Bandeau La Region Occitanie 25 avril 2022

Comme si on y étaitSemaine du 30 mai 2022

LES INDISCRÉTIONS

Vos 5 minutes business en Occitanie

Suivez Les Indiscrétions sur les réseaux sociaux :

À l'affiche

À l’affiche
9

Parce qu’elles et ils le valent bien

Bruno BERGOEND Les Indiscretions

Bruno Bergoend, UIMM Occitanie

L’Union des Industries et Métiers de la Métallurgie (UIMM) Occitanie, présidée par Bruno Bergoend, organise la 20e édition de l’Industrie Cup, rendez-vous annuel visant à favoriser le rapprochement entre les entreprises et les établissements scolaires, le 31 mai au Domaine de Preissac à Castelmaurou (31), à côté de Toulouse. À l’occasion de cette journée, lycéens et collégiens participeront au projet « Classe en Entreprise », un dispositif permettant aux élèves de 4e jusqu’en terminale d’intégrer des entreprises industrielles régionales durant trois jours. L’objectif est de promouvoir l’industrie et ses métiers. 18 groupes, composés de 10 lycées et 8 collèges, présenteront une restitution de leur expérience devant un jury composé de représentants du monde économique et éducatif, avec une remise de trophées. L’évènement est soutenu par la Région Occitanie et l’OPCO 2i (opérateur de compétences interindustriel).
> Plus d’informations sur la 20e édition de l’Industrie Cup ici.

Raphaele d’Armancourt Les Indiscretions

Raphaële d’Armancourt, USH

Responsable du pôle politiques territoriales et urbaines à l’USH (Union Sociale pour l’Habitat), elle interviendra, le 29 juin au matin, à l’occasion de la matinée de l’OMH (Occitanie Méditerranée Habitat, directrice : Aurélie Legallée) sur le thème « Produire malgré les crises : innovons et relevons les défis ! », aux côtés, entre autres, de Cédric Grail (Altémed) et Matthieu Massot (FDI Groupe).
De 9h à 12h30, au Domaine du Rieucoulon à Montpellier.

Didier Lopez, New Times

« Il faut arrêter de vouloir mettre à la poubelle tous les véhicules à moteur thermique », lance Didier Lopez, fondateur et dirigeant de l’entreprise alésienne New Times dans Les Échos. Sa société développe une solution technologique permettant de transformer les moteurs thermiques en moteurs à hydrogène. Pour lui permettre de passer du banc de tests au prototype automobile, New Times a reçu une aide de la Région Occitanie de 141 k€. « Maintenant, il nous faut passer au véhicule roulant. On va commencer par une 2-CV, puis on testera la solution sur une petite voiture de sport, un bateau et même sur un petit camion », explique Didier Lopez. Le premier prototype devrait être prêt pour l’été et celui de la voiture de sport à la fin de l’année.
Plus à lire dans Les Échosici.

Virginie Monnier-Mangue - Andre Joffre Les Indiscretions

Virginie Monnier-Mangue et André Joffre, CleanTech Vallée et Derbi

Président.e.s de la CleanTech Vallée (Gard rhodanien) et du pôle de compétitivité Derbi (transition énergétique), ils organisent, ce 3 juin à la Cité de l’Économie et des Métiers de Demain (Montpellier), une conférence sur le thème « Le paysage énergétique de demain dans les territoires : la place des communautés énergétiques et le développement des énergies renouvelables ». Autres intervenants : Dominique Charzat (Enedis Occitanie) et Mathias Laffont (directeur Usages et Territoires, Union Française de l’Électricité). Parmi les thèmes abordés : la part que les communautés énergétiques peuvent prendre dans le développement du solaire et des ENR en général, les enjeux d’intégration de ces nouvelles solutions dans les réseaux, l’importance de la gestion des données, l’état d’esprit requis pour devenir adhérent d’une communauté énergétique, des exemples en Occitanie – deux dans le Gard, déjà opérationnelles à Alès et au Cailar, et une en projet à Perpignan, à travers le projet Agorasun porté par 150 entreprises…
Plaisir d’animer le débat. Inscription gratuite mais obligatoire ici.

Philippe Malagola Les Indiscretions

Emmanuel Bobin, Open Tourisme Lab

Le 9 juin, se tiendra les « Rencontres partenariales » de l’Open Tourisme Lab (directeur général : Emmanuel Bobin), plateforme dédiée à l’innovation touristique, à l’Hôtel communautaire de Nîmes Métropole. Bilan des actions menées, feuille de route et ambitions de l’Open Tourisme Lab rythmeront la matinée. Avec du beau monde : Muriel Abadie, vice-présidente de la Région Occitanie en charge du tourisme durable, des loisirs et du thermalisme, Pascale Fortunat-Deschamps, présidente de Gard Tourisme, Franck Proust, président de Nîmes Métropole, Jean Pinard, directeur du Comité Régional du Tourisme et des Loisirs d’Occitanie, et Sandrine Rieutor, directrice générale de Gard Tourisme. L’après-midi accueillera les « Rencontres professionnelles », avec la venue de 13 startups innovantes en matière de tourisme, telles que les Ateliers Jaco (mise en relation d’artisans et de particuliers), Caravel (solution de formation gamifiée sur smartphone pour les collaborateurs de l’accueil touristique), Prairy (application mobile visant à faciliter le tourisme de proximité), etc.
> Plus d’informations sur les « Rencontres partenariales » ici, et inscription avant le 3 juin à l’assemblée générale .

Yves Simon Les Indiscretions

Hugues Moutouh, Cobaty Montpellier

Le préfet de l’Hérault est l’invité du Cobaty Montpellier (président : Abdel Ameur), le 28 juin au Domaine de Grammont, lors d’un dîner-débat.

Lolita GOENVIC Les Indiscretions

Lolita Goenvic, CPME Haute-Garonne

Elle est la nouvelle chargée de développement de la Confédération des petits et moyennes entreprises (CPME) Haute-Garonne, après avoir occupé le poste d’assistante administrative et commerciale pendant un an.

Emmanuel Stern Les Indiscretions

Emmanuel Stern, Onedirect

Il quitte, le 19 mai, la direction du groupe Onedirect (vente d’équipements et de services de téléphonie pour les professionnels, siège à Saint-Estève dans les Pyrénées-Orientales), tout en restant actionnaire. La nouvelle équipe de direction est composée d’Anita Braione, Stéphan Cros et Philippe Viry. « Les équipes en place respecteront nos valeurs et nos partenaires : les constructeurs de casques pour les communications unifiées et de matériel pour les salles de visioconférence, nos 137 collaborateurs et les 140.000 entreprises clientes qui font confiance à Onedirect dans 8 pays », écrit-il sur LinkedIn. Onedirect réalise un CA de 65 M€. Emmanuel Stern est président de la communauté French Tech de Perpignan.

Cyril Racine Les Indiscretions

Cyril Racine, Banque Privée Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon

Il est nommé directeur de la Banque Privée Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon. Titulaire d’un DESS Gestion Patrimoniale de l’Université Paris Dauphine, il était responsable régional de la Gestion Privée dans le Val d’Oise (95), après avoir exercé plusieurs postes à responsabilité au sein de la Caisse d’Epargne Ile-de-France depuis 2005. « Il connait bien l’univers des Caisses d’Epargne en général et celui du marché premium en particulier », indique la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon dans un communiqué du 30 mai. 
La Banque Privée complète le rôle de la Gestion Privée de la Caisse d’Epargne Languedoc- Roussillon et se compose de 27 chargés d’affaires gestion privée et directeurs de clientèle gestion privée, et 70 gestionnaires de clientèle patrimoniale répartis en Occitanie Est.  

Fabien Brisedoux Les Indiscretions

Fabien Brisedoux, The Marcel

C’est le mercato d’été. L’ancien DG de Plage Palace (Palavas-les-Flots, 34) rejoint, en tant que directeur général le groupe The Marcel (Sète, 34). The Marcel est composé de 3 restaurants, « Restaurant The Marcel » (1 étoile au Guide Michelin), « The Marcel aux halles de Sète » (brasserie des halles de Sète) et « The Rio », brasserie sur le quai d’honneur Suquet. Le groupe dispose également d’un hébergement de 7 suites, « Les suites de The Marcel », avec vue sur les quais et le Mont Saint-Clair.

Elodie Nourrigat Les Indiscretions

Élodie Nourrigat, Festival des Architectures Vives

La 16e édition du Festival des Architectures Vives (FAV) a lieu cette année du 14 au 19 juin* à Montpellier, sur le thème « Impermanence », soit « la prise de conscience que tout est instable et rien n’est immuable », comme l’explique l’association sur le site du FAV. Le concept : des installations architecturales éphémères au cœur de cours d’hôtels particuliers de l’Ecusson. Depuis l’an dernier, une application dédiée au festival est disponible permettant de planifier un parcours de visite, de voter pour son installation favorite et d’élire le prix du public jusqu’au samedi 18 juin à 12h.
Architecte et cofondatrice de NBJ Architectes créé avec Jacques Brion en 2000, Élodie Nourrigat préside l’association Champ Libre, qui organise chaque année le FAV. Elle est professeur à l’école d’architecture de Montpellier.
*Entrée libre, 9h-19h. Plus d’informations ici. Plus à lire sur le festival dans l’Hérault Tribune « Montpellier : Festival des Architectures Vives, quand le patrimoine devient écrin ».

Benoit Gillmann Les Indiscretions

Benoît Gillmann, Bio-UV Group

L’entreprise Bio-UV Group, spécialiste des technologies de traitement de l’eau par rayon ultraviolets (UV-C), ozone, oxydation avancée et électrolyse du sel, décroche le marché de traitement des eaux des piscines des vestiaires, fontaines et lacs décoratifs du nouveau stade Al-Bayt, au Qatar. Un contrat décroché dans le cadre de la prochaine Coupe du monde de football (21 novembre – 18 décembre). Le stade est la deuxième plus importante enceinte du pays avec 63.000 places. « Vu le climat, très chaud, une attention particulière doit être accordée à la désinfection, car le taux de multiplication des bactéries, des virus et des algues peut être exponentiel, explique Anne Julia, directrice export du groupe. Il existe aussi un potentiel plus important de maladies et de parasites exotiques. » La Fifa, organisateur de la compétition, a vissé le cahier des charges, alors que le choix du Qatar a été décrié au niveau des conditions d’attribution et de travail des ouvriers du chantier. « La FIFA a demandé à ses fournisseurs des cahiers des charges stricts en matière de gestion des déchets et d’optimisation ou de recyclage de la ressource en eau », précise Benoît Gillmann, PDG de Bio-UV Group.
Plus à (re)lire :
> Dans ToulÉco : « L’héraultais Bio-UV Group retenu pour traiter l’eau du stade Al-Bayt au Qatar »,
> Dans Les Échos « Traitement de l’eau : Bio-UV Group retenue pour la Coupe du monde au Qatar ».

Alexandre Coulet Les Indiscretions

Alexandre Coulet, SGroup

« On a perdu du personnel qualifié à cause du Covid », lance Alexandre Coulet, gérant de SGroup, une société de solutions audiovisuelles pour l’événementiel (son, lumière, image et ingénierie scénique) sur l’antenne d’Europe 1, le 25 mai. Le chef d’entreprise alésien y évoque la forte reprise d’activité post-Covid du secteur événementiel mais aussi les emplois perdus à l’issue de la crise sanitaire « estimés entre 10 et 15 % en France et jusqu’à 30 % en Belgique » et la pénurie actuelle d’intermittents du spectacle sur les tournées : « Les tourneurs peinent de plus en plus à trouver du personnel qualifié disponible ». Une problématique autant humaine que matérielle, selon le chef d’entreprise, qui pourrait venir dégrader la qualité des événements, nombreux l’été, et essouffler les professionnels du secteur.
Réécouter son interview sur Europe 1ici. Et plus à lire dans Les Échos.

Stephanie Roy Les Indiscretions

Stéphanie Roy, La Lettre M

Après avoir brillamment couvert, pendant 5 ans, l’actualité économique de l’Occitanie (notamment le Gard) pour La Lettre M, spécialiste de l’info éco en région, notre consœur Stéphanie Roy va quitter la rédaction pour rejoindre l’Agefi, une agence d’information financière à Paris. Outre son statut de journaliste de presse écrite, Stéphanie anime aussi des débats économiques. Dont le dernier, pour La Lettre M, sur le thème « Les défis des entreprises de la tech », avec Loïc Soubeyrand (Swile), Lise Grewis (ID Solutions), Hugues Galambrun (Septeo), Yannick Chaze (Sweep) et Catherine Pommier (Ad’Occ). À visionner ici.

Sylvain Panas Les Indiscretions

Sylvain Panas, TotalÉnergies Occitanie

Il est le nouveau directeur régional Occitanie de TotalÉnergies. Il a rejoint le groupe Total en 2019, au sein d’une filiale dédiée à l’efficacité énergétique, pour laquelle il a dirigé les activités en Nouvelle-Aquitaine et en Occitanie. Ingénieur en chimie environnementale diplômé de l’université de Montpellier, Sylvain Panas évolue depuis vingt ans dans le secteur des énergies. Il a débuté comme entrepreneur dans le recyclage des matières, la valorisation énergétique des déchets et les énergies renouvelables. TotalÉnergies emploie plus de 800 salariés en Occitanie. Au-delà de la distribution de carburants et de son réseau de plus de 315 stations-service, le groupe d’énergie développe des actifs de production d’énergies renouvelables (éoliens terrestres et en mer, solaires, hydrauliques et unités de méthanisation). 

Erik Orsenna Les Indiscretions

Érik Orsenna, AISH 2022

L’Assemblée scientifique de l’Association internationale des Sciences hydrologiques (AISH) 2022 a lieu à Montpellier jusqu’au 3 juin. Et pour la première fois en France depuis 100 ans ! 600 scientifiques, représentant une cinquantaine de nationalités, sont présents. Le programme disponible ici. A noter, au programme, la conférence d’Érik Orsenna, membre de l’Académie française et président d’Initiatives pour l’Avenir des Grands Fleuves, ce mardi 31 mai à 19h au Corum (auditorium Pasteur). Il répondra, pendant une heure, aux interrogations de jeunes étudiants et professionnels de l’eau. Inscriptions et infos ici.
Éric Servat, directeur du centre international Unesco sur l’eau « Icireward » (Université de Montpellier), souhaite ancrer à Montpellier un événement international dédié à l’eau, tous les deux ans, « centré sur le bassin méditerranéen et l’Afrique », en écho au World Water Week, organisé chaque année en août à Stockholm. « Il y a, autour de la Méditerranée, des décisions à prendre, des politiques publiques à mener, car la ressource en eau est menacée », déclare-t-il aux Indiscrétions.

François Commeinhes Les Indiscretions

François Commeinhes, Sète Agglopôle Méditerranée

Ce mardi 31 mai, François Commeinhes, président de Sète Agglopôle Méditerranée et maire de Sète, et Jean-Guy Majourel, vice-président délégué au développement économique, présentent le premier appel à projets aux jeunes entrepreneurs de la pépinière d’entreprises « Flex* » (950 m2), dont l’ouverture est prévue en septembre. L’appel à candidature sera lancé sur le thème du numérique, de l’innovation et de l’écologie.
La pépinière proposera un accompagnement aux porteurs de projets, pour sécuriser leur modèle et tester leur activité sur le territoire, appuyé d’un réseau d’experts économiques. Un hébergement leur est proposé en début d’activité (0 à 2 ans), pour une durée de 24 mois, dans un des 22 bureaux fonctionnels et fermés mis à disposition.
« En France, le taux de survie d’une entreprise à 5 ans est en moyenne de 50 %. Il atteint 80 % et plus quand elle passe en pépinière », rappelle Sète Agglopôle.
> À lire, la double page sur Flex, dans le magazine « Notre agglopôle magazine – Archipel de Thau », p.10-11, ici.
> En savoir plus sur l’appel à candidatures sur le site de l’agence d’attractivité Blue Invest in Sète Cap d’Agde Méditerranée, en ligne du 1er juin au 20 août, via ce lien.

Une nomination ou élection à nous transmettre ?

Agencehv protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

bandeau NG promotion - Indiscretions - 23 mai

Décodage

Décodage
9

On perce le coffre-fort

Altrad fait sa première acquisition en Corée du Sud. Altrad, groupe international de services aux industries basé à Montpellier, finalise un accord avec Doosan Enerbility (Corée du Sud) pour acquérir Doosan Babcock Limited, spécialiste de la prestation de services d’ingénierie, de maintenance, d’amélioration des sites dans les secteurs nucléaire, thermique, pétrolier, gazier, pétrochimique et de process, indique le groupe Altrad dans un communiqué, ce 30 mai. L’acquisition devrait se finaliser au second trimestre. Les 4.000 salariés de Doosan Babcock rejoindront les 52.000 collaborateurs du groupe Altrad, présidé par Mohed Altrad, propriétaire à près de 80 %. Doosan Enerbility, entreprise coréenne propriétaire de Doosan Babcock, affiche un chiffre d’affaires de 77 807,05 millions KRW (won Sud-coréen) au premier trimestre 2022, soit environ 58 millions d’euros. Plus à (re)lire sur Altrad, dans Les Échos « Mohed Altrad estime que son groupe a « franchi un palier » avec l’acquisition d’Endel ». 

Nouveau média éco dans le Gard. Le journaliste indépendant nîmois Guillaume Mollaret, collaborateur notamment pour Le Figaro et Le Quotidien du Médecin, et président du Club de la Presse du Gard, lance, avec Olivier Huber (Barcelona&Co et « Gard aux chefs ») et Nicolas Palop (directeur artistique), le nouveau magazine « Engagés ». Ce média est présenté comme « le média de la nouvelle économie gardoise ». Le projet éditorial sera détaillé le 8 juin dans une brasserie du cœur de ville de la capitale gardoise. À la Une du premier numéro : Caroline Wincker, présidente de Bleu Libellule, distributeur de produits de coiffure et d’esthétique professionnels. Bienvenue et longue vie à « Engagés » !

4 Tour Eiffel chaque année. À Nîmes, Durand Récupération (20 salariés, 10 M€ de CA en 2021), spécialiste de la collecte, du traitement, du recyclage et de la valorisation des métaux ferreux et non ferreux, reçoit une enveloppe de 152 k€ de la Région Occitanie pour l’acquisition d’une presse à cisaille et d’une grue télescopique avec pelle mécanique. « Chaque année, nous traitons entre 40 et 45.000 tonnes de ferrailles, soit l’équivalent de 4 Tour Eiffel, déclare Béatrice Durand, directrice générale de Durand Récupération. Avec ces achats, on mise sur 10.000 tonnes supplémentaires par an ». L’entreprise, qui réquisitionne actuellement plus de 250 camions, ambitionne de transporter la ferraille par voie ferroviaire. Des premières phases de tests vont être réalisées d’ici la fin de l’année.
> Plus à lire dans Les Échos cette semaine.

Photovoltaïque et investissement participatifPorté depuis 2017 par la société Eléments, développeur et producteur d’énergies renouvelables, la centrale photovoltaïque « Soleil de Mitra », implantée sur la ZAC Mitra (sur les communes de Saint-Gilles et de Garons), est inaugurée le 24 mai par Nîmes Métropole. Celle-ci doit permettre de produire l’équivalent de la consommation électrique annuelle moyenne de 3.000 habitants. Cette centrale est composée de 11.000 panneaux photovoltaïques installés en hauteur sur une surface de 6 hectares non-constructibles (car situés en zone inondable) sur des pieux afin de ne pas être submergés. Il s’agit de la première centrale photovoltaïque développée et détenue à 60 % par la société Eléments, dont le siège est basé à Montpellier. L’entreprise emploie 50 collaborateurs répartis sur 4 agences (Montpellier, Perpignan, Lyon et Paris). 40 % du capital de la centrale nîmoise est détenu par 93 citoyens du Gard ou départements limitrophes qui ont souscrit à une opération d’investissement participatif en novembre 2021.

Un nouveau centre de formation pour conducteurs d’engins, TP, et transport routier de marchandises. Le nouveau centre de formation et d’apprentissage Expert & Strategy Academy (ESA) Formations, basé au Crès (34), inaugure ses locaux jeudi 16 juin à 18h, en présence de André Deljarry, président de la CCI Hérault, Patrice Canayer (Région Occitanie), Stéphane Champay, maire du Crès et Renaud Calvat, vice-président du Département de l’Hérault, maire de Jacou et premier vice-président de Montpellier Méditerranée Métropole.
Le centre propose des formations du CAP (conducteurs d’engins de travaux publics et carrières, et conducteur routier de marchandises) au BTS (Travaux publics). L’ESA propose également un accompagnement aux entreprises dans la gestion de conflits et médiation, le management, le coaching & développement personnel, le renforcement du bien-être au travail et le développement des performances des équipes. L’ESA est déjà présent à Nîmes. L’objectif est d’attirer « 50 apprentis sur la première année, et 100 en 2023, explique aux Indiscrétions Johan Hamel (ex-IFTP de la FRTP Occitanie Méditerranée, et arbitre de Ligue 1), président non salarié d’ESA Formations. Le centre s’élargira ensuite vers du multi-métiers. »

AdVini se renforce en Afrique du Sud. Le groupe viticole coté Advini (Saint-Félix-de-Lodez, Hérault, 900 salariés, 280 M€ de CA), composé de 20 maisons de vins et présent dans 100 pays, annonce l’acquisition de la majorité des parts de Kleine Zalze Wines (83 employés, Afrique du Sud), via sa filiale AdVini South Africa. Le fondateur, Kobus Basson, reste associé principal au capital, et assurera la transition pendant 3 ans avec l’équipe sud-africaine. Keine Zalze est une marque de vins haut de gamme, distribuée principalement en Afrique du Sud, et aussi en Suède, Royaume-Uni, Pays-Bas et Allemagne.
La transaction, sous réserve de l’approbation de la commission de la concurrence, porte sur l’activité vins incluant les marques Kleine Zalze et Foot of Africa, le site historique et siège social de Kleine Zalze incluant les chais de vinification et d’élevage et son site œnotouristique qui accueille près de 25.000 visiteurs par an.
AdVini South Africa totalise près de 300 hectares de vignobles et regroupe plusieurs entités au cœur du vignoble de Stellenbosch : l’Avenir, le Bonheur, Ken Forrester et Stellenbosch Vineyards, ainsi que des marques comme Arniston Bay et Welmoed.
> Bientôt en photos sur nos réseaux sociaux : l’animation des 150 ans de Jeanjean, maison historique d’AdVini, le 20 mai au Domaine du Mas Neuf (Vic-la-Gardiole, 34), devant 600 salariés du groupe.

Plus de décodages ici

BLB Vignobles : de la RSE dans la bouteille. Discret acteur viticole basé à Combaillaux, aux portes de Montpellier, BLB Vignobles (des initiales du propriétaire œnologue Bruno Le Breton), spécialisé dans la vente de bouteilles par correspondance, est engagé dans une démarche RSE exemplaire, depuis une dizaine d’années : première exploitation HVE (Haute Valeur Environnementale) de l’Hérault en 2013, première entreprise viticole familiale ISO 26000 (RSE) en 2015, première société à mission vitivinicole familiale en 2021.
Bruno Le Breton rend hommage aux pieds noirs (rapatriés d’Algérie), « ces défricheurs de garrigues, qui ont apporté beaucoup à la viticulture régionale. Ce qu’ils ont fait ici, à leur arrivée en France métropolitaine, a été sensationnel », confie-t-il. Une allusion à l’histoire du domaine : à partir de 1965, la famille Baujard, entrepreneurs venant d’Algérie, a bâti la Jasse.
Plus à lire dans L’Hérault Juridique et Économique.

170 hectares. Ce jeudi 2 juin, Christophe Morgo, vice-président du Département de l’Hérault délégué à l’environnement, présente une importante acquisition foncière du Département de l’Hérault (170 ha), sur le site du Ravin des Arcs, sur la commune de Notre-Dame-de-Londres, à 20 km au nord de Montpellier. L’acte notarié a été signé le 23 mai. « Cette acquisition porte à 370 hectares la superficie de l’espace naturel sensible départemental du Ravin des Arcs », apprend-on auprès du Département de l’Hérault.

Une indiscrétion, une analyse pas lue ailleurs, une exclu à nous transmettre ?

Agencehv protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

Zoom

Zoom
9

Une info passée au crible

Métavers culturel : zoom sur VRrOOm

 

La startup catalane VRrOOm (ça s’écrit comme ça), créateur d’événements immersifs en réalité virtuelle, entend devenir « le YouTube du métavers », en créant sa propre plateforme d’ici à la fin de l’année. Son boss, Louis Cacciuttolo, ex-vice-président de THX, société de George Lucas, à San Francisco et ancien propriétaire du théâtre du Minotaure à Béziers, présente sa stratégie ce mardi à Paris. Un Zoom sur VRrOOm.

 

Les Indiscretions du 30 mai 2022

 

Une startup basée au soleil et au Soler. Basée au Soler, dans les Pyrénées-Orientales, VRrOOm se positionne sur les spectacles hybrides, les arts de la scène, les événements sportifs, les festivals culturels ou encore les expositions. Parmi les références récentes : la Biennale de Venise, concerts ‘Notre-Dame’ et ‘Oxymore’ de Jean-Michel Jarre, Téléthon digital, Roland Garros, festival South by Southwest à Austin…

Enjeu de souveraineté. Ces productions sont pour l’instant diffusées via des plateformes étrangères, comme Sendbox ou VRchat. « Ce qui pose deux difficultés : des fonctionnalités limitées, et un risque de voir les données captées, estime Bastien Bouchut, directeur financier externalisé. Il y a un enjeu stratégique de souveraineté dans le Métavers, lié à la protection des données et à la lutte contre la cybercriminalité. Actuellement, les plateformes sont américaines et chinoises. Il faut développer un environnement français et européen. »

Un prototype financé. Pour lancer le prototype de sa propre plateforme d’ici à la fin de l’année, VRrOOm, créateur d’événements immersifs en réalité virtuelle, fera une annonce financière, ce mardi. Les Échos en dévoileront la primeur.

« YouTube du métavers ». VRrOOm entend devenir « le YouTube du métavers », en recréant des environnements en trois dimensions et en brisant les barrières liées au monde physique, explique Louis Cacciuttolo. « Développer notre plateforme permettra à n’importe qui de pouvoir créer son spectacle en ligne sur notre plateforme grâce à une palette d’outils, et de le monétiser à l’infini », ajoute-t-il. L’idée consiste aussi à démultiplier et démocratiser les productions culturelles ou sportives, en les rendant accessibles au plus grand nombre, via une expérience immersive différente.

Market place et gaming. La R&D d’une version plus aboutie de la future plateforme bas son plein. Elle intègrera du gaming, un système de NFT et de réseaux sociaux, une market place… Il s’agit aussi de financer une cinquantaine de recrutements, prévus dans les 18 prochains mois sur des profils pointus : stratégie IA, technologies haptiques (casques de réalité virtuelle), web 3.0 et réalité virtuelle. Des acquisitions de startup spécialisées dans l’image, l’animation, le son ou la création d’avatars sont également projetées.
Après un chiffre d’affaires de 600.000 euros en 2021, VRrOOm cible 1,2 million cette année, avec l’ambition de devenir un leader européen dans son secteur.  

Marché gigantesque à conquérir. « Le Métavers se développe de façon exponentielle. D’après JP Morgan, le marché, encore embryonnaire, génèrera 1000 Md$ de revenus par an en 2030, confie Bastien Bouchut, directeur financier externalisé (B&R Partner). Il a été démocratisé par Facebook, avec leur changement de nom (Méta, note). Mais si le marché n’est pas encore mature, VRrOOm est rentable, sans financement. Nous avons grandi par nous-mêmes. »

3 questions à

3 questions à

Vianney Robert, Move in Med

« Accompagner la révolution numérique de l’hôpital »

 

Le Montpellier Institut du Sein (MIS) a fêté le 13 mai ses 10 ans au Jardin des Plantes de Montpellier. L’occasion de réunir l’ensemble des acteurs, médecins, infirmiers et patientes qui ont permis l’émergence de cet institut. Le MIS résulte d’une collaboration entre la clinique Clémentville, une cinquantaine de professionnels de santé de ville et Move in Med, une startup montpelliéraine qui développe des services et des solutions e-santé pour fluidifier les parcours de soins des patients. L’occasion pour Vianney Robert, directeur de la stratégie et du développement de Move in Med, de revenir sur l’aventure. « Trois questions à », la rubrique où le tutoiement est de rigueur.

 

10 ans déjà. Vianney, peux-tu nous raconter l’histoire du MIS ?
Le MIS a été créé en 2012 à l’initiative du docteur Cécile Zinzindohoué. L’idée était de faire travailler ensemble les acteurs de l’hôpital et la médecine de ville, pour proposer des parcours de soins globaux aux patientes atteintes d’un cancer du sein. En effet, dès qu’elles sortent du système hospitalier, c’est trop souvent le parcours du combattant pour les patientes. Le MIS réunit des professionnels de la clinique de Clémentville de Montpellier et une soixantaine de professionnels de ville qui ont souhaité se coordonner pour proposer des parcours lisibles et plus fluides à leurs patientes. Le modèle du MIS repose également sur la présence de deux coordinatrices de parcours, clés de voûte de l’accompagnement, et l’utilisation d’un outil de e-santé permettant de partager de l’information sur les patientes et avec les patientes.

Peux-tu nous expliquer le rôle de Move in Med ?
Move in Med est un spin-off du MIS. Après avoir dirigé le MIS pendant 4 ans, Sylvie Boichot et Sophie Gendrault (les deux cofondatrices de Move in Med) ont souhaité diffuser ce modèle d’organisation unique visant à mieux coordonner l’intervention pluridisciplinaire des acteurs du soin dans le parcours de soins en s’appuyant sur le potentiel de la e-santé. En effet, le modèle du MIS a révolutionné la façon de prendre en charge les patientes atteintes d’un cancer du sein sur le territoire et a inspiré de nombreuses équipes en France (jusqu’à la Réunion). Ce sont aujourd’hui une vingtaine d’instituts du sein qui se sont créés en s’inspirant de ce modèle et que nous accompagnons avec Move in Med. C’est un exemple parfait d’une initiative locale, qui mêle les parcours de soins et le numérique, et qui essaime en France. Tous ces instituts sont réunis autour de la fédération française des instituts du sein et prennent en charge aujourd’hui environ 15.000 femmes atteintes de cancer.

Et demain ?
Si Move in Med continue de travailler sur la création d’institut du sein, notre champ d’activité s’est considérablement élargi notamment suite à la crise COVID. Notre plateforme UniQ a beaucoup évolué et nous permet aujourd’hui de répondre aux besoins des établissements de santé sur de nombreuses thématiques de la télémédecine : téléconsultations, télé soins, ateliers d’éducation thérapeutiques pour les patients, etc. Nous avons également élargi le spectre des pathologies sur lesquels nous travaillons puisque nous accompagnons les parcours sur plus de 20 pathologies : du Covid jusqu’aux maladies rares. Nous avons su faire évoluer notre plateforme UniQ et développé une expertise “parcours” qui nous différencie d’un éditeur de logiciels classiques. Nous sommes 25 personnes actuellement chez Move In Med (chiffre d’affaires non communiqué) pour porter ces projets. Plus récemment, c’est le sujet de la télésurveillance médicale qui nous anime et sur lequel nous accompagnons les établissements. En effet, le ministère de la Santé va prochainement annoncer les modalités de remboursement de ce nouveau volet de la télémédecine et les établissements ont besoin d’être accompagnés dans ce nouveau virage. Nous sommes dans le bon timing pour accompagner cette révolution numérique de l’hôpital.

La HV Touch

La HV Touch

Conseil RP

Inutile de vous sentir obligé de proposer des visio en Teams à des journalistes pour une interview. Le téléphone (« call », sorry), à l’ancienne, suffit amplement. Non pas que nous fassions de la résistance à la merveilleuse marche en avant du progrès technologique, mais en fait, dans une interview, un journaliste prend des notes tout le temps. C’est la collecte rigoureuse d’informations qui prime. Donc, se voir est certes un plus, mais pas du tout l’essentiel. Surtout qu’un journaliste est souvent en vadrouille (reportage, rendez-vous, conférences de presse etc.), ce qui rend compliqué les connexions à des visio.

La phrase

« Prometteur pour les Jeux de Paris 2024. À moins de 800 jours de l’ouverture du rendez-vous olympique, où les sports urbains auront une présence encore jamais atteinte aux Jeux d’été, l’édition 2022 du FISE (festival international des sports extrêmes) de Montpellier a rassemblé 608. 000 spectateurs pour sa 25e édition. »

Benjamin Carlier

Olbia Conseil (ex-Ministère des Sports).

On s’en fout

On s’en fout vraiment : plus ça va, plus je m’en prends plein la poire en ville, sur mon super scooter Honda 125 cm3. Nous autres deux-roues, on devient comme qui dirait des parias, dans le monde pur, bienveillant et vert qui s’ouvre à nous. Et on nous le signifie plusieurs fois par jour, histoire de bien nous montrer à quel point on n’est définitivement pas purs, pas bienveillants et pas verts. L’hallali est général : les voitures, les piétons, les camions, les bus, les tramways, les triporteurs électriques, les trottinettes, les jeunes, les vieux, et, au sommet du podium, médaille d’or vissée au casque, nos amis cyclistes. À croire qu’ils se passent le mot, à travers un réseau social dédié et intuitif. Pas un jour sans être klaxonné, houspillé, vilipendé, voire insulté, sans aucune raison. Uniquement parce que je circule. Ou parce que je leur ai fait du mal dans une vie antérieure. La route et les voiries comme espaces de rivalités, même si la pub du gouvernement nous demande de la partager.
Vous n’avez pas remarqué ? Cette certitude des cyclistes d’avoir raison devant l’Éternité. Sûrs d’incarner l’avenir, d’avoir réussi, eux qui ne sont pas n’importe qui, une incroyable mutation au quotidien pour sauver la planète. J’aimerais néanmoins connaître, si une application le permettait, leur bilan carbone annuel moyen et le comparer au mien, qui suis censé polluer davantage.
Toujours est-il que l’immunité sociétale, fort subjective, qu’ils s’arrogent, leur donne à peu près tous les droits : rouler sur les trottoirs et dans les rues piétonnes en exigeant que l’on fasse place nette sur leur passage, couper les trajectoires au dernier moment, glisser les stops et les feux (privilège fort agaçant et imparable devant le code de la route) et, donc, cracher sur les propriétaires de scooters écocides.
Il n’y a guère que les chiens, les bébés, quelques policiers bienveillants et mes homologues de mobilité polluante qui me lâchent la grappe. Magnifique, d’ailleurs, cette solidarité entre conducteurs urbains de scooters. Quels que soient la couleur de peau, la tendance politique, la condition sociale, l’âge ou le sexe, on fera toujours corps contre l’adversaire. Tous embarqués dans la même galère. Éviter de mourir sur la 4 voies, trouver des lieux de stationnement vaguement sécurisés, essayer de démarrer lors d’une panne inexpliquable. On se comprend sans se parler. Tout ça est bien beau, mais ne plus pouvoir emprunter le mythique tunnel de la Comédie, à Montpellier, à partir du 27 juin, va sonner comme un glas motorisé. D’abord parce que ce bon tunnel m’aura permis, des années durant, de traverser la ville en moins de 3 mn chrono. Et, surtout, on était certains de ne pas y croiser de vélo.

Au marché

Au marché
9

Les marchés publics essentiels en Occitanie de la semaine passée. Parce qu’il faut bien vivre.

Aménagement 🏗️
Occitanie Est 

La Communauté d’Agglomération Hérault Méditerranée lance un avis pour les travaux de requalification de l’entrée du site de la réserve naturelle nationale du Bagnas et du site de Maraval sur les communes d’Agde et de Marseillan. 

Le conseil départemental de l’Hérault lance un avis pour l’aménagement de la rue Colombié à Puimisson. 

La Communauté d’Agglomération Béziers Méditerranée lance un avis pour l’aménagement de l’avenue de Sérignan. 

Occitanie Ouest 

Toulouse Métropole lance un avis pour le réaménagement et la requalification de la route de Labège, commune de Toulouse. 

BTP 👷‍♀
Occitanie Est 

L’EPF d’Occitanie lance un avis pour le désamiantage et déconstruction de dix-sept biens bâtis sur la commune de Trèbes dans le département de l’Aude. 

La commune de Narbonne lance un avis pour les travaux d’aménagement du parc de stationnement du théâtre et Narbo Via. 

Le CHU de Montpellier lance un avis pour le marché d’assistance technique à maîtrise d’ouvrage pour la conception et la réalisation du pôle gérontologique du CH de Lunel. 

La Communauté de Communes Beaucaire Terre d’Argence lance un avis pour la réhabilitation du stade de football et des locaux associatifs associés. 

Spl Terre d’Argence lance un avis pour les travaux pour la réalisation du Pôle d’Echanges Multimodal de Beaucaire. 

La ville de Beaucaire lance un avis pour la réhabilitation des locaux de la mairie – centre commercial de la Moulinelle. 

La commune de Palavas-les-Flots lance un avis pour les travaux de voirie et réseaux humides. 

La Communauté d’Agglomération du Pays de l’Or lance un avis pour les travaux de protection du littoral du petit travers. 

La Communauté de Communes Pays de Lunel lance un avis pour assistance à maîtrise d’ouvrage pour la réalisation d’un complexe aquatique intercommunal communauté de communes du pays de Lunel. 

 

Occitanie Ouest 

La CCI Occitanie lance un avis pour le réaménagement du 2ème étage de la CCI du Lot. 

https://www.boamp.fr/avis/detail/22-75266/144  

Spl Audeo lance un avis pour les travaux pour l’installation de centrales photovoltaïques dans 8 collèges du département du Tarn. 

https://www.boamp.fr/avis/detail/22-73189/131  

La résidence Couserans Pyrénées lance un avis pour la rénovation de l’Ehpad d’Erce et l’extension de l’Ehpad de Saint-Lizier. 

https://www.boamp.fr/avis/detail/22-75173/125  

Themelia lance un avis pour la construction d’un plateau évènementiel à Réalmont (81) – Mission Ordonnancement Pilotage Coordination. 

https://www.boamp.fr/avis/detail/22-75207/121  

La Communauté d’Agglomération du Grand Cahors lance un avis pour les travaux de réhabilitation de la station de traitement des eaux usées de Saint-Denis Catus. 

https://www.boamp.fr/avis/detail/22-74836/111  

La commune de Toulouse lance un avis pour les travaux sur les carillons manuels (claviers, bancs de sonneur, transmissions, cloches) des églises propriétés de la ville de Toulouse. 

https://www.boamp.fr/avis/detail/22-75233/36  

Carburant ⛽
Occitanie Ouest 

La commune de Castres lance un avis pour la fourniture de carburants et combustibles en vrac. 

Communication 📣
Déchets 🗑️
Éclairage public 💡
Environnement 🌳
Événementiel 🎪
Formation 📚
Occitanie Est 

Le centre hospitalier de Béziers lance un avis pour des formations professionnelles pour le GHT Ouest Hérault. 

Mobilités 🚲
Occitanie Ouest 

La Communauté de Communes du Confluent et Coteaux Prayssas lance un avis pour l’amélioration de la véloroute de la vallée du Lot et de sa jonction avec le canal latéral de Garonne. 

Services 📋
Occitanie Est 

Montpellier Méditerranée Métropole lance un avis accord-cadre pour la fourniture et pose d’équipements hydro climatologiques caméras et feux lumineux. 

La TaM lance un avis pour la fourniture de pièces de rechange de rames de Tramway de Montpellier Méditerranée Métropole. 

Le centre hospitalier de Perpignan lance un avis pour la fourniture et livraison de véhicules automobiles neufs FLEX-FUEL d’origine constructeur E85/ sans plomb. 

Occitanie Ouest 

Le département du Tarn-et-Garonne lance un avis pour la fourniture et pose de matériels de cuisine dans les collèges. 

Le conseil départemental de la Haute-Garonne lance un avis pour la mise en propreté des vitreries, menuiseries et occultants des ouvrants des bâtiments départementaux du Conseil Départemental de la Haute-Garonne. 

Spl Arac Occitanie lance un avis pour les prestations de déménagement, de manutention et accessoires pour la restructuration des bâtiments 11 et 12 et des extérieurs du lycée Saint Sernin à Toulouse. 

Spl Audeo lance un avis pour la mission de contrôle technique dans le cadre de la construction d’un nouveau collège à Couffouleux dans le Tarn. 

L’Université Paul Sabatier lance un avis pour l’acquisition de deux appareils 3D pour l’Institut universitaire de technologie de Tarbes. 

Spl Arac Occitanie lance un avis pour la location de bâtiments provisoires pendant la réalisation des travaux pour la restructuration générale du lycée Hélène Boucher à Toulouse. 

Spl Arac Occitanie lance un avis pour des prestations de déménagement, de manutention et de prestations accessoires pour la restructuration générale au Lycée Jean de Prades à Castelsarrasin. 

Urbanisme 🏢
Occitanie Est 

La préfecture de l’Hérault lance un avis pour la densification du site Flahault à Montpellier. 

ATTRIBUTIONS DE MARCHÉ

Le département des Pyrénées-Orientales attribue le marché de travaux d’étanchéité des ponts routiers du département à Asten. Valeur totale du marché : 800 000 euros. 

La commune de Castres attribue le marché de travaux d’élagage, d’abattage et d’essouchage d’arbres à Ecologie Valorisation Nat et Sarl Arf. Valeur totale du marché : 1 720 000 euros. 

Le département du Tarn-et-Garonne attribue le marché de fourniture et transport de grave émulsion et de béton bitumineux à froid à Lrg Eurovia Liants Sud-Ouest. Valeur totale du marché : 856 000 euros. 

Le centre hospitalier intercommunal de la vallée de l’Ariège attribue le marché d’assistance à la maîtrise d’ouvrage pour le Ght des Pyrénées Ariégeoises à Egis Conseil et Embase. Valeur totale du marché : 369 391,5 euros. 

Le département du Tarn-et-Garonne attribue le marché de fourniture et transport de granulats calcaires et granulats alluvionnaires ou roches massives de type B utilisés en couche de roulement à Mgm Sablières Réunies. Valeur totale du marché : 1 800 000 euros. 

La Région Occitanie attribue le marché de fourniture et livraison de vêtements de travail et d’équipements de protection individuelle pour la Direction de la Maitrise d’Ouvrage Educative (D.M.O.E.) à Ets Baures. Valeur totale du marché : 320 000 euros. 

La ville d’Auch attribue le marché d’achats de véhicules et engins pour les besoins du groupement de commande ville d’Auch – Grand Auch Cœur de Gascogne à Faun, Cmar, Solvert Sas Grpe Labor Hako et Jardigreen. Valeur totale du marché : 550 299 euros. 

Spl Agate attribue le marché d’avis d’attribution u marché portant : Travaux de réhabilitation du bâtiment b46 sur la plateforme aéroportuaire de Nîmes-Garons sur la commune de Saint-Gilles (30) à VALGO SAS, BUESA SAS, SUD ETANCHEITE. Les autres titulaires sont à consulter ici. Valeur totale du marché : 1 286 043 euros. 

La commune du Grau-du-Roi attribue le marché de location d’équipements de sonorisations, d’éclairages et de structures avec prestations associées pour diverses manifestations à SARL BGM Réalisations. Valeur totale du marché : 42 457,25 euros. 

L’office public de l’habitat attribue le marché de désignation d’un maitre d’œuvre concernant l’aménagement et la construction d’un ensemble immobilier à Corbarieu à Azéma Architectes. Valeur totale du marché : 285 840 euros. 

Toulouse Métropole attribue le marché d’acquisition de petits matériels, d’accessoires et de pièces de rechange horticoles et agricoles de différentes marques, diagnostics et prestations à dedieu motoculture, Caminel, Labor Hako, Ets Louis Gay et cravero. Valeur totale du marché : 1 925 000 euros. 

 

Agenda Les Indiscretions

L'agenda

L’agenda
i

Newsroom

L’agence travaille en ce moment sur plein de choses passionnantes :

Journalisme

Pour Boismag : enquête sur les feuillus (marché, investissement, export, accord sur le chêne), avec des zooms sur la scierie de demain, les bois techniques et la construction en feuillus, à paraître en juin.

Pour Les Échos : Métavers : les ambitions de Vrroom.
Rédaction de trois  » séries d’été  » :
> « Ces entrepreneurs à succès issus de quartiers défavorisés » : portrait du Nîmois David Tebib, dirigeant de FTP Labo, président de l’USAM Nîmes-Gard et de l’Association nationale des Ligues de sport professionnel.
> « Mobilités innovantes » : les jeux nautiques motorisés d’Exocet Game.
> « Les nouvelles stratégies touristiques des territoires post-Covid » : les actions de la Région Occitanie et du CRTL pour encourager les habitants d’Occitanie ne partant pas en vacances à découvrir leur propre région.

Pour Touléco : Les enjeux-clés des législatives dans les Pyrénées-Orientales.

Pour L’Hérault Juridique et Économique : La démarche RSE de BLB Vignobles (Combaillaux, Hérault)

« Que peut apporter l’hydrogène dans la décarbonation des transports ? » : enquête pour L’Abécédaire des Institutions, parution en juin.

Brand content

Pour Profils Systèmes, rédaction du magazine #Signature8 : sujets lifestyle, architecture et art de vivre.

Pour Caminarem, rédaction du prochain magazine « Caminarem » (septembre) : sujet RH, avec une enquête sur l’utilité des bilans de compétences.

Animation

1er juin : animation de la présentation des actions d’Irdi Capital Investissement auprès des entrepreneurs gardois, au Hup, hub des entrepreneurs d’Alès Agglomération, sur le thème « Accélérer sa croissance ou rebondir avec une levée de fonds ».

3 juin : animation d’une conférence-débat sur les communautés énergétiques de demain et l’autoconsommation collective, organisé par la Clean Tech Vallée et le pôle de compétitivité Derbi, à la Cité de l’Economie et des Métiers de Demain à Montpellier.

28 juin : animation des Agrinovaïc Days (projets serres du groupe Urbasolar, avec retour d’expérience d’agriculteurs), à Palavas-Les-Flots (34).

1er et 4 juillet : Animation de 2 réunions publiques sur la requalification des copropriétés du quartier Pissevin (Nîmes) pour l’EPF (Etablissement Public Foncier) Occitanie.

À suivre en ligne ou en présentiel

Mercredi 8 juin de 12h30 à 13h30 :

« Présentation du groupement employeur pour emplois partagés », organisée par le Gemme Hérault et la CRGE Occitanie, à La Conciergerie Participative Eurêka (Castelnau-le-Lez, 34). Plus d’informations ici

Jeudi 9 juin de 12h15 à 14h :

Présentation du Plan de Mobilité Employeur par Montpellier Méditerranée Métropole, à la Conciergerie Participative Eurêka (Castelnau-le-Lez, 34). Plus d’informations ici.

Jeudi 9 juin de 14h30 à 16h30 :

Table ronde « Ecosystème entrepreneurial : Échec et rebond », organisé par Entrepreneurial Exosystem Lab, à Montpellier Management (Amphi D300). Plus d’informations ici. Inscription .

Jeudi 9 juin à 18h :

Conférence « Paris 2024 : Quels leviers de développement pour les territoires d’Occitanie », organisé le CROS Occitanie et la Banque Populaire du Sud, à la Maison Régionale des Sports de Montpellier (34). Plus d’informations ici, et inscription .

Jeudi 9 juin de 9h à 12h30 :

« Marchés publics et privés, une opportunité pour booster mon entreprise engagée », organisé par Ad’Occ, à La Cité à Toulouse (31). Inscription ici.

Plus d'événements ici

Jeudi 9 juin de 9h45 à 15h :

« Rencontres partenariales », organisé par l’Open Tourisme Lab, à l’Hôtel communautaire de Nîmes Métropole (Nîmes). Plus d’informations ici. Inscription avant le 3 juin .

Jeudi 9 et vendredi 10 juin :

Montpellier Capital Risque 2022, organisé par la CCI Hérault, au Domaine de Biar (Lavérune – 34). Plus d’informations ici.

Jeudi 9 et vendredi 10 juin :

61e Congrès Unapei « La qualité de vie, moteur de l’innovation sociale » pour la cause du handicap, organisé par l’Unapei à Montpellier (34). Plus d’informations ici.

Du 9 au 11 juin :

B2B Rocks, au Domaine de Biar (Lavérune – 34). Plus d’informations et inscription ici.

Vendredi 10 juin de 9h à 17h :

11e colloque international « Boissons : des aliments comme les autres ? », organisé par la Chaire Unesco Alimentations du monde, à l’Institut Agro Montpellier (place Pierre Viala), à Montpellier. Plus d’informations et inscription ici.

Dimanche 12 et lundi 13 juin de 10h à 18h :

E-Cap : Salon de la mobilité électrique et de l’éco-responsabilité, organisé par la ville d’Agde, sur l’Esplanade Pierre Racine, au Cap d’Agde. Plus d’informations ici.

Mardi 14 juin à 8h30 :

Séminaire AI-ML « Intelligence Artificielle : danger et opportunité pour la R&D à l’horizon 2030 », coorganisé par LIRMM, l’Université de Montpellier et le Cnrs, au Campus St Priest à Montpellier (34). Plus d’informations et inscription ici.

Mercredi 15 et jeudi 16 juin :

3ème édition d’Event’Immo, organisé par le groupe C2I, à la salle spectacle du cinéma CGR de Nîmes (30). Plus d’informations et billetterie ici.

Mardi 21 juin : 

Ateliers sur le thème « Cultive ta data », organisé par Datasulting, au Domaine de Verchant. Plus d’informations et inscription ici.

Mercredi 22 juin à 8h : 

Rendez-vous éco « La rénovation urbaine, un outil vertueux pour redessiner nos quartiers et développer l’activité du BTP », organisé par la ville de Nîmes et Nîmes Métropole à l’Hémicycle de l’Hôtel Communautaire de Nîmes Métropole (30). Plus d’informations ici et inscription .

Vendredi 24 juin de 8h30 à 16h30 :

8e édition de Cap’IoT sur le thème « Industrie 4.0 : vers une industrie connectée, durable et efficiente grâce à l’IoT », organisé par Synox au théâtre Odéon à Montpellie (34). Plus d’informations et inscription ici.

Jeudi 30 juin :

15e édition des « Trajectoires dessinées / destinées », organisée par le CJD Toulouse à la Cité de l’espace à Toulouse. Plus d’informations et billetterie ici.

JUILLET

Jeudi 7 juillet à 17h :

« Place à l’Entreprise, la soirée des entrepreneurs made in Gard », organisé par l’Upe 30, au Mas Merlet (Nîmes).

SEPTEMBRE

Jeudi 8 septembre de 8h30 à 17h :

« La Rencontre des Entrepreneurs de France », organisée par le Medef Hérault Montpellier, au Domaine des Grands Chais à Mauguio (34). Plus d’informations et inscription ici.

Du 29 septembre au 1er octobre : 

3e édition du forum Le Monde Nouveau, dédié à la transition environnementale et sociétale, organisée par Le Monde Nouveau, au Corum de Montpellier. Plus d’informations ici.

 

Voilà, c’est tout pour cette semaine. Courage et chocolat !

Les Indiscrétions sont une newsletter gratuite. Vos données ne seront pas communiquées à des tiers. Vous pouvez vous désinscrire en un clic.

Les dernières Indiscrétions

Hausse des Thau d’intérêt

Le préfet de l’Hérault Hugues Moutouh va (essayer de) rassurer l’acte de bâtir, la suite des Folies architecturales présentées là où elles ont commencé, le MHR dix ans après le MHSC sur le toit de la France, la technologie de reconnaissance vidéo d’EasyPicky rend intelligents les inventaires, pourquoi Nexity met la main sur Angelotti, et plein d’autres palabres urbaines.
« Hausse des Thau d’intérêt », Les Indiscrétions de la semaine du 27 juin sont à croquer en cliquant ci-dessous.
Courage et chocolat !

lire plus

Un trentenaire toujours geek

Les 10 ans du Labex Entreprendre, la Socri ne veut pas de Primark à Odysseum, de la blockchain dans le vin, Perrier qui réouvre son musée à Vergèze, les Grands Prix de l’Immobilier qui approchent, pourquoi notre Thau d’intérêt augmente, et plein d’autres palabres urbaines.
« Un trentenaire toujours geek », Les Indiscrétions de la semaine du 20 juin sont à croquer en cliquant ci-dessous.
Courage et chocolat !

lire plus

Joue-la comme Tebib

Les plans anti-sécheresse de BRL, la ville du quart d’heure de Carlos Moreno, un premier B2B Rocks réussi (« un événement en anglais à Montpellier ! », dixit un participant taquin), et pleins d’autres palabres urbaines.
« Joue-la comme Tebib », Les Indiscrétions de la semaine du 13 juin sont à croquer en cliquant ci-dessous.
Courage et chocolat !

lire plus

Il ne lâche rien

Hubert, Montpelliérain depuis 40 ans (avec quelques infidélités londoniennes et parisiennes), est diplômé du Centre de Formation des Journalistes Paris (2001). 

Lire plus
Signes distinctifs sur sa carte de presse 95598, la quête de clarification et de saine problématisation, dans un monde souvent entravé par les acronymes abscons, la langue de bois, les approximations et les infox. Hubert a été auditeur de la session 2019-2020 du Chede (cycle de hautes études pour le développement économique). Un réseau national constitué de chefs d’entreprise, élus, préfets, hauts fonctionnaires, cadres de collectivités…, précieux. Avant de jouer sa partition, il a fait ses gammes pendant 18 ans (2001-2019) à La Lettre M, média économique régional de référence. Il y a commencé stagiaire, avant d’évoluer au fil des ans jusqu’au poste de rédacteur en chef, contribuant activement au développement du titre à Toulouse entre 2015 et 2018.

Heureusement qu’elle est là

Francilienne, résidant à Montpellier depuis 2018 et diplômée de Sup de Com’ Montpellier (2020), Sarah a rejoint Agencehv en CDI début octobre 2020.

Lire plus
Ses missions : rédaction d’articles sous l’autorité de Hubert Vialatte, veille média, structuration de la stratégie et de l’organisation, création graphique, mise en page, social media management, mise en ligne et promotion des Indiscrétions. Sarah porte un intérêt au métier de journaliste. Son mémoire de fin d’étude porte ainsi sur le thème « L’impact de l’Intelligence Artificielle sur la presse en ligne et le journalisme ».

Amélie dite « de Cazilhac »

En stage, de mars à septembre 2021, chez Agencehv, Amélie Cazalet poursuit son chemin en alternance en marketing et communication, toujours au sein de l’agence.

Lire plus
Originaire des Cévennes, plus précisément de Cazilhac (d’où « Amélie de Cazilhac », on trouve que ça sonne bien), elle est actuellement en Master 2 Marketing, Médias et Communication à Montpellier Management (Université de Montpellier).

L’experte, de Paris à Palavas

Diplômée de l’université de Montpellier en science politique, et forte d’une expérience de 10 ans dans le secteur de la communication et de l’événementiel, Fanny Bessière est cheffe de projet au sein d’Agencehv.

Lire plus
Rédaction, communication, préparation d’évènements, partenariats… Elle accompagne l’agence dans ses nombreux développements. D’origine francilienne, elle est tombée sous le charme de la douceur de vivre à Palavas-les-Flots il y a plus de 13 ans. Pour ne plus repartir.

PAS ENCORE ABONNÉ-E

AUX INDISCRÉTIONS ?

 

Recevez chaque lundi à 18h18, gratuitement, Les Indiscrétions sur votre boîte mail

Politique de confidentialité

Inscription réussie

Share This