hubertvialatte.com

Frêche, reviens!

Coups de gueule, poil à gratter...

Retrouvez dans cette rubrique l'intégralité des billets du lundi

Frêche, reviens!

« Georges Frêche, l’Association » est lancée samedi 9 juillet au château de Castries par Claudine Frêche, sa veuve et Claude Cougnenc, directeur général des services de la Région Languedoc-Roussillon. Pour ne pas oublier, le jour où il aurait fêté ses 73 ans, qui fut Georges Frêche, et faire vivre les bons côtés de son oeuvre. A l’heure des primaires socialistes, des Etats en faillite et des médias aux ordres, son esprit acide et libre manque. Dans la cour du château ont été diffusées des phrases (positivement) cultes du Tarnais. Comme celle-ci : « En France, les types qui disent la météo à la télé, ils savent pas où est le Sud. On va leur apprendre, parce que le Sud, c’est nous ».

Gérard Depardieu a quitté un tournage en Hongrie pour être là, ce samedi. « Ce que je vois aujourd’hui n’est pas un souvenir. C’est la manifestation de sa propre énergie qui amène les gens vers cette ‘religion Frêche’. » Je ne suis ni croyant ni encarté, mais franchement, président, sans vous, on s’emmerde!

Facebook

> je m'abonne au billet <

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

*

pour sécuriser vos commentaires *


.