Ça roule pour la techSemaine du 17 mai 2021

LES INDISCRÉTIONS

Vos 5 minutes business en Occitanie

Suivez Les Indiscrétions sur les réseaux sociaux :

À l'affiche

À l’affiche

9

Parce qu’elles et ils le valent bien

Jonathan Vidor, JVWeb

Le président de JVWeb (Montpellier), spécialisée dans le marketing digital, annonce ce lundi 17 mai, en exclusivité dans Les Échos (à lire ici), une levée de fonds de 25 M€ auprès de Capital Croissance (principal investisseur sur l’opération) de BPI Investissement. Celui qui a créé JVWeb en 2004 (on ne peut plus vraiment parler de start-up), reste actionnaire majoritaire, à hauteur d’environ 70 % et ouvre le capital à des cadres. L’opération intervient alors que des mouvements de concentration surviennent dans le marketing digital, avec les rachats d’Advisers et d’Ad’s Up. Elle va permettre d’accélérer sur l’innovation. Parmi les futures offres la plateforme Seiso développée par JV Web, et répondant à la problématique des annonceurs en ligne : « Une partie formation, en privilégiant la simplicité et en s’adaptant aux attentes respectives des entreprises ; Un audit élargi à Facebook et Microsoft Bing, en plus de Google ; Une vérification automatique du bon fonctionnement des liens des pages de publicités », détaille-t-il. Un développement à l’international (Europe et Asie du Sud-Est) est aussi prévu. La PME réalise l’an dernier un chiffre d’affaires de 15 millions d’euros, en croissance de 10 %, et emploie 67 salariés. 13 recrutements sont en cours et deux business units créées : un pôle consultants pour Amazon Retail Media (conception de publicités) et un pôle créatif pour l’optimisation des pages de destination, avec l’élaboration d’explications précises pour booster le taux de transformation d’une publicité en ligne. JV Web entend doubler de taille d’ici à 5 ans.
Au rang des anecdotes : le contact avec Capital Croissance s’est fait en septembre dernier, suite à la parution d’un article portant sur JVWeb, dans Les Échos. « L’investisseur a lu le papier, et a souhaité me rencontrer », confie le dirigeant de 39 ans. Comme quoi, la presse sert encore à quelque chose. D’après lui, « le digital devient de plus en plus stratégique pour les entreprises. Les fonds d’investissement veulent donc être au capital d’entreprises expertes dans le digital. C’est la même chose pour la cybersécurité. Avoir ces compétences dans leur portefeuille est utile pour leurs autres participations dans des entreprises ».

Éric Lombard, Caisse des Dépôts

Le directeur général du Groupe Caisse des Dépôts se rendra le 1er juillet à Montpellier et Nîmes. Une convention de partenariat sera signée avec Montpellier Méditerranée Métropole (3M) et le Groupe Serm/SA3M, notamment sur le projet Med Vallée et sur les industries culturelles créatives, « dont on ne parle pas assez, alors qu’elles sont très dynamiques à Montpellier », a rappelé le 17 mai Michaël Delafosse, président de 3M. Un prêt de 48 M€ au CHU de Montpellier sera par ailleurs signé. Éric Lombard se rendra ensuite à Nîmes pour évoquer la dynamisation du cœur de ville et valoriser les actions des filiales du Groupe Caisse des Dépôts (Transdev notamment).

Gérard Bertrand, Groupe Gérard Bertrand

Le viticulteur et entrepreneur audois, ancien rugbyman, publie « La Nature au cœur » (éditeur : Albin Michel). Un ouvrage dans lequel il défend l’harmonie des écosystèmes, le respect de la nature et la préservation des sols vivants. Le groupe indépendant, basé au Château L’Hospitalet à Narbonne et employant 300 salariés, a été pionnier dans la biodynamie. Autre actualité : la reprise de l’ancien site de Vinadeis à Narbonne (Les Indiscrétions du 26 avril, « Gratuité : une passion française »), et l’ouverture, le 1er juillet, d’une plage privée, L’Hospitalet Beach, à Narbonne-Plage. Un service voiturier permettra aux clients du Château L’Hospitalet de se rendre à la paillote.

Vincent Balp, conseil régional de l’ordre des géomètres-experts

Il est réélu, lors de l’assemblée générale du 11 mai, à la présidence du conseil régional de l’ordre des géomètres-experts de Montpellier (couvrant les 5 départements de l’Occitanie Est). Les conseillers régionaux de cet ordre sont Arnaud Faissat, Alex Lesenne, Marie-Laure Gasquez (secrétaire), Xavier Fagge, Emmanuelle Gontharet, Benoît Lefèvre, Aurélien Maurin et Maxime Most

Ludovic Amar, Région Occitanie et club Adetem

Chargé de mission stratégie média digitale à la Région Occitanie, il interviendra le 27 mai sur le thème « Le vrai poids de l’influence » aux côtés de Christophe Manceau, directeur planning stratégique et insights de la division media de Kantar (institut de données et d’études), lors du Club Adetem Montpellier-Occitanie (en ligne, inscription ici). L’événement questionnera sur le poids réel des influenceurs sur les achats des français et sur les stratégies des entreprises.
L’événement est co-animé par Claude Hugonnet, président Adetem Montpellier-Occitanie, Julien Roset, président de l’UCC Grand sud (agence Just Happiness), et Pierre Niergue, vice-président de l’UCC Grand sud (agence Wonderful).

Luc Teissonnière, scierie des Plantiers

Le gérant de la scierie des Plantiers (Gard), spécialisée dans le bois de châtaigniers, a été abattu, sur son lieu de travail, le 18 mai, par Valentin Marcone, l’un de ses employés. Ce dernier s’est rendu aux gendarmes ce week-end. Martial Guerin, 32 ans, venu au secours de Luc Teissonnière au moment des faits, a également été mortellement touché. Luc Teissonnière, 55 ans, avait créé son entreprise en 1992. Il était marié et père de deux enfants, âgés d’une vingtaine d’années.

Miren de Lorgeril, CIVL

Les représentants de la filière viticole du LR se sont réunis le 11 mai au Domaine de Manse (Lattes, Hérault) pour évoquer la stratégie à adopter suite au sinistre du gel, survenu en avril. Parmi eux*, Miren de Lorgeril (CIVL) – la seule femme. Parmi les pistes évoquées, « le renforcement de la valorisation de nos signes de qualité et pour offrir de la visibilité aux partenaires sur le moyen et le long terme » ou encore « la nécessité d’un dialogue constant et au plus près entre les ressortissants de l’amont et l’aval, via une contractualisation pluriannuelle entrant dans le détail des besoins. À l’appui des chiffres des besoins estimés, elle optimisera l’approvisionnement des marchés et préservera la prospérité des différents segments du bassin viticole à long terme ».
Une problématique accrue sur les cépages blancs est identifiée cette année. Face à cette situation, la possibilité de revoir les rendements moyens des vins blancs Pays d’Oc IGP à titre exceptionnel sur le millésime 2021 sera étudiée sur le prochain conseil d’administration du Syndicat des Producteurs de Vin de pays d’Oc.
* Boris Calmetteprésident de la coopération agricole d’Occitanie et des Vignerons Coopérateurs de France ; Denis Carretier, président de la Chambre d’Agriculture d’Occitanie ; Jérôme Despey, président du conseil spécialisé de FranceAgriMer « vin et cidre », Jean-Marie Fabreprésident des Vignerons Indépendants de France, Gilles Gally, président de l’UEVM (Union des Entreprises Viticoles Méditerranéennes), Jacques Gravegealprésident d’Inter Oc, Ludovic Rouxprésident de la Section Vignerons Coopérateurs d’Occitanie, Olivier Simonouprésident de la Fédération Intersud de France et Stéphane Zanellaprésident du CIVR.

Marie-Anne Péchinot, Zimmer Biomet

Après 4 ans à la barre de Zimmer Biomet (robotique chirurgicale), elle quitte le groupe américain début mai. « Je recharge mes batteries le nez au vent, j’ai pris le large à bord d’un voilier pour naviguer entre Lorient, Madère, Les Açores et peut-être le Cap Vert ! » Voilà qui fait saliver. La suite professionnelle ? « À penser, inventer, créer et expérimenter en temps voulu », répond-elle. Serge Trabet prend, par intérim, la direction générale du site montpelliérain de Zimmer Biomet, bientôt transféré dans le Parc Industries Or Méditerranée à Mauguio (agglomération du Pays de l’Or). Il poursuit son rôle de directeur associé de la Qualité et des Affaires Réglementaires, et travaille en étroite collaboration avec l’équipe de direction de Montpellier, Liane Teplitsky, vice-présidente de la division Technology and Data Solutions, et Dave Janisch, vice-président des Opérations.
Le nouvel organigramme en détail : responsable affaires publiques : Céline Faeh ; marketing specialist : Lisiane Mahloul ; direction stratégique robotique : Liane Teplitsky (basée aux États-Unis) ; direction opérations/coordination site : Dave Janisch (basé aux États-Unis) ; R&D : Miloud Oudrer ; RH/RSE/Inclusion : Sophie Prost ; Opérations/Engineering : Francis Lesueur ; Finance/Audits : Bérengère Pages ; Supply chain, logistique et achats : Muriel Ventura ; Appels d’offres, production : Sarra Llorens ; Ventes / appels d’offres : Hervé Cointement ; Partenariats sur la technologie robotique : Pierre Maillet.

Denis Lafaurie, Le Cratère

Il quittera la direction du Cratère (Scène nationale d’Alès, Gard) en octobre prochain, faisant valoir ses droits à la retraite. Son successeur sera connu dans les prochains jours, indique Midi Libre.

Frédéric Bort, régionales 2021

L’ancien directeur de cabinet de Georges Frêche (ex-président PS de l’ex-Région Languedoc-Roussillon), aujourd’hui vigneron à Saint-Christol (Hérault), rejoint le RN pour les élections régionales des 20 et 27 juin, comme tête de liste dans l’Hérault. Un coup de tonnerre. « C’est dingue ! Totalement fou », réagit d’ailleurs le service politique du JDD, alors que nous leur faisions remonter l’information. Claudine Frêche, veuve de l’ancien élu socialiste, demande de son côté à Frédéric Bort de « cesser immédiatement d’utiliser le nom de Georges Frêche. Je n’ai pas à commenter les choix effectués par cette personne, indique-t-elle dans un communiqué. En revanche, je m’élève avec vigueur sur l’utilisation du nom et de l’action de Georges Frêche par ce candidat du RN. (…) Georges Frêche, fils de résistant et d’une institutrice laïque, s’est battu toute sa vie contre l’extrême-droite, tant à Montpellier qu’à la Région (…). L’engagement politique, même le plus opportuniste, ne peut se faire en insultant la mémoire ou en faisant parler les morts. »

Dominique Peyronnet, Artfx

Gilbert Kiner, président d’Artfx, nomme Dominique Peyronnet au poste de directrice du campus Artfx Montpellier (animation 2D/3D, effets spéciaux pour les jeux vidéo et le cinéma, programmation en jeu vidéo et effets spéciaux). Diplômée de l’école des Beaux-Arts de Saint-Étienne, elle a fondé en 1999, le studio de développement de jeux vidéo indépendant Widscreen Games (120 salariés) à Lyon. Dominique Peyronnet enseigne son métier depuis 2010 et intègre l’École Bellecour à Lyon comme directrice pédagogique du pôle Entertainment en 2014. À Montpellier, elle dirige une équipe de plus de 50 collaborateurs. Le groupe Artfx est constitué de trois écoles situées à Lille-Plaine Images, Enghien-les-Bains et Montpellier. Le campus montpelliérain compte aujourd’hui 600 étudiants français et internationaux et accueillera 125 nouveaux 1ères années en septembre, avec une nouvelle résidence étudiante de 215 chambres. (crédit photo : ©ARTFX)

Jean-Luc Barthet, Midi 2i

Il succède à Pierre Cabrol aux fonctions de président de Midi 2i, société d’ingénierie financière et de gestion basée à Toulouse et filiale de la Caisse d’Épargne de Midi-Pyrénées. Jean-Luc Barthet a rejoint Midi 2i en 2011 en tant que directeur des investissements, puis directeur général en 2019. Créée en 2005, Midi 2i compte aujourd’hui 24 collaborateurs, et gère 420 000 m2 d’actifs.

Décodage

Décodage

9

On perce le coffre-fort

La ville en rose. Toulouse reprend des couleurs, avec une relance qui commence à se concrétiser chez Airbus. Après un an de suspension pour cause d’incertitude liée à la crise sanitaire, l’avionneur a annoncé le 12 mai la relance du projet de nouvelle chaîne d’assemblage d’A320 et A321 à Toulouse. À lire dans Les Échos, ici.

Permis en baisse. Alerte dans l’immobilier, avec une forte baisse des permis de construire délivrés. D’après les données du ministère de la Transition écologique, communiquées fin avril, les permis de construire chutent de 15,6 % en un an, soit 71.200 logements autorisés en moins. Les logements collectifs sont les plus impactés, avec une chute de 24,5 % des autorisations, suivis des logements individuels groupés (- 13,1 %).

Tous à vélo ? Jacques Vienne, directeur du pôle tertiaire et activités de GGL Groupe (Montpellier), annonce, lors du Lab Immo – Midi Libre le 11 mai, la création d’un parking vélos d’une quarantaine de places, doté d’un atelier, dans un futur programme de locaux d’activités de 6 000 m2 porté dans la ZI du Salaison à Vendargues. « Ce secteur n’est pourtant pas connu pour les mobilités douces (note : on confirme), mais nous faisons le pari qu’elles s’y développeront, explique-t-il. C’est justement en intégrant ce type de services dans nos opérations immobilières que les comportements évolueront. » Plus à lire dans Midi Libre, ici.

Logistique urbaine. « Les services de la métropole de Montpellier recherchent trois fonciers pour créer des hôtels dédiés à la logistique urbaine », révèle Maryse Faye, adjointe à l’urbanisme durable et à la maîtrise foncière à la Ville de Montpellier, le 11 mai lors du Lab Immo – Midi Libre. L’élue a également annoncé que la ZAC République (Port Marianne), en partie revue, intégrera des fonctions logistiques. Une nécessité, alors que les livraisons de colis explosent, sur fond de boom du e-commerce. L’article dans Midi Libre est à (re)lire ici.

Les mamans en ont marre. « Le bureau va venir une bulle d’oxygène, prédit la directrice d’un grand compte régional. Avant la crise sanitaire, une grande majorité de femmes posaient leur RTT le mercredi, pour s’occuper de leurs enfants. Un signe qui ne trompe pas : alors que le télétravail va s’alléger, ces mêmes salariées me disent spontanément vouloir absolument venir au bureau les mercredis ! » Une anecdote qui corrobore la tribune bien sentie de Véronique Bédague-Hamilius, DG déléguée du Groupe Nexity, selon qui « le télétravail est le retour de la femme au foyer » (à (re)lire ici).

JVWeb / nouvelles stratégies d’acquisition. L’annonce de la levée de fonds de 25 M€ de JVWeb fait réagir. « Ce qui questionne, c’est la dépendance de JVWeb aux modèles publicitaires de Google. Les budgets adwords des annonceurs sont en chute depuis 18 mois, au bénéfice des stratégies d’acquisition via l’influence digitale », indique une source. Elle prend l’exemple du groupe Esthee Lauder (cosmétiques, parfums, produits pour les cheveux et la peau), « qui adresse maintenant un gros volume de ses budgets publicitaires digitaux vers le marketing d’influence, car les taux de conversion sont bien plus importants ».
Réponse immédiate de Jonathan Vidor, contacté lundi après-midi par Les Indiscrétions : « Les budgets Google Ads sont en progression. Beaucoup de clients se sont digitalisés depuis un an et souhaitent vendre en direct. Et, pour ce faire, ils utilisent Google, Facebook et Amazon, ce qui donne un énorme vivier. Concernant Esthee Lauder, leur trafic de Google Ads est au plus haut depuis janvier 2021. »

Bleu Cerise. Bleu Cerise : c’est le nom de la marque commerciale de la SAS Mouchet Burry (Vauvert, Gard), spécialisée dans la distribution de bagages et d’articles de maroquinerie, qui vient d’être rachetée par son fournisseur chinois (article à paraître dans Les Échos). Pour l’anecdote, le nom « Bleu Cerise », a été trouvé par une stagiaire, confie Guillaume Journel, ex-dirigeant, devenu directeur après le rachat.

Hôtellerie. Eoden (Montpellier) annonce l’acquisition du Domaine de Biar – Lavérune /Juvignac (Hérault). C’est la troisième acquisition en moins de deux ans pour Eoden, après le complexe golfique de Massane (Baillargues, Hérault) et l’hôtel Altapura à Val Thorens. Le holding montpelliérain Eoden a été créé par Érick Gay, ex-président de Valeco, un groupe d’énergies renouvelables cédé à l’allemand EnBW. Fortement capitalisée, après la cession de Valeco (50 millions d’euros de chiffre d’affaires) en juin 2019, Eoden compte investir des « dizaines de millions d’euros » dans les prochaines années en Occitanie, soit par des prises de participation, soit par des projets entrepreneuriaux. Le holding cible quatre activités principales : transition énergétique, agro-écologie, écoconstruction et immobilier commercial (tourisme, loisirs, habitat). Le dernier article sur Eoden dans Les Échos, à lire ici.

Courage et chocolat. Une info qui ne pouvait pas échapper à notre veille zélée : la zone de Béragne, à Trèbes (Aude), accueillera l’extension du chocolatier Nougalet. Plus à lire dans L’Indépendant, ici.

Rendez-vous quantique le 25 mai. L’horizon du quantique n’est-il pas encore très lointain pour les start-up d’Occitanie, pas encore positionnées sur ce segment de recherche ? « La start-up française Alice&Bob (spécialisée dans les qubits supraconducteurs) vient de vendre à Amazon son savoir-faire quantique, répond Franck Berthu, conseiller innovation et expert de la transition digitale au sein de l’agence de développement économique régionale Ad’Occ, dans Hérault Tribune (13 mai). Les choses évoluent très vite. Le sujet mérite donc que les start-up d’ici prêtent au quantique une oreille plus aiguisée. C’est la raison de la journée de formation d’avril, ou de l’événement ‘Longue-Vue’ du 25 mai : il y a un temps d’éducation incompressible et nécessaire au quantique. Certes, les entreprises ne développeront peut-être pas immédiatement un business dans le quantique, mais il faut qu’elles soient sensibilisées, avec une capacité de décoder. Nous voulons montrer que l’Occitanie se positionne sur le quantique au niveau national. » Suivre l’événement « Plus tard, je serai mécanicien quantique », ici.

Plus de décodages ici

Club de la Com. Le Club de la Com Occitanie (association de professionnels de la communication et du marketing), principalement actif à Toulouse et en Occitanie Ouest, porte des ambitions de développement à Montpellier et en Occitanie Est. Présidé par Frédéric Armand, et comptant 360 adhérents, l’association est dynamisée à Montpellier par Pierre Dissaux (Veolia), membre du conseil d’administration du Club de la Com. L’association fête ses 40 ans cette année.

Culture. Le Musée Narbo Via, dédié à la Narbonne antique et constitué de 7.000 pièces, ouvre ses portes ce 19 mai. Réalisé par la Région Occitanie, il représente un investissement de 50 M€. Architecte : Foster+Parners, associé au studio Adrien Gardère pour la muséographie et à l’architecte d’opération nîmois Jean Capia. Le parcours permanent s’étend sur 2.800 m2. Un auditorium de 200 places fait partie de l’ensemble. 

Copropriétés dégradées du littoral et ports digitaux. La Banque des Territoires annonce qu’elle va axer son action sur le littoral « vers le traitement des copropriétés dégradées. Ce sont parfois des copropriétés énormes, avec plusieurs dizaines de copropriétaires, et des coûts colossaux de réhabilitations, constate Annabelle Viollet, nouvelle directrice régionale. Les copropriétés ne se mettent pas d’accord. À terme, des gens s’en iront, avec une vacance forte, et les immeubles perdront de leur valeur. Les maires sont inquiets, car ils n’ont pas l’arsenal juridique pour traiter le sujet. Ces appartements, souvent occupés en résidence principale aujourd’hui, sont des passoires thermiques, pas adaptés au vieillissement, avec des T2 cabines exigus. »
Toujours sur le littoral, elle insiste sur la nécessaire mutation des ports de plaisance, « qui ne doivent plus être considérés comme un parking à bateaux. La partie services digitaux doit être par exemple développée, par exemple la possibilité de réserver des emplacements ou de faire des demandes de ravitaillement ».

Trois hôtels sinon rien. Pierre Mestre, propriétaire avec sa femme Chantal du Domaine de Verchant (5 étoiles, Castelnau-le-Lez) maintient son projet d’extension (26 chambres supplémentaires, 27 actuellement). « J’espère que le permis sera instruit avant cet été, et un début des travaux au 1er trimestre 2022 », confie-t-il aux Indiscrétions. L’investissement s’élève à 12 M€ et l’architecte est Pascal Mégias (Aigues-Mortes). Il se dit « satisfait » de l’accompagnement par l’État, pendant les confinements et estime que l’établissement a « très bien fonctionné », malgré le contexte sanitaire : le taux de réservation a oscillé autour de 70 % en moyenne en 2020. Le chiffre d’affaires chute de 25 %, du fait de la fermeture des restaurants, du spa et des salles de séminaires. Ce 19 mai, les terrasses des deux restaurants (gastronomiques et La Plage) rouvrent, avec des arguments du fait de la place et de la capacité (120 couverts). Le complexe emploie au total 80 salariés.
Spontanément, Pierre Mestre cite deux concurrents : « Plage Palace des frères Costes à Palavas, en bord de mer, l’hôtel Richer de Belleval et le nouveau Jardin des Sens des frères Pourcel place de Canourgue à partir du 26 juin, en plein cœur de ville de Montpellier ». Un homme contre-intuitif qui peut paraître surprenant, mais qui procède d’une logique business : « Avec notre établissement de Verchant, ces trois établissements ajoutent à l’attractivité du Grand Montpellier. » Et au final, tout le monde y gagne.

3 questions à

3 questions à

9

Annabelle Viollet, directrice de la Banque des Territoires Occitanie

En provenance de Nouvelle-Aquitaine, Annabelle Viollet, nouvelle directrice régionale de la Banque des Territoires Occitanie, a reçu Les Indiscrétions à Montpellier, le 12 mai. La Banque des Territoires, un des métiers de la Caisse des Dépôts, emploie 70 collaborateurs à Montpellier et Toulouse.

La Banque des Territoires joue un rôle concret auprès des entreprises. Vous avez par exemple investi, l’an dernier, 67 M€ en fonds propres en Occitanie. Quels types de projets soutenez-vous ?
La Banque des Territoires entre au capital de sociétés qui vont porter des projets d’immobilier d’entreprise ou touristique, dans les énergies renouvelables, le numérique ou encore dans les grandes infrastructures de transport. Notre présence au capital sécurise le modèle. Les investisseurs et les banquiers vont plus facilement prêter sur les opérations où nous intervenons, car notre présence signifie que le projet a été viabilisé sur les plans des montages financiers et juridiques. Ce métier d’investisseur en fonds propres, le plus récent (une vingtaine d’années) de l’histoire de la Caisse des Dépôts, est en pleine croissance. Le chiffre de 67 M€ a vocation à augmenter dans les années qui viennent.

Quelles priorités identifiez-vous pour 2021, et au-delà, en Occitanie ?
Au rang des priorités, pour 2021 en Occitanie, un travail sur le devenir des stations de montagne et des stations thermales. Il faut les aider à se diversifier, à tendre vers un tourisme 4 saisons. Certaines stations thermales d’Occitanie, notamment celles portées en régie, sont exsangues. Autre dossier, la ville de Lourdes, qui a subi de plein fouet les effets de la crise pandémique, car elle s’est positionnée sur une monoactivité. Lourdes réfléchit à une diversification. Dans le cadre de cette réflexion, notre activité d’ingénierie peut servir. De manière générale, la crise sanitaire peut constituer une aubaine pour réfléchir sur son modèle, que ce soit dans l’événementiel avec l’introduction de services digitaux, le tourisme ou pour les collectivités. Concernant les collectivités, je les trouve assez combatives. Je remarque que toutes ont intégré la dimension environnementale, quelles que soient la taille de la collectivité et la problématique. C’est très bon signe. On ressent les dynamiques propres aux débuts de mandat, au niveau des communes et des EPCI. Il y a une attente forte en matière d’accompagnement stratégique, en matière de dynamique économique, de relocalisation industrielle, de dynamique de cœur de ville et de commerce en centre-ville, en intégrant les dimensions de click&collect et de présence sur la Toile.

Vous êtes une directrice ‘communicante’, ce qui n’est pas forcément le genre de la maison. Est-ce que je me trompe ?
Non ! (sourire) La communication est en effet l’une de mes passions. J’ai suivi des études au Celsa (Paris). J’aime l’idée que l’on puisse expliquer des choses compliquées à Monsieur et Madame tout le monde, transmettre un message pédagogique, didactique, pour expliquer le plus simplement possible le modèle de la Caisse des Dépôts, qui est très vertueux, qui a plus de 200 ans, mais qu’il faut défendre, car il n’est pas forcément immuable. Il faut expliquer le plus concrètement possible ce à quoi nous servons. C’est la raison pour laquelle le bilan 2020 (adressé à la presse, note) est si détaillé. Je souhaite montrer le spectre de nos interventions : numérique, tourisme, énergies renouvelables, relocalisations industrielles… L’institution peut paraître stratosphérique, tentaculaire, et le risque est qu’en étant partout, on donne l’impression de n’être nulle part.

>À côté de la Banque des Territoires, la Caisse des Dépôts est active dans la gestion de retraites (un retraité sur cinq), la gestion d’actifs (le groupe est actionnaire de la majorité des sociétés du Cac 40), est actionnaire de Bpifrance (filiale partagée avec l’État) et pilote de nombreux filiales et participations, dont Icade (immobilier), Transdev (transports en commun), Egis (ingénierie), CDC Habitat (logement social et intermédiaire), La Poste, la Scet (accompagnement des collectivités locales)… Le directeur général de la Caisse des Dépôts, Éric Lombard, sera présent à Montpellier et Nîmes début juillet (cf. rubrique « À l’affiche »).

 

La HV Touch

La HV Touch

Conseils RP

Allez, un effort : « likez » (Aimez) et/ou partagez et/ou commentez, sur les réseaux sociaux, les enquêtes dont vous sentez qu’elles représentent un gros travail pour le journaliste, ou les jolis scoops. Par expérience, ces sujets-là font très peu réagir. Ce qui ne veut pas dire qu’ils ne sont pas lus. Si vous réagissez, le journaliste qui s’est décarcassé saura, même inconsciemment, s’en souvenir.

La phrase

« On a proposé à Rani Assaf, président du Nîmes Olympique, de relancer le projet de socios (actionnariat populaire) pour sauver le centre de formation du club. Et nous avons pris nos bâtons de pèlerins pour aller chercher, collectivité par collectivité, des financements pour assurer la pérennité du centre. On est sur la bonne voie pour le sauver. »

Nîmes Olympique a été rétrogradé en Ligue 2, après sa défaite, le 16 mai, contre Lyon (5-2). Toulouse FC, 3e de Ligue 2, jouera son accession en Ligue lors d’un match de barrage.

Corentin Carpentier

vice-président de l’Association Nîmes Olympique, sur www.lequipe.fr, le 14 mai

On s’en fout

Vous n’avez jamais remarqué ? Ces réponses, discours, interventions…, qui s’apparentent à des communiqués de presse de l’Élysée. Des formules agaçantes et si prévisibles : « Nous avons à cœur de… », « Avec la bienveillance qui nous anime… », « L’inclusion est au cœur de nos préoccupations… » Moi, je préfère dire : « J’ai envie de… », « ça serait quand même con que vous veniez au bureau avec une boule au ventre, sans le dire à personne », « Ici, que vous soyez une femme ou un homme, un jeune ou un senior, un Noir, un Arabe ou un Blanc, homo ou hétéro, on s’en fout, l’essentiel, c’est d’avancer en faisant passe au partenaire qui est démarqué ».
Le politiquement correct, ectoplasme de l’expression, va finir par faire définitivement chuter l’argot des titis parisiens, de Michel Audiard, Robert Giraud et Frédéric Dard, au rang de langue morte.
Bien sûr, on ne peut pas tout dire en public. Et pour cause : désormais, lorsqu’on anime une table ronde, ce qui m’arrive sur des formats économiques, c’est soit depuis un plateau télé, les débats étant disponibles à volonté, en replay sur les plateformes, soit en ‘format hybride’, c’est-à-dire avec une captation vidéo et du public dans la salle. Et, dans ce public, certains filment avec leurs smartphones, une tendance en nette croissance. Bref, la moindre faute de carre se paie cash.
Mais ce souci légitime de l’image donnée peut amener, s’il devient envahissant, à dévitaliser les débats en question, et à faire perdre de vue les messages essentiels à distiller. Je crains que nous en soyons arrivés à ce stade. Simplicité et clarté avant tout. Sus aux circonvolutions. Priorité à l’info (en relief), à la conceptualisation, et non aux apparences, qui ne sont là que pour emballer. « Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément », disait le poète.

Au marché

Au marché

9

Les marchés publics essentiels en Occitanie de la semaine passée. Parce qu’il faut bien vivre.

APPELS D’OFFRES

OCCITANIE EST   

BTP  

La commune de Vergèze lance un avis d’accord-cadre à bons de commande mono attributaire pour travaux de réparation, d’entretien et d’amélioration de la voirie communale et d’aménagements urbains.  

SEML ALENIS lance un avis pour une mission d’études d’impact et hydrauliques en vue de la création et de la réalisation de la ZAC Les Cabanes.  

EID Méditerranée lance un avis pour le câblage pour la desserte informatique et téléphonique de tous sites de l’EID.

Spl 30 lance un avis pour les marchés de travaux pour la réhabilitation des toitures et façades de l’Espace Diderot à Nîmes.

La commune de Perpignan lance un avis pour l’aménagement de la Bourse du Travail.  

La préfecture de l’Hérault lance un avis pour les travaux de remplacement de la production de chaleur et de froid sur le site de la préfecture de l’Hérault.  

SA3M lance un avis pour les marchés de travaux pour la démolition du skate-park de Grammont et clôtures de chantier. 

La commune du Grau-du-Roi lance un avis pour les travaux de restauration des parties classées au titre des monuments historiques du Phare de l’Espiguette.

L’Université de Perpignan – Via Domitia lance un avis pour la rénovation énergétique du bâtiment R de l’Université.

Montpellier Méditerranée Métropole lance un avis pour l’extension du réseau très haut débit et maintenance associée pour le groupement constitué de Montpellier Méditerranée Métropole et la ville de Montpellier.  

La Communauté de Communes Albères Côte Vermeille Illibéris lance un avis pour les travaux d’amélioration de l’usine de production d’eau potable du Pont du Tech située à Argelès-sur-Mer.

BRL lance un avis pour la construction de la station de pompage de Murviel et son réseau d’alimentation sur la commune de Murviel-lès Béziers.

La ville de Béziers lance un avis pour la restauration et piétonnisation du pont vieux. 

Le Centre Informatique National de l’Enseignement Supérieur lance un avis pour adapter les infrastructures électriques et climatiques actuelles afin d’accueillir un supercalculateur d’une puissance maximale de 2MW IT (ondulé). 

Le département de l’Aude lance un avis pour les travaux de plantations pour l’aménagement de la véloroute le long du Canal du Midi Tranche 1 d’Argeliers à Argens Minervois.

La commune de Lunel lance un avis pour les travaux sur réseaux d’eaux usées et d’eau potable avenue d’Aigues-Mortes et rue de la Camargue. 

La ville de Castelnau-le-Lez lance un avis pour l’extension et restructuration du palais des sports “Jacques Chaban-Delmas”. 

La DIR Massif-Central lance un avis pour la mission de prestations intellectuelles relative à l’assistance à maîtrise d’ouvrage dans le domaine des chaussées sur le réseau de la DIR Massif-Central. 

Plus de marchés ici

Collectivités – Etudes   

La Communauté d’Agglomération du Pays de l’Or lance un avis pour l’étude diagnostique du risque de production de sulfures sur le réseau d’assainissement de la commune de Palavas-les-Flots.

Mobilités 

L’Établissement Public Saint-Antoine lance un avis pour le transport par voie routière des usagers en situation de handicap. 

Collectivités 

La ville de Nîmes lance un avis pour les prestations de nettoyage, de décrassage, de désherbage et de désinfection sanitaire des arènes de Nîmes. 

Formation 

Le conseil général du Gard lance un avis pour une formation santé et sécurité au travail.

Evénementiel – Culture 

La commune de Port-Vendres lance un avis pour le déploiement du dispositif ‘Micro Folie’ : fourniture et installation de matériel lié au musée numérique. 

Le centre des musées nationaux lance un avis pour la requalification du musée d’Ensérune. 

Services 

Le conseil général du Gard lance un avis pour l’élaboration de bilans de compétences pour les agents du département du Gard. 

EID Méditerranée lance un avis pour la fourniture et livraison d’éléments en bois pour aménagements littoraux. 

Le département des Pyrénées-Orientales lance un avis pour des prestations de conservation-restauration du patrimoine maritime pour l’atelier des barques de Paulilles. 

Le département de l’Aude lance un avis pour la maintenance de ses micros ordinateurs, serveurs, éléments actifs et périphériques.

Le CHU de Montpellier lance un avis pour la maintenance et remplacement de ses chaudières. 

Sodeal lance un avis pour la fourniture et livraison de carburants pour le port de plaisance du Cap d’Agde.

Communication 

Le département de l’Aude lance un avis pour la réalisation et livraison de reportages photographiques professionnels. 

Eau-environnement  

SEML ALENIS lance un avis de mission d’assistance par un écologue pour le suivi de gestion des mesures compensatoires pour le PMI (Parc Méditerranéen de L’Innovation) de Narbonne.

Le CNRS Délégation Languedoc-Roussillon lance un avis pour l’analyse des rejets d’effluents des eaux usées sur deux sites appartenant au CNRS à Montpellier.

OCCITANIE OUEST   

BTP  

Le département des Pyrénées-Atlantiques lance un avis d’AMO à caractère administratif, financier et technique pour l’installation d’un équipement de production, de stockage et de distribution de glace pour le port de pêche de Saint-Jean-de-Luz. 

L’EPTB – Institution Adour lance un avis pour la réalisation de travaux de mise en conformité du barrage de Saint-Jean.

L’ISAE-SUPAERO lance un avis pour des travaux divers d’amélioration énergétique dans le cadre du plan de relance.  

L’INRAE lance un avis pour les travaux de rénovation de l’étanchéité d’une partie des toitures du site de l’INRAE Occitanie-Toulouse à Castanet-Tolosan. 

La Communauté d’Agglomération du Sicoval lance un avis pour les travaux de renaturation des berges du ruisseau Amadou à Ayguesvives. 

Decazeville Communauté lance un avis pour les travaux relatifs à l’aménagement de la ZAC du centre.

Le Syndicat Mixte Decoset lance un avis pour l’agrandissement de la déchèterie de Garidech. 

La Communauté d’Agglomération du Grand Montauban lance un avis de mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour le renouvellement de la délégation de service public ‘transports’. 

Toulouse Métropole lance un avis pour les travaux de construction d’une piste cyclable avenue Monnet.  

Le département des Hautes-Pyrénées lance un avis pour la fourniture et livraison de véhicules destinés à l’entretien du réseau routier départemental. 

Le conseil départemental de l’Ariège lance un avis d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour le schéma directeur départemental du système d’information.  

L’École des mines d’Albi Carmaux lance un avis pour la maintenance et exploitation des installations de génie climatique et de génie électrique HT des bâtiments de l’école nationale supérieure des mines d’Albi Carmaux. 

Communication  

La CCI de Toulouse lance un avis pour la réalisation du magazine DICCIT de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Toulouse Haute-Garonne.

La Communauté d’Agglomération du Grand Rodez lance un avis pour la mise en place d’une structure virtuelle dans le nouvel hôtel d’agglomération de Rodez.  

Culture  

La commune de Toulouse lance un avis pour le transport d’œuvres d’art pour l’exposition ‘Théodule Ribot, une délicieuse obscurité’. 

Mobilités  

Le Syndicat Mixte des Transports en Commun de l’Agglomération Toulousaine lance un avis pour la conception du jalonnement du Réseau Express Vélo (Rev).

Collectivités 

La Communauté de Communes des Causses à l’Aubrac lance un avis pour l’élaboration du plan local d’urbanisme intercommunaux (PLUI).  

Services  

L’Université Toulouse II – Jean Jaurès lance un avis pour la fourniture de deux machines de métrologie sans contact pour l’Institut Universitaire de Technologie de Figeac. 

La commune de Tournefeuille lance un avis d’accord-cadre de prestations de services de télécommunications pour la ville.

Le Département des Hautes-Pyrénées lance un avis pour l’acquisition de cartes de paiement et / ou de retrait pour le paiement des aides financières de l’aide sociale et services associés. 

Le SDIS de la Haute-Garonne lance un avis pour la fourniture et l’acheminement de gaz naturel et services associés.

ATTRIBUTIONS DE MARCHÉ

L’Université de Montpellier attribue le marché de rénovation énergétique des bâtiments génie électrique (GEII) et génie civil (GC) de l’IUT de Nîmes à Isolea, Miras, Ispe bat, Smab, Cuartero, Zetoni, Temperia et Spie industrie et tertiaire. Montant final du marché attribué (H.T.) : 2 036 780,39 euros.

La commune de Carcassonne attribue le marché de requalification de la rue du Pont Vieux à  A.A.R.P., TN PLUS et INGÉROP Conseil et Ingénierie. Valeur totale du marché : 266 255,00 euros. 

La mairie de Canet-en-Roussillon attribue le marché de maîtrise d’œuvre pour la réhabilitation de la Piscine Europa du Centre Nautique Arlette Franco à Coste Architectures. Valeur totale du marché : 194 110 euros. 

Trigone, syndicat mixte départemental, attribue le marché de surtri, transfert et transport du bois issu des déchèteries à Covalrec, DELILE et Suez RV Pyrénées. Offre la plus basse : 525 000 euros.  

Le Syndicat Mixte de Défense et de Valorisation Forestier attribue le marché de travaux sur les ouvrages DFCI à COLAS FRANCE SRMV, ARBORISTE DU SUD, TRAVAUX FORESTIERS ET AGRICOLES EL HAMDAOUI, SOCIETE VAUCLUSIENNE DE TRAITEMENT et EURL RIEU. Valeur totale du marché (hors TVA) : 405 703,43 euros. 

Le Grand Narbonne attribue le marché de broyage des déchets verts à ELAGAGE DU SUD. Valeur totale du marché : 300 000 euros.  

Le conseil départemental de la Haute-Garonne attribue le marché de démontage du tablier du pont de Mirepoix-sur-Tarn à NGE Génie Civil SAS, Médiaco Sud-Ouest et ScapH2O SAS. Valeur totale du marché : 2 049 500 euros. 

Le Grand Narbonne attribue le marché de fournitures administratives, papier et consommables d’impression à FIDUCIAL, LACOSTE PAPETERIE, ENTREPRISE ADAPTEE L’EA et TG INFORMATIQUE. Valeur totale du marché (hors TVA) : 317 000 euros.  

Montpellier Méditerranée Métropole attribue le marché de recalibrage de la chaussée, construction d’un ouvrage d’art et création d’une piste cyclable à COLAS MIDI MEDITERRANEE, CAZAL et GTM SUD OUEST. Valeur totale du marché (hors TVA) : 3 788 537 euros. 

Le CHU de Montpellier attribue le marché de fournitures consommables de laboratoire pour les établissements du GHT Est Hérault Sud Aveyron à BECTON DICKINSON FRANCE, ALLOGA, CHROMOPTIC. La suite des titulaires ici. Valeur totale du marché (hors TVA) : 298 597,98 euros. 

L’Université de Montpellier attribue le marché de rénovation énergétique des bâtiments D (département mesure physique), H (département chimie) et I (département génie électrique) de l’IUT de Montpellier/Sète à Occitanie désamiantage, Miras, Landragin, Soprema, Melmar alfa, Slpr, Temperia, SPIE Industrie et tertiaire SAS et RMI. Montant final du marché attribué (H.T.) : 64 714,53 euros.

La commune de La Grande-Motte attribue le marché de prestations de pose, dépose et maintenance du matériel de balisage en mer sur le littoral au Groupement Etrave Travaux/DEEP’N DIVE. Montant final du marché attribué (H.T.) : 200 000 euros. 

Le Syndicat Mixte des Transports en Commun de l’Agglomération Toulousaine attribue le marché de prestations en créations et exécutions graphiques à Agiteo. Valeur totale du marché : 300 000 euros. 

Toulouse Métropole attribue le marché de maintenance et dépannage des installations frigorifiques des véhicules de livraison des repas des cantines scolaires à Tmes. Valeur totale du marché : 24 477,75 euros.

L’œil culture

LOKKO

9

Un peu de culture dans ce monde de brutes, by Lokko

Ce guide LOKKO dont vous êtes le héros !

C’est un “guide inversé” pour reprendre la jolie expression de Vincent Cavaroc, le directeur de la halle Tropisme qui en est un contributeur ainsi que l’artiste Dimoné Terrieu et bien d’autres ! L’idée est que ce guide LOKKO de quelques beaux endroits de Montpellier et dans toute l’Occitanie, c’est vous qui allez le faire.
Ce sont vos idées, vos coins de paradis, vos adresses personnelles que nous recensons actuellement pour se détendre un week-end, partir en vacances, randonner, bien boire et manger.
Pleine nature ou restaurant, ville ou campagne, mer ou montagne : faites-nous votre suggestion en 600 signes, accompagnée idéalement d’une photo et d’un lien vers un site à contact@lokko.fr

 

Valérie Hernandez est la fondatrice et la Directrice de la publication du webzine LOKKO.

L’agenda

i

Newsroom

L’agence travaille en ce moment sur plein de choses passionnantes :

Béziers : la start-up Necobac innove pour les entreprises du bâtiment ; Le point avec Matthieu Ourliac, nouveau président du Medef Béziers. Pour Hérault Tribune, à paraître ce 20 mai.

Enquête sur le quantique en Occitanie, pour Hérault Tribune, à paraître en mai.

La revanche des villes moyennes, contribution au prochain magazine de ToulÉco.

Magazine Bien’Ici de mai, pour Midi Libre.

L’Abécédaire des Institutions, « Et si l’avenir était le train ? », à paraître en mai.

Enquête sur le recyclage industriel, pour Les Échos, parution en mai.

Enquête sur la recherche quantique en Occitanie, pour Les Échos (parution fin mai).

Enquête sur le négoce du bois, pour le magazine BoisMag, à paraître en juin.

Contribution au Magazine immobilier « Guide de l’acheteur en Occitanie », pour ToulÉco, parution en juillet.

À suivre en ligne

Mardi 18 mai de 9h30 à 18h30 :

En direct : « Comment la finance peut-elle contribuer à la sortie de crise ? », organisé par Le Cercle des économistes, avec le soutien de RadioFrance, FranceInfo, Boursorama et L’Opinion. Plus d’informations et inscription ici.

Mercredi 19 mai à 19h :

Le JT du Medef «Entreprises, en avant toutes ! », organisé par le Medef, en partenariat avec l’Agence et Midi Libre. Evènement à suivre en direct ou en replay sur la page Facebook Midi Libre ou sur midilibre.fr.

Jeudi 20 mai à 14h :

Table ronde : « Gestion économique de l’épidémie de Covid-19, quelles conséquences pour les territoires ? », organisée par le Sénat. Diffusée en direct sur le site Internet : http://videos.senat.fr/direct.

Jeudi 20 mai de 17h à 18h :

Webinaire « Se diversifier dans la filière Santé : exigences règlementaires et étapes », organisé par AD’OCC, en partenariat avec les pôles de compétitivité Eurobiomed et Aerospace Valley. Informations et inscription ici.

Plus d'événements ici

Jeudi 20, 27 mai et 3 juin à 9h :

Les Confs Occitanie Invest by AD’OCC, 4 conférences pour explorer les possibilités de financement de vos projets. Plus d’informations et inscription ici.

Jeudi 20 mai à 19h :

Bar des Sciences Live : « La science aurait aussi ses fake news ? », organisé par l’Université de Montpellier. A suivre en direct ou en replay ici.

Dimanche 23 & lundi 24 mai :

Finales du Concours Produits et Vins du Concours Général Agricole (CGA) à Montpellier. Plus d’informations ici.

Mardi 25 mai de 9h à 10h30 :

Webinaire : « Startups innovantes ! Développez & sécurisez vos relations commerciales à l’international », organisé par Créalia Occitanie. Inscription obligatoire ici.

Mardi 25 mai de 11h30 à 13h : 

« Plus tard je serai mécanicien quantique », organisé par La Région Occitanie, Ad’occ Région Occitanie, Les Échos, La Lettre M et Quantum Technologies in Occitanie. Plus d’informations ici.

Mardi 25 mai de 17h à 18h :

Les Mardis Techno sur le thème “L’intelligence artificielle pour l’interface Homme-Machine en milieu industriel”, organisé par Robotics Place en partenariat avec Gipi. Plus d’informations et inscription ici.

Mercredi 26 mai de 11h30 à 12h30 :

Live : « Lab3A : Comment être un consom’acteur exemplaire ! Consommer local & responsable », organisé par Midi Libre. À suivre sur www.midilibre.fr ou sur la page Facebook de Midi Libre.

Jeudi 27 mai à 8h30 :

« Le vrai poids de l’influence », organisé par le Club Adetem Montpellier-Occitanie. Plus d’informations et inscription ici.

Vendredi 28 mai à 9h :

Rendez-vous Eco : “Recruter et se préparer à la relance”, organisé par Nîmes Métropole. Diffusion sur la page Facebook de Nîmes Métropole.

Vendredi 28 mai de 11h à 12h30 :

Webinaire en live : « Design Thinking : comment créer une exéprience client unique », organisé par l’incubateur BIC Innov’up, de la CCI Gard. Plus d’infos et inscription ici.

Mardi 1er juin au jeudi 3 juin :

Salon Future intelligence – l’innovation par les données et l’intelligence artificielle au service de l’humain. Inscription ici.

Mercredi 2 juin de 10h45 à 12h :

Visio-conférence : « Changement climatique, transition écologique et travaux publics : l’Aude est-elle prête ? », organisée par la FRTP Occitanie Délégation Méditerranée. Inscription obligatoire ici.

Jeudi 3 juin de 18h30 à 20h30 :

Remise des prix Export Marco Polo, édition 2021 à Balma (31130), organisée par les Conseillers du Commerce Extérieur (CCE) d’Occitanie, avec le soutien de la Banque Populaire Occitanie et d’Air France. Plus d’informations et iscription (obligatoire) ici.

Mardi 8 juin au vendredi 11 juin :

L’agence AD’OCC organise une action collective régionale portée par la dynamique régionale Wind’Occ, lors du SEANERGY, Salon international des Energies Marines Renouvelables. Inscriptions avant le 23 avril ici.

Jeudi 10 juin de 9h à 12h :

Leader Occitanie oragnise « Projet Stratégie durable » à la Cité de l’économie et des métiers de demain et en visioconférence afin de sensibiliser les entreprises à développer une vision globale de leurs enjeux environnementaux et sociétaux dans le but de maitriser leurs risques et de créer de l’innovation. Inscription obligatoire ici.

Mardi 15 juin à 17h :

Les Mardis Techno : La cybersécurité en milieu industriel, organisé par Robotics Place. Plus d’informations et inscription ici.

Mardi 29 juin au vendredi 2 juillet :

10e Congrès de l’Association Française d’Economie Politique – AFEP. Plus d’informations ici.

Du 15 au 17 septembre :

Congrès Pro’créa sur la thématique : « Retour vers le futur ! Puiser aux racines de l’accompagnement, les ailes d’un nouvel entrepreneuriat », à Sète (34). Plus d’informations ici.

Du 1er au 3 octobre : 

Édition 2021 du Forum Le Monde Nouveau à Montpellier, organisé par La Dépêche. Plus d’informations ici.

Jeudi 7 au samedi 9 octobre :

Sommet Afrique/France, Montpellier. Plus d’informations ici.

3 rv du Medef Montpellier Hérault : 5/10, 7/12 à 18h

Le Medef Hérault organise le Club rencontres affairesInscription obligatoire. Contact psuc@medef-montpellier.com

Voilà, c’est tout pour cette semaine.
Courage et chocolat !

Les Indiscrétions sont une newsletter gratuite.
Vos données ne seront pas communiquées à des tiers.
Vous pouvez vous désinscrire en un clic.

Les dernières Indiscrétions

Littoral : le match État / plages privées

Où il n’est question à aucun moment du premier tour des élections régionales et départementales 2021.
« Le match État / plages privées » – thème approprié pour un premier jour d’été -, Les Indiscrétions de la semaine du 21 juin sont à croquer en cliquant ci-dessous.
Courage et chocolat !

lire plus

L’ère des entarteurs

Où il est question de Lolo Nicollin, de Raffarin en cœur d’Hérault, d’instinct partagé et d’Altrad au Sénégal.

« L’ère des entarteurs », Les Indiscrétions de la semaine du 14 juin sont à croquer en cliquant ci-dessous.

lire plus

Régionales : où sera le RN ?

Où il est question de poésie sétoise, du retour des Pourcel, de police des transports et de Mélodie, future conductrice de poids lourds.

« Régionales : où sera le RN ? », Les Indiscrétions de la semaine du 7 juin sont à croquer en cliquant ci-dessous.

Courage et chocolat !

lire plus

Il ne lâche rien

Journaliste indépendant, Hubert est fondateur et rédacteur des Indiscrétions. Agencehv, qu’il dirige, est également active dans les animations de débats, les formations et les travaux rédactionnels.

Vous souhaitez nous faire parvenir une information ?

Heureusement qu’elle est là

Diplômée de Sup de Com’ Montpellier, Sarah est rédactrice avec des fonctions digitales et de communication à l’Agencehv. Community management, gestion du site, relations avec les partenaires… Oui, heureusement…

Vous souhaitez avoir des renseignements pour être partenaire des Indiscrétions ?

PAS ENCORE ABONNÉ-E

AUX INDISCRÉTIONS ?

 

Recevez chaque lundi à 18h18, gratuitement, Les Indiscrétions sur votre boîte mail

Politique de confidentialité

Inscriptions réussie

Share This