Encore du jus dans le moteur ?Semaine du 1er mars 2021

LES INDISCRÉTIONS

Vos 5 minutes business en Occitanie

À l'affiche

À l’affiche

9

Parce qu’elles et ils le valent bien

Olivier Torrès, Amarok

Manquant de visibilité pour l’avenir, fatigués par un an de crise sanitaire, les patrons de PME sont exposés à un risque d’épuisement professionnel, selon la dernière étude de l’observatoire Amarok, présidé par Olivier Torrès. Une vraie inquiétude alors que les dirigeants doivent rassembler leurs forces pour saisir les opportunités à l’heure de la reprise. C’est ce que décryptent Les Échos, dans une enquête parue ce lundi. L’enquête relève « un niveau d’épuisement jamais observé »« une fatigue à un niveau record » ainsi que « l’émergence inédite d’un syndrome d’empêchement et d’un sentiment d’impuissance ». Et ces facteurs viennent « altérer la vigilance entrepreneuriale et la saisie d’opportunité ».
Dans ce contexte, la vision stratégique et la capacité entrepreneuriale de certains patrons risquent d’être en partie altérées lorsque l’économie rebondira. « L’entrepreneur est désormais en hypervigilance informationnelle, mais en hypovigilance entrepreneuriale », résume l’universitaire Olivier Torrès, président de l’observatoire Amarok.« Nous sommes très inquiets pour 10 à 15 % des entrepreneurs, surtout dans la restauration, le tourisme, l’art, la culture, le sport ou chez les saisonniers, et assez inquiets pour environ 30 % d’entre eux », indique de son côté Philippe Mutricy, directeur de l’évaluation des études et de la prospective à bpifrance. L’article à lire dans Les Échos print de ce jour, et en ligne ici.

Virginie Ducasse, CGI Business Consulting

La directrice de CGI Business Consulting en Occitanie et Sud annonce ce 1er mars le renforcement de CGI (leader mondial du conseil et des services numériques) en Occitanie et Sud, à travers la création d’une entité régionale de son cabinet CGI Business Consulting. Cette nouvelle offre cible « les secteurs de l’industrie, de l’aéronautique, de l’énergie, de l’agroalimentaire et des administrations publiques ». Une vingtaine de consultants seront recrutés d’ici deux ans. CGI emploie 650 salariés dans le Sud, à travers plusieurs sites (Aix-en-Provence, Sophia Antipolis, Toulouse, Montpellier, Pau). Virginie Ducasse a mené de nombreux projets de transformation des organisations et d’accompagnement au changement, que ce soit pour de grands acteurs internationaux ou des PME, en France et à l’international, notamment dans la Silicon Valley. Elle a également exercé à Singapour, et a rejoint CGI en 2013.

Marie Charrière-Lemahieu, CHU de Toulouse

L’ex-directrice associée de l’agence Anouk Déqué Communication (Toulouse) est nommé directrice de la communication du CHU de Toulouse.

Agathe Beaudouin, Le Monde

Notre consœur Agathe Beaudouin, journaliste indépendante (ex-Midi Libre), est la nouvelle correspondante du Monde dans le Gard, indique le Club de la Presse du Gard (ici).

Thomas Grillon, Groupe Pierreval

Cet ancien responsable du développement des Villégiales (immobilier, Nîmes) est nommé directeur adjoint du développement du Groupe Pierreval (immobilier, siège social : Futuroscope, Chasseneuil-du-Poitou) en Occitanie. Il est basé à Montpellier. 

Anne-Catherine Chiariny, Université de Montpellier

Déjà responsable du DU Propriétés intellectuelles de l’entreprise depuis 2014, elle est nommée co-responsable du Master Innovation, droits et accords industriels à l’Université de Montpellier.

Julien Plantier, Ville de Nîmes

La convention NPNRU (nouveau programme national de renouvellement urbain) votée le 13 février par le conseil municipal de la ville de Nîmes cible trois quartiers : Pissevin-Valdegour, Chemin Bas-d’Avignon-Clos d’Orville et Mas de Mingue. Le projet de rénovation urbaine, « l’un des plus importants au niveau national, concernant 25.000 habitants » comme le souligne Julien Plantier, premier adjoint au maire de Nîmes délégué à l’urbanisme, prévoit la démolition de 1.117 logements locatifs sociaux et en copropriétés dégradées, à reconstituer à 90 % en dehors des quartiers politiques de la ville, soit à Nîmes soit dans des communes concernées par la loi SRU. Sont également prévus la réhabilitation de 831 logements sociaux et la résidentialisation de 713 logements sociaux, la création de programmes d’accession sociale à la propriété et de logements locatifs libres, ou encore huit grandes opérations portant sur les commerces et l’immobilier à vocation économique.
L’objectif est « d’ouvrir ses quartiers, de les transformer, de faciliter une mixité de logements, de promouvoir l’égalité des chances, par le biais d’un projet urbanistique de désenclavement et de requalification », poursuit l’élu LR. Un défi « pas simple, nécessitant une approche globale », admet-il, pour réhabiliter des quartiers où règnent une « réelle paupérisation, sur fond de précarités sociale, économique et culturelle ». Le Ministre de l’intérieur Gérald Darmanin est accueilli ce lundi à 17h30 à l’Hôtel de Ville, pour s’entretenir avec le maire, Jean-Paul Fournier (LR). 

+ à lire dans Les Échos, ici.

Clément Saad, Pradeo

Le patron de Pradeo (Montpellier), par ailleurs président de la French Tech Méditerranée, pousse l’idée d’un crédit d’impôt pour financer la cybersécurité, « un secteur qui souffre d’un sous-investissement chronique, qui doit être relayé par des structures autres qu’étatiques, car le soutien seul de l’État ne suffira pas », confie-t-il aux Indiscrétions. Ce crédit d’impôt dédié « pourrait s’éteindre avec le temps, une fois que les sociétés françaises se seront équipées. Mais il faut un coup de pouce fiscal pour que les gens cochent la case. Cela coûtera moins cher aux finances publiques que de payer les conséquences en cas de cyberattaque massive ». L’initiative va être présentée au cluster français de la cybersécurité, Hexatrust, ainsi qu’à l’Anssi et au cabinet de Cédric O, secrétaire d’État chargé du Numérique.

Jean-Luc Moudenc, Toulouse Métropole

90.000 km de voiture et 17 tonnes de gaz à effets de serre évités chaque jour : le président de Toulouse Métropole présente ce 3 mars le bilan de trois années d’expérimentations menées en matière de mobilité sur la zone aéroportuaire et aéronautique de Toulouse-Blagnac, à travers un échange organisé avec l’ensemble des partenaires du projet européen Commute. Ce projet innovant, financé par l’Union européenne à hauteur de 80 % pour un coût total de 5,2 M€, constitue un des 16 projets sélectionnés sur plus de 200 présentés.

Bastien Toulemonde, Enedis Midi-Pyrénées Sud

Il prend la direction régionale d’Enedis Midi-Pyrénées Sud (Ariège, Gers et Haute-Garonne), succédant à Matthieu Casaux. Ce dernier a été nommé responsable du pôle sûreté intelligence économique et conformité des affaires au sein du secrétariat général d’Enedis. 

Décodage

Décodage

9

On perce le coffre-fort

Index Pénicaud. Un premier bilan mitigé. Obligatoire depuis le 1er mars 2019 dans toutes les entreprises de plus de 1000 salariés, l’index de l’égalité professionnelle, créé en 2018 par la loi Avenir Professionnel pour mettre fin aux inégalités entre les femmes et les hommes dans le monde du travail, étend sa toile, avec l’obligation, pour les PME de 50 à 250 salariés, de publier leur index. Si les grandes entreprises (plus de 1000 salariés), concernées depuis déjà deux ans, jouent le jeu, avec de nombreuses actions en matière d’égalité salariale selon le Medef, c’est moins le cas pour les PME. Plus de la moitié d’entre elles n’ont pas publié leur Index l’an dernier, malgré l’obligation. En cause, des structures RH pas toujours suffisantes pour faire face à cette nouvelle obligation réglementaire. Les chiffres 2021 ne devraient pas être de meilleur aloi, les services RH ayant été absorbé par la gestion de la crise sanitaire. Enquête à venir dans Les Échos.

Patron et vaccination. L’enquête d’Amarok et du Labex Entreprendre Montpellier réalisée en janvier-février montre que des variables d’ordre économique entrent en œuvre sur les intentions de vaccination des dirigeants. Les patrons sont ainsi d’autant plus enclins à se faire vacciner que leur entreprise est importante, et qu’ils en détiennent un nombre important de parts. 

Cherche locataires. Effet secondaire cruel de la pandémie pour les exploitants d’Ehpad et de résidences senior : leurs établissements, jusqu’à présent florissants, peinent à faire le plein. Du fait du nombre de décès dans leurs rangs, mais aussi de la réticence des nouveaux entrants potentiels à rejoindre des nids à clusters. Les géants du secteur se retrouveraient face à une vraie pénurie de clients. Alors que, paradoxalement, il n’y a jamais eu autant de personnes âgées « sur le marché ».

Vu de Strasbourg. La gratuité des transports sur l’ensemble du réseau de la métropole de Montpellier, pour les résidents de la métropole, laisse dubitatif Alain Jund, vice-président aux Mobilités à l’Eurométropole de Strasbourg. Cette métropole vient de présenter la gratuité des transports pour les moins de 18 ans. « Nous n’irons pas plus loin dans la gratuité. Je me pose la question comment, financièrement, une métropole comme Montpellier va pouvoir financer la gratuité de son réseau pour ses habitants. Ce que veulent les usagers, c’est la qualité de service et des investissements dans le développement du réseau, avec du cadencement et de l’amplitude horaire. C’est aussi important que la tarification. Et la non gratuité n’exclut pas une tarification solidaire. » + à lire dans le prochain Abécédaire des Institutions sur le transport ferroviaire, parution en mai.

Tout nouveau. Notre confrère L’Hérault Juridique et Économique met en ligne ce jeudi 4 mars son nouveau site web, avec une nouvelle URL : www.herault-tribune.com. Prestataire : Choosit (Montpellier).

Un os à ronger. « Laissez toujours, volontairement, une irrégularité mineure dans les comptes de votre entreprise » : voilà un conseil courant que certains comptables prodigueraient à leurs clients, selon plusieurs sources. Avec un argument massue : en cas de contrôle, « vous pourrez donner aux inspecteurs du fisc cet os à ronger, et ils ne chercheront pas ailleurs ».

Start-up médicale. La Commission Santé du Cercle Mozart (président : Jean-Marc Maillot) distinguera le 8 mars la société MT-Act, spin-off du CNRS développant de nouvelles thérapies pour traiter les maladies neurodégénératives de l’œil, notamment le glaucome, dans le cadre du « prix de la start-up médicale » lancé l’an dernier par ce réseau montpelliérain. MT-Act est présidé par Siem Van Der Laan. La start-up se verra remettre un chèque de 20.000 euros et pourra s’appuyer sur le réseau du Cercle pour son développement. 

Pas que ferroviaire. La SNCF travaille sur des solutions de mobilité autres que ferroviaires. On le savait déjà avec Keolis. L’opérateur continue d’innover avec « Ma course SNCF » : un système de navette autour des gares TER, en milieu rural, pour encourager les habitants de ces secteurs à utiliser le TER plutôt que leur voiture pour se rendre sur leur lieu de travail. Ce mercredi 24 février, Jean-Pierre Farandou, PDG de la SNCF, a déclaré vouloir grappiller « 2 à 3 % » de part modale sur la route dans les prochaines années. L’opération est expérimentée dans cinq communes de la Sarthe.

Démontage. Valeco va devoir démonter 7 éoliennes à Lunas, dans l’Hérault : une décision de justice qui sonne comme une première dans l’histoire des parcs éoliens français. Et qui montre à quel point la route de la transition énergétique est semée d’embûches. À lire ici.

Légion. Selon l’Insee, l’implantation de la 13e demi-brigade de la Légion étrangère sur le plateau du Larzac a généré 1.297 emplois directs (militaires et civils) et environ 350 emplois indirects et induits – commandes passées localement pour assurer le fonctionnement du camp et ses travaux d’infrastructure, entre autres. L’étude, publiée ce 2 mars, a été réalisée en partenariat avec le ministère des Armées et la direction régionale des Finances publiques.

Plus de décodages ici

France Relance : les chiffres. Vous voulez tout savoir sur le déploiement de France Relance en Occitanie ? On ne va pas vous abreuver de chiffres. Celles et ceux qui sont intéressé.e.s peuvent cliquer ici. De la page 191 à la page 219, vous aurez une foule de précisions et de témoignages sur le Plan de Relance en région. 

Prix Export Marco Polo : plus que quelques jours. L’édition 2021 du Prix Export Marco Polo est lancée. Organisé chaque année depuis 1998 par les Conseillers du Commerce Extérieur (CCE) d’Occitanie, ce prix réunit un binôme entreprise-étudiant, sélectionné sur concours, autour de la réalisation d’une mission export à l’étranger. À la clé : une prise en charge financière du transport et de la rémunération de l’étudiant pendant la période de sa mission par La Banque Populaire Occitane et Air France, sponsors du concours. Renseignements et dossier de candidature entreprises à retirer auprès du Comité Marco Polo et à rendre avant le 5 mars. Contact : prixexportmarcopolo@gmail.com

Onde sensuelle. 35 habitats flottants, cet été dans le port de plaisance de Gruissan, pour une clientèle touristique en quête de déconnexion insolite : ce projet est « totalement nouveau en France », insiste Richard Perdu, directeur du développement d’Alliance Plaisance (Sète), concepteur des habitations. « Il y a certes des hébergements flottants sur des lacs, mais nous nous trouvons ici en milieu maritime, avec de nombreuses contraintes. Une réglementation de l’hébergement flottant de loisir est en cours de rédaction. Les mobil homes sont apparus en France dans les années 1970, et il a fallu attendre 1999 pour une réglementation du secteur. J’ose espérer qu’on ira plus vite sur l’hébergement flottant ! », sourit-il.

Very serious game. Les 4, 5 et 6 mars au Game Lab (18 quai du Pavois d’Or, Sète) ont lieu les SIM’NPI, grand jeu de simulation d’institutions pour les 100 étudiant·es du Master NPI (LEA, spécialité Négociations de Projet Internationaux de l’Université Paul-Valéry Montpellier 3). Ce jeu sérieux est organisé par l’association Les Ateliers Ludosophiques, en partenariat avec l’Université Paul-Valéry Montpellier 3, la Région Occitanie et l’Université de Montpellier. Durant trois jours, ce sont plus de 100 étudiant·es qui incarneront le rôle d’eurodéputé.e.s, de ministres d’État, de Chef·fes d’État, de lobbyistes ou encore de journalistes, et rejoueront le fonctionnement de grandes institutions internationales telles que le Parlement européen ou encore le Conseil de sécurité de l’ONU. Un scénario de gestion de crise et d’anticipation politique sera également joué afin de faire émerger l’intelligence collective et de nouveaux modes de gouvernance.

3 questions à

3 questions à

9

Audrey Becker, AB2L (Montpellier), Assistance à maîtrise d’ouvrage, maîtrise d’œuvre d’exécution et expert conseil d’assurés

« 100 % des malfaçons sont dues à l’appât du gain »


Vous êtes experte d’assurés dans le bâtiment. Un métier méconnu. En quoi consiste-t-il ?
Je suis missionnée par des professionnels et des particuliers, pour des expertises ou des contre-expertises, en défendant les dossiers des assurés. Ce que les gens ignorent souvent, c’est que le client de l’expert d’assurance… c’est la compagnie d’assurance. Beaucoup de gens, y compris des professionnels, croient que l’expert d’assurance est leur expert. Ce n’est pas le cas. L’expert d’assurance a un quota à ne pas dépasser dans l’année. De mon côté, je défends le dossier de l’assuré, en montant des dossiers qui peuvent faire jusqu’à 300 pages. Les dossiers sont rédigés dans les règles de l’art, en suivant les DTU (documents techniques unifiés).
Mais je ne pousse pas au contentieux. Je privilégie la procédure amiable. Un contentieux est vite long et chronophage, et vous n’êtes pas sûr d’être payé au bout. La priorité pour les clients, ce n’est pas cinq ans de bataille judiciaire, mais d’être remboursé du préjudice, ou que les travaux soient réalisés.

Vous intervenez dans le secteur du bâtiment en Occitanie. Sur quoi portent vos dossiers, et quelles sont les tendances ? 
J’interviens principalement sur des vices cachés, des malfaçons et des déclarations de catastrophe naturelle, liées aux effets croissants des sécheresses, qui provoquent des fissurations dans le bâtiment. L’été dernier, la température a grimpé jusqu’à 50 degrés, puis il a plu : ce cycle provoque des dommages lourds sur les fondations de certaines maisons construites depuis les années 60. Regardez autour de vous : vous verrez une multiplication des fissures sur les constructions, notamment les maisons individuelles, structurellement plus légères.
Quant aux malfaçons, elles portent sur des défauts de mise en œuvre. Et je ne parle pas de petits défauts. Il peut s’agir de murs de soutènement sans remplissage béton, de remblais non compactés qui ne permettent plus d’avoir le maintien du dallage, ou encore d’épaisseurs non conformes de façades, qui lézardent et s’effritent.

Pourquoi ces dérives ?
La recherche de gain de temps et d’argent. 100 % des malfaçons sont dues à l’appât du gain. Mais c’est un mauvais calcul pour les entreprises : en cas d’expertise, elles peuvent perdre beaucoup, pour avoir cherché à gagner 2 % de marge. 


Audrey Becker est experte d’assurés auprès de la chambre des experts agréés par la communauté européenne. Sa zone couvre l’arc méditerranéen français.
Groupe Facebook (414 membres) : AB2L Cabinet d’Expert Conseil Bâtiment – MOE – AMO

La HV Touch

La HV Touch

Conseils RP

Les conférences de presse n’échappent pas à la digitalisation. Ce qui était très peu répandu il y a un an – des conférences de presse en visioconférence – est devenu, par la force des choses, la base incontournable.
Prochaine étape possible, qui pourrait apporter un service complémentaire : pouvoir assister aux conférences de presse en distanciel et en replay. Des catalogues de conférence de presse pourraient même être archivées sur les plateformes, avec un accès dédié pour les journalistes. Le monde de demain n’a pas fini de nous faciliter la vie. 

La phrase

« C’est presque une anomalie que le projet Genvia, autour de l’hydrogène vert, s’implante à Béziers. Une implantation à Toulouse ou Lyon n’aurait pas été illogique. Mais c’est général pour Béziers, et nous allons nous mettre en ordre de marche pour saisir les opportunités de ce nouveau marché. »

Pierre-Damien Rochette

PDG de Mécanic Sud Industrie (Béziers), et président de l’UIMM Méditerranée Ouest

On s’en fout

Pourquoi tant d’amour pour les SUV (pour ‘sport utility vehicle’) ? Je me suis surpris à regarder passer une cohorte de SUV, ce week-end, alors qu’un feu rouge s’éternisait sur ma voie. Tous noirs et brillants, tout tristes, certains à propulsion électrique, pour se persuader qu’on sauve la planète. Avec une personne seule au volant, à chaque fois : le propriétaire de SUV ne semble pas porté sur le covoiturage.
C’était un vrai défilé à rebours de la cause écologique, laquelle commence à s’imposer quand même un peu. Bon, je n’en fais pas une fixation : l’instant a été fugace, et s’est limité à deux ou trois minutes. J’ai d’autres SUV à fouetter. Mais quand même, deux ou trois questions de fond se posent. Je suis payé (grassement) pour ça. Qu’est-ce qui pousse certains de mes congénères – et de mes lecteurs adorés, il y a des chances – à investir des dizaines de milliers d’euros (pardon : 249 euros par mois) dans ces chars 4.0 qui seront démodés dans deux ans ? La force du marketing ? Le goût du confort – avec comme argument suprême : « Je fais ce que je veux avec mon argent, et j’ai le droit de me faire plaisir » ?
Ce ne sont là que des pistes. L’énigme reste entière à mes yeux. Des étudiants en sociologie, voire en anthropologie, devraient y consacrer une thèse. C’est peut-être déjà le cas. Une option (pas de SUV) : ces modèles permettent de dominer les autres. Car le SUV est surélevé, ce qui n’est pas le moindre des avantages. Surtout à 249 euros par mois. 

 

Au marché

Au marché

9

Les marchés publics essentiels en Occitanie de la semaine passée. Parce qu’il faut bien vivre.

OCCITANIE EST 

BTP

Segard lance un avis de marché de maîtrise d’œuvre pour l’extension et la réhabilitation du centre de secours de Saint Gilles. 

La SPL Terre d’argence lance un avis de marchés de travaux pour la réalisation de l’extension du groupe scolaire Garrigues Planes sur la commune de Beaucaire – Relance des lots 10 et 13. 

Voies navigables de France lance un avis pour des travaux de désamiantage, déplombage et démolition de 6 maisons et leurs annexes sur les communes de Frontignan et Palavas. 

Le Conseil départemental de l’Hérault lance un avis d’accord-cadre pour des travaux de rénovation et de réhabilitation dans les collèges, halles de sports et bâtiments patrimoniaux du Conseil départemental de l’Hérault – Zone Est Héraultais.

L’Institut agroalimentaire lance un avis de contrat de performance énergétique (CPE) en vue de l’exploitation des installations de génie climatique et de la réalisation de travaux de performance énergétique sur le campus de La Gaillarde.

Le Conseil départemental de l’Hérault lance un avis d’accord-cadre pour des travaux de rénovation et de réhabilitation dans les collèges, halles de sports et bâtiments patrimoniaux du Conseil départemental de l’Hérault – Zone Ouest Héraultais.

L’Inrae de Montpellier lance un avis de mission de coordination sécurité et protection de la santé – CSPS de catégorie 1 pour la construction de la plateforme techalim+ à Montpellier.

La Région Occitanie lance un avis d’accord-cadre mixte pour les travaux d’entretien et de réparation pour les établissements et lycées publics de la région.

Étude / Eau – Assainissement

Le Conseil départemental de l’Aveyron lance un avis pour des études hydrauliques et dossiers de  » loi sur l’eau  » –  routes départementales.

La ville d’Avignon lance un avis pour le contrôle périodique du fonctionnement des hydrants de la Ville d’Avignon 2021-2025.

Plus de marchés ici

Aménagement urbain

La SPL Agate lance un avis de missions d’étude géotechniques dans le cadre de la Reconversion du secteur Marché Gare à NÎMES.

Propreté urbaine

Perpignan Méditerranée Communauté lance un avis pour des prestations de désherbage, d’entretien et de nettoyage des voiries et lieux publics en agglomération et zones d’activités économiques sur le territoire de PMMCU. 

Montpellier Méditerranée Métropole lance un avis pour le traitement des déchets inertes issus des déchèteries de la métropole.

Immobilier

La ville de Beaucaire lance un mandat de vente immobilière pour le compte de la commune. 

Services

L’Établissement Public Foncier d’Occitanie lance un avis de mission de conseil et d’assistance en vue de l’acquisition d’une solution logicielle de gestion du patrimoine.

La SEM ARAC Occitanie lance un avis pour la souscription d’un contrat d’assurance Dommages-Ouvrages pour l’extension et la restructuration de l’UFR de Médecine de Nîmes. 

La Communauté de communes Vallée de l’Hérault lance un avis pour la fourniture et livraison d’équipement de protection individuelle pour la tête, les mains et les pieds de ses agents.

La Communauté d’agglomération Tarbes Lourdes Pyrénées lance un avis pour des services de transports scolaires. 

La commune de Palavas-les-Flots lance un avis pour le renouvellement et l’extension du système de vidéoprotection. 

Restauration

La Communauté d’agglomération du Pays de l’Or lance un avis pour une  solution logicielle de restauration collective. 

Aménagement intérieur / Mobilier 

Le Centre hospitalier de Perpignan lance un avis pour l’installation, exploitation et maintenance d’un parc de téléviseurs au sein du centre hospitalier de Narbonne avec gestion centralisée.

La ville de Beaucaire lance un avis pour des fournitures pédagogiques destinées aux écoles publiques, aux centres de loisirs et au multi-accueil de la ville.

La ville d’Avignon lance un avis pour la fourniture, livraison et installation de mobilier pour les écoles maternelles, élémentaires et les restaurants scolaires de la ville – 2021-2025. 

Sport / Evénementiel 

La ville de Béziers lance un avis pour la mise en lumière événementielle dans le cadre du réaménagement des Allées Pierre Paul Riquet. 

OCCITANIE OUEST

Tourisme / Loisirs

L’établissement public de coopération CU lance un avis pour la conception et réalisation de solutions logicielles et matérielles – Médiation Numérique, pour le musée d’art moderne de Céret.

BTP

Le CHU de Toulouse lance un avis pour la réalisation de travaux de restructuration du service de chirurgie ambulatoire ACA de l’hôpital Pierre Paul Riquet.

Le CHU de Toulouse lance un avis pour la réalisation de travaux d’amélioration pour la sécurisation des galeries de Purpan haut.

Le CHU de Toulouse lance un avis pour la location de matériel et outillage pour les services techniques du CHU, CH Marchant et CH Muret.

La commune d’Albi lance un avis pour des travaux de rénovation et d’amélioration thermique des écoles Curveillère 1 et Curveillère maternelle à Albi.  

La Communauté d’agglomération Tarbes Lourdes Pyrénées lance un avis pour des travaux de réparation de la charpente métallique de la piscine Rauner.

La ville de Blagnac lance un avis de mission de maîtrise d’œuvre pour la construction de l’Hôtel de Police Municipale de la ville.

Voies navigables de France lance un avis pour l’assistance à maîtrise d’ouvrage pour la mise en place de systèmes d’évacuation des déchets sur le canal des deux mers.

La chambre de métiers et de l’artisanat Occitanie lance un avis pour la réhabilitation du centre de formation d’apprentis de l’aude : aménagement du centre de ressources et du réfectoire.

Le CHU de Toulouse lance un avis pour des travaux de démolition du pavillon putois, de l’annexe Laporte et travaux d’aménagement paysager – urbain.

Toulouse Métropole lance un avis de mission de conseil et d’assistance à maîtrise d’ouvrage dans la mise en œuvre de son schéma directeur énergie.

Toulouse Métropole lance un avis pour des prestations topographiques dans le cadre du projet de réaménagement et de requalification de la M820. 

Le CHU de Toulouse lance un avis de maîtrise d’œuvre relative à la construction d’un centre de soins spécialisé en psychiatrie pour le compte du CH Gérard Marchant.

Étude / Eau – Assainissement

Tisseo lance un avis pour des prestations d’analyse réglementaire de rejets dans l’environnement : Eau / Air / Bruit et analyse au poste de travail : Lumière / polluants / Bruits.

Propreté urbaine

La ville de Montauban lance un avis pour des prestations de nettoyage de bâtiments culturels. 

Sécurité

Le département de Gers lance un avis de mission de coordination sécurité et protection de la santé relative aux travaux de construction d’un gymnase, aménagements des extérieurs, voirie et réseaux divers au collège Hubert Reeves.

Le service départemental incendie et secours (SDIS 66) lance un avis pour l’acquisition de véhicules de secours et de lutte contre l’incendie. 

L’Université Toulouse III Paul Sabatier lance un avis de marché de maintenance des systèmes de sécurité incendie.

Toulouse Métropole lance un avis de maintenance des équipements d’alarme intrusion, contrôle d’accès et vidéosurveillance Années 2021 à 2024.

Services

La ville de Tarbes lance un avis pour l’acquisition de véhicules particuliers et utilitaires neufs, et reprise de véhicules pour la ville. 

Aménagement urbain

La commune de Toulouse lance un avis pour l’accompagnement à la création de jardins partagés.

Communication 

Hautes-Pyrénées Tourisme Environnement lance un avis pour une campagne de communication de la ville, été 2021 – hiver 2021-2022.

Toulouse Métropole lance un avis pour l’animation et maintenance du site internet du PLIE et de ses réseaux sociaux – années 2021-2022.

Transports 

La Région Occitanie lance un avis pour l’exécution de services publics de transports réguliers pour la Région Occitanie – Lot.

ATTRIBUTIONS DE MARCHÉ 

La commune de Carcassonne attribue le marché de mission d’’accompagnement à la révision générale du plan local d’’urbanisme à SCE ET SES ATELIERS UP, TEMAH ETUDES, AB AVOCATS AARPI, AURELIE ROUQUETTE ARCHITECTURE. Valeur totale du marché : 190 630,00 euros.

La Communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup attribue le marché de délégation de service public du service d’assainissement collectif de Saint-Gély-du-Fesc et de Saint-Mathieu-de-Tréviers à SAUR. Valeur totale de la concession : 2 230 370 euros.

Le Conseil départemental de l’Hérault attribue le marché de conception et mise en œuvre de campagnes de communication ‘Grand Public’ pour le compte du Département de l’Hérault à VOIX PUBLIQUE. Montant mini/maxi annuel : 40 000 euros/210 000 euros.

La Communauté d’Agglomération Béziers Méditerranée attribue le marché de maintenance des réseaux Biogaz et des torchères, analyses eaux et analyses composts à Prodeval, Preleveo et Aurea. Valeur totale du marché : 815 000 euros.

L’Office Public Habitat 65 (OPH65) attribue le marché de maîtrise d’œuvre pour la conception, réalisation et suivi des travaux liés à la mise en accessibilite des bâtiments à D’ARCHITECTURE GOUBERT et LANDES. Montant final du marché ou du lot attribué (H.T.) : 23 260 euros.

Le Conservatoire du littoral attribue le marché d’élaboration du plan de gestion du site des Étangs et Marais des Salins de Camargue Communes d’Arles et des Saintes-Maries-de-la-Mer au Syndicat mixte de gestion du Parc naturel régional de Camargue, à la Société Nationale de Protection de la Nature – Réserve Naturelle Nationale de Camargue et à la Fondation Tour du Valat. Valeur totale du marché/du lot : 169 354,35 euros.

Le Conseil départemental de l’Hérault attribue le marché de maîtrise d’œuvre pour la mise A 2×2 Voies contournement d’Agde à Ingerop Conseil Et Ingenierie. Valeur totale du marché/du lot : 174 675 euros.

L’œil culture

LOKKO

9

Un peu de culture dans ce monde de brutes, by Lokko

Une heure avec Habid Dechraoui

LOKKO lance une ligne de podcasts -en collaboration avec Salut salut Internet- sur les grands acteurs culturels du territoire. On écoute ici Habid Dechraoui, le directeur d’Uni’Sons, organisateur du festival  Arabesques, avec son équipe, ses éducateurs qui motivent et éduquent les jeunes via le rap, et Malika, ancienne directrice du Djamel Comedy Club à Paris, qui dirige la nouvelle galerie d’art-salle de spectacle de la Paillade, L’art est public.

 

Valérie Hernandez est la fondatrice et la Directrice de la publication du webzine LOKKO.

L’agenda

i

Newsroom

L’agence travaille en ce moment sur plein de choses passionnantes :

La place du Marché à Mauguio et les projets de Mécanic Sud Industrie (Béziers), pour l’Hérault Juridique et Economique du 4 mars. 

Enquête sur le marché national des bardages bois, pour BoisMag, à paraître en mars.

Magazine Bien’Ici de mars, pour Midi Libre. 

Magazine Caminarem (RH) n°4. Parution en mars.

Enquêtes sur le marché national des terrasses bois, pour BoisMag, à paraître en avril. 

L’Index de l’égalité professionnelle femmes-hommes, enquête à venir pour Les Échos

Coordination éditoriale d’un supplément dédié aux 20 ans de Jean-Paul Fournier comme maire de Nîmes, pour Midi Libre (parution en avril). 

L’Abécédaire des Institutions, « Et si l’avenir était le train ? », à paraître en mai.

Portrait de Florence Lambert (Genvia), pour Les Échos.

À suivre en ligne

Mercredi 3 mars de 17h à 19h :

Road tour Tech & Numérique 2021 – Etape Hautes-Pyrénées par l’agence Ad’Occ, en partenariat avec La Mêlée Adour et BIC Crescendoc. Plus d’informations ici. Inscription via ce lien.

Jeudi 4 mars de 17h30 à 19h30 :

Soirée de sensibilisation sur l’innovation et la transformation digitale dans l’Aude, par le RésO Innovation de l’agence régionale AD’OCC, en partenariat avec la direction des Territoires, la CCI, la CMA et la Maison de Ma Région de l’Aude. Plus d’informations ici. Inscription via ce lien.

Vendredi 5 mars à 9h :

Rendez-vous Éco de Nîmes Métropole, en live sur leur page Facebook. « Moral du dirigeant : être accompagné pour rebondir. »

Vendredi 5 et samedi 6 mars :

3e édition du Water4Future Hackathon // Eau et Ville, organisé par le Centre Unecso International ICIREWARD. Plus d’info ici. Inscription via ce lien.

Plus d'événements ici

Jeudi 11 mars :

boost’occ : le festival des rendez-vous B2B en Occitanie. Inscrivez-vous sur www.boost-occ.fr avant le 28 février 2021. Inscription gratuite si vous êtes membres de l’un des réseaux partenaires (affichés sur la page du site boost’occ) ; sinon inscription 50 €HT/participant.

Jeudi 11 mars à 10h : 

Matinale Femmes & Numérique : « Plus de femmes dans le numérique, une véritable opportunité pour le développement économique des territoires ». Plus d’info ici. Lien pour s’inscrire.

Mardi 16 mars, de 17h30 à 19h00 :

Webconférence organisée par l’association Avocats conseils d’entreprises, sur la responsabilité sociale des entreprises.

3 rv du Medef Montpellier Hérault : 6/4, 5/10, 7/12 à 18h

Le Medef Hérault organise le Club rencontres affaires, 100% en visio ou au choix visio/présentiel selon les conditions sanitaires. Inscription obligatoire. Contact psuc@medef-montpellier.com 

Vendredi 7 mai : 

Le CJDAY, organisé par le Centre des Jeunes Dirigeants au Corum-Opéra à Montpellier, sur le thème « Fric ou éthique : l’entreprise a-t-elle le choix ? » Plus d’informations ici.

Dimanche 23 & lundi 24 mai :

Finales du Concours Produits et Vins du Concours Général Agricole (CGA) à Montpellier. Plus d’informations ici.

Jeudi 8 au dimanche 11 juillet :

Sommet Afrique/France, Montpellier

Du 1er au 3 octobre : 

Édition 2021 du Forum Le Monde Nouveau à Montpellier, organisé par La Dépêche. Plus d’informations ici.

Voilà, c’est tout pour cette semaine.
Courage et chocolat !

Les Indiscrétions sont une newsletter gratuite.
Vos données ne seront pas communiquées à des tiers.
Vous pouvez vous désinscrire en un clic.

Les dernières Indiscrétions

Ça promet

Où il est question de Macron en mode Mosson, de l’avenir des villes moyennes, de résidences-services broyées par le virus, de liberté par la presse et de défense d’alimentation régionale.

« Ça promet », Les Indiscrétions de la semaine du 19 avril sont à croquer en cliquant ci-dessous.

Courage et chocolat !

lire plus

On ne peut rien y faire

Où il est question de contrat de filière régional BTP, d’immobilier connecté, du port de Sète et de non-port de montre au poignet.

« On ne peut rien y faire », Les Indiscrétions de la semaine du 12 avril sont à croquer en cliquant ci-dessous.

Courage et chocolat !

lire plus

Ceux qui ne partent pas

Où il est question des 4 accords toltèques, d’Agencehv, d’Urbain des Bois, du débat entre aménageurs privés Angelotti et GGL, et de ceux qui ne partent pas.

Les Indiscrétions de la semaine du 5 avril sont à croquer en cliquant ci-dessous.

Courage et chocolat !

lire plus

Il ne lâche rien

Journaliste indépendant, Hubert est fondateur et rédacteur des Indiscrétions. Agencehv, qu’il dirige, est également active dans les animations de débats, les formations et le brand journalism.

Vous souhaitez nous faire parvenir une information ?

Heureusement qu’elle est là

Diplômée de Sup de Com’ Montpellier, Sarah est chargée de communication à l’Agencehv. Community management, gestion du site, relations avec les partenaires… Oui, heureusement…

Vous souhaitez avoir des renseignements pour être partenaire des Indiscrétions ?

PAS ENCORE ABONNÉ-E

AUX INDISCRÉTIONS ?

 

Recevez chaque lundi à 18h18, gratuitement, Les Indiscrétions sur votre boîte mail

Politique de confidentialité

Inscriptions réussie

Share This