Bandeau La Region Occitanie Les Indiscretions 2022

J’ai des scoops, donc je suisSemaine du 12 septembre 2022

LES INDISCRÉTIONS

Vos 5 minutes business en Occitanie

Suivez Les Indiscrétions sur les réseaux sociaux :

À l'affiche

À l’affiche
9

Parce qu’elles et ils le valent bien

Lisa Oultaf Les Indiscrétions

Alexandre Vachet, Union Matériaux

Le négociant de matériaux de construction Union Matériaux va quitter son siège social historique de Montpellier, rond-point Ernest Granier. L’emplacement est devenu une anomalie, la place étant encerclée par ailleurs d’immeubles tertiaires. D’après nos informations, Union Matériaux, qui fête ses 100 ans en 2023, devrait s’implanter sur un foncier de 2,5 hectares à proximité immédiate de la zone Cambacérès. Michaël Delafosse, maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole, officialisera l’annonce dans une dizaine de jours, a priori sur le salon d’immobilier d’automne de Montpellier, dont Union Matériaux est un partenaire historique. L’ETI familiale emploie 500 salariés pour un CA 2021 de 154 M€. Elle compte 36 agences, un bureau d’étude, deux bases logistiques et un concept store Volum à Pérols.

Jean Louis Puech Les Indiscretions

Christophe Pérez, Amétis Groupe

Il revient. L’ex-DG de la Serm-SA3M (2014-2021), passé par la Scet (Services Conseil Expertises et Territoires) comme cadre dirigeant entre septembre 2021 et août 2022, est nommé directeur groupe d’Amétis Groupe (Hugar, président : François Fontès), spécialisé dans le logement social. Sa nomination survient après la rupture, en mars dernier, du mandat de Bertrand Barascud, ex-DG, décidée par François Fontès (Les Indiscrétions du 28 mars, ici). La feuille de route fixée par François Fontès est ambitieuse : « Améliorer la qualité architecturale, la réflexion sur de nouvelles formes d’habitation ou de lieux de travail. À cet égard, nous devons être plus performants sur l’approche des coûts techniques, sur la maîtrise des bilans, sur l’économie de la gestion. » En 2020, le promoteur Amétis réalisait un chiffre d’affaires de 220 M€ (dont 25 M€ pour la librairie Sauramps, rachetée en 2017) et 2.000 ventes.

Jalil Benabdillah Les Indiscretions

Jalil Benabdillah, Région Occitanie et Ad’Occ

Du 18 au 20 septembre, la Région Occitanie et l’agence Ad’Occ vont accompagner 50 entreprises régionales de la filière bio à Natexpo, salon international des produits biologiques (infos ici). À la même période (18-22 septembre) se tiendra le 73ème Congrès Astronautique International à Paris Porte-de-Versailles, où une dizaine d’entreprises d’Occitanie occuperont le Pavillon Aerospace Valley (infos ici).
D’autre part, afin de consolider la présence des vins d’Occitanie sur le marché chinois, Ad’Occ et la Maison de la Région Occitanie proposent deux actions de prospection : une mission de prospection itinérante et une participation au salon Wine to Asia (infos ici). Par ailleurs, l’agence Ad’Occ sera présente au congrès mondial de la filière éolienne WindEnergy en Allemagne pour présenter les forces, les enjeux et les opportunités de la région Occitanie (27-30 septembre, infos ici). De plus, elle organise une conférence sur le thème « Le capital-risque, pourquoi pas vous ? » le 22 septembre (infos ici). Enfin, Ad’Occ et Cyber’Occ sont partenaires de CBC – Cybersecurity Business Convention, salon professionnel de la sécurité numérique pour les entreprises et collectivités, qui a lieu le 22 novembre à Toulouse (infos ici).

Assia Tria Les Indiscretions

Xavier Desmarest, Outremer Yachting

Outremer (Grand Large Yachting), constructeur de catamarans spécialement conçus pour la croisière au long cours basé à La Grande-Motte (Hérault), dévoile l’Outremer 52 (51,6 pieds), lors du Cannes Yachting Festival (6-11 septembre). « L’Outremer 52 a été conçu à partir des retours des propriétaires et des amis de la marque », explique Xavier Desmaret, PDG d’Outremer, le 7 septembre. L’entreprise s’est entourée de l’architecte naval VPLP, basé à Vannes et Paris, et des designers Patrick Le Quément, designer automobile et ancien directeur du design de Renault, et Darnet Design (Nantes), spécialisé dans le design de yachts de luxe.
La performance d’un catamaran étant conditionnée en grande partie par son poids, Outremer 52 a été conçu avec une technologie mise au point par le chantier Gunboat (La Grande-Motte). Cette technologie réduit le poids de la structure tout en conservant une résistance. « Ceci a permis d’augmenter les surfaces vitrées et les ouvertures dans le bateau et d’ainsi bénéficier d’une visibilité accrue lors des navigations, un atout sécurisant », explique le constructeur. Autre nouveauté, pour faciliter la maîtrise du catamaran, l’Outremer 52 offre la possibilité de ramener les manœuvres dans le cockpit. Le bateau sera mis à l’eau fin janvier. Outremer emploie 70 salariés pour un CA de 9,9 M€.
Plus d’informations à lire ici.
Et « Outremer Yachting garde le cap sur l’export », à (re)lire dans Les Échos, ici

Assia Tria Les Indiscretions

Gérard Bertrand, Domaine de Cause

Le groupe viticole Gérard Bertrand (Narbonne – 11) annonce l’acquisition du Domaine de Cause (AOP Cahors), dans le Lot, apprend-on le 7 septembre. Situé sur la commune de Soturac, le domaine lotois, qui vient d’accomplir sa conversion en bio, s’étend sur 35 hectares, dont 20 hectares de vignes de Malbec. Acquis à temps pour la période des vendanges, « le Domaine de Cause sera désormais cultivé en biodynamie, comme les autres châteaux et domaines du groupe », explique Gérard Bertrand. Depuis 2002, Gérard Bertrand s’est engagé sur la voie de la biodynamie avec le Domaine de Cigalus (Bizanet, Aude). Cette acquisition lotoise, en collaboration avec la Safer Occitanie, élargit le portefeuille des vins Gérard Bertrand à la partie occidentale de l’Occitanie.
Le groupe emploie 300 salariés pour un CA de 156 M€. Au total, il exploite 16 châteaux et domaines, qui s’étendent sur 850 hectares cultivés en biodynamie.
> À (re)lire dans Hérault Tribune« Viticulture : Gérard Bertrand crée un temple du rosé à Cabrières (Clermontais) ».

Assia Tria Les Indiscretions

Guillaume Varobieff, Repar'Stores

L’entreprise héraultaise Repar’stores (réparation et modernisation de stores et volets roulants, groupe Somfy), dirigé par Guillaume Varobieff s’attaque au marché allemand. « Nous estimons que le parc existant de volet roulants installés en Allemagne représente quasiment le double du parc français, soit environ 140 millions d’unités », précise Laure Pontvianne, responsable développement international du réseau Repar’stores. Depuis le mois dernier, une première unité pilote, sous le nom de Repar’rolladen, a ouvert dans la région de Stuttgart.
Fondé en 2009, Repar’stores s’est rapproché du gérant Somfy (spécialiste de l’automatisation des ouvertures du bâtiment et de la maison connectée) en 2020, qui est devenu actionnaire majoritaire à 60 % de la PME héraultaise (plus à lire dans Les Échos, ici). En 2021, le chiffre d’affaires enregistré par Repar’stores est de 68 M€ pour les franchisés et de 42 M€ pour la tête de réseau. Repar’Stores compte plus de 260 agences en France.

Pierre Alain Furbury Les Indiscretions

Hervé Bedoch, RTS

Il intègre la radio RTS (Sète – 34) en tant que directeur adjoint pour « accompagner l’accélération du développement de RTS dans les régions Occitanie et Sud », annonce François-Xavier Delacoux, directeur co-gérant de la radio. Hervé Bedoch a travaillé à la direction des antennes nationales de RFM et d’Europe 2 aux côtés de Frédéric Schlesinger, Jean-Pierre Millet et Sébastien Cauet dans les années 2000, avant de prendre la direction régionale de Lagardère Métropoles pour la zone Languedoc-Roussillon aux côtés de Guillaume Desmeules, jusqu’en 2015. Il était depuis deux ans directeur commercial et communication du groupe The Marcel, implanté à Sète (trois établissements gastronomiques). 

Pierre Alain Furbury Les Indiscretions

Florian Neveu, Solid’Art Montpellier

Le commissaire d’exposition des salons Solid’Art (Lille, Montpellier, Paris et Marseille) pilote la 5e édition montpelliéraine de cet événement solidaire et artistique qui a lieu du 23 au 25 septembre au Zénith Sud. 90 artistes viendront exposer et vendre leurs œuvres dans une démarche solidaire au profit du Secours Populaire de l’Hérault (45.000 € ont été récoltés l’an passé). Solid’Art Montpellier est parrainé par le street artiste parisien Nasty. Les collectivités (Ville de Montpellier, Métropole de Montpellier, Région Occitanie) ainsi que des entreprises soutiennent l’évènement en tant que mécènes partenaires : Crédit Mutuel Méditerranée, Veolia, Mutami, SNCF, Vinci Immobilier, Bonne Compagnie, Oc Santé, MHB Espoir & Solidaire, Médiaffiche… Plus d’infos sur l’évènement, ici. Florian Neveu travaille également depuis plusieurs années avec Les Éditions Anagraphis (Saint-Georges d’Orques, Hérault) sur l’élaboration et le suivi de projets culturels.

julia de funes les indiscretions

Sophie Nègre-Delaunay, Dreets Occitanie

Elle est nommée cheffe de service, responsable de l’unité des formations sociales à la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et de la solidarité (Dreets) Occitanie. Elle était auparavant cheffe de cabinet de l’Agence Régionale de Santé Occitanie (ARS). Avant cela, elle enregistre un parcours de plusieurs années au sein de la Direccte (cheffe de mission adjointe – accès et retour à l’emploi, cheffe de mission finances, cheffe du service emploi). Elle a aussi travaillé avec Martin Hirsch sur la mise en place du RSA (Revenu de solidarité active) dont elle dit : « Cela reste une de mes expériences professionnelles les plus intenses. »

christophe chalvidal les indiscretions

Bertin Nahum, Quantum Surgical

Le président et cofondateur de Quantum Surgical (robotique chirurgicale) inaugure son nouveau siège social, le 3 octobre dans le quartier Eurêka à Montpellier. Quantum Surgical s’agrandit, en prenant les anciens locaux de Zimmer Biomet, désormais implanté à Piom (Mauguio, Pays de l’Or).
« Quantum Surgical décroche 40 M€ pour lancer son robot Epione », à (re)lire dans Les Échos, ici

David Taupiac Les Indiscretions

Michaël Delafosse, Ville de Montpellier et 3M

Lors de sa conférence de presse de rentrée, le 9 septembre, l’élu PS se dit « à l’offensive », malgré les critiques qui affluent sur les conditions de circulation dans la métropole. « Montpellier avait abandonné toute politique volontariste en matière de transport en commun. Il y a 12 ans qu’il n’y a pas de nouvelle ligne de tramway (10 précisément, la ligne 3 ayant été inauguré en 2012). La ville n’est pas cyclable. Nous sommes à l’offensive, avec une programmation pluriannuelle des investissements de 3,5 Md€. Nous dégageons des marges de manœuvre dans la gestion du service public, en réorganisant les services et, chose moins visible, en renégociant des prêts. Les projets deviennent des chantiers : ligne 5 du tram, mise en sécurité des réseaux d’eau… » Le choix même de la rencontre, le Lab by Altémed, au siège d’ACM Habitat, se veut symbolique : « Cet espace correspond à une évolution des outils, à la fin des approches en silo, à une vision cloisonnée de la gestion des politiques publiques. »Côté rénovation du parc HLM d’ACM, il indique que 1.243 radiateurs vont être changés, ainsi que 82 chaudières. L’une des phrases plusieurs fois répétées à l’endroit de ses services économiques, en matière de création d’entreprises : « Il faut abaisser le seuil de l’innovation ». Parmi les projets évoqués, l’installation de maquettes d’urbanisme, aux Échelles de la Ville (Antigone), pour en faire un lieu « de pédagogie, de médiation et de compréhension, comme à Dunkerque, Nantes ou au Pavillon de l’Arsenal à Paris ». Avec le retour des Folies Architecturales, la cocandidature pour devenir capitale européenne de la Culture en 2028 ou la gratuité des transports publics, le maire dit « préférer être au cœur des controverses, plutôt que de diriger une ville dont on ne parle jamais ». Autres annonces : le nom du nouvel exploitant de la station d’épuration Maera sera connu « courant septembre. Deux majors nationaux sont en finale » ; une opposition nette aux dark stores qui commencent à essaimer dans le centre-ville (« la ville n’est pas le far-west. On ne va pas leur rendre la vie facile ») et une candidature dans le secteur des ICC dans le cadre de France Stratégies 2030. Quant à l’évolution des délégations, voici la synthèse dans Hérault Tribuneici.

David Taupiac Les Indiscretions

André Deljarry, Purple Campus

Il prend la présidence de l’association Purple Campus, entité qui regroupe sous une même marque l’ensemble de l’offre en alternance et de formation professionnelle des CCI d’Occitanie. « La genèse est partie de la partie Est de l’Occitanie. Il est naturel de se tourner vers André pour lui confier la présidence de l’association, basée à Pérols (34) », déclare, avec un certain fair-play, Jean-François Rezeau, président de la CCI Occitanie, le 8 septembre, aux côtés de l’intéressé. Avant d’ajouter : « Il y a des besoins forts de formation, dans l’hydrogène, le nautisme et, de façon transversale, dans la RSE et la sobriété énergétique. »
« Le monde bouge, nous devons être présents pour former aux métiers de demain, enchaîne André Deljarry. 91 % de nos apprentis trouvent un emploi 6 mois après l’obtention de leur diplôme. Nous continuerons à travailler sur l’évolution des filières : numérique, nautisme, mais aussi les mobilités. Le renouveau du ferroviaire, avec la réouverture d’anciennes lignes et la construction de la LGV Montpellier-Béziers, fait naître de nouveaux besoins. Il nous faut aussi être précurseurs sur les marchés émergents, comme l’hydrogène. »
Le réseau Purple Campus est qualifié, de source proche, comme « la pépite du réseau des CCI, une vraie unité opérationnelle, qui réalise des bénéfices ». Purple Campus compte 12.825 stagiaires et apprentis, dispense 100 diplômes dans 15 filières métiers, et affiche 6.000 entreprises partenaires. Principales filières dans l’activité apprentissage : commerce distribution vente (43 % des effectifs apprentis), hôtellerie restauration (19,3 %), automobile mécanique (11 %), santé bien-être (9,1 %). Le tourisme et l’industrie ne représentent que 2,8 % et 2,4 %. Le taux de réussite moyen des 16 campus s’élève à 86,32 % en 2021.
Le directeur général est Dominique Crayssac et le secrétaire général Philippe Poulain.

Frederic Roig Les indiscretions

Philippe Bouget, Éméris

Après avoir été nommé directeur des opérations immobilières du groupe Hugar (immobilier, Montpellier, 300 salariés, président : François Fontès) en mai, Philippe Bouget est nommé DG d’Éméris, filiale de promotion immobilière de Hugar. Une nouvelle équipe de direction est en cours de constitution au sein d’Éméris, avec de nouveaux projets immobiliers en montage. Éméris est membre de la FPI Occitanie Méditerranée.

Davy Gounel Les Indiscretions

Jean-Luc Moudenc, Toulouse Métropole

Jean-Luc Moudenc, maire LR de Toulouse et président de Toulouse Métropole, a attribué de nouvelles délégations jeudi 1er septembre. Un changement qui fait suite à la nouvelle nomination de l’ancienne députée de la 10e circonscription de Haute-Garonne, Dominique Faure, nommée secrétaire d’État à la Ruralité le 4 juillet, l’obligeant à quitter ses fonctions de première vice-présidente de Toulouse Métropole déléguée à l’économie, à l’innovation et à l’emploi.
Ainsi, le maire de Blagnac Joseph Carles est élu vice-président chargé de la prospective et de la contractualisation, et devient responsable de la coordination des politiques publiques de développement économique de Toulouse Métropole. Agnès Plagneux-Bertrand (ex-Airbus et Aerospace Valley), est quant à elle vice-présidente chargée de l’Industrie et de l’économie productive et devra assurer la mise en œuvre des actions d’animation et de rayonnement des zones d’activités économiques et la mise en synergie des acteurs de l’écosystème économique destiné à la formation, la recherche et les entreprises. Le nouveau vice-président chargé de l’écologie, du développement durable et de la transition écologique est François Chollet, qui assurera la déclinaison économique du Plan Climat-Air-Energie Territorial (PCAET), outil de planification visant à atténuer le changement climatique et maîtriser la consommation d’énergie. En tant que vice-président chargé de l’attractivité, du tourisme, de l’Europe et de l’international, Jean-Claude Dardelet est désormais responsable du nouveau parc des expositions et du centre de conventions du MEETT. Enfin, Bernard Serp assurera le développement du Grand Matabiau et de la ville intelligente ainsi que les relations avec la French Tech et la French Lab. Plus d’informations dans L’Opinion ici.

Assia Tria Les Indiscretions

Philippe Raimbault, Inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche

Philippe Raimbault, président de l’université fédérale de Toulouse, va quitter ses fonctions, indique Touléco. Il occupait ce poste depuis 2016 et a notamment porté le projet Tiris : au 1er janvier 2023, l’université devient une Comue expérimentale, regroupant universités et établissements.
Philippe Raimbault est nommé inspecteur général par détachement à l’Inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche. Marc Renner, conseiller d’établissement à la direction générale de l’Enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle, deviendra administrateur provisoire de l’université de Toulouse à partir du 15 septembre.

Une nomination ou élection à nous transmettre ?

Agencehv protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

bandeau NG promotion - Indiscretions - 23 mai

Décodage

Décodage
9

On perce le coffre-fort

Log’In. Inauguration, ce 19 septembre, de Log’In, centre d’innovation logistique de Daher, avionneur et équipementier industrie et services, à Cornebarrieu (31). Daher a lancé à l’été 2021, avec le concours du cluster logistique We4Log, un appel à émergence de projets sur 4 thématiques : modularité, environnement, expérience opérateur, logistique urbaine et transport.

Joie mitigée. Le procureur de la République de Montpellier Fabrice Belargent a évoqué une « joie mitigée » lors de l’audience solennelle de rentrée et d’installation de nouveaux magistrats du tribunal judiciaire de Montpellier, le 6 septembre. Il a expliqué qu’il reste 3 postes vacants (15 pourvus sur 18) au parquet, mais que dans les faits, en septembre, ils seront « 13 pour assurer le fonctionnement que 18 n’arrivent pas à faire », certains devant partir en formation. « Nous ferons ce que nous pourrons, on en est là », a dit le procureur. Il a aussi souligné qu’au-delà des saisies de drogue et des arrestations, il fallait s’attaquer « aux flux financiers et aux écosystèmes des trafics ».

Lannemezan : se chauffer avec du bois local. Lannemezan Bois Energie s’apprête à lancer le chantier de construction d’un complexe industriel associant une centrale de cogénération et une unité de production de granulés bois à Lannemezan (Hautes-Pyrénées). Objectif : à partir de la transformation de bois local et régional, produire de l’électricité et de la chaleur pour 6.150 foyers et des granulés pour chaudières et poêles à bois, distribués localement pour l’équivalent de 33.000 foyers, indique La Dépêche le 5 septembre. « Les travaux sur l’ancienne friche de Péchiney dans la zone industrielle de Peyrehitte à Lannemezan vont débuter au printemps 2023 pour un fonctionnement opérationnel mi-2024 », prévoit Jean Rapenne, directeur général. Le montant global du projet est estimé à 36 M€ et devrait créer 15 emplois. Plus d’infos dans La Dépêcheici.

Bastide Le Confort médical veut dépasser les 500 M€. Spécialisé dans la fourniture de matériel médical et basé à Caissargues (Gard), le groupe Bastide réalise un chiffre d’affaires 2021-2022 de 468,4 M€, en hausse de 5,4% par rapport à l’année précédente. L’entreprise familiale cotée cible les 520 M€ de chiffre d’affaires sur l’exercice 2022-2023.
> À lire dans Les Échos« Santé : Bastide vise un chiffre d’affaires de 520 millions d’euros en 2022-2023 ».

Caminarem, le magazine qui rafraîchit les RH en Occitanie (2/6). Face à la quête du bonheur au travail, retrouvez les astuces RH d’Amélie Delon, responsable RH et juridique de l’Adep, notamment en termes de pratiques d’intégration : définir les missions des premières semaines, immersion dans chaque service, interaction avec le PDG, rapport d’étonnement… À lire dans la rubrique « Portrait » ici.
(Re)lire l’édito . Conception, maquette et mise en page : Janvier.

24 M€ d’investissement pour la santé à Montauban. Le centre hospitalier de Montauban (Tarn-et-Garonne) a adopté son projet d’établissement 2022-2026. Il prévoit 24 M€ d’investissement, dont 15 seront consacrés à la construction d’un nouveau bâtiment qui réunira en 2026 les deux anciens Ehpad. 9 M€ seront investis sur quatre ans pour relancer l’attractivité de l’hôpital auprès des usagers comme du personnel. Parmi les actions programmées : le développement de nouvelles activités de soins, une meilleure organisation de la prise en charge des patients, l’installation d’équipements neufs, notamment d’imagerie, ou la mise en œuvre d’un projet social pour fidéliser le personnel. L’hôpital de Montauban compte 1.900 salariés, dont 180 médecins.
> Plus à lire dans La Lettre Mici.

La com’ de 3M recrute. La direction de la communication de la Ville et Métropole de Montpellier recrute. Trois postes sont à pourvoir : directeur délégué (adjoint) projets politiques publiques et production ; Chef de projet communication ; Gestionnaire iconothèque. Amis journalistes et communicants qui n’en pouvez plus dans votre job actuel (ça arrive), plus d’infos ici

Safer. Le congrès national de la Safer (Société d’aménagement foncier et d’établissement rural) se déroulera les 6, 7 et 8 décembre prochains à Nîmes. Près de 600 représentants des Safer de France sont attendus. Plus à lire dans Les Échos.

Biotope voit grand. Le bureau d’études d’ingénierie écologique et de la conservation de la nature Biotope (Mèze – 34) va annoncer cette semaine son rapprochement avec BioConsult SH, cabinet leader en Allemagne sur les questions d’écologie, et avec la société britannique HiDef Aerial Surveying (DG : Georg Nehls), spécialisé dans les relevés aériens numériques haute résolution de la faune marine. Le 9 septembre, Biotope est entré au capital de BioConsult SH et HiDef à hauteur de 27 %. Les trois entités forment un groupe de plus de 800 collaborateurs, « une première en Europe dans ce secteur », affirme Biotope, qui se positionne de plus en plus sur le secteur des énergies marines renouvelables. Le nouvel ensemble centralisera et analysera des données fiables à grande échelle, et mettra en œuvre de nouvelles technologies, « notamment dans le domaine de l’intelligence artificielle, pour l’acquisition de données écologiques », indique Georg Nehls. Frédéric Melki, président de Biotope, en dira plus dans Hérault Tribune. Nous le rencontrons ce soir dans un mas conchylicole du bord de l’étang de Thau. On se régale. Biotope, créé en 1993, emploie 350 salariés, avec 16 implantations en France métropolitaine, 4 en outre-mer, 3 filiales françaises et 7 filiales internationales.

Concurrence. Embouteillage de salons de l’immobilier : avant le traditionnel Salon de l’Immobilier d’Automne (23-25 septembre, parc des Expositions de Montpellier), s’est tenu, du 7 au 10 septembre, le premier salon immobilier au centre commercial Odysseum, à l’initiative du cabinet J&S Conseils.

Genvia : grand raout le 30 septembre. Organisation, le 30 septembre, du premier comité de pilotage territorial du projet Genvia (hydrogène décarboné) à Béziers, en présence de l’État, de la Région, des collectivités impliquées et des actionnaires de Genvia (CEA, Schlumberger, Vinci, Vicat, Arec Occitanie). Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, proposera un foncier de 6,5 hectares à Colombiers et Montady (communauté de communes La Domitienne), embranché fer, pour la réalisation d’une gigafactory d’électrolyseurs haute température. Genvia est depuis juillet labellisé IPCEI à l’échelle européenne, ce qui garantit le financement de 200 M€ annoncé par Emmanuel Macron en novembre 2021. 80 M€ devraient être versés en complément par la Région Occitanie (autour de 20 M€ et d’autres collectivités).

Plus de décodages ici

Start-up studio. MedXcell, groupe de biotechnologies franco-suisse spécialisé dans les thérapies cellulaires, développe sur le site du CHU de Montpellier un modèle de start-up studio. Des projets sont déjà lancés. CYTEA BIO développe par exemple des thérapies en combinant cellules immunitaires non modifiées génétiquement et anticorps, pour combattre différents cancers, tels que ceux du cerveau. La plateforme permet des combinaisons illimitées, ce qui pourrait permettre de créer des thérapies innovantes sans avoir besoin de découverte de médicaments. Autre actif de MedXCell : BiorespX, une solution de diffusion d’anticorps par voie respiratoire, pour traiter un grand nombre de maladies pulmonaires, telles que l’asthme ou le cancer des poumons. Plus à lire dans Les Échos, ici.

Ça plane pour Tarbes. Spécialiste européen du stockage, de la maintenance et du démantèlement d’avions, Tarmac Aerosave, dispose de nouveaux parkings, portant la capacité d’accueil du site de Tarbes à 100 appareils (et 250 sur l’ensemble de ses trois sites avec Teruel en Aragon et Toulouse Francazal). 81 appareils stationnent actuellement sur la zone aéroportuaire bigourdane, selon La Dépêche. Un autre agrandissement est à l’étude sur 17.000 m² (contre 50.000 m² de stockages inaugurés lundi 5 septembre). « Nous recrutons sur l’année 2022 environ 150 collaborateurs sur nos trois sites, pour porter nos effectifs à 540 employés d’ici la fin d’année », anticipe Alexandre Brun, à la tête de Tarmac Aerosave. Le site de Tarbes compte 211 salariés, en attendant de nouveaux renforts, essentiellement des mécaniciens et des techniciens aéronautiques, mais aussi des logisticiens, des magasiniers ou des ingénieurs. Plus à lire dans La Dépêcheici.

Réutiliser les eaux usées. Dans le Gard, Eau de Nîmes Métropole, service de distribution d’eau et d’assainissement sur le territoire de Nîmes Métropole, organise un rendez-vous éco intitulé « Eau’Rizon 2030 », le 6 octobre. Objectif : encourager l’utilisation ou la réutilisation d’eaux non conventionnelles (lacs, rivières, nappes).
> À lire dans Les Échos, « Nîmes Métropole veut encourager la réutilisation des eaux usées ».

Recherche médicale : CHU de Nîmes et CEA main dans la main. Le CEA de Marcoule (Commissariat à l’Energie Atomique et aux Énergies Alternatives) et le CHU de Nîmes signent le 12 septembre une convention de partenariat dans le domaine de la recherche médicale. Cet accord de collaboration porte sur deux axes de recherche : contribuer à mieux comprendre certaines pathologies et identifier de nouveaux biomarqueurs chez les patients, en vue de développer à terme une médecine personnalisée ; développer de nouvelles méthodes de détection d’agents pathogènes pour mieux lutter contre les pandémies. Cet accord, conclu jusqu’au 31 décembre 2025, doit permettre d’accélérer la mise en œuvre de projets de recherche médicale à fort potentiel d’innovation. « Ce partenariat scientifique s’inscrit dans un mouvement de rapprochement des laboratoires de recherche avec le milieu hospitalier, pour que les technologies d’avant-garde développées par les équipes du CEA répondent de la façon la plus efficace possible aux défis de la médecine personnalisée » déclare Philippe Vernier, directeur de l’Institut des sciences du vivant Frédéric-Joliot du CEA.

Aeromart Toulouse 2022. Aviation éco-responsable, cybersécurité, capital humain et digitalisation : voici quelques-uns des thèmes abordés lors de la 14ème convention d’affaires Aeromart, qui se tiendra du 29 novembre au 1er décembre au MEETT (Parc des Expositions et Centre de Conventions) de Toulouse. Plus de 1.200 entreprises et 3.000 participants de 45 pays sont attendus.

Actionnariat salarié. La direction d’Arkolia Énergies (Mudaison – 34), acteur dans les énergies renouvelables, puissance installée de 300 MW en 2021, répartie sur 1.000 sites), ouvre son capital à ses salariés, via la mise en place d’un FCPE (fonds commun de placement en entreprise). 40% des salariés ayant investi, à hauteur de plus de 2.100 € chacun. Arkolia Énergies développe deux activités principales : la construction d’unités de production d’énergies renouvelables, que l’entreprise exploite pour son propre compte ou pour le compte de tiers en assurant la maintenance, et la vente d’électricité verte issue de ses propres sites de production. La PME réalise en 2021 un CA de près de 99 M€, et emploie 180 salariés. Président : Jean-Sébastien Bessière. DG : Katia Sigaud.

Une indiscrétion, une analyse pas lue ailleurs, une exclu à nous transmettre ?

Agencehv protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

Zoom

Zoom
9

Une info passée au crible

REF décentralisée : la rentrée classe des patrons d’ici

 

Plus de 500 décideurs du Grand Montpellier ont assisté à la première édition décentralisée de la REF (Rencontre des Entrepreneurs de France) Montpellier, organisée par le Medef Montpellier (président : Jean-Marc Oluski), le 8 septembre au Domaine des Grands Chais à Mauguio. Les Indiscrétions n’allaient quand même pas rater cette rentrée classe des classes, où se débattent les tendances (crise du recrutement, redéfinition du bonheur au travail, créativité RH…) et s’échangent les potins.

Entreprise vivante, plus que libérée. Ophélie Laboury (Myriagone Conseil et vice-présidente du Medef Montpellier), responsable du Lab 2030, projette la création de trajectoires professionnelles à proposer aux nouveaux salariés. « Plusieurs entreprises s’engageraient dans une démarche de corecrutement. » Selon elle, l’entreprise de demain sera « coconstruite » et nécessitera plus que jamais de l’innovation managériale. « La légitimité du chef d’entreprise fait partie de la façon dont il prend en compte les parties prenantes, dont les salariés. Plus que libérée, l’entreprise de demain sera vivante. » Muriel Avinens (Dell) perçoit de son côté des évolutions « progressives, et non pas brutales », au sein du site de Montpellier, plus gros employeur privé de la métropole (près de 1.000 salariés).

Accélérer les procédures et baisser le seuil d’accès à l’innovation. « La France des procédures tue la France des projets », a dit à nouveau Michaël Delafosse, maire PS de Montpellier. Prenant exemple sur la réalisation de la LGV Montpellier-Béziers : « On règle le problème (du financement, car la DUP n’est pas encore signée, note) en 2021, et elle ne sera en service qu’en 2034. Il faut accélérer les procédures, en créant des régimes d’exception et en interdisant les recours au-delà d’un an par exemple. Il faut aussi être plus lisibles sur l’accès au foncier, et abaisser le seuil d’accès à l’innovation. Ce sont là de vrais enjeux. »

On n’y croit pas trop. Jean-Marc Oluski, président du Medef Montpellier, a annoncé la création d’une forêt de 100 ha, baptisée Med-forêt. Soyons honnêtes : on aime l’idée, mais on n’y croit pas trop.

On a bien ri… quand, à la fin d’une table ronde, notre ami Jean-Claude Gallo, Monsieur Loyal de la matinée, a proposé à Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat à l’ESS et à la vie associative, d’aller se faire masser. La transition était bien tentée : des ateliers yoga et massage étaient en effet à disposition. Mais la formule pouvait prêter à confusion, a fortiori devant la figure féministe macroniste. Qui s’est finalement amusée de la situation. Dans le jargon des animateurs, c’est ce qu’on appelle un petit moment de solitude. J’avoue : j’en ai aussi connu, et en connaîtrai bien d’autres !

Applaudie trois fois. La philosophe Julia de Funès a fait un tabac, applaudie à trois reprises par l’assistance. Éreintant la mode qui consiste à ériger le bonheur au travail, la bienveillance et autres team building « au rang de process ». Le bonheur « est une affaire individuelle, et je déteste les injonctions au bonheur, du type ‘Fais ça, c’est pour ton bien’. Le bonheur des autres uniformise quelque chose qui est subjectif . Tomber dans l’injonction du bonheur est un non-sens ». Avant de renverser brillamment un raisonnement que l’on croit bien établi. « On dit que les gens heureux sont plus performants. C’est faux. Vous êtes heureux après une action réussie. Ce n’est pas parce qu’on est heureux que l’on est performants, mais l’inverse. C’est parce que l’on a la possibilité d’être plus performants que l’on va être plus heureux. Le bonheur est la conséquence d’une condition rendue possible par l’entreprise ou l’organisation. »

Débilisantes. Julia de Funès, prenant par instant les accents spontanés et théâtraux de son grand-père (c’est un avis personnel), n’y est pas allée de main morte sur le diktat du développement personnel, et les « formations débilisantes sur Internet ». « Les recettes comportementales sont liberticides. Je critique tous ces coachs qui sortent de nulle part. Les chief happiness officer sont des emplois fictifs (sic). C’est une absence totale de rigueur sur des métiers qui prétendent s’occuper de psychisme. Cela ne vous viendrait quand même pas à l’esprit de vous faire opérer du genou par un chirurgien qui a suivi une formation sur Internet pendant 10 semaines ! »

Toulouse. La REF aura son édition toulousaine, fin novembre.

Dialogue social. Fabrice Le Saché, vice-président et porte-parole du Medef national, estime en cette rentrée que l’on annonce tendue (refrain rituel, en fait), que « le dialogue social est la seule voie d’une grande nation pour progresser. On peut avoir des doutes sur le CNR (conseil national de refondation), mais le Medef ne fera jamais la politique de la chaise vide ». Avant d’ajouter : « Une politique pro-entreprises accroît au final les recettes de l’État. Baisser les impôts des entreprises, c’est augmenter la création d’emplois. »

 

3 questions à

3 questions à

Christophe Douat, MedinCell

« Nous sommes aux portes du marché américain »

 

La société de biotechnologies cotée MedinCell obtient de la Banque européenne d’investissement (BEI) un crédit de 40 millions d’euros, qui lui donne une visibilité financière jusqu’au début 2024. L’un de ses produits destinés au traitement des patients schizophrènes est aux portes du marché américain.
« Trois questions », la rubrique où le tutoiement est de rigueur.

Christophe, pourquoi MedinCell lève-t-il 40 M€ auprès de la Banque Européenne d’Investissement ?

Il s’agit de mener à bien le développement de nos produits injectables sous-cutanés longue action, notamment pour le traitement de la schizophrénie. Ce financement étend notre visibilité financière jusqu’à la fin du premier trimestre 2024. L’accord prévoit que notre société rembourse par anticipation un précédent prêt de 20 millions d’euros, souscrit en 2018.

Où en es-tu du développement des traitements des patients schizophrènes ?

Un premier antipsychotique sous-cutané, à base de rispéridone, a terminé sa phase III et est en cours d’examen réglementaire par la FDA américaine. Son lancement est attendu en 2023. Par ailleurs, notre partenaire Teva Pharmaceuticals a décidé, fin août, de lancer l’essai clinique de phase III pour une première formulation d’un deuxième traitement, l’olanzapine injectable à action prolongée sous-cutanée. Pour chacun de ces deux produits, les enjeux se chiffrent en milliards de dollars. Nous sommes aux portes du marché américain ! MedinCell serait alors la première biotech française à obtenir l’autorisation de mise sur le marché américain d’un produit qui a la capacité d’être un blockbuster. Cette double opportunité apportera des revenus récurrents à la société, qui se rémunère via des royalties sur les ventes réalisées par ses partenaires et des dividendes sur les produits menés à terme.

Sur quelles autres pistes travailles-tu ?

La douleur postopératoire, la contraception avec la Fondation Bill Gates , la santé animale, un traitement antirejet pour les transplantés, et un autre contre le Covid. Pour l’exercice 2021-2022, MedinCell réalise un chiffre d’affaires de 8,3 millions d’euros et vise la profitabilité dans 3 ou 4 ans.

> Créé en 2009, MedinCell emploie 140 salariés à Jacou, au nord de Montpellier. Inspiré de l’article publié dans Les Échos le 6 septembre, ici.

Bandeau Domaine de Verchant Les Indiscretions 2022

La HV Touch

La HV Touch

Conseil RP

Quelles sont les tendances de l’info locale ? Suivez le FIL (pour « Festival de l’info locale »), l’événement professionnel des médias de proximité. La 4e édition se déroule à Nantes, du 21 au 23 septembre, et est accessible en ligne. Du beau monde parmi les intervenants : Soizic Bouju (Centre France-La Montagne), Delphine Ernotte-Cunci (France Télévisions), Samuel Petit (Le Télégramme), Amina Ben Cheick (Google News Initiative), Benoît Canto (Actu.fr), Sophie Casals (Nice-Matin)….

La phrase

« Le besoin d’être formé est un tabou pour les dirigeants d’entreprises. Beaucoup pensent que cela revient à dire : « J’ai des lacunes. Et ce ne serait pas un bon signal pour les salariés. » Et la formation n’est pas toujours bien vécue par le chef d’entreprise. Il faut privilégier des formations courtes, bien adaptées. »

Sylvie Sammut

professeur des Universités, Montpellier Management, lors de la REF Montpellier (Medef), le 8 septembre

On s’en fout

« N’importe quoi, ce n’est pas toi qui as cuisiné ces brownies. » Petite phrase anodine, lancée avec l’innocence spontanée de l’enfance, d’une copine de ma fille, cet après-midi lors de l’anniversaire de cette dernière.
Je lui réponds : « Ben si, hier soir. C’est pas très compliqué tu sais, il y a du chocolat, du beurre, des œufs, du sucre et de la farine. Tout est dans le dosage !
– D’accord. En tout cas, il est très bon ! », conclut-elle en engloutissant sa 4e part – j’avoue en avoir consommé autant.

Voilà une modeste, mais nécessaire, contribution au féminisme. En disant les choses, en réagissant sans excès ni donner de leçon, je pense avoir ouvert les yeux à cette pitchoune sur une folle possibilité : un papa peut savoir cuisiner de chouettes brownies. Et non, la cuisine n’est pas forcément l’affaire que des femmes. D’ailleurs, chez un pote de Sète, la recette des tielles ne se passait que de père en fils. Non seulement la mère n’avait pas le droit de cuisiner ce délice de poulpes et tomates, mais en plus, elle n’avait pas accès aux secrets de fabrication. Pas égalitaire peut-être, mais franchement drôle – pour celles et ceux qui connaissent et aiment Sète.

Pour poursuivre et conclure sur ce « On s’en fout » culinaire, une confidence : je serais très fier de passer un jour un CAP de pâtissier. Déjà et surtout, parce que je suis un brin gourmand. Mais aussi pour valider un diplôme qui viendrait reconnaître une compétence artisanale, manuelle. Si les brownies font un carton, pourquoi pas des fraisiers, fougasses d’Aigues-Mortes, cornes de gazelle et autres génoises ? On pourrait même créer une filiale d’Agencehv dédiée aux gourmandises. Tiens, on pourrait appeler l’enseigne « Courage et chocolat ! »

ca pousse les indiscretions

Ça pousse

Ça pousse
9

Ils et Elles bâtissent nos villes

Urbanisme : le groupe toulousain Seuil imagine un territoire durable

 

Leslie et Philippe Gonçalves, cofondateurs du groupe Seuil ©Groupe Seuil

 

Après l’Association Lézigno et ses Heureuses Coïncidences en Occitanie Est, c’est au tour du Groupe Seuil d’interroger l’urbanisme de demain. Le groupe d’architecture et d’urbanisme toulousain Seuil, cofondé par Leslie et Philippe Gonçalves, organise la 9e édition de Seuil Événement sur le thème « L’art d’imaginer un territoire durable », ce 13 septembre à Toulouse (inscription ici).

Au programme : l’intervention et des dédicaces de Rob Hopkins, auteur du livre « Et si… on libérait notre imagination pour créer le futur que nous voulons ? », l’explication des démarches entreprises par le Groupe Seuil, suivi d’un cocktail dinatoire.

Le groupe Seuil se compose de trois entreprises : Seuil architecture, agence d’urbanisme et d’architecture, Una ingénierie, atelier d’ingénierie, et Lhab réalisations, producteur d’habitats écologiques.

________________________

GGL Groupe acquiert l’ancienne gendarmerie à Aimargues (Gard)

 

980 000 € : c’est le montant de l’offre d’achat déposé par GGL Groupe (Montpellier) pour le rachat de l’ensemble immobilier de l’ancienne gendarmerie à Aimargues dans le Gard composé de « remise, logement, cour et chemin, ainsi que des logements de l’ancienne gendarmerie, cour et bâtiment en front de rue », indique Midi Libre le 11 septembre. Le tout sera cédé sur 870 m² à détacher. Les 485 m² restant, qui hébergent la police municipale et la salle de sport, ne font pas partie de la vente. L’acceptation de la municipalité tient compte du projet architectural de standing avec une façade conservée et un même nombre de logements.
> (Re)lire l’article de Midi Libreici.

________________________

« Tour d’Occitanie » : L’Ordre Régional des Architectes d’Occitanie fait étape à Perpignan

Visite architecturale du projet de réhabilitation du Campus Mailly

 

L’Ordre Régional des Architectes d’Occitanie, qui organise son « Tour d’Occitanie 2022 », fait étape ces 8 et 9 septembre à Perpignan (Pyrénées-Orientales). L’occasion pour les élus, architectes et institutions d’échanger sur les problématiques du territoire.

Le 8 septembre, l’Ordre des Architectes d’Occitanie rassemble les élus, architectes et associations des Pyrénées-Orientales pour une visite du Campus Mailly (Université de Perpignan), dont la réhabilitation a été distinguée par le prix Bâtiment Durable Occitanie (maîtrise d’ouvrage : Commune de Perpignan, Architecte : Archi Concept). Le campus accueillera à la rentrée 2022/2023 la faculté de droit et des sciences économiques de l’Université de Perpignan. « Cette réalisation est un exemple de valorisation du patrimoine régional, de mixité sociale, de redynamisation du centre-ville par la réhabilitation d’un bâtiment public en phase avec les enjeux de la transition écologique. Nous souhaitons valoriser et encourager cette démarche auprès de tous les architectes et élus d’Occitanie », déclare l’Ordre des Architectes d’Occitanie.

À travers son « Tour d’Occitanie », l’Ordre des Architectes d’Occitanie souligne le rôle de l’architecture comment levier pour une transition socio-environnementale de la région face aux crises (environnementale, sociale et des ressources). Présidé par Christian Combes, l’Ordre des Architectes d’Occitanie (24 architectes élus, 8 salariés) représente 3.000 architectes exerçants dans les 13 départements.
Prochaine étape : Narbonne, le 13 et 14 octobre.

________________________

L’Unicem fait découvrir la filière carrières et matériaux de construction

 

Bassin-carrière Antiquailles à Nîmes

À l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine, l’Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction (Unicem) organise des Journées Portes Ouvertes, du 16 au 18 septembre, annonce la fédération dans un communiqué du 8 septembre. Objectif : « faire découvrir la filière carrières et matériaux de construction au grand public et mettre en lumière l’engagement de la profession en faveur du développement durable », explique l’Unicem.

Au programme de ces journées : des visites guidées pour découvrir l’activité industrielle et l’apport de la filière aux territoires, des ateliers et des animations. En Occitanie, 5 sites seront ouverts au public le 17 septembre :
– La carrière de La Caunette (calcaire), exploitée par SAS Aude Agrégats, à Lastours (Aude), de 9h à 17h.
– La carrière de Bellegarde (roche meuble), exploitée par Lafarge Granulats, à Bellegarde (Gard), de 10h à 16h.
– La carrière de la Madeleine (roche massive, Lafarge Granulats), à Villeneuve-lès-Maguelone (Hérault), de 10h à 16h.
– La carrière des Roches Bleues (gisement de basalte, Eiffage Route Grand Sud), au lieu-dit « Naffrie », route de Pézenas, à Saint-Thibéry (Hérault), de 9h à 16h.
– La carrière des Garrigues (roche massive, LRM), sur la route de Sommières à Saturargues (Hérault), de 9h30 à 17h.

L’Unicem rassemble, au niveau national, 1.375 entreprises, soit près de 4.000 sites à travers le territoire.

________________________

Jacou : Le Nord de Montpellier a désormais ses halles gourmandes et marchandes

 

L’équipe Basse température aux Halles 610 ©Hubert Vialatte

 

Boulanger, primeur, fromager, mais aussi des enseignes plus originales, comme les croque-monsieur de Jean Le Croquant, La Vitaaldente (traiteur italien et bar à pâtes), Bambino Pizza Club, ainsi que des saveurs sud-américaines ou asiatiques… Après les halles du Marché du Lez au sud de la ville de Montpellier, le nord de la ville a désormais lui aussi ses halles marchandes et gourmandes, dites Halles 610, implantées sur la commune de Jacou (métropole de Montpellier). Pour élaborer et réaliser ce projet, le Groupe Sarro (Patrick Sarro et Alexandre Roegiers) s’est associé à MJ Développement. Aux manettes de l’établissement : Bernard Romagnoli, ex-cadre de LVMH, fort d’une longue expérience en matière de luxe et de produits de qualité. Les halles s’intègrent dans un projet immobilier mixte de 6 388 m², comprenant des services et des bureaux : la micro-crèche The Baby Home, la brasserie roof-top avec Guillaume (du bar à cocktails Le Parfum) et Mario (traiteur italien de Montpellier) à la manœuvre, l’étude notariale Lexnot, l’éditeur de solutions mobiles Penbase, le cabinet d’expertise-comptable Axiome, Innobiz (huiles essentielles)…  Des concepts de tiers-lieu tendance qui font parler d’eux, à l’image du Marché du Lez qui faisait l’objet d’un reportage long format sur M6 dans 66 minutes inside diffusé dimanche 11 septembre.
> Plus à lire dans Hérault Tribuneici.

Des potins immo ? Une nomination ? Des initiatives et projets ?

Agencehv protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

Au marché

Au marché
9

Les marchés publics essentiels en Occitanie de la semaine passée. Parce qu’il faut bien vivre.

APPELS D’OFFRES

Occitanie 

La CMAR Occitanie lance un avis pour la fourniture et l’acheminement d’électricité et services associés. 

BTP 👷‍♀

Occitanie Est 

La ville de Baillargues lance un avis pour la maîtrise d’œuvre pour la construction d’un groupe scolaire au sein du quartier Georges Bizet. 

La commune de Perpignan lance un avis pour le réaménagement du centre de loisirs primaire Jean Jaurès. 

La ville de Nîmes lance un avis pour AMO pour l’accompagnement écologique du chantier construction d’un complexe sportif au Mas de Vignoles à Nîmes. 

Le conseil départemental de l’Hérault lance un avis pour la reconstruction du pont de Gailhousty. 

Ugecam Occitanie lance un avis pour la réhabilitation du centre de rééducation et d’insertion professionnelle à Castelnau-le-Lez. 

La ville de Mèze lance un avis pour les travaux d’extension du réseau de mobilité active, d’aménagement et de sécurisation d’une piste cyclable ‘Chemin Cague-Loups’. 

La commune Les Angles lance un avis pour la construction d’une tribune de stade de rugby. 

Occitanie Ouest 

Smdea lance un avis pour les travaux de réhabilitation de la nourrice de refoulement de l’ancienne station de pompage d’eau traitée de l’usine de production d’eau potable de la Tour du Crieu. 

Spl Arac Occitanie lance un avis pour la maîtrise d’œuvre pour la reconstruction de locaux pour l’Erm au Legta Beaulieu Lavacant à Auch. 

Le conseil départemental de la Haute-Garonne lance un avis pour la construction d’un collège 600 à Toulouse quartier Paleficat. 

La société de la mobilité de l’agglomération toulousaine lance un avis pour les travaux de mise en sécurité et de déplacement du Monument à la Gloire des Combattants. 

La ville de Trèbes lance un avis pour la maîtrise d’œuvre pour la reconstruction du groupe scolaire de l’Aiguille. 

Le CHU de Toulouse lance un avis pour les travaux d’extension de la blanchisserie. 

La commune de Toulouse lance un avis pour la construction de l’équipement mutualisé Mirail Université. 

Réseau 31 lance un avis pour les travaux de réhabilitation du château d’eau semi-enterré de Garac sur la commune de Garac. 

La commune de Cahors lance un avis pour les travaux de rénovation énergétique du théâtre. 

La commune de Cahors lance un avis pour les travaux de rénovation énergétique du centre de loisirs de la Croix de Fer. 

Le Département des Hautes-Pyrénées lance un avis pour les travaux d’amélioration thermiques des façades au 11 rue Gaston Manent à Tarbes. 

Déchets 🗑️

Occitanie Est 

La Communauté de Communes Région Lézignanaise Corbières et Minervois lance un avis pour la collecte et transport des déchets ménagers recyclable issus de la collecte sélective en bi-flux. 

 

Eau / Assainissement 💧

Occitanie Ouest 

L’Université de Toulouse lance un avis pour le renouvellement de canalisations d’adduction d’eau potable. 

Énergies ⚡

Occitanie Ouest 

La communauté d’agglomération Pays Foix-Varilhes lance un avis pour la fourniture et l’acheminement d’électricité des bâtiments et équipements de la communauté d’agglomération.   

Immobilier 🏟️

ATTRIBUTIONS DE MARCHÉ

Le Crous de Toulouse-Occitanie attribue le marché de construction d’un point restauration à la Maison de la Formation Jacqueline Auriol (Mfja) sur l’aérocampus de Rangueuil à Roudie Cassaet, Coop Industrielle Menuiserie Sud Ouest, Cerm’Sols, Eurotip et Net Sols. Valeur totale du marché : 286 166 euros. 

Rodez Agglo Habitat attribue le marché de mission de maîtrise d’œuvre pour l’aménagement et la construction d’un ensemble d’une quarantaine de logements semi-collectifs et individuels bioclimatiques à Rodez à SCP CERES LACOMBE ARCHITECTURE, SARL BEDRUNE ARCHITECTE et SAS ECM. Valeur totale du marché : 529 750 euros. 

Le Conseil départemental de l’Hérault attribue le marché d’aménagement de l’itinéraire entre Lunel et La Grande Motte au Groupement Eurovia Languedoc Roussillon – Vinci Construction Terrassement – Eurovia Grands Projets France. Valeur totale du marché : 21 255 352,2 euros. 

Le Conseil Départemental de l’Aveyron attribue le marché d’AMO pour la réalisation d’approches environnementales sommaires et le suivi écologique de divers projets pour l’ensemble des services du département à BKM ENVIRONNEMENT. Valeur totale du marché : 480 000 euros. 

Le Département des Pyrénées-Orientales attribue le marché de travaux de maçonnerie sur ouvrages d’infrastructures du département à Vallespir Construction, E.C.M Mandataire du Groupement E.C.M / Agtp, Guintoli Mandataire du Groupement Guintoli / Cofex Mediterranee et Jocaveil Et Fils Mandataire du Groupement Jocaveil Et Fils / Cofex Mediterranee. Valeur totale du marché : 7 500 000 euros. 

Plus de marchés ici

Le Département des Pyrénées-Orientales attribue le marché d’acquisition de produits d’entretien et d’équipements de nettoyage pour les locaux du Département à Nicolas Entretien et Labo Pro. Valeur totale du marché : 1 600 000 euros. 

Sète Agglopôle Méditerranée attribue le marché de mission de maitrise d’œuvre concernant la rénovation de la Villa Salis (ancienne auberge de jeunesse) à Nym architecture. Valeur totale du marché : 165 360 euros. 

Le Département des Pyrénées-Orientales attribue le marché de création et installation de dispositifs numériques au château royal de Collioure à Les Fees Speciales et Id Scenes. Valeur totale du marché : 249 854,8 euros. 

La Région Occitanie attribue le marché de mission de surveillance de la qualité de l’air dans les lycées de la Région à C2s. Valeur totale du marché : 193 830 euros. 

L’Université Toulouse 1 Sciences Sociale attribue le marché d’acquisition, installation et maintenance de divers matériels audiovisuels à LCD VISION, MANGANELLI TECHNOLOGY et TRIAXE. Valeur totale du marché : 1 000 000 euros. 

Le Département de l’Aude attribue le marché de mise en œuvre de mesures d’accompagnement social lié au logement pour le Département à ADAFF. Valeur totale du marché : 3 100 000 euros. 

Le Département des Pyrénées-Orientales attribue le marché d’élargissement au droit du pont sur la Têt près de Mont Louis à Gtm Sud Ouest Tp Gc Mandataire du Groupement Gtm Sud Ouest Tp Gc / Razel-Bec. Valeur totale du marché : 427 665 euros. 

Le Département des Pyrénées-Orientales attribue le marché d’étude de faisabilité pour la désimperméabilisation des sols de sites appartenant au Département à ARTELIA Mandataire du Groupement ARTELIA / SEMOFI / ICI ET LA PAYSAGE. Valeur totale du marché : 133 925 euros. 

Agenda Les Indiscretions

L'agenda

L’agenda

À suivre en ligne ou en présentiel

Jeudi 15 septembre : 

Plan Régional Santé Travail – PRST Tour, organisé par le PRST Occitanie à la CCI Hérault à Montpellier (34). Plus d’infos ici.

« Les rencontres économiques de Leader Tarn autour de l’achat responsable », organisées par Ad’Occ à la Halle Occitanie à Lavaur (81). Plus d’informations et inscription ici.

Enquête publique sur le projet de protection du littoral du Petit Travers à La Grande-Motte.

Instants Éco du Grand Narbonne sur le thème « Dirigeants : comment faire de votre prise de parole un succès ? », organisé par la Communauté d’Agglomération du Grand Narbonne à Innovéum (pépinière d’entreprise à Narbonne – 11). Plus d’infos ici.

Vendredi 16 septembre : 

« Vous souhaitez développer votre startup à l’international ? », organisé par la French Tech Central au BIC Innov’up à Nîmes (30). Inscription ici.

Mardi 20 septembre :

Plan Régional Santé Travail – PRST Tour, organisé par le PRST Occitanie à la CCI de l’Aude à Narbonne (11). Plus d’infos ici.

« Industriels, financez votre projet de réduction d’impact carbone », visio-conférence organisée par la CCI Occitanie. Plus d’informations et inscription ici.

Assemblée Générale de l’UIMM Méditerranée Ouest à Baillargues.

Plus d'événements ici

Mercredi 21 septembre de 13h30 à 16h30 :

Enquête publique sur le projet de protection du littoral du Petit Travers à la Mairie annexe de Carnon.

Jeudi 22 septembre de 16h30 à 18h : 

OseR Innover dans les Pyrénées-Orientales : « Outils de scoring dans l’agroalimentaire : quels choix pour sa production ? », organisé par ad’Occ à la Maison de Ma Région à Perpignan (66). Plus d’informations et inscription ici.

Jeudi 22 et vendredi 23 septembre :

Les journées professionnelles de la construction, Salon du Bâtiment 100% Pro, organisé par la Capeb au MEETT à Aussonne (31). Plus d’infos ici.

Vendredi 23 septembre :

Workshop « Comment tendre vers l’autonomie énergétique de nos bâtiments ? », organisé par l’agglomération Béziers Méditerranée au Domaine de Coussergues (Béziers – 34). Inscription ici.

Du 23 au 25 septembre : 

Salon de l’Immobilier Automne au parc des Expositions de Montpellier (34). Entrée gratuite. Plus d’informations ici.

Mardi 27 septembre : 

Plan Régional Santé Travail – PRST Tour, organisé par le PRST Occitanie à la CCI du Gard à Nîmes (30). Plus d’infos ici.

Du 27 septembre au 4 octobre : 

Le festival du numérique et de l’innovation en Occitanie, organisé par l’association La Mêlée Numérique à Toulouse (31) et en ligne. Plus d’informations et inscription ici.

Mercredi 28 septembre :

Conférence cybersécurité organisée par le groupe Banque Populaire du Sud à la Cité de l’Économie et des Métiers de Demain à Montpellier (34). Plus d’infos ici.

Les 2èmes Assises Régionales de l’Enseignement Agricole, Agroalimentaire et Vétérinaire, organisées par la Région Occitanie à Carcassonne. Plus d’infos et inscription ici.

Jeudi 29 septembre : 

Journée Technique « La réutilisation des eaux usées, une ressource d’avenir », organisée par la section Occitanie de l’Astee et Ad’Occ, à Narbonne Plage (11). Plus d’infos et inscrption ici.

« L’écoconception, un atout pour les entreprises ! », sensibilisation coorganisée par le RésO Innovation et l’agence Ad’Occ à la Maison de Ma Région de Béziers (34). Plus d’infos et inscription obligatoire ici (gratuite).

Du 29 septembre au 1er octobre : 

3e édition du forum Le Monde Nouveau, dédié à la transition environnementale et sociétale, organisée par Le Monde Nouveau, au Corum de Montpellier. Plus d’informations ici.

Du 29 septembre au 2 octobre :

Salon de l’Habitat au MEETT, nouveau Parc des Expositions de Toulouse (31). Plus d’infos ici.

Vendredi 30 septembre :

Colloque de la Transmission-Reprise d’entreprise, organisé par Transmex au Mas de Couran à Lattes (34). Plus d’infos et billetterie ici.

Salon des Communes et des Intercommunalités de l’Hérault, organisée par l’Association des Maires de l’Hérault au parc des Expositions de Béziers. Plus d’infos ici.

Enquête publique sur le projet de protection du littoral du Petit Travers à Mauguio.

« Clés d’Avenir – le forum de la reconversion professionnelle », organisé par la CCI Occitanie à La Cité à Toulouse (31). Plus d’infos ici.

Du 30 septembre au 2 octobre :

Salon de l’Immobilier au MEET, nouveau Parc des Expositions de Toulouse (31).Plus d’infos ici.

OCTOBRE Mardi 4 octobre : 

11ème édition du Forum Économique de Toulouse, organisée par la CCI Toulouse Haute-Garonne au Casino Barrière (18 chemin de la Loge) à Toulouse (31). Plus d’infos et inscription gratuite ici.

Jeudi 6 octobre : 

Déjeuner Business Club : « La cuisine est un acte d’amour » avec Michel Kayser, chef 2 étoiles du restaurant Alexandre, organisé par Montpellier Méditerranée Business Club. Lieu à venir. Plus d’infos ici.

OseR Innover dans le Gard : « Développement technologique : les ressources locales, un véritable atout ! », organisé par Ad’Occ à la Maison de Ma Région à Alès (30). Plus d’informations et inscription ici.

Serviciz, le salon professionnel des services aux entreprises, organisé par la CCI Occitanie au pavillon du stade toulousain (Toulouse, 31). Plus d’informations ici.

RDV Éco « Eau’Rizon 2030 », organisé par Nîmes Métropole à l’Hémicycle de l’Hôtel Communautaire de Nîmes Métropole (3 rue du Colisée – 30). Inscription obligatoire ici.

Jeudi 6 et vendredi 7 octobre : 

8ème édition des Université du Tourisme Durables sur la thématique « Affronter les paradoxes : transition ou rupture », organisée les Acteurs du Tourisme Durable (ATD) et Destination Occitanie – Comité Régional du Tourisme, au Corum de Montpellier (34). Plus d’informations et inscription ici.

Du 6 au 8 octobre :

6ème édition du Sportup Summit 2022, organisée par Ad’Occ au CREPS de Font-Romeu (66). Plus d’infos ici.

Du 7 au 9 octobre :

Salon Immobilier de Nîmes, organisé par Midi Events (Midi Libre), au parc des Expositions de Nîmes (30). Plus d’informations ici.

Vendredi 7 et samedi 8 octobre :

Futurapolis Santé « Alimentation, immunité, environnement, longévité… Ma santé, ma bataille », organisé par Le Point à l’Opéra Comédie de Montpellier.

Lundi 10 octobre à 18h :

Conférence « Investir dans le contexte économique actuel », organisée par le Crédit Agricole du Languedoc et Melies Business Angels, au siège du groupe bancaire à Maurin (Lattes).

Du 12 au 14 octobre :

43ème Rencontre nationale des agences d’urbanisme, organisée par la Fnau à Toulouse. Plus d’infos ici.

Jeudi 13 octobre :

Plan Régional Santé Travail – PRST Tour, organisé par le PRST Occitanie à la CCI du Tarn à Albi (81). Plus d’infos ici. Les Rencontres Européennes de la Transition Alimentaire, organisée par Gers Développement à Ciné 32 à Auch. Plus d’infos ici.

Lundi 17 et mardi 18 octobre :

Business Innovation Montpellier sur la thématique « Nourrir », organisé par l’Université de Montpellier sur le Campus Triolet, Faculté des Sciences – Place Eugène Bataillon (Montpellier – 34) Plus d’infos et inscription ici.

Mardi 18 octobre : 

Déjeuner Business Club : « L’entraînement bat le talent quand le talent ne s’entraîne pas » avec Camille Lacourt, nageur – quintuplue champion du monde de natation. Déjeuner organisé par Béziers Narbonne Business Club. Lieu à venir. Plus d’infos ici.

Plan Régional Santé Travail – PRST Tour, organisé par le PRST Occitanie à la CCI des Pyrénées-Orientales à Perpignan (66). Plus d’infos ici.

Mardi 18 et mercredi 19 octobre de 8h à 18h :

Salon du littoral : enjeux méditerranéens, organisé par Midi Libre au Palais des Congrès du Cap d’Agde (34). Plus d’informations ici.

Du 18 au 20 octobre :

Salon Siane, le salon des partenaires de l’industrie, organisé par la CCI Occitanie au Parc des Expositions de Toulouse (31). Plus d’infos ici.

Jeudi 20 octobre :

Plan Régional Santé Travail – PRST Tour, organisé par le PRST Occitanie à la CCI du Gers à Auch (32). Plus d’infos ici.

Le Forum Entreprises, organisé par l’IMT Mines Alèsau parc des Expositions de Montpellier (34). Plus d’informations et inscription ici.

Du 22 au 24 octobre :

Le Salon du Champagne, coorganisé par l’agence Insightcom et le Domaine de Verchant, au Domaine de Verchant (34). Plus d’infos ici.

NOVEMBRE

Mardi 8 novembre de 10h à 12h30 :

Plan Régional Santé Travail – PRST Tour, organisé par le PRST Occitanie à la CCI du Tarn-et-Garonne à Montauban (82). Plus d’infos ici.

Mardi 8 et mercredi 9 novembre :

6ème édition des Rencontres Professionnelles du Tourisme Fluvial & Fluvestre, nommée SLOWW!, organisée par Voies Navigables de France au Palais des Congrès à Arles (13). Plus d’informations et inscription ici.

Mardi 15 novembre de 10h à 12h30 :

Plan Régional Santé Travail – PRST Tour, organisé par le PRST Occitanie à la CCI de la Haute-Garonne à Toulouse (31). Plus d’infos ici.

Jeudi 17 novembre  :

18ème édition du Salon de l’Entreprise à Labège (31). Entrée gratuite, plus d’informations ici.

1ère édition « Le Village des Recruteurs de Montpellier ». Plus d’infos et inscription ici.

Du 21 au 27 novembre : 

11ème édition de « La Semaine de l’Industrie », organisée par l’UIMM Occitanie. Plus d’infos ici.

Du 29 novembre au 1er décembre :

14ème convention d’affaires Aeromart, organisée par l’agence Ad’Occ, au MEETT à Toulouse (31). Plus d’infos ici et inscription .

DÉCEMBRE

Mercredi 7 décembre de 9h à 18h :

RésO Incubateurs Pépinières +, évènement organisé par la CCI Hérault au Parc des Expositions de Montpellier (34). Plus d’informations ici.

Mercredi 7 et jeudi 8 décembre :

Forum Energaïa (forum des énergies renouvelables), organisé au Parc des Expositions de Montpellier (34). Plus d’informations ici

2023

JANVIER

23 et 24 janvier : 

Salon Millésime Bio, organisé en version digitale par Sudvinbio, Plus d’infos ici.

Du 30 janvier au 1er février :

30ème édition du Salon Millésime Bio, organisé par Sudvinbio au Parc des Exposition de Montpellier. Plus d’infos ici.

MAI

Mardi 30 et mercredi 31 mai :

M2S « Mobility Solutions Show », rendez-vous B2B des solutions de mobilité urbaine et périurbaine, organisé au Parc des Expositions de Toulouse (31). Plus d’infos ici.

i

Newsroom

Newsroom

L’agence travaille en ce moment sur plein de choses passionnantes :

Journalisme

Pour Les Échos :
– Pourquoi Genvia a-t-il choisi l’Occitanie et Béziers ?
– Les 20 ans de Kaliop (transformation digitale) : cap vers la rentabilité plus que vers les volumes. 
– Article sur la bière catalane Cap d’Ona, qui cumule les prix mondiaux. 

Pour Midi Libre / Bien’Ici
Bien’Ici d’octobre, avec une double-page sur le marché immobilier nîmois.

Pour ToulÉco :« Le vélo, nouvelle reine d’Occitanie ? Quand le marché pédale plus vite que les politiques », rédaction de la partie Occitanie Est. Parution le 3 novembre.

Pour l’Hérault Juridique et Économique et Les Échos :
– Les ambitions européennes du bureau d’études environnemental Biotope.

 

Formation

Interventions sur les techniques d’écriture efficace, la culture média et les relations presse : 56h auprès des Masters de Sup de Com Montpellier, entre septembre 2022 et mai 2023. Plus d’infos ici.

Rédaction de contenus

6e édition du magazine RH Caminarem, parution en septembre. Enquête sur le bilan de compétences, portrait d’Amélie Delon (RRH de l’Adep, à Béziers), reportage sur l’association Ideal à Narbonne qui ramène vers l’emploi des personnes qui en étaient éloignées, focus sur la PME Instadrone à Servian… Client : Caminarem (Béziers – 34). Plus d’infos ici.

Animation

Préparation et animation de séquences lors du Salon de l’Immobilier de Montpellier, le 23 septembre.

Préparation et animation des Pitchs Solutions, dans le cadre du Monde Nouveau (Groupe La Dépêche/Midi Libre), le 30 septembre au Corum de Montpellier.

Préparation et coanimation de l’assemblée générale de la Fédération régionale des Travaux Publics Occitanie Est, le 11 octobre au Pasino de La Grande-Motte, en lien avec Jean-François Boyer.

Courant octobre (date à fixer) : préparation et animation d’un Lab Immo Midi Libre sur les solutions de sortie à trouver dans le contexte de crise de l’immobilier. Avec des témoignages de professionnels et d’élus du territoire.

Préparation et animation des Entretiens de Malmont, le 10 novembre dans le Cœur d’Hérault, aux côtés d’Olivier Biscaye, directeur de Midi Libre, qui animera la séquence avec l’ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin.

Préparation et animation d’interviews, en format plateau TV, d’intervenants et d’exposants lors du Forum EnerGaïa 2022, les 7 & 8 décembre au Parc des Expositions de Montpellier. Client : Occitanie Events. Plus d’infos ici.

Voilà, c’est tout pour cette semaine. Courage et chocolat !

Les Indiscrétions sont une newsletter gratuite. Vos données ne seront pas communiquées à des tiers. Vous pouvez vous désinscrire en un clic.

Les dernières Indiscrétions

D’une crise à l’autre

La zone « maudite » de fret de l’aéroport de Montpellier qui décolle après 20 ans d’atermoiements, le Monde Nouveau et ses Pitchs Solutions concrets, les perspectives 2023 (forcément enthousiasmantes) d’Agencehv, l’Espagnol CAF et ses tramways compétitifs, la belle levée de fonds de U-Space à Toulouse, un « ça pousse » qui pousse, et plein d’autres palabres urbaines.
« D’une crise à l’autre », Les Indiscrétions de la semaine du 19 septembre sont en ligne.
Courage et chocolat !

lire plus

La côte a la cote

Le promoteur NG ouvre son capital, le Mag Caminarem rafraîchit les RH, Ogeu met la main sur les eaux minérales de Luchon, un mercato intense du côté des décideurs, un nouveau DG pour Orchestra, et plein d’autres palabres urbaines.
« La côte a la cote », Les Indiscrétions de la semaine du 5 septembre sont à croquer en cliquant ci-dessous.
Courage et chocolat !

lire plus

Ils en ont sous le capot

Les lauréats du fonds Friches en Occitanie, une saison touristique record, un Visa pour l’Image à ne pas rater à Perpignan, du nouveau à la CCI Occitanie à Blagnac et pour le broker Arthur Loyd à Béziers, une bière catalane sacrée (et une sacrée bière), un « on s’en fout » sur la digitalisation des écoles, la page LinkedIn des Indiscrétions qui franchit grâce à vous un cap symbolique, et plein d’autres palabres urbaines.
« Ils en ont sous le capot », Les Indiscrétions de la semaine du 29 août sont à croquer en cliquant ci-dessous.
Courage et chocolat !

lire plus

Il ne lâche rien

Hubert, Montpelliérain depuis 40 ans (avec quelques infidélités londoniennes et parisiennes), est diplômé du Centre de Formation des Journalistes Paris (2001). 

Lire plus
Signes distinctifs sur sa carte de presse 95598, la quête de clarification et de saine problématisation, dans un monde souvent entravé par les acronymes abscons, la langue de bois, les approximations et les infox. Hubert a été auditeur de la session 2019-2020 du Chede (cycle de hautes études pour le développement économique). Un réseau national constitué de chefs d’entreprise, élus, préfets, hauts fonctionnaires, cadres de collectivités…, précieux. Avant de jouer sa partition, il a fait ses gammes pendant 18 ans (2001-2019) à La Lettre M, média économique régional de référence. Il y a commencé stagiaire, avant d’évoluer au fil des ans jusqu’au poste de rédacteur en chef, contribuant activement au développement du titre à Toulouse entre 2015 et 2018.

Heureusement qu’elle est là

Francilienne, résidant à Montpellier depuis 2018 et diplômée de Sup de Com’ Montpellier (2020), Sarah a rejoint Agencehv en CDI début octobre 2020.

Lire plus
Ses missions : rédaction d’articles sous l’autorité de Hubert Vialatte, veille média, structuration de la stratégie et de l’organisation, création graphique, mise en page, social media management, mise en ligne et promotion des Indiscrétions. Sarah porte un intérêt au métier de journaliste. Son mémoire de fin d’étude porte ainsi sur le thème « L’impact de l’Intelligence Artificielle sur la presse en ligne et le journalisme ».

Amélie dite « de Cazilhac »

En stage, de mars à septembre 2021, chez Agencehv, Amélie Cazalet poursuit son chemin en alternance en marketing et communication, toujours au sein de l’agence.

Lire plus
Originaire des Cévennes, plus précisément de Cazilhac (d’où « Amélie de Cazilhac », on trouve que ça sonne bien), elle est actuellement en Master 2 Marketing, Médias et Communication à Montpellier Management (Université de Montpellier).

L’experte, de Paris à Palavas

Diplômée de l’université de Montpellier en science politique, et forte d’une expérience de 10 ans dans le secteur de la communication et de l’événementiel, Fanny Bessière est cheffe de projet au sein d’Agencehv.

Lire plus
Rédaction, communication, préparation d’évènements, partenariats… Elle accompagne l’agence dans ses nombreux développements. D’origine francilienne, elle est tombée sous le charme de la douceur de vivre à Palavas-les-Flots il y a plus de 13 ans. Pour ne plus repartir.
Share This