 20 juin sont à croquer en cliquant ci-dessous.
Courage et chocolat !

lire plus

Joue-la comme Tebib

Les plans anti-sécheresse de BRL, la ville du quart d’heure de Carlos Moreno, un premier B2B Rocks réussi (« un événement en anglais à Montpellier ! », dixit un participant taquin), et pleins d’autres palabres urbaines.
« Joue-la comme Tebib », Les Indiscrétions de la semaine du 13 juin sont à croquer en cliquant ci-dessous.
Courage et chocolat !

lire plus

Il ne lâche rien

Hubert, Montpelliérain depuis 40 ans (avec quelques infidélités londoniennes et parisiennes), est diplômé du Centre de Formation des Journalistes Paris (2001). 

Lire plus
Signes distinctifs sur sa carte de presse 95598, la quête de clarification et de saine problématisation, dans un monde souvent entravé par les acronymes abscons, la langue de bois, les approximations et les infox.

Hubert a été auditeur de la session 2019-2020 du Chede (cycle de hautes études pour le développement économique). Un réseau national constitué de chefs d’entreprise, élus, préfets, hauts fonctionnaires, cadres de collectivités…, précieux.

Avant de jouer sa partition, il a fait ses gammes pendant 18 ans (2001-2019) à La Lettre M, média économique régional de référence. Il y a commencé stagiaire, avant d’évoluer au fil des ans jusqu’au poste de rédacteur en chef, contribuant activement au développement du titre à Toulouse entre 2015 et 2018.

Heureusement qu’elle est là

Francilienne, résidant à Montpellier depuis 2018 et diplômée de Sup de Com’ Montpellier (2020), Sarah a rejoint Agencehv en CDI début octobre 2020.

Lire plus
Ses missions : rédaction d’articles sous l’autorité de Hubert Vialatte, veille média, structuration de la stratégie et de l’organisation, création graphique, mise en page, social media management, mise en ligne et promotion des Indiscrétions.

Sarah porte un intérêt au métier de journaliste. Son mémoire de fin d’étude porte ainsi sur le thème « L’impact de l’Intelligence Artificielle sur la presse en ligne et le journalisme ».

Amélie dite « de Cazilhac »

En stage, de mars à septembre 2021, chez Agencehv, Amélie Cazalet poursuit son chemin en alternance en marketing et communication, toujours au sein de l’agence.

Lire plus
Originaire des Cévennes, plus précisément de Cazilhac (d’où « Amélie de Cazilhac », on trouve que ça sonne bien), elle est actuellement en Master 2 Marketing, Médias et Communication à Montpellier Management (Université de Montpellier).

L’experte, de Paris à Palavas

Diplômée de l’université de Montpellier en science politique, et forte d’une expérience de 10 ans dans le secteur de la communication et de l’événementiel, Fanny Bessière est cheffe de projet au sein d’Agencehv.

Lire plus
Rédaction, communication, préparation d’évènements, partenariats… Elle accompagne l’agence dans ses nombreux développements. D’origine francilienne, elle est tombée sous le charme de la douceur de vivre à Palavas-les-Flots il y a plus de 13 ans. Pour ne plus repartir.

PAS ENCORE ABONNÉ-E

AUX INDISCRÉTIONS ?

 

Recevez chaque lundi à 18h18, gratuitement, Les Indiscrétions sur votre boîte mail

Politique de confidentialité

Inscription réussie

Share This