Nous nous reverrons bientôt

Caroline Felix Parpinello (Cefire) est nommée directrice du développement immobilier d’entreprise (bureaux, commerces, hôtels) chez Vinci Immobilier à Toulouse. Elle couvre le Sud-Ouest. Elle était auparavant responsable développement au sein de la même structure.

Philippe Saurel, maire DVG de Montpellier (mais chirurgien-dentiste avant tout sur son compte twitter), s’oppose à la réouverture des écoles le 11 mai. Il dit pourquoi sur CNews, ici
 
Francis Molino (IAE Business School), ex-président de la Banque Courtois à Toulouse (2010-2015), se lance dans la viticulture, comme exploitant individuel, à Comigne (Aude).

Thierry Perrin est le nouveau directeur de l’hypermarché Carrefour de Balaruc-les-Bains (34). Il était auparavant directeur de l’hyper Carrefour Grand Sud de Lattes (34), où Bruno Ariztoy lui succède. Ce dernier vient de Carrefour Vénissieux (69).

Jean-Marie Albouy, président du tribunal de commerce de Nîmes, est nommé pour 4 ans au conseil national des tribunaux de commerce. Il est désigné suppléant du président du TC de Versailles (78). Source : Midi Libre
 
L’économiste Nicolas Bouzou donne rendez-vous ce vendredi à 11h30 pour un Facebook Live. Télétravail, distanciation physique, avenir de l’économie, business, activité partielle… Il publie également « Inventons la mondialisation de demain » – éditions de L’observatoire, disponible en numérique ce 21 avril.
 
Jérôme Escojido (Faculté de Pharmacie de Montpellier), cofondateur de Mediprix (enseigne de pharmacies, Pérols – 34), rend hommage à son comptable, Robert N’Gangue, marié et père de 3 enfants, décédé du Covid-19 au Cameroun. Et c’est assez poignant. A lire ici

Marine Chollet (EF Executive Language Institute) est la nouvelle chargée de communication de la Fondation Saint-Pierre (Palavas, 34). Elle était auparavant responsable communication du Village by CA Languedoc.

Le Sdis 66 attribue à Samop (Lyon)  la mission de maîtrise d’ouvrage déléguée pour la construction de deux centres d’incendie et de secours à Rivesaltes et Argelès-sur-mer. Montant du marché : 213.500 € HT.

ça surfe.
La CPME 34 organise un webinar, ce jeudi à 16h30, sur le thème, encore un peu prématuré (rendez-vous dans six mois) : « L’impact économique de la crise sur les entreprises du territoire ». Avec Pascal Tachon (Banque de France), Coralie Dubost (députée LREM), Grégory Blanvillain (CPME 34) et André Deljarry (qu’on ne présente plus). Vos questions, craintes multiples et solutions (pour ceux qui en ont) par mail : covid19@cpmeherault.fr Pour s’inscrire, cliquer ici . Un autre webinar parmi tant d’autres : « Comment garder le contact et engager les équipes durant cette période de crise ? », ce mercredi à 11h30 avec Romain David (Wisembly) et Stéphane Waller (Bleexo).

Capitole. Toulouse Métropole attribue le marché de maîtrise d’œuvre du regroupement de l’ensemble des ateliers du Théâtre du Capitole sur un lieu unique (8.300 m2 de plancher, tour de montage, ateliers couture, locaux de répétition…), rue Jean Rodier. Lauréat : groupement Marc Mimram Architecture et Associés (mandataire) / LSD Architectes / Marc Mimram Ingénierie / Technisphère / Bateco / Oasiis / Atelier Gama Paysage / Groupe Gamba SERDBP Acouphen / OTCE Infra / G Bim

Voie d’eau. « J’ai rendez-vous avec les banquiers mais je ne sais pas quoi leur dire », concède aux Echos Stéphan Constance, fondateur de Grand Large Yachting, qui possède les chantiers navals Outremer Yachting et Gun Boat à La Grande-Motte (34). Sa « chronique du virus » à lire ici

Agrivoltaïsme. Un nom barbare de plus auquel il va falloir vous habituer : l’agrivoltaïsme sort de l’ombre et stimule les rendements agricoles. Une perspective intéressante, à lire ici

Etudiants.
Les étudiants en Masters Urbanisme et Aménagement (parcours Villes, Habitat et Transition écologique) de l’Université Toulouse Jean Jaurès livrent une étude sur l’appropriation de la biodiversité par les habitants dans une résidence construite en 2016 (Icade, Groupe 3F et CDC Habitat). Le post de Benoît Boldron, responsable Habitat à Toulouse Métropole, urbaniste, maître de conférence et chercheur associé, à lire ici

Chocottes. La saison touristique s’annonce mortifère pour les professionnels. Pour les élus des communes touristiques aussi. « Les maires de La Grande-Motte et Agde ont les jeux rivés sur les tableaux de ressources fiscales liées au tourisme, explique mon confrère Karim Maoudj, dans le quotidien régional Midi Libre. Tous deux ont demandé à leurs services de procéder aux premières évaluations. » A La Grande-Motte, si toute l’activité devait être bloquée au-delà du 1er juin, « la perte en matière de ressources fiscales (taxes de séjours, parkings, casino…) dépasserait 6 M€, soit 17 % de pertes. C’est énorme », confie Stéphan Rossignol, maire LR de la station.

Assurance Tourisme. Election du nouveau président-e du Comité Régional du Tourisme Occitanie, ce jeudi 23, après l’éviction de Virginie Rozière (Indiscrétions du 13 avril). Dans un contexte d’extrême inquiétude chez les professionnels. Certains se demandant même s’il ne vaut pas mieux faire une saison blanche, plutôt que de rouvrir les hôtels, restos, boîtes et plages privées a minima.

Pendant ce temps. Les affaires reprennent en Chine. A Canton, le club du Guangzhou Evergrande, champion national de foot (connais pas), a posé jeudi la première pierre d’un stade qui pourra accueillir 100.000 spectateurs en 2022. Coût : 1,55 milliards d’euros. Et nous, on attend que la Ligue 1, Calcio et autres Premier League reprennent. Même si on n’est pas prêts de retourner au stade chanter.

Lourd tribut. Promiscuité dans les appartements, rassemblements nombreux, taux d’obésité élevé… La communauté gitane du quartier Saint-Jacques à Perpignan paie un lourd tribut à l’épidémie de Covid-19. « D’après une source sanitaire, 15 des 23 mors du Covid-19 recensés dans le département des Pyrénées-Orientales sont issus de cette communauté, révèle le JDD, ce dimanche. Le bilan aurait pu être bien plus lourd sans la réactivité de l’hôpital et des acteurs sociaux. »
 
Quand on veut, on peut. TAB Rail Road (transport combiné rail-route, Saint-Jean-de-Védas – 34) voit sa part de marché en volume de marchandises essentielles augmenter de 10 % depuis le début du confinement. Fait nouveau compte tenu de la situation : le fret ferroviaire est maintenant prioritaire sur le réseau ferré national, indique la société, filiale du Groupe Open Modal. « SNCF Réseau a mis en place un dispositif réactif pour le traitement des circulations de telle façon que les entreprises opérant sur le réseau puissent répondre aux demandes dans les meilleures conditions et meilleurs délais. »  Membre du groupement Astre et du GNTC, TAB Rail Road (4 agences, 1.000 caisses mobiles, 90 camions dont 40 fonctionnant au GNV) réalise un chiffre d’affaires de 50 millions d’euros.

Un loueur qui sait se vendre. La Marquise, conciergerie spécialisée dans la location d’appartements situés en Nouvelle-Aquitaine et Occitanie, a racheté le 16 mars la société Rent Home, société concurrente toulousaine. Actuellement présente à Bordeaux, au Cap-d’Agde et à Toulouse, La Marquise « étudie d’autres opportunités de croissance externe », indique Vaughan Avocats, qui a accompagné l’opération – à lire ici.
 
Il est royal, Royal Canin. Royal Canin (groupe Mars), spécialiste de la nutrition pour chiens et chats, dont le siège mondial est niché à Aimargues (30), fait don d’alimentation animale et de matériel sanitaire. A lire dans Touléco, ici. Sujet plus polémique : les dirigeants du groupe poussent pour la création d’un collège/lycée international en Languedoc. Il est d’après eux difficile de faire venir des talents étrangers avec leur famille. A lire dans le fil Actualités d’Arthur Loyd, ici. « On a identifié  un panel d’entreprises, comme le CHU de Nîmes, Perrier, Syngenta, des polycliniques et Royal Canin, et on a sollicité des partenaires potentiels, explique Eric Giraudier, président de la CCI Gard, aux Indiscrétions. Le besoin des utilisateurs potentiels n’est pas encore assez défini. Bernard Michel suit ce dossier à la CCI. »
 
Enquête. Les dangers du surf (digital). Les PME et grands groupes subissent un nombre exponentiel de cyberattaques pendant la phase de télétravail, indiquent les experts, dont les Languedociens Clément Saad (Pradeo et French Tech Méditerranée) et Mohammed Boumediane (HTTPCS et conseil national du numérique). Enquête (re)lire dans Les Echos, ici
 
Hôtels. Projet d’hôtel-restaurant à La Grande-Motte, prochainement dévoilé dans des médias partenaires. Donc pour l’instant je n’en dis pas plus, sinon c’est pas drôle. Autre actualité dans l’hôtellerie grande-mottoise : l’acquisition discrète, en décembre dernier, de l’Hôtel de la Plage, par l’opérateur Arrelia, lui-même racheté en 2019 par Oc Santé (Montpellier) auprès du groupe Fondeville (Perpignan).

Gard. Arcadie dont les produits bio cartonnent à Alès, et projet de plateforme logistique de Gifi dans le Gard rhodanien. C’est à lire ou relire, dans Les Echos, ici et ici

> L’EPCC du Pont du Gard (30) lance une consultation pour l’étude de programmation de l’aménagement d’un nouvel espace immersif scénographié et la réhabilitation des espaces d’interprétation sur le site du Pont du Gard.
 
> Le Département des Pyrénées-Orientales lance un marché de prospective financière et de pilotage de la dépense sociale.

> La Région Occitanie lance un avis de marché pour la concession de service public pour l’exploitation, la gestion et le développement du port de pêche et de plaisance de Port-la-Nouvelle (11).

> La Ville de Béziers lance un avis de marché pour la réalisation de la passerelle Nelson Mandela en structure BFUP.
 
> Alogea lance une mission de maîtrise d’œuvre pour une opération de réhabilitation énergétique dans le quartier Grazailles à Carcassonne (11).

> La Ville de Montauban (82) lance une procédure de dialogue compétitif pour un marché public global de performance (gestion énergétique, exploitation, maintenance, modernisation et extension des installations d’éclairage public).

Une soixantaine de parlementaires appellent à un ‘patriotisme touristique’ cet été. De toutes les façons, on n’aura pas vraiment le choix, non ?

« Le PIB français va baisser d’au moins 8 % cette année. Le chômage va augmenter de plus d’un million en réel, la dette sera proche de 120 % du PIB (…) Les conséquences politiques au printemps 2022 (élection présidentielle, note) seront sans limite (…). Une crise franche des finances publiques peut nous conduire à baisser les salaires des fonctionnaires de 10 % et les retraites de 20 %. »

Christian Saint-Etienne (toujours pas couvert de goudron et de plumes par la CGT), économiste, professeur au Conservatoire national des arts et métiers, dans une tribune publiée dans Les Echos

Rejoignez la communauté !