hubertvialatte.com

Démocratie participative

Coups de gueule, poil à gratter...

Retrouvez dans cette rubrique l'intégralité des billets du lundi

Démocratie participative

Le 25 mai à Montpellier, Philippe Marzolf, vice-président de la commission nationale du débat public, présente devant le conseil économique, social et environnemental régional le débat public à venir (cet automne) sur le projet Aqua Domitia, porté par la Région Languedoc-Roussillon. En résumé, Philippe Marzolf remet les citoyens au cœur. D’après lui, vu les taux d’abstention lors des scrutins locaux, les élus ne sont pas forcément si représentatifs – pas les seuls à l’être, en tout cas.

Les propos provoquent un tollé. « Comment donc, nous ne sommes pas les rois du monde ? », se pâme l’hémicycle en substance. Les élus semblent avoir oublié que le pouvoir ne leur appartient pas. Il revient au peuple souverain. C’est l’étymologie même du terme démocratie (démos, peuple et kratos, souveraineté). Simple leçon de choses.

Facebook

> je m'abonne au billet <

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

*

pour sécuriser vos commentaires *


.