hubertvialatte.com

L’ami hamac

Coups de gueule, poil à gratter...

Retrouvez dans cette rubrique l'intégralité des billets du lundi

L’ami hamac

La sieste au bureau, alliée de la productivité* des salariés ? Pour l’instant, la pratique est très peu répandue dans les entreprises. Le dodo, c’est à la maison. Reste qu’on se sent plus frais après une pause de 15, 20 minutes en début d’après-midi. Vous l’avez testé : après une séance de sport, ou un somme réparateur, vous avez l’esprit plus clair en réunion, répondez plus calmement à un client en colère, relancez avec succès un prospect oublié… L’Usine Nouvelle aborde le sujet sous un angle technologique, en présentant la coûteuse, mais rigolote, ‘machine à sieste’ (www.usinenouvelle.com/article/la-machine-a-sieste-dans-vos-bureaux-c-est-peut-etre-pour-demain.N203784).

Casser les atmosphères formelles, hiérarchisées et guindées n’est qu’affaire de volonté. Des initiatives voient le jour. Un grand journal de presse écrite a par exemple instauré les réunions debout, la station verticale favorisant l’éclosion des idées et des échanges. Ou encore, pour maintenir leurs cadres supérieurs aux aguets, certains grands groupes varient à dessein leurs horaires, s’inspirant des techniques d’entraînement des sportifs de haut niveau. Paolo Coelho le disait bien mieux : « vous trouvez l’aventure dangereuse ? Essayez la routine, elle est mortelle ».

Idéal vers lequel chacun peut essayer de tendre : le centre de recherches de Google, situé à Zurich (Suisse). A disposition des salariés : simulateur de vol en 3D, consoles de jeux, flippers, hamacs, toboggan en guise d’ascenseur… Le bâtiment prouve que la fantaisie, le jeu et la bonne ambiance sont les meilleurs moteurs de l’innovation et de la performance. Sans aller aussi loin, un effort sur la décoration et le mobilier, sur l’aménagement d’un coin repos et cuisine avec choix de musique, peut être un bon début. Beaucoup de DRH s’en rendent d’ailleurs compte lors des entretiens annuels : ce que demandent les collaborateurs, ce n’est pas forcément gagner plus, c’est, surtout, se sentir considérés et utiles, et travailler dans un cadre agréable.

Ces considérations sont moins futiles qu’elles n’y paraissent. Depuis la fin des années 80, les gains de productivité diminuent en Europe. Ce phénomène plombe la croissance. Il faut donc chercher des marges nouvelles de productivité, en se tournant, puisqu’ils existent aussi… vers les salariés.

* Productivité : rapport entre une production et les ressources mises en œuvre pour l’obtenir.

Facebook

> je m'abonne au billet <

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

*

pour sécuriser vos commentaires *


.