Le verre à moitié plein


Julien Plantier, Ville de Nîmes et SAT 

Premier adjoint à la Ville de Nîmes délégué à l’urbanisme, et président de la SAT et de la SPL Agate, il intervient, ce vendredi à partir de 11h, lors du Lab Immo de Midi Libre, lors d’une table ronde «  Urbanisme, pression foncière, écoconstruction : les défis de l’immobilier gardois », aux côtés de Sophie Lafenêtre, directrice générale de l’EPF Occitanie, et de Françoise Bottero, architecte associée (HB More Architectes). Ça y est, on va me tomber dessus dans moins de 2 mn : c’est le mec que je mets en photo, et pas une femme. L’événement sera retransmis en visio (Facebook live de Midi Libre). 


Claude Rick, MHSC

Le plus Strasbourgeois des supporters du MHSC (football, Ligue 1) nous a quittés la semaine dernière. Pour suivre les matchs, Claude se postait toujours contre le même poteau en béton, debout, qu’il pleuve ou qu’il vente, à la Butte Paillade. Il s’est aussi beaucoup impliqué dans le football amateur, du côté de Mireval. Même hospitalisé, il trouvait encore la ressource pour nous faire rire, en postant son selfie sur un réseau social, sur son lit d’hôpital, embranché de partout, avec pour commentaire « Toujours là ! » Toujours un trait d’humour, un esprit libre, authentique et rebelle. Repose en paix, poto du poteau.


Anthony Belin, Ville de Lunel 

Anthony Belin est nommé directeur de cabinet de la Ville de Lunel (34). Diplômé de l’École du Journalisme de Nice (comme quoi, le journalisme mène à tout, à condition d’en sortir), il était auparavant directeur de la communication et du numérique, et directeur adjoint de cabinet, de la Ville de Montélimar et de Montélimar-Agglomération, dans la Drôme. 


Marc Bessoles, Eurobiomed

Il est nommé directeur délégué du pôle de compétitivité Eurobiomed (Marseille). Il s’agit d’une création de poste. Eurobiomed est le pôle santé des régions Sud et Occitanie. Marc Bessoles est rattaché à Émilie Royère, qui reste directrice générale. Le communiqué indique qu’il « partagera son temps entre Montpellier et Toulouse » (bon courage). Il a travaillé pour la Satt AxLR de 2014 à 2020. Âgé de 40 ans, il est diplômé d’un MS Finance d’HEC Paris et d’un MBA de la Montpellier Business School. 


Claudine Mazziotta, Pôle Santé Travail 66

Claudine Mazziotta, directrice générale du Pôle Santé Travail 66, ouvre ses services de santé au travail aux employeurs, pour une phase test. Des patrons suivis de près, avec une batterie d’examens (taux de cholestérol, analyse du volume pulmonaire, lunettes mesurant le stress…), réalisés avec des appareils innovants. Les dirigeants ont accès au résultat via une application dédiée, immédiatement après la visite. D’après Claudine Mazziotta, « beaucoup de stress est observé, du fait de la crise du Covid. On constate une non-déconnexion excessive, une addiction au travail, une diététique négligée. Ce qui nous inquiète le plus, c’est le risque cardiovasculaire ». Enquête à venir pour Les Échos


Stéphanie Berbille, CCI de Montauban et du Tarn-et-Garonne

Stéphanie Berbille, ex-DGS de la Communauté de communes de Millau Grands Causses (12), rejoint, au même poste, la CCI de Montauban et du Tarn-et-Garonne. « Un challenge à relever dans un contexte particulier de crise économique pour nos entreprises, auprès desquelles les CCI ont plus que jamais un rôle de premier plan à jouer », relève-t-elle.


Christian Jouve, CCI Occitanie

Christian Jouve, directeur général de la CCI Occitanie (président : Alain Di Crescenzo), nomme deux directeurs généraux délégués : Hervé Holz (DG de la CCI Gard), chargé de l’international et de l’Europe EEN (Entreprise Europe Network), l’autre à Éric Ferrières (DG de la CCI Lozère), chargé de la transformation du réseau et de la direction commerciale-marketing-communication régionale opérationnelle.


Yoann Iacono, Région Occitanie

Il est nommé directeur général délégué de la Région Occitanie, chargé de la relance et de la transformation, sous l’autorité de Simon Munsch, DGS.


Raphaël Detrie, Mutualité Française

Il est nommé directeur de la transformation, de l’innovation et de la communication de la Mutualité Française Grand Sud.


Nîmes. Le quartier Pissevin pourrait faire l’objet d’une opération de requalification des copropriétés dégradées d’intérêt national. « Ce serait la seule en Province, souligne Sophie Lafenêtre, directrice générale de l’EPF Occitanie, qui porte le projet. C’est en préfiguration avec la Ville et la Métropole de Nîmes. » Environ 800 copropriétaires seront concernés dans cette vaste (et complexe) requalification urbaine. 

Immobilier. Angelotti aménage en ce moment Les Terrasses de Saint-Nazaire, à l’ouest de Béziers. Le projet, composé de 37 lots, comprend 24 macrolots destinés à l’usage principalement d’habitation et de services et d’un macrolot destiné à une surface commerciale. 

Banques en transition. Xavier Py, Président de l’Université de Perpignan Via Domitia et de la Fondation UPVD, et Pierre Chauvois, Directeur général de la Banque Populaire du Sud, lancent une nouvelle chaire mécénat « Les transitions globales dans l’univers bancaire », le 7 octobre au Campus Mailly, à Perpignan. 

Par le mauvais bout. « Les entreprises prennent le télétravail par le mauvais bout, faisant courir des risques d’isolement à leurs salariés, observe Renaud Ghia, dirigeant de Tixeo (solutions sécurisées de vidéo-collaborations, Montpellier). Le télétravail, ce n’est pas une visio le matin, et aucun contact après pendant la journée. » D’après lui, « les équipes ne peuvent pas être pour partie en télétravail et pour partie en présentiel. Il faut que tout le monde soit en présentiel, ou dématérialisé ensemble ». Sa solution, Tixeo Fusion, permet à des collaborateurs en télétravail de rester connectés pendant toute la journée. Chacun est incarné par une bulle, qui se colorie quand il entre en interaction avec un collègue. N’importe qui peut rejoindre la conversation. « Le Crédit Agricole commence à utiliser ce type de fonctionnement, et à y prendre goût », confie-t-il. Cette solution est aussi destinée aux cellules de crise et aux formations à distance.

Pas ridicule. Tixeo (toujours lui), qui emploie 20 collaborateurs à Parc 2000 (Montpellier), ne communique pas son chiffre d’affaires « pour pas paraître ridicule par rapport à nos concurrents (Zoom, Teams…), même si on marche bien ! », sourit Renaud Ghia, le dirigeant. À lire cette semaine dans Les Échos.

Le Blablacar des palettes. Pour réduire l’impact environnemental du transport routier de marchandises, la start-up MagicPallet lève 2,5 millions d’euros pour déployer sa solution collaborative d’échanges de palettes utilisées par les transporteurs routiers et les distributeurs. Pour Les Échos, à lire ici.

Boîtier. Avec son boîtier désinfectant, l’entreprise montpelliéraine T.zic propose une solution écologique et économique. La solution cible les entreprises, en proie aux préoccupations sanitaires du fait de l’épidémie de Covid-19. Pour l’Hérault Juridique et Économique, à lire ici.

Épargner dans un contexte de taux bas. Le contexte des taux d’intérêt bas, les motivations de l’épargne, le rôle de l’épargne dans le contexte économique actuel, épargner dans quels produits, épargner comment ? (arbitrages entre liquidité, rendement et garantie du capital : gare aux arnaques !). Rien ne vous sera épargné sur l’épargne, lors du Rendez-vous de l’épargne dans le Gard, le 14 octobre à partir de 18h (visioconférence). Inscriptions ici.

Adaptée. L’entreprise adaptée de l’étang de l’or (Castelnau-le-Lez, 34) décroche le marché d’entretien des espaces verts de l’agglomération du Pays de l’Or.

Port de Sète. Le 1er semestre 2020 a vu le tonnage progresser légèrement, de 3,7 %, par rapport à la même période l’an passé, avec 2,07 millions de tonnes (1,99 million au S1 2019). Cette progression, surprenante du fait du confinement au printemps, s’explique par les escales de l’armateur DFDS, amenant du trafic roulier au port de Sète. Ce trafic n’a débuté qu’au 1er juillet 2019. Le chiffre d’affaires du port de commerce recule de 12 %, à 8,8 millions d’euros, au lieu de 10 millions au S1 2019. « Le tonnage amené par DFDS a moins de valeur, à la tonne, que les vracs, dont le trafic a diminué au cours du 1er semestre », explique Olivier Carmès, directeur général de l’EPR Port Sud de France, dans le Journal de la Marine Marchande.

Multimodalité. Future plateforme ferroviaire, anticipant la relance des autoroutes ferroviaires par le gouvernement, et recalibrage du canal de Rhône à Sète. Le port de Sète précise sa stratégie de multimodalité, dans le Journal de la Marine Marchande, à lire ici. Concernant le canal de Rhône à Sète, la facture s’est alourdie de plusieurs dizaines de millions d’euros, après l’effondrement de berges. « Mais c’est un investissement pour les 50 prochaines années, à même d’enlever des camions de la route », précise Olivier Carmès.

Médias. Le Journal des Entreprises, déjà présent à Toulouse, réfléchit à une implantation à Montpellier dans les prochains mois.

Risques. Réseau Entreprendre Occitanie Méditerranée déclare prendre des risques dans les projets soutenus. « On se doit d’en prendre, détaille Richard Marlier (Tressol Chabrier), président de l’association. On estime que les banquiers n’en prennent pas assez ! La validation d’un projet par des entrepreneurs déjà établis rassure les banques. On identifie les failles des projets, les besoins (management, finances…). » Précision de Gilles Capella, directeur de Réseau Entreprendre Occitanie Méditerranée : « Nous ne sommes pas là pour accompagner des gens qui s’en sortiraient sans nous ! »

Obsolète. En amenant une trottinette électrique mal en point au réparateur, ce dernier s’esclaffe : « Mais elle est collector, votre trot’ ! Vous savez, au bout de trois ans, c’est obsolète. Il faut en changer. » Sympa, l’accueil (pour la forme). Sur le fond, surprise : les trottinettes électriques n’incarneraient donc pas un symbole de mobilité douce protégeant la planète et les générations futures ? 

Un consultant lyonnais tacle le télétravail. Télétravail ? Peu, voire très peu, pour Jean-François Lécole, PDG du cabinet de consultants Katalyse. Il explique pourquoi dans la nouvelle news info d’Ad Vitam (Montpellier), que j’ai le plaisir de rédiger. À lire ici.

Mobilités. Avec le Covid, les habitudes de mobilités sont profondément bouleversées. Pour la news info d’Arthur Loyd Montpellier-Nîmes, que j’ai le plaisir de rédiger. À lire ici.

Refresco. Le nouveau directeur du site d’embouteillage de jus de fruits bio de Nissan-lez-Ensérune (34) est Matthieu Combes. L’usine vient d’être rachetée par le groupe néerlandais Refresco.

Immo de prestige. Haussmann Group (Adrien Rambier), lève 4,5 M€ auprès de la Financière Arbevel (Paris), avec le soutien de la garantie PME
InnovFin* du Fonds Européen d’investissement (FEI). Le promoteur prévoit d’investir 5,8 M€, principalement sur les villes d’Aix-en-Provence, Nice, Lyon et Paris.

Ariège. Gilles Capy, ex-délégué régional d’EDF Occitanie, est élu président d’Initiative Ariège. 

Court autant que sincère : arrêtez d’employer des anglicismes à tour de bras dans vos communiqués de presse. C’est juste insupportable, et franchement ridicule.

Il y a des titres que l’on ose, parce qu’on les trouve marrants, sans penser qu’ils vont passer. J’ai ainsi tenté « Agathe Boidin garde la pêche », pour le portrait, dans Les Échos, de l’ex-DG d’Orchestra, qui vient de reprendre l’enseigne d’articles de pêche Pacific Pêche (Saint-Gély-du-Fesc, Hérault). Eh bien, c’est passé. Passé l’appât, voici la lecture, ici.

« Tout le monde est dans le doute, dans l’incapacité de construire un budget pour 2021. Les acteurs économiques se rendent compte à quel point ils sont liés les uns aux autres. C’est un enseignement de la crise : nous nous devons une solidarité de proximité, sans forcément se refermer. »

Matthieu Ourliac (Caminarem, Béziers), futur président du Medef Béziers Littoral Ouest Hérault. Son interview à lire jeudi dans l’Hérault Juridique et Économique

Mathilde est revenue, le podcast
Balade sonore à la halle Tropisme avec Mathilde Monnier. Directrice du Centre chorégraphique national de Montpellier de 1994 à 2013 puis du Centre national de la danse à Pantin, elle fait son retour dans le tiers-lieu aménagé sur l’ancien site militaire de l’EAI. Elle était une des 13 artistes invités à dîner à l’Elysée par Emmanuel Macron, le 21 septembre dernier.

Valérie Hernandez est la fondatrice et la Directrice de la publication du webzine Lokko.

Attributions de marché

Anyware Services remporte le marché du Département des Pyrénées-Orientales pour l’acquisition, mise en œuvre et maintenance d’une solution informatique intranet. Montant final du marché attribué : 164.157 euros.

A+ Architecture remporte le marché du Languedoc Roussillon Agence de développement (LRAD) pour la maîtrise d’œuvre pour l’extension du hall B2 du Parc des Expositions de Montpellier. Valeur totale du marché : 680.000 euros.

Geco Ingénierie remporte le marché de Montpellier Méditerranée Métropole pour des travaux de génie écologique sur les cours d’eau et le cordon dunaire. Valeur totale du marché/du lot  : 550 000 euros.

La Sade (Vendargues) et SCAM TP remportent le marché de Nîmes Métropole pour la création de la station de pompage Maréchal Juin et de la station de surpression Valdegour. Valeur totale du marché : 7,9 M€.

Dianeige remporte le marché de maîtrise d’œuvre pour la construction de réseaux neige lancé par la Commune d’Ax-les-Thermes. Valeur totale du marché : 50.000 euros.

Algoé Consultants Lyon remporte le marché de la Communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup pour l’élaboration du projet de territoire 2020-2026. Montant du marché : 47.575 euros.

Oxalis SCOP remporte le marché de Météo France pour des outils de partage de documents et de communication. Valeur totale du marché : 350.000 euros.

CEREG Ingénierie Sud-Ouest Rodez remporte le marché de prestations d’étude globale sur les cours d’eau ou assimilés et milieux, lancé par Toulouse Métropole. Valeur totale du marché : 873.990 euros.

Demarais et Citeos remportent le marché de l’évolution du système de vidéoprotection urbaine et maintenance associée, lancé par la Ville de Montauban. Valeur totale du marché : 365.461,50 euros.

> Pas encore abonné-e ? Envie d’abonner un-e ami-e ?
Recevez chaque lundi, gratuitement, Les Indiscrétions sur votre boîte mail
www.hubertvialatte.com/abonnement-aux-indiscretions/

Rejoignez la communauté !