Elles sont partoutSemaine du 8 février 2021

LES INDISCRÉTIONS

Vos 5 minutes business en Occitanie

À l'affiche

À l’affiche

9

Parce qu’elles et ils le valent bien

Rodolphe Travel et Lucile Carmet, Vitinova

Lui est vigneron, elle est coordinatrice en œnotourisme. À eux deux, ils fondent Vitinova, une agence de communication qui accompagne les domaines viticoles du Languedoc dans leur développement : suivi technique, conception d’outils (plaquettes commerciales, flyers, sites Internet, newsletters…), stratégie de communication, montage d’événements œunotouristiques… L’agence connecte 3 publics : les vignerons, les institutions et les particuliers. Le monde de la communication et du vin n’ont plus de secret pour eux : Rodolphe Travel et Lucile Carmet ont été pendant plusieurs années respectivement directeur technique et responsable œnotourisme au domaine Château Capion (AOP Terrasses du Larzac, Aniane, Hérault). « Valoriser son vin nécessite des outils de communications spécifiques, trop souvent ‘bricolés’ par les vignerons en manque de temps et de savoir-faire, explique Lucile Carmet. Le vin est un produit singulier, dont le marché fonctionne avec des règles spécifiques. Il est donc important que le vigneron soit accompagné par une équipe rompue à ce milieu, sans pour autant se perdre dans la technicité. » Lucile Carmet a auparavant été journaliste pendant 10 ans dans la presse écrite culturelle à Montpellier. Rodolphe Travel a dirigé une école d’audiovisuel et d’arts appliqués durant une dizaine d’années.

Eva Roche, Studi

Elle rejoint Studi (groupe Galileo Global Education, leader français du digital learning, 140 formations, 45.000 apprenants) pour piloter une nouvelle filière de formation sur les métiers du sport.  Au-delà d’une production de contenus digitaux, le sport irriguera les services et les programmes de Studi « en diffusant ses valeurs, en valorisant ses représentants les plus remarquables, et en s’inspirant de ses outils pédagogiques : coaching, masterclass, jeux éducatifs, transmission de techniques issues du sport d’élite, etc », précise le groupe. Des sportifs de haut niveau seront approchés pour intégrer les écoles du groupe. Diplômée de l’EM Lyon, Eva Roche a fondé le Collectif Shapers (2003) et la plateforme Athlete Avenue (2016), permettant aux entreprises de recruter des sportifs en reconversion. Elle a également été kayakiste de niveau international, éducatrice sportive diplômée d’État et responsable de l’offre sportive mondiale du Club Med.

Éric Giraud, Aerospace Valley

Il vient d’être nommé au poste de directeur général du Pôle de compétitivité Aéronautique, Spatial et Drones d’Aerospace Valley (820 entreprises membres, dont 560 PME). Il succède à Patrick Désiré, à ce poste depuis 2015. 
Aerospace Valley est le premier pôle de compétitivité mondial de la filière aérospatiale, au service de trois secteurs stratégiques de l’Aéronautique, du Spatial et des Drones, sur les régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine.
« Ma priorité au sein du Pôle sera de continuer à accompagner nos membres dans ce contexte incertain, afin d’aider  les PME & ETI, en concentrant nos efforts sur 3 axes : la transition écologique, l’innovation industrielle et la résilience », a déclaré Éric Giraud. 
Éric Giraud a démarré sa carrière en 1989 dans la Recherche & le Développement, au sein du Groupe SNPE Matériaux Energétiques, qu’il poursuit à Safran Herakles, en tant que Directeur de l’activité Sécurité Automobile. Depuis 2016, il est directeur de la branche équipements et services civils chez ArianeGroup, qui effectue 55% de ses ventes à l’export.

Sophie Negre Delaunay, ARS

Elle vient d’être nommée chef de cabinet de l’Agence Régionale de Santé Occitanie (ARS) en janvier. Sophie Negre Delaunay était chef de mission adjointe, puis chef de service à la Direccte Occitanie.

Mathilde Boulachin, Domaines Pierre Chavin

Originaire de Sézanne, en Champagne-Ardenne, la présidente des domaines Pierre Chavin (Béziers) mise sur les vins sans alcool, avec 1,5 million de bouteilles déjà vendues et l’ambition d’être le leader français sur ce secteur à l’international. Les vins sans alcool représentent désormais 30 % de l’activité. « Dans un lieu festif, il n’y a souvent pas le choix entre des boissons alcoolisées et de l’eau ou des soft drinks. Nous proposons une boisson à mi-chemin, qui apporte de la naturalité, des vertus, et qui emprunte des codes de l’univers du vin. » explique Mathilde Boulachin, dans un article à lire dans l’Hérault Juridique & Économique. En dix ans, la PME, qui réalise 10 millions d’euros de chiffre d’affaires (80 % à l’international) et emploie 15 salariés, a développé des marques comme Pierre Zéro, Opia, Zéra et le Petit étoilé.
Mathilde Boulachin a commencé sa carrière dans le vin en s’expatriant aux États-Unis, en Espagne puis en Scandinavie, où elle devient acheteuse et Wine Brand Manager au sein d’un groupe leader privé d’importation de Vins & Spiritueux pannordiques. En 2008, elle a créé son agence de communication et de conseils spécialisée dans le vin, Avina, après s’être installée dans le Languedoc. Deux ans plus tard, elle s’associe à Fabien Gross pour créer Pierre Chavin.

Aline Bsaibes, ITK

Elle est élue parmi les femmes les plus influentes de la high-tech en Europe par The Software Report (New York). Depuis septembre 2019, Aline Bsaibes est directrice générale de l’entreprise d’agritech ITK (120 personnes), spécialisée dans les services d’aide à la décision pour les acteurs de l’agroalimentaire. Fondée à Clapiers, ITK est également présente à Rennes et San Francisco. Plus à lire dans l’Hérault Juridique et Économique, article à paraître le 18 février.

Caroline Wincker, Groupe CSP - Bleu Libellule

Présidente du groupe CSP – Bleu Libellule, Caroline Wincker figure dans le Palmarès Women Equity 2020, parmi les 50 championnes à la croissance rentable… sur 30.000 PME et ETI françaises étudiées (CA compris entre 4 et 150 M€). Un sacré parcours : diplômée d’une maîtrise de droit et après une expérience en vente et marketing, elle a ouvert en 1997 son premier magasin Objectif Coiffure, spécialisé en produits capillaires pour les professionnels (30 %) et les particuliers (70 %). Puis, avec son compagnon, elle crée en 2002 Bleu Libellule (838 collaborateurs, dont 203 au siège) basée à Gallargues-le-Montueux. « C’est une grande reconnaissance pour moi, mais surtout pour l’entreprise, pour toutes les collaboratrices et tous les collaborateurs », réagit-elle. 
Avec un chiffre d’affaires de 131,5 M€ en 2020, Bleu Libellule est leader français dans la distribution de produits capillaires et esthétiques professionnels. En 2020, l’enseigne a été nommée au palmarès Great Place to Work et a reçu le label Best Workplace for Women. Autant d’événements qui lui ont permis de rencontrer « des cheffes d’entreprises avec des parcours et des personnalités incroyables ». Depuis 2013, Bleu Libellule ouvre une vingtaine de magasins par an. L’entreprise gère des flux logistiques conséquents : chaque jour, 6.000 colis et 70.000 produits sont expédiés à travers le France, la Belgique, la Suisse, le Luxembourg, l’Italie et l’Espagne.

Isabelle Vermorel, Grès de Montpellier

Elle est nommée directrice du syndicat des Grés de Montpellier (soixantaine d’adhérents, 40 caves particulières et 2 coopératives). Ancienne directrice de la communication et de l’évènementiel au sein du groupe Vinadeis, à Narbonne, et responsable communication de Invivo Wine, Isabelle Vermorel succède à Alexandre Thouroude, vigneron au Clos des Ors.
Elle aura à charge la promotion et la valorisation de l’image de l’appellation AOC Languedoc ainsi que l’accompagnement du développement de la future AOC, en développant la communication digitale du syndicat et l’œnoroutisme. « L’œnotourisme constitue un levier d’attractivité pour notre si beau territoire ! » confie-t-elle dans une interview à Terre de Vins, le 5 février. « 
On est en ordre de marche même si la crise a ralenti les choses, ajoute-t-elle. La démarche de reconnaissance de l’AOC Languedoc Grés de Montpellier a été lancée et le dossier devrait être transmis à l’INAO au printemps prochain. »

Décodage

Décodage

9

On perce le coffre-fort

Castex. Michaël Delafosse, maire PS de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole, rencontre le Premier ministre Jean Castex ce mercredi à Paris. Au menu, entre autres : le financement du projet de modernisation et de transformation du CHU de Montpellier (près de 1 Md€), dévoilé dimanche par Midi Libre ( à lire ici), et la tenue, en juillet à Montpellier, du sommet d’État Afrique-France.

Halles à Lille. Le groupement de promoteurs Aventim – Aire Nouvelle (Engie Solutions France) – Gaïa Promotion – Hibrid Foncière (Alexandre Teissier) remporte le 4 février la consultation du projet baptisé « Écho » à Euralille (Lille). Le projet développera 8.000 m2 de surface de plancher sur deux bâtiments en R+3 et R+8, dont près de 40 % mixant des usages de restauration, services et loisirs. Hibrid et Aventim interviendront en tant que co-concepteurs et co-animateurs sur une surface de 2.500 m2. Malicieux, Alexandre Teissier poste l’info sur LinkedIn, en taguant tous ses partenaire et l’aménageur ch’ti, mais sans taguer le moindre journaliste. Ceux qui aiment l’info le suivent, et c’est ici pour les détails.
Comme un air de Halle Nova, récemment désigné à Montpellier (pour L’Hérault Juridique et Économique, lire ici). Alexandre Teissier a aussi gagné le Village des Médias avec Amétis, Sogeprom, Demathieu&Bard et Ideom, pour les JO Paris 2024, les Halles de Deauville (2.000 m2 de foodcourt, 400 m2 de galerie d’art photos et 700 m2 de rooftop avec bars musicaux et restaurants). Le promoteur atypique (il y en a d’autres dans le sérail), qui aime à se ressourcer dans l’Aubrac, attend « une dizaine d’autres réponses : deux gros dossiers avec Amétis, à Nantes et Lyon, un autre à Marseille sur Euromed 2… J’interviens comme un programmiste atypique, entre loisirs, culture, sport, foodlab (food laboratoire : snacking, restauration traditionnelle, click&collect, vente à emporter…). Des projets qui sortent de l’univers classique ! », confie-t-il aux Indiscrétions.

Plan Vélo. La métropole de Montpellier précise ses intentions en matière de vélo : 170 km d’aménagements cyclables sont prévus sur le mandat, avec un objectif de part modale de 10 % en 2025 (dans la roue du Plan Vélo national), au lieu de 3 % en 2014,. Concernant la prime pouvant aller jusqu’à 1.150 euros, sans condition de revenus, pour l’acquisition d’un VAE : le dispositif a déjà attiré 2.300 demandes et la collectivité mise sur environ 7.000 dossiers d’ici à août. En septembre prochain, un dispositif de location longue durée avec option d’achat de 3.000 VAE sera mis en place.

Sénat. Hussein Bourgi, sénateur PS de l’Hérault, est désigné par Gérard Larcher, président du Sénat, pour représenter la Haute-Assemblée au Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes et au conseil d’administration du Conservatoire de l’espace littoral et des rivages lacustres.

Secrets bien gardés. Les patrons de PME sont de plus en plus adeptes de la confidentialité des comptes, s’appuyant sur la loi Pacte. « La stratégie de non-transparence répond certes à un besoin de se protéger de la concurrence, mais elle inquiète les spécialistes de la prévention, qui repéreront moins facilement les cas fragiles », indiquent Les Échos. À lire ici.

Plus forts ensemble. Quatre entreprises reprennent les anciens locaux de Vortex Mobilité (environ 800 m2), basés à Saint-Jean-de-Védas : Coffrage de France (gros œuvre spécialisé dans le banchage), PolySud Formation (organisme de formation), Emploi LR (site emploi) et PSL (sécurité incendie). « On s’est réunis pour répondre à nos besoins immobiliers. C’est très difficile de trouver une solution d’immobilier d’entreprise sur le marché montpelliérain », explique Philippe Soussan, fondateur d’Emploi LR.

Alary à l’honneur. Damien Alary, président de BRL (ingénierie de l’eau, Nîmes) depuis 2004 (sauf entre 2014 et mi-2016), restera au conseil d’administration de BRL, en tant président d’honneur, apprend-on de source proche. Un nouveau président.e devrait être élu.e en septembre. Il/Elle sera issu.e d’une collectivité actionnaire. BRL (Bas Rhône Languedoc) est détenu majoritairement (49,93 %) par la Région Occitanie. Les 50,07 % restants sont détenus par le Département du Gard (13,23 %), et, à des niveaux moindres, par les Départements de l’Hérault, de l’Aude, des Pyrénées-Orientales et de la Lozère. Autres actionnaires de la Sem : Groupe Crédit Agricole, Caisse d’Épargne LR et Caisse des Dépôts. 

Béziers. Deux nominations à Béziers, à la lecture de l’HJE du 4 février. Stéphane Vignoles est nommé président des DCF Béziers. Il succède à Florence Schmaltz. Stéphane Vignoles est agent général d’assurances pour SwissLife Assurances et Patrimoine. Du côté de la sous-préfecture, Pierre Castoldi succède à Christian Pouget. Le meilleur ennemi de Robert Ménard a été nommé préfet de Saint-Pierre-et-Miquelon.

Réemploi vs recyclage. L’association montpelliéraine Oc’Consigne, créée par Anne-Claire Degail (Institut National Agronomique Paris-Grignon), veut créer une filière de réemploi du verre en Occitanie, incluant la collecte, le lavage et la remise en circuit des bouteilles et autres contenants en verre. Une unité industrielle de lavage doit prochainement voir le jour et devrait être localisée dans l’Hérault. Le projet est en lice pour le concours de La Fabrique Aviva, concours national de l’entrepreneuriat social et solidaire lancé en 2016 par l’assureur Aviva France. Vous pouvez voter jusqu’à ce mardi 9 février sur le site de La Fabrique Aviva. Lire l’article sur ToulÉco, ici.

OTAN. L’OTAN décide, le 28 janvier, d’implanter l’un de ses centres d’excellence dédié à l’espace au sein du Centre spatial de Toulouse, créé en 1968. Ce centre accueillera à partir de 2025 une quarantaine de spécialistes, dont 17 étrangers. Le Commandement de l’espace étant lui-même implanté au Centre spatial de Toulouse, le Centre d’excellence de l’Otan lui sera adossé. Lire l’article d’Air&Cosmos, ici.

La bible du « bien manger ». Les Chefs d’Oc, association montpelliéraine présidée par Jacques Mazerand, met en avant dans son magazine le travail de ses producteurs et leurs produits. Début mars, l’association publiera en ligne un guide digital interactif regroupant 85 producteurs de la région, interviewés depuis le lancement du magazine en 2016. 200 pages autour du bien-manger, des circuits courts et de la production locale. Le guide, réalisé par l’agence Insightcom (Montpellier), sera actualisé chaque année. Disponible sur www.chefsdoc.fr à partir de début mars.

Plus de décodages ici

326 M€. Quelque 326 M€ seront consacrés à la modernisation du réseau ferroviaire en 2021 en Occitanie, à travers 40 chantiers, indique SNCF Réseau le 3 février. Sur l’axe littoral, entre Nîmes et Cerbère, un chantier inédit débute en mars : 1.400 poteaux caténaires seront remplacés avec un nouveau train usine, spécialement conçu pour réaliser la dépose et la pose des poteaux caténaires. Sur la ligne Toulouse-Tarbes, 47 km de voie seront modernisés, mobilisant près de 450 agents. La modernisation se poursuit aussi sur 1.800 km de lignes de desserte fine du territoire, avec 75 M€ investis, principalement par la Région Occitanie. La collectivité a adopté en décembre un Plan rail de 800 M€ à l’horizon 2030.

Recrutements. Le Geiq (groupement d’employeurs pour l’insertion et la qualification) BTP Hérault recrute son.sa directeur/directrice à Montpellier. Plus d’infos ici. Autre poste à pourvoir, celui de directeur.directrice de la CMA Gard. Les objectifs 2021 de la CMA 30 à lire dans Les Échos, ici.

Open to work, really ? On cherche un.e stagiaire en mode printemps/été. Plus d’infos ici.

Foncier. La Ville de Nîmes lance un appel à projet, ouvert aux offices publics de l’Habitat et aux sociétés d’habitations à loyer modéré, pour la construction de 75 logements de fonction (surface habitable de 6.466 m2). La collectivité cède un tènement de 7.100 m2, issu d’une parcelle située 5 avenue des Camarguais. Mise en vente : 730.000 euros. Date limite de dépôt des offres : 16 avril.

PPA. Pour « Power Purchase Agreement”, des contrats d’achat d’électricité entre des producteurs d’énergie et des entreprises consommatrices d’électricité. L’opération EnR montpelliérain Valeco signe un PPA avec Solvay et Fnac Darty pour fournir en électricité verte les sites de Fnac Darty en France. « Les progrès technologiques, la baisse du coût des EnR et la volonté des entreprises de réduire leur empreinte carbone font des corporate PPA un des axes majeurs de développement pour le secteur des énergies renouvelables », analyse François Daumard, président de Valeco, filiale d’EnBW, un des plus grands fournisseurs d’énergie en Allemagne et en Europe. Valeco emploie 200 salariés, pour un CA 2019 de 54 M€, une puissance installée de 415 MW (343 MW d’éolien terrestre et 72 MW d’énergie solaire) et un pipeline de projets de 2 GW. 

Enquêtes publiques. La Ville de Lunel (34) lance une enquête publique, du 15 février au 2 mars, pour la modernisation de sa station d’épuration. Montant estimatif des travaux sur 4 ans : 11 M€. Une enquête publique est également en cours jusqu’au 1er mars pour la construction d’un nouvel établissement pénitentiaire à Muret (31), pour une capacité de 600 places, sur une emprise d’environ 17,5 ha.

Cave. La cave viticole de Codognan (Gard) va investir 4 M€ et passer d’une capacité de 75.000 hl à 120.000 hl d’ici juillet, indique Midi Libre le 7 février, citant Jean-Fred Coste et Frédéric Saccoman, président et directeur de la cave d’Héraclès. 

Inn’Ovations. Qui sont les lauréats du concours Inn’Ovations d’Occitanie, qui s’est déroulé le 4 février à Labège ? A lire ici dans ToulÉco.

Montpellier : les bureaux résistent, une offre insuffisante. Bilan 2020 du marché tertiaire dans l’aire de Montpellier : le volume global s’élève à 71.566 m2 de bureaux placés. Il s’agit certes d’une baisse de 30 % par rapport à 2019, où le volume avait atteint des records. Mais, malgré la crise sanitaire, ce résultat « se rapproche de la moyenne décennale (76.807 m2) », décrypte l’observatoire de l’immobilier et du foncier d’entreprise. La demande est toujours active, avec un rebond observé au cours du 3e trimestre (+ 60 %), notamment sur le segment des petites surfaces (100 à 300 m2). L’offre neuve actuelle est jugée « insuffisante, dans l’attente des livraisons futures des quartiers Cambacérès, Eurêka et son extension, Nouveau Saint-Roch et Port Marianne (Zac République et Rive Gauche). Concernant les locaux d’activité, le volume de transactions augmente de 54 %, avec un volume de transactions de 88.227 m2. Mais l’offre actuelle, là encore, « reste insuffisante pour répondre aux besoins des entreprises en termes de surfaces d’ateliers, de bâtiments de production ou de stockage, entraînant une hausse des valeurs locatives » : 82 € HT / m2 / an en moyenne pour les locaux d’activité de seconde main (76 € en 2019) et 113 € HT / m2 / an pour les locaux neufs (90 € en 2019). Enfin, les ventes de terrain aux entreprises correspondent à 36.016 m2 en 2020 (- 43 % par rapport à 2019). Une baisse « caractéristique d’un déficit chronique d’offre de foncier dédié aux activités productives, artisanales et logistiques », conclut l’observatoire.

3 questions à

3 questions à

9

Denis Briscadieu, Président fondateur de Cyclelab (L’Isle-Jourdain, Gers) et du cluster Vélo Vallée

Enquête à paraître dans Les Échos, courant février

« Le vélo comme outil de mobilité s’installe partout »

Quel est le bilan 2020 pour la filière vélo française ? 

Tout le monde est à fond ! Le vélo comme outil de mobilité s’installe partout. Le cycle est l’un des rares secteurs à afficher, en 2020, une croissance insolente. La barre des 3,3 millions de ventes, un niveau jamais vu, devrait être atteint, selon l’USC (Union Sport et Cycle). Les chiffres seront dévoilés début avril. Autre bonne nouvelle, les vélos à assistance électrique (VAE), qui ont le vent en poupe, sont également les modèles les plus chers. Par ailleurs, le coup de pouce réparation du gouvernement (jusqu’à 50 euros de prise en charge) a remis en selle 1,5 millions de vieux vélos, exhumés des garages et des caves. La filière est boostée par plusieurs éléments : le Plan Vélo du gouvernement, des métropoles qui déploient des voies dédiées et mettent en place des dispositifs spécifiques, et la pandémie de Covid-19, qui modifie les habitudes de mobilité, au détriment des transports en commun et au bénéfice du vélo. Conséquence, des pénuries ou des retards dans les livraisons. 

Une filière industrielle vélo peut-elle éclore ? 

Toutes les planètes sont alignées pour que de nombreux opérateurs soumettent des projets de réindustrialisation, d’autant plus que les coûts logistiques depuis les ports d’Asie vont crescendo. Je m’attends d’ailleurs à une hausse des prix des vélos comprise entre 12 et 20 % en 2021 et 2022. Mais la relocalisation de la production n’est pas gagnée. Sur plus de 3 millions de cycles vendus, 750.000 cadres sont assemblés, dont seulement 100.000 fabriqués, en France. On a beaucoup perdu en 30 ans. Les brevets sont partis. Plus une seule marque française ne sait fabriquer un dérailleur, et il sera très compliqué de retrouver ces technologies. En 2021, la priorité est le recrutement de mécaniciens vélo, qui font défaut dans les ateliers. Pour répondre à la demande, une formation d’opérateur cycle a été créée par l’USC, la Fub, CNPC Sport et Sup de Vélo. 500 jeunes ont été formés en 2020, l’objectif étant de doubler cette année.

Quelle est la feuille de route 2021 de Vélo Vallée, cluster qui regroupe en Occitanie tous les opérateurs professionnels du monde du vélo ? 

Nous avons fixé cinq axes pour 2021 : la formation, l’innovation – matériaux, géolocalisation, aérodynamisme… – avec Airbus Développement, le recyclage avec des études sur le positionnement d’un centre pilote dédié, le développement d’unités d’assemblage pour des membres du cluster et pour d’autres marques…, et un projet de vélodrome et de stade VTT, à L’Isle-Jourdain. Nous aimerions que cette infrastructure soit opérationnelle pour les JO de Paris 2024. Le foncier est réservé et l’initiative est soutenue par la Région Occitanie et la préfecture du Gers. Vélo Vallée, c’est 40 adhérents, pensant 500 salariés et 80 M€ de CA cumulé : industriels, distributeurs, opérateurs touristiques et numériques, sociétés de services, prestataires informatiques, communication-marketing…

La HV Touch

La HV Touch

Conseils RP

Réponse d’un jeune startuppeur à une demande d’interview : « C’est flatteur pour l’ego, mais ça n’a pas d’intérêt business pour moi, je suis désolé. J’essaie d’optimiser mon temps et je suis très sollicité sur les interviews, interventions et échanges téléphoniques. » Un conseil : répondre à un journaliste, ce n’est jamais du temps perdu. Vous ignorez l’impact que peut avoir un article. Mohed Altrad, aujourd’hui à la tête d’une multinationale de plus de 35.000 salariés, m’a souvent dit : « Les premiers articles consacrés à mon groupe, dans les années 90, m’ont aidé à crédibiliser mes demandes de prêts auprès des banques. Un Arabe qui arrivait de Syrie, ça pouvait en perturber certains. » Après avoir harcelé (gentiment) le jeune startuppeur, il me confie que ses deux parents sont journalistes. Tout s’explique.

La phrase

« J’ai pleuré de joie tous les jours pendant le Vendée Globe. Pour un nuage qui passe, ou une lumière nouvelle. Le large, c’est très poétique. Et on dort très peu, donc, on est à fleur de peau. Mais pleurer de joie tous les jours, pendant 87 jours, c’est une chance ! »

Clarisse Crémer

(Banque Populaire), 12ème du Vendée Globe (87 jours, 2 heures et 24 mn, nouveau record féminin de l’épreuve), le 7 février dans l’émission C Politique. , La skippeuse dit avoir aussi eu des apparitions moins poétiques, comme des barils de pétrole et des bouteilles de lessive.

On s’en fout

C’est quand même un comble. Je me suis toujours entendu comme larrons en foire avec les commerciaux, et ça accroche parfois moins avec les journalistes. Pas logique, à moins de penser naïvement que l’herbe est plus verte ailleurs. Et pourtant. Si vous saviez le nombre de confrères que j’ai bloqués sur les réseaux sociaux… Non pas par mesure préventive ou par caprice, mais bien parce qu’ils avaient été malveillants. Sans raison. Juste pour le plaisir du tacle moche. Alors que je ne les avais, pour la plupart, croisés que deux ou trois fois. Pas facile, décidément, de pagayer dans un secteur en déclin : visiblement, ça en tend certains. Cela dit, je ne généralise pas. Il y a des gens bien partout, et des cons partout. J’ai connu, et côtoie, de sacrés compagnons de route, dont le talent m’aide à progresser, même au bout de 20 ans de vol. Ce qui m’a toujours surpris, c’est la promptitude de certains à donner des leçons de grandeur d’âme et d’éthique. Je ne croise pourtant pas ces mêmes impétrants, les samedis matins, à mes côtés, sur les forums d’orientation, pour intervenir bénévolement auprès de collégiens. 

Les commerciaux, au moins, ils sont drôles. Ils mentent souvent, et fort bien (c’est leur métier), ce qui les rend terriblement attachants. Ils sont courageux, aussi, car ils essuient des refus de clients à longueur de journée, et ils repartent à l’attaque, toujours avec le sourire. C’est leur métier, bis. Ils sont sous pression, avec des objectifs pas faciles à atteindre, et n’ont pas la protection d’une convention collective. Les journalistes les méprisent, au mieux les ignorent. L’argent, c’est sale. Pourtant, c’est bien cette publicité qui contribue, en grande partie, à payer leurs sacro-saintes RTT et leurs vacances à Porto. Un comble, vous dis-je.

Au marché

Au marché

9

Les marchés publics essentiels en Occitanie de la semaine passée. Parce qu’il faut bien vivre.

OCCITANIE 

Sud de france Développement lance un avis pour le coaching d’entreprises sur le financement haut de bilan et organisation de rencontres d’affaires avec les investisseurs – Occitanie Invest. 

La Région Occitanie lance un avis de Tierce Maintenance Applicative du Système d’Information du Conseil Régional d’Occitanie. 

La Région Occitanie lance un avis pour la mobilité des demandeurs et repreneurs d’’emploi : diagnostic, accompagnement, aide à la mobilité.

La Région Occitanie lance un avis pour la fourniture et la livraison de masques chirurgicaux et FFP2 dans le cadre de la crise sanitaire liée au COVID 19. 

La Région Occitanie lance un avis d’accord-cadre pour des missions de : Coordination SSI – relatives aux travaux d’entretien et de réparation pour les établissements et lycées publics de la Région Occitanie site Est. 

OCCITANIE EST

BTP 

La Société de la Mobilité de l’agglomération toulousaine lance un avis de mission en vue d’une expertise sur la conception génie-civil de la 3ème ligne de métro en fin de phase Avant-Projet.

Le Centre hospitalier de Carcassonne lance un avis de mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage (programmiste) de reconstruction d’un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes de 80 lits sur la commune de Trèbes.

Le Crous de Montpellier lance un avis pour des travaux de rénovation énergétique de ses services centraux. 

Viaterra lance un avis pour des travaux de dragage de l’entrée du port de Sérignan. 

L’Université de Perpignan – Via Domitia (UPVD) lance un avis pour des travaux de mise en conformité électrique. 

La mairie de Canet-en-Roussillon lance un avis pour l’extension de l’aménagement des abords de l’aquarium Oniria. 

La SPL Agate lance un avis de missions d’étude de sites et sols pollués dans le cadre de la reconversion du secteur Marché Gare, à Nîmes.

La ville d’Alès  lance un avis pour des travaux d’aménagement de locaux Maison de la Jeunesse.  

Le Centre hospitalier lance un avis d’accord-cadre pour de petites opérations de travaux sur le Groupement Hospitalier de Territoire Ouest Hérault. 

Le Conseil Départemental de l’Hérault lance un avis d’accord-cadre pour des travaux de rénovation et de réhabilitation dans les collèges, halles de sports et bâtiments patrimoniaux du Conseil départemental de l’Hérault – Zone Ouest Héraultais.

Le Conseil Départemental de l’Hérault lance un avis pour la construction de salles de sport à Saint André de Sangonis. 

La ville de Nîmes lance un avis pour des travaux d’aménagement de locaux et d’espaces extérieurs en vue de l’installation du centre d’intervention de la direction ‘cadre de vie’ – secteur sud ouest, 470 rue Marcel Pélissier, 30000 Nîmes. 

La commune de Maraussan lance un avis de marché public restreint de maîtrise d’œuvre pour l’ extension de l’école primaire de Maraussan et du centre de loisirs. 

La Société Publique Locale Bassin de Thau lance un avis de mission de maîtrise d’œuvre et missions complémentaires pour l’extension et la requalification de la ZAE de l’Embosque à Gigean. 

Segard lance un avis de marchés de travaux pour l’aménagement de la ZAC Plan SUD à Saint Laurent Des Arbres. 

La ville de Béziers lance un avis pour la restauration et piétonnisation du Pont Vieux.

Urbanisme

La commune de Sérignan lance un avis pour la concession d’aménagement pour la réalisation de la ZAC Garenque.

Eau

La Régie des eaux de Montpellier Méditerranée Métropole lance un avis de maîtrise d’œuvre externe sur ses réseaux et les ouvrages d’eau potable et d’eau brute.

Plus de marchés ici

Tourisme

La commune de Pézilla-la-Rivière lance un avis de projet d’aménagement de l’aire de loisirs des Bardères.

L’Office du Tourisme de La Grande-Motte lance un avis pour la création, conception, montage et démontage de projets scénographiques dans le cadre des  » invitations 2021 « .

La Commune d’Argelès-sur-Mer lance un avis pour des animations camping municipal Le Roussillonnais.

La SPL Culture et Patrimoine lance un avis pour la fourniture de matériel informatique et multimédia pour le Musée de la Romanité à Nîmes.

Nettoyage – Environnement

La commune de Narbonne lance un avis pour le nettoyage mécanique de la plage. 

Sécurité

La commune d’Argelès-sur-Mer lance un avis pour le gardiennage et sécurité du camping municipal Le Roussillonnais.

Communication

Le Covaldem11 lance un avis pour la conception graphique et impression de supports de communication. 

Le Théâtre de l’Archipel lance un avis pour l’impression, fabrication, diffusion et routage des éléments de communication de la saison 2021-2022 du théâtre. 

Tisseo lance un avis pour l’achat d’espaces publicitaires.

Mobilités

La Régie des Transports Carcassonne agglomération lance un avis pour l’exécution de services de transport scolaire et non urbain.

La Tam lance un avis pour la fourniture de rames de tramway pour la 5ème ligne de tramway de la Métropole de Montpellier, le remplacement des rames de tramway de la 1ère ligne de tramway de la Métropole de Montpellier, l’augmentation de l’offre de transport de personnes suite à la mise en place de la gratuité des transports.

Services informatiques

Le Conseil départemental de l’Hérault lance un avis pour la modélisation et simulation en 3D de projets routiers.

Formation 

L’Université de Montpellier lance un avis pour des parcours de formation à la négociation complexe. 

Le Service Départemental Incendie et Secours (SDIS) de l’Hérault lance un avis pour la formation aux permis et CACES pour les sapeurs-pompiers professionnels et/ou volontaires et personnels administratifs et techniques spécialisés du SDIS de l’Hérault.

Environnement

L’Office français de la Biodiversité lance un avis pour la mise à jour de la cartographie des herbiers de posidonie du site Natura 2000  » Posidonies de la côte palavasienne « , ainsi que sur l’évaluation de son état de conservation.

Le Grand Narbonne lance un avis pour le broyage des déchets verts pour le Grand Narbonne.

Eau-Assainissement

Le Grand Narbonne lance un avis pour des diagnostics et contrôles de réseaux d’assainissement pour la Communauté d’agglomération du Grand Narbonne.

Collectivités – Automobile

Le Grand Narbonne lance un avis pour l’acquisition de véhicules.

Institutions consulaires

La CCI Pyrénées-Orientales lance un avis pour la prestation d’accompagnement à la mise en œuvre du CCI PIRINEUS MED II 2021-2022 (EFA 303/19), Projet européen transfrontalier pour la CCI Pyrénées-Orientales.

Services

Le Conseil départemental de l’Hérault lance un avis pour l’étude, le conseil et la mise en place d’équipements mobiliers et matériels dans les collèges publics de l’Hérault.

La Régie des Eaux de Montpellier 3M lance un avis pour la maintenance et renouvellement d’équipements électromécaniques.

OCCITANIE OUEST

BTP

La mairie de Montlaur lance un avis pour la réalisation d’une salle pour accueillir les associations sportives et de loisirs.

L’Université de Toulouse lance un avis pour la réalisation de prestations de maintenance et d’exploitation des installations de chauffage, climatisation, ventilation, les productions d’eau chaude sanitaire ainsi que les installations de plomberie sanitaire localisées sur deux bâtiments de l’Université Fédérale de Toulouse Midi-Pyrénées (UFTMiP).

La mairie de Magalas lance un avis pour de mission de maîtrise d’œuvre pour la construction d’une école élémentaire de 11 classes.

Les Finances publiques lance un avis de marché de maîtrise d’œuvre en vue des études et du suivi des travaux de restructuration des locaux du Centre des Finances Publiques de Muret.

La SPL Arac Occitanie lance un avis pour le contrôle technique pour la rénovation du bâtiment internat y compris logements et câblage au Lycée Victor Duruy à Bagnères-de-Bigorre.

L’Office public de l’habitat Hautes-Pyrénées lance un avis de marché de maîtrise d’œuvre pour l’amélioration thermique et réhabilitation de 49 logements, résidence Biscaye à Lourdes.

La mairie de Montlaur lance un avis pour la réalisation d’une salle pour accueillir les associations sportives et de loisirs.

La SPL Arac Occitanie lance un avis pour l’ordonnancement, pilotage, coordination de chantier pour la restructuration des bâtiments 11 et 12 et des extérieurs du lycée Saint-Sernin à Toulouse.

La mairie de Puybrun lance un avis de maîtrise d’œuvre pour la construction d’un pôle unique de 8 classes (3 maternelles et 5 élémentaires) sur la commune de Puybrun.

L’Université Toulouse 1 Sciences sociale lance un avis de mission d’assistance technique à la maîtrise d’ouvrage relative au travaux (en CR) d’amélioration des performances énergétiques de la Bibliothèque Universitaire de l’Arsenal de l’UT1.

Environnement

Toulouse Métropole lance un avis d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour le projet 100 000 Arbres.

Tourisme / Culture

La commune de Toulouse lance un avis pour la régie générale et technique du festival Rio Loco édition 2021.

Patrimoine / Artisanat

La ville de Montauban lance un avis de maîtrise d’œuvre pour la restauration des vitraux des édifices culturels de la ville.

Services / Télécommunication

La Communauté d’agglomération de l’Albigeois lance un avis pour la fourniture de services de télécommunications fixes, mobiles, data mobiles, accès à l’internet.

Services informatiques

La Communauté d’agglomération du Sicoval lance un avis pour une solution logicielle d’optimisation du parc de véhicules par télématique embarquée. 

Le Syndicat mixte Gers numérique lance un avis pour la délégation de service public pour l’établissement et l’exploitation d’un réseau de communications électroniques à très bon débit hertzien.

Le Conseil départemental Haute-Garonne lance un avis pour la fourniture et prestations associées pour les matériels et logiciels relatifs à l’informatique éducative.

Communication – reprographie

La DREAL Languedoc-Roussillon – Midi-Pyrénées lance un avis pour des prestations de reprographie pour le compte du département maîtrise d’ouvrage des routes nationales (division de Toulouse).

Services

Le Conseil général de l’Ariège lance un avis pour la restauration de documents d’archives.

Le Conseil général de l’Ariège lance un avis pour la fourniture de camions pousseurs porte-outils 4 Rm neufs pour le Parc Matériel et Travaux du Conseil Départemental de l’Ariège.

Toulouse Métropole lance un avis pour des prestations de fauchage et de débroussaillage des dépendances.

Toulouse Métropole lance un avis d’accord-cadre de maîtrise d’œuvre pour l’aménagement d’espaces publics à forte animation urbaine sur le territoire de Toulouse Métropole.

ATTRIBUTIONS DE MARCHÉ

EPL Régionales Occitanie attribue le marché des services de support technique, fonctionnel, d’infogérance d’infrastructures à MGI Consultants Sud Ouest. Montant final du marché : 95.600 euros.

La Communauté de Communes de Millau Grand Causse attribue le marché d’élaboration de schémas directeurs eau potable, eaux pluviales et assainissement pour le territoire de Millau Grands Causses à ARTELIA SAS Mandataire, GE Ingénierie/SCP GRAVELIER-FOURCADIER, CITEC. Montant final du marché : 474.010 euros.

La commune de Toulouse attribue le marché des travaux d’impression à Pole Impression Ex Ogham Sas, Menard Imprimerie Sas, Sas Publitex. Valeur totale du marché : 61.306,18 euros.

Le Conseil général du Gard attribue le marché d’études préalables et dossiers réglementaires pour les projets d’infrastructures routières et d’aménagements cyclables du Département du Gard à MORANCY CONSEIL ENVIRONNEMENT, SARL MEDIAE/ISL INGENIERIE. Valeur totale du marché : 267.870 euros.

La Communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup attribue le marché d’agrandissement de la déchetterie de Saint Gély du Fesc à TP SONERM, ALLEZ ET CIE, AGEC et AGRIPAL CLOTURES. Montant final du marché : 584.424,96 euros.

L’Université toulouse II – Jean Jaurès attribue le marché de prestations de conseils juridiques et financiers dans le cadre du projet de refinancement du contrat de partenariat (PPP) de l’Université Toulouse – Jean Jaurès (UT2J) au Groupement conjoint Mandataire Ernst et Young Advisory Co-traitant Taylor Wessing. Montant final du marché ou du lot attribué (H.T.) : 123 500 euros.

Le CHU de Montpellier attribue le marché de transfert des activités de gérontologie du site de Bellevue et des activités de soins palliatifs du CHU de Montpellier sur un bâtiment à construire sur le site de l’Hôpital La Colombière au GROUPEMENT SEQUENCES. Montant de la ou des prime(s) attribuée(s) hors TVA : 4 448 196 euros.

Le Syndicat mixte Hérault Transport attribue le marché de transport public de voyageurs de l’Hérault à COURRIERS DU MIDI. Valeur totale du marché/du lot : 22 169 923,33.

Toulouse Métropole attribue le marché de réservation et fourniture de titres de transport et prestations associées à Amplitudes Business Travel. Valeur totale du marché/du lot : 3 320 000 euros.

La ville de Montauban attribue le marché de prestation d’accueil et de sécurité du Palais des Sports Jacques Chirac et du Stade Georges Pompidou à Decades. Valeur totale du marché/du lot : 71 826,44 euros.

Météo France attribue le marché de maintenance multitechnique à SARL TPF. Valeur totale du marché/du lot : 1 401 171 euros.

Toulouse Métropole attribue le marché d’accord-cadre mono-attributaire pour des prestations d’urbaniste conseil afin de garantir la faisabilité d’une ou plusieurs opérations d’aménagement à Interland. Valeur totale du marché/du lot : 302 500 euros.

Le Territoire du Syndicat Mixte des Transports du bassin d’Alès attribue le marché de concession de service public mobilité à contrepartie forfaitaire à la Société Anonyme KEOLIS. Valeur totale de la concession/du lot : 121 422 700,00 euros.

La Communauté d’Agglomération Béziers Méditerranée attribue le marché d’aménagement du quai de liaison entre les ports Béziers Méditerranée à Groupement d’entreprises BUESA, SOLS MEDITERRANEE, Groupement d’entreprises SOGETRALEC, SOBAT, EIFFAGE, SUD ESPACES VERTS. Montant final du marché : 2 215 190,06 euros.

Le Conseil départemental de l’Hérault attribue le marché de mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour la communication du projet RD 68- Lien Section Bel Air / Saint Gely Du Fesc à Stratis. Valeur totale du marché/du lot : 265 930 euros.

La Communauté communes Lévézou-Pareloup attribue le marché de missions d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour la construction du centre aquatique intercommunal de Lévézou à Salles Curan à BEHI, IPK Conseil, PANDOPIA, TAJ Société d’Avocats, Olivia COUDERT, SELARL SCHNEIDER ASSOCIES. Valeur totale du marché/du lot : 351 817,50 euros.

Le Syndicat mixte Sud Rhône Environnement attribue le marché d’évacuation des déchets ménagers depuis un centre de transfert à PASINI SAS. Valeur totale du marché : 600.062 euros.

La commune de Carcassonne attribue le marché de fourniture de matériels électriques et équipements électriques d’éclairage à SONEPAR MEDITERRANEE, CGED, ZI Les Graves, LACROIX CITY CARROS, SAS ROBERT. Valeur totale du marché : 480 000 euros.

L’œil culture

LOKKO

9

Un peu de culture dans ce monde de brutes, by Lokko

SLED®, la série littéraire sur smartphone pour les Millenials

Cheffe de projet spécialisée dans la création de contenus numériques, Catherine Feunteun a présenté le 22 janvier à la Halle Tropisme SLED®, son nouveau format numérique de série littéraire enrichie sur smartphone, encore en phase d’essai, avec l’ambition de rassembler le potentiel créatif des 15-45 ans autour d’un média commun. Vous pouvez rejoindre l’aventure en devenant un « Bêta-testeur ».

 

Valérie Hernandez est la fondatrice et la Directrice de la publication du webzine LOKKO.

L’agenda

i

Newsroom

L’agence travaille en ce moment sur plein de choses passionnantes :

Les projets immobiliers d’Agir Promotion (Fondeville) à Montpellier, et la stratégie digitale d’As de Carreaux (Pézenas), pour l’Hérault Juridique et Économique du 11 février.

Vélo : comment la filière se structure au niveau national. Enquête à paraître pour Les Échos, en février.

Enquête sur le marché national des bardages bois, pour BoisMag, à paraître en février.

E-learning : Studi veut devenir un leader européen, pour Les Échos.

Supplément sur l’implantation de MediaSchool à Montpellier, à paraître le 10 février. Pour Midi Libre.

Magazine Bien’Ici de février, pour Midi Libre.

Magazine Caminarem (RH) n°4. Parution en mars.

L’Abécédaire des Institutions, « Et si l’avenir était le train ? », à paraître en mai.

À suivre en ligne

Mercredi 10 février à 15h :

Conférence France Dubaï 2021/2022 : Opportunité, Durabilité, Mobilité. « Connecter les esprits et construire le futur ». La participation est gratuite mais l’inscription est obligatoire pour vous transmettre vos identifiants de connexion. Lien pour s’inscrire : ici.

Mardi 16 février à 18h45 :

Soirée d’ouverture de la Jeune Chambre Économique de Montpellier. Plus d’informations ici.

3 rdv à ne pas manquer : 06/04, 05/10, 07/12 à 18h

Le Medef Hérault organise le Club rencontres affaires, 100% en visio ou au choix visio/présentiel selon les conditions sanitaires. Inscription obligatoire. Contact psuc@medef-montpellier.com 

23 & 24 février à Nîmes : 

Salon Taf
Le but est de permettre à chaque visiteur, quel que soit son statut, de découvrir les offres de formation et de trouver un emploi en rencontrant directement les entreprises qui recrutent.

Dimanche 23 & lundi 24 mai :

Finales du Concours Produits et Vins du Concours Général Agricole (CGA) à Montpellier. Plus d’informations ici.

Voilà, c’est tout pour cette semaine.
Courage et chocolat !

Les Indiscrétions sont une newsletter gratuite.
Vos données ne seront pas communiquées à des tiers.
Vous pouvez vous désinscrire en un clic.

Les dernières Indiscrétions

L’art du compromis

Dans le « Trois questions à… », Michel Hilaire, directeur du Musée Fabre, nous explique en quoi les entreprises peuvent jouer un rôle dans un équipement culturel aussi important, au sortir de la crise Covid-19.

Et plein d’autres palabres urbaines en ligne, dans Les Indiscrétions de la semaine du 22 février, à croquer en cliquant ci-dessous.

lire plus

On a hâte

Un « Trois questions à… » avec Florence Doumenc, nouvelle DRH de Biotope (ingénierie environnementale, Mèze), l’œil culture de notre copine Valérie, un contrat astronomique pour Thales Alenia Space à Toulouse… Et tant d’autres palabres urbaines dans les Indiscrétions de la semaine du 15 février, à croquer en cliquant ci-dessous.

lire plus

Pas si facile

Cette semaine, on vous raconte pourquoi les bailleurs sociaux d’Occitanie vont tirer la sonnette d’alarme, ce mardi, alors que la Fondation Abbé-Pierre publie son rapport annuel sur le mal-logement en France. Ce bon abbé qui disait :  » Gouverner, c’est loger son peuple « .

Autre lanceuse d’alerte : Amélia Rung, directrice du développement de Vinci Autoroutes, sur les enjeux de mobilité dans les métropoles. Les autoroutes pourraient devenir des partenaires des mobilités décarbonées en milieu urbain. Mais ce n’est pas si facile, et elle nous dit pourquoi.

lire plus

Il ne lâche rien

Journaliste indépendant, Hubert est fondateur et rédacteur des Indiscrétions. Agencehv, qu’il dirige, est également active dans les animations de débats, les formations et le brand journalism.

Vous souhaitez nous faire parvenir une information ?

Heureusement qu’elle est là

Diplômée de Sup de Com’ Montpellier, Sarah est chargée de communication à l’Agencehv. Community management, gestion du site, relations avec les partenaires… Oui, heureusement…

Vous souhaitez avoir des renseignements pour être partenaire des Indiscrétions ?

PAS ENCORE ABONNÉ-E

AUX INDISCRÉTIONS ?

 

Recevez chaque lundi à 18h18, gratuitement, Les Indiscrétions sur votre boîte mail

Politique de confidentialité

Inscriptions réussie

Share This