Journaliste

Le 12 septembre 2018, la société nîmoise cotée a annoncé avoir reçu le feu vert des autorités européennes pour commercialiser son anesthésiant pédiatrique. L’Ozalin, qui est premier à être administré par voie orale, sera distribué par le suisse Primex Pharmaceuticals.

Lire l’article sur Les Echos

Rejoignez la communauté !