Si, les bureaux ont de l’avenirSemaine du 19 juillet 2021

LES INDISCRÉTIONS

Vos 5 minutes business en Occitanie

Suivez Les Indiscrétions sur les réseaux sociaux :

À l'affiche

À l’affiche

9

Parce qu’elles et ils le valent bien

Orianne Lopez, JO de Tokyo et CHU de Montpellier

Docteur en médecine physique et de réadaptation au CHU de Montpellier, ayant participé aux Jeux paralympiques de Londres de 2012 et membre du Ceser Occitanie, Orianne Lopez sera la médecin chef de la délégation paralympique française, indique Émilie Lépron, directrice du Cros Occitanie. Orianne Lopez, atteinte d’une agénésie fémorale, a fait ses études à Nîmes.
> Cahier thématique sur le ‘Sport Santé’, à lire dans un prochain numéro de L’Abécédaire des Institutions (Publicis Consultants), cet automne. Agencehv (Montpellier) a le plaisir de concevoir et rédiger ce Cahier.

Nicolas Chambon, Socri Reim

L’opérateur en immobilier commercial Socri Reim, basé à Montpellier, achète un troisième terrain à Miami, pour y construire une propriété de luxe de 8 maisons. La réalisation s’effectuera sur 10 ans pour un chiffre d’affaires cumulé sur cette période de plus de 150 millions d’euros aux États-Unis, pour des villas valorisées entre 10 et 25 M€ chacune. La première villa sera terminée en 2022, et le groupe livrera ensuite une maison par an. Le terrain a été identifié en juin 2021 au prix de 0,8 M$. Conçues par le cabinet d’architecture biterrois Aura Architecture en partenariat avec des architectes américains, les villas auront toutes un rooftop aménagé et un jardin avec piscine.
Elles seront situées sur Treasure Island, au même emplacement que les deux terrains déjà achetés par le groupe, présent depuis 2018 dans la capitale de la Floride. « Treasure Island est une île qui bénéficie d’un emplacement exceptionnel au Nord de Miami Beach. De nombreux projets de développement vont sans aucun doute valoriser cette île qui reste plus accessible que les îles du Sud », détaille Julien Sabatier, directeur du développement adjoint.
Article à (re)lire pour Les Échos ici.

Damien Alary, BRL

L’ex-président de l’ex-Région Languedoc-Roussillon se retire de la vie politique, et donc de la présidence de BRL (ingénierie de l’eau, Nîmes, DG : Jean-François Blanchet), dont il est nommé président d’honneur. Un nouveau président doit être élu dans les prochaines semaines. Fin 2014, il s’était opposé à la fusion du Languedoc-Roussillon avec Midi-Pyrénées (son portrait à lire dans Les Échos, ici), mais voit dans Carole Delga, élue en 2015 présidente de la nouvelle Région Occitanie, réélue en 2021, et socialiste comme lui, une femme « libre et brillante, qui fait preuve de loyauté » (l’article de Midi Libre à lire ici). Les rapports d’activité et les chiffres clés de BRL disponibles ici.

Nathalie Bulckaert-Grégoire, Sac Habitat

Elle est élue présidente du conseil d’administration de la société anonyme de coordination (Sac) Habitat en Région Occitanie, succédant à François Rieu, annonce Un Toit pour Tous sur son site. Âgée de 52 ans, Nathalie Bulckaert-Grégoire est membre du directoire de la Caisse d’Épargne Languedoc-Roussillon depuis décembre 2020, en charge du pôle banque de développement régional, ainsi que présidente du conseil d’administration d’Un Toit pour tous, membre du groupe Habitat en Région et deuxième groupe national privé de logement social. Habitat en Région Occitanie représente 28.000 logements répartis parmi les 3 bailleurs sociaux régionaux que sont Altéal (13.000 logements), Un Toit pour Tous (10.000 logements), et Alogea (5.000 logements).

Julien Deljarry, Montpellier Handball

Actuel président du Montpellier Handball, il est élu au comité directeur en tant que représentant des clubs de Liqui Moly StarLigue (nouveau nom du Championnat de France, ex-Lidl Starligue), lors de l’Assemblée générale de la Ligue Nationale de Handball du 13 juillet, annonce le club de Handball.

Ora-ïto, NG

Le designer marseillais Ora-ïto (de son vrai nom Morabito) s’est rendu la semaine dernière sur le site du futur siège social de NG (promotion immobilière, président : Cédric Gonzalez), à Mauguio (Hérault), pour y tourner une partie de sa future série documentaire. Nom du futur bâtiment de NG, porté par Wisdom Finance Holding : Vertu – Business Center, à côté de l’aéroport Montpellier Méditerranée. Ora-ïto signe la décoration et le design extérieur de ce bâtiment de 1.500 m2, prévu pour le 1er trimestre 2022 (budget travaux : 4 M€, hors aménagements). Matériaux utilisés : béton blanc préfabriqué, marbre, pierre naturelle… Architecte : MG (Nicolas Gervais) ; Architecte d’intérieur : François Combaud ; Gros œuvre : Ferrer Sud ; Maître d’œuvre : Ecome. Le siège social comprendra un laboratoire d’idée, baptisé NG Lab. NG fête ses 15 ans cette année et prépare une levée de fonds significative pour accélérer son développement. Un promoteur qui ne laisse pas indifférent dans la place (pour rester soft), et qui a toujours placé l’art dans sa démarche. On en parlait en 2018 dans Les Échos, ici.

Anaïs Danon et Juliana Stoppa, Montpellier et 3M

En septembre, elles prendront conjointement la direction du pôle Culture et Patrimoine de la Ville et Métropole de Montpellier, et succèderont à Jean-Louis Sautreau, actuel directeur de la culture, dont le contrat arrivera à son terme fin août. Elles auront à charge de proposer une nouvelle programmation artistique, de développer la culture dans les espaces publics en créant du lien avec la population, les quartiers et les artistes, de fédérer autour de la culture les musées et les écoles et de rapprocher la culture (notamment scientifique) des enfants, détaille la Ville de Montpellier dans un communiqué.
Juliana Stoppa (à gauche sur la photo) est actuellement sous-directrice de la fondation d’entreprise GGL Helenis, dont elle a dirigé la création au sein de l’Hôtel Richer de Belleval. Elle pilote depuis 2018 le volet art contemporaine et création d’œuvres d’art. Juliana Stoppa est diplômée d’un master Métiers du livre et de l’édition et a travaillé au sein du service Manifestations culturelles de la direction de la Culture de Montpellier.
Anaïs Danon (à droite sur la photo) est directrice adjointe de la culture et du patrimoine à la Région Occitanie. Elle a contribué à la création du nouveau musée Narbo Via à Narbonne ouvert depuis mai 2021 et conçu par le cabinet d’architecture Norman Foster. Elle est diplômée l’Inet de Strasbourg et de l’Institut d’études politiques de Lyon, et a précédemment occupé les fonctions de directrice d’établissement de La Panacée à Montpellier.
Plus à lire dans Hérault Tribune ici.

Vincent Usache, Microphyt

Dans le cadre de son projet Switch, Microphyt (Baillargues) est lauréat de la dernière vague Plan de Relance, sous l’angle souveraineté alimentaire, pour la production à échelle industrielle d’ingrédients naturels actifs issus de microalgues à haute valeur nutritionnelle. Exemple : « l’Astaxanthine ou la Fucoxanthine, des antioxydants naturels puissants qui sont aujourd’hui exclusivement importés. L’entreprise souhaite déposer au moins 4 brevets et marques issus de ses études sur ses nouveaux ingrédients naturels », souligne le dossier de presse (en ligne ici, p.9). Son projet aura un impact sociétal fort, avec la création de 60 emplois directs et 190 emplois indirects sur le site de Baillargues. »
Également lauréats en Occitanie : les projets Sofic (dispositifs d’injection dentaire) à Aussillon (81, p.21 de ce dossier de presse), MDC-ASG de Medincell à Jacou (34, p.18, développement clinique des produits développés par cette biopharma), Cellinnov de Cellulopack à Campsas (82, page 6, création d’un site industriel pour la fabrication d’emballages alimentaires compostables et biodégradables, 30 emplois créés) ou encore Nemo-Graulhet, porté par Gelatines Weishardt à Graulhet (81, page 8). Ce projet consiste en l’implantation d’un nouvel atelier de mélange et conditionnement de collagène sur le site tarnais, actuellement dédié à la production de gélatine de porc. Il contribuera à pérenniser l’usine, qui emploie à ce jour 230 personnes, « en diversifiant le portefeuille de clients ainsi que les marchés, et en relocalisant une étape de production actuellement réalisée à l’étranger ».

Etienne Guyot, Préfecture d’Occitanie

Préfet de la région Occitanie et de la Haute-Garonne, il a réuni le 13 juillet en visioconférence le premier comité de suivi des dessertes de la ligne ferroviaire TET de nuit de l’Occitan. Trois tranches de dessertes quotidiennes composent cette ligne : Paris-Rodez, Paris-Toulouse et Paris-Latour-de-Carol, cette dernière étant prolongée de Toulouse à Cerbère / Port-Bou.
Composé des élus des territoires traversés par la ligne, des représentants des associations des usagers des transports et des personnes en situation de handicap, le comité a abordé les perspectives d’améliorations de la ligne avec notamment la rénovation du matériel roulant (71 voitures pour un montant total de 44 M€ pour le train de nuit de l’Occitan et le Paris – Briançon) et l’amélioration des services proposés aux passagers (literie, restauration, etc.). « En 2022, une nouvelle étape sera franchie avec la création de la ligne nocturne Paris-Tarbes, également financée par l’État dans le cadre du plan de relance », ajoute Etienne Guyot.
Le train de nuit de l’Occitan est un axe ferroviaire important qui concerne 4 régions, 17 départements et 53 communes desservies – entre le sud-ouest, les Pyrénées, la Méditerranée et Paris.
Retrouvez notre enquête longue « Et si l’avenir était le train ? », pour L’Abécédaire des Institutions (Publicis Consultants), à lire ici.

Nadia Hai, ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, en charge de la Ville

Elle était en visite au quartier de la Mosson, vendredi 16 juillet, dans le cadre de la rénovation urbaine du quartier pour signer plusieurs protocoles avec la Métropole de Montpellier, dont “Quartiers productifs” et “Bataillons de prévention”. L’objectif : soutenir le développement économique et la création d’activité et d’emploi, pour favoriser l’insertion des habitants.
Montpellier Méditerranée Métropole, candidate au label « Quartiers productifs », est retenue depuis le 18 mars, parmi les 14 territoires d’expérimentation du dispositif. « Il s’agit d’un coup de pouce apporté par l’État pour soutenir la dynamique économique dans les quartiers de la métropole en politique de la ville (QPV), autour de la transition numérique, l’implantation d’activités productives, le développement du commerce et de l’artisanat et le soutien à l’entreprenariat », explique la Ville dans un communiqué.
Pour accélérer la relance dans les quartiers, Nadia Hai a signé le protocole « Bataillons de préventions » aux côtés de Michaël Delafosse, maire et président de la Métropole. Dans ce cadre, 4 acteurs de la politique de la ville sont mobilisés : Bpifrance, l’Agence nationale de la cohésion des Territoires, l’Agence nationale pour la rénovation urbaine et la Banque des territoires.
Enfin, Montpellier a bénéficié du programme « Cités de l’emploi », avec 1 million d’euros annuel apporté par l’État pour améliorer le repérage et le raccrochage des demandeurs d’emplois des quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Victor Denouvion, Haute-Garonne Numérique

Il est élu président du syndicat mixte Haute-Garonne numérique, en charge du déploiement de la fibre optique sur l’ensemble du territoire haut-garonnais via son délégataire, la société Fibre 31. Il succède à Anne Vieu qui présidait le syndicat depuis sa création en 2016. Depuis, 110.000 prises ont été déployées et ouvertes à l’abonnement en Haute-Garonne avec un objectif de 278.000 prises d’ici à fin 2022, lorsque ce déploiement devrait être bouclé. Coût total de l’opération : 533 M€ dont 31 M€ de financements publics. « Nous poursuivrons le travail collectif entrepris depuis 2016 pour terminer le déploiement de la fibre optique sur l’ensemble du territoire, reprendre les opérations de communication locales afin de renforcer la pédagogie sur le déploiement de la fibre optique auprès des habitants, et poursuivre les efforts engagés sur le développement des usages et les services numériques », explique Victor Denouvion à La Lettre M.

Yann Fortunato, Fibois Occitanie

Forestier et sylviculteur (Si 2 Fe 3, Castries, Hérault) est le nouveau président de Fibois Occitanie, interprofession de la filière forêt-bois en région Occitanie.

Laurent Thieule, syndicat de l’AOP Picpoul de Pinet

À 65 ans il est élu président du syndicat de l’AOP Picpoul de Pinet dans l’Hérault (Castelnau-de-Guers, Florensac, Mèze, Montagnac, Pinet et Pomérols), succédant à Frédéric Sumien. Propriétaire de 20 hectares à Pinet (34), il est adhérent de la cave coopérative de l’Ormarine. Laurent Thieule est retraité de son poste de directeur Travaux Législatifs au Comité des Régions à Bruxelles et ancien journaliste. Il a été chef de cabinet de Jacques Blanc en 1986 puis directeur de cabinet jusqu’en 1989. En charge de l’organisation des 12e Jeux méditerranéens en ex-Languedoc-Roussillon (1993) en tant que directeur général, Laurent Thieule a également été président d’Havas Advertising Sport. L’appellation, AOP depuis 2013, compte 4 caves coopératives (80 % de la production) et 23 caves particulières : deux tiers de la production est exporté, représentant 80 % de l’exportation de vins blancs du Languedoc. (Source : Hérault Direct).

Décodage

Décodage

9

On perce le coffre-fort

Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo. Pour la 32e olympiade qui aura lieu du 23 juillet au 8 août, Tokyo accueillera 35 athlètes de la région Occitanie, issus de 8 départements : Aude (1), Aveyron (1), Gard (5), Haute-Garonne (10), Hérault (14), Hautes-Pyrénées (1), Pyrénées-Orientales (2) et Tarn (1). 7 athlètes paralympiques du territoire sont également sélectionnés pour les Jeux Paralympiques qui débuteront le 24 août.
En 2021, la Région Occitanie a consacré un budget de 29 M€ au sport et accompagne les parcours d’athlètes de haut niveau au travers d’aides individualisées. La Région investit également dans la modernisation et l’adaptation des équipements sportifs du territoire, notamment les deux Centres de Ressources, d’Expertise et de Performance Sportives (CREPS) dont elle est propriétaire, implantés sur 3 sites : Toulouse, Montpellier et Font-Romeu. Depuis 2016, c’est 77,2 M€ mobilisés en faveur des CREPS. Le centre de Font-Romeu a accueilli 11 délégations internationales et 3 équipes de France (athlétisme, natation et pentathlon moderne) depuis le mois de juin, pour leur permettre de finaliser leur préparation aux Jeux.
Au total ce sont 130 athlètes français et internationaux ayant effectué leur formation et/ou leur préparation dans les structures régionales, qui sont sélectionnés pour les JOP de Tokyo.

Formation. Le 12 juillet, Anne-Lucie Wack, DG de l’Institut Agro (Institut national d’enseignement supérieur pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement) et Elisabeth Claverie de Saint Martin, PDG du Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement) ont signé un accord visant à intensifier leur coopération dans les domaines de la formation. Une convention actant la création d’un dispositif mutualisé dans le domaine de l’ingénierie de la formation au Sud, dénommé Pollenis (Pôle pour l’Enseignement et l’Ingénierie de la formation au Sud) a également été signé. L’objectif : faciliter et accompagner le montage et la mise en œuvre d’expertises et de projets conjoints et coconstruits dans le domaine de la formation au Sud, en couvrant le champ de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle.
La création de cette unité doit permettre de répondre à la recrudescence d’étudiants, notamment en Afrique, où le nombre d’étudiants devrait être multiplié par 2 ou 3 d’ici 2030. « Ce partenariat entre l’Institut Agro et le Cirad ouvre de nouvelles perspectives de collaborations avec les pays méditerranéens et tropicaux, et en particulier l’Afrique, à travers des projets à fort impact et à forte visibilité internationale », explique Anne-Lucie Wack.
Les activités et orientations de Pollenis seront définies par un comité de pilotage stratégique mixte composé de dix membres représentant à part égale l’Institut Agro et le Cirad. La direction de l’unité est confiée à Jérôme Thonnat, chargé de mission des dispositifs de partenariats en Afrique au sein de l’Institut Agro, pour une durée de deux ans.
En 2022, l’Institut Agro, composé de Montpellier SupAgro et Acrocampus Ouest, rassemblera 4.500 étudiants (dont 2.500 ingénieurs et 450 doctorants), 1.200 personnels (dont 270 enseignants-chercheurs), 5 campus, 39 unités mixtes de recherche et 19 chaires partenariales pour un budget de 130 M€. Quant au Cirad, il est présent sur tous les continents dans une cinquantaine de pays, et s’appuie sur les compétences de 1.650 salariés, dont 1.140scientifiques, et un réseau mondial de 200 partenaires.

Prévention des inondations. Le vendredi 3 septembre, de 14h à 17h, se tiendra un séminaire intitulé « Épisodes météorologiques extrêmes, inondations et aménagement ». Il s’agit du quatrième séminaire tenu dans le cadre du cycle « Enjeux de l’adaptation au changement climatique dans les territoires » coorganisé par la Caisse des Dépôts, la Fondation Jean Jaurès, la Fondation pour l’Innovation Politique, la Fabrique Écologique, Terra Nova et le Comité 21. Tenu au musée de la Romanité à Nîmes, le séminaire comptera parmi ses intervenants : Thierry Pech, directeur général de Terra Nova, Olivier Sichel, directeur de la Banque des Territoires et Franck Proust, président de Nîmes Métropole. Trois tables rondes seront proposées : “Cadrage et perspectives”, “Focus locaux / Qu’est-ce qui s’est passé ? Quelles leçons en tirer ? Qu’est-ce qui est d’ores et déjà mis en place à Nîmes” et “Solutions”.
Informations et inscriptions auprès d’isabelle.laudier@caissedesdepots.fr. L’événement sera retransmis en direct sur la page Facebook de Terra Nova.

Difficultés de recrutements : le tube de l’été. La Banque de France insiste sur les difficultés croissantes de recrutement dans les entreprises, dans sa dernière note de conjoncture. Une tendance qui positionne des acteurs spécialisés, comme le groupe Caminarem en Occitanie (l’article de Midi Libre à lire ici).

Fin d’activité. Selon le baromètre du Conseil national des greffiers de tribunaux de commerce, le nombre de radiations d’entreprises a fait un bond de 28 % au premier semestre par rapport à la même période de 2020. Plus de la moitié de ces fermetures sont opérées par les dirigeants eux-mêmes. Plus à lire dans Les Échos, ici.

Immobilier d’entreprise : ça repart fort. Si, les bureaux ont de l’avenir, malgré la généralisation du télétravail. Après un exercice 2020 marqué par la crise sanitaire et une chute de 30 %, les chiffres du marché de l’immobilier d’entreprise de Montpellier et sa Métropole font apparaître une reprise nette de l’activité lors du 1er semestre 2020, indique, le 19 juillet, l’Observatoire de l’Immobilier d’Entreprise de Montpellier et de son territoire urbain, composé de 5 brokers (Advenis, Arthur Loyd, BNP Paribas RE, Norman Taylor et Tertia CBRE), de Montpellier Métropole Méditerranée et de la Serm/SA3M (maîtrise d’œuvre assurée par le Cerc Occitanie).
En tertiaire, « nous comptabilisons 54.270 m2 placés depuis le début de l’année, ce qui représente une hausse de 142 % sur le 1er semestre 2020 (22 385 m2) et de 25 % sur la moyenne des 5 dernières années (43.301 m2). Ce volume constitue même le 2ème meilleur score enregistré pour un 1er semestre depuis la création de l’observatoire (2006) », indique Michel Peinado (Arthur Loyd Montpellier-Nîmes), porte-parole 2021 de l’Observatoire. Avec 108 transactions (68 en 2020), les entreprises se prononcent pour une confiance au bureau, « alors même que le recours au télétravail a été massif en 2020, voire obligatoire pour un grand nombre de grands comptes tertiaires ».
Le marché du neuf, y compris comptes propres, représente 44 % des surfaces placées, malgré un très faible niveau de stock. « Cette faiblesse du stock provoque des tensions sur les valeurs qui sont à la hausse, aussi bien en neuf qu’en seconde main, à la location ou à la vente », constatent les professionnels.
Sur le marché des locaux d’activités, les chiffres sont « excellents, avec plus de 51.000 m2 placés contre 29.600 m2 au 1er semestre 2020. Tout comme pour le marché des bureaux, la hausse est très importante (+ 72%) et le volume placé s’inscrit parmi les meilleurs scores jamais enregistrés ».
Si le nombre de transaction repart à la hausse avec 47 transactions (42 en 2020), c’est surtout la surface moyenne des locaux qui explique l’évolution du marché (722 m2 contre 598 m2 en 2020). « On enregistre 13 transactions supérieures à 1.000 m2 », souligne l’Observatoire. Le secteur Est regroupe plus des deux tiers du volume placé.
Si le marché enregistre une stabilisation des valeurs locatives déjà élevées à 75 €/m2 en moyenne, les prix de vente sont à la hausse et dépassent le seuil des 1.000 €/m2 aussi bien pour les produits neufs (1.245 €) que de seconde main (1.141 €). Suite à une pénurie d’offres neuves et de foncier, le niveau de stock est au plus bas, ce qui risque de pénaliser les résultats du 2ème semestre.

Immobilier d’entreprise (encore) : les principales transactions des brokers membres de l’Observatoire.
Arthur Loyd
ITK : location d’un immeuble de bureaux de 2.500 m2 à Clapiers, société spécialisée dans les services connectés pour l’agriculture, 100 personnes. Rectorat de l’Hérault : location d’un immeuble de bureaux restructuré de 1.130 m2 à Montpellier, zone du Millénaire – regroupement des services.
BNP Paribas Real Estate
Tageos : location d’un bâtiment industriel de 3.200 m² à Montpellier – Parc de la Pompignane. La société innovante conçoit et fabrique des étiquettes pour l’identification et la traçabilité des produits, équipements et personnes.
Déj Box : location d’un local d’activité de 650 m² au centre commercial Le Solis à Lattes. La société est spécialisée, dans la livraison de repas.
3M
NYSL – X-Feet Orthotics : location d’un atelier de 225 m² à Prades-le-Lez. 10 emplois
Vente d’un terrain à Cirrus Pégase (Grabels) pour un programme mixte d’activités/bureaux de 3 050 SdP à l’Ecoparc de Fabrègues.
Norman Taylor
Studi : location d’un programme neuf à construire de 9.545 m2 à Pérols, face au Parc des expositions. La société est spécialisée dans l’enseignement à distance et emploie 500 personnes.
Gowod : location de bureaux rénovés de 495 m2 sur le Parc Club du Millénaire à Montpellier. La société de 15 salariés est spécialisée dans le développement d’applications mobiles dans le domaine du sport.
Tertia CBRE
Opco Mobilités (organisme de formation) : location de bureaux d’environ 430 m² à Mudaison (ZAE du Bosc)
MGA (distribution de pièces automobiles aux grossistes) : location de locaux d’activités d’environ 430 m² à Montpellier (Zac de Garosud).
Babill Home (crèche) : vente de bureaux d’environ 400 m² à Mauguio (Piom).
Serm/SA3M
Reparstores : vente d’un terrain de 7.934 m² pour un programme mixte d’activités/bureaux de 4.673 m² de surface de plancher.
Vente à LinkCity sur le Nouveau Saint-Roch d’un terrain de 1.598 m², pour le St Roch Social Club, un programme mixte de 7.000 m² (projet hôtelier hybride de 3.300 m² – co-working de 1.950 m² – bureaux de 1.750 m²)
ID Solution : location sur le Biopole Euromédecine, à Cap Delta, d’un laboratoire de recherche – Diagnostic Humain, avec un bail dérogatoire de 18 mois pour une surface de 795 m².

Plus de décodages ici

Barème Alcome : Republic Technologies interpelle Macron. La société catalane, entreprise papetière installée à Perpignan depuis 1838 et employant 400 salariés, fabriquant notamment des feuilles de cigarettes OCB, Job ou Zig-Zag, s’insurge contre les modes de calcul retenus par l’État pour la contribution à l’éco-organisme Alcome. Ce dernier sera chargé de la nouvelle filière de recyclage des mégots, dans le cadre du principe de responsabilité élargie des producteurs. « La nécessité de mettre en place une telle structure et d’y participer ne fait aucun débat, estime Olivier Partouche, directeur général, ce 19 juillet. Mais les modes de calcul révèlent une profonde injustice, dont les conséquences s’annoncent d’ores et déjà lourdes de conséquences en termes de viabilité économique, de préservation des emplois, et de pérennité des investissements en faveur de l’écoconception des produits. Ces décisions ont été prises en chambre, entre le Ministère de la Transition écologique et solidaire et les grandes industries du tabac, sans que Republic Technologies ait pu y participer. » Évoquant une situation « aberrante », le groupe affirme qu’il devra verser un montant annuel de 8,5 M€, d’ici à 3 ans, « alors même que le CA de l’activité ‘filtres’ s’établit à 5 M€ ». Cette situation « ubuesque » entraînerait « l’arrêt des investissements R&D pour la production de produits sans plastique » et pourrait avoir des implications sur l’emploi. L’agrément est par ailleurs jugé incohérent, car « il serait délivré en niant les démarches éco-responsables de certains industriels comme Republic Technologies, notamment en matière de lutte contre les plastiques à usage unique ». Et de conclure : « Ce barème d’Alcome fait par les industriels du tabac pour les industriels du tabac n’a qu’un seul objectif : utiliser la clause environnementale pour amoindrir la concurrence de nos filtres moins impactants pour la planète, et ainsi préserver le très rentable marché des cigarettes manufacturées et autres produits à base de tabac chauffé. » Le dirigeant demande au chef de l’État que le barème de l’éco-organisme Alcome « ne soit pas agréé en l’état et qu’il prenne en compte le critère du poids des filtres », et que « le niveau d’éco-modulation pour les filtres sans plastique soit fixé à 100 %, comme le permet le cahier des charges de tout éco-organisme ».

Investissement industriel. Royal Canin, fabricant mondial de la nutrition santé des chats et des chiens (groupe Mars), va investir 22 millions d’euros à Aimargues. Pour Les Échos, à lire ici.

Taxation. Grogne patronale à propos de la taxation des contrats courts, appliquée à partir du 1er juillet. « D’un autre côté, le gouvernement a repoussé la réforme sur les allocataires. Ce n’est pas normal, car un accord a été trouvé, il faut du donnant-donnant, confie un patron d’Occitanie. Et taxer les contrats courts, c’est contreproductif pour l’emploi, même si ça fait plaisir aux syndicats. Le contrat court est aussi un moyen simple d’accès à l’emploi. »

Pour les vacances. PIL, le troisième long-métrage d’animation de la société toulousaine TAT Productions, sortira au cinéma le mercredi 11 août. Plus à lire ici.

Six nouveaux administrateurs au Medef Hérault Montpellier. Ils complètent les 13 administrateurs dont le mandat a été renouvelé, lors de l’AG du Medef Hérault Montpellier, le 6 juillet (la dernière présidée par Samuel Hervé, qui sera remplacé en septembre par Jean-Marc Oluski). Ces six nouveaux administrateurs sont Nicolas Huet (Carrefour), Agathe Boidin (Pacific Pêche), Philippe Maillard (Carte Noire), Sabrina Felici Lemessager (Body Minute), Béatrice Mortier (Icade Promotion) et Ophélie Laboury Barthez (Myriagone Conseil).

Cascades. À Fabrègues, l’ex-usine Schneider Electric bientôt reconvertie en pôle de cascades et effets spéciaux pour France TV Studio. Exclusif, pour Hérault Tribune, à lire ici. Un cadre de Montpellier Méditerranée Métropole (que je ne citerai pas, parce que je suis gentil) a fait savoir à l’une de mes sources que l’information « ferait l’objet d’un erratum ». De quoi inspirer mon « Conseil RP » de la semaine (lire ici).

Nucléaire. Devenir leader dans le domaine du traitement des déchets radioactifs : c’est l’ambition de Cyclife France, filiale d’EDF, dont le siège social et l’installation industrielle majeure de Centraco sont situés dans le Gard rhodanien. Interview de Guénola Guillon, nouvelle DG de Cyclife France, pour Les Échos, à lire ici.

Eau en ligne. Le 6 juillet, Phytocontrol (Nîmes), spécialiste de la sécurité sanitaire des aliments et de l’environnement, annonce le lancement de sa boutique en ligne pour analyser l’eau des particuliers. « La mise en place de cette boutique en ligne résulte de deux constats : les préoccupations des consommateurs pour les analyses environnementales et leur intérêt croissant pour l’achat sur internet », explique Jean-Philippe Laval, directeur de Phytocontrol Waters. Pour Les Échos, à lire ici.

Conversion de moteurs. XAP Technology (Calvisson), qui conçoit, fabrique et maintient des produits et systèmes électroniques embarqués innovants, principalement pour la compétition automobile, veut créer des kits de conversion de moteur thermique vers des moteurs électriques. Le groupe porte par ailleurs un projet d’extension, dans le cadre du Plan de Relance. Un investissement évalué à 1,9 million d’euros. Pour Les Échos, à lire ici.

CDAC. Deux décisions de la commission départementale d’aménagement commercial de l’Hérault, ce 19 juillet. Le projet d’extension d’un ensemble commercial par transfert/création d’un magasin Intersport de 2.532 m², portant la surface de vente totale de l’ensemble commercial de 23.312 à 29.675 m², situé sur la Zac Trifontaine à Saint-Clément-de-Rivière, recueille un avis favorable à l’unanimité. Feu vert également pour le projet d’extension de 179 m² du supermarché Intermarché à Baillargues.

Autoroute ferroviaire. La nouvelle autoroute ferroviaire de CargoBeamer, reliant Perpignan et Calais, sera inauguré à Perpignan le 20 juillet. Plus à lire sur Actu Transport Logistique, ici. « L’Occitanie est une terre d’autoroutes ferroviaires, estime François Trouquet, directeur adjoint de We4Log, cluster logistique d’Occitanie. Au départ du Boulou, il y a les autoroutes ferroviaires de Viia (SNCF) vers Calais et Bettembourg, et au départ de Perpignan, celle de la DB vers Sarrebrucken, et celle de Novatrans vers Paris. »

Certification. Profils Systèmes (Baillargues, Hérault), spécialiste de la menuiserie aluminium sur mesure et made in France, est certifié Iso 14001. « Norme de management environnemental, l’obtention de l’ISO 14001 est le reflet de l’engagement constant de Profils Systèmes pour réduire son impact sur l’environnement », indique l’industriel. Le communiqué en ligne ici.

3 questions à

3 questions à

9

Laurent Caplat, Bienmanger.com (épicerie fine en ligne, La Tieule – 48)

Fondée par les frères Caplat en 2000, l’épicerie fine en ligne BienManger.com ouvre son capital à hauteur de 47% à Notus Technologies, groupe présidé par Geoffroy Roux de Bézieux. Ce dernier rachète les parts de 4 business angels, qui étaient présents au capital depuis la création de l’entreprise.

« La fibre s’avère un formidable outil d’aménagement du territoire »

 

Que va apporter Geoffroy Roux de Bézieux à Bienmanger.com ?
Nous cherchions un actionnaire à la fois capable de nous accompagner sur le long terme, et qui comprenne nos problématiques métiers de l’agroalimentaire et du e-commerce. Il va nous apporter son carnet d’adresses et son savoir-faire entrepreneurial, notamment à l’international. Depuis deux ans, on hésite à aller sur le marché américain, car les procédures douanières sont lourdes. Notus Technologies a déjà, via la marque Oliviers&Co, une plateforme logistique aux États-Unis, avec un site dédié et une équipe sur place.

Pourquoi ce changement capitalistique, maintenant ?
On a trop inventé tout seul dans notre coin, pendant 20 ans ! Nous allons utiliser l’infrastructure humaine, juridique, fiscale, logistique et digitale des entités de Notus Technologies, pour vendre ses produits outre-Atlantique, notamment des boissons sans alcool. D’autres synergies pourront porter sur les achats, les expéditions, la mutualisation de commerciaux sur le terrain… bienmanger.com va par ailleurs traduire ses sites dans différentes langues étrangères, pour aller chercher des leviers de croissance à l’export.

Vous êtes basés à La Tieule, en Lozère. Ce positionnement géographique est-il un frein à votre développement ?
Avec mon frère, on a misé sur le ecommerce dès 2000, dans un département isolé. Le digital est une chance pour relocaliser de l’emploi dans des zones rurales et peu denses. L’arrivée de la fibre s’avère un formidable outil d’aménagement du territoire. On ne le dit pas assez.

Plus à lire prochainement dans Les Échos.

La HV Touch

La HV Touch

Conseils RP

« Son info, à ton journaliste, elle va faire l’objet d’un erratum. » Le nombre de fois où j’ai entendu cette phrase, de la part d’une source directe ou indirecte, ou de la part de quelqu’un proche de moi, ou d’un patron de presse pour lequel je travaille, et à qui on fait passer « un message ».
Une chose est appréciable, après la parution d’une info sensible : si vous êtes concerné, et que vous estimez qu’il y a des erreurs, vous appelez directement le journaliste. On règle ça entre grandes personnes.
Sachez juste que je pose toujours la même question à l’interlocuteur mécontent : l’info sensible en question comprend-elle des éléments erronés, ou est-ce juste sa parution qui est gênante ?

 

La phrase

« La principale menace sur la reprise nous semble être les difficultés de recrutement des entreprises. 44 % des entreprises ont déjà des difficultés de recrutement, alors qu’on est au tout début de cette reprise. »

François Villeroy de Galhau

gouverneur de la Banque de France, le 15 juillet sur FranceInfo.

On s’en fout

Dans un bar entre deux rendez-vous, dans un train, sur un coin de chaise, à côté de la machine à café dans la cuisine : c’est parfois dans les endroits les plus improbables que je trouve l’inspiration et l’énergie pour rédiger ces articles que vous appréciez tant.
Le goût du mouvement ? De la nouveauté ? La hantise de la sédentarité ? Un nécessaire pas de côté ? Toujours est-il qu’il m’arrive même de m’extraire du bureau, et de changer de lieu, pour réamorcer la pompe de l’inspiration.
Inspiration toute relative, car il s’agit surtout de recouper des informations et de ne pas écrire n’importe quoi, hein. Mais avec le temps, ce besoin d’être ailleurs, là où je ne m’attends pas moi-même, pour écrire juste, s’accentue. En mode nomade, tout en sachant qu’une base existe, avec sa pile de journaux.
Ce fonctionnement remonte à loin. Déjà, au lycée, je rédigeais mes dissertations de philosophie au bout du bout du dernier délai, pendant le cours de 2h du vendredi matin, en temps réel, sous le regard agacé de mes congénères – théoriquement, il fallait réaliser le travail chez soi et à la bibliothèque.
On s’en fout un peu, en effet. Rassurez-vous (ou pas) : je compte bien ne rien écrire entre le 29 juillet et le 16 août. Pour un peu, je vais vous manquer.

L’œil culture

LOKKO

9

Un peu de culture dans ce monde de brutes, by Lokko

La Palme d’or inattendue du festival de Cannes donne ses lettres de noblesse au cinéma de monstre qui a eu du mal à s’imposer en cinéma d’auteur. Le film de Julia Ducournau, avec Vincent Lindon et Agathe Rousselle, a suscité des évanouissements à Cannes et l’intervention de pompiers… Un film inouï quasiment sans dialogue et interdit au moins de 16 ans. Sensibles s’abstenir.
 
Valérie Hernandez est la fondatrice et la Directrice de la publication du webzine LOKKO.

Au marché

Au marché

9

Les marchés publics essentiels en Occitanie de la semaine passée. Parce qu’il faut bien vivre.

BTP 👷‍♀

Occitanie Est

L’Université Paul-Valery lance un avis pour un marché de travaux pour la dépollution et la déconstruction du bâtiment no6 du campus Triolet.  

La SPL ARAC Occitanie lance un avis pour le concours restreint de maîtrise d’œuvre pour la construction de la Maison Des Lycéens du lycée Champollion à Lattes (34). 

La CCI territoriale du Gard lance un avis pour la mission de contrôle technique pour la construction de la Maison de l’Entreprise sur la Ville de Nîmes. 

La TaM lance un avis pour les travaux de ligne aérienne de contact de la 5ème ligne de tramway. 

Le SDIS lance un avis pour la mission de maitrise d’œuvre pour la réhabilitation et l’extension du centre d’incendie et de secours de Perpignan Nord. 

La SPL ARAC Occitanie lance un avis pour la mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage technique pour les travaux d’accessibilité des lycées de la Région Occitanie, secteur Est. 

La commune de Maraussan lance un avis pour les travaux d’extension des réseaux d’assainissement collectif et de distribution d’eau potable. 

Spl 30 lance un avis pour le marché de maîtrise d’œuvre portant sur la restructuration et l’extension de l’école Josette Roucaute. 

La ville de Nîmes lance un avis pour les travaux de fouilles archéologiques préventives ” Rue porte de France – Îlot Saint-Joseph 3 “. 

La ville de Balaruc-les-Bains lance un avis pour l’étude de maîtrise d’œuvre pour l’aménagement de la nouvelle mairie dans les locaux de l’ancienne clinique ‘Plein Soleil’. 

Nîmes Métropole lance un avis pour la mission d’assistance à maitrise d’ouvrage dans la réalisation de projets d’infrastructures de voirie, d’aménagements d’espaces publics, d’ouvrages de génie civil, d’ouvrages d’arts et de bâtiments. 

La Communauté de Communes de Ceze Cevennes lance un avis pour le marché de maîtrise d’œuvre portant sur l’aménagement d’une voie verte entre Gagnières et Saint-Paul le Jeune. 

La mairie de Saint-Cyprien lance un avis pour la reprise des revêtements des voiries communales. 

SERM lance un avis pour les travaux de construction du réseau de chaleur des quartiers de l’EAI et de Croix d’Argent à Montpellier. 

Le conseil départemental de l’Hérault lance un avis pour l’élargissement du pont au PR6+770 (Le Bosc). 

Le département des Pyrénées-Orientales lance un avis pour l’aménagement du Belvèdère du Cap Rédéris. 

La Communauté Urbaine Perpignan Méditerranée Métropole lance un avis pour les travaux non exclusifs pour l’entretien et la modernisation des ouvrages gérés par le service exploitation de Perpignan Méditerranée Métropole.   

La TaM lance un avis pour la réalisation de travaux d’infrastructures Vrd nécessaires à l’aménagement de l’espace public de la 5ème ligne de tramway de Montpellier. 

Sydetom 66 lance un avis pour le projet de construction d’un quai de transfert. 

Nîmes Métropole lance un avis pour la déconstruction de l’ancienne station de traitement des eaux usées de Saint-Gilles. 

Le CHU de Montpellier lance un avis pour l’extension du pole cardio-pneumo à l’hôpital Arnaud de Villeneuve. 

La mairie de Moussan lance un avis pour la mission de conseils, d’études et de maitrise d’œuvre dans les domaines des infrastructures, voirie, réseaux divers, hydraulique et urbanisme. 

Occitanie Ouest

La préfecture des Hautes-Pyrénées lance un avis pour les travaux de réfection des toitures de la DDT et de la préfecture de Tarbes. 

Le Syndicat Mixte de valorisation touristique du Pic du Midi lance un avis pour les travaux de construction et d’aménagement de la maison Tourmalet Pic du Midi au col du Tourmalet.  

 La mairie d’Eaunes lance un avis pour la maîtrise d’œuvre pour la construction neuve d’ouvrages de bâtiment 

RPA DREAL Languedoc-Roussillon – Midi-Pyrénées lance un avis pour la mission de maîtrise d’oeuvre pour la déviation de la ville d’Adé (65). 

La société de la mobilité de l’agglomération toulousaine lance un avis pour la déviation des réseaux humides dans le secteur du Sicoval. 

Le centre hospitalier intercommunal des vallées de l’Ariège lance un avis pour le marché de maîtrise d’œuvre relatif aux travaux au niveau du Tgbt, du Ssi et de la Gtc du Chiva. 

Le SDE 65 lance un avis pour les études et travaux d’électrification, d’éclairage extérieur, de télécommunication et de bornes de recharge de véhicules électriques. 

La communauté d’agglomération du Grand Rodez lance un avis pour la construction du parc des expositions Rodez Aveyron. 

Les Résidences du Quercy Blanc lancent un avis pour la passation de marchés de travaux dans le cadre de l’opération de restructuration de l’Ehpad de Montcuq-En-Quercy-Blanc. 

La Communauté d’Agglomération Tarbes Lourdes Pyrénées lance un avis pour les prestations d’AMO pour les travaux de réhabilitation du CaminAdour. 

 RPA DREAL Languedoc-Roussillon – Midi-Pyrénées lance un avis pour la mission de maîtrise d’œuvre relative à la construction d’un écran acoustique sur le périphérique toulousain, secteur de la Faourette.   

La Communauté d’Agglomération de l’Albigeois lance un avis pour les travaux d’aménagement paysager de la zone d’activité de Rieumes à Marssac-sur-Tarn. 

La DRSID Lyon lance un avis pour la construction neuve des infrastructures pour abriter l’essai ‘canon à impact’.   

 

 

Communication 📣

Occitanie Est

La Communauté Urbaine Perpignan Méditerranée Métropole lance un avis pour la création de 9 sites internet. 

Occitanie Ouest

La commune de Toulouse lance un avis pour les prestations photographiques pour les musées et monuments de la Ville de Toulouse et de Toulouse Métropole. 

Éclairage public 💡
Industrie 🏭

Occitanie Ouest

L’Université Paul Sabatier lance un avis pour les machines de contrôle tridimensionnelles. 

Patrimoine 🏛️
Services 📋

Occitanie Est

La Communauté d’Agglomération Hérault Méditerranée lance un avis pour les prestations de services d’entretien de surveillance et de maintenance des stations d’épuration. 

La Communauté de Communes du Vallespir lance un avis pour la fourniture d’équipements de pré-collecte, de collecte et de lavage. 

La commune de La Grande-Motte lance un avis pour les prestations d’entretien des espaces verts communaux et de fourniture d’équipements d’arrosage, d’engazonnements, de plantations, de clôtures et piquets de protection. 

Le Cnfpt lance un avis pour le marché d’acquisition et d’installation de matériels de cuisine pour la délégation Occitanie du CNFPT à Montpellier. 

Le Cnfpt lance un avis pour les prestations d’entretien et de nettoyage des vitres et des locaux de la délégation Occitanie du Cnfpt. 

La ville de Juvignac lance un avis pour le suivi et la maintenance du système d’information. 

La commune de Perpignan lance un avis pour la fourniture, la pose et la maintenance de signalisation verticale. 

La Communauté d’Agglomération Béziers Méditerranée lance un avis pour la fourniture et la livraison de matériel informatique. 

Le Cnrs délégation Languedoc-Roussillon lance un avis pour la collecte, le transport et l’élimination des déchets produits par les sites CNRS de Montpellier : DASRI et déchets chimiques. 

Montpellier Méditerranée Métropole lance un avis pour l’enlèvement des tags et des graffitis sur le territoire. 

Le conseil départemental de l’Hérault lance un avis pour les prestations de nettoyage des bâtiments.  

La commune du Crès lance un avis pour la concession de services de mobiliers urbains. 

L’Université de Nîmes lance un avis pour l’achat et la location de véhicules légers. 

La ville de Nîmes lance un avis pour la fourniture, l’installation et la maintenance règlementaire d’alarmes incendie dans les bâtiments de la ville. 

Le département de la Lozère lance un avis pour le marché de modernisation et de maintenance du système de gestion des bornes à carburants. 

Le conseil départemental de l’Hérault lance un avis pour l’acquisition d’équipements et le maintien opérationnel du réseau de radiocommunication numérique. 

Le centre hospitalier de Perpignan lance un avis pour les prestations de nettoyage des vitreries face extérieures, huisseries et chambranles pour les besoins de 4 établissements du Groupement Hospitalier de Territoire Aude-Pyrénées. 

Occitanie Ouest

La Communauté d’Agglomération Tarbes Lourdes Pyrénées lance un avis pour la fourniture de produits pour le traitement de l’eau des piscines. 

La ville de Blagnac lance un avis pour la location de matériels de distribution électrique pour le Festival des Lanternes à Blagnac. 

La CPAM 31 lance un avis pour la fourniture et pose de signalétique intérieure, vitrophanie et éléments de décoration. 

Toulouse Métropole lance un avis pour la réalisation de prélèvements et d’analyses d’effluents issus des systèmes d’assainissement “eaux usées” et “eaux pluviales”. 

Le SDIS 12 lance un avis pour le nettoyage des locaux Etat-Major et Centres d’Incendie et de Secours. 

Toulouse Métropole lance un avis pour l’approvisionnement de postes de travail, moyens d’impression, matériels informatiques divers et prestations associées. 

La commune de Castres lance un avis pour l’achat de fournitures pour l’entretien des bâtiments et de la voirie. 

La société de la mobilité de l’agglomération toulousaine lance un avis pour le déboisement, mise en défens des arbres et des sites écologiques. 

Le Muretain Agglo lance un avis pour le renouvellement du système d’information, virtualisation de serveurs, plateforme de stockage et système de sauvegarde.  

Le CNRS – Délégation Midi-Pyrénées lance un avis pour une prestation d’assistance à maîtrise d’œuvre relative à la contractualisation du marché d’infogérance des systèmes d’information BFC et Sirhus et des infocentres métier (Finance et RH) associés. 

Transports 🚆

Occitanie Ouest

La Communauté d’Agglomération de l’Albigeois lance un avis pour le transport de lixiviats d’ordures ménagères à partir du site de traitement des déchets de Ranteil. 

ATTRIBUTIONS DE MARCHÉ

La Communauté d’Agglomération du Pays de l’Or attribue le marché de mission de maîtrise d’œuvre : maillage cyclable du pays de l’or – interconnexion de la voie verte avec les territoires voisins à BET SERI. Montant final du marché ou du lot attribué (H.T.) : 89 134 euros. 

Le département des Hautes-Pyrénées attribue le marché des travaux de rénovation du collège Desaix à Tarbes à MARMER, OLIVEIRA ROGEL, RIBEIRO ELECTRICITE et EVETEMENT PEINTURE DU SUD-OUEST. Montant final du marché attribué (H.T.) : 92 567,72 euros. 

Le département des Pyrénées-Orientales attribue le marché de restauration de la continuité écologique au droit du passage à gué à Saint-Féliu-d’Avall à RAZEL-BEC. Montant final du marché attribué (H.T.) : 199 807,5 euros. 

La CPAM des Hautes-Pyrénées attribue le marché d’entretien et d’exploitation des installations techniques des caisse primaires d’assurance maladie de la Région Occitanie à SNEF Maintenance. Montant total du marché (H.T.) : 979 532,57 euros. 

La Communauté de Communes du Grand Pic Saint Loup attribue le marché d’acquisition de bennes amovibles pour la collecte de déchets pour l’année 2021 à TAM BENNES. Montant minimum annuel : 50 000 euros. 

Le syndicat mixte des transports en commun de l’agglomération toulousaine attribue le marché d’équipement en GNV du dépôt de bus de Tisséo à Colomiers à SMAC, SNEF et HABITAT 2607. Montant total du marché (H.T.) : 488 562,71 euros. 

La SPL Midi-Pyrénées Construction attribue le marché de maîtrise d’œuvre pour rénovation des façades et extension de l’externat au l place François Camel à St Girons à ANEL ARCHITECTES SAS, SCOPING, IDET, ATLIER NB & CO et CABALLIDO Oriane. Montant total du marché (H.T.) : 228 800 euros. 

La Communauté d’Agglomération Béziers Méditerranée attribue le marché de nettoyage et enlèvement des détritus sur les parcs d’activités communautaires à Association Thierry Albouy. Montant final du marché attribué : 68 179 euros. 

La commune de Carcassonne attribue le marché de maîtrise d’œuvre de requalification de l’entrée ouest porte d’Aude de la Cité de Carcassonne au groupement conjoint LMA/AGENCE BERTRAND FOLLÉA-CLAIRE GAUTIER/ARTELIA. Montant final du marché attribué (H.T.) : 148 518,00 euros. 

Le département des Hautes-Pyrénées attribue le marché de fourniture et livraison d’ester méthylique d’origine végétale pour fluxage de bitume a l’usine administrative de Capvern à OLEOROUTE. Montant final du marché attribué (H.T.) : 50 000 euros. 

Le syndicat mixte Cogitis attribue le marché d’acquisition d’équipements d’infrastructure système et prestations associées à AVITI. Montant final du marché attribué (H.T.) : 200 000 euros. 

Le département des Pyrénées-Orientales attribue le marché de prestations de photos et vidéos pour le centre de conservation et de restauration du patrimoine à IMAGE MAKER Dinh Thi Tien. Montant final du marché attribué (H.T.) : 125 034,09 euros.  

Le département des Hautes-Pyrénées attribue le marché de travaux d’amélioration de l’ouvrage d’art sur la Solle (commune de Larroque) à LTP Génie Civil et Gabions. Montant final du marché attribué (H.T.) : 359 988,7 euros. 

Plus de marchés ici

Le SDIS attribue le marché de pose de clôtures et de portails motorisés pour la sécurisation de 6 centres de secours du SDIS 34 à AGRIPAL CLOTURES. Montant final du marché attribué (H.T.) : 96 000,00 euros. 

La commune de Castelnaudary attribue le marché de délégation de service public pour la restauration collective de la ville et du CCAS à API RESTAURATION. Valeur totale de la concession : 2 339 826 euros. 

Tecelys attribue le marché de construction du parc relai de Saint Chamand et d’un mur d’escalade à Avignon à SMAB et INDIGO BATIMENT. Montant final du marché attribué (H.T.) : 697 787 euros. 

La ville de Montauban attribue le marché de fourniture et pose de signalétique institutionnelle et évènementielle à Komodo Numerique. Montant final du marché attribué (H.T.) : 58 000 euros. 

Le CHU de Montpellier attribue le marché de contrôle, maintenance, réparation et remplacement des dispositifs de protection contre les retours d’eau pour le CHU de Montpellier, établissement support du GHT “Est-Hérault et Sud-Aveyron” à Société OCEA SMART BUILDING. Montant final du marché attribué (H.T.) : 133 232 euros. 

La ville d’Avignon attribue le marché de travaux de requalification d’espace public et d’entretien de voirie urbaine (années 2021-2025) à EUROVIA LANGUEDOC ROUSSILLON, COLAS FRANCE et SRV BAS MONTEL. Montant final du marché attribué (H.T.) : 28 000 000 euros. 

Toulouse Métropole attribue le marché de mise en œuvre, prestations d’assistance technique, de formation et prestations associées d’une plateforme numérique d’offres d’emploi à METEOJOB. Montant final du marché attribué (H.T.) : 8 340 euros. 

Sète Agglopôle Méditerranée attribue le marché de location de matériels et d’engins de chantier pour le groupement de commandes de Sète Agglopôle Méditerranée à Kiloutou et Loxam. Montant final du marché attribué (H.T.) : 35 000 euros. 

L’Université Paul Sabatier attribue le marché de maintance des systèmes de sécurité incendie à SIEMENS SAS, CHUBB France, INEO MIDI PYRENEES LANGUEDOC ROUSSILLON, SASEI JP FAUCHE AGENCE MAINTENANCE MULTITECHNIQUES et SPIE FACILITIES. Montant final du marché attribué (H.T.) : 160 887 euros. 

La commune de Toulouse attribue le marché de travaux d’extension du groupe scolaire Olympe de Gouges à COLAS FRANCE Etablissement de Toulouse Nord, SOL FACADE, SMAP. La suite des titulaires à lire ici. Montant mini annuel : 1 252 500,21 euros. 

Le département des Hautes-Pyrénées attribue le marché de fourniture de carburant (Gnr, Go) en vrac à Alvea. Valeur totale du marché attribué (H.T.) : 206 256 euros. 

La Communauté d’Agglomération Tarbes Lourdes Pyrénées attribue le marché de travaux de réhabilitation du bâtiment 313 en complexe multisports à ST GROUPE, SPIE BATIGNOLLES MALET et SOGEP. Montant final du marché attribué (H.T.) : 565 693 euros. 

La ville de Montpellier attribue le marché de maintenance des ascenseurs, ascenseurs de charge, monte-charges, EPMR et escaliers mécaniques de la ville à OTIS. Montant final du marché attribué (H.T.) : 704 000 euros. 

Le SDIS attribue le marché de fournitures, installations et mise en service de stations de carburant pour le SDIS 34 à Société de services et de distribution S2d. Montant final du marché attribué (H.T.) : 800 000,00 euros. 

La ville de Montpellier attribue le marché de travaux de génie climatique dans les bâtiments existants – rénovation de chaufferies à DEX ENERGIES SAS GALLARGUES LE MONTUEUX, SPIE INDUSTRIE ET TERTIAIRE SAS et PYRETEC. Montant final du marché attribué (H.T.) : 63 859,13 euros. 

La CAF du Gers attribue le marché de mission de maîtrise d’œuvre pour le désamiantage et la réfection des toitures du site de la CAF Cpam et Urssaf d’Auch, réfection des complexes d’étanchéité et mise en sécurité à SETES SA INGENIERIE. Montant final du marché attribué (H.T.) : 26 103 euros. 

L’agenda

i

Newsroom

L’agence travaille en ce moment sur plein de choses passionnantes :

Magazine sur les 50 ans du Cap-d’Agde, pour Midi Libre, parution cet été.

Contribution au magazine L’Œil pour Arthur Loyd.

Contribution au magazine Signature #8 pour Profils Systèmes.

Magazine Bien’Ici de juillet, pour Midi Libre.

Trois séries d’été pour Les Échos sur les trois thèmes suivants :

  • « Montpellier métamorphosé par les pistes cyclables »
  • « Patron invisible »
  • « Les écoquartiers tiennent-ils leurs promesses ? L’exemple de la Zac des Pielles à Frontignan »

À suivre en ligne

Jeudi 26 et vendredi 27 août de 10h15 à 17h45 :

Les Universités d’été de l’économie de demain, organisé par le mouvement Impact France à Paris. Plus d’informations ici.

Mardi 31 août de 18h à 21h :

MHSC : Réunion publique pour le projet du stade Louis-Nicollin et sur la concertation. Plus d’informations ici.

Jeudi 2 septembre de 9h à 17h :

Salon TAF (Travail, Avenir, Formation) à Perpignan, organisé par la Région, en lien étroit avec Pole Emploi, et ses partenaires. Plus d’informations ici.

Vendredi 3 septembre de 14h à 17h :

Séminaire sur le thème « Épisodes météorologiques extrêmes, inondations et aménagement », à Nîmes, organisé par la Caisse des Dépôts, Terra Nova, la Fondation Jean Jaurès, la Fondation pour l’innovation Politique, la Fabrique Écologique et le Comité 21. Plus d’informations et inscription ici.

Mardi 7 septembre de 9h à 18h :

« La place créative, le rdv des créateurs, repreneurs et dirigeants d’entreprises », à Montpellier (34), organisé par la CCI Hérault. Plus d’informations ici.

Mardi 7 septembre à 17h :

Soirée inaugurale du lancement de la 2e édition de la France Design Week : table ronde “Design et Territoire”, organisée par la France Design Week, à Nîmes. Inscription obligatoire avant le 3 septembre via ce lien.

Mercredi 8 septembre de 9h à 17h :

Salon TAF (Travail, Avenir, Formation) à Rodez, organisé par la Région, en lien étroit avec Pôle Emploi et la Mission Locale Aveyron, en collaboration avec les partenaires du territoire. Plus d’informations ici.

Mercredi 8 septembre de 9h30 à 12h :

Lab Littoral « Renouveau des ports et des stations littorales », organisé par l’Office de Tourisme de Gruissan, Midi Libre et L’Indépendant. À suivre en direct sur la page Facebook de Midi Libre et de l‘Indépendant ou sur leur site internet.

Mardi 14 septembre à 18h :

La 8ème édition « Place à l’entreprise », organisée par l’UPE 30, à Nîmes. Plus d’informations et inscription obligatoire ici.

Plus d'événements ici

Mercredi 15 septembre de 9h à 17h :

Salon TAF (Travail, Avenir, Formation) d’Albi, organisé par la Région, en lien étroit avec Pole Emploi, et ses partenaires. Plus d’informations ici.

Mercredi 15 septembre de 9h à 17h :

Salon TAF (Travail, Avenir, Formation) de Carcassonne, organisé par la Région, en lien étroit avec Pôle emploi et la mission locale, en collaboration des partenaires du territoire. Plus d’informations ici.

Du 15 au 17 septembre :

Congrès Pro’créa sur la thématique : « Retour vers le futur ! Puiser aux racines de l’accompagnement, les ailes d’un nouvel entrepreneuriat », à Sète (34). Plus d’informations ici.

Jeudi 16 septembre de 18h à 21h :

MHSC : Atelier sur les thèmes “Environnement, cadre de vie et insertion urbaine”. Plus d’informations ici.

Lundi 20 septembre de 18h à 21h :

MHSC : Atelier sur les thèmes “Accessibilité, stationnement et cohésion des usages”. Plus d’informations ici.

Mardi 21 septembre à 18h30 :

Soirée Prestige sur thème « Entreprise virtuose », organisée par le CJD Béziers au Domaine de Bayssan (Béziers). Plus d’informations et inscription ici.

Mercredi 22 et jeudi 23 septembre de 9h à 17h :

Salon TAF (Travail, Avenir, Formation) de Montpellier, organisé par la Région, en lien étroit avec Pole Emploi, et ses partenaires. Plus d’informations ici.

Jeudi 23 septembre :

« La Rentrée des Réseaux », organisée par la CCI Hérault à Montpellier (34).

Vendredi 24 septembre :

Salon Intersud, organisé par la CCI Hérault.

Lundi 27 septembre de 14h à 15h30 :

Visioconférence sur le thème « Demain, quels futurs heureux pour nos territoires ?​ », organisé par l’AUAT. Plus d’informations et inscription obligatoire ici.

Mardi 28 au jeudi 30 septembre :

La 28e édition des Rencontres nationales du transport public (RNTP) à Toulouse, organisée par le GART, avec la participation de la Région Occitanie et Tisséo Collectivités. Plus d’informations ici.

Mercredi 29 septembre de 18h à 21h :

MHSC : Atelier sur les thèmes “Socio-économie, activité instadia et projet de ZAC”. Plus d’informations ici.

Jeudi 30 septembre de 18h à 21h :

MHSC : Atelier sur les thèmes “Architecture, intégration paysagère et ambiance au Stade”. Plus d’informations ici.

Du 1er au 3 octobre : 

Édition 2021 du Forum Le Monde Nouveau à Montpellier, organisé par La Dépêche. Plus d’informations ici.

Mercredi 6 et jeudi 7 octobre de 9h à 17h :

Salon TAF (Travail, Avenir, Formation) de Toulouse, organisé par la Région, en lien étroit avec Pole Emploi, et ses partenaires. Plus d’informations ici.

Jeudi 7 octobre de 9h à 17h :

Salon TAF (Travail, Avenir, Formation) de Saint-Gaudens, en virtuel. Informations à venir ici.

Jeudi 7 au samedi 9 octobre :

Sommet Afrique/France, Montpellier. Plus d’informations ici.

Mardi 12 et mercredi 13 octobre de 9h à 17h :

Salon TAF (Travail, Avenir, Formation) de Nîmes, en virtuel. Informations à venir ici.

Mercredi 13 ocotbre de 9h à 17h :

Salon TAF (Travail, Avenir, Formation) d’Auch, organisé par la Région, en lien étroit avec Pole Emploi, et ses partenaires. Informations à venir ici.

Jeudi 14 octobre de 9h à 17h :

Salon TAF (Travail, Avenir, Formation) de Cahors, organisé par la Région, en lien étroit avec Pole Emploi, et ses partenaires. Plus d’informations ici.

Jeudi 14 octobre de 9h à 17h :

Salon TAF (Travail, Avenir, Formation) de Mende, en virtuel, organisé parpar la Région, en lien étroit avec Pôle emploi et la Mission Locale Lozère, en collaboration des partenaires du territoire. Plus d’informations ici.

Mercredi 20 octobre de 9h à 17h :

Salon TAF (Travail, Avenir, Formation) de Tarbes, organisé par la Région, en lien étroit avec Pôle emploi et la mission locale, en collaboration des partenaires du territoire. Plus d’informations ici.

Jeudi 21 octobre de 9h à 17h :

Salon TAF (Travail, Avenir, Formation) de Figeac, en virtuel, organisé par la Région, en lien étroit avec Pôle emploi et la Mission Locale, en collaboration avec les partenaires du territoire. Plus d’informations ici.

Mardi 26 octobre de 9h à 17h :

Salon TAF (Travail, Avenir, Formation) de Montauban, organisé par la Région, en lien étroit avec Pôle emploi et les partenaires du territoire. Plus d’informations ici.

Jeudi 28 octobre de 9h à 17h :

Salon TAF (Travail, Avenir, Formation) de Pamiers (Ariège), organisé par la Région, en lien étroit avec Pôle emploi, la Mission locale, la ville de Pamiers et en collaboration des partenaires du territoire. Plus d’informations ici.

3 rv du Medef Montpellier Hérault : 5/10, 7/12 à 18h

Le Medef Hérault organise le Club rencontres affairesInscription obligatoire. Contact psuc@medef-montpellier.com

Jeudi 25 novembre à 17h :

Jean-Louis Etienne, invité spécial des « Assises 2021 des Travaux Publics ». Organisée par la Fédération des Travaux Publics Occitanie au Pasino de La Grande-Motte.

Voilà, c’est tout pour cette semaine.
Courage et chocolat !

Les Indiscrétions sont une newsletter gratuite.
Vos données ne seront pas communiquées à des tiers.
Vous pouvez vous désinscrire en un clic.

Les dernières Indiscrétions

Un train de promesses

Rail Logistics Europe, pôle en charge du fret de la SNCF, relance ce lundi le « train des primeurs », reliant Perpignan et le marché de Rungis. Un train très politique, censé diminuer le transport routier de marchandises au profit du mode ferroviaire, plus vertueux. Ça, c’est pour la plaquette de communication, et on vous propose d’aller au-delà.
« Un train de promesses », Les Indiscrétions de la semaine du 18 octobre sont à croquer en cliquant ci-dessous.

Courage et chocolat !

lire plus

Tech : la folle ascension de Swile

Où il est question de l’envolée de Swile (tech), de vignobles séculaires, d’immobilier et de Pacific Pêche.
On aime cette reprise sur les chapeaux de roue, rythmée par les enquêtes, interviews et animations de débats. Pas vous ?
« Tech : la folle ascension de Swile », Les Indiscrétions de la semaine sont à lire en cliquant ci-dessous.

Courage et chocolat !

lire plus

Rendez-nous intelligents !

Ne loupez pas le « Trois questions à… » avec Daphné Benoît, journaliste correspondante Défense à l’Agence France-Presse. Jonglant entre déplacements au Mali et infos ultra confidentielles, elle nous livre les arcanes de son « job en or ». Et demande à ses sources de la « rendre intelligente ».

C’est à déguster, avec plein d’autres palabres urbaines, dans Les Indiscrétions de la semaine du 4 octobre, en cliquant ci-dessous.

Courage et chocolat !

lire plus

Il ne lâche rien

Journaliste indépendant, Hubert est fondateur et rédacteur des Indiscrétions. Agencehv, qu’il dirige, est également active dans les animations de débats, les formations et les travaux rédactionnels.

Vous souhaitez nous faire parvenir une information ?

Heureusement qu’elle est là

Diplômée de Sup de Com’ Montpellier, Sarah est rédactrice avec des fonctions digitales et de communication à l’Agencehv. Community management, gestion du site, relations avec les partenaires… Oui, heureusement…

Vous souhaitez avoir des renseignements pour être partenaire des Indiscrétions ?

PAS ENCORE ABONNÉ-E

AUX INDISCRÉTIONS ?

 

Recevez chaque lundi à 18h18, gratuitement, Les Indiscrétions sur votre boîte mail

Politique de confidentialité

Inscriptions réussie

Share This