Année digitaleSemaine du 14 décembre 2020

LES INDISCRÉTIONS

Vos 5 minutes business en Occitanie

À l'affiche

À l’affiche

9

Parce qu’elles et ils le valent bien

Gérard Bertrand, Green Personality of the Year

Le viticulteur audois Gérard Bertrand (Narbonne) reçoit le prix de « Personnalité verte de l’année » (Green Personality of the Year) par le Drinks Business Green Awards. 
Il s’agit d’une compétition environnementale de la planète vins. Le jury est composé d’experts de l’industrie du développement durable et des boissons. Le portrait de Gérard Bertrand paru dans Les Échos en 2017, rappelle la politique avant-gardiste du domaine : vins bio, sans sulfite, bee friendly, biodynamiques… À lire ici.

Magali Saumade, Agence Bio

Magali Saumade, présidente de la Chambre d’Agriculture du Gard et éleveuse de taureaux de Camargue, est nommée présidente de la commission ARC (Actions en Restauration Collective) de l’Agence Bio. Pour Les Échos, à lire ici.

Sylvie Vergez, IoT Valley

L’IoT Valley (Labège – 31) annonce la nomination de Sylvie Vergez comme directrice générale. Historiquement spécialisée dans l’Internet des Objets (IoT) BtoB, l’IoT Valley ambitionne de devenir la plateforme qui permet d’identifier et d’accroître les leviers économiques générés par la collecte de données tout en répondant aux problématiques métiers des industriels. « L’IoT Valley garantit l’accès à la meilleure expertise dans les technologies du numérique associées à la valorisation de la data (IoT, IA,…) », indique Sylvie Vergez.

Vincent Taisserre, Département du Gard

Vincent Taisserre est nommé directeur de cabinet de la nouvelle présidente du Département du Gard, Françoise Laurent-Perrigot.

Laetitia Garrigues, Fun&Fly

Dirigeante de Fun&Fly (agence de voyages spécialiste des séjours glisse, 5 salariés) à Toulouse, elle fait partie des intervenants de Transformation Digitale Day, événement organisé par Ad’Occ ce jeudi 17 décembre. Le but est de montrer l’importance de la data dans l’aide à la décision, au sein des PME. « En matière de gestion de la data, je viens de la préhistoire », ironise-t-elle. Tout en ayant pris conscience de l’urgence d’agir. « Inonder les clients de newsletters pour rester en contact, ce n’est pas toujours opportun, explique-t-elle. Il faut savoir surgir au bon moment, plutôt de que faire du saupoudrage et de risquer de lasser. La data peut nous aider en ce sens. Elle nous permettrait de voir de façon plus fine l’historique des consommations – si les clients partent en famille ou entre copains, quel est leur niveau de pratique… » Bien qu’implantée depuis 30 ans, elle a l’impression « de repartir de zéro. J’ai 110.000 fiches clients, mais la moitié seulement ont des adresses mail. »

Samuel Hervé, Medef Hérault Montpellier

Le Medef Hérault Montpellier publie le guide pratique de la marque employeur. A lire iciUne invitation à une forme de révolution culturelle : le leader doit désormais donner envie à ses salariés de le suivre. C’est une exigence nouvelle, pour éviter la fuite de talents. « À l’heure où on parle de responsabilité sociétale des entreprises, d’engagement, de raison d’être, de nouveaux enjeux managériaux, de qualité de vie au travail… Les chefs d’entreprise se doivent de fixer un cap clair, prometteur, réaliste et engageant pour leurs équipes, mais ils doivent également incarner ce cap. Vos engagements, vos promesses méritent d’être visibles ! », explique Samuel Hervé, président du Medef Hérault Montpellier dans son édito.

Décodage

Décodage

9

On perce le coffre-fort

Mobilités. Ça swingue, côté mobilités, à la métropole de Montpellier. 3M lance un gros appel d’offres pour l’acquisition d’environ 77 nouvelles rames de tramway, pour environ 275 M€. Autre actualité : le dossier de l’enquête publique relative à la modification du tracé de la ligne 5 de tramway dans le secteur ouest de Montpellier est en ligne depuis le 9 décembre. L’enquête publique se déroulera du 29 décembre au 28 janvier. Enfin, 3M est lauréate de l’appel à projet européen Connecting Europe Facilities, pour son projet Horizon Hydrogène, mené en consortium avec la TaM, Énergies du Sud et Hynamics. Ce projet prévoit la mise en circulation, en 2023, de 21 bus électriques à hydrogène à haut niveau de service. 30 autres bus sont prévus en 2025. Le projet sera subventionné au total à hauteur de 18 M€ (Ademe, Région Occitanie et Europe), sur un total de 29 M€, indique 3M. 

Directoire. Nouveau directoire pour la Caisse d’Épargne LR (président : Gilles Lebrun). Nathalie Bulckaert-Grégoire est nommée à la tête du Pôle Banque de développement régional, Laurent Collet à la tête du Pôle Banque de Détail, Jérôme Fort à la tête du Pôle Finances et Jean-Marie Nauté est renouvelé dans ses fonctions pour le Pôle Ressources. Depuis mars, la banque a délivré 3.600 PGE, pour un montant total de 363 M€. « À l’issue des 12 premiers mois de chaque PGE, la phrase de remboursement/amortissement sera personnalisée, pour correspondre au mieux à la situation et aux besoins de chacun », indique la Caisse d’Épargne LR. « Comme 1.000 procédures collectives (sauvegarde ou redressement) sont anticipées sur le territoire de l’Occitanie Est, nous allons créer, en janvier, une banque judiciaire, pour accompagner les entreprises et professionnels et les aider à redresser leur activité. » Pour faciliter l’accès aux crédits des TPE et PME, l’établissement propose des prêts garantis à 80 % par la Région, via le Fonds Foster, qui a récemment augmenté son enveloppe. Autre service, depuis le 15 septembre, de nouvelles offres d’affacturage digitales, « pour permettre aux entreprises avec un CA inférieur à 5 M€ de bénéficier rapidement de trésorerie ». 

Médias. L’Hérault Juridique et Économique (HJE, dirigeant : Pierre-François Canet) se rapproche du média en ligne Hérault Tribune, qui couvre le grand Agathois, le Bassin de Thau et le Biterrois. Un nouveau site Internet groupé, réalisé par Choosit (Montpellier), sera mis en ligne dans quelques mois. L’article de l’Hérault Juridique & Économique à lire ici. Autre actualité pour l’HJE : l’entreprise quitte ses locaux historiques du quai du Verdanson (Montpellier) pour s’installer dans un plateau tertiaire neuf, à Cap Concorde (opération Prado Concorde), à Castelnau-le-Lez.

Logistique des vaccins. Avec le convoyage de dizaines de millions de doses de vaccins, la filière logistique va bénéficier d’un coup de projecteur inédit. Si le nombre de doses, exprimé en millions, est impressionnant, Alexis Degouy, délégué général de l’Union des entreprises de transport et de logistique de France (Union TLF), relativise : « On reste sur un tonnage limité et sur une logistique maîtrisable. » Les projections font état de 10.000 tonnes de vaccins à convoyer, « soit entre 150 et 300 semi-remorques mobilisés, pour une opération échelonnée sur plusieurs semaines, voire plusieurs mois ». « Ce n’est pas le marché du siècle, confirme Jean-Eudes Tesson, président de La Chaîne logistique du froid, qui regroupe trois organisations professionnelles du secteur (UNTF, USNEF et Transfrigoroute France). Six millions de doses de vaccins, c’est environ 1.000 palettes. Soit l’équivalent de ce qui sort chaque jour d’une usine de brioches… » L’enquête à lire dans Les Échos, ici.

U7. Inédit : Bernard Blaquart, ex-entraîneur du Nîmes Olympique (Ligue 1), qui a permis au club gardois de retrouver la Ligue 1 et de s’y maintenir, retrouve le bord des terrains… pour entraîner les gamins de moins de 7 ans, au Gallia Club de Lunel (Hérault). C’est là qu’il y a passé ses diplômes d’entraîneur. Pourquoi coacher les petits pour ce retour aux sources ? « Ils sont très importants ! Et puis, égoïstement, j’ai beaucoup de plaisir avec des gamins qui viennent taper dans le ballon », confie-t-il à Midi Libre.

Dev’EnR. On parlait de lui la semaine dernière. Dev’EnR, acteur indépendant de production d’énergies renouvelables créé par Stéphane Bozzarelli et basé à Béziers (Hérault), lève 300.000 € auprès de Sofilaro (Groupe Crédit Agricole). Conseil juridique et fiscal : Lexiateam. Le positionnement de Dev’EnR à lire dans l’Hérault Juridique et Économique, ici.

Encierro. Un projet à suivre : le nouveau trio (à partir du 1er janvier) à la tête des Arènes de Béziers (Simon Casas, Sébastien Castella et Olivier Margé), à travers la SAS Betarra, a pour projet de lancer un encierro, à savoir un lâcher de taureaux dans les rues de la ville. « Faire un encierro serait une nouveauté en France, qui ferait parler de Béziers dans le monde entier, déclare Olivier Margé, futur directeur des Arènes, dans Midi Libre, fin novembre. On serait la seconde plus grande ville après Pampelune (Espagne) à le faire. C’est un spectacle populaire diffusé dans de nombreux pays qui permettrait de remplir les rues dès 8 heures du matin. Les commerçants locaux profiteraient des milliers de personnes venant d’Espagne. » Un spectacle qui peut être risqué. Pour les spectateurs, pas pour les taureaux (ce qui change un peu). Bon courage pour obtenir l’aval des services de l’État. 

Tout ça pour ça. Alès aura tout fait pour conserver l’industriel Crouzet. En 2013, l’agglomération d’Alès avait ainsi racheté l’ancien bâtiment de 10.000 m2 de Crouzet. La Segard (société d’économie mixte) avait en parallèle financé la construction d’un nouveau bâtiment de 4.600 m2. Et Alès Agglomération avait garanti les emprunts de Crouzet. Mais sept ans plus tard, Crouzet, mis à mal par le Covid-19, annonce la fermeture du site d’Alès. Pour Les Échos, à lire ici.

Investissements industriels. Fine Lame (préparation à base de viande – 65), NGSO (installation électrique – 11), Comminges Profilages (fabrication de structures métalliques – 65), JP Aiguille (fabrication d’emballages – 11)… Découvrez les 11 nouveaux lauréats du fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires, ici.

Port-la-Nouvelle. Deux gros acteurs maritimes belges, DEME Concessions et Euroports Group BV, font partie, aux côtés de l’opérateur Qair (éoliennes offshore flottantes), du fonds financier Epico et de la CCI de l’Aude, des actionnaires majoritaires (51 %) de la Semop qui va gérer le port de Port-la-Nouvelle (Aude) pendant 40 ans. Pourquoi ce port, loin d’être un mastodonte sur l’arc méditerranéen, intéresse-t-il des investisseurs internationaux ? Pour Les Échos, à lire ici.

Plus de décodages ici

Croissance bleue. L’agglo Sète Agglopôle Méditerranée (président : François Commeinhes) met le cap sur la croissance bleue. Un projet de territoire stratégique, voué à succéder aux industries vieillissantes : Timac Agro, cimenteries Lafargue, raffinerie… Les TPE et PME sont conviées à prendre une part active dans ce pôle croissance bleue. Premier atelier prévu le 16 décembre. Un club d’entreprises sera créé à terme. Pour l’Hérault Juridique et Économique, à lire ici.

Appâts. La dynamique des start-up dans l’aire de Montpellier « est aussi une façon de capter indirectement une demande exogène, analyse Michel Peinado directeur d’Arthur Loyd Montpellier-Nîmes. Les start-up d’ici se font souvent racheter : par exemple Medtech par Zimmer Biomet ou Techsia par Schlumberger. Ces opérations de rachat sont au final une façon de capter des grands groupes qui n’étaient pas présents sur le territoire et ne seraient pas venus s’y implanter. » En effet, Zimmer Biomet et Schlumberger ont maintenu les équipes sur place, et se développent même. L’attractivité de la métropole de Montpellier vue par Arthur Loyd, pour l’Hérault Juridique et Économique, à lire ici.

Sciences et Arts. L’Université de Nîmes s’agrandit avec la construction d’un nouveau bâtiment « Sciences et Arts » situé dans l’écoquartier Hoche Sernam. Pour Les Échos, à lire ici.

Tiers-état permanent. L’universitaire et économiste Olivier Torrès, président de l’observatoire Amarok (santé des dirigeants d’entreprises), met la dernière main à la rédaction d’un ouvrage important (plusieurs centaines de pages), consacré aux PME. Objectif : réhabiliter la place des PME dans l’économie française. « Les PME, c’est le tiers-état permanent ! », s’exclame-t-il, inquiet du manque de considération dont elles font l’objet, d’après lui. 

Putains de portiques. « Ces putains de portiques automatiques sur les quais des gares rendent depuis quelques années l’usage du train détestable, s’agace Aurélien Barrau, professeur d’université à l’université Grenoble Alpes, astrophysicien et auteur d’une dizaine d’ouvrages scientifiques, dont Le plus grand défi de l’histoire de l’humanité (Michel Lafon). Ils sont émétiques, à l’image d’une société déshumanisée et mécanisée : sans QR code, on ne passe pas. Ni même avec, d’ailleurs, ça marche tellement mal… Ces gardiens de métal sont l’archétype du débile, du violent et du détestable. » C’est (bien) dit !

MBS. L’actuel site de Montpellier Business School (MBS) est cédé à la foncière constituée par Crédit Agricole du Languedoc et l’aménageur montpelliérain GGL, indique André Deljarry, président de la CCI 34 et de Montpellier Business School, ce 14 décembre.

La HV Touch

La HV Touch

Conseils RP

On connaissait les stories, postées de façon éphémère sur les réseaux sociaux. Les publications éphémères font leur apparition dans la presse américaine. The Washington Post teste ainsi une newsletter éphémère, c’est à lire ici.

La phrase

« La crise, le nationalisme, le populisme, le rapetissement des esprits politiques conduisent à se désintéresser de ce qu’on appelait naguère le tiers-monde. »

Éric Le Boucher

Éditorialiste aux Échos

On s’en fout

Ils ne vous oppressent pas ? Moi, si. Les parkings souterrains. Ce confinement dans la semi-obscurité, ce ballet incessant de congénères automobilistes, la queue à la caisse automatique, les tarifs prohibitifs, ce côté mi-aseptisé mi-odeurs de pisse à chaque niveau, ces musiques niaises qui tournent en boucle, le temps perdu à trouver une place… Curieusement, les parkings souterrains sont prisés par une part importante, majoritaire semble-t-il, de la population. Il n’y a pas de sondage sur la question « Êtes-vous fan des parkings souterrains ? », et c’est bien dommage ! Le résultat nous intéresserait bien plus que les dernières enquêtes d’opinion politiques. Quoi qu’il en soit, mon aversion pour ces avaleurs urbains de véhicules est telle que, souvent, je préfère tourner 10 mn pour dénicher une place à l’air libre.

Au marché

Au marché

9

Les marchés publics essentiels en Occitanie de la semaine passée. Parce qu’il faut bien vivre.

ATTRIBUTIONS DE MARCHÉ

La CPAM de l’Hérault attribue le marché de mission de maîtrise d’œuvre pour la réhabilitation du bâtiment de la Caisse d’Assurance Maladie de l’Hérault à HELLIN SEBBAG Architectes Associés, EGIS Bâtiments Sud-Ouest, ATELIER ROUCH et MCG EXPLOITATION. Valeur totale du marché/du lot : 425 886,72 euros HT.

La DIRF Sud / ENP de Nîmes attribue le marché d’exploitation et maintenance multi technique du site de l’École Nationale de Police de Nîmes (30) à Veolia Energie France. Valeur totale du marché/du lot : 931 688 euros HT.

Météo France attribue le marché des travaux d’entretien technique sur le site de la Météopole et de Toulouse Francazal : plomberie, chauffage, ventilation, climatisation, à SAS AGTHERM. Valeur totale du marché/du lot : 170 000 euros HT. 

Tisseo attribue le marché de maîtrise d’œuvre pour la sécurisation des ouvrages en lignes du métro au Groupement DFENCO/OTEIS. Montant mini annuel : 211 400 euros.

L’Université Paul Valéry Montpellier 3 attribue le marché de maîtrise d’œuvre pour la construction d’un restaurant sur le campus universitaire de Saint Priest à EGIS BÂTIMENTS SUD OUEST, SARL ANDRE VERDIER, ADRET, EUROPE FORCES CONSULTANTS et ATELIER ROUCH / SARL ROUCH ACOUSTIQUE. Montant de la ou des prime(s) attribuée(s) hors TVA : 20 000 euros.

La Région Occitanie attribue le marché d’exécution de services publics de transports réguliers pour la Région Occitanie-Aude à Cars Ruban Bleu Sae Transports et Voyages. Valeur totale du marché/du lot : 1 549 767,66 euros HT. 

La Région Occitanie attribue le marché de conception, fabrication et installation de stands d’expositions et de leurs scénographies à ISF MÉDITERRANÉE – Solution Exposition. Valeur totale du marché/du lot : 4 800 000,00 euros HT.

La SPL Arac Occitanie attribue le marché de maîtrise d’œuvre pour la création de la Maison du Tourmalet Pic du Midi à Sers à 360° SARL d’architecture, TERRELL, ECOZIMUT, DELHOM et T2BIS. Valeur totale du marché/du lot : 360 678 euros HT. 

La commune de Carcassonne attribue le marché de stockage, réception, transport et valorisation des déchets industriels à Valoridec BTP et Chimitrec Socodeli. Montant final du marché ou du lot attribué (H.T.) : indéfini. 

Toulouse Métropole attribue le marché de maîtrise d’œuvre pour la construction de la station d’épuration intercommunale capacité 2600 équivalents habitants communes de Mondouzil et de Beaupuy à Dumons Ingénierie. Montant mini annuel : 94 725,60 euros.

L’Université de Toulouse attribue le marché de prestation de location-maintenance de contenants, la collecte, le tri, le traitement et la valorisation des déchets assimilables aux ordures ménagères résiduelles et des recyclables secs hors verre (emballages, papiers et cartons) à Suez Rv Sud Ouest et Paprec France. Valeur totale du marché/du lot : 4 074 117 euros. 

Le Syndicat Mixte de Traitement des Ordures Ménagères attribue le marché de délégation de service public pour l’Unité d’incinération d’ordures ménagères de Montauban à Séché Environnement. Valeur totale de la concession/du lot : 167 305 826 euros. 

L’œil culture

LOKKO

9

Un peu de culture dans ce monde de brutes, by Lokko

Le triomphe de la télévision industrielle en Occitanie

La Région Occitanie passe de la 3ème à la 2ème place devant PACA et après Ile de France pour le nombre de tournages annuels. 3 des 4 grandes séries quotidiennes d’avant-soirée sont tournées sur le territoire. Montpellier et Sète trustent le petit écran.

Valérie Hernandez est la fondatrice et la Directrice de la publication du webzine LOKKO.

L’agenda

$

À suivre dans l’actu

Mardi 15 décembre
E-conférence de presse donnée à l’occasion de la signature protocolaire de Tisséo et d’Alstom du marché ensemblier de la 3ème ligne de métro de Toulouse.

Vous aimerez y aller

Jeudi 17 décembre :
Transformation Digitale Day (Ad’Occ)

 

 

Voilà, c’est tout pour cette semaine.
Courage et chocolat !

Les Indiscrétions sont une newsletter gratuite.
Vos données ne seront pas communiquées à des tiers.
Vous pouvez vous désinscrire en un clic.

Les dernières Indiscrétions

Il ne lâche rien

Journaliste indépendant, Hubert est fondateur et rédacteur des Indiscrétions. Agencehv, qu’il dirige, est également active dans les animations de débats, les formations et le brand journalism.

Vous souhaitez nous faire parvenir une information ?

Heureusement qu’elle est là

Diplômée de Sup de Com’ Montpellier, Sarah est chargée de communication à l’Agencehv. Community management, gestion du site, relations avec les partenaires… Oui, heureusement…

Vous souhaitez avoir des renseignements pour être partenaire des Indiscrétions ?

PAS ENCORE ABONNÉ-E

AUX INDISCRÉTIONS ?

 

Recevez chaque lundi à 18h18, gratuitement, Les Indiscrétions sur votre boîte mail

Politique de confidentialité

Inscriptions réussie

Share This