hubertvialatte.com

Camions ou trains ?

Retrouvez dans cette rubrique l'intégralité des Indiscrétions de HV

Camions ou trains ?

13 mai 2019

Sgar. C’est une fonction stratégique, qui mérite de figurer en tête de la file. Nicolas Hesse est nommé secrétaire général pour les affaires régionales de la préfecture Occitanie (préfet : Etienne Guyot). Il occupait des fonctions similaires en Normandie. Il succède à Laurent Carrié, nommé au cabinet du Premier ministre.
_____

La polémique

Camions ou trains ? La suppression, au 30 juin, du train des primeurs, au départ de Perpignan et à destination de Rungis, devient une affaire nationale, sur fond d’enjeu de report modal. Cet arrêt mettrait 80 camions sur la route, chaque jour. Rungis promet 300 k€ pour sauver temporairement la liaison ferroviaire, symbole de transition énergétique, révèle Le Parisien. La ministre des Transports elle-même, Elisabeth Borne, monte au front ce week-end pour tenter de trouver une solution. Un peu tard. Fret SNCF, qui opère la ligne, aurait confirmé la fermeture aux sociétés utilisatrices, Rey et Roca (90 salariés au total). Plus d’infos à venir dans La Lettre M et Les Echos.
____

Nautisme. Catana (fabrication de catamarans) annonce la création d’une nouvelle unité de fabrication à Canet-en-Roussillon (66), où il est déjà implanté. 50 emplois pourraient être créés. L’investissement pour la construction de ce bâtiment de 4 000 m2 s’élève à 3 M€, indique Olivier Poncin à Alerteco.

Commerce. La situation financière se tend à Orchestra (mode enfantine et puériculture) : réduction des marges et un excédent brut d’exploitation courant qui devrait être « proche de zéro » pour l’exercice 2018/2019, annonce, le 10 mai, le groupe héraultais présidé et fondé par Pierre Mestre. Avec des incidences sur les projets en région – plus à lire dans La Lettre M.

Tendance. Les quartiers populaires (pardon, « prioritaires de la politique de la ville ») du Mirail à Toulouse et Mosson à Montpellier ont la cote sur la plateforme de location de logements Airbnb, d’après France 3 et Midi Libre : bit.ly/2UWNMxz et bit.ly/2Vu7a5d

Immobilier. Après un passage chez Pragma (Sogeprom) puis Angelotti, où il dirigeait Angelotti Promotion depuis deux ans, Jean-Christophe Rivière quitte la région Occitanie. Il est désormais président de Montesquieu Immobilier à Bordeaux. Il n’est pas, à ce jour, remplacé à Angelotti Promotion.

Gilets jaunes. « Cette semaine, deux clients situés au centre de Montpellier m’annoncent devoir réduire ou mettre fin à leur contrat pour des raisons financières liées à leur perte massive de chiffre d’affaires le samedi, s’agace, sur LinkedIn, Muriel Fournier, gérante d’Espace Propreté (Montpellier), entreprise de services. Pourquoi laisse-t-on une poignée « d’irréductibles » massacrer notre économie locale ? »

Média. Juliette Jaulerry (ESJ Paris) est la nouvelle rédactrice en chef du magazine économique Entreprises Occitanie, adossé au Medef 31 (président : Pierre-Marie Hanquiez). Basée à Toulouse, elle était auparavant responsable d’édition au Journal des Entreprises.

Cumul. Assez original pour être noté : Jacques Martinier, maire de Fabrègues (34), est aussi directeur général des services de la Ville de Montferrier-sur-Lez.
____

Info com’. Le 7 mai, un journaliste montpelliérain pouvait passer sa journée à couvrir des événements presse très consensuels. Inauguration du nouveau hall de l’aéroport de Montpellier en fin de matinée, puis déjeuner de presse de Gérard Bertrand (viticulture), venu présenter sa clairette au resto Terminal1#, et annonce de la programmation et des spécificités du prochain Fise (festival international des sports extrêmes), sur le roof-top (toit-terrasse, pour les incultes) de l’immeuble flambant neuf L’Arbre Blanc. Certes, à chaque fois, on voit des acteurs qui créent de l’emploi, consentent des investissements et apportent de la valeur ajoutée. Mais on flirte tout de même avec le pur marketing, car la dimension contradictoire manque singulièrement. Dérive du métier ?
____

Pétition. A Nîmes, le projet de nouveau stade de football, porté par le très discret (il ne répond quasiment jamais aux journalistes) Rani Assaf, fait débat. Une pétition est lancée sur change.org, pour demander un minimum de 20 000 places, rapporte Midi Libre Nîmes. Rani Assaf porte un projet de démolition du stade actuel (stade des Costières) pour reconstruire un nouvel équipement, plus petit (12 000 places).

Tech. Frédéric Salles, patron de Matooma (Pérols – 34) et président de la French Tech Méditerranée, revient sur la façon dont il a piloté la transformation digitale de Matooma.
« JV Web s’est occupé du référencement, Disko de la stratégie et de la conception de notre nouvelle plateforme, CGI du back office) et Markentive (Paris) de notre nouveau site internet. » On se rappelle à peine qu’il a levé 1 million d’euros en 2014 auprès de deux fonds régionaux, Irdi Soridec et Sofilaro. « C’était pour se sécuriser. Mais nous n’avons utilisé que la moitié de cet argent. Ma logique consiste à développer le business, pas à lever des fonds. » Rien à voir, mais drôle quand même : ce quadragénaire (43 ans) tonique, qui avale un semi-marathon chaque dimanche matin, voue un culte sans limite pour le MHSC (football).

Allez le vert. Reflet d’un virage pris par l’économie, ou hasard de l’actualité ? Mes derniers articles signés dans Les Echos sont furieusement axés sur la transition énergétique : enquête sur les éoliennes offshore flottantes (bit.ly/2LAgMa5  et bit.ly/2HgcOiQ ), recours innovant à la blockchain pour un projet d’autoconsommation collective à Prémian (bit.ly/2Y9OGE8 ), alimentation de la cave viticole Héraclès en bio-isobutène (bit.ly/2HhA4g0), projet controversé de Solarzac sur le plateau du Larzac (bit.ly/2LfecG6 ), vague de rachats de pépites « solaires » héraultaises (bit.ly/2L4mtg3 ).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Facebook
Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

*


.