hubertvialatte.com

60 courriers de lecteurs

Coups de gueule, poil à gratter...

Retrouvez dans cette rubrique l'intégralité des billets du lundi

60 courriers de lecteurs

60 regards pas ringards pour signer, ensemble, une première en Occitanie. Voilà ce que propose le prochain Mag de La Lettre M, diffusé en grand dès le 25 septembre au soir (Sète, théâtre Molière, à partir de 18h30), lors de la soirée des Masters, fête des PME marquant la rentrée économique en Occitanie méditerranéenne, présidée par Véronique Di Benedetto, vice-présidente France d’Econocom et présidente de Femmes du Numérique (inscriptions aux Masters : www.lalettrem.fr/evenement-m)

60 regards pas ringards, donc. 60 femmes et hommes, engagé(e)s dans le développement économique du territoire. Non non, pas de noms… Ces expert(e)s ont accepté de se transformer en journaliste pour signer chacun un papier, sur un thème parfois directement lié à leur secteur d’activité, parfois moins, parfois pas du tout.

Soyons honnêtes et rendons à Paris ce qui lui appartient : nos confrères des Échos, avec leur excellent concept « La Relève », nous ont soufflé l’idée à 800 km de distance. Le décliner en région – une innovation éditoriale – ne fut pas aussi simple qu’il y paraîtra à la lecture. Échantillons d’échanges avec nos auteurs en herbe, dès avril : « non, vous n’aurez pas 100 % carte blanche » ; « Oui, les journalistes de La Lettre M valideront les sujets – à la fois sur le fond et la forme », et ce depuis la genèse jusqu’au rendu final, étape par étape.

À la manière des ingénieurs du BTP, lorsqu’ils réalisent un ouvrage d’art complexe avec tout plein d’intempéries et d’aléas, il n’y eut pour ce Mag inédit qu’une seule tentative possible, et l’impossibilité industrielle de revenir en arrière. Nous étions lancés, foi du charbonnier vissée au clavier. Il a donc fallu convaincre nos interlocuteurs, pour qui il s’agissait bien souvent d’une expérience unique (genre saut en parachute), de jouer le jeu. Ils n’ont pas été, je pense, déçus du voyage. Les énervants allers-retours débordant de corrections, suppressions ou demandes de précisions ; les discussions sur les angles à resserrer ; les remarques exigeantes (mais toujours constructives) du comité de rédaction. Bref, le quotidien d’un journal économique régional. « C’est un métier, en fait, d’écrire », m’a glissé l’un(e) des auteurs, une fois la copie validée.

Le résultat ? Un Mag exceptionnel (résolution de rentrée : se lancer des fleurs), miroir vivant de l’actualité et des problématiques de l’activité économique régionale : l’art du management, l’avènement de l’ère digitale, la montée en gamme des compétences, les clefs de l’attractivité, les outils de financement, la maîtrise des coûts et de la logistique, les choses qui ne tournent pas rond etc…

La Lettre M* remercie ces 60 journalistes d’un jour, pour la pertinence de leurs analyses et prospectives. Toutes, vous le verrez, sentent un vécu parfois formulé sans concession. Pour ne rien vous cacher, c’était un peu le but.

* Toute l’info éco en Occitanie sur www.lalettrem.fr

Facebook

> je m'abonne au billet <

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à 60 courriers de lecteurs

  1. modica dit :

    Original, et interressant dans la démarche, c’est frais!
    Hate de le découvrir

Laisser un commentaire

*


.