C'est dur d'avoir étéSemaine du 31 mai 2021

LES INDISCRÉTIONS

Vos 5 minutes business en Occitanie

Suivez Les Indiscrétions sur les réseaux sociaux :

À l'affiche

À l’affiche

9

Parce qu’elles et ils le valent bien

Étienne Ballan, éoliennes en mer

Débat public sur les éoliennes en mer en Méditerranée à partir du 12 juillet et jusqu’au 31 octobre. Le président de la commission particulière de ce débat public est Étienne Ballan. Chacune des deux régions concernées, Occitanie et Sud/Paca, est associée au projet. Plus à lire ici. (Crédit photo : B.Vedel)

Emmanuelle Wargon, ministre du Logement

La haute fonctionnaire dévoile dans Midi Libre, ce 30 mai, une liste de 38 projets de reconversions de friches en région, soutenus par l’État et rendus possibles par un travail collaboratif – Région Occitanie, services de l’État, Ademe, EPF Occitanie, Caisse des Dépôts, agences d’urbanisme, CAUE… L’Occitanie bénéficie d’une enveloppe de plus de 20 M€. « Il y a dans la liste régionale 2 M€ pour Nîmes et l’ancien marché d’intérêt national sur lequel il n’y a plus rien. Nîmes Métropole propose à la place un nouveau marché et une zone d’activités, explique la ministre. Chaque site est différent. Cela peut être du logement, de l’activité économique. Le plus petit dossier retenu dans la région est à Paulhan dans l’Hérault avec 50 000 € et le plus gros à Pamiers en Ariège avec 2,2 M€. »
Un projet qu’elle cite en exemple : à Cahors, le palais de Via. « C’est une ancienne prison de femmes qui était encore occupée il y a une dizaine d’années. Elle a fermé : on se retrouve avec une prison vide au milieu de la ville. L’idée c’est d’y faire avec Icade des logements, une résidence intergénérationnelle, une ouverture sur la ville avec des boutiques, des lieux de restauration et une micro-crèche. C’est un réaménagement urbain complet. »
Carte des projets ici.

Philippe Lécouvé, Beachbooker

L’ex-directeur commercial de L’Agence (Midi Libre) lance avec Maxime Ducloux Beachbooker, première plateforme de réservation en ligne pour les plages privées, dont les établissements accusent un retard en matière de digitalisation. Recourant à l’intelligence artificielle, ses algorithmes promettent d’optimiser le remplissage des parcs de transats, désormais gérés en temps réel.
Chaque jour, en haute saison, les paillotes reçoivent toujours des centaines d’appels téléphoniques de clients en quête de transats. Un modèle archaïque : « Ces appels sont une perte de temps, à la fois pour les professionnels et les vacanciers, constate Maxime Ducloux, président. Notre technologie vient fluidifier les demandes. »
En quelques clics, le client pourra visualiser les transats disponibles et les réserver en prépayant, et même commander en amont des boissons. Une vingtaine de plages privées de la côte méditerranéenne sont déjà partenaires. Pour l’instant, la start-up se rémunère en louant son logiciel BtoB, déjà utilisé depuis trois ans en interne par les plagistes. Avec cette nouvelle version BtoC, elle percevra un pourcentage sur les réservations de transats. L’accueil des plagistes ? « Plutôt chaleureux, même s’il y a un travail de pédagogie à faire », concède Philippe Lécouvé.
En exclusivité pour Hérault Tribune, et aussi pour Les Échos ici.

Michaël Delafosse, Cobaty Montpellier Méditerranée et Lab Immo

Le président de Montpellier Méditerranée Métropole (3M) expliquera, courant juin, les dernières avancées de la collectivité qu’il dirige en matière d’aménagement urbain, de politique de l’habitat et de stratégie immobilière, à l’occasion de deux événements.
Le 22 juin, il est l’invité du Cobaty Montpellier Méditerranée. Thème du débat : « Montpellier Méditerranée Métropole 2039 : comment construire le territoire autour des enjeux majeurs et évolutifs qui s’imposent à nous ? » Il sera accompagné de Claudine Vassas-Mejri, maire de Castries et vice-présidente de 3M, déléguée à l’Habitat, Logement et Parcours résidentiels, et de Maryse Faye, 3e adjointe au maire de Montpellier, déléguée à l’urbanisme durable et la maîtrise foncière.
Le 30 juin, le maire de Montpellier sera l’invité du Lab Immo de Midi Libre. Il répondra notamment aux questions des promoteurs, confrontés à une contraction du marché (lire « Trois questions à… Laurent Villaret »). 

Sylvain Mieszalski, garDigital

Fondateur en 2016 et directeur général de la Digital Business School (Nîmes), il est le nouveau président de l’association garDigital, réseau d’entrepreneurs gardois du digital. « L’économie se digitalise. Pour capter de nouveaux marchés et se développer, les entreprises doivent s’adapter aux nouvelles technologies et transposer leur stratégie au numérique », pose le dirigeant.

Alain Di Crescenzo, Aris

L’actuel président de la CCI Occitanie, pas candidat à sa réélection après les élections consulaires de l’automne, devrait prendre la présidence de l’Aris (Agence régionale des investissements stratégiques), apprend-on de source proche. Dans son programme économique, présenté ce 31 mai, Carole Delga, présidente PS de la Région Occitanie candidate à sa réélection lors des élections régionales des 20 et 27 juin, fixe un objectif, en cas de victoire, de « 80.000 emplois issus des relocalisations industrielles », lors du prochain mandat (durée : 6 ans). Alain Di Crescenzo, PDG d’IGE+XAO (éditeur de logiciels spécialisé dans le câblage électrique, Colomiers) vient par ailleurs d’être nommé président du conseil d’orientation et de surveillance de la Caisse d’Épargne de Midi-Pyrénées.

Guénola Guillon, Cyclife France

Elle est la nouvelle DG de Cyclife France, filiale d’EDF spécialisée dans le traitement des déchets nucléaires. Le siège social de Cyclife France, et sa principale installation industrielle, Centraco, se situent à Codolet.

Matthieu Ourliac, Medef Béziers Littoral Ouest Hérault

Matthieu Ourliac (groupe Caminarem – emploi, intérim, portage salarial et solutions RH) est élu président du Medef Béziers Littoral Ouest Hérault. Un Livre Blanc de 40 propositions économiques, liées à l’attractivité du territoire, sera présenté en septembre à la nouvelle agence de développement économique et aux collectivités locales. Michel Aimes (Aréas Assurances) va prendre la présidence de cette agence, comme révélé par Les Indiscrétions dès septembre dernier (à lire ici).
Selon Matthieu Ourliac, la reprise aura ses « côtés sombres ». « On n’arrive pas à remettre au travail des gens. Par exemple, il est difficile de trouver des manutentionnaires. Les aides sont encore en vigueur et les meilleurs se sont réorientés sur d’autres métiers. Les difficultés de recrutements sont très fortes. On va devoir réinventer la formation professionnelle. Des nouvelles filières vont émerger ». Le télétravail pourrait par ailleurs générer des disparitions de postes. « Pour un poste télétravaillé à 100 %, qu’est-ce qui empêchera certaines entreprises de le délocaliser en Afrique ou à Madagascar ? » Matthieu Ourliac veut développer le nombre d’adhérents, pour atteindre la barre des 500. Un travail « d’élargissement » qui passe par la création prochaine d’un Medef Jeunes et d’un Medef au féminin. Autre priorité, la valorisation des mandataires. « On ne parle pas beaucoup d’eux, mais au quotidien, ils défendent des entreprises. C’est parfois ingrat, et toujours des combats de l’ombre. Il est important de parler d’eux, de les écouter, de les reconnaître, car ils peuvent se retrouver isolés. »
Plus à lire dans Hérault Tribune, à lire ici.

Marie-Aimée Gaspari, chambre régionale des comptes Occitanie

Marie-Aimée Gaspari succède à André Pezziardi (Conseiller maître à la Cour des comptes) à la présidence de la Chambre régionale des comptes Occitanie. Marie-Aimée Gaspari est rapporteur adjoint au Conseil constitutionnel, conseillère référendaire à la Cour des comptes (4e chambre) et rapporteure de la commission de contrôle des organismes de gestion des droits d’auteur et des droits voisins. André Pezziardi présidait cette juridiction depuis le 1er janvier 2016 -, et, auparavant, l’ex-Chambre régionale des comptes Languedoc-Roussillon.
La juridiction va faire parler d’elle ces prochaines semaines, avec un rapport (définitif, mais pas encore rendu public) qui, de source proche, égratigne le projet de Maison de l’Entreprise de la CCI 30 (président : Éric Giraudier). Le projet de Maison de l’entreprise expliqué dans Les Échos, ici et les arguments des détracteurs, dans Midi Libre, .

François Trabucco, VSB énergies nouvelles

VSB énergies nouvelles (Nîmes) redonne une 2e vie aux vieux parcs solaires et éoliens. Un métier en pleine expansion, alors que les parcs arrivent au terme de leur première vie. « Les parcs existants ont déjà eu leur concertation, et ont leur acceptabilité. Il faut donc prendre soin des parcs en fin de vie, notamment par rapport aux contrats d’achat d’électricité auprès d’EDF, explique François Trabucco, DG. Une équipe dédiée travaille sur les anciens parcs, soit les nôtres, soit ceux de confrères ou de clients. » Pionnier dans ce domaine, VSB énergies nouvelles a délivré 15 analyses pour le compte de tiers, pour une puissance totale de 150 MW. Réactiver des vieux parcs trouve tout son sens, lorsque la création de nouveaux parcs solaires ou éoliens est de plus en plus ardue. « Le ‘bouillon’ réglementaire est très complexe à appréhender, plus compliqué que dans d’autres pays. La PPE (programmation pluriannuelle de l’énergie) a de grandes ambitions pour l’horizon 2050. Pour les atteindre, il faudra envisager une simplification réglementaire, pour que les développeurs y voient plus clair. Il faut éviter les coups d’accélérateur et de frein à main ! », souligne François Trabucco.VSB ambitionne de doubler de taille en 5 ans, en recrutant plus de 100 collaborateurs. Et cherche de nouveaux locaux, en proximité du centre-ville. Actuellement implanté sur 600 m2, l’objectif est de s’installer sur « au moins 2.000 m2, à l’horizon 2023 ». Lire dans Les Échos, ici.

Nathalie Stubler, Transavia France

Elle est l’invitée d’un dîner-débat du Cercle Mozart, ce jeudi 3 juin dans un domaine viticole à côté de Montpellier. Elle y présentera les projets de Transavia sur l’aéroport Montpellier Méditerranée (AMM), où la compagnie a implanté une base, juste avant le premier confinement de mars 2020. Nathalie Stubler interviendra aux côtés d’Emmanuel Brehmer, président du directoire d’AMM. Le Cercle Mozart soutient activement AMM : via un partenariat signé avec AMM, chaque membre de ce réseau d’influence puissant devient un ambassadeur de l’aéroport.

Nicolas Isern, commune de Pinet (34)

Il est élu maire du village de Pinet (Hérault), le 30 mai, après le tribunal administratif de Montpellier a annulé les élections municipales du 15 mars 2020 dans cette commune. Les deux listes des candidats s’étaient tenues dans un mouchoir de poche : 449 voix pour Gérard Barraux, maire sortant et… 448 pour Nicolas Isern. Hier, ce dernier l’a emporté, avec 687 voix, contre 585 pour Gérard Barrau.

Olivier Lataste, Cratère d’Alès

Les dernières Indiscrétions du 17 mai indiquaient le départ prochain de Denis Lafaurie de la direction du Cratère (Scène nationale d’Alès, Gard), en octobre prochain. Son successeur est connu : il s’agit d’Olivier Lataste, actuel directeur administratif et financier de Bonlieu, nom de la scène nationale d’Annecy (Haute-Savoie). Pas moins de 32 postulants ont répondu à l’appel à candidatures lancé par le Cratère. Plus à lire dans Midi Libre, ici.

Jérôme Chiodo, Ville de Banyuls-sur-Mer

Diplômé de l’IEP de Toulouse, il est le nouveau DGS de la Ville de Banyuls-sur-Mer. Il était auparavant DGS de la Ville de Millau.

Thomas Bree, Fnaim 34

Alors que les transactions immobilières enregistrent un niveau record en 2020, avec plus d’un million de transactions, Thomas Bree (Fnaim 34) observe un net afflux de clientèle parisienne, désireuse de fuir la capitale pour rejoindre le Sud. Sans pour autant quitter leur job : le développement du télétravail est passé par là. Un constat partagé, non sans un certain effroi, par l’auteur de ces lignes. En arpentant les routes de la métropole entre deux interviews, de nombreux véhicules immatriculés 75, 78 et 92 sont identifiables, y compris hors vacances scolaires. « Ces Parisiens, principalement des cadres supérieurs, professions libérales ou jeunes retraités, revendent leur bien immobilier, arrivent avec un fort pouvoir d’achat et ne négocient pas les prix, qui sont bien moins élevés ici qu’à Paris », constate Thomas Bree. Résultat : les prix s’envolent, « de 6 à 8 % en un an », avec des pointes à « 6.000 €/m2, dans l’ancien, à Port-Marianne », ce qui a pour conséquence de générer une augmentation des prix sur l’ensemble du marché. « Les vendeurs ont compris qu’ils sont assis sur un panier d’or », explique-t-il. Anecdote révélatrice, les acquéreurs sont nombreux à évoquer la série TV « Un si grand soleil » (tournée à Montpellier). « Pour eux, cette série symbolise une ville de rêve, c’est ainsi qu’ils perçoivent Montpellier. » Conséquence : la clientèle locale, à la capacité d’investissement moindre, peine à accéder à la propriété, et à tendance elle aussi à quitter « sa » capitale, « en achetant à Pézenas, Lunel, Gignac, voire même sur le Larzac ! Le télétravail est un élément déclencheur de l’éloignement du centre urbain ». Plus à lire dans le Guide de l’Acheteur de ToulÉco, à paraître cet été.

Sophie Garcia, Medef Occitanie

Ne pas oublier la voix des entreprises, au moment de la reprise économique. À travers 10 propositions et 30 actions, le Medef Occitanie, présidée par Sophie Garcia, présente sa feuille de route aux principaux candidats à l’élection régionale des 20 et 27 juin prochains, à travers un cycle de webinaires réservés aux adhérents. La chef d’entreprise, se basant sur deux mois et demi d’échanges avec les adhérents du Medef Occitanie, pointe l’urgence de structurer les relations avec les institutions. Avec la Région, le Rectorat et la préfecture « pour que les entreprises puissent identifier et récupérer des stages restés en plan », ou encore avec le réseau des CCI, pour mieux mettre en relation les dirigeants souhaitant céder leur affaire et les candidats à la reprise – « Dans les 5 prochaines années, 35.000 entreprises sont à reprendre, représentant 80.000 emplois ». Quant aux liens avec l’agence régional Ad’Occ (développement économique), ils sont jugés « encore très informels ». Elle regrette par ailleurs que les critères de prix restent prédominants dans les appels d’offres publics. Plus à lire dans Hérault Tribune, ici.

Patrick Poirrier, Cémoi

Le premier chocolatier français pourrait passer sous le contrôle du Belge Sweet Products, avec qui il est entré, le 18 mai, en négociations exclusives. Le nouvel ensemble pèserait 1,2 milliard de chiffre d’affaires et 5.000 salariés. La famille Poirrier, qui dirige Cémoi depuis 1962, avait annoncé il y a quelques mois son intention d’ouvrir, courant 2021, le capital du chocolatier pour financer son passage à l’échelle supérieure. « Rester sur un modèle familial est une anomalie, vu la taille », expliquait en septembre aux Échos Patrick Poirrier, président de Cémoi depuis 2005. Côté belge, on se félicite de la complémentarité des deux groupes, l’un très implanté en Allemagne, aux Pays-Bas, en Suisse et au Royaume-Uni (Sweet Products) et l’autre tourné vers l’Europe du Sud. Sans compter la présence de Cémoi en Côte-d’Ivoire, l’élément « le plus important » pour le groupe belge. L’entité Cémoi serait conservée. Le chocolatier – qui comprend le Groupe Baronie et « Belgian Ice » – espère finaliser le rachat de 100 % de Cémoi d’ici à « deux mois ». L’opération doit encore recevoir l’aval des autorités concurrentielles des pays dans lesquels ils exercent, et le prix « reste à fixer », a indiqué le groupe. Fort de 3.300 collaborateurs, dont 2.200 en France, 14 sites de production dans six pays et 750 millions d’euros de chiffre d’affaires, c’est le groupe français, basé à Perpignan, qui pèse le plus dans la balance. Plus à lire dans Les Échos, ici.

Aurélien Mathieu, K2 Promotion

Il lance K2 promotion, nouvel opérateur immobilier (logements, résidences gérées, tertiaire, hôtellerie, logistique…) basé à Nîmes. Aurélien Mathieu travaillait depuis 5 ans chez Artelia, où il occupait le poste de directeur LR et directeur du développement Provence.

Décodage

Décodage

9

On perce le coffre-fort

ICC : Smart Tale choisit Montpellier. Smart Tale, studio de jeu vidéo arlésien, annonce son déménagement prochain à Montpellier, où bat un important écosystème vidéoludique. Créé en 2016 en région Sud, Smart Tale (cofondateur : Charles Martini) s’est fait une place en devenant partenaire de Microids et Eden Games, et en participant au développement de plusieurs jeux vidéo de leurs catalogues. Smart Tale va s’installer avec ses 25 collaborateurs à Montpellier, pour pallier les problématiques de recrutements que le studio rencontre en région d’Arles. Plus d’infos ici.

Le grand retour du train. Après 50 ans de tout-voiture, c’est le grand retour du train. Parution de L’Abécédaire des Institutions (Publicis Consultants) sur le thème « Le nouvel élan du rail ». La place centrale du ferroviaire dans le Green Deal européen et dans le Plan de relance, les conditions pour rendre attractif le fret ferroviaire, les trains hydrogène, les innovations pour relancer les petites lignes… Mais aussi plein de choses intéressantes : titres uniques de transport, RER métropolitains, place du ferroviaire dans les contrats de plan État/Région, gares du futur, l’enjeu de l’intermodalité, la digitalisation de l’information voyageurs, les sociétés de projets pour les lignes nouvelles… Plaisir d’avoir investigué et rédigé cette édition nationale. À lire et partager ici.

Ferroviaire, encore. Du nouveau pour la ligne ferroviaire de l’Aubrac. La dégradation de la voie ferrée entre Neussargues et Saint-Chély-d’Apcher a conduit depuis plusieurs semaines à l’arrêt des circulations, provoquant le basculement sur la route des trafics de fret et de voyageurs, indique la préfecture de région. Pour répondre aux besoins les plus immédiats, l’État et les Régions Auvergne-Rhône-Alpes et Occitanie ont conclu une convention, dotée de 11,47 M€, répartis en trois tiers, permettant de réaliser des travaux d’urgence. Une première tranche de 3 M€ sera conduite cet été et portera sur le remplacement de 6.000 traverses bois, le relevage de la voie et du bourrage mécanique lourd. Ce programme est conçu de façon à autoriser la remise en service de la ligne en novembre, pour l’ensemble des trafics.

Lot, centre du monde. Emmanuel Macron se déplacera les 2 et 3 juin dans le Lot, pour une visite sur le thème du tourisme. Il se rendra à Saint-Cirq-Lapopie et Martel. Le 3 juin, c’est également dans le Lot que Gérard Larcher, président LR du Sénat, viendra soutenir Aurélien Pradié, candidat LR aux élections régionales (20 et 27 juin). Au programme : échange avec des artisans et des exploitants agricoles. 

Des routes transférées à la Région. La gestion des routes nationales RN 116 (reliant Perpignan à Bourg-Madame) et RN 20 (en Ariège) est transférée à titre expérimental à la Région Occitanie, annonce le Premier ministre Jean Castex, en promettant également une dotation financière sans en préciser le montant. Ce transfert, une première en France, s’inscrit dans le cadre de la nouvelle loi de décentralisation (loi 4D) qui sera examinée à partir du 5 juillet prochain au Sénat, indique François Calvet, sénateur LR des Pyrénées-Orientales, ardent défenseur de la RN 116 pour son rôle dans le désenclavement des Pyrénées-Orientales, entre la plaine, la zone de montagne et l’Espagne.

Gastronomie. Le chef Trois Etoiles Gilles Goujon (L’Auberge du Vieux Puits) ouvre L’Alter Native à Béziers, dans le cadre de la reprise de l’ancien restaurant L’Octopus. Chef de ce nouveau restaurant : Quentin Pellestor-Veyrier. Plus dans Midi Libre, ici.

Connectés. Synox, éditeur et intégrateur de solutions IoT (objets connectés), présidée par Emmanuel Mouton (Digital 113), fait entrer à son capital la Banque des Territoires (Groupe Caisse des Dépôts) et Sofilaro, filiale du groupe Crédit Agricole. Les montants précis ne sont pas communiqués. Synox entend, avec cette opération, renforcer son positionnement sur les villes et les bâtiments intelligents, et sur les transports du futur. 

Fuite des investisseurs ? L’encadrement des loyers à Montpellier « risque d’avoir une incidence forte sur les investisseurs locatifs, qui y voient un frein en termes de rentabilité, selon Thomas Bree (Fnaim 34). Les conseillers en gestion de patrimoine proposent Nîmes ou Marseille à leurs clients. Cette politique municipale pourrait desservir le marché de l’immobilier, alors que Montpellier avait une bonne cote auprès des investisseurs locatifs. »

Retour aux sources. C’est ce qu’on appelle un retour aux sources. Mohed Altrad, président du groupe éponyme (services à l’industrie, 38.000 salariés, Montpellier), se rendra à Florensac (Hérault) le 17 juin. C’est là qu’il avait débuté son aventure entrepreneuriale, en 1985, en reprenant Mefran (échafaudages). Le Groupe Altrad va investir 1 M€, sous forme de don, dans la participation au financement de la construction d’un bâtiment de 31 logements, destiné à l’hébergement de travailleurs en situation de handicap et de logements adaptés aux retraités de l’Esat (établissement et service d’aide par le travail). L’investissement global s’élève à 4,5 M€. Le projet implique la Ville de Florensac (acquisition de la parcelle de 7.000 m2), dont le maire est Vincent Gaudy, le Groupe Altrad, le Département de l’Hérault (reconstruction du foyer Ma Résidence), l’Etat (PLAI) et la Caisse des Dépôts (construction de 10 logements pour retraités en situation de handicap). Architecte : Bonnet et Teissier (Mende). AMO : Agemo. Début des travaux au T4 2021.

Des Cévennes au Japon. L’IMT Mines Alès et l’Université de Kagawa au Japon signent une convention de partenariat, indique l’école supérieure alésienne. Alors qu’ils intervenaient sur les thèmes du renforcement et du développement d’approches intégrées des risques liés aux catastrophes majeures, deux chercheurs alésiens ont été « repérés » par leurs alter ego de Kagawa lors d’un colloque international de l’association scientifique internationale IDRiM (www.idrim.org, créée au Japon par l’université de Kyoto). « Ils se sont montrés intéressés par les travaux de recherche que nous menons, explique Laurent Aprin, directeur du Laboratoire des Sciences des Risques (LSR) d’IMT Mines Alès, et plus particulièrement sur les risques naturels, que ce soit sur la caractérisation des aléas, la vulnérabilité et la résilience des territoires mais aussi la gestion de crise ». Outre les coopérations scientifiques, la convention a également pour objet la mise en place d’un programme d’échange académique d’étudiants entre les deux institutions : certains élèves d’IMT Mines Alès (effectif maximum 5 élèves) pourront effectuer un semestre ou une année d’étude à la Faculté d’Ingénierie et Design de l’Université de Kagawa et, en réciprocité, l’école d’ingénieur française accueillera des étudiants japonais sur ses programmes anglophones.

Deux hangars à Garons. L’agglomération de Nîmes Métropole construit deux nouveaux hangars de maintenance aéronautique sur l’aéroport de Nîmes-Garons. Les travaux seront réalisés en 2022, pour une livraison à la fin de la même année. Plus à lire dans Les Échos, ici.

Chimie. Le contractant général Sequabat (Pérols, Groupe Idec) a réalisé en moins d’un an un entrepôt de près de 10.000 m2 à Salindres, dans le Gard, pour le compte d’Axens. Plus à lire dans Les Échos, ici.

Des millions pour la sécurisation. Dans le cadre du projet de mise en sécurité du complexe hydraulique formé par les barrages de Sainte-Cécile-d’Andorge et des Cambous (investissement : 50 M€), construits le long du Gardon d’Alès, le Département du Gard lance jusqu’au 30 juillet une concertation publique. Plus à lire dans Les Échos, ici.

Viticulture (1/2) : institut de la sommellerie à Banyuls-sur-Mer. Projet de création, à Banyuls-sur-Mer, sur l’actuel Mas Reig (en cours de réhabilitation), d’un Institut régional de la sommellerie, porté par les communautés de communes Albères Côte Vermeille Illibéris, et des Aspres. Montant des travaux : 2 M€, soutenu par la Région Occitanie. Architecte : Philippe Pous. 

Viticulture (2/2) : un chai à Cabrières. Gérard Bertrand réalise un chai à Cabrières. Le viticulteur audois, amoureux du site de Cabrières (cœur d’Hérault), y réalise le Clos du Temple. Signé par l’architecte montpelliérain François Fontès, ce chai est en cours de travaux. 

Sport. Les deux métropoles d’Occitanie sont sacrées championnes d’Europe de rugby : le MHR en Challenge Cup, le 21 mai, et le Stade toulousain en Champions Cup le lendemain. Toujours en rugby, Narbonne retrouve la Pro D2, après sa victoire à Nice (12-9), le 30 mai. Côté ballon rond, le Toulouse Football Club manque d’un rien son retour parmi l’élite. La meilleure attaque de Ligue 2 a gagné à Nantes 1-0, mais avait perdu le match aller 2-1 à Toulouse. Pour les nuls en foot : quand il y a égalité sur l’ensemble des deux matchs, l’équipe qui a marqué le plus grand nombre de buts à l’extérieur l’emporte. Enfin, toujours en foot, l’Alésien Olivier Dall’Oglio, entraîneur du Stade Brestois, va devenir l’entraîneur du MHSC (Ligue 1) la saison prochaine.

Campus MBS. La Banque des Territoires vient de donner son feu vert, à l’échelle nationale, pour sa contribution financière au projet de campus (pardon, éco-campus) de Montpellier Business School dans la Zac Cambacérès à Montpellier. Le projet avance aussi du côté des groupements d’architectes : les 4 candidats (Fontès Architecture, Kengo Kuma & Associates, Renzo Piano Building Workshop et AIA Architectes) vont remettre leurs esquisses.

Coordination MBS / TBS. Une source régionale bien informée regrette que Montpellier Business School et Toulouse Business School ne travaillent pas sur une complémentarité pédagogique. « Ils se tirent la bourre sur les classements nationaux. Mais la concurrence n’est pas entre eux, elle se situe à l’international », souffle cette source aux Indiscrétions.

Plus de décodages ici

Sous haute tension. Le 17e congrès du Rassemblement national se tiendra les 3 et 4 juillet à Perpignan, dont le maire, Louis Aliot, est l’ancien compagnon de Marine Le Pen. Louis Aliot semble vouloir briguer la présidence du RN, un poste que Marine Le Pen délaissera en septembre pour se concentrer sur la campagne présidentielle de 2022. Louis Aliot pourrait trouver sur sa route Jordan Bardella. « Jordan Bardella reste une création de Marine Le Pen, qui s’exprime davantage sur les plateaux télé que dans les fédérations, alors que Louis Aliot les arpente depuis longtemps », analyse Nicolas Lebourg, historien de l’extrême-droite. 

Recrutements. CGI (services-conseils en technologie de l’information et en management) annonce 300 recrutements en Occitanie dont 100 à Montpellier. Profils recherchés : business consultants, experts en data, BI, cybersécurité, mobilité, digital ; Analystes, développeurs, architectes informatiques ; Consultants SAP ; Chefs et directeurs de projets. Source : CGI (communiqué de presse).

Parc naturel régional. Création imminente du parc naturel régional Corbières Fenouillèdes. Source : L’Indépendant.

Ça glisse. Le Grand Narbonne a lancé fin avril, à Leucate, la construction d’une Manufacture de la Glisse (900 m2), pour offrir aux sociétés locales les conditions pour passer de l’artisanat à une production semi-industrielle. Le site, attendu pour juin 2022, devrait recevoir un soutien financier de la Région Occitanie. Source : L’Indépendant.

Financement. La Caisse d’Épargne Languedoc-Roussillon et la société d’accélération du transfert de technologies (Satt) AxLR (70 salariés) signent un partenariat visant à soutenir le développement des entreprises innovantes. La Caisse d’Épargne LR s’engage à octroyer un prêt d’honneur aux fondateurs des entreprises, auxquelles la Satt AxLR aura préalablement accordé un financement. Ces prêts seront garantis par Bpifrance.

De Béziers à Miami. Socri Reim (Polygone Béziers, Galaries Lafayette Béziers, promotion immobilière de villas de luxe à Miami à travers la filiale américaine Maestria) lève 33 M€ auprès du Crédit Agricole du Languedoc, Banque Populaire Méditerranée Crédit Agricole Provence Côte d’Azur et Crédit Agricole Centre France. L’opération est destinée à financer « différents projets immobiliers, en France et à l’étranger », explique Nicolas Chambon, président. Sans rentrer dans les détails, le groupe évoque « 52.000 m2 de commerces en projet », soit le double de la surface déjà exploitée (55.000 m2). Socri Limited est propriétaire d’actifs immobiliers et conduit une politique de développement en France, au Luxembourg, à Monaco et aux États-Unis. En chiffres : 150 M€ de CA pour Polygone Béziers en 2019, avec une rénovation de 10 M€ en 2020, dix ans après son inauguration ; 6,5 M€ de CA pour les Galeries Lafayette Béziers (4,8 M€ en 2016, année de la reprise) ; 27 M€ de CA pour Socri Limited en 2019.

NB IOT 5G Soc (si si). C’est une aide de 2 M€ que l’État va verser dans le cadre de France Relance à la société Cortus, a indiqué le préfet de l’Hérault Jacques Witkowski lors de sa visite le 19 mai au siège de l’entreprise à Mauguio. Le président Michaël Chapman et le directeur général Duc Nguyen Huu ont présenté le métier très pointu de Cortus, dont le dossier « NB IOT 5G Soc » a été retenu à l’appel à projets Soutien à l’investissement dans des secteurs stratégiques pour la résilience de l’économie dans la catégorie Télécommunications 5G. Cortus travaille sur la conception-développement d’une puce pour des applications IoT ayant recours à la 5G. Plus à lire dans la Lettre M, ici.

CPER : les vœux de Philippe Augé. Philippe Augé, président de l’Université de Montpellier, précise ses attentes pour le futur contrat de plan État/Région. Il insiste, dans Midi Libre, sur « la science des données : tant en matière de stockage, d’exploitation que de calcul intensif. Nous demandons que le data center régional soit bilocalisé, avec une partie à Toulouse et une à Montpellier, pour être au plus proche des communautés ».

Mais quel bonheur ! Retour des verres et déjeuners en présentiel, ainsi que des événementiels. Mais quel bonheur ! Après la conférence de presse de présentation du programme immobilier Cóba, à La Grande-Motte, le 27 mai, nous avons échangé longuement avec mes confrères Daniel Croci (Hérault Tribune) et Véronique Coll (La Lettre M), sur l’évolution de la presse, les dernières tendances etc. Ces instants décalés, imprévus, spontanés, nous ont visiblement manqué. Ouf, la vie n’est pas une visio.

Accompagnement au changement. Création d’une antenne Gard-Hérault de l’association Coach Pro Occitanie (coaching professionnel et développement personnel). L’antenne viendra compléter celles existantes à Toulouse, dans les Pyrénées-Orientales et dans le Tarn au cours des derniers mois. « Convaincu des enjeux liés aux transformations que vit le monde économique, CoachPro Gard/Hérault favorisera la montée en compétences de tous les professionnels », explique l’association. Contacts : Michèle Vielfaure-Chapuis, Carine Goyet, Lydia Hodebert, Frédérique Dupuis, Philippe Fougasse et Frédéric Delmas. Mail : Montpellier-nimes@coachpro-mp.org.

Construction durable. Vinci Immobilier va lancer un programme d’immobilier d’entreprise vertueux en termes de construction durable, sur le lot M de la Zac Hippocrate (aménageur : Serm) à Montpellier. Les 4.000 m2 de surface de plancher, situés face à la clinique du Millénaire, privilégieront « l’isolation en paille, l’enduit en terre reprise du site, les filières biosourcées et la ventilation naturelle », détaille Thierry Iacazio, directeur territorial Languedoc.

Faux eldorado. De plus en plus de gens s’improvisent agents immobiliers, sans formation spécifique ni carte professionnelle, s’inquiète une professionnelle. « Dans mon village, la policière municipale, lassée de ses missions, a même frappé à ma porte pour me demander un stage, dans le cadre d’une reconversion. Elle pensait qu’on vendait des maisons facilement, que ce n’était pas vraiment un métier. C’est un état d’esprit de plus en plus répandu, et qu’il faut combattre. »

Puériculture. L’Aveyronnais Lulilo (enseigne Made in Bébé, CA : 20 M€) reprend Allobébé, acteur ecommerce de la puériculture. La performance de l’enseigne Made in Bébé « est un mélange de fondamentaux pragmatiques tels que le contrôle de gestion, et la logistique, ainsi que d’accélérateurs innovants tels que les services marketing et commercial. Madeinbebe.com est régulièrement salué et se distingue notamment en 1ère position des sites de puériculture du Palmarès Capital pour la 2e année consécutive », expliquent Stéphanie et Alexandre Guibert, codirigeants. Créé en 2007, Lulilo propose plus de 26.000 références réparties sur plus de 200 marques partenaires (produits de puériculture, jouets d’éveil mobilier et décoration pour la chambre des bébés, cadeaux de naissance…). Lulilo reprend également, dans le cadre de son activité retail (Papayaa), trois magasins situés à Aix-en-Provence, Albi et Marseille. Cette reprise s’inscrit dans une stratégie de développement omnicanal, qui s’accompagnera du lancement d’un e-shop en fin d’année. Le groupe a été accompagné par Sophie Nayrolles et Kristell Quelennec, avocates associées du département Restructuring/Entreprises en difficulté au sein du Cabinet Simon Associés (Montpellier / Paris).

Ehpad et vaccination. « On est en-dessous de la normale en matière d’occupation des Ehpad, du fait de la pandémie, explique aux Indiscrétions Nicolas Merigot, DG de Korian (Ehpad). Il y a une baisse des courts séjours post-hospitalisation, et nous avons accusé une surmortalité des personnes âgées. » Mais « les demandes d’admissions repartent à la hausse depuis quelques semaines. Nous devrions retrouver un seuil normal à l’automne. » Le dirigeant s’étonne que seulement « 52 % du personnel soit vacciné. Il y a beaucoup de réticence, le mouvement antivax est un important. C’est surprenant de la part de personnels soignants, alors qu’il suffit de rappeler que la polio et la turberculose, qui ne sont pas si vieux, faisaient des ravages et ont été éradiqués grâce aux vaccins ».

Remonter les exploitants de remontées mécaniques. L’État accord, le 26 mai, une aide exceptionnelle de 54 M€ pour les exploitants (entreprises, associations et collectivités publiques) des retombées mécaniques du Massif des Pyrénées. Pour le calcul, il faut s’accrocher : la subvention permet de compenser « 70 % des charges fixes des exploitants, elles-mêmes estimées à 70 % du chiffre d’affaires, soit 49 % du chiffre d’affaires de référence de l’exploitant non plafonnés (calculé sur la base des exercices pour 2017, 2018 et 2019) pour la période de fermeture », indique la préfecture de région.

3 questions à

3 questions à

9

Laurent Villaret, président de la FPI Occitanie Méditerranée

« Une crise de l’offre qui perdure »

 

Quelle est la situation de la promotion immobilière en Occitanie Est, au niveau de l’offre et des prix ?
La crise sanitaire n’a fait que confirmer une crise de l’offre déjà amorcée en 2018. Depuis deux ans, le constat est le même : une forte inertie dans le montage des opérations et un manque de renouvellement de l’offre foncière. Au 1er trimestre 2021, avec 828 logements, les mises en vente baissent de 27 % en Languedoc-Roussillon par rapport au trimestre précédent, selon le bureau d’étude Adéquation. Le niveau d’offre tombe pour la première fois en-dessous des 4.000 logements. Dans la métropole de Montpellier, les prix augmentent de 4,6 % entre le T1 2020 et le T1 2021, pour passer de 4.237 €/m2 hors parking à 4.432 €/m2. C’est une augmentation deux fois supérieure à celle connue par Toulouse Métropole (+ 2,1 %), où les prix, au T1 2021, sont inférieurs à ceux de Montpellier (3.994 €/m2). Par ailleurs, les permis de construire ont baissé de 25 % en 12 mois. Cette baisse nous inquiète, car elle préfigure une offre qui va aller en s’amenuisant. Nous nous dirigeons vers une pénurie de marché, à un horizon de six mois. Cette pénurie va aussi impacter la production de logements sociaux et de logements abordables. Ces typologies de logements sont intégrées dans chacune de nos opérations, dans le respect des PLU. L’ensemble des bailleurs sociaux, avec qui on échange, sont très inquiets de leurs perspectives de production, que ce soit en maîtrise d’ouvrage ou en Vefa sociale.

Le message porté par Michaël Delafosse et son équipe est-il clair ?
Nous avons parfaitement compris où veut aller le président de Montpellier Méditerranée Métropole. La ligne politique est très claire, nous l’avons actée. Nous nous inscrivons dans un partenariat public-privé. Le monde d’aujourd’hui ne peut pas se faire autrement. Il nous est demandé d’innover dans le secteur aménagé. Nous sommes challengés pour apporter des solutions en matière de biodiversité, d’usage des circuits courts dans les matériaux, de gestion de l’énergie, de mobilités, de rapport à la ville et à l’usage… Les promoteurs répondront à ces défis.
Pour le secteur diffus, qui représente 50 à 60 % de la production totale, nous comprenons le besoin d’un nouveau cadre. Mais il faut que les territoires de projets deviennent opérationnels, avec des outils d’urbanisme. Le PLH prévoit 1.300 logements par an sur la métropole. On est loin du compte.
De manière générale, les secteurs les plus importants nous semblent être la Zac de la Restanque, qui possède un potentiel de production important, sur un point bas de la ville, à proximité de l’autoroute A709. C’est un territoire d’expression pour du renouvellement urbain, même s’il y a des enjeux de dépollution et de relocalisations d’entreprises. En dehors de la métropole, les marchés nîmois et sétois présentent de belles opportunités. Beaucoup d’opérations se préparent à Nîmes, mais cela n’apparaît pas encore dans les statistiques. Les prix de foncier et de sortie sont corrects, et le cadre de vie en centre-ville s’est considérablement amélioré. Cette tendance participe d’un rééquilibrage du marché sur la région, et comblera une partie du déficit de production. Même constat à Sète, où la Ville a engagé des opérations de renouvellement urbain significatives, sous forme de Zac. Ces opérations demandent du courage, avec des sols à dépolluer. Elles sont longues à monter, mais vont aboutir les prochaines années.

La FPI OM a publié un Livre Blanc en 2020. Quelles actions prévoyez-vous en 2021 ?
Déjà, un retour en présentiel des Pyramides, un événement qui valorise notre profession. Par ailleurs, avec l’ABCD (Académie du Bâtiment et de la Cité de Demain), la FPI OM prévoit d’organiser au dernier trimestre un colloque sur les enjeux du territoire et de la nécessité de soutenir la production de la ville de demain. Ce colloque réunira les acteurs du territoire, les bailleurs sociaux, les élus des agglomérations de l’ex-LR et des experts. Enfin, en termes de méthode, nous nous rapprochons des bailleurs sociaux (Occitanie Méditerranée Habitat, directrice : Aurélie Legallée), pour porter avec eux le débat sur la crise de l’offre auprès des collectivités. Nous souhaitons aborder ensemble auprès des élus les sujets de la production, de l’équilibre économique des opérations, des types de produits (intergénérationnels, étudiants, seniors…).

 

La HV Touch

La HV Touch

Conseils RP

Attention à la mention « exclusivité », brandie parfois hâtivement par certains médias. Certains confrères présentent comme exclusives des informations déjà parues. Quant à la sempiternelle question « Dois-je réserver une exclusivité à un média ? », j’aurai deux réponses. Si je suis coquin, je vous répondrais : « Oui, à moi, vous aurez la garantie d’un traitement fiable, honnête, blabla. » Si je suis honnête, je dirais plutôt : « Ce n’est pas dans votre intérêt, vous allez vous fâcher avec tous les autres. Mais pensez quand même à me mettre dans la boucle ! »

La phrase

« Nous sommes de plus en plus présents sur le risque cyber dans les entreprises. C’est le grand risque de demain, que l’on a tendance à sous-estimer. »

Romain Tanguy

Nouveau DG de Groupama Méditerranée, ce 30 mai dans Midi Libre

On s’en fout

François Hollande, chef de l’État entre 2012 et 2017 (pour ceux qui auraient oublié), a donc fait une virée à Montpellier le 27 mai. On s’en fout un peu, en effet. C’est dur d’avoir été. On vous détaille quand même son programme : rencontre avec des élèves au collège Simone Veil, commémoration de la journée de la Résistance, visite du centre de vaccination municipal, déjeuner républicain, intervention sur le thème du terrorisme auprès des étudiants de la fac de droit, rencontre avec l’association Uni’sons dans le quartier Mosson, puis avec les services civiques d’Unicités. « Êtes-vous candidat à la présidentielle 2022 ? », ose un journaliste. J’avoue que la question ne me serait même pas venue à l’esprit. Soit je rouille, soit je suis lucide. Question plus pertinente, posée par un collégien, sur ce que François Hollande pense de la sélection-surprise du footballeur Karim Benzema (Real Madrid) en équipe de France, pour l’Euro de foot (à partir du 10 juin), 6 ans après son éviction politico-judiciaire de la sélection nationale. L’ancien Premier secrétaire du PS, grand connaisseur de foot (il avait prédit la victoire de Lille en Ligue 1), estime que « Benzema est sûrement le meilleur joueur d’Europe (…) Il y a un risque, pour Benzema de revenir, et pour Deschamps de le retenir. Maintenant, il y a une obligation, il faut qu’ils gagnent l’Euro ! Mais je ne fais pas de pronostic, je ne veux pas leur mettre une pression trop forte. » Puis, après trois secondes de réflexion, et visiblement inspiré par le sujet : « C’est une question importante, son retour fait plaisir à beaucoup de monde. » La vidéo de cette séquence mythique à visionner sur Hérault Tribune, ici.
On notera que c’est le 2e président de la République à s’être déplacé à Montpellier récemment, après Emmanuel Macron (le fossoyeur de François Hollande), le 19 avril. Quant à Nicolas Sarkozy, il vient de temps en temps, avant Noël, mais à sa façon, pour des conférences privées auprès des équipes d’Altrad (services à l’industrie), dirigé par Mohed Altrad.

Au marché

Au marché

9

Les marchés publics essentiels en Occitanie de la semaine passée. Parce qu’il faut bien vivre.

APPELS D’OFFRES

Occitanie  

La Région Occitanie lance un avis d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour la passation du contrat de gestion des voies ferrées régionales.  

La Région Occitanie lance un avis pour le câblage informatique dans les lycées d’Occitanie. 

Occitanie Ouest  

BTP 

La Communauté de Communes Terres des Confluences lance un avis pour les travaux de réhabilitation et de mise aux normes de trois déchetteries. 

La Communauté de Communes du Pays Rignacois lance un avis pour l’extension de la maison de santé. 

La compagnie d’aménagement des coteaux de Gascogne lance un avis pour le marché relatif aux travaux de sécurisation du barrage de Comberouger. 

Le CNRS délégation Midi-Pyrénées lance un avis de relance suite à la déclaration sans suite : travaux de construction d’un nouveau bâtiment liaisonne sur l’ancien site du CNRS délégation Occitanie Ouest à Toulouse.

La commune de Ségur lance un avis pour la mission de maîtrise d’œuvre construction école Ségur. 

L’ASEI lance un avis pour la construction de locaux d’hébergement pour l’IEM DM PHILIAE. 

L’agence nationale de la cohésion des territoires lance un avis de mission d’Ordonnancement, de Pilotage et de Coordination (OPC) pour l’opération de construction d’un centre commercial dans le quartier du Grand Garros à Auch. 

Le CHU de Toulouse lance un avis d’assistance technique à maîtrise d’ouvrage (ATMO) pour la construction du nouvel EHPAD de 81 lits du Centre Hospitalier de Lavaur. 

Le département du Tarn lance un avis de mission de maîtrise d’oeuvre pour les travaux de rénovation énergétique de l’Hôtel du Département à Albi. 

La Communauté d’Agglomération de l’Albigeois lance un avis pour les travaux de réalisation d’opérations d’aménagement de voirie sur le territoire. 

La commune de Toulouse lance un concours pour l’attribution d’un marché négocié de maîtrise d’œuvre – construction du groupe scolaire Roquemaurel.

La commune de Roques lance un avis de concours restreint de maîtrise d’œuvre pour la construction d’un groupe scolaire sur la commune. 

Aéroport  

La SPL aéroportuaire régionale lance un avis de marché de maîtrise d’œuvre pour la mise en conformité des infrastructures aéroportuaires de l’aéroport de Tarbes Lourdes Pyrénées.  

Plus de marchés ici

Sport 

L’Université Paul Sabatier lance un avis pour l’acquisition de matériel sportif et d’équipement de sport pour le Pôle Sport et la Faculté des Sciences du Sport et du Mouvement Humain.  

BTP / Eau  

La Communauté d’Agglomération du Grand Cahors lance un avis de mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage technique dans le cadre de la conception-réalisation du projet de construction d’une unité de filtration de l’eau destinée à la consommation.

Evénementiel  

L’ISAE-SUPAERO lance un avis pour des prestations de location, d’installation, d’exploitation de matériels audiovisuels, d’espaces scéniques liées à l’organisation de manifestations évènementielles.   

La ville de Blagnac lance un avis de marché de mise en œuvre et gestion globale de la billetterie du Festival des lanternes pour la Ville de Blagnac.  

Mobilités / Innovation  

Tisseo lance un avis pour le sourcing et portage commercial pour la mise à disposition d’expertise (technologies de systèmes d’information, du numérique et innovations associées).   

Services numériques et informatiques  

Grand Sud Tarn-et-Garonne lance un avis pour l’acquisition de matériel informatique et prestations associées. 

La ville de Blagnac lance un avis pour la création, développement, mise en oeuvre et maintenance du nouveau portail Intranet de la ville de Blagnac sous SHAREPOINT.   

La société de la mobilité de l’agglomération toulousaine lance un avis pour la fourniture, paramétrage et maintenance d’une solution de gestion électronique et d’archivage de documents.  

Toulouse Métropole lance un avis pour les prestations de conduite de projet système d’information. 

Tisseo lance un avis pour la maintenance du parc informatique serveurs et mur d’images métro, postes, périphériques et prestations associées. 

Services / Restauration  

Toulouse Métropole lance un avis pour des prestations traiteurs. 

Environnement  

La Communauté de Communes du Pays de Nay lance un avis pour la déshydratation transport et traitement des boues issues des stations d’épuration. 

La Société Mycologique et Botanique de la Région Chambérienne lance un avis pour les travaux de prévention des inondations et de renaturation sur le Riou Mort à Viviez. 

Toulouse Métropole lance un avis pour la conception d’itinéraires de sensibilisation à la biodiversité. 

Energies 

La commune de Lafrançaise lance un avis pour la création d’une chaufferie bois et de son réseau de chaleur. 

Transports 

La Communauté de Communes de la Haute-Ariège lance un avis pour l’exploitation du service de Transport À la Demande (TAD) 

Urbanisme 

La Communauté de Communes Aubrac, Carladez et Viadène lance un avis pour les missions de suivi animation de l’opération programmée d’amélioration de l’habitat.

La Communauté d’Agglomération Pays Foix Varilhes lance un avis pour la mission de suivi-animation Opah-Ru (périmètres Ort) et Pig sur le territoire.

La commune de Tournefeuille lance un avis pour le contrat de maîtrise d’œuvre pour la réalisation d’équipements publics dans la ZAC Ferro-Lèbres à Tournefeuille comprenant un groupe scolaire, une crèche, une maison de quartier et les espaces publics. 

Services / Tourisme  

Le département du Tarn lance un avis pour la fourniture et pose de signalisation directionnelle, de police, plastique et de chemins de randonnée. 

 

Occitanie Est  

Urbanisme 

La commune de Lunel lance un avis pour la mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage dédiée à la Direction du renouvellement urbain dans le cadre du projet de renouvellement urbain du centre-ville. 

SA3M lance un avis pour les travaux de réalisation du square à proximité du Conservatoire à Rayonnement Régional dans le quartier Boutonnet à Montpellier. 

La commune de Collioure lance un avis de mission d’étude et d’assistance pour la révision de documents règlementaires de la ville de Collioure : site patrimonial remarquable (SPR) et plan local d’urbanisme (PLU). 

La mairie de Fanjeaux lance un avis de maîtrise d’œuvre pour la requalification des abords du village de Fanjeaux (rectificatif). 

La commune de Collioure lance un avis pour la mission de conseils, d’études, d’assistance à maîtrise d’ouvrage et de maîtrise d’œuvre dans le domaine des infrastructures dans le cadre de projets d’aménagements urbains. 

Energies  

Le SDEE de la Lozère lance un avis pour la création d’une chaufferie bois granulés et d’un réseau de chaleur à La Canourgue. 

SERM lance un avis de mission de maîtrise d’œuvre pour la réalisation de travaux de production, distribution et livraison d’énergies dans le cadre de la concession des réseaux de chaleur et de froid de la ville de Montpellier. 

BTP  

La TAM lance un avis de maîtrise d’œuvre de l’extension de la ligne 1. 

La commune des Angles lance un avis pour la zone de loisirs sportifs. 

La mairie de Mauguio-Carnon lance un avis pour le marché de travaux pour la reconstruction de la capitainerie de Carnon. 

La ville d’Alès lance un avis pour les travaux de rénovation des parkings de l’abbaye et du centr’Alès – mise en conformité et accessibilité de deux ascenseurs. 

La ville de Nîmes lance un avis pour les travaux d’entretien du patrimoine bâti de la ville. 

Port Sud de France lance un avis de mission de maîtrise d’œuvre pour l’aménagement de bâtiments et sanitaires pour le port de plaisance de Sète. 

La Communauté d’Agglomération du Pays de l’Or lance un avis pour les travaux de protection du littoral du Petit-Travers. 

La DIR Sud-Ouest lance un avis pour la démolition et reconstruction des bâtiments du CEI de la Dir Sud-Ouest situé à Mont-Louis dans le département des Pyrénées-Orientales 

La ville de Mèze lance un avis pour les travaux de dallage en béton pour l’aménagement de la voirie communale ou d’abords de bâtiments communaux pour le compte de la Ville de Mèze.  

 La commune de Sussargues lance un avis de marché de maîtrise d’œuvre pour la rénovation énergétique, la restructuration et l’extension de l’école élémentaire l’Ensolelhat à Sussargues. 

L’Urssaf de l’Hérault lance un avis pour le marché de maintenance des installations thermiques des sites de l’Urssaf Languedoc Roussillon. 

Le rectorat de Montpellier lance un avis pour la consultation de travaux relative aux travaux d’amélioration du confort thermique du Palais Universitaire à Montpellier. 

La Communauté de Communes Terre de Camargue lance un avis pour le concours de maîtrise d’œuvre sur Esquisse + pour la construction d’un bâtiment partagé accueillant une salle des fêtes communale et une médiathèque intercommunale 

La commune de Sommières lance un avis pour le marché global de performance pour la construction d’un gymnase. 

 La TAM lance un avis pour les prestations de rechargement des rails et appareils de voie du réseau de tramway de Montpellier Méditerranée Métropole.   

Communication  

Le département de l’Aude lance un avis pour l’impression, le façonnage, le conditionnement et la livraison des supports de communication et d’information. 

Conseil en communication  

Le Syndicat Mixte des Milieux Aquatiques et des Rivières (SMMAR) lance un avis pour le marché de prestation de conseil définition de stratégie conception d’évènementiels de programmes de formation création de supports pour la sensibilisation-communication. 

Signalétique / Collectivités  

La ville de Montpellier lance un avis pour le marché de signalétique   

Télécommunications 

La ville de Pérols lance un avis pour les services de télécommunications.  

La commune de Castelnaudary lance un avis pour les systèmes et services de télécommunications. 

Culture 

La commune de Mende lance un avis pour scénographie du musée du Gévaudan 

Services / Environnement  

L’Eptb gardons lance un avis pour le marché de travaux de restauration forestière des cours d’eau du bassin versant des Gardons. 

Le Syndicat Mixte du Bassin de l’Or lance un avis pour la mission d’animation et de réalisation de diagnostics de vulnérabilité aux inondations des bâtiments d’habitations sur le bassin versant de l’Or (Hérault). 

Services / Nettoyage 

L’Opéra Orchestre national de Montpellier lance un avis pour la prestation de ménage et d’entretien. 

Services / Collectivités  

La commune de Perpignan lance un avis pour l’acquisition d’armement, de munitions et maintenance des armes de la Police Municipale.  

Eau / BTP  

BRL lance un avis pour la construction de la station de pompage de Murviel et son réseau d’alimentation sur la commune de Murviel-lès Béziers. 

Emploi  

La Communauté de Communes Beaucaire Terre d’Argence (CCBTA) lance un avis pour l’insertion professionnelle par le biais de prestations de nettoyage sur différents sites de la CCBTA.   

Services numériques 

La régie des eaux de Montpellier 3M lance un avis pour la maintenance et mise en œuvre de nouvelles fonctionnalités pour la gestion électronique documentaire (GED). 

La Région Occitanie lance un avis pour le dimensionnement mathématique et modélisation physique 2D de la digue Zifmar du port de Sète-Frontignan.  

ATTRIBUTIONS DE MARCHÉ

La CCI territoriale du Gard attribue le marché de concours restreint de maîtrise d’œuvre pour la construction de la maison de l’entreprise sur la Ville de Nîmes à NM2A ARCHITECTURE. Montant de la prime attribuée hors TVA : 45 000 euros.

La Communauté de Communes Beaucaire Terre d’Argence attribue le marché de collecte des ordures menagères, du tri sélectif et propreté urbaine à OCEAN SAS. Valeur totale du marché : 1 396 000 euros.

Le GIP e-santé Occitanie attribue le marché de prestations de formations professionnelles pour l’ensemble des agents du groupement à LEXOM GROUP, AELION et ORSYS. Valeur totale du marché hors TVA : 416 525 euros.

Toulouse Métropole attribue le marché d’accompagnement à la définition d’un outil de portage immobilier pour les entreprises innovantes à Creaspace/Espelia. Valeur totale du marché : 49 950 euros.

Le département des Pyrénées-Orientales attribue le marché de réalisation d’un ensemble d’études et de dossiers réglementaires à Segic Ingenierie. Valeur totale du marché : 221 865 euros

Le syndicat mixte départemental Trigone attribue le marché d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour la création d’un centre de tri mutualisé au groupement INDIGGO/ECLORE/ERGONEA. Montant final du marché attribué (H.T.) : 199 365 euros.

La Communauté de Communes du Pays de Lunel attribue le marché d’impression de documents à IMPACT’ IMPRIMERIE, PURE IMPRESSION et MESSAGES. Valeur totale du marché : 7 333 333,32 euros.

La régie des eaux de Montpellier 3M attribue le marché de maintenance et renouvellement d’équipements électromécaniques à SPIE Industrie et Tertiaire et SAUR SAS. Valeur totale du marché : 8 000 000,00 euros

Carcassonne Agglomération attribue le marché de mission de maîtrise d’œuvre pour le projet de raccordement des eaux usées sur plusieurs communes au Cabinet d’étude René GAXIEU. Valeur totale du marché : 254 100,00 euros.

La Communauté de communes de la Haute-Ariège attribue le marché de la réhabilitation de l’espace nordique du plateau de Beille à Guintoli, Sas Bourdarios, Sarl Sjc. La liste des autres titulaires ici. Valeur totale du marché : 6 781 405 euros.

L’Université Paul Sabatier attribue le marché d’expérimentation en vraie grandeur sur le campus de l’Université Toulouse III Paul Sabatier d’une navette autonome (location, installation et formation) avec sa borne de recharge et son hangar à Easymile. Valeur totale du marché : 406 620 euros.

Le syndicat mixte du Gers numérique attribue le marché de concession relative au financement, à la conception, à l’établissement, à l’exploitation et la maintenance du réseau très haut débit du Gers confiée à une société d’économie mixte à Gers Fibre. Valeur totale du marché hors TVA : 448 220 000 euros.

Le département du Gers attribue le marché d’impression et réalisation d’outils de communication (2 lots séparés) à Messages Sas et Aurillac. Valeur totale du marché : 140 000 euros.


Plus de marchés ici

La mairie de Saint-Cyrprien attribue le marché de l’éclairage public à Société ARELEC. Montant final du marché attribué (H.T.) : 838 292 euros.  

La Communauté de communes de la Haute-Ariège attribue le marché d’exploitation d’équipements touristiques : parc acrobranche et Via Ferrata à Val de Sos à Mal 09. Valeur totale du marché : 895 000 euros. 

La ville de Blagnac attribue le marché de prestations artistiques en vue de la création d’un festival des lanternes à Blagnac à Mag Conseil Sas. Valeur totale du marché : 255 000 euros. 

La commune de Perpignan attribue le marché d’organisation de spectacles pour les saisons artistiques 2021 à 2024 à Boitaclous. Valeur totale du marché : 282 000 euros. 

L’œil culture

LOKKO

9

Un peu de culture dans ce monde de brutes, by Lokko

Scop et 3D : un mariage inédit, à Nobody Studio

Peu répandue dans le secteur de l’audiovisuel, la structure de SCOP a été adoptée par Nobody Studio, studio de production spécialisé dans la 3D, créé à Montpellier en 2020 par Sébastien Chort et Grégory Jennings, deux professionnels de haut vol venus de Los Angeles qui ont à leur actif des collaborations prestigieuses sur « Shrek », « Kung Fu Panda », « Gravity » ou encore le jeu vidéo « Assassin’s Creed ». Gouvernance partagée, transparence sur les salaires, horaires libres : l’ITV LOKKO de Emma Gérard, qui a tout récemment rejoint l’aventure comme studio production manager.

 

Valérie Hernandez est la fondatrice et la Directrice de la publication du webzine LOKKO.

L’agenda

i

Newsroom

L’agence travaille en ce moment sur plein de choses passionnantes :

La stratégie de Korian dans l’Hérault, et la concertation à venir pour le projet de stade de football à Pérols, pour Hérault Tribune ce jeudi 3 juin.

Magazine Bien’Ici de juin, pour Midi Libre.

Enquête sur le négoce du bois, pour le magazine BoisMag, à paraître en juin.

Contribution au Magazine immobilier « Guide de l’acheteur en Occitanie », pour ToulÉco, parution en juillet.

À suivre en ligne

Mardi 1er juin au jeudi 3 juin :

Salon Future intelligence – l’innovation par les données et l’intelligence artificielle au service de l’humain. Inscription ici.

Mercredi 2 juin de 10h45 à 12h :

Visio-conférence : « Changement climatique, transition écologique et travaux publics : l’Aude est-elle prête ? », organisée par la FRTP Occitanie Délégation Méditerranée. Inscription obligatoire ici.

Jeudi 3 juin à 18h30 : 

Remise des prix Export Marco Polo édition 2021, organisée par Les conseillers du commerce extérieur de la France, Occitanie.

Mardi 8 juin au vendredi 11 juin :

L’agence AD’OCC organise une action collective régionale portée par la dynamique régionale Wind’Occ, lors du SEANERGY, Salon international des Energies Marines Renouvelables. Inscriptions avant le 23 avril ici.

Plus d'événements ici

Jeudi 10 juin de 9h à 12h :

Leader Occitanie oragnise « Projet Stratégie durable » à la Cité de l’économie et des métiers de demain et en visioconférence afin de sensibiliser les entreprises à développer une vision globale de leurs enjeux environnementaux et sociétaux dans le but de maitriser leurs risques et de créer de l’innovation. Inscription obligatoire ici.

Du lundi 14 au jeudi 17 juin :

Série de conférences : “Entreprenez en Occitanie : acteurs & solutions” 1ère partie. Organisée par AD’OCC, soutenue par la Région Occitanie. Plus d’informations ici.

Mardi 15 juin à 17h :

Les Mardis Techno : La cybersécurité en milieu industriel, organisé par Robotics Place. Plus d’informations et inscription ici.

Jeudi 17 juin de 9h à 17h30 :

Live : les énergies renouvelables, organisé par EnerGaïa. Plus d’informations et inscription gratuite ici.

Mardi 29 juin au vendredi 2 juillet :

10e Congrès de l’Association Française d’Economie Politique – AFEP. Plus d’informations ici.

Du 15 au 17 septembre :

Congrès Pro’créa sur la thématique : « Retour vers le futur ! Puiser aux racines de l’accompagnement, les ailes d’un nouvel entrepreneuriat », à Sète (34). Plus d’informations ici.

Mercredi 8 et jeudi 9 décembre :

Forum EnerGaïa au Parc des Expositions de Montpellier.

Du 1er au 3 octobre : 

Édition 2021 du Forum Le Monde Nouveau à Montpellier, organisé par La Dépêche. Plus d’informations ici.

Jeudi 7 au samedi 9 octobre :

Sommet Afrique/France, Montpellier. Plus d’informations ici.

Du 18 novembre au 18 décembre : 

“Entreprenez en Occitanie : les rencontres”, 2ème partie. Évènement organisé, en présentiel, par AD’OCC, soutenue par la Région Occitanie. Plus d’informations ici.

3 rv du Medef Montpellier Hérault : 5/10, 7/12 à 18h

Le Medef Hérault organise le Club rencontres affairesInscription obligatoire. Contact psuc@medef-montpellier.com

Voilà, c’est tout pour cette semaine.
Courage et chocolat !

Les Indiscrétions sont une newsletter gratuite.
Vos données ne seront pas communiquées à des tiers.
Vous pouvez vous désinscrire en un clic.

Les dernières Indiscrétions

Littoral : le match État / plages privées

Où il n’est question à aucun moment du premier tour des élections régionales et départementales 2021.
« Le match État / plages privées » – thème approprié pour un premier jour d’été -, Les Indiscrétions de la semaine du 21 juin sont à croquer en cliquant ci-dessous.
Courage et chocolat !

lire plus

L’ère des entarteurs

Où il est question de Lolo Nicollin, de Raffarin en cœur d’Hérault, d’instinct partagé et d’Altrad au Sénégal.

« L’ère des entarteurs », Les Indiscrétions de la semaine du 14 juin sont à croquer en cliquant ci-dessous.

lire plus

Régionales : où sera le RN ?

Où il est question de poésie sétoise, du retour des Pourcel, de police des transports et de Mélodie, future conductrice de poids lourds.

« Régionales : où sera le RN ? », Les Indiscrétions de la semaine du 7 juin sont à croquer en cliquant ci-dessous.

Courage et chocolat !

lire plus

Il ne lâche rien

Journaliste indépendant, Hubert est fondateur et rédacteur des Indiscrétions. Agencehv, qu’il dirige, est également active dans les animations de débats, les formations et les travaux rédactionnels.

Vous souhaitez nous faire parvenir une information ?

Heureusement qu’elle est là

Diplômée de Sup de Com’ Montpellier, Sarah est rédactrice avec des fonctions digitales et de communication à l’Agencehv. Community management, gestion du site, relations avec les partenaires… Oui, heureusement…

Vous souhaitez avoir des renseignements pour être partenaire des Indiscrétions ?

PAS ENCORE ABONNÉ-E

AUX INDISCRÉTIONS ?

 

Recevez chaque lundi à 18h18, gratuitement, Les Indiscrétions sur votre boîte mail

Politique de confidentialité

Inscriptions réussie

Share This