hubertvialatte.com

Talents des Cités : à citer !

Coups de gueule, poil à gratter...

Retrouvez dans cette rubrique l'intégralité des billets du lundi

Talents des Cités : à citer !

D’accord, ça ne vaut pas Top Chef, The Voice ou Koh-Lanta. Mais quand même. Cette énergie au pied des tours. L’envie de ceux qui ont plus faim. L’éveil à une force positive. Ce samedi 18 octobre au Sénat, s’est tenue la 13ème édition du « Grand Prix Talents des Cités ». Né en 2002, ce concours peu connu, car méprisé des médias, récompense une démarche entrepreneuriale exemplaire, issue de quartiers prioritaires (www.talentsdescites.com). Cette année, le grand prix revient à Jérémy Wies (24 ans) pour son projet Synovo, entreprise strasbourgeoise (quartier Hautepierre) qui crée, développe et commercialise un logiciel de gestion automatique de flottes d’ambulances. La « mention spéciale » a été décernée à Nadia Laatiris, pour Mille et une tâches (Pont-Sainte-Marie, Aube), entreprise multiservices de vente de produits et de services écologiques dans le secteur de la propreté.

A noter aussi , entre autres, « A table citoyens » (François Dechy, Ile-de-France), pour son entreprise sociale de préparation et distribution de plats cuisiné à base de produits frais ; Crewlines (Mohamed Zeghoudi, Le Havre), pour son activité d’accompagnement et d’assistance aux équipages des compagnies maritimes ; ou, plus funky, le concept « Boxing&Company » (Sarah Ourahmoune et Francky Denis), qui propose des cours de boxe/coaching à destination des entreprises. Une bonne idée pour frapper son chef sous couvert de team building !

Avec 570 dossiers reçus cette année, et des inscriptions en hausse de 20 % par rapport à 2013, cette manifestation met du pep’s dans le béton. Et lutte, à sa façon, contre les clichés des « quartiers » – assistanat de masse, islam des caves. Comme un écho à Jean-Jacques Goldman, qui chantait dans les années 80 « Envole-moi », un de ses meilleurs tubes énervants – même quand on n’aime pas, on se surprend à le fredonner : « J’ai pas choisi de naître ici / Entre l’ignorance et la violence et l’ennui / J’m’en sortirai, j’me le promets / Et s’il le faut, j’emploierai des moyens légaux / J’m’en sortirai, je te le jure / A coup de livres, je franchirai tous ces murs. »

Impulsé par le Ministère de la Ville et le Sénat, le concours Talents des Cités est organisé par le réseau d’accompagnement BGE, en partenariat avec la Caisse des Dépôts et Consignations, et le soutien de partenaires publics et privés (Epareca, Safran, fondation EDF, Casino, Public Sénat, France Télévisions…). Quand le secteur public fait preuve de talent, il faut le citer !

Facebook

> je m'abonne au billet <

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Talents des Cités : à citer !

  1. Winkel dit :

    Jean Jacques Goldman… T’as osé Jean Jacques Goldman…

Laisser un commentaire

*


.