Always skeptical, never cynical

A l’affiche

Raphaëlle Lamoureux est nommée directrice de la Cité de l’Economie et des métiers de demain. Créée par la Région Occitanie, cette Cité doit ouvrir en mars prochain dans le quartier Odysseum à Montpellier. Le lieu sera un pôle de réflexion, d’information et d’échanges sur les mutations (digitales, managériales, en termes de formation professionnelle…) induites par la nouvelle économie. Diplômée de Sciences Po, ex-directrice adjointe du CHU de Lyon, Raphaëlle Lamoureux était auparavant secrétaire générale déléguée à la stratégie régionale d’innovation de la Région Occitanie.

Cécile Thomas est nommée responsable du développement et des partenariats chez le cabinet conseil et d’expertise-comptable Axylis Groupe. Elle était auparavant responsable du développement commercial et conseillère en création-reprise d’entreprise à In Extenso (Toulouse). Axylis Groupe compte 14 agences et 110 collaborateurs. Le groupe est basé à Boujan-sur-Libron, à côté de Béziers. Marc Aufort, expert-comptable et commissaire aux comptes, associé, en est le fondateur. Il est par ailleurs président du Medef Béziers Littoral Ouest Hérault.

Najate Ahbabach est nommée responsable territoriale Occitanie est (basée à Montpellier) de Simplon.co. Ce réseau propose des formations gratuites aux métiers techniques du numérique en France et à l’étranger.  « Nous accompagnons aussi les entreprises dans leur transformation digitale en formant les salariés afin de maintenir leur employabilité », ajoute-t-elle sur son profil LinkedIn.

La 2e édition du Monde Nouveau, organisé par Le Groupe La Dépêche, aura lieu au Palais des congrès de Perpignan, du 26 au 29 mars. « Devant l’inertie des Etats, prouvons à l’échelle de notre région, première en France en biodiversité et en superficie pour l’agriculture biologique et qui ambitionne en 2050 d’être la première région à énergie positive d’Europe, que nous sommes responsables, motivés et déterminés », indique Marie-France Marchand-Baylet, vice-PDG du Groupe La Dépêche du Midi. Parmi les filières économiques qui seront explorées : habitat, alimentation, transports, santé, énergie…

Caroline Derambure (Toulouse Business School) est nommée directrice générale du Lab’Oïkos – Cité de la RSE (Toulouse – Paris – Lille). Elle était auparavant directrice déléguée de Carif Oref (Centre Animation Ressources d’Information sur la Formation / Observatoire Régional Emploi Formation) Occitanie.

Very bad news pour les majors. Ce 18 novembre, Philippe Saurel, président DVG de Montpellier Méditerranée Métropole (3M), annonce, en séance métropolitaine, l’annulation de l’appel d’offres de l’extension de la station d’épuration Maera, située à Lattes. Un marché de plus de 100 M€, très attendu par les majors du secteur, et qui était dans sa phase finale de consultation. La modification du cahier des charges du projet
permettra de relancer la procédure, avec une mise en concurrence en mai 2020, un début des travaux au premier semestre 2022, une mise en service de la station modernisée au premier trimestre 2026. » « On perd 5 ans dans la modernisation et l’agrandissement de Maera, peste Cyril Meunier, maire de Lattes. Maera n’est plus dimensionné. C’est une urgence écologique et économique. On a les offres des sociétés, avec deux groupes en finale. Des bureaux d’études ont déjà énormément travaillé, depuis plus de deux ans. Un travail fondamental a été mené par la direction de l’eau de 3M. Plus de dix fois par an, les eaux usées débordent dans le Lez. »

PLUI. Le PLUI (plan local d’urbanisme intercommunal) de Montpellier Méditerranée Métropole (3M) attendra l’après-municipales. L’enquête publique et l’approbation de ce document, très attendu par les promoteurs immobiliers, sont attendus en 2022, annonce Philippe Saurel, président de 3M, ce 18 novembre.

Unesc’eau. L’IM2E (institut montpelliérain de l’eau et de l’environnement, 15 laboratoires, 400 chercheurs et doctorants) se voit décerner lundi 18 novembre la labellisation de centre international Unesco dans le domaine de l’eau. « On crée un centre international Unesco sur l’eau et l’environnement », se félicite Eric Servat, directeur de l’IM2E. Cette distinction va donner « une visibilité internationale à la recherche montpelliéraine dans l’eau et l’environnement », assure-t-il. L’ambition de l’IM2E est d’égaler le centre néerlandais de Delft, d’ici à 5 ans.

Deux nouvelles acquisitions pour la legal tech Septeo (Lattes – 34). C’est dans l’HJE.

Un nouveau Mag RH. Comment prendre soin de la santé et de forme physique des salariés d’une entreprise de services funéraires ? Qu’apporte l’association 60.000 rebonds aux ex-entrepreneurs ayant fait faillite ? Et le métier de boucher, on en parle ? C’est dans Caminarem, nouveau Mag qui réveille les RH en Occitanie. A lire ici

Soirée de Gallo. Jean-Claude Gallo, vice-président de La Tribune, a animé ce lundi 18 novembre les 120 ans de la CCI de la Lozère (président : Thierry Julier). Un retour aux sources pour le créateur d’ex-Objectif Languedoc-Roussillon, natif de Lozère. La soirée a été introduite par une conférence de Philippe Dessertine ,économiste et universitaire français, sur le thème  » L’entrepreneuriat rural dans une économie mondialisée « .

Gougueule. Depuis son ouverture, en février, Google Atelier Numérique Montpellier a formé 12.000 personnes, glisse Marc Tetefort, responsable de Google Ateliers Numériques Occitanie, à l’HJE. Avec des contributions concrètes, « comme le lancement d’une campagne de crowdfunding, ou l’aide à la recherche d’emploi par les canaux digitaux », précise-t-il.

Culture industrielle. Forum Région Occitanie/Libération : « L’Usine et le territoire », le 26 novembre de 18h à 21h30, à l’Hôtel de Région à Toulouse.

RN. « On a l’impression que les habitants de l’ex-Midi-Pyrénées découvrent que des gens votent Rassemblement national. Je suis de gauche, mais bon, le RN à 40 %, ça ne nous fait plus rien ici », s’amuse une observatrice languedocienne. L’écart des scores du RN entre l’ex-Languedoc-Roussillon et l’ex-Midi-Pyrénées est en effet très conséquent. A tel point que Louis Aliot, lors des régionales 2015, était arrivé en tête (d’un cheveu) face à Carole Delga sur le périmètre symbolique de l’ex-LR lors du 2e tour.

RN, encore. « La partie n’est pas gagnée pour Jean-Luc Moudenc (actuel maire, candidat à sa réélection, NDLR) à Toulouse, glisse un connaisseur de la vie politique de la Ville rose. Il part certes favori et finira en tête au premier tour. Mais si le RN se hisse au 2e tour, dans le cadre d’une triangulaire, tout devient jouable pour la gauche. Moudenc ne pourra pas ‘récupérer’ une partie des voix de l’électorat RN, qui lui reviennent mécaniquement. Il aurait alors peu de réserves de voix. »

Olivier Reynaud, serial entrepreneur montpelliérain (ex-Teads, cofondateur d’Aive), est candidat au board 2020 de France Digitale. Il dit pourquoi ici

Le poids des services. Pas de kakémono de Montpellier Méditerranée Métropole (3M) au Forum Entreprise (plus de 100 entreprises exposantes, 1.000 étudiant-e-s), coorganisé par l’ENSCM (école de chimie) et l’IMT Mines Alès, en partenariat avec Montpellier Business School, le 14 novembre au Parc Expos. « La volonté politique de 3M de prendre un stand était bien réelle, mais les services ont bloqué, se lamente un organisateur. On m’a même répondu au téléphone : ‘Mais si on vient, il faut être là toute la journée ?’ »

On s’en fout. En trois semaines, on m’a proposé trois animations de débats « à titre gracieux » (mais avec le boulot qui va avec). Avec, à chaque fois, à croire qu’ils se passent le mot, l’argument chic et choc : « C’est bon pour développer ton réseau. » Autant l’écrire pour que tout le monde gagne du temps en 2020 : je ne travaille pas gratuitement. Dingue ! Sauf pour transmettre à des d’jeuns dans le cadre de forums métiers ou de la semaine de la presse. Ou à des détenus qui voudraient faire le journal de leur prison. Tiens, pas bête, comme idée : ça m’aiderait à développer mon réseau.

La phrase

« Always skeptical, never cynical. »
Toujours sceptique, jamais cynique.

Rejoignez la communauté !