La bise au diableSemaine du 12 juillet 2021

LES INDISCRÉTIONS

Vos 5 minutes business en Occitanie

Suivez Les Indiscrétions sur les réseaux sociaux :

À l'affiche

À l’affiche

9

Parce qu’elles et ils le valent bien

Carole Delga, Régions de France

La présidente PS de la Région Occitanie est élue le 9 juillet présidente de l’association Régions de France, à Paris. Elle succède à Renaud Muselier, président LR de la Région Sud/Paca. Pendant les trois premières années de la mandature, Carole Delga présidera l’association, et R.Muselier sera son président délégué. « Dès le début de la crise sanitaire, les Régions ont confirmé leur capacité à agir rapidement, en s’adaptant avec efficacité à chaque situation », déclare-t-elle. Face au niveau élevé d’abstention lors du dernier scrutin des régionales, elle dit souhaiter « un nouvel acte de décentralisation, auquel nous travaillerons très rapidement, au sein de Territoires Unis, avec l’Association des Départements, des Communautés et des Maires de France ». Un livre blanc sera soumis à l’automne aux candidats à l’élection présidentielle.
À mi-mandat, C.Delga transmettra la présidence à Hervé Morin et prendra la présidence déléguée. « Un jeu de chaises musicales – ou de tourniquet – qui permet de préserver un unanimisme de façade », analysent nos confrères du Monde.

Laurent Lagarde, Crédit Agricole du Languedoc

Responsable International, Monétique et Moyens de Paiement au Crédit Agricole du Languedoc, il publie le 24 juin son premier roman « Troisième jeunesse » (édité par Les Nouveaux Auteurs), qui reçoit le Coup de Coeur des lectrices du grand prix « Femmes Actuelles » 2021. « Un roman plein d’espoir et qui veut faire passer le message qu’il n’est jamais trop tard pour assumer sa différence, oser être soi-même, et suivre ses envies, quel que soit son âge et sa situation », déclare Anne Le Stum, chargée de communication du Crédit Agricole du Languedoc sur son compte LinkedIn.

Edouard Philippe

L’ancien Premier ministre, maire du Havre, répond à l’invitation de l’Eglise protestante de Montpellier, pour donner une conférence le 22 juillet sur le thème « La liberté a-t-elle un avenir ? », au temple de Maguelone (source : Midi Libre). Animée par le pasteur James Woody, la rencontre permettra à Edouard Philippe de « s’interroger sur ce qu’il reste de la liberté dans un pays vivant de multiples crises (sanitaire, environnementale, chômage, menaces terroristes…) », indique Midi Libre. Il a récemment cosigné avec Gilles Boyer l’ouvrage « Impressions et lignes claires », qui retracent les quelque 1145 jours vécus à l’Hôtel Matignon.

Thierry Ducros, FFB 34

Il est réélu, le 16 juin, président de la Fédération du Bâtiment de l’Hérault (750 adhérents), pour un mandat de trois ans. Thierry Ducros est co-gérant, avec Mathieu Poy, de la menuiserie Cardonnet (Saint-Mathieu-de-Tréviers, Hérault). Il est également président de l’Union nationale des métiers du bois – FFB.
Aux côtés de Thierry Laurent, secrétaire général de la préfecture de l’Hérault, représentant la Direction départemental de l’Emploi, du Travail et des Solidarités, et de la Capeb, il a présenté le 8 juillet à Montpellier un nouvel outil de sensibilisation des maîtres d’ouvrage et des donneurs d’ordres pour lutter contre le travail illégal dans le secteur du BTP. Par « sensibilisation », entendez : le rappel des risques juridiques et financiers encourus en cas de travail illégal sur les chantiers. Cette publication de la commission de vigilance contre le travail illégal et les pratiques concurrentielles sera diffusée à partir de septembre. Autre actualité, la pose de la première pierre, le 21 juillet à 18h, des « Bureaux de la Providence » dans le quartier Ovalie à Montpellier. Ce nouveau bâtiment de bureaux (2.000 m2), sur le site de La Providence, hébergera sur trois niveaux entre autres l’agence BTP Banque, les équipes commerciales de la SMABTP, le Geiq BTP 34 et l’antenne locale de la FFB Occitanie. Architecte : Pierre Tourre (cabinet Tourre-Sanchis).

Laurent Brun, Brun Ceccotti Méditerranée

Cet Auvergnat, dirigeant de Brun Ceccotti Méditerranée (gros œuvre, Montpellier, 60 salariés, environ 6 M€ de CA), est décédé le 23 mai dernier. Il était âgé de 47 ans. Question qui se pose pour la PME : quel repreneur ? Laurent Brun avait repris en 2017 l’entreprise Ceccotti auprès de Patrick Ceccotti, actuel vice-président Industrie de la CCI 34 et animateur de l’Académie du Bâtiment et de la Cité de Demain. Interrogé par Les Indiscrétions, Patrick Ceccotti, resté actionnaire minoritaire de Brun Ceccotti Méditerranée, n’envisage pas de revenir aux affaires.

Laurent Villaret, FPI Occitanie Méditerranée

Seul candidat, il est réélu, le 6 juillet, président de la FPI Occitanie Méditerranée (44 voix sur 44 votes). Parmi ses projets : une gouvernance renforcée du bureau sur l’ensemble des villes moyennes, « au plus proche des élus, avec des référents experts et actifs sur le terrain », une présence plus forte sur la métropole de Montpellier pour diffuser le dialogue public-privé, « un travail sur l’acte de bâtir en général, pour démontrer que les entreprises se réinventent, pour produire du logement bas carbone, avec l’ambition de réguler les prix de sortie des logements » et, enfin, « une coopération renforcée entre la FPI et toutes les fédérations professionnelles de l’acte de bâtir, pour répondre aux besoins liés à la croissance démographique et aux activités économiques, dans le respect des territoires ». L’ABCD (Académie du Bâtiment de la Cité de Demain), animé par Patrick Ceccotti et dont la FPI OM est membre, organisera le 12 octobre prochain à La Grande-Motte un colloque sur l’urgence de relancer la filière constructive en Languedoc.

Stéphane Muscat, Aix-en-Provence

Ex-DGS de la Ville de La Grande-Motte (34), il est nommé directeur général adjoint des services de la mairie d’Aix-en-Provence (13).

Christian Marty, Aéroport Montpellier Méditerranée

Il succède à Pierre Vieu à la présidence du conseil de surveillance de la société aéroportuaire Aéroport Montpellier Méditerranée, dirigée par Emmanuel Brehmer. Dans l’actualité, l’annonce par Transavia (Air France), le 10 juillet, de la nouvelle ligne Montpellier-Berlin. Il est nommé par l’État, actionnaire majoritaire (60 %), pour un mandat de trois ans. (© Jean-Michel Mart)

Fidji Simo, Instacart

La plus tech et la plus mondiale des Sétoises quitte Facebook, dont elle était vice-présidente, pour devenir, à 35 ans, directrice générale d’Instacart, 3e start-up américaine, valorisée à 39 milliards de dollars. Cette start-up californienne de livraison de courses à domicile aurait généré, selon Les Échos, 1,5 milliard de dollars de revenus en 2020, en hausse de 50 % sur un an. Une introduction en bourse serait prévue à la fin de l’année. Fidji Simo sera en charge d’accompagner l’entreprise dans cette étape.
Diplômée de HEC Paris, elle fait partie du conseil d’administration de la start-up depuis le printemps 2020.
Au sein du réseau social Facebook depuis 10 ans, elle est entrée pour un poste dans le marketing, après avoir fait une candidature spontanée, avant de connaître une ascension fulgurante : responsable de la publicité mobile, puis vice-présidente en 2014 chargée de la vidéo, des jeux et de la publicité sur mobile. Elle lance notamment Facebook Live en  et la fonction autoplay. Elle était à la tête de l’application Facebook depuis 2019, notamment pour y pousser du contenu audio. 

André Deljarry, CCI 34

La CCI Hérault (président : André Deljarry), organise 3 événements montpelliérains à la rentrée.
Le 7 septembre aura lieu La Place Créative : une journée au Corum (de 9h à 18h) dédiée à l’accompagnement de celles et ceux qui projettent de créer, développer, reprendre ou transmettre leur entreprise avec au programme 25 conférences, 70 exposants et près de 400 rendez-vous individuels avec des experts.
Le 23 septembre, La Rentrée des Réseaux est organisée, pour inciter les dirigeants à ne pas rester isolés.
Enfin, le Salon Intersud aura lieu le 24 septembre, pour favoriser le business entre grands comptes et sous-traitants.

Vincent Bastide, groupe Bastide

Auparavant directeur général adjoint, il est nommé PDG du groupe Bastide, spécialisé dans la fourniture de matériel médical (800 salariés, 332,8 millions d’euros sur les 9 premiers mois de l’exercice 2020-2021, siège social à Caissargues, Gard), par le conseil d’administration, le 8 juillet. Ce dernier se compose désormais de 6 administrateurs, dont 4 administrateurs indépendants et 1 représentant des salariés. Guy Bastide, ex-président du conseil d’administration et fondateur du groupe, a par ailleurs annoncé sa démission de son mandat d’administrateur. « C’était le moment pour moi de transmettre à mon fils Vincent la gouvernance du groupe, dernière étape de notre processus de transmission familiale engagé depuis plusieurs années », indique Guy Bastide.
Article à paraître prochainement dans Les Échos.

Magali Jelila, Union des entreprises viticoles méditerranéennes

Elle sera à partir du 1er septembre la directrice de L’union des entreprises viticoles méditerranéennes (UEVM). Présidée par Gilles Gally, l’UEVM représente les négociants d’une partie de l’Occitanie (Gérard Bertrand, Paul Mas, AdVini…). Magali Jelila est depuis août 2018 directrice du syndicat de l’AOC Costières de Nîmes. Elle a été juriste en Italie (Unione Italiana Vini) et directrice de la Fédération des syndicats des vins AOC du sud-est. Elle a également exercé la profession de juriste au sein de la Fédération française des spiritueux (FFS) et était déléguée générale du Syndicat français des liqueurs. Pourquoi accepter ce challenge ? « Il s’agit d’une opportunité de faire valoir le travail du négoce et l’investissement collectif pour mettre en lumière les savoir-faire et les vins du Languedoc-Roussillon, déclare-t-elle aux Indiscrétions. L’UEVM a d’ores et déjà amorcé une dynamique pour structurer la filière et valoriser les vins. Il y a une volonté forte de construire. » (© Florence Demeusy).

Ricardo Bofill, Ville de Montpellier

Ricardo Bofill, architecte catalan concepteur du quartier néo-classique Antigone il y a 40 ans, est de retour à Montpellier. Le 9 juillet, il a arpenté le quartier qu’il a conçu, aux côtés de Michaël Delafosse, maire de Montpellier, et de Julie Frêche vice-présidente de la métropole déléguée au transport et aux mobilités actives – et fille de Georges Frêche, qui avait fait appel à Ricardo Bofill, aujourd’hui âgé de 81 ans, au début des années 80. Et ce n’était pas que pour les photos (postées ici). L’architecte barcelonais, accompagné de ses équipes, a en effet participé à deux jours de travail intensif avec les équipes de la Ville de Montpellier, à propos de la mutation urbaine de Montpellier. Le début d’une période de travail, et d’un nouveau lien entre Bofill et Montpellier. « Il a travaillé d’arrache-pied pendant plusieurs années pour le quartier Antigone. Loin d’être à la retraite, il a aujourd’hui encore énormément d’énergie et d’idées, et a une équipe solide, dont son fils, avec lui, indique l’entourage de Michaël Delafosse aux Indiscrétions. Il est tout à fait conscient des nouveaux enjeux de la ville, notamment l’écologie et la ville intelligente. Il n’y a pas encore de projet identifié en tant que tel, c’est un point de départ, alors que l’on va célébrer les 40 ans d’Antigone (créé en 1984, note). » Ricardo Bofill serait « enthousiasmé à l’idée de retravailler sur son œuvre », qu’il n’estime pas parfaite (confort thermique des logements notamment). De son côté, Michaël Delafosse estime que le quartier Antigone est visionnaire à plusieurs égards : place des espaces publics, voies dédiées aux vélos, végétalisation, mixité des typologies de logements et des usages…
La controverse fait toujours rage sur Antigone, à lire les commentaires, pour certains radicaux, sur le post de la Ville de Montpellier. N’est-ce pas là finalement la plus grande victoire de Georges Frêche et de son adjoint à l’urbanisme, Raymond Dugrand ? 40 ans après sa création, ce quartier continue de ne laisser personne indifférent.

François Fontès, campus MBS

L’architecte montpelliérain, associé à l’agence Tourre Sanchis Architectes, décroche, le 6 juillet, le concours d’architecture du futur écocampus de Cambacérès (Montpellier), qui réunira le futur site de Montpellier Business School (3.500 étudiants, 5.000 à terme), Purple Campus Montpellier, la CCI Hérault et l’antenne héraultaise de la CCI Occitanie. Surface bâtie : 28.000 m2. Face aux trois autres candidats, le jury a été quasi unanime (11 voix sur 12). Livraison prévue en juillet 2024. Plus dans Hérault Tribune, ici.

Éric Lombard, Caisse des Dépôts

Projet de foncière commerciale à Nîmes, 48 M€ pour la modernisation du CHU de Montpellier, convention de partenariat signé avec Montpellier Méditerranée Métropole… Retour sur la venue, le 1er juillet, dans l’Hérault et le Gard, d’Éric Lombard, directeur général de la Caisse des Dépôts. Un projet de foncière commerciale porté par la SAT à Nîmes, pour Les Échos, à lire ici ; Avec la Banque des Territoires, Montpellier veut accélérer sur le développement économique et la transition énergétique, pour Touléco, à lire ici. La ville-centre va faire l’objet d’un programme pluriannuel d’investissement d’environ 700 millions d’euros, a indiqué Michaël Delafosse.

Décodage

Décodage

9

On perce le coffre-fort

Métro. À Toulouse, le chantier de la 3e ligne de métro et de la connexion avec la ligne B franchit une nouvelle étape avec le lancement des premiers avis d’appel public à la concurrence  pour les lots de Génie Civil à l’automne 2021. « Les entreprises devront proposer des méthodes de réalisation et des solutions innovantes afin de réduire l’impact du projet sur l’environnement et sur la vie locale », précise Tisséo dans un communiqué.
Les entreprises devront réaliser 17 stations souterraines (dont la profondeur varie de 20m à 35m) et 4 stations aériennes dans la partie Sud-Est du projet. La réalisation de la partie souterraine du chantier fera l’objet de 4 lots principaux comprenant le tunnel, le génie civil des stations souterraines et les ouvrages annexes.
Le 5 juillet, Jean-Michel Lattes, président de Tisséo Collectivités et président de Tisséo Ingénierie, et Nicolas Misiak, vice-président du conseil d’administration de Tisséo Ingénierie, ont rencontré 200 personnes issues des entreprises de travaux de génie civil pour présenter le projet, l’allotissement retenu pour le génie civil et les attentes de Tisséo.
Les achats de travaux liés à ces lignes de métro représentent un peu plus de 2 milliards d’euros, dont environ 1 milliard pour les travaux de génie civil. Plus de 23.500 emplois par an sont créés en lien direct avec le chantier.

Exaprint investit. Dans un communiqué daté du 26 juin, l’imprimeur en ligne Exaprint (250 collaborateurs) a annoncé poursuivre son plan d’investissement de 15 millions d’euros lancé en 2019, dans son usine de 10.000 m2 basée à Mauguio (34). Les investissements serviront au renouvellement intégral des presses, la réorganisation des flux de production et le recrutement de 40 personnes. Est également concerné la recherche et le développement, avec l’introduction de l’intelligence artificielle dans les différentes étapes de la production et de la gestion des commandes. Exaprint vise un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros en 2023, soit une croissance de 30% par rapport à son chiffre d’affaires pré-Covid.

Moral des dirigeants. Bpifrance Le Lab publie les résultats du troisième sondage de situation « Résister et se relever » pour interroger le moral des dirigeants de PME et ETI, depuis le début de la crise. L’enquête a été menée en ligne du 10 au 16 juin auprès de 1719 dirigeants d’entreprise (503 réponses exploitables), dont 42% dans l’industrie.
Les dirigeants qui affichent une bonne forme psychologique et physique sont respectivement de 58 % et 54 %, contre 10 % et 12 % qui affichent une forme psychologique et physique faible.
Plusieurs facteurs affectent ces dirigeants : le manque de soutien des collaborateurs, la difficulté à saisir les opportunités et, pour 31 % d’entre eux, la mauvaise relation avec les fournisseurs. « Cela semble particulièrement prégnant dans les secteurs de l’industrie et du BTP, confrontés à des tensions marquées sur les approvisionnements, ainsi qu’une forte augmentation des prix, voire des pénuries, sur certaines matières premières », indique Bpifrance Le Lab dans un communiqué. Les résultats de l’étude sont à retrouver ici.

Liaisons maritimes. Ce samedi 10 juillet, le ferry Victoria I, affrété par la société marocaine Intershipping, auprès de la compagnie de ferries estonnienne Tallink Grupp, a assuré sa première liaison vers le Maroc, depuis le port de Sète. Intershipping est le troisième opérateur à assurer les liaisons avec le Maroc depuis le port de Sète, avec les sociétés GNV (Grandi Navi Veloci, entreprise italienne pour Tanger et Nador) et Balearia (espagnole). À destination du port Tanger Med, le Victoria I est affrété pour une durée de 100 jours, avant un retour à Tallinn (Estonie) en octobre. Les passagers munis d’un billet acheté en ligne ont pu monter à bord. Désormais le site de réservation en ligne affiche complet, « les voyages, depuis Sète, les 10, 13, 15 et 17 juillet sont complets », indique le site internet. (Source : Midi Libre et Aujourd’hui).

Habitat. La Banque des Territoires soutient le programme d’investissement de la 3F Occitanie (société du Groupe Action Logement spécialiste du logement social) à hauteur de 179 M€ sur les trois prochaines années. Cette aide permettra à 3F Occitanie de construire 1.727 nouveaux logements et poursuivre les opérations de réhabilitation dans la région.
Ce soutien a lieu dans le cadre d’une convention de partenariat, signée le 1er juillet entre le Groupe 3F et la Banque des Territoires. « L’enjeu principal est de soutenir massivement les bailleurs pour maintenir le niveau de construction et de réhabilitation », indique la Banque des Territoires dans un communiqué.
Cet engagement régional a été officialisé le 6 juillet, en présence de Jérôme Farcot, directeur général de 3F Occitanie, Annabelle Viollet, directrice régionale Occitanie de la Banque des Territoires, et Jean-Marc Bou, directeur territorial (Aveyron – Lot – Tarn) de la Banque des Territoires.

Masques français. Christian Curel, président du syndicat des fabricants de masques français et directeur général de Prism (entreprise de conception et fabrication française, spécialisée dans la protection individuelle et collective contre le risque sanitaire et microbien, basée à Lunel dans l’Hérault) adresse un manifeste au gouvernement pour que toutes les administrations, institutions et entreprises publiques achètent désormais des masques français.
« L’achat d’un masque 100 % français restitue 70 % de la valeur en France, contre 15 % pour un masque importé », précise le syndicat.
Pour y parvenir, cela doit se traduire selon le syndicat, par une sélection des sources d’approvisionnement ; un recentrage des critères de choix des appels d’offres sur la qualité, la sécurité d’approvisionnement et l’aspect environnemental ; un renforcement des contrôles des masques importés et une responsabilisation des importateurs ; un maintien de la TVA à 5,5 % sur les masques de protection au-delà du 31 décembre 2021 ; une confiance dans les capacités de production des fabricants français.

Plus de décodages ici

Moins invisible. Il n’avait jamais répondu à un média en 25 ans, il n’est nulle part sur les réseaux sociaux, sa photo n’est jamais parue. Le Sétois Patrice Cavalier, fondateur de l’empire immobilier Océanis Promotion, Appart’City et Ecla Campus, s’est confié aux Échos le 10 juin dernier, pour une série d’été dédiée aux patrons invisibles. Un petit tour de force à déguster dans Les Échos du 7 juillet. Version en ligne ici.

Canal Plus.
Lancement officiel de la marque canal du Midi, le 8 juillet, sur le site des cales de Radoub à Toulouse. La marque « canal du Midi » a pour ambition « de révéler et de faire vivre cet ouvrage construit il y a plus de 350 ans, de fédérer les femmes et les hommes autour de son histoire, ses ouvrages et ses paysages afin que rayonne ce joyau de l’Occitanie », indique la préfecture de région Occitanie. Ce monument classé au patrimoine mondial de l’Unesco est en péril : berges dégradées, et des milliers de platanes attaqués par un champignon, à abattre et à remplacer par d’autres essences plus résistantes. Le logotype de la marque canal du Midi a été dévoilé, en présence de nombreux élus, des membres du Comité de bien pour le canal du Midi et de partenaires. Le développement de la marque « canal du Midi » et les événements associés cet été sont portés par l’Entente pour le canal du Midi composée de l’État, Voies navigables de France, la Région Occitanie et les Départements de l’Aude, de la Haute-Garonne, de l’Hérault et du Tarn. L’article de La Dépêche, à lire ici.

Habillage du Village naturiste. Projet de requalification de l’entrée du village naturiste du Cap d’Agde (Hérault), avec l’opération “Vibes Resort”. Promoteurs de l’opération : Bleu Promotion et Angelotti Promotion. Architecte : A+ Architecture (Montpellier). Exclusif, pour Hérault Tribune, à (re)lire ici.

Jeunes. En 2021, le Crédit Agricole du Languedoc prévoit de recruter 160 personnes en CDI, dont plus de 60 % ont moins de 30 ans, indique la banque mutualiste. « Les e-job dating sont dans ce cadre un dispositif efficace, qui permet aux jeunes de déposer des candidatures simplifiées en vue d’une sélection », commente la banque. 80 recrutements de nouveaux alternants sont prévus en 2021. En complément, les offres de stages et jobs étudiants sont en augmentation, avec plus de 210 jobs d’été et 60 stages proposés.

Santé et sécurité. Le 15 juillet, à la veille de l’assemblée plénière de la Région Occitanie, Carole Delga présentera à la presse les rapports-clés à l’ordre du jour. Au programme : ses projets en faveur de la santé, avec la création d’un GIP (Groupement d’intérêt public) pour le recrutement de 200 médecins généralistes ou infirmiers, et des mesures prises pour l’accompagnement des municipalités dans leurs politiques de sécurité, indique la Région Occitanie ce 12 juillet. Objectif : « Soutenir les maires dans leurs pouvoirs de police de proximité, en finançant la formation des policiers municipaux, leurs équipements et la réhabilitation des postes de police. Nous lancerons à la rentrée un appel à manifestation d’intérêt destiné à accompagner les collectivités locales », indique Carole Delga. Un conseiller régional délégué, chargé de la sécurité, de la citoyenneté et de la laïcité, sera nommé le 16 juillet.

Jury. Plaisir d’animer, le 7 juillet, le jury des premiers Grands Prix de l’Immobilier by Lab Immo Midi Libre, dans les locaux flambants neufs de L’Agence/Midi Events, au siège de Midi Libre, avec Vincent Bernardi (Midi Events), Sandrine Cholley (Pôle Immo / L’Agence) et Sarah Nguyen Cao Khuong (Agencehv). Verdict le 14 septembre prochain, à l’occasion de la remise des prix. Ce sera l’occasion de boucler la première année du Lab Immo, ponctuée par 10 événements, en présentiel ou via un plateau télé. Lors de ce jury, 40 programmes immobiliers et projets d’aménagement urbain du Languedoc, répartis dans 10 catégories thématiques, ont été discutés et passés au crible pendant 1h30. Un sourcing en amont minutieux, forcément imparfait, mais réalisé avec passion et rigueur.
Parmi ces prix : smart building, combativité, nouvelles mobilités, reconquête urbaine… Merci aux membres du jury pour leur présence matinale, exigeante et bienveillante (les trois à la fois) : Pascal Marion (M&A), Céline Guitard (Groupe Immo Sélection), Laurent Villaret (FPI Occitanie Méditerranée), Julien Eybalin (Kaufman&Broad LR) et Patrick Brusley (Village by CA Languedoc).  

3 questions à

3 questions à

9

Julie Frêche, vice-présidente de Montpellier Méditerranée Métropole déléguée au transport et aux mobilités actives

L’élue PS nous a accueillis le 8 juillet dans son bureau de la métropole.

« Additionner les kilomètres de voies cyclables sans traiter les continuités, ça n’a pas de sens »

La politique vélo de la métropole génère des embouteillages, car des axes sont réduits à une seule voie de circulation pour les voitures. Que répondez-vous aux mécontents ?
On veut réduire l’autosolisme. 57 % des déplacements en voiture à Montpellier se font sur moins de 3 km, et 40 % sur moins de 1 km. C’est à ces déplacements-là que l’on veut s’attaquer, en invitant à des changements d’habitude. La métropole a développé 40 km de voies en un an, dont 18 km de couloirs de bus ouverts aux cyclistes. J’ai conscience que nous sommes encore dans une phase de transition, et que ce changement est vécu comme un choc.
Pour celles et ceux qui veulent continuer à aller en voiture jusqu’à la place de la Comédie, je précise que la plupart des habitants de plus grandes métropoles, comme Lyon ou Toulouse, ont abandonné l’idée d’entrer dans le centre en voiture. Prenons conscience qu’il y a 6.000 voitures supplémentaires par an dans la métropole de Montpellier. On ne peut pas continuer comme ça. Oui, nous sommes contraignants, mais nous offrons des solutions : gratuité du réseau de tramway, 41 lignes de bus, réseau cyclable, deux nouveaux parkings P+tram avec la ligne 5 en 2025. 

Quels seront les prochains axes traités par le plan vélo ?
L’avenue Charles Flahault pour la desserte du CHU et le nord de Montpellier, le route de Nîmes et son prolongement jusqu’à l’hôtel de métropole, où le cheminement cyclable est peu lisible, et un axe Hôtel de Ville/chemin de Moularès/Albert Dubout. Ces aménagements montreront ce que seront les aménagements cyclables futurs : signalétique, lisibilité du réseau… Nous nous basons sur les recommandations du bureau d’étude danois Copenhagenize, qui va nous aider sur les aménagements cyclables, pour traiter notamment les continuités, et donner une cohérence d’ensemble au réseau. Additionner les kilomètres de voies cyclables, sans traiter les continuités, ça n’a pas de sens. Il faut créer une circulaire vélo, qui permettra de contourner l’Écusson, au niveau des anciens fossés médiévaux, pour sortir le vélo de l’hypercentre. On doit préserver le cœur piétonnier, le plus grand d’Europe. D’autant plus que l’on voit bien que la coexistence entre les différents modes, piétons et vélos à assistance électrique, pose de plus en plus de problème et présente des dangers. Nous voulons libérer les trottoirs pour sécuriser les piétons. Avec l’explosion des VAE, il y a une insécurité croissante. Pour les cyclistes, nous allons créer 40 box sécurisés dans l’espace public, d’ici à la fin de l’année : au bas des résidences sociales, dans les résidences Crous, dans des quartiers de petits collectifs où les gens ne savent pas où remiser leur vélo… Par ailleurs, 5.000 nouveaux arceaux seront installés d’ici à la fin du mandat, en 2026, et 1.000 places de stationnement dans les parkings, dont ceux de la gare Saint-Roch et de la Comédie.  
Le vélo en libre-service doit enfin être réinterrogé. Un appel à manifestation d’intérêt va être lancé, notamment pour respecter les zones piétonnes, avec la mise en place d’un système d’alerte permettant de réguler la vitesse à l’approche des zones piétonnes. Un travail va être mené sur la location longue durée, pour la mise à disposition de vélos sur 3, 6 ou 9 mois, avant que l’utilisateur décide d’acheter, ou pas. Je pense que cette solution est un vecteur de progression du nombre de gens qui pourraient passer au vélo. L’objectif est de passer d’une part modale de 3 % à 10 % dans les déplacements du quotidien. 

Le congrès national de la FUB (Fédération française des usagers de la bicyclette) vient de se tenir à Montpellier. Qu’en retenez-vous ?
Trois points : il faut structurer une filière vélo européenne, pour ne plus dépendre de fournisseurs asiatiques et faire face à une explosion de la demande ; Mettre en place une cyclo logistique, pour la logistique du dernier kilomètre en matière d’accès au centre-ville ; L’importance du label Objectif Employeur Pro-Vélo, lancé lors de l’ouverture du congrès. La Ville et la Métropole de Montpellier sont parties prenantes. Ce label inclut des ateliers de remise en selle auprès des agents, pour changer les habitudes et les trajets. Il faut prendre en compte le fait que beaucoup de gens ont peur de se mettre, ou de se remettre, au vélo, et il faut les accompagner. Je rédige un courrier pour les 30 maires pour engager les communes de la métropole dans ce programme. Il y a 90.000 déplacements matin et soir dans la métropole. Si on met 10 % de ces déplacements en vélo, on décongestionne les axes les plus fréquentés. 

 

>Suite du sujet dans le cadre d’une série d’été pour Les Échos, à paraître en août.

La HV Touch

La HV Touch

Conseils RP

Le nombre de directeurs de cabinets, dirigeants d’entreprises, attachés de presse…, qui me disent, alors que je les appelle sur une info chaude : « Ça tombe bien, j’allais t’appeler ! » Ils sont bons, quand même, mes amis communicants… Ce qui est drôle, c’est qu’ils croient que je les crois. Je leur fais croire que je les crois, d’ailleurs. Conseil RP, donc : n’hésitez pas à dire à un journaliste qui court après une info que vous alliez l’appeler, même si c’est faux. Il n’aura pas le temps de rouméguer, l’info étant prioritaire.

 

La phrase

« Il y a une forme de fierté qu’un investisseur de la notoriété de Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef national, investisse en Lozère dans notre société bienmanger.com (épicerie fine en ligne, 40 salariés, CA 2020-2021 : 12 M€, en croissance de 20 %, 12.000 références, 10 % à l’export). Le ecommerce, le digital, les nouvelles technologies, sont une chance pour les territoires ruraux. Grâce à eux, on peut y relocaliser de l’emploi, y compris qualifié. L’arrivée de la fibre dans les zones rurales est une bénédiction, et est un formidable outil d’aménagement du territoire. On n’insiste pas assez là-dessus. »

Laurent Caplat

président et fondateur de bienmanger.com, aux côtés de son frère Julien (DG), plus à lire prochainement dans Les Échos.

On s’en fout

On a les joies d’enfant qu’on peut. Ce samedi, vers Montségur (Ariège), quelle émotion de faire la bise au mythique fan « El Diablo » (parce qu’il est déguisé en diable), sur la route du Tour de France, alors que je voguais dans la caravane publicitaire, entre Carcassonne et Quillan, dans un véhicule de l’agence Béarn Pyrénées animé par Henri IV (le vrai).
Incarné avec brio par le comédien, auteur et metteur en scène béarnais Bernard Monforte (compagnies “Il est une fois” et “Le Théâtre du Gaucher”), Henri IV a rencontré un franc succès auprès des dizaines de milliers de spectateurs amassés le long de la route. Et l’a même emporté à l’applaudimètre, face à des concurrents plus modernes, tels que Senseo, la Française des Jeux ou le Parc Astérix. À croire que les Français sont nostalgiques de leurs rois.
Le véhicule, coiffé d’une décoration évoquant les créneaux du château de Pau (photos et vidéos à retrouver ici), était escorté d’une « cour de plusieurs carrosses » (je cite Henri IV) de l’Agence d’Attractivité et de Développement Touristiques Béarn Pays basque, dont c’est la 6e année consécutive au sein de la caravane publicitaire de la Grande Boucle : sauce béarnaise, canoë de Tony Estanguet (triple champion olympique et président de Paris 2024), section paloise et son sponsor TotalEnergies, implanté dans le territoire, petit train d’Artouste (plus haut train de France)… Kitch, mais délicieux.
« Le Béarn est la seule destination touristique présente sur le caravane », a précisé Henri IV au micro. Vrai et faux : la marque Sud de France est également présente pour la Région Occitanie dans la caravane, mais davantage pour promouvoir les produits agroalimentaires de la région (tousoccitariens.fr) que pour la destination.
Qu’est-ce que je foutais dans une estafette avec des Béarnais, allez-vous me dire ? En fait, j’ai rédigé quelques sujets sur ce beau territoire – bus à hydrogène Fébus à Pau, et vision prospective de François Bayrou sur le transport ferroviaire en tant que Haut-Commissaire au Plan. Assez rarement, certes, n’étant pas basé dans le Sud-Ouest, mais visiblement suffisant pour être identifié. Conclusion : dans le Béarn, ils savent mettre à jour une base de données presse – aucun sous-entendu, ce n’est pas mon genre.

Au marché

Au marché

9

Les marchés publics essentiels en Occitanie de la semaine passée. Parce qu’il faut bien vivre.

Agroalimentaire 🍏

Occitanie Est

La ville d’Alès lance un avis pour la concession de service public pour la gestion et l’exploitation de l’abattoir d’Alès.  

Occitanie Ouest

Le collège Alain Savary lance un avis pour le marché alimentaire pour 4 collèges. 

 

 

BTP 👷‍♀

Occitanie Est

Le Sivu Font-Romeu/Pyrénées 2000 lance un avis pour la création d’une passerelle pour skieurs au col Del Pam. 

La mairie de Mauguio-Carnon lance un avis pour accord-cadre de renouvellement de menuiseries extérieures aluminium 

Le SDIS lance un avis pour la mission de maîtrise d’oeuvre pour la construction du Centre d’Incendie et de Secours de Banyuls-sur-Mer. 

Le SDIS lance un avis pour la mission de maîtrise d’œuvre pour la construction d’un bâtiment administratif. 

La commune de Lattes lance un avis pour la mission de programmiste pour la construction d’un centre technique municipal à Lattes. 

La commune de Boujan-sur-Libron lance un avis pour la rénovation thermique et énergétique partielle de l’école maternelle Louise Michel. 

Le conseil départemental de l’Hérault lance un avis pour la maîtrise d’œuvre pour l’extension de la demi-pension et l’aménagement de la cuisine du collège Ferdinand Fabre à Bédarieux. 

La société publique locale du bassin de Thau lance un avis pour des marchés de travaux pour la requalification des zones commerciales de Balaruc Loisirs et de la Barrière. 

La ville de Bagnols-sur-Cèze lance un avis pour la construction d’une salle réservée aux associations – complexe sportif St Exupéry. 

La mairie de Canet-en-Roussillon lance un avis pour les travaux de réhabilitation des logements communaux. 

Le SDIS lance un avis pour les travaux d’entretien et d’aménagement sur l’ensemble des bâtiments du SDIS du Gard.  

La ville de Bagnols-sur-Cèze lance un avis pour la rénovation énergétique de l’école Célestin FREINET. 

La ville de Nîmes lance un avis pour les travaux de remplacement de menuiseries de différents établissements scolaires de la ville de Nîmes dans le cadre du plan de relance économique. 

Le SDIS lance un avis pour la mission de maîtrise d’œuvre pour la réhabilitation du Centre d’Incendie et de Secours de Céret. 

La mairie de Saint-Cyprien lance un avis pour la maîtrise d’œuvre pour l’aménagement du nouveau cimetière. 

La ville de Castries lance un avis pour la rénovation thermique école de musique et ancienne école communale.

La Communauté de Commune de la Vallée de l’Hérault lance un avis pour la construction de la nouvelle station d’épuration d’Aniane.

La mairie de Mauguio-Carnon lance un avis pour accord-cadre de renouvellement de menuiseries extérieures aluminium.

La SEM ARAC Occitanie lance un avis pour la rénovation thermique du bâtiment principal de l’ENSAM.

La ville de Montpellier lance un avis pour la maintenance des équipements de sécurité incendie des bâtiments communaux.

Le SDIS lance un avis pour les travaux d’extension du centre de secours d’Assas.

Nîmes Métropole lance un avis pour la déconstruction de l’ancienne station de traitement des eaux usées de Saint-Gilles.   

Le conseil départemental de l’Hérault lance un avis pour les travaux pour la construction du centre parental Bellevue à Montpellier.

SPL Perpignan Méditerranée lance un avis pour la mission de maîtrise d’œuvre pour la réhabilitation d’un gymnase sur la commune d’Amélie-les-Bains-Palalda.  

La ville de Nîmes lance un avis pour les travaux d’aménagement de proximité de voirie. 

Le CHU de Montpellier lance un avis pour la réalisation d’un collecteur d’eaux pluviales à l’Hôpital Lapeyronie. 

La CCI Hérault lance un avis pour les travaux de ravalement de façade et mise hors d’eau Hôtel Saint-Côme à Montpellier – Bâtiment classé monument historique. 

Montpellier Méditerranée Métropole lance un avis pour les travaux d’installation d’équipements de signalisation lumineuse tricolore. 

Sète Thau Habitat lance un avis pour le concours sur esquisse relatif à la mission de maîtrise d’œuvre pour la construction d’environ 51 logements locatifs sociaux collectifs situés sur la Zac Est. 

La Communauté d’Agglomération Béziers Méditerranée lance un avis pour la maîtrise d’œuvre pour les travaux de réseaux d’eau et d’assainissement.  

GHT Cévennes-Gard-Camargue lance un avis pour le marché de conception / réalisation pour la mise en œuvre d’une unite de production de médicaments sur le site du CHU de Nîmes. 

La TaM lance un avis pour les travaux de plateforme Voie Ferrée Nord. 

BTP / Environnement  

La Communauté d’Agglomération Béziers Méditerranée lance un avis pour la construction ‘une station de prétraitement des Lixiviats par procédé végétalisé. 

BTP / Santé 

 La commune de Perpignan lance un avis pour la création d’une maison de santé pluriprofessionnelle.  

BPT / Eau 

La régie des eaux de Montpellier 3M lance un avis pour le renforcement en alimentation en eau potable de la commune de Saint-Brès.   

Smmar lance un avis pour l’inventaire et le rôle des digues et merlons de bord d’Aude. 

SIEA de Ganges lance un avis pour la construction de la station de traitement d’eau potable sur le site de Ranz. 

Occitanie Ouest

GHT « Cœur d’Occitanie » lance un avis pour le marché d’exécution de travaux, de création et d’adaptation des réseaux et équipements. 

La commune de Cahors lance un avis pour la requalification du parc Tassart. 

La Communauté d’Agglomération du Grand Rodez lance un avis pour la mission de maîtrise d’œuvre pour l’aménagement de la zone Malan. 

Le conseil départemental de l’Ariège lance un avis pour la mission de maitrise d’œuvre pour des travaux de consolidation et de mise en sécurité au château de Foix. 

La ville de Bagnères-de-Luchon lance un avis pour les travaux de rénovation et de mise en sécurité de l’établissement thermal. 

La Communauté de communes Causses et Vallée de la Dordogne lance un avis pour la construction du nouveau gymnase et d’un dojo sur la commune de Martel. 

L’Office Public de l’Habitat du Tarn lance un avis pour le marché de conception-réalisation pour la réhabilitation de 120 logements collectifs – Quartier St Martin à Albi (81). 

La Communauté d’Agglomération Grand Montauban lance un avis pour le schéma directeur assainissement du Gmca. 

La ville de Seysses lance un avis pour la construction d’un gymnase. 

L’Office Public de l’Habitat lance un avis pour la construction de 60 logements, chemin de la Buissonnière, Bas Pays à Montauban. 

BTP / Eau 

Le syndicat mixte départemental TRIGONE lance un avis pour les travaux de création d’un nouveau pompage à l’usine de traitement de Plehaut pour l’alimentation en eau potable du secteur Auch Nord. 

 

 

Culture 🎭

Occitanie Est

La ville de Nîmes lance un avis pour l’étude d’opportunité d’une manifestation d’art. 

Occitanie Ouest

La Communauté de Communes Carmausin-Ségala lance un avis pour la concession de service relative à l’exploitation du cinéma communautaire. 

Eau / Environnement 💧

Occitanie Est

Eau / Assainissement  

SIVOM du Moyen Rhôny lance un avis pour la concession du service public de l’assainissement collectif.  

SIVOM du Moyen Rhôny lance un avis pour la concession du service public de l’eau potable. 

Occitanie Ouest

Eau / Etudes  

SIVOM SAGe lance un avis pour le schéma directeur des eaux pluviales territoire du Sivom SageRelance. 

La Communauté de Communes Piège – Lauragais – Malepère lance un avis pour des schémas directeurs eau potable/eau usées + défense incendie. 

Insertion 🤝

Occitanie Est

Le département des Pyrénées-Orientales lance un avis pour des actions d’insertion. 

Services 📋

Occitanie Est

La Communauté de Communes du Pays de Lunel lance un avis pour des prestations d’animations pédagogiques en milieu scolaire (écoles élémentaires). 

Alès Agglomération lance un avis pour l’acquisition et la livraison de CD et DVD pour les médiathèques et bibliothèques. 

La Communauté d’Agglomération Béziers Méditerranée lance un avis pour la fourniture et livraison de matériel informatique. 

Hérault Energie lance un avis pour la mise en place d’un service comprenant la création, l’entretien et l’exploitation des infrastructures de charge nécessaires à l’usage des véhicules électriques ou hybrides rechargeables sur les domaines privés des collectivités et leurs établissements publics.

La mairie de Lunel-Viel lance un avis pour le nettoyage et l’entretien des bâtiments communaux. 

La CCI Hérault lance un avis d’accord-cadre concernant des prestations relatives à l’accompagnement d’organisations publiques et privées dans le cadre de l’action collective “Achats Responsables” sur le département de l’Hérault et les départements limitrophes. 

L’EPCC Pont du Gard lance un avis pour des prestations de traiteurs dans le cadre de l’organisation d’événements d’entreprise, réceptions privées. 

Le département de l’Aude lance un avis pour le transport adapté individuel domicile/travail pour les agents à mobilité réduite ou en situation de handicap. 

GIE ORAS lance un avis d’accord-cadre de prestations de surveillance des biens (immeubles bâtis) sur les territoires aménagés par la SPL AGATE et la SAT. 

Sète Agglopôle Méditerranée lance un avis pour la fourniture de bois et dérivés pour le groupement de commandes de Sète Agglopôle Méditerranée. 

La TaM lance un avis pour le projet d’évolution de l’outil de gestion de maintenance assistée par ordinateur (GMAO). 

La Région Occitanie lance un avis pour la fourniture et livraison d’équipements de sécurité et de produits pharmaceutiques pour les ports de Sète et Port-la-Nouvelle. 

La mairie de Clarensac lance un avis pour la concession de service public pour la gestion et l’exploitation d’une crèche. 

Le département de la Lozère lance un avis pour le nettoyage des locaux des services du département. 

Alès Agglomération lance un avis d’accord-cadre à bons de commande relatif à l’entretien et la réparation des véhicules spéciaux du service ordures ménagères de la communauté. 

La ville de Montpellier lance un avis pour la location, blanchissage et entretien des vêtements professionnels de la cuisine centrale. 

Montpellier Méditerranée Métropole lance un avis pour la fourniture, pose et maintenance d’équipements de signalisation directionnelle. 

Occitanie Ouest

La CAF de Toulouse lance un avis pour l’accompagnement de la Caisse d’Allocations Familiales de la Haute-Garonne pour la réalisation d’un diagnostic en vue du renouvellement du Schéma Départemental des Services aux Familles. 

Le conseil départemental de l’Aveyron lance un avis pour des prestations de design de service. 

La Cpam 31 lance un avis pour l’installation d’un système de vidéo protection sur 8 sites de la CPAM de la Haute Garonne. 

Toulouse Métropole lance un avis pour les prestations de déménagement, garde meuble et autres prestations accessoires au déménagement. 

Le département du Lot lance un avis pour des prestations de conseil en communication RH : identité recruteur et stratégie de recrutement. 

Sgap de Marseille lance un avis pour la fourniture et livraison de denrées alimentaires pour l’Ecole Nationale Supérieure d’Application de la Police Nationale de Toulouse. 

Tourisme / Loisirs 🌏

ATTRIBUTIONS DE MARCHÉ

Le département du Lot attribue le marché de travaux pour la réalisation d’une via ferrata dans la vallée du Célé à Antipodes. Montant final du marché attribué (H.T.) : 236 233 euros.

La commune de Villemur-sur-Tarn attribue le concours restreint de maîtrise d’œuvre en vue de la construction d’un groupe scolaire à MOREL ARCHITECTES. Montant de la prime attribuée hors TVA : 15 000 euros.

L’Office Public de l’Habitat attribue le marché de désignation d’un maitre d’œuvre concernant la construction de 33 logements individuels et semi-collectifs, et 35 lots libres à bâtir à Mgs Architectes. Valeur totale du marché : 216 520 euros.

Le département des Pyrénées-Orientales attribue le marché de création de véloroutes au groupement Spie Batignolles Malet Sa(mandataire)/Eiffage Grand Sud, à Colas France et au groupement Eurovia Languedoc Roussillon (mandataire)/Pull Francis. Valeur totale du marché (hors TVA) : 20 100 000 euros.

Le département du Tarn attribue le marché d’acquisition et mise en œuvre d’une plateforme de virtualisation à Spie Ics. Valeur totale du marché : 226 328 euros.

SEM ARAC Occitanie attribue le marché de la réhabilitation du lycée Louis Feuillade à Lunel à Sby Architecture. Valeur totale du marché : 62 850 euros.

La Communauté de Communes Conflent Canigó – Siège attribue le marché de rénovation et extension de la maison Felip à Agence d’Architecture Philippe Pous. Montant de la prime attribuée hors TVA : 24 722 euros.

La Communauté Alès Agglomération attribue le marché public de maîtrise d’œuvre pour la réalisation de nouvelles stations d’épuration intercommunales au groupement solidaire Sarl Cereg (mandataire), Sas Cereg Ingenierie, Sas Cereg Metrologie, Sarl Rampon Olivier Architecte, Parc Scientifique Georges Besse et au groupement conjoint solidaire Irh Ingenieur Conseil (mandataire), André Berardi Architecte, Rhone Cevennes Ingenierie. Valeur totale du marché : 700 050 euros.

L’œil culture

LOKKO

9

Un peu de culture dans ce monde de brutes, by Lokko

Marie-Cécile Zinsou est à la tête de la fondation Zinsou, à Cotonou au Bénin, dont une centaine d’œuvres sont actuellement exposées au MOCO. Portrait d’une des femmes les plus influentes dans le domaine de l’art en Afrique qui a vécu une partie de son enfance à Montpellier.
 
Valérie Hernandez est la fondatrice et la Directrice de la publication du webzine LOKKO.

L’agenda

i

Newsroom

L’agence travaille en ce moment sur plein de choses passionnantes :

Magazine sur les 50 ans du Cap-d’Agde, pour Midi Libre, parution cet été.

Contribution au magazine L’Œil pour Arthur Loyd.

Contribution au magazine Signature #8 pour Profils Systèmes.

Magazine Bien’Ici de juillet, pour Midi Libre.

Contribution au Magazine immobilier « Guide de l’acheteur en Occitanie », pour ToulÉco, parution en juillet.

Trois séries d’été pour Les Échos sur les trois thèmes suivants :

  • « Montpellier métamorphosé par les pistes cyclables »
  • « Patron invisible »
  • « Les écoquartiers tiennent-ils leurs promesses ? L’exemple de la Zac des Pielles à Frontignan »

À suivre en ligne

Mercredi 21 juillet de 9h30 à 18h :

« Bâtisseurs de Futurs », organisé par la FFB Occitanie au Domaine de la Providence à Montpellier. Plus d’informations et inscription obligatoire ici.

Vendredi 3 septembre de 14h à 17h :

Séminaire sur le thème « Épisodes météorologiques extrêmes, inondations et aménagement », à Nîmes, organisé par la Caisse des Dépôts, Terra Nova, la Fondation Jean Jaurès, la Fondation pour l’innovation
Politique, la Fabrique Écologique et le Comité 21. Plus d’informations et inscription ici.

Mardi 7 septembre de 9h à 18h :

« La place créative, le rdv des créateurs, repreneurs et dirigeants d’entreprises », à Montpellier (34), organisé par la CCI Hérault. Plus d’informations ici.

Du 15 au 17 septembre :

Congrès Pro’créa sur la thématique : « Retour vers le futur ! Puiser aux racines de l’accompagnement, les ailes d’un nouvel entrepreneuriat », à Sète (34). Plus d’informations ici.

Jeudi 23 septembre :

« La Rentrée des Réseaux », organisée par la CCI Hérault à Montpellier (34).

Vendredi 24 septembre :

Salon Intersud, organisé par la CCI Hérault.

 

Plus d'événements ici

Du 1er au 3 octobre : 

Édition 2021 du Forum Le Monde Nouveau à Montpellier, organisé par La Dépêche. Plus d’informations ici.

Jeudi 7 au samedi 9 octobre :

Sommet Afrique/France, Montpellier. Plus d’informations ici.

3 rv du Medef Montpellier Hérault : 5/10, 7/12 à 18h

Le Medef Hérault organise le Club rencontres affairesInscription obligatoire. Contact psuc@medef-montpellier.com

Voilà, c’est tout pour cette semaine.
Courage et chocolat !

Les Indiscrétions sont une newsletter gratuite.
Vos données ne seront pas communiquées à des tiers.
Vous pouvez vous désinscrire en un clic.

Les dernières Indiscrétions

Si, les bureaux ont de l’avenir

Où il est question d’industrie du tabac, de Jeux paralympiques et de sources d’inspiration.

« Si, les bureaux ont de l’avenir », Les Indiscrétions de la semaine du 19 juillet sont à croquer en cliquant ci-dessous.

Votre smart newsletter économique revient le 23 août, toute bronzée et reposée.

L’occasion de vous remercier pour votre fidélité grandissante, et de vous souhaiter de belles vacances.

Courage et chocolat !

lire plus

Une glace à Palavas

Où il est question de Petites Villes de Demain sur leur 31, de nouvelle gouvernance montpelliéraine, de microalgues, et de nos merveilleux centenaires.

« Une glace à Palavas », Les Indiscrétions de la semaine du 5 juillet sont à croquer en cliquant ci-dessous.

Courage et chocolat !

lire plus

Delafosse : le style bulldozer

Faut-il y voir un héritage frêchien, un an jour pour jour après sa victoire aux municipales à Montpellier ? Michaël Delafosse, maire PS de Montpellier, sculpte au fil des mois un style direct et bulldozer. Quitte à déplaire à certains.
« Le style bulldozer », Les Indiscrétions de la semaine du 28 juin sont à croquer en cliquant ci-dessous.

Courage et chocolat !

lire plus

Il ne lâche rien

Journaliste indépendant, Hubert est fondateur et rédacteur des Indiscrétions. Agencehv, qu’il dirige, est également active dans les animations de débats, les formations et les travaux rédactionnels.

Vous souhaitez nous faire parvenir une information ?

Heureusement qu’elle est là

Diplômée de Sup de Com’ Montpellier, Sarah est rédactrice avec des fonctions digitales et de communication à l’Agencehv. Community management, gestion du site, relations avec les partenaires… Oui, heureusement…

Vous souhaitez avoir des renseignements pour être partenaire des Indiscrétions ?

PAS ENCORE ABONNÉ-E

AUX INDISCRÉTIONS ?

 

Recevez chaque lundi à 18h18, gratuitement, Les Indiscrétions sur votre boîte mail

Politique de confidentialité

Inscriptions réussie

Share This