De quoi parlera-t-on après ?Semaine du 15 mars 2021

LES INDISCRÉTIONS

Vos 5 minutes business en Occitanie

À l'affiche

À l’affiche

9

Parce qu’elles et ils le valent bien

Florence Chevallier, Cogedim LR

Après 12 ans passés chez le promoteur immobilier Helenis (Groupe GGL) comme directrice des ventes, elle est nommée directrice commercial de Cogedim LR (directeur régional : Philippe Vezinet). Plusieurs programmes en cours de commercialisation par Cogedim : Les Lodges de Thau à Sète, Castel Art à Castelnau-le-Lez, Domaine d’Antonin et Nova Park à Montpellier, Rythmic à Nîmes… Cogedim va par ailleurs lancer la commercialisation d’un programme d’exception de 58 logements à La Grande-Motte. Un vrai événement immobilier : « ce sera le seul programme neuf dans la cité de Jean Balladur avant de nombreuses années, et l’émergence du projet Ville-Port », souligne Philippe Vezinet. Situé à l’angle de l’avenue de la Petite-Motte et du boulevard De Lattre de Tassigny, dans le secteur de La Motte du Couchant, le futur écrin, dessiné par Antoine Assus (cabinet BPA, Montpellier) bénéficiera d’un environnement verdoyant. L’opération intègrera un pôle médical et commercial, avec boulangerie, épicerie et supérette. Début des travaux au printemps 2022, pour une livraison fin 2023.

Pierre Clanet, cc des Monts de Lacaune et de la Montagne du Haut Languedoc

Après une pige de 6 mois à la Ville de Toulouse, comme responsable du Castelet et de la Chapelle des Carmélites, ce juriste de formation est nommé chef de projets Petites Villes de Demain de la communauté de communes des Monts de Lacaune et de la Montagne du Haut Languedoc (décidément, plus les intercommunalités sont petites en nombre d’habitants, plus leurs noms sont longs).

Sophie Mazas, Ligue des Droits de l’Homme de l’Hérault

Lors d’une manifestation (1.200 participants, d’après la préfecture de l’Hérault), le 13 mars à Montpellier, l’avocate, présidente de la Ligue des Droits de l’Homme de Montpellier, ne mâche pas ses mots contre la loi Sécurité Globale du gouvernement. « Cette loi met en place la reconnaissance faciale à partir de caméras piétons qui vont être généralisées pour la police nationale, la police municipale et à terme les agences de sécurité privées dans le cadre de ce qui s’appelle le continuum sécurité. Cette loi met en place les drones de surveillance qui vont pouvoir, partout, tout le temps, se déployer. Ils vont nous filmer tout le temps, pour approvisionner des fichiers qui ont été élargis le 2 décembre, car désormais on ne fiche plus seulement les actions politiques, syndicales, l’engagement religieux ou l’engagement citoyen, mais désormais on fiche les simples opinions, désormais, en France. Un décret est passé, hier (vendredi 12 mars, note), qui permet d’utiliser les données dans les tramways, les métros, pour effectuer de la reconnaissance faciale et dresser des procès-verbaux à des gens qui ne portent pas le masque. » Avant de conclure : « Derrière, on a un recours, et on y travaille, devant le conseil constitutionnel. Il y a peu de chance que le conseil constitutionnel valide la surveillance totale de la population par les drones et la reconnaissance faciale. » On peut être pour ou contre. Ou rester indifférent, parce qu’on a piscine. Mais le débat a, au moins, le mérite d’être posé. 

Joël Daures, Viaterra

Il sera à partir du 1er avril le nouveau DG de Viaterra, société d’économie mixte d’aménagement dont l’activité s’exerce sur le territoire biterrois et l’ouest Hérault. Il succède à Thierry Boucher, qui occupait ce poste depuis janvier 2015. Joël Daures, actuel DGS de la communauté d’agglomération du Niortais, a une longue expérience au sein des collectivités en Occitanie : DGS de la Ville de Rodez et de la communauté d’agglomération du Grand Rodez de 2010 à 2014, directeur général adjoint de Perpignan Méditerranée en charge du développement de l’économie, de l’emploi et des grands équipements entre 2004 et 2010, directeur général des services techniques de l’agglomération Castres-Mazamet de 2001 à 2004.
Le nouveau président de Viaterra est Robert Ménard, maire (app.RN) de Béziers et président de la communauté d’agglomération Béziers Méditerranée. 

Valérie Hernandez, Lokko

« La reconnaissance vient une nouvelle fois de Paris », confie notre copine Valérie, directrice et fondatrice du webmagazine Lokko (Montpellier). Fin 2020, Lokko était lauréat de la bourse des médias émergents du Ministère de la culture. Autre bonne nouvelle : « En fin de semaine dernière, la commission des adhésions a validé l’arrivée de notre média montpelliérain dans le Syndicat de la Presse Indépendante d’Information en Ligne, fondé en 2009 pour réfléchir et soutenir l’émergence en France des nouveaux médias en ligne. » Du très beau monde au bureau, avec « le président Jean-Christophe Boulanger [Contexte, journal des politiques publiques françaises et européennes], Augustin Naepels [Les Jours.fr], Dalya Daoud [Rue89 Lyon], Laurent Mauriac [Brief.me], Edwy Plenel [Mediapart], Agnès Rousseaux [Basta !], Julien Vinzent [Marsactu.] », égrène notre consœur. « Formations, forums, hotline experte sur des sujets sociaux, juridiques, réglementaires, suivi personnalisé… C’est l’accompagnement rêvé pour Lokko, tant les médias en ligne recèlent de questionnements nouveaux et spécifiques. Il n’est pas si facile de mener un tel projet loin des incubateurs spécialisés que sont Hôtel 71 à Lyon ou le Tank Média à Paris. Des structures de ce type font défaut dans la région », conclut-elle. Une idée à transformer.

Alexandre Boulier, Biomed 34

Ce biologiste médical est le nouveau président du laboratoire d’analyses médicales BioMed 34 (groupe Inovie).

Pierre Perdiguier, IMT Mines Alès

Il est nommé directeur par intérim de l’IMT Mines Alès. L’ancien directeur, Thierry de Mazancourt, a annoncé sa démission la semaine dernière. « J’ai connu deux difficultés, reconnaît ce dernier auprès de Midi Libre. D’abord, je n’ai pas réussi à souder l’équipe de direction. Je rêvais d’une équipe qui porte l’école, je fais le constat que ça n’a pas fonctionné. Ensuite, les nouvelles règles de fonctionnement qu’on avait mises à disposition pour ceux qui voulaient, ont généré un malaise, une peur diffuse. On m’a signalé des cas d’épuisement. »

Décodage

Décodage

9

On perce le coffre-fort

Hôtel. La Ville de Balaruc-les-Bains (Hérault) lance un appel à projets en vue de contractualiser une cession avec charges pour la construction d’un complexe hôtelier de gamme supérieure. Ce site, situé à l’ouest de la presqu’île, « bénéficie d’une vue exceptionnelle sur l’étang de Thau. Il jouit également d’une proximité immédiate avec le centre de bien-être thermal O’Balia, qui fera prochainement l’objet d’un projet d’extension », précise l’avis d’appel à projets hôtelier. 

Anti-plagiat. L’Université de Toulouse lance un marché pour la fourniture d’un logiciel de détection de plagiat. 

Scot. La communauté d’agglomération Sète Agglopôle Méditerranée (président : François Commeinhes) lance un avis de marché pour la révision du Schéma de cohérence territoriale (Scot) du Bassin de Thau. 

Allées Paul-Riquet. La Ville de Béziers (maire : Robert Ménard) lance un avis de marché pour une mission de maîtrise d’œuvre pour l’aménagement des Allées Paul-Riquet. 

Hôtel de Police. La Ville de Blagnac (maire : Joseph Carles) lance un avis d’appel public à la concurrence pour la mission de maîtrise d’œuvre pour la construction de l’hôtel de police municipale. 

De quoi pourra-t-on parler après tout ça ? Va-t-on réellement vers un monde nouveau et tout vert, bio et bienveillant, avec moins d’avions dans le ciel, moins de croisiéristes sur les mers, moins de migrations plus ou moins utiles, moins d’hypermarchés, plus de télétravail et de distanciation sociale, moins d’événements en présentiel, et des circuits courts partout qui font sens ? Le journalisme pousse à la prudence. Nous verrons bien à l’usage. En tout cas, on se demande, au sein des rédactions et sur les plateaux TV des chaînes d’info en continu, de quoi on pourra bien parler, une fois que ce foutu Covid-19 sera derrière nous.

Soprema. Un beau coup pour l’agglomération de Nîmes. Spécialiste de l’étanchéité, de la végétalisation et de l’isolation, la société alsacienne Soprema décide d’implanter deux usines de production sur la Zac Mitra à Nîmes, au premier semestre 2023. Ce projet prévoit la création de 150 emplois. Pour Les Échos, à lire ici.

Irdi Impulsion. La Région Occitanie doit participer à hauteur de 8 M€ au nouveau fonds Irdi Impulsion opéré par Irdi Soridec Gestion. > Découvrir les nouveaux outils de financement le 23 mars, lors des Clés du financement, en visio, + d’infos ici.

En juin. Déjà plusieurs fois reportée (retards de travaux, puis Covid-19), l’ouverture de l’hôtel Richer de Belleval réhabilité (place de la Canourgue, Montpellier) est cette fois prévue mi-juin. Les frères Pourcel y ouvrent un hôtel-restaurant et le promoteur Helenis sa Fondation.

Discret mais costaud. Le promoteur immobilier Aéko (Montpellier), mené par François Aznar, fils de Thierry Aznar (Helenis), porte un ambitieux programme immobilier dans le Biterrois. Plus à lire prochainement dans Hérault Tribune.

ESS. Investir Solidaire en Occitanie, fonds de capital investissement dédié à l’économie sociale et solidaire doté de 8 M€, va bientôt être opérationnel en Occitanie. Il est impulsé par la Banque des Territoires, France Active, l’Urscop et la Région Occitanie. Cet outil est « très attendu » par les quelque 75 entreprises de l’ESS (économie sociale et solidaire) de la région Occitanie, dont des coopératives et des associations. Celles-ci ne peuvent pas bénéficier des mêmes outils que ceux actionnés par les sociétés de gestion classique, « car les notions de valorisation sont complètement différentes dans l’ESS », estime un expert.
> Découvrir les nouveaux outils de financement le 23 mars, lors des Clés du financement, en visio, + d’infos ici.

Construction bois (1/2). Le marché de la Construction Bois dans le secteur résidentiel en France en 2021 « résiste relativement bien aux effets de la crise sanitaire. La construction bois continue de prendre des parts de marché sur la construction maçonnée », relève une étude de MSI Reports (Lyon), en ligne ici.

Construction bois (2/2). « On n’a pas de bois ! », alerte un professionnel du secteur. Il parle d’une crise « jamais connue dans le domaine des bois du nord, avec de très fortes tensions en termes de prix et de disponibilité. On aura cette année entre 60 et 70 % des bois auxquels on avait accès l’an dernier, et une augmentation de prix de 20 %. La distribution ne comprend pas, refuse de répercuter les hausses. Du coup, on ne livre pas, sinon on perd de l’argent. Il y a un bras de fer entre les industriels et la distribution, qui elle-même a du mal à informer les consommateurs de cette raréfaction de la ressource, préemptée par les Américains et les Chinois. Il y a des chaînons manquants dans la circulation de l’information. Cela engendre des tensions. Nous devons modifier les contrats en cours de route. »

Littoral résilient. La 3ème édition de l’appel à projets « Avenir Littoral » vient d’être lancée conjointement par l’État et la Région Occitanie, avec le soutien d’Ad’occ et du Pôle Mer Méditerranée. L’édition 2021 se concentre sur trois thématiques : valorisation et recyclage des déchets à la mer ou issus d’activité maritimes ; Gestion quantitative et qualitative de l’eau en lien avec les activités de la plaisance dans les ports et dans la conception et la maintenance nautique ; Tourisme résilient sur le littoral, avec le développement pour des infrastructures, des équipements et des services touristiques réversibles, autonomes et zéro impact sur le bord de mer. Doté d’une enveloppe de 2 M€, cet appel à projets doit être porté par des entreprises basées en Occitanie ou par des entreprises françaises ou européennes souhaitant s’y implanter. 

Transactions. Baudin Châteauneuf (BTP) s’étend à Saint-Aunès et la Place du Marché (commerce alimentaire) ouvre une deuxième implantation à Mauguio. Articles à lire dans Hérault Tribune ici et . Transactions : ABC Immobilier d’Entreprise (Montpellier).

Plus de décodages ici

Réinvention industrielle. L’industriel Mécanic Sud Industrie (Béziers) est en train de finaliser la création d’un espace commun, mêlant détente et coworking. Billard, baby-foot, espace détente avec des canapés, cuisine, canapés, box de confidentialité, bureaux partagés, réseau wifi… Le lieu de 200 m2, résolument tendance, métamorphosera l’actuel réfectoire. Ce projet a été élaboré en concertation avec le CSE et s’inscrit dans la démarche HappyAtWork. Conception et pilotage des travaux : Aurélie Granier (Dkosi). « La Covid-19 accélère le fait que l’entreprise devient un lieu social, analyse Cédric Belmonte, DRH. L’objectif est de créer un espace social. Les gens en ont besoin. Il ne faut pas que chacun reste dans son coin avec son casque. Faute de quoi, on va au-devant de certaines problématiques. » + à lire dans le prochain magazine RH Caminarem, à paraître fin mars.

Vide à moitié Vert. Les journalistes grenoblois ne manquent pas d’humour ni de mordant. Vincent Peyret, rédacteur en chef du bimestriel satirique grenoblois « Le Postillon » vient de publier « Le vide à moitié vert*. La Gauche Rouche-Verte au pouvoir. Le cas de Grenoble ». Un ouvrage féroce (lucide, pour certains) du premier mandat de l’écologiste Éric Piolle. Réélu en juin dernier, sur fond d’abstention record (65 %), l’élu nourrit désormais des ambitions nationales. « Il a une équipe de communication, comme je le dis dans le livre, de 18 personnes, explique Vincent Peyret sur France Bleu Isère. De bons réseaux et il a su se fabriquer une belle image. Celle d’un ingénieur de chez HP qui avait choisi de démissionner pour protester contre un plan de licenciements. C’est plus compliqué que cela. Il est en campagne pour les présidentielles. Il y croit et c’est pour cela que j’ai fait ce livre, pour que l’on aille voir derrière le vernis de la communication, pour saisir comment l’écologie au pouvoir ne peut être que dévoyée. »
* Jeu de mots autour de l’expression « Le verre à moitié vide ». 

Comment évaluer l’égalité professionnelle femmes/hommes ? « Concernant le nouvel Index égalité professionnelle femmes/hommes, je suis un peu frustrée », lâche Muriel Menand, responsable RH et marketing d’Igual (distribution d’équipements et de produits d’hygiène pour professionnels, Villeneuve-les-Maguelone, Hérault). En effet, la PME dirigée par Frédéric Igual, en pleine croissance (14,4 M€ de CA, + 20 % en 2020) a rempli ce baromètre (obligatoire pour les PME de plus de 50 salariés) en début d’année. « Cela prend du temps, et deux indicateurs ne sont pas calculables chez Igual : celui de l’écart de rémunération entre les femmes et les hommes, car le taux de femmes n’atteint pas le minimum de 40 % fixé par la loi, mais 38 % ; et le pourcentage de salariées augmentées dans l’année suivant leur retour de congé maternité. Et pour cause : il n’y a pas eu de retour de congé maternité cette année ! », souligne-t-elle.  Une donnée que Muriel Menand aurait souhaité voir publiée, le fait qu’une femme (elle-même) soit au comité de direction (sur trois membres) et que trois responsables de services* sur sept soient des femmes : « On est presque à la moitié à chaque fois ». Le signe, aussi, d’une possibilité offerte à la promotion. Muriel Menand, entrée chez Igual il y a sept ans comme assistante de direction, a évolué sur des projets transversaux, puis sur le marketing, avant d’être nommée à son poste actuel. « Je suis entrée au comité de direction au bout de quatre ans » : un délai objectivement court dans une PME familiale. 
+ à lire dans l’article de Hérault Tribune, ici.

Trouver autre chose. Les rémunérations étant moins attrayantes hors métropoles, il faut mettre en avant d’autres atouts, comme le bien-être professionnel, pour faire venir des talents, constatent de concert Florence Doumenc, DRH de Biotope, et Muriel Nicolas, responsable de l’agence biterroise d’Empleo. 

3 questions à

3 questions à

9

Alain Di Crescenzo, président de la CCI Occitanie

Mobiliser l’épargne citoyenne sur les projets des entrepreneurs de la région : c’est l’ambition portée par le portail régional du financement participatif et citoyen, créé par la Région Occitanie (présidente : Carole Delga), avec l’Arec et la CCI Occitanie. Cette plateforme va voir le jour au cours du 2e trimestre. L’œil d’Alain Di Crescenzo, côté entreprises, sur ce nouvel outil de la Région Occitanie.

« Satisfaire un fort besoin d’épargne locale, solidaire et populaire »

Où en est la création de la société qui portera la plateforme régionale de financement participatif ?
Wiseed (Toulouse) détiendra 67 % de la SAS, la Région Occitanie 11 %, l’Arec 11 % et la CCI Occitanie 11 %. Cette société arrive au bon moment. On peut estimer le surplus d’épargne à 20 Md€ en 2020 en Occitanie. Et, en face, les entreprises ont besoin d’argent. De plus, l’épidémie de Covid-19 a accéléré en profondeur des changements. Et, notamment, le désir de donner du sens. Les gens veulent désormais savoir et voir où vont leurs investissements, ce qu’ils rapportent aux territoires. Il y a un fort besoin d’épargne locale, solidaire et populaire. De leur côté, les entreprises se responsabilisent, engagent des transitions digitales et environnementales importantes, ce qui génère des besoins de financement. On voit bien que les deux mondes, épargne populaire et besoins des entreprises, se rejoignent. L’objectif de 20 millions d’euros par an de levée d’épargne locale est tout à fait jouable.

Quel rôle jouera la plateforme ?
Une fonction de matching entre les investisseurs et les projets des entreprises. La société de projet minimisera la prise de risque pour les particuliers, dont ce n’est pas le métier, et garantira un rendement correct, autour de 5 %. Il y aura trois modalités de financement des entreprises : en dette, en augmentation de capital ou sous forme de dons.
Quatre secteurs sont identifiés : industrie, santé, technologies et environnement. Un comité des engagements se réunira. Les besoins de financements devront être identifiés par typologie : transition écologique, relocalisation, investissements matériels/immatériels, croissance externe et à l’international, cession-transmission, R&D, nouveaux produits, nouveaux marchés…

Comment réagissent les banques ?
Les montants levés par cette plateforme restent discrets par rapport aux banques. Ce que j’observe, néanmoins, c’est que le monde bancaire n’est pas allé chercher cette épargne populaire. Avec la Région Occitanie, nous avons décidé d’aller la chercher.

La HV Touch

La HV Touch

Conseils RP

Inutile de proposer à un journaliste un sujet sur un thème précis qu’il vient de traiter : si on vient de le traiter, c’est que c’est fini. On est déjà sur autre chose. Un journaliste ne raisonne qu’en termes de journal du lendemain, ou de la semaine d’après. Le journal du jour est déjà oublié.

La phrase

« Le port du masque restera longtemps obligatoire dans les transports en commun. »

Laurent Probst

directeur général d’Île-de-France Mobilités, qui prévoit 1 Md€ de pertes pour 2021. L’État sera sollicité à nouveau, après un premier plan d’aides conclu en septembre dernier.

On s’en fout

Sera-t-il encore là en 2050 ? Pas sûr, mais il revient fin mars. Qui ? Notre Michel Drucker national. Le chanteur Renaud l’invitait déjà dans une chanson datant de 1981 (Banlieue Rouge), qui croque le quotidien fade d’une ménagère : « Puis elle écoute la radio, surtout Michel Drucker, parce qu’elle le trouve très beau, et pas du tout vulgaire. » Les footeux se rappellent que c’est lui qui a commenté le mythique France-Brésil de 1986 au Mexique. Bref, ça ne nous rajeunit pas. Après une lourde opération au cœur (triple pontage), le retour de la star du PAF (paysage audiovisuel français), 78 ans, est annoncé pour le 28 mars, et un nouveau numéro de son émission « Vivement Dimanche » (France 2).
Celui qui dit faire « une heure et demie de sport le matin, et une sieste l’après-midi » – passionnant – ne veut donc pas lâcher. C’est à la fois merveilleux, et pathétique. Il faut savoir s’arrêter, maintenant, Monsieur. Pour faire autre chose, autrement, et ce n’est pas un drame. Vouloir durer pour faire référence est une marque d’abnégation remarquable, mais vouloir durer coûte que coûte relève d’un grand égoïsme. Qui est immortel et irremplaçable ? La responsabilité en revient surtout au diffuseur public (vos impôts), qui préfère s’assurer un audimat garanti, plutôt que d’adresser un message de modernité, en laissant la place à un.e plus jeune. 

Au marché

Au marché

9

Les marchés publics essentiels en Occitanie de la semaine passée. Parce qu’il faut bien vivre.

OCCITANIE

La Région Occitanie lance un avis pour la mise en œœuvre d’un dispositif de réalisation de bilans professionnels des ses agents.

GIE ORAS lance un avis pour l’acquisition d’un système d’informations de gestion des ressources humaines.

OCCITANIE OUEST

BTP

La Sem ARAC Occitanie lance un avis de mission de maîtrise d’œuvre relative à la construction d’un bâtiment (ateliers et bureaux) sur le Parc d’activités de CAMBES (46).

La SPL ARAC Occitanie lance un avis de maîtrise d’œuvre pour la construction d’un dépôt et d’un centre d’exploitation pour autocars à Saint-Sulpice-la-Pointe.

La commune d’Albi lance un avis pour des travaux de maçonnerie traditionnelle sur l’église Saint-Joseph à Albi.

La commune de Castelsarrasin lance un avis pour un concours restreint de maîtrise d’œuvre pour la réhabilitation d’une clinique en Pôle petite enfance.

La Communauté de Communes des Monts de Lacaune et de la Montagne du Haut Languedoc lance un avis d’accord-cadre à bons de commande pour la réalisation des travaux de voiries sur le territoire de la Communauté de Communes pour l’année 2021. 

L’Office Public Habitat des Hautes-Pyrénées lance un avis de marché de maîtrise d’œuvre pour la construction d’une résidence accueil constituée de 25 logements collectifs et 1 salle commune à Tarbes, rue Léo Ferré.

Le Rectorat de Toulouse – SACIM lance un avis pour des travaux concernant la réfection complète du réseau d’eau surchauffée sous caniveaux suivant 4 tranches et qui devront se réaliser impérativement sur 5 mois (de mai à septembre 2021).

La Communauté d’agglomération Grand Montauban lance un avis pour des travaux d’extension de la déchetterie Ecosud à Montauban.

La ville de Saint-Nicolas-de-la-Grave lance un avis pour l’extension du groupe scolaire Jean Lafougère.

Le CNRS – Délégation Midi-Pyrénées lance un avis pour des travaux de construction d’un nouveau bâtiment liaisonné sur l’ancien site du CNRS délégation Occitanie ouest à Toulouse.

La ville de Tarbes lance un avis pour l’aménagement de la Place au Bois. 

L’Ehpad Saint-Jacques lance un avis pour la construction d’une résidence autonomie de 42 places sur la commune de Grenade sur Garonne.

La commune de Saint-Jean lance un avis pour la construction d’un restaurant scolaire et le réaménagement de salles de classe et des cours – école J. Baker.

La SPL AUDEO lance un avis de mission d’ordonnancement, de pilotage et de coordination dans le cadre de la restructuration du foyer départemental enfance famille à Albi.

La ville de Rodez lance un avis de mission de maîtrise d’œuvre pour les travaux de restauration de l’église Saint-Amans à Rodez – Relance.

La SPL AUDEO lance un avis de mission d’ordonnancement, de pilotage et de coordination dans le cadre de la restructuration de la Maison de l’Autonomie à Albi.

La ville de Blagnac lance un avis de mission de maîtrise d’œuvre pour la construction de l’Hôtel de Police Municipale de la ville.

Plus de marchés ici

Formation

L’Université de Toulouse lance un avis pour des prestations de formations professionnelles en développement de compétences à destination des publics de l’Université Fédérale de Toulouse Midi-Pyrénées (UFTMIP), dans les domaines de l’insertion, l’accompagnement et l’évolution professionnelle – la maîtrise des méthodologies et des outils professionnels et pédagogiques.

Energie

La SEM AREC Occitanie – Agence régionale Énergie Climat lance un avis pour des travaux de réalisation d’une plateforme de Génie Civil à l’Aéroport Toulouse Blagnac pour le projet HYPORT (opération 95000).

Urbanisme

La ville de Tarbes lance un avis pour l’étude de programmation et mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage portant sur la construction d’un immeuble sur la parcelle de l’ancienne imprimerie Dulout.

Le Crous de Toulouse-Occitanie lance un avis de maîtrise d’œuvre pour la restructuration de la Maison des Activités Culturelles sur le site universitaire Chapou à Toulouse.

Aménagement / Zones d’activités

Grand Auch Cœur de Gascogne lance un avis d’assistance à maîtrise d’ouvrage relative aux procédures préalables à la création d’une zone d’activité économique.

Tourisme

Hautes-Pyrénées Tourisme Environnement lance un avis pour la conception et animation d’un programme de formation action dans le domaine du marketing touristique.

Transports

Le Conseil départemental Haute-Garonne lance un avis pour l’exécution de services publics de transports réguliers réseau lio/ arc-en-ciel – 2021-2028.

Services / Audiovisuel

L’Université de Toulouse lance un avis pour la conception et réalisation de vidéos.

Services / Eau

Le Syndicat Mixte Eaux Confluences (SMEC) lance un avis pour l’élaboration des schémas directeurs assainissement collectif du SMEC et de gestion des eaux pluviales.

Toulouse Métropole lance un avis pour l’élaboration du schéma directeur de gestion des eaux pluviales.

Collectivités

Le SIVOM des Plaines et Coteaux du Volvestre lance un avis pour un contrat de concession de service public de type affermage pour le service public de la restauration collective du SIVOM des Plaines et Coteaux du Volvestre 31310 Rieux-Volvestre.

Le SIVOM des Plaines et Coteaux du Volvestre lance un avis pour la restauration collective du Sivom des Plaines et Coteaux du Volvestre.

OCCITANIE EST

Immobilier – Innovation

L’Université de Montpellier lance un avis pour la conception et réalisation d’applications mobiles et Web Adresse d’exécution : Site Saint-Charles 71 rue du professeur Henri Serre 34070 MONTPELLIER.

Formation – Santé

L’Université de Montpellier lance un avis pour le développement d’une application mobile et d’un site web dénommés SPART App à destination des internes en Médecine.

Tourisme

La mairie de Mauguio Carnon lance un avis pour la délégation de service public pour l’exploitation des sous traités de plage des lots 1 et 2 sur la commune de Mauguio Carnon pour la période 2022 à 2027.

Services / Collectivités

La ville de Montpellier lance un avis pour l’achat et la maintenance des postes de travail, serveurs, composants informatiques et prestations, vidéoprojecteurs et licences outils graphiques.

Le Grand Narbonne lance un avis pour la fourniture de mobilier de bureau, scolaire, mobilier de festivités et mobilier ergonomique – Groupement de commande.

La commune de Perpignan lance un avis pour la conception et mise en œuvre d’un spectacle son et lumière nocturne sur la façade d’un bâtiment emblématique de la Ville de Perpignan.

Sécurité / vidéo-surveillance

Port Sud de France lance un avis de mission d’assistance technique pour la mise en place d’équipements de vidéo-surveillance et contrôle d’accès sur les ports de commerce, plaisance et pêche de Sète.

Eau – Aménagement

Le Syndicat Bassin Versant Orbieu Jourres lance un avis de mission de maîtrise d’œuvre complète pour la restauration morphologique de l’orbieu au droit des méandres de Nillenouvette.

Le Syndicat Mixte du Bassin de l’Or lance un avis pour l’entretien des cours d’eau et des petits affluents gérés par le Symbo – Bassin versant de l’étang de l’Or (Hérault).

Collectivités 

Le Grand Narbonne lance un avis pour le diagnostic du territoire du Grand Narbonne et assistance en vue de l’élaboration d’un pacte financier et fiscal.

La ville de Béziers lance un avis pour la fourniture de mobilier urbain.

Montpellier Méditerranée Métropole lance un avis pour des études hydrauliques pour l’accompagnement des actions liées à la compétence GEMAPI.

La ville de Nîmes lance un avis de marché d’exploitation et de maintenance de la patinoire de Nîmes.

Services – Littoral

La commune de La Grande Motte lance un avis pour des prestations de pose, dépose et maintenance du matériel de balisage en mer sur le littoral de La Grande Motte.

Services

Port Sud de France lance un avis d’Accord-Cadre multi attributaires pour l’acquisition de divers équipements et accessoires de levage pour le port de Sète.

Informatique

Cogitis Syndicat Mixte lance un avis pour l’hébergement d’équipements dans un datacenter et services associés.

BTP

La commune de Marguerittes lance un avis pour des travaux de rénovation et d’amélioration énergétique de la Mairie.

La SERM SA3M lance un avis pour des travaux d’aménagement de bureaux sur le site de l’ancien Hôtel de Ville, situé place Francis Ponge à Montpellier (34000).

BRL lance un avis pour un projet d’extension du réseau hydraulique régional – Maillon Minervois 2e tranche – 2 lots.

La ville de Béziers lance un avis pour des travaux de réfection des façades et toitures de l’Hôtel Bergé.

La Communauté d’agglomération Nîmes Métropole lance un avis d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour le suivi des études de création de la station de traitement des eaux usées de la Vaunage et ses ouvrages annexes.

La ville de Béziers lance un avis d’Accord-Cadre à bons de commande d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour des missions d’économie de la construction.

La Communauté de communes du Gévaudan lance un avis de marché de programmation et assistance à maîtrise d’ouvrage en vue de la réhabilitation de l’îlot Châtillon à Marvejols. 

La Communauté de communes du Piémont Cévenol lance un avis pour des travaux de réhabilitation et d’extension de la Piscine intercommunale de Quissac.

Montpellier Méditerranée Métropole lance un avis pour l’Agora de la danse – réhabilitation du pavillon ouest, restauration des façades du grand emmarchement et des pavillons est et ouest.

ATTRIBUTIONS DE MARCHÉ 

La ville de Baillargues attribue le marché de missions de programmiste dans le cadre d’un projet de construction d’un groupe scolaire de huit à dix classes à SETEC ORGANISATION, ACECOTECH et H3C ENERGIES. Valeur totale du marché/du lot : 160 585 euros.

Montpellier Méditerranée Métropole attribue le marché de prestations de conseil juridique et de représentation juridique pour le compte de la Métropole de Montpellier à JEAN-PHILIPPE MENEAU et SCP VEDESI. Valeur totale du marché/du lot : 400 000,00 euros.

Constructys attribue le marché de prestations d’accompagnement et de suivi de l’action collective « Lean Construction Occitanie » à ALECO. Montant final du marché ou du lot attribué (H.T.) : 211 000 euros.

Le SDIS de la Haute-Garonne attribue le marché de maintenance et d’évolution de l’infrastructure réseau du système d’information du SDIS 31 à OBS. Valeur totale du marché/du lot : 500 000 euros.

La ville de Nîmes attribue le marché des travaux d’aménagement de la ZAC Puits de Roulle (Attribution des lots 1 et 2) au Groupement SAS EUROVIA LANGUEDOC ROUSSILLON (mandataire) / RAZEL-BEC et EIFFAGES ENERGIE SYSTMES ALBARES. Montant final du marché : 3.126.834 euros.

FDI habitat attribue le marché de maîtrise d’œuvre pour la réalisation de la nouvelle gendarmerie sur la commune du Vigan à SCP CAREMOLI MIRAMOND, BAM, BET VIAL, ARGETEC, INFRASUD et AR.TO.TEC. Valeur totale du marché/du lot : 323 280 euros.

Le Département de l’Aude attribue le marché de missions d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour l’exploitation et la maintenance des installations thermiques et climatiques des bâtiments et collèges départementaux à SOCONER SAS. 

La commune de Lunel attribue le marché des travaux pour la réhabilitation et l’extension de la station d’épuration de Lunel à SOURCES SA, RIVASI BTP et SAS TOUJA. Valeur totale du marché/du lot : 10 885 600 euros.

Le Centre Hospitalier de Bigorre attribue le marché de mission de programmation et d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour la reconstruction, en site commun à Lanne, des Centres Hospitaliers de Tarbes et Lourdes à A2mo. Valeur totale du marché/du lot : 1 872 100 euros.

Le Service Départemental Incendie et Secours (SDIS 34) attribue le marché d’extension et réaménagement du centre de secours de Cazouls Lès Béziers à LE MARCORY CONSTRUCTION, Ets EIFFAGE ROUTE MEDITERRANEE, SCTE D’ETANCHEITE DU MIDI, AB ALU, MENUISERIE LACLAU, ANDREO CARRELAGE, BALESTER MAPSOLS, MUNOZ, SARL DIDIER MONT, EDISON, PORTIS BY OTIS. Montant final du marché : 603.977,15 euros.

La ville de Nîmes attribue le marché de prestation d’impression et de fabrication de supports de communication à MC2P SAS. Valeur totale du marché/du lot : 800 000 euros.

Montpellier Méditerranée Métropole attribue le marché de magazines institutionnels pour la métropole et la ville de Montpellier à LPJ HIPPOCAMPE, LA POSTE Mauguio, MEDIAPOSTE et SCOOP COMMUNICATION. Valeur totale du marché : 369 500,72 euros.

Le département de l’Aude attribue le marché d’impression du magazine d’information du Département de l’Aude à GAICS et NEWSPRINT. Valeur totale du marché/du lot : 157 989 euros.

La SPL Terre d’argence attribue le marché de maîtrise d’œuvre portant sur la continuité de l’opération de construction et de réhabilitation de l’école Garrigues Plane à Beaucaire à l’Atelier ADP, Sarl Chiara Ingénierie / Langlois Etudes Ingénierie, TECHNOV, EXSOL, Acoustique et Conseil, BET Cerretti, ISOLEA. Valeur totale du marché/du lot : 243 866 euros.

La mairie de Canet-en-Roussillon attribue le marché des travaux de renforcement de la digue sud sur le port de Canet-en-Roussillon à VINCI Construction Terrassement. Montant final du marché ou du lot attribué (H.T.) : 120 370 euros.

L’œil culture

LOKKO

9

Un peu de culture dans ce monde de brutes, by Lokko

Carton plein pour la région aux Césars du cinéma français

« Décentraliser les imaginaires » : le producteur montpelliérain Serge Lalou a livré un discours bref mais vibrant sur la production en région, à l’occasion de la remise du César du meilleur film d’animation à Josep, ce vendredi 12 mars, réalisé par le dessinateur montpelliérain Aurel. Également primé : « Deux », le film de Filippo Meneghetti, avec Barbara Sukowa et Martine Chevallier, tourné à Montpellier. Laure Calamy a reçu le César de la meilleure actrice pour « Antoinette dans les Cévennes » tourné en Lozère.

 

Valérie Hernandez est la fondatrice et la Directrice de la publication du webzine LOKKO.

L’agenda

i

Newsroom

L’agence travaille en ce moment sur plein de choses passionnantes :

Animation des « Clés du financement en Occitanie », le 23 mars, organisé par la CCI Hérault et la CCI Occitanie. Débats accessibles en ligne. Inscription ici.

Enquête sur le marché national des bardages bois, pour BoisMag, à paraître en mars.

Magazine Bien’Ici de mars, pour Midi Libre.

Magazine Caminarem (RH) n°4. Parution en mars.

Enquêtes sur le marché national des terrasses bois, pour BoisMag, à paraître en avril.

Coordination éditoriale d’un supplément dédié aux 20 ans de Jean-Paul Fournier comme maire de Nîmes, pour Midi Libre (parution en avril).

Supplément Immobilier, pour Midi Libre (parution le 18 mars)

L’Abécédaire des Institutions, « Et si l’avenir était le train ? », à paraître en mai.

Magazine « Guide du recruteur », contribution pour ToulÉco, à paraître en mai.

À suivre en ligne

 Mardi 16 mars à 9h :

Webinaire sur la thématique « Innovations, transformations, relance : limpératif des compétences », organisé par l’Institut Mines-Telecom Business School. Inscription par mail à : jranaivoson@madamemonsieur.agency.

Mercredi 17 mars de 11h30 à 13h15 :

Le programme « Longue-Vue » de la Cité de l’ÉcoConférence : « Être ou ne plus être ? », et si l’entreprise de  demain ne pouvait plus  être … sans raison d’être ? C’est à dire sans contribution claire et démontrée au bien commun ?

Plus d’informations et inscription ici.

Jeudi 18 mars, de 9h à 10h30 :

Café éco « Le sportif et l’entreprise : deux univers à connecter », organisé par la Région Occitanie et Ad’Occ et diffusé en live sur Besport, en direct de l’Arena de Montpellier. Plus d’informations ici.

Jeudi 18 mars à 18h :

Angel Conférence sur le thème « La confiance, un autre vaccin », organisé par le réseau MELIES Business Angels (MBA). Inscription via ce lien.

Plus d'événements ici

Mardi 23 mars de 9h30 à 17h :

L’émission du RDV du Financement organisé par la CCI Occitanie et la CCI Hérault et animé par Hubert Vialatte : « Les clés du financement en Occitanie », décryptage, actus, dispositifs pour préparer vos rdv avec les financeurs. Plus d’informations ici. Inscription via ce lien.

Mardi 23 mars à 16h : 

Webinaire #1 : Activer les dispositifs d’emploi pour votre entreprise, organisé par la CCI Toulouse Haute-Garonne. Inscription via ce lien.

Jeudi 25 mars à 11h : 

Lab3A (Agriculture – agro-alimentaire – alimentation), sur le thème « L’agriculture d’aujourd’hui et de demain », organisé par Midi Libre. À suivre en direct et en replay sur le Facebook de Midi Libre.

Vendredi 26 mars de 12h30 à 14h30 :

Filière Automobile | Webinaire : Quelles solutions pour financer vos projets de relance ou de croissance ? organisé par la DIRECCTE Occitanie, la Région Occitanie et le Cluster TOTEM, en partenariat avec l’agence AD’OCC. Inscription via ce lien.

Mardi 30 mars à 11h45 :

Débat « Paroles de patrons », organisé par La Lettre M en partenariat avec Deloitte. Plus d’informations ici. Inscription via ce lien.

Mercredi 31 mars à 11h :

Lancement du Lab Éco : « 1 an après le début de la crise covid, l’économie française peut-elle se relever ?  », organisé par Midi Libre. À suivre en direct et en replay sur le Facebook de Midi Libre.

30/3, 8/4, 29/4, de 10h à 11h30 :

Webinaires organisés par Optitech pour mettre en avant les pépites du territoire en optique/photonique, membres de son réseau (présentation des entreprises, leurs actualités et leurs innovations). L’inscription est gratuite, mais obligatoire en ligne.

Jeudi 1er avril de 9h à 18h : 

Numérique en CommunS (NEC), organisé par Montpellier Méditerranée Métropole, le CCAS de Montpellier et ses partenaires/soutiens. Cet événement mettra en lumière les initiatives et les acteurs qui pensent et font la ville de demain, et qui s’engagent sur l’accès au numérique pour tous. Plus d’informations ici. Inscription via ce lien.

Jeudi 1er avril de 8h à 18h : 

Webinaire Éolien en Mer Flottant : Journée filière Wind’Occ 2021, organisé par la Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée, l’Agence AD’OCC, le Parlement de la Mer, le Pôle-Mer Méditerranée et CEMATER. Inscription via ce lien.

3 rv du Medef Montpellier Hérault : 6/4, 5/10, 7/12 à 18h

Le Medef Hérault organise le Club rencontres affaires, 100% en visio ou au choix visio/présentiel selon les conditions sanitaires. Inscription obligatoire. Contact psuc@medef-montpellier.com 

Jeudi 15 avril de 9h  à 16h30 :

« La Femme Numérique » organisé par La Mêlée Numérique, pour discuter de la place actuelle des femmes dans le monde du digital, et réfléchir ensemble à des solutions concrètes pour favoriser la mixité femmes/hommes dans nos écosystèmes. Inscription via ce lien.

Vendredi 7 mai : 

Le CJDAY, organisé par le Centre des Jeunes Dirigeants au Corum-Opéra à Montpellier, sur le thème « Fric ou éthique : l’entreprise a-t-elle le choix ? » Plus d’informations ici.

Dimanche 23 & lundi 24 mai :

Finales du Concours Produits et Vins du Concours Général Agricole (CGA) à Montpellier. Plus d’informations ici.

Jeudi 8 au dimanche 11 juillet :

Sommet Afrique/France, Montpellier

Mardi 29 juin au vendredi 2 juillet :

10e Congrès de l’Association Française d’Economie Politique – AFEP. Plus d’informations ici.

Du 1er au 3 octobre : 

Édition 2021 du Forum Le Monde Nouveau à Montpellier, organisé par La Dépêche. Plus d’informations ici.

Voilà, c’est tout pour cette semaine.
Courage et chocolat !

Les Indiscrétions sont une newsletter gratuite.
Vos données ne seront pas communiquées à des tiers.
Vous pouvez vous désinscrire en un clic.

Les dernières Indiscrétions

Ça promet

Où il est question de Macron en mode Mosson, de l’avenir des villes moyennes, de résidences-services broyées par le virus, de liberté par la presse et de défense d’alimentation régionale.

« Ça promet », Les Indiscrétions de la semaine du 19 avril sont à croquer en cliquant ci-dessous.

Courage et chocolat !

lire plus

On ne peut rien y faire

Où il est question de contrat de filière régional BTP, d’immobilier connecté, du port de Sète et de non-port de montre au poignet.

« On ne peut rien y faire », Les Indiscrétions de la semaine du 12 avril sont à croquer en cliquant ci-dessous.

Courage et chocolat !

lire plus

Ceux qui ne partent pas

Où il est question des 4 accords toltèques, d’Agencehv, d’Urbain des Bois, du débat entre aménageurs privés Angelotti et GGL, et de ceux qui ne partent pas.

Les Indiscrétions de la semaine du 5 avril sont à croquer en cliquant ci-dessous.

Courage et chocolat !

lire plus

Il ne lâche rien

Journaliste indépendant, Hubert est fondateur et rédacteur des Indiscrétions. Agencehv, qu’il dirige, est également active dans les animations de débats, les formations et le brand journalism.

Vous souhaitez nous faire parvenir une information ?

Heureusement qu’elle est là

Diplômée de Sup de Com’ Montpellier, Sarah est rédactrice avec des fonctions digitales et de communication à l’Agencehv. Community management, gestion du site, relations avec les partenaires… Oui, heureusement…

Vous souhaitez avoir des renseignements pour être partenaire des Indiscrétions ?

PAS ENCORE ABONNÉ-E

AUX INDISCRÉTIONS ?

 

Recevez chaque lundi à 18h18, gratuitement, Les Indiscrétions sur votre boîte mail

Politique de confidentialité

Inscriptions réussie

Share This